Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Un propriétaire coupe l’eau en plein mois de juillet

Un propriétaire coupe l’eau en plein mois de juillet

Cela se passe à Melun en Seine et Marne.

Une coupure d'eau volontaire en plein mois de juillet !

JPEGVoici un document qui m'a été remis en main propre par un couple qui s'est rendu, à ma demande à la permanence des « familles laïques ».

Informé de leur situation par des amis qui les avait rencontrés, j'ai voulu en savoir plus pour essayer d'intervenir en leur faveur.

Le texte est in extenso, j'ai juste retiré leurs noms même s'ils acceptaient que j'indique leur identité :

« AVIS A LA POPULATION III

Ici vit un couple, dont la femme est enceinte de 7,5 mois de grossesse, sans eau depuis mardi 9/7/2013 sur action illégale du propriétaire.

L'eau est un droit fondamental

Les propriétaires et gestionnaires del'immeuble sont coupables de « voie de fait » (Paris, 14e chambre, le 6/12/1981) et « mise en danger » (art. 223-1 du code pénal), ce qui est passible d'une peine de prison ferme et d'amende.

Cette situation rend le logement indécent (décret n02002-120 du 30/1/2002).

Malgré les innombrables appels de la mairie, les responsables n'ont rien fait pour rétablir la situation.

Le commissariat de police de Melun a refusé de prendre la plainte, ce qui est également illégal ! La commission régionale de déontologie sera saisie dès la semaine prochaine.

Le vice-procureur renvoi la charge à la mairie.

De nos jours, n'importe qui peut mourir sans que cela se sache, personne pour les sauver !!!!

 

M. et Mme -----------------------

Locataires révoltés et indignés ! »

 

Comment est-ce possible ?

A l'occasion de travaux, le propriétaire a fait remettre l'eau aux 5 autres locataires et à l'institut de beauté du RdC, mais pas à eux.

Une journaliste a demandé aux proprios pourquoi ils avaient fermé l'eau : il aurait répondu : pour défaut de paiement de loyer.

Le commissariat de police de Melun aurait refusé le dépôt de plainte et même une main courante.

La jeune femme est enceinte, avec le col ouvert, et doit prendre plusieurs douches par jour. Son mari va chercher de l'eau dans un seau au bistrot d'à côté !!...

A la lecture du dossier j'apprends que ce studio qu'ils louent 460 € par mois et 10 € de provision d'eau est considéré comme un logement de 20 m2 alors qu'il n'a que 16 m2 si l'on compte la salle de bain et 12 m2 sans la salle de bain.

Des traces de champignons existent dans cet appartement ce qui dénote un niveau d'insalubrité que les services compétents de la Mairie de Melun vont évaluer.

J'adresse ce jour un courrier au propriétaire et à la SCI pour que l'eau soit rétablie immédiatement …

Évidemment comme il est dit dans cette lettre : si rien n'est fait très vite, une plainte sera déposée.

J'espère que cette information exacte sera reprise par des média et qu'une enquête sera menée.

En attendant, tous les services compétents sont contactés.

Ce jeune couple impressionnant dans sa détermination a besoin de soutien.

L'essentiel, c'est le rétablissement de l'eau !

 

Jean-François Chalot

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (83 votes)




Réagissez à l'article

146 réactions à cet article    


  • alinea Alinea 15 juillet 2013 18:04

    Et les voisins ? Ils s’en tapent ? Ils seraient plus efficaces que nous pourtant !


    • bnosec bnosec 16 juillet 2013 12:32

      Les voisins ?
      Vous voulez parler de ceux qui paient leur loyer ?


    • nicolas_d nicolas_d 17 juillet 2013 12:14

      Y’en a qui pensent que les droits du capitalisme sont prioritaires par rapport aux droits de l’homme.
      Tu peux pas payer ? Crève !


