Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Vacances : J’oublie tout ?

Vacances : J’oublie tout ?

Certes, notre président, épaulé par son épouse, a récupéré les infirmières et le médecin bulgares. Les Français sont ou vont partir en congés. Mais doivent-ils pour autant faire une confiance aveugle à un président et à un gouvernement qui se sont pour l’instant contentés de paroles et de mesures symboliques ?

Notre président et son épouse ont récupéré les infirmières et le médecin bulgares détenus par les autorités libyennes et on doit les en remercier au même titre que Benita Ferrero-Waldner (la commissaire européenne aux Relations extérieures, qui a mené depuis l’origine les négociations avec Muhammad Kadhafi).

Cet "exploit" ne doit pas pour autant faire oublier les premières mesures ou réformes qui doivent s’appliquer en France dès la rentrée de septembre.

Certes, les Français sont ou vont partir en congés, mais doivent-ils pour autant faire une confiance aveugle à un président (qui, selon les sondages, est crédité d’environ 67 % de satisfaction) et à un gouvernement qui se sont pour l’instant contentés de paroles et de mesure symboliques ?

Car c’est bien à partir de la rentrée que les choses sérieuses vont commencer. Il est plus que probable qu’un certain nombre de réformes seront beaucoup moins appréciées des Français que la Fête nationale
« new look ».

Premier grand choc à venir : la mise en place des franchises médicales. Bien que Martin HIRSCH soit intervenu pour éviter les solutions les plus extrêmes, on peut néanmoins trouver des pistes dans un courrier du 10 juillet 2007 cosigné par Roselyne BACHELOT, Eric WOERTH et Martin HIRSCH, disponible sur le site du ministère de la Santé, et envoyé aux présidents en charge de l’avenir de l’assurance maladie.

Extraits :

« Parmi les propositions suggérées, celle du "bouclier sanitaire" consisterait à instituer un plafond des restes à charge supportés par les assurés sur la dépense remboursable. En dessous du seuil, les tickets modérateurs et participations forfaitaires resteraient à la charge de l’assuré [...]

Examiner le niveau du "bouclier" suivant les hypothèses de copaiement et l’impact sur l’équilibre des finances de l’assurance maladie ; la marge d’incertitude devra être précisée [...]

Mesurer les effets pervers, tel le risque que les assurés puissent retarder ou anticiper certains traitements suivant qu’ils ont ou non franchi le seuil du "bouclier" [...]

Définir pour chacun des scénarios, le calendrier de mise en oeuvre de la réforme [...]
 »

Cette future réforme fait-elle l’unanimité ?

Bien mal relayé par les grands medias, un collectif composé de professionnels de santé et d’usagers a lancé un appel (sous forme d’un site Web) contre le système des franchises. Cet appel a déjà obtenu plus de 52 000 signatures.

Qu’affirment-ils ?

Extraits :

« En matière d’assurance maladie, l’UMP et Nicolas Sarkozy ont une idée fixe  : l’augmentation des dépenses de santé, ce serait d’abord et avant tout la faute des patients. Il faudrait donc les "responsabiliser", c’est-à-dire les pénaliser financièrement pour "qu’ils consomment moins", ou, au minimum, pour que "la Sécu rembourse de moins en moins".

Déremboursements incohérents, augmentation du ticket modérateur sur des soins courants, généralisation des dépassements tarifaires pour les médecins spécialistes, invention du forfait de 1 euro par acte de soins ou de biologie, du forfait de 18 euros sur les actes supérieurs à 91 euros, l’actuelle majorité a multiplié les atteintes à la prise en charge solidaire des soins. Mais si elle a augmenté le reste à la charge des patients, le déficit de l’assurance maladie n’en a pas été comblé pour autant [...]

Nous, professionnels de santé, acteurs du monde associatif ou médico-social, universitaires, représentants des usagers et/ou usagers du système de santé dénonçons les RISQUES MAJEURS D’UNE TELLE FRANCHISE [...]

Nous refusons l’instauration d’une telle FRANCHISE, socialement injuste, économiquement inefficace et dangereuse pour la santé publique [...]
 »

S’il est
indispensable, selon le gouvernement de « responsabiliser  » les usagers, afin de préserver le système, des économies doivent être faites en « s’attachant à la fois à la cohérence avec les principes fondamentaux de la sécurité sociale et aux conditions de faisabilité », écrivent les ministres en charge du dossier.

