Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Une maison saine, c’est possible !

Une maison saine, c’est possible !

Vous êtes allergique, asthmatique ou simplement sensible à un environnement pollué ?
Prenez garde aux polluants qui vous entourent : les acariens, le formaldéhyde (formol), les particules fines et autres composés organiques volatiles (COV).
Pour disposez d’une maison plus saine, voici donc quelques conseils.

maison-saine-hygiene-3

LES ACARIENS
Pour vous débarrasser des acariens, la première chose à faire est d’aérer.
Les acariens ont en effet besoin de l’humidité ambiante et se nourrissent des squames de la peau.
En ouvrant en grand chaque jour (y compris en hiver), vous les éliminerez.
Cinq à quinze minutes par jour suffisent.

En aérant, vous limiterez aussi la prolifération des moisissures.
Si elles persistent, nettoyez régulièrement les surfaces contaminées avec de l’eau de Javel en vous munissant d’un masque.
Si la surface moisie dépasse plus de 3 m2, faites appel à une société spécialisée.


LES TRAVAUX

En cas de travaux, évitez au maximum le formaldéhyde et les composés organiques volatiles en tout genre.
Sur le sol, privilégiez le carrelage qui est le revêtement le plus inerte chimiquement.
Si vous optez pour une autre surface, méfiez-vous des émanations de formaldéhyde lors de la pose ou lors de la vitrification.
Dans ce cas là, préférez les colles et vernis sans solvants.
Et si vous optez pour un parquet stratifié, privilégiez-en ceux classés E1, et dont l’étiquetage « informe sur les émanations de formaldéhyde ».

S’agissant des peintures murales, choisissez une peinture affichant la plus faible teneur en composés organiques volatiles.
Depuis le 1er janvier 2007, les fabricants ont l’obligation de l’indiquer sur leurs produits.
Préférez les peintures minérales et celles arborant l’écolabel Ange bleu.
Préférez aussi les produits dépourvus de solvant. Enfin, aérez très largement lors des travaux et les jours suivants.


LE MOBILIER

Dans le choix de votre mobilier, choisissez en priorité les meubles massifs bruts, à condition de les acheter non traités et sans peinture ni vernis. Plus coûteux, ce choix s’avère économique à long terme.

Si vous préférez des meubles en aggloméré, déballer les différentes parties, jeter les cartons d’emballages (qui ont absorbé beaucoup de polluants) et laisser aérer le tout dans un emplacement bien ventilé durant 15 jours.


UNE MAISON SAINE AU QUOTIDIEN

Animaux domestiques
La présence d’animaux domestiques - bien qu’elle apaise, réduit les angoisses, favorise les contacts sociaux... - , est source de risques sanitaires.
Les principaux risques que font courir les animaux de compagnie à la santé de leurs maîtres sont les allergies, certaines maladies infectieuses (comme des infections parasitaires, la salmonellose,...) et le danger de morsures.

Lavez-vous donc les mains avec du savon après avoir touché des animaux, a fortiori après avoir renouvelé la litière du chat. Les litières pour chat n’ont pas leur place à la cuisine. Elles doivent être désinfectées à fond au moins une fois par mois.

Ne vous laissez pas lécher le visage par des animaux.

Faites vacciner vos animaux domestiques et respectez strictement le calendrier prescrit des contrôles pour les puces, les tiques et les vers.

Ne tolérez pas la présence d’animaux domestiques dans les chambres à coucher.

Plantes
Bien que les fleurs et les plantes embellissent notre environnement, elles peuvent également avoir une incidence négative sur la santé.
A ce titre, soyez particulièrement vigilant si vous constatez la présence de pollen et de certaines moisissures qui parasitent des plantes.
Ces substances peuvent en effet déclencher des réactions allergiques des voies respiratoires.

La majorité des allergies sont provoquées par le pollen, apporté de l’extérieur par le vent.
De la fin janvier à la fin mai, ce sont surtout le bouleau, le noisetier et l’aune qui posent problème. 
De la mi-mai à la mi-juillet, c’est surtout le pollen des graminées qui est responsable des allergies.

Par ailleurs, certaines plantes comme le poinsettia, le clivia et le dieffenbachia (la plante proprement dite et la sève),... sont toxiques.
Pour prévenir toutes allergies dormez de préférence avec la fenêtre fermée et aérer le matin et par temps pluvieux.
De même, placez les plantes toxiques hors de portée des jeunes enfants et des animaux domestiques.

Tabac
La fumée de tabac est la matière polluante la plus fréquente dans les intérieurs.
Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des matières polluantes les plus nocives.
Outre les fumeurs bien sûr, ce sont les non-fumeurs qui se trouvent dans la même pièce qui subissent l’incidence négative des nombreux produits chimiques présents dans la fumée de tabac.

A court terme, le tabagisme passif entraîne une irritation des yeux, du nez et de la gorge.
A plus long terme, il favorise les affections cardiovasculaires, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et plusieurs cancers.

Il est d’ailleurs avéré que les enfants de moins d’un an nés de parents fumeurs sont deux fois plus victimes de bronchite que les autres.
Ne fumez donc pas à l’intérieur, a fortiori en présence de non-fumeurs et d’enfants.

Si vous fumez malgré tout à la maison, ventilez le plus possible ou fumez sous la hotte.

Enfin, ne fumez jamais dans les chambres à coucher.

 

Source : http://www.securikids.fr/parents/maison/hygiene/314-une-maison-saine-cest-possible-


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • eugène wermelinger eugène wermelinger 15 octobre 2009 17:30

    Merci pour cet article qui nous change des avis « grippés » actuels.

    Puis-je ajouter que lors de l’achat d’une maison, ou d’un terrain à construire une sage précaution est d’en faire une approche géobiologique pour rechercher si en-dessous il n’y a pas de courants telluriques néfastes (dits de Hartmann ou diagonales de Curry, aussi failles sèches ou humides, et courants d’eau) D’après le Pdt des cancérologues allemands le Dr Hans Nieper dans son livre « Révélations en Médecine et Santé » éditeur office international de librairie Bruxelles 1993 nous dit p.19 « que l’apparition d’une cancérisation correspond dans 92 % des cas à un long séjour dans une zone géopathogène. »
    Je vous envoie sur ce site dont je connais bien l’auteur Rémi Florian de Saverne :

    • Mmarvinbear mmarvin 15 octobre 2009 22:35

      Il faut aussi vérifier sur les anciens cadastres si le lieu choisi n’est pas un ancien cimetière indien, les poltergeists en sont avides...


    • eugène wermelinger eugène wermelinger 16 octobre 2009 11:25

      à Mmarvin :

      tu as aussi raison, tu dois vivre au Canada pour citer les cimetières indiens ? 
      Chez nous les cimetières chimiques sont très mauvais aussi comme zones constructibles et aussi les lignes à haute tension et encore plein d’autres saloperies « modernes ». 

    • Mmarvinbear mmarvin 16 octobre 2009 12:31

      En fait je faisait référence à « Poltergeist » et à « Simetière »...


    • Gaudac 3 février 2014 18:31

      Bonjour , 


      J’ai un ami qui souhaite me donner son ancien canapé chesterfield en cuir , mais je sais qu’il est fumeur , avez vous une technique pour « purifié » le canapé , car je ne supporte pas l’odeur du tabac, mais j’aime beaucoup son canapé. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Ujul44


Voir ses articles







Palmarès