    • Clojea Clojea 15 juillet 2013 18:12

      Effectivement c’est assez scandaleux. De l’autre ils ne payent pas les loyers. Une question, ils ont combien de mois de retard ?

      De plus ils ne touchent pas la CAF ? et les multiples allocs possibles ?

      Pourquoi payent-ils autant pour une si petite surface ?

      Ils bossent ou pas ?

      Traces de champignons dans l’appart...C’est aussi à eux de nettoyer et d’entretenir l’appart.

      Bref, je ne suis pas spécialement du côté du proprio, mais il faut aussi regarder de l’autre côté je pense aussi


      • Auxi 15 juillet 2013 19:53

        Vous avez déjà eu affaire à la CAF, Clojea ? Sûrement pas, vous sauriez qu’elle peut mettre DES MOIS avant de réagir. Les multiples allocs possibles ? Ah oui ? Vous pourriez préciser ? C’est du même tonneau que les chômeurs qui « profitent du système », un pur fantasme, héritage de la propagande sarkoziste. Pourquoi ils payent autant ? Vous croyez qu’ils ont le choix ? Vous vivez dans une grotte, ou quoi ? Vous avez vu le niveau démentiel des loyers ? Et le niveau ridicule des salaires moyens en France ? Ils bossent ou pas ? Sinon, ils peuvent crever à la rue, comme des milliers d’autres, partout en France ? Ce proprio n’est clairement qu’un marchand de sommeil. Un proprio, c’est quelqu’un qui vit de la sueur des autres, c’est tout. Ou de leur malheur. Des parasites ruineux !


      • foufouille foufouille 15 juillet 2013 22:33

        « Traces de champignons dans l’appart...C’est aussi à eux de nettoyer et d’entretenir l’appart. »

        mdr
        le connard de bailleur a aussi des obligations


      • Andreï 16 juillet 2013 08:53

        « un logement de 20 m2 alors qu’il n’a que 16 m2 si l’on compte la salle de bain et 12 m2 sans la salle de bain. »

        Excusez moi, vous serez assez con de payer 460€ un loyer pour un appartement de 16 m² alors que le contrat stipule que l’appartement fait 20m² ?

        Faut vraiment être tordu, dans ces cas là, le propriétaire est en tort.


      • appoline appoline 16 juillet 2013 19:13

        La première obligation du locataire est de payer son loyer. Ahhhh oui les riches qui vivent sur le dos de ces pauvres pauvres, mais arrêtez vous conneries, vous savez bien qu’un locataire qui se respecte rien, ne peut être viré ; s’il a coupé l’eau c’’est que les loulous en question lui doivent quelques mois de loyer. Et les charges, qui les paient, Chalot va me répondre que le propriétaire peut faire des efforts, le problème voyez-vous, est que l’effort vient toujours du même côté, pourquoi le locataire lui n’en fait pas ? 


      • Clojea Clojea 17 juillet 2013 11:20

        Allons donc Auxi, arrêtez de me servir des poncifs comme la CAF est longue.... Des quantités de gens bénéficient de la CAF et d’autres allocs. Que cela soit bon ou mauvais est une autre affaire, en tous cas, nus sommes plus dans un pays d’assistés que productif. 

        On peut toujours me servir le couplet que c’est dur, que c’est la faute des capitalistes, que c’est la faute à pas de chance, que c’est la faute du voisin, mais bien sur jamais de sa faute à soi, trop dur, d’admettre que cela peut être sa propre responsabilité.
        Qu’il y ait des proprios qui abusent, certes, mais qu’il y ait des locataires qui abusent, cela existe aussi. Je passe les appartements destroy, pourris, et bon à refaire après le passage de « bons locataires ».
        Des abus des deux côtés il y a.
         

      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 17 juillet 2013 12:26

        « En France, nous sommes plus dans un pays d’assistés que de productifs ».