On se demande par contre si les ministres en charge d’un autre "bouclier", le "bouclier fiscal", ont eu les mêmes scrupules ?

En l’occurrence, c’est un élu UMP qui explique sa portée :
« Selon le rapporteur du projet de loi, Gilles Carrez (UMP, Val-de-Marne), le coût annuel du bouclier fiscal serait de 810 millions d’euros ; 234 397 contribuables en bénéficieraient contre 93 000 bénéficiaires potentiels avec le bouclier à 60 %. Les patrimoines supérieurs à 7,140 millions d’euros, soit 12 784 foyers, se verraient restituer à eux seuls 583 millions d’euros, soit une moyenne de 45 600 euros par foyer. »

En ce qui concerne le "paquet fiscal" :
« Sur les 11 milliards d’euros que coûterait le "paquet fiscal", la moitié est consacrée à la défiscalisation et à l’exonération de charges sociales pour les employeurs et les salariés sur les heures supplémentaires. Dans son rapport, le député (UMP) Gilles Carrez a chiffré la mesure à 1,115 milliard d’euros pour 2007 (si elle s’applique au 1er octobre), 3,765 milliards pour 2008 et 1,1 milliard pour 2009, soit un total de 5,980 milliards d’euros. » Source : Le Monde.

Travailler plus peut-être mais à condition d’avoir une bonne santé !!!

Probablement inquiet de la réaction des Français, Eric WOERTH envisage d’apurer la dette de l’État vis-à-vis de la Sécurité sociale :

« Je m’y suis engagé, car cette dette est source de conflits et d’incompréhensions entre l’État et la sphère sociale. Je dois aussi veiller à ce que la Sécurité sociale n’ait pas de problème de trésorerie et puisse tenir avec le plafond d’emprunt que lui a voté le Parlement.

Pour régler ce problème, l’État transférera à l’Acoss avant octobre 5,1 milliards d’euros, provenant des recettes déjà enregistrées de privatisation, soit l’équivalent de sa dette au régime général au 31 décembre 2006.
 » Source : Le Monde.

Peu convaincu par les arguments des ministres, le collectif Appel contre la franchise prépare
« une initiative à Paris le 29 septembre pouvant prendre la forme de débats à laquelle il invite la CGT ».

Les franchises médicales, une des mesures les plus impopulaires du programme de Nicolas Sarkozy, devraient être mises en place dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2008, présenté en septembre. Source : Le Nouvel Observateur.

Quelque chose me dit que les vrais débuts du quinquennat se situent à partir de cette date. Pas vous ?

Sources
Le blog de Christian Lehmann
Appel contre la franchise
Nouvel Obs
Le Monde
Ministère de la santé
Union Syndicale de la psychiatrie
Le Sénat

Crédit image et copyright

Cabu/le Canard Enchaîné


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 26 juillet 2007 09:48

    Certes.........vous me permettrez de noter que

    « et on doit les en remercier au même titre que Benita Ferrero-Waldner ( la commissaire européenne aux relations extérieures qui a mené depuis l’origine les négociations avec Muhammad Kadhafi) »

    Combien d’années déjà 5,6,7,8 ans !!!!!!!!!!!!!

    houaaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!! 8 ans de négociations !

    forte la com européenne aux relations exterieures qui a mené depuis l’origine smiley smiley smiley smiley 8 ans,les  smiley smiley smiley négociations smiley smiley smiley

    Vous devriez tout simplement reconnaitre la qualité de négociation de Nicolas Sarkozy (qui est à l’origine un avocat) et rendre hommage à sa determination d’avoir mis son poid dans la balance pour des bulgares dont personne ne voulait s’occuper !

    vous dites ensuites

    « Cet »exploit" ne doit pas pour autant faire oublier les premières mesures ou réformes qui doivent s’appliquer en France dès la rentrée de septembre.

    Il ne s’agit pas d’un « exploit » quand on est un homme de conviction et que l’on se bat pour liberer des personnes privés de leur liberté depuis des années

    Vous dites « Certes, les français sont ou vont partir en congés mais doivent-ils pour cela faire une confiance aveugle à un président »

    Petit rappel,les français ont voté dans leur majorité pour Nicolas Sarkozy : PRESIDENT.

    La confiance est donc présente ! smiley

    Au lieu de faire de la désinformation ou de la manipulation d’information,laissez travailler ce nouveau gouvernement d’ouverture et partez l’esprit tranquille


    • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 26 juillet 2007 10:35

      Lerma,

      Vous écrivez : « forte la com européenne aux relations exterieures »

      Et la comm qui consiste à s’attribuer le résultat final, en jouant les « inspecteurs des travaux finis », vous en pensez quoi ?

      « Il ne s’agit pas d’un »exploit« quand on est un homme de conviction et que l’on se bat pour liberer des personnes privés de leur liberté depuis des années »

      Permettez moi de sourire. Mais enfin si vous y croyez, tant mieux pour vous.

      « Au lieu de faire de la désinformation ou de la manipulation d’information »

      Et vous au lieu de vous contenter de simple béatitude, soyez gentil de contester officiellement (en argumentant SVP) les chiffres qui sont exposés dans cet article. Notamment, reconnaissez vous ceux avancés par Gilles CARREZ ?

      C’est vrai que c’est moins glorieux et moins fun pour faire de ... la comm.

      Bonne vacances à vous !!!


    • k2pal k2pal 26 juillet 2007 13:15

      @lerma encore faudrait-il mettre sur la table le paquet cadeau que notre président a donné à un terroriste notoire :
      - technologie nucléaire (civile ?)
      - des millions avec l’intermédiaire du Quatar qui les défalquera de sa facture EADS (commande d’avions et de mise en oeuvre d’une couverture radar)
      - travaux routiers, ferroviers, hospitaliers à quels coût pour la collectivité française ?


    • ZEN ZEN 26 juillet 2007 15:48

      IERMA dit vrai :« Ayez confiance », comme disait déjà un certain Raffarin... smiley


    • haddock 26 juillet 2007 09:58

      Finalement le futur est plein d’ avenir .


      • MagicBuster 26 juillet 2007 10:12

        Si c’est pour promettre la technologie nucléaire partout ... c’est sûr que sarko va se faire des copains ... partout ou les autres ont du mal.

        Qui sème le vent . . .


        • mimie 26 juillet 2007 10:15

          Bon article cela fait plaisir que des personnes se posent les bonnes questions ? Que va t’il se passer pendant cinq ans ?

          Une médecine à deux vitesses ? (une pour les gens qui ont de l’argent, et une autre pour le reste...)

          Des passes-droits pour certain (petits cadeaux fiscaux), et puis on serre la ceinture à quelques millions de personnes. C’est tellement facile....

          L’avenir nous le dira mais je pense que l’on peu déja avoir une petite idée de ce qui nous attend...


          • arturh 26 juillet 2007 10:24

            C’est vrai que ce gouvernement Sarkozy qui se contente de tenir les promesses pour lesquelles il a été élu, c’est très embettant.


            • MagicBuster 26 juillet 2007 10:25

              ça fait déjà 5 ans que c’est comme ça . . . en fait il n’y a pas eu de changements (enfin pour nous je veux dire).

              En janvier prochain, la CSG / CRDS augmente de 6%. En janvier 2009, pareil.

              Tout est fait pour que rien ne soit résolue et pour qu’on continue à payer . A qui profite CE crime !


              • MagicBuster 26 juillet 2007 10:33

                @ArthurH Sarko n’est pas le président de ses électeurs , c’est accessoirement le président de tous les Français.

                S’il ne respecte pas les Français , il ne faut pas s’attendre à quelque forme de respect que ce soit...

                Au contraire même. Il faut terroriser les terroristes et non pactiser avec eux.


              • arturh 26 juillet 2007 12:57

                « Terroriser les terroristes »... ouaowww


              • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 26 juillet 2007 12:44

                « Sur les 11 milliards d’euros que coûterait le « paquet fiscal », la moitié est consacrée à la défiscalisation et à l’exonération de charges sociales pour les employeurs et les salariés sur les heures supplémentaires. Dans son rapport, le député (UMP) Gilles Carrez a chiffré la mesure à 1,115 milliard d’euros pour 2007 (si elle s’applique au 1er octobre), 3,765 milliards pour 2008 et 1,1 milliard pour 2009, soit un total de 5,980 milliards d’euros. »

                Vous appelez ça de l’art mon cher Calmos ?


              • claude claude 26 juillet 2007 13:25

                mon cher calmos,

                il ne vous énerve pas ce président - zébulon ? franchement ? smiley

                bon d’accord, il est proche de vos convictions politiques, mais, n’abandonnez pas votre esprit critique : le général lui-même fut brocardé par ses partisans, de même que pompidou.

                je dois reconnaître que notre président a un sens aigu de la com’ et qu’il dispose d’une énergie peu commune. mais il ne possède pas le pouvoir de ne pas commettre d’erreur.

                et sa réforme de la franchise médicale en est une... cela fait plusieurs mois que je dois changer de lunettes, mais le budget familial ne le permet pas : nous avons une fille qui va entrer en fac de médecine à strasbourg, donc, les lunettes attendront.

                pour moi, ce n’est pas grave : le monde s’offre à moi comme un tableau impressionniste (et ce n’est pas vilain, sauf que ça agace quand on doit lire les panneaux).

                mais si demain, je suis assujettie à la franchise médicale, comment vais-je payer mes irm ? mes hospitalisations de contrôle ? mes médicaments ? mes soins de rééducation ?... ma maladie m’empêche de travailler à hauteur de mes compétences, et je dois me contenter d’une moitié de smig mensuel. et encore, je suis une privilégiée, car je vis en couple.

                mais nombreux, sont les malades chroniques qui vivent seuls, en dessous du seuil de pauvreté.

                cette mesure est indécente, elle va pénaliser toutes ces personnes fragiles pécuniairement, socialement, et surtout exclure leurs enfants du suivi médical : dentaire, optique, et enfin traitement des bobos normaux de l’enfance.

                d’accord nicolas est le plus beau et le plus fort, mais il fait de grosses conneries aussi et à tendance à vouloir faire prendre des vessies pour des lanternes !

                ceci dit une grosse caresse sur le haut de votre si mignonne petite bouille ! (rien que pour le plaisir de vous entendre ronronner !) smiley


              • claude claude 26 juillet 2007 15:48

                mon cher calmos,

                ben non, le choix n’était pas facile à faire entre ste ségolène et nico-zébulon...

                je redoute certains aspect ultra libéraux de son programme, notamment l’exclsuion des plus démunis qu système.

                ensuite ce qui me gène, c’est qu’il « lave plus blanc que blanc ».

                je suis de gauche, je ne m’en suis jamais cachée. j’ai voté pour bayrou au premier tour (plus proche de ce que j’attends d’une ligne à la fois sociale et qui stimule l’emploi et l’entreprise), et par contrainte, pour ste ségo. si elle avait été élue, j’aurais aussi regardé ce qu’elle aurait fait.

                laissez les bobos de côté, vous gâchez votre énergie et votre humour, c’est quand même mieux de s’étriper sereinement et avec le sourire ? non ? smiley


              • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 26 juillet 2007 16:39

                Calmos ?

                Ce n’est pas votre admiration pour notre président de la république qui est ennuyeuse mais la façon dont vous exprimez votre mépris pour le camp qui n’est pas le votre.

                Vous n’aimez pas les bobos ? Il est plus que probable que vous n’en avez jamais rencontré mais plus vraisemblablement entendu parler.

                Agoravox est leur point de rencontre ? Mais pourquoi alors venir vous provoquer des aigreurs d’estomac à lire leurs articles ? Un petit peu masochiste ?

                La cruche, miteux, on trouve de la bonne nostalgie typée Benito GLANDU (immortalisé par LE LURON)qui je j’en suis certain doit provoquer chez vous la plus grande hilarité.

                Vous avez trouvé votre timonier et lider maximo ? Tant mieux


              • moebius 26 juillet 2007 13:45

                Ni la France ni l’Europe n’ont déboursé un seul euro pour cette libération. La libération d’otages est toujours gratuite on se demande d’ailleurs à juste titre si la prise d’otage est une activité vraiment lucrative et rentable. Entretenir des otages pendant plusieurs années coutent cher et si c’est pour les remettre en liberté aprés alors pourquoi en capturer. Il ya là quelque chose qui nous échappera toujours. C’est que la rançon ne dit pas son nom, elle peut se faire sous forme de « dons » ou de contributions, humanitaires par exemple...ce qui ne nous dit toujours pas combien ça « nous coute » mais c’est sans doute parce que nous ne sommes pas encore suffisamment responsable au yeux de nos responsables politiques pour le savoir. Donc nous sommes des enfants et nous croyons toujours au pere noel.


                • MagicBuster 26 juillet 2007 16:51

                  C’est faux, l’europe a officiellement dit qu’elle avait payé cette rançon . . .


                  • autrepseudo 27 juillet 2007 07:30

                    Moi, j’oublie tout avec ma drogue : Je me mets devant la télévision et j’oublie tout.

                    TELEVISION = OPIUM DU PEUPLE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès