Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Vaccination scolaire contre le cancer du col de l’utérus : les (...)

Vaccination scolaire contre le cancer du col de l’utérus : les Ministres belges interpellées par des citoyens

Dans le journal belge Le Soir, on pouvait lire en juin dernier que la Communauté Française imiterait la Communauté flamande en incluant, elle aussi, la vaccination contre le cancer du col de l'utérus dans le programme de vaccinations scolaires, dès la rentrée scolaire prochaine.

La Ministre de la Santé en Communauté française interrogée, Mme Fadila Laanan, expliquait alors dans Le Soir que la vaccination serait libre et que "les parents choisiront en conscience".

Pourtant, l'ancienne Ministre de la Santé en Communauté Française, Catherine Fonck, avait refusé d'inclure cette vaccination controversée dans le cadre de la médecine scolaire et, interrogée dans Le Soir le 8 décembre 2008, elle déclarait notamment : "Il ne faut pas imposer le vaccin , ce qui va arriver si on l'inclut tel quel dans la médecine scolaire."

Tout cela démontre donc le caractère crucial de la qualité de l'information fournie aux jeunes filles et aux parents concernés par cette future "campagne de sensibilisation" sans quoi beaucoup de personnes se sentiront obligées, dans les faits, de recourir à un acte médical non indispensable qu'elles pourraient regretter après coup.

C'est donc dans un souci de liberté et de démocratie, une fois encore, que le collectif citoyen indépendant "Initiative Citoyenne" a adressé en date du 8 août dernier, par recommandé et par mail, un COURRIER DE QUESTIONS précises aux Ministres belges Fadila Laanan (Santé en Communauté Française) & Marie-Dominique Simonet (Enseignement obligatoire) auquel, nous l'espérons, ces dernières répondront dans les plus brefs délais.

Chose qui ne devrait guère être difficile, ceci dit, si ces Ministres se sont entourées de scientifiques compétents et responsables....


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Gargantua 10 août 2011 11:55

    C’est quoi cette histoire, une affaire sanitaire, où une affaire de gros sous ?En tous cas pas une affaire humaine ?


    • robespierre55 robespierre55 10 août 2011 16:30

      Non seulement c’est une pure affaire de fric mais en plus :

      1 - Ce vaccin ne protège que de certaines sources de virus potentiellement cancérigènes,
      2 - il induit, du fait de sa prétendue efficacité, une certaine forme de laxisme vis-à-vis des comportements « à risques »,
      3 - résultant du point 1, la détection des lésions pré-cancéreuses par frottis vaginal va mécaniquement diminuer, du fait même de la confiance accordée à ce vaccin.

      La détection annuelle pour l’ensemble de la population féminine réduirait à elle seule le risque de développer un cancer du col mortel à un pourcentage proche de zéro.
      Et donc à zéro, le bénéfice de l’industrie du médicament.

      - Aucun financier n’a intérêt à perdre des clients.
      - Aucun fabriquant de médicament n’a intérêt à voir diminuer le nombre de malades.

      En promouvant un vaccin, vendu hors de prix, le bénéfice est double pour les vendeurs de boites :
      - bénéfice immédiat du fait même de la promotion du produit dont le prix est largement (1500%) sur-évalué ,
      - Augmentation mécanique des clients pour les couteuses (et inefficaces) thérapies lorsque le cancer est déclaré et qu’il a franchi la barrière de la membrane basale = cancer invasif).

      CQFD.

      Amicalement.



      • TEMOIGNAGE D UN SCRIBE CHaRGE D INSTRUiRE LES RECONNAISSANCES EN ACCIDENT DU TRAVAIL OU MALADIES PROFESSIONNElLES ( 5T ?°)

        le vaccin de l instirtut merieux-pasteur de LYON..e,n 2003...... (ENGERIX B°)......... 500 cas de sclérose en plaques ou de polyarthrite rhumatoide ...etaient constitués dans la fonction puibique ( surtout dans la fonction hospitalière.)(0 francs...vaccins obligatoires...) 

        en 2003 1 seul dossier en 2003....avait abouti ...1 seul dédommagement de 100000 francs (29...) s


      • Jean Umber 10 août 2011 19:25

        Pour plus d’informations en béton :

        http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/


        • xray 10 août 2011 21:56


          Médical terreur ! 

          C‘est reparti ! Toujours le même scénario, toujours aussi bidon. 

          On n’a pas de pétrole mais on dispose d’une mine d’or inépuisable en argent social. (Argent social dans lequel, depuis longtemps,  certains puisent à volonté.) 

          Le virus de la Grippe aviaire
           
          http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2007/08/01/le-virus-de-la-grippe-aviaire.html 

          Sida, un petit mensonge 
          http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 



          • Laratapinhata 11 août 2011 02:29

            Merci pour l’info... vous aviez déjà beaucoup fait pour alerter les populations sur le danger de la vaccination contre le virus de la grippe porcine... merci de continuer le combat.


            • doctorix doctorix 12 août 2011 02:42

              Il faut refuser ce vaccin, et remettre en cause d’ailleurs les vaccinations obligatoires.
              D’urgence.
              Après l’escroquerie de Douste Blazy (hépatite) qui a causé des centaines de scléroses en plaque, et bien d’autres pathologies moins connues.
              Après le vaccin contre la rougeole qui a fait passer l’autisme de 1/10.000 à à plus de 1% aux USA (probablement parce qu’il contient du mercure).
              Après l’ecroquerie Bachelot qui nous a coûté 2 milliards sans le moindre bénéfice, car le vaccin grippal est, depuis 40 ans, parfaitement inefficace,
              voici le scandale du vaccin contre le cancer du col.
              Appellation fausse, car, s’il avait la moindre efficacité, ce qui est loin d’être prouvé, il ne protégerait que d’une infection à l’un des nombreux papillomavirus, et non contre le cancer que ce dernier est susceptible d’induire parfois.
              Il ne faut pas confondre l’apparition d’anticorps, qui n’est qu’un phénomène de foire, avec la véritable immunité, que procure la plupart des maladies, et qui est bien plus complexe. On peut considérer que sur un piano, les anticorps sont une touche quand l’immunité réelle implique tout le clavier.
              Il existe cinq stades cliniques facilement curables avant l’apparition d’un cancer du col. Ce qui donne à la vraie prévention toute sa valeur.
              Rien n’indique que ce vaccin sera efficace 20 ans après l’injection chez les jeunes filles, puisque ce cancer n’apparait pas avant 35 ans.
              D’où de probables revaccinations « conseillées », à un prix démentiellement prohibitif (actuellement plus de 300 euros les deux injections, remboursés SS) , et parfaitement inefficaces elles-aussi. Il faut voir dans ce tarif exorbitant la puissante influence, voire ingérence des labos auprès des etats, et la complicité des décideurs, aucune prévarication n’étant à exclure.
              De plus, ce cancer touche l’immense majorité des fois des femmes dont le comportement est à risque, et l’hygiène aléatoire.
              Ce vaccin a déjà tué plusieurs fois. laissé des séquelles neurologiques d’innombrables fois.
              Il donne de plus une fausse sécurité aux jeunes filles, les faisant renoncer au préservatif, lui-même d’ailleurs très imparfaitement efficace contre les maladies vénériennes.
              J’ai plusieurs livres à vous conseiller :
              l’un, sage et modéré, à prix très raisonnable : « qui aime bien vaccine peu », editions Jouvence.
              D’autres, plus incisifs, les nombreux livres de Sylvie Simon.
              Pour ma part, j’ai renoncé à vacciner depuis deux ans.
              Nous sommes très nombreux dans ce cas, mais devons nous taire.
              Sachant que nous avons raison, contre bien des confrères ignorants, car intoxiqués par les laboratoires, nous sommes cependant contraints parfois à l’illégalité pour défendre nos convictions, pourtant fort bien étayées et très répandues.
              Sachez tout de même qu’il n’y a que trois vaccins obligatoires en France : Diphtérie, tétanos et Polio.
              Mais que cette association est introuvable depuis maintenant quatre ans.
              Qu’au minimum, la coqueluche leur est associée, vaccin dangereux s’il en est.
              Que du fait qu’en acceptant une association contenant un vaccin non obligatoire, vous ne pouvez vous retourner contre l’Etat en cas de problème, qui se désiste alors de sa reponsabilité, et dans ce cas de sa culpabilité.
              Nous sommes tenus nous mêmes, comme les militaires, comme les infirmières et étudiants en médecine, à subir des vaccinations supplémentaires par rapport au reste de la population, telles que l’hépatite. ce qui est inique.
              Ce que nous faisons dans notre cabinet ne regarde que nous.
              De mauvaises langues prétendent qu’en France, il y a bien plus de certificats de vaccination que de vaccinés.
              Allez savoir...
              Il faudra bien qu’un jour, on puisse dire les choses clairement.
              Nous y travaillons.
              PS : un scandale est à dénoncer : il est question d’attribuer aux médecins qui vaccinent beaucoup, qui prescrivent beaucoup de radios, beaucoup d’antilipémiants très couteux autant qu’inutiles, une enveloppe de 9000 euros par an. Une sorte de prime à la mort, car ces actions sont toutes dangereuses.
              Les laboratoires sont à la médecine ce que les banquiers sont aux Etats : de purs gangsters.
              Souhaitons que la Révolution qui s’annonce touche aussi ce secteur.


              • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 12 août 2011 11:26

                Bonjour,

                Merci pour votre commentaire,
                Concernant ces scandaleuses « primes à la performance » (qui portent bien mal leur nom), nous avons publié un article à ce sujet sur notre site, intitulé « Les médecins primés pour appliquer une médecine de troupeau !  », cfr ici :

                http://initiative.citoyenne.over-blog.com/article-les-medecins-primes-pour-appliquer-une-medecine-de-troupeau-79918716.html


                • doctorix doctorix 12 août 2011 12:52

                  Non, ces primes à la performance portent au contraire très bien leur nom, puisque leur but est eugéniste, l’objectif suprême de l’oligarchie.
                  Bill Gates regrettait récemment que les vaccinations ne puissent réduire « que » de 15% la population. Il ne se cache même plus. On sait que le vaccin anti-tétanique pour l’instant réservé aux pays pauvres contenait de l’hormone HCG, et que les femmes ont développé à son contact des anticorps anti-HCG qui les empêchent de mener à bien une grossesse.
                  Un autre facteur de réduction de population est l’application aux programmes scolaires de la théorie du Gender. Quoi de mieux, en effet, pour réduire la surpopulation que de faire la promotion de l’homosexualité ?
                  Ce n’est pas faire injure à la population homosexuelle, parmi laquelle je compte de nombreux ami(e)s, que d’affirmer que l’homosexualité est une des armes de l’eugénisme.
                  Et que l’eugéniseme est le dada du Nouvel Ordre Mondial.


                • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 12 août 2011 22:19
                  Comme par hasard, en date du 12 août, nous n’avons toujours pas reçu l’accusé de réception pour ces deux recommandés, envoyés en date du lundi 8 août. Etant donné que ça commençait à faire long, nous avons contacté la Poste qui nous a signalé qu’elle nous enverrait un duplicata des accusés de réception et nous a fourni deux numéros de dossiers (de plaintes) pour ces deux envois dont voici les numéros :
                   
                  Dossier relatif au recommandé envoyé à Fadila Laanan : 1-1997863709
                   
                  Dossier relatif au recommandé envoyé à Marie-Dominique Simonet : 1-1997863988
                   
                  Il est toutefois à noter que dès mercredi, jour de la parution des articles de presse à ce sujet, nous avions personnellement vérifié que ce courrier avait bien été distribué la veille à ces adresses ce qui était bien le cas...
                   
                  Nous publierons les duplicatas des accusés de réception quand nous les aurons.
                  Si nous avons toutefois écrit plus haut « comme par hasard », c’est parce que déjà dans le dossier H1N1, les avocates de l’Etat ne s’étaient pas gênées de téléphoner à notre avocat pour demander un report de dates des actions en référé au motif qu’elles n’avaient pas reçu copie du dossier alors que nous avions pourtant personnellement déposé cette copie du dossier quelques minutes auparavant, en s’assurant bien sûr d’obtenir un accusé de réception de la part de leur bureau (que nous avions bien sûr obtenu !).

                  • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 19 août 2011 18:09

                    Avec une semaine de retard, la Poste belge nous a finalement renvoyés les accusés de réception signés correspondants...
                    Ca nous est revenu le 16 août alors que les accusés étaient pourtant signés depuis le 9 du même mois. Soit, nous les avons publiés, comme promis ici :
                    http://www.initiativecitoyenne.be/pages/Lettre_recommandee_aux_Ministres_La anan_amp_Simonet_sur_la_vaccination_scolaire_contre_le_cancer_du_col_d e_luterus-5563778.html

                    Par ailleurs, le site RTL info a signalé hier que c’était finalement le vaccin anti-HPV de GSK, le Cervarix, qui a été sélectionné au terme du marché public et a intitulé son article de façon totalement partiale et scientifiquement infondée «  : »Nouveaux vaccins à la rentrée : l’école s’engage contre le cancer" (l’effet préventif sur le cancer de tels vaccins n’étant toujours pas prouvé à ce jour !) :
                    http://www.rtl.be/info/belgique/societe/816902/nouveaux-vaccins-a-la-rentree-l-ecole-s-engage-contre-le-cancer


                    • Skeptik 28 août 2011 12:50

                      J’aime bien quand InitiativeCitoyenne se donne un côté scientifique smiley enfin quand ça les arrange... (cf le débat sur l’homéopathie). Mais qui est donc InitiativeCitoyenne à qui on doit sûrement notre santé ? Réponse sur wikipedia :

                      Marie-Rose Cavalier-Bohon, est une femme politique belge wallonne, anciennement membre de Ecolo. Elle a fait des études moyennes supérieures.

                      Sophie Meulemans : aucune info sinon des publications sur mondialisation.ca, un site poubelle assez ahurissant (j’y reviens).

                      Muriel Dacq (Muriel Desclée de Maredsous), née le 11 juillet 1962, est une chanteuse belge.

                      En un mot comme en cent, du très lourd ! 

                      Leurs arguments sont contenus dans la lettre envoyée aux ministres, dont un exemplaire se trouve sur leur site.

                      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Lettre-a-toutes-les-directions-d-ecoles-secondaires---int.pdf

                      Petit cours de désinformation donc.
                      1) « le taux d’effets secondaires est assez élevé » si on suit le lien vers la référence, il est dit : les 3/4 des effets secondaires concernent une légère douleur à l’endroit de l’injection ou une rougeur. Lors des études, seuls des effets secondaires bénins et passagers ont été observés.

                      2) À part le lien dont j’ai parlé plus haut, on trouve en tout et pour tout comme références trois liens morts, un lien vers le blog d’une pseudo-journaliste naturopathe allumée, pharmacritique (un site sur les conflits d’intérêt avérés ou supposés de l’industrie pharmaceutique) et mondialisation.ca. Je vous invite à visiter ce dernier site pour vous faire une idée. C’est le plus grand vivier de théories du complot et de délires d’extrême gauche que j’ai jamais vu. En particulier, je vous invite à lire et à regarder la vidéo de l’article « Tuer la vérité » en page d’accueil.

                      Et puisqu’un autre son de cloche fait toujours du bien, un petit lien vers le Lancet : http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140673607607776/abstr act
                      Il semble donc que le vaccin soit efficace et même 100% efficace contre certains types du virus.

                      Je ne sais pas quelles directions d’école vous espérez convaincre avec un tel ramassis d’âneries mais dans celle d’où je viens, on nous a appris à réfléchir, à cliquer sur les liens, à se renseigner sur différents points de vue (!), et à se méfier des gens qui nous « veulent du bien ». On nous a aussi dit que les arguments sans preuves ne valaient rien.


                      • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 29 août 2011 00:38

                        @ Skeptik :

                        Nous n’avons aucun but de « convaincre » (contrairement aux labos). Simplement nous fournissons une information qui certes, est fort gênante pour les partisans d’une vaccination aveugle et généralisée mais qui est toutefois conforme à la loi sur les droits du patient et au droit à un consentement libre et éclairé (ne vous en déplaise smiley

                        Votre dénigrement du fait que nous ne sommes « que » de « simples citoyennes » et non « de grands experts » nous réjouit véritablement. Ceci démontrant en effet votre manque de logique ou votre mémoire sélective, c’est selon, puisque lors de la saga de la fausse pandémie de H1N1, on a pu voir la « protection », la « garantie » et la « rigueur » de ces grands experts à la manoeuvre qui n’ont finalement joué d’autre rôlé que celui de visiteurs médicaux. Mais, passons à présent sur les autres aspects de votre dénigrement injustifié...

                        Vous avez évoqué le Lancet. Vous avez prétendu à une protection de 100% n’est-ce pas ? Mais concrètement, quelle garantie offrez-vous au public que ces vaccins parviendront réellement à atteindre la promesse promotionnelle de réduction de 70% des cas de cancers du col étant donné que l’équilibre microbien est très versatile et que d’ici 15 ou 20 ans (ou même avant), d’autres souches de HPV, non incluses dans ces vaccins, pourraient prendre le relai (phénomène déjà observé avec le faux miracle du Prevnar 7 remplacé à présent par le Prevnar 13 qui « lave plus blanc que blanc » selon des rapports d’experts massivement liés aux industries concernées) ?

                        Il faut être sérieux et ne pas éluder, comme vous le faites, les aveux de l’Afssaps, même elle qu’on sait pourtant si peu indépendante (puisque + de 80% de ses revenus proviennent des industriels) qui a écrit dans la motivation d’une interdiction d’une pub en faveur du Gardasil (publiée au Journal Officiel du 22 septembre 2010) :

                        «  En l’état actuel des données, il n’y a pas d’étude démontrant un effet préventif de la vaccination sur la survenue des cancers, le délai entre l’infection et l’apparition d’un cancer invasif étant estimé à quinze à vingt-cinq ans. »

                        http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do ;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000022839429&dateTexte&oldAction=rechJO&categorieLien=id

                        Par ailleurs, quant aux effets secondaires là aussi votre manque de logique est criant.
                        Pourquoi : parce que vous ne tenez par exemple pas compte de chiffres précis comme par exemple ceux du VAERS (Vaccine Adverse Events Reporting System, aux USA) qui recensent plus de 22 000 effets indésirables liés au Cervarix et au Gardasil et plus de 90 décès. Et ceci sont des chiffres officiels qui sont donc forcément très en dessous de la réalité puisque comme rappelé en 1993, sous la plume du Dr Kessler dans the Journal of American Medical Association (JAMA) : « SEUL 1% des effets secondaires graves sont rapportés à la FDA (= agence de régulation américaine) »
                        Référence : JAMA, June 2, 1993- Vol 269, No 21

                        Si seul 1% des effets secondaires GRAVES sont rapportés (par manque de temps des médecins, parce qu’ils ne font pas le lien etc), c’est dire si la peine et le temps ne sera sûrement pas pris par des praticiens pour rapporter de simples « douleurs ou rougeurs au point d’injection » et ça en dit donc long sur votre crédulité abusive vis-à-vis d’affirmations officielles somme toute fort peu crédibles.

                        Mais une fois encore, libre à vous donc de gober ce qui vous plaît.
                        Pour notre part, nous vous rappelons aussi ce document suivant où même l’Affssaps se sent obligée de représenter la notification des effets indésirables sous forme d’un iceberg pour parler, nous citons, de « l’inévitable sous-notification » avec, bien entendu la majeure partie (immergée) figurant les effets non rapportés (cfr p 5/19 du pdf suivant) :
                        http://www.vaccination-idf.fr/presentations/pharmacovigilance_des_vaccins.pdf

                        Hier au JT de 13H et de 19H30, la RTBF a diffusé une petite séquence sur ces vaccins anti-HPV, cfr ici :
                        http://www.dailymotion.com/video/xkr2cp_vaccination-scolaire-anti-hpv-rtbf_webcam

                        On remarquera que le Dr Leblicq qui s’exprime dans cette vidéo et qui semble aussi enthousiaste et affirmatif que vous quant à l’efficacité de ces vaccins, semble méconnaître les aveux de l’Afssaps, rappelés ci-dessus.

                        Pourquoi ? Serait-ce pas ignorance ou bien parce que ce Monsieur est en situation patente de conflits d’intérêts puisqu’il est « investigateur principal » dans un essai clinique financé par GSK et courant jusque 2015 ? (voir « local information en fin de texte puis cliquez sur »Belgium« ) :
                        http://www.gsk-clinicalstudyregister.com/protocol_detail.jsp ;jsessionid=615692AE110B2E7993F15AF56153C6AD?protocolId=113134&studyId=DBBCD902-D772-4A94-9073-6613BE3B6261&compound=GSK1492903A 

                        Une situation qui, selon la revue d’Evidence Based Medicine Minerva »interfère avec le jugement clinique et nuit à l’intérêt du patient.« 
                        http://www.minerva-ebm.be/articles/fr/2007/5-2007/5-2007_editorial.pdf


                        Mais sans doute est-ce aussi pour ça que le rapport du Conseil Supérieur de la Santé de décembre 2007 conclut que les deux vaccins sont »sûrs et sans danger« puisque, faut-il le rappeler 4 des 5 membres qui ont émis les recommandations sur ces vaccins avaient des liens avec l’un ou les deux fabricants de ces vaccins, comme rappelé dans le Vif du 14 nov 2008...
                        http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Le-Vif—14-nov-2008.pdf

                        Donc voilà : votre hargne à dénigrer les personnes plutôt qu’à analyser rigoureusement le fond du dossier débattu éclate une fois de plus au grand jour et cela laisse à penser que probablement, vous avez à voir