        Seuls, les réacs remplacent le mot « solidarité » par « assistanat ». C’est vraiment un mot qui n’appartient qu’à la Droite « Bof ». J’espère pour vous que ni vous, ni vos enfants, ni qui que ce soit de votre famille ou de vos amis n’ait besoin d’un coup de main de la société en cas de gros pépin.

        Quant aux « productifs », ils ne sont pas si rares en France, sinon comment expliqueriez-vous que nous soyons le deuxième pays en ce qui concerne la productivité ?

        Si certains productifs potentiels ne produisent pas, la responsabilité en incombe au chômage savamment organisé par nos dirigeants nationaux, européens et l’oligarchie internationale.


      • Clojea Clojea 20 juillet 2013 15:57

        @ Dugelay : Tiens ça me change de me faire traiter de réac. Avant de juger, merci d’observer. Vos propos sentent la démagogie bobo à plein nez, donc désolé mais il faut appeler un chat...un chat.
        Assistés ou productifs. Telle est vraiment la question.
        Qu’il y ait des gens dans la merde, c’est incontestable, mais il ne faut pas en rajouter.
        Le méchant patron, le gentil salarié, le méchant citoyen moyen qui bosse, le pauvre qui ne bosse pas (et souvent qui n’a pas envie), le méchant proprio, le gentil locataire, le méchant commerçant, le gentil SDF, le méchant artisan, le gentil qui n’a pas les moyens de..., le gentil syndicaliste, le méchant capitaliste, le gentil socialo, le méchant capitalo...
        Liste non exhaustive.
        Des abus, il y en a. De PARTOUT. Ce n’est pas unilatéral. D’ailleurs comment expliquez vous que les restos du coeur se font piller par une certaine catégorie de gens ? (Je ne citerai pas la catégorie, sinon on va me traiter de raciste...) Ceux qui en ont vraiment besoin, se font court circuiter par des soi disant dans le besoin.
        On est vraiment très loin d’un monde Bisounours...


      • escartefigue 15 juillet 2013 18:42

        C ’est à dire que s’ ils paient pas le loyer ils vont sans doute pas payer l’ eau non plus et le proprio devra non seulement pas avoir son loyer mais il faudra qu’ il paye l’ eau 

        consommée .

        Faudrait voir un peu ce qui se passe réellement chez ces locataires .

        • Auxi 15 juillet 2013 19:55

          Et pas chez le propriétaire ?


        • escartefigue 15 juillet 2013 20:07

          et chez le proprio aussi . 


          Il faut rappeler  que le contrat de location engage le locataire qui a théoriquement visité 
          le local d’ habitation , du moment qu’ il accepte les conditions il accepte de payer le loyer .

          Quant au proprio  si le logement est non conforme  aux lois il est en infraction . 

          Voilà .

        • foufouille foufouille 15 juillet 2013 22:34

          « du moment qu’ il accepte les conditions il accepte de payer le loyer . »
          faux le bailleur doit respecter la loi, aussi



        • CHALOT CHALOT 15 juillet 2013 20:00

          Quelques précisions : le monsieur travaille , la est en congé maternité.
          Ils ne touchent pas d’APL : le logement n’y donne pas droit, il n’est pas « homologués »
          Oui, ces jeunes couples qui s’installent, il leur faut des mois et des mois voire plus pour trouver un logement « social » avec APL alors ils tombent sur des propriétaires comme celui ci....


          • Andreï 16 juillet 2013 08:56

            Bonjour Chalot, je pensais que l’eau comme l’électricité était une charge à part.. ou alors elles sont dans les charges de copropriété du bailleur, c’est donc cela ?


          • philippe913 16 juillet 2013 11:41

            pas besoin d’un logement social pour l’apl.


          • tSbeNjY tSbeNjY 15 juillet 2013 20:09

            Bonjour Chalot,


            Le Monsieur travaille, mais il ne paie pas son loyer.
            Est-ce pour autant au propriétaire de le prendre en charge sur le loyer, l’eau, l’électricité, le gaz ?
            A priori, le proprio il n’y est pour rien dans le fait que Mme soit enceinte.

            Votre couple avait un contrat avec le proprio (bail). Il n’a pas respecté sa parole. Maintenant il voue son proprio aux gémonies. 
            On récolte ce qu’on sème...

            Admettons que vous soyez propriétaire de votre logement.
            En rentrant de vacances, votre logement est occupé par des personnes sans travail ni permis de séjour, « en grande difficulté ». Ils ont changé la serrure, mis leur nom sur la boîte, et ont déjà un contrat EDF.

            Vous pourrez alors dormir à l’hôtel de longs mois en vous félicitant d’être un si bon communiste, qui partage tout ce qu’il a, et pas juste ce qu’ont les autres.

            A vot’ bon coeur,
            tSbeNjY

            • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 16 juillet 2013 23:27

              Cette société est infecte. Les besoins premiers des êtres humains sont les vrais droits de l’Homme :
              le droit de vivre, donc de se nourrir, donc de se soigner, donc de se couvrir, donc d’avoir un toit, donc de pouvoir subvenir à sa subsistance par son travail ou par la solidarité pour ceux qui n’ont pas la capacité de travailler. Le droit de propriété n’est pas une première nécessité pour l’homme et la femme et pourtant ce droit-là est sacré dans notre civilisation. Les autres sont loin d’être aussi bien défendus, même lorsqu’ils sont écrits dans notre Constitution comme le droit au travail.

              Je ne soutiens pas que le propriétaire en question soit le premier coupable, bien qu’il soit certainement en tort de louer un réduit insalubre au même prix qu’un studio bien entretenu. Nous n’avons pas suffisamment de renseignements pour dire la justice légale, laquelle n’est pas forcément la justice morale. Ce jeune couple a peut-être cessé de payer pour toutes sortes de causes dont, par exemple, essayer d’user de ce moyen de pression pour obliger le propriétaire à faire les travaux qui rendraient le logement apte à la location, surtout si un nouveau-né doit y habiter.
              En fait, nous n’en savons rien et je trouve que certains jugent un peu vite !

              Notre société, basée sur l’individualisme, le marché et les inégalités n’est pas forcément un modèle. Il en existe d’autres où la solidarité prime, souvent sur un autre continent. J’imagine bien une organisation sociale où les besoins premiers seraient garantis et leur satisfaction serait de la responsabilité de la société ou de la collectivité. L’eau est une richesse de la nature, elle appartient à tous et son exploitation ne devrait pas pouvoir aboutir à l’expropriation de certains de ce bien commun.


            • CHALOT CHALOT 15 juillet 2013 20:40

              C’est un accident de parcours, rien ne justifie en plein été que l’eau soit coupée délibérément. Si le proprio n’est pas content il existe des lois, des poursuites...
              Que font les sans papier ici !?
              Arrêtez d’en voir partout.


              • tSbeNjY tSbeNjY 15 juillet 2013 21:23

                Eh bien donnez nous donc des détails, et j’essaierai de coller au sujet.

                Parfois je m’égare...

                Depuis combien de mois ne paient-ils pas le loyer ?
                Pourquoi leurs voisins ne les aident pas dans cette cause si juste ? (même proprio ?)
                Que leur a fait leur proprio pour mériter d’être spolié ainsi de son droit de propriété ? Qui ne couvre pas que la maison, le droit de propriété est avant tout le droit de jouir des fruits de son travail comme on l’entend.
                Méchant proprio ? On ne sait pas, ici. Il pourrait n’avoir que cet appart, et louer moins cher en attendant de rembourser l’emprunt. Et dans ce cas là, le non-paiement du loyer serait-il plus/moins justifiable ?
                Le proprio ne serait sinon méchant qu’en regard de son patrimoine s’il est riche, il PEUT (doit) payer. Et payer l’avocat, les poursuites, pour que finalement il ne récupère rien des loyers jamais versés.

                Enfin, bonne âme comme vous êtes, je sais que vous vous empresserez de suppléer à cette énième défaillance de l’état providence qui nous protège tous.
                Vous allez dès demain accueillir ce jeune couple chez vous, sous votre toit, en toute charité chrétienne.

                Charité qui, bien ordonnée, commence par sois-même ;)

                tSbeNjY

              • heliogabale heliogabale 15 juillet 2013 21:25

                Rien ne justifie de tels loyers au fin fond de l’île de France. Ça ne devrait même pas valoir 200 euros charges comprises.


              • King Al Batar King Al Batar 16 juillet 2013 13:05

                Il nous manque trop d’info pour savoir s’ils’agit d’un méchant propriétaire...

                A combien s’élève le montant de leur loyer impayés... Pourquoi ne payent ils pas leur loyer.
                Je vais être un peu glauque, mais pourquoi ces gens la font des gosses s’ils n’ont meme pas de quoi se payer leur loyer... Pour toucher plus de CAF.
                Je ne comprends pas...

                Bref, si vous voulez nous faire vomir sur des propriétaires sans coeur, choisissez un autre exemple, et il y en a. Mais bon, quand on habite chez quelqu’un, on paye, ca me parait normal. Meme la moindre des choses...


              • escartefigue 15 juillet 2013 21:33

                Voilà qui est bien , on a un généreux donneur à 200 euros , encore un effort 

                et on pourra envoyer  un loyer . 

                Bravo Chalot .

                • heliogabale heliogabale 15 juillet 2013 22:18

                  Je ne suis pas donateur...je ne faisais qu’évaluer le prix d’une location à Melun. Pour 16 m², je partais du principe que le prix du m² était de 10-11 euros. Apparemment, le loyer au m² du bien concerné avoisine les 30 euros...et à Melun, le prix moyen actuel est de 17 euros le m².

                  Évidemment, on pourra me rétorquer que le bailleur a acheté ce bien à un prix qui justifie les 460 euros... Cependant, la situation devient tellement tendue qu’il faudra bientôt trancher et sacrifier certains bailleurs...

                  Le mieux aurait été d’agir il y a 7 ou 8 ans et de maîtriser l’inflation immobilière...


                • foufouille foufouille 15 juillet 2013 22:37

                  le mieux serait que rocla/escracon loue un taudis


                • TSS 15 juillet 2013 23:58

                  On dirait que dans le contrat le loyer et l’eau sont désolidarisés donc l’astuce est de payer les

                  10 € d’eau et de ne payer le loyer que quand les travaux de salubrités seront effectués ,en

                   outre cela lui permettra de porter plainte pour non respect de contrat,le loyer et l’eau etant

                   deux choses differentes... !!


                  • TSS 16 juillet 2013 00:01

                     Par tSbeNjY

                     Vous avez une belle tete de vainqueur !!


                    • tSbeNjY tSbeNjY 16 juillet 2013 00:35

                      Je l’aime bien ma tête.

                      On fait avec ce qu’on a.
                      Je ne me cache pas.

                    • Auxi 16 juillet 2013 13:46

                      Et surtout une belle tête de fils à papa, pour tenir des « raisonnements » pareils ! Un logement, jeune homme, c’est un DÛ et c’est un DROIT, dans une démocratie digne de ce nom. La « démocratie » à péage, c’est tout ce qu’on veut, sauf une démocratie. Il est vrai que lorsqu’on se torche avec le scrutin populaire, comme pour un certain referendum sur la constitution européenne, la « démocratie », hein… on sait à quoi s’en tenir. Sachez que le totalitarisme n’a nul besoin de flics ou d’armée pour exercer ses ravages : la faim (au sens des besoins indispensables) est un moyen silencieux et très efficace.


                    • tSbeNjY tSbeNjY 16 juillet 2013 14:16

                      ça fait le deuxième qui m’attaque sur mon physique.

                      Je suis né comme ça, je n’ai pas choisi plus que vous.

                      On n’a pas gardé les cochons ensemble, que je sache, et je n’ai rien d’un « fils à papa ». Gardez votre condescendance pour vous.

                      Je paie mon loyer tout seul comme un grand depuis déjà bien longtemps, même si j’aurai mieux à faire de cet argent, bien entendu. Après, quand je demande à mon proprio d’arranger un truc dans l’appart, il accède toujours à ma demande... parce que je paie mon dû.
                      (oui, le loyer est un DU au proprio)

                      Je m’aperçois néanmoins que je suis bien con, mon logement étant un dû et un droit je ferai mieux de ne plus payer mon proprio, d’après vous ? D’ailleurs, pourquoi me contenter de ce gourbi ? Autant aller squatter un hôtel particulier du 16ème, puisque le logement m’est dû ?

                      Pour ce qui est du droit, cf déclaration des droits de l’homme :
                      Article 13

                      1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat.

                      -> tu as le droit de choisir ta résidence, pas « le droit à un toit »

                      Article 17

                      1. Toute personne, aussi bien seule qu’en collectivité, a droit à la propriété.
                      2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

                      -> Ne pas payer son loyer, c’est priver le propriétaire de l’un de ses droits garanti par la déclaration universelle. 

                      Sauf à estimer que le propriétaire n’est pas humain (s’il n’a pas pleuré à la lecture de l’article, c’est un indice)


                    • tSbeNjY tSbeNjY 16 juillet 2013 14:53

                      Pardon, mais en quoi une attaque sur mon physique fait avancer le débat mieux qu’un argument étayé ?

                      Je sais ce qu’est internet, j’ai décidé de mettre ma tête sur AV, ni par fierté ni par provoc’, juste pour qu’on ne confonde pas mon profil avec un troll/multicompte. Comme Chalot, j’imagine...

                      Vous êtes juste là pour faire du bruit. 

                      Montrez-nous votre bibine, vous avez peut-être également une belle tête de cliché, laissez nous juger ;)



                    • escartefigue 16 juillet 2013 16:22

                      Quand les imbéciles ne savent pas quoi dire ils trouvent des trucs comme 

                      «  tiens il a un gros nez  » ça montre le degré de l’ aigri.

                    • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 16 juillet 2013 23:49

                      Moi, je me moque de votre physique, seule votre expression m’intéresse. Toutefois, si la photographie vous représente bien, vous me semblez bien jeune et, malheureusement, bien conformiste car bien conformé. Si une mamie peut vous donner un conseil, je vous proposerai de sortir de ce carcan, de lire, de voyager si vous en avez les moyens ou d’aller à la rencontre de gens différents. Le monde est riche d’expériences diverses, le temps ou l’Histoire également. Et vous avez même le droit de créer, d’inventer d’autres relations humaines. L’esprit critique permet l’éveil de la contestation. Vous verrez comme c’est passionnant et enrichissant... mais ni en euros, ni en dollars. Cordialement.


                    • Scual 16 juillet 2013 08:22

                      « Le commissariat de police de Melun a refusé de prendre la plainte, ce qui est également illégal ! »

                      Si la police devient une force ennemie de la population plus rien ne peut empêcher à terme une révolution violente. Je ne sais pas qui s’occupe de remettre les policiers pourris et corrompus dans le droit chemin mais ils faut les faire agir immédiatement. La police ne doit en aucun cas refuser de plainte légitime, c’est le strict minimum pour qu’un pays ne sombre pas l’opposition frontale entre le peuple et l’État.

                      La police de Melun a démontré qu’elle protège les délinquants dans cette affaire. Et pour les « Spartacus » qui tenteraient de faire croire que c’est pareil pour les locataires : ne pas payer son loyer est un délit infiniment moins grave que de priver d’eau une femme enceinte, ce qui est totalement inhumain.


                      • philippe913 16 juillet 2013 09:18

                        méfiez vous de l’affirmation comme quoi le commissariat aurait du prendre la plainte.

                        où voyez vous une infraction pénale ? moi je vois un non respect des obligations du bailleur, lesquelles ne sont pas pénalement répréhensibles.
                        http://vosdroits.service-public.fr/F2066.xhtml

                        alors avant de parler de police pourrie et corrompue, renseignez vous.

                        d’ailleurs, votre déclaration « La police de Melun a démontré qu’elle protège les délinquants dans cette affaire. » doit pouvoir, quant à elle, entrer dans le champs pénal via les délits d’outrage, diffamation ou autre, je suis sûr qu’on doit pouvoir trouver.


                      • Scual 16 juillet 2013 13:06

                        C’est dit avec tellement d’assurance et d’autorité ! Je suis impressionné ! Je tremble, même. Et c’est vrai que j’ai dit que « la police de Melun a démontré » au lieu d’avoir dit « si c’est vrai, la police de Melun a démontré », alors que c’était évidement bel et bien ça que je voulais dire.

                        Cela dit désolé mais le propriétaire n’a pas le droit de couper l’eau, c’est comme ça, c’est la loi et s’il le fait c’est un délinquant.

                        Face a une accusation de délit, la police n’est pas juge et n’a donc absolument aucun droit de refuser la plainte peu importe le délit, et il s’agit bien d’un délit.

                        Une police qui refuse d’enregistrer des plaintes protège effectivement les délinquants car toutes condamnation d’un délinquant émane forcément d’une plainte. La police n’a pas à trier qui est condamnable ou pas, c’est la Justice qui fait ça. Par conséquent si la police le fait, elle épargne certes d’éventuels innocents d’une procédure et dans ce cas elle épargne également du temps et de l’argent à la Justice... mais elle protège également de vrais délinquants qui ne passeront pas devant la justice grâce à la protection de la police, protection illégale d’ailleurs puisqu’elle n’a pas le droit de refuser une plainte.

                        Si le propriétaire a bien coupé l’eau c’est un délit, et si la police a refusé la plainte des victimes, elle protège effectivement un délinquant... et quel délinquant ! Couper l’eau à une femme enceinte en plein mois de juillet ? Comment peut-on protéger une telle inhumanité ! Sincèrement et sans parler de Droit, je comprendrais que la police refuse de prendre la plainte d’un type à qui on aurait piqué 10 euros et autres petit délits qui encombreraient plus qu’autre chose le travail de la police et de la Justice, surtout qu’au final, tout le monde y perdrait même la victime ; mais protéger celui qui a commis un acte aussi dégueulasse, y a que dans les pires États autoritaires qu’on voit ça !

                        Bref je maintiens, une police qui refuse d’enregistrer une plainte valable protège et fait vivre la délinquance, et si c’est vrai que la Police de Melun l’a fait, il faut que les services compétent s’occupent de ce cas, et bien sur, si la police de Melun ne l’a pas fait alors il n’y a pas de problème. Ca va mieux comme ça ?


                      • King Al Batar King Al Batar 16 juillet 2013 13:07

                        D’autant que la Police n’a pas la possibilité de prendre des plaintes dans une affaire déjà encours...
                        Or si le propriétaire a déjà déposé plainte parce que la personne ne paye pas le loyer...

                        C’est très compliqué de donner un dixième des infos, et de nous demander de nous indigner collectivement.


                      • philippe913 16 juillet 2013 14:28

                        puisque vous ne comprenez pas je vous le répète,
                        vous dites « Face a une accusation de délit, la police n’est pas juge et n’a donc absolument aucun droit de refuser la plainte peu importe le délit, et il s’agit bien d’un délit. »

                        ah, et bien de quel délit s’agit il ?
                        je ne connais évidemment pas toutes les lois, mais là, a priori, je ne vois aucun délit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès