Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Thyroïde et champs électromagnétiques, la surprise des Azuréens . . (...)

Thyroïde et champs électromagnétiques, la surprise des Azuréens . . .

Jusqu’à présent, l’augmentation des maladies de la glande thyroïde était associée au passage, il y a presque maintenant 20 ans, du nuage de la catastrophe de Tchernobyl sur le sud-est de la France.

Une grande partie de la communauté scientifique pensait, à juste titre, que la conséquence de la contamination par les rayonnements ionisants de notre environnement et de notre écosystème était toujours à l’origine des nouvelles pathologies constatées.

Face à cette augmentation jugée préoccupante, une enquête baptisée « THYRO2000 », soutenue financièrement par l’Inspection régionale du travail, a été supervisée par le centre anticancéreux Antoine Lacassagne et l’INSERM sur le département des Alpes-maritimes. Le compte-rendu de cette enquête a été retranscrit en seulement quelques lignes dans le Journal Nice matin du 9 octobre 2005 : THYROÏDE, 80 000 Azuréens passés au crible ; 40 médecins du travail pendant toute une année ont mis à profit la visite médicale annuelle pour procéder à un examen systématique de la glande thyroïde auprès de 80 000 habitants des Alpes-maritimes ; ils ont observé 5590 malades de la thyroïde, soit 7.2%.

Les résultats ont créé une surprise, notamment chez ceux qui étaient le plus touchés ; on peut y lire à ce sujet l’hypothèse d’une cause environnementale : « les rayons électromagnétiques des ordinateurs, des téléphones, et des photocopieurs » pour les employés de bureau, et les produitd d’entretien pour les salariés des entreprises de nettoyage. En d’autres termes, la surprise et la nouveauté de la conclusion, qui en fait n’en est pas une pour de nombreux scientifiques, sont que les rayonnements non ionisants de certaines gammes de fréquences peuvent avoir des effets délétères sur notre glande thyroïdienne.

Afin de mieux comprendre les rayonnements non ionisants et leurs champs éléctromagnétiques, divisés en champs électriques et magnétiques, les types de fréquences et leurs longueurs d’ondes, next-up a réalisé un document technique de vulgarisation, accessible à tous, notamment à tout le système éducatif, et ce document, associé à des tables de conversion, est en téléchargement libre sur Internet.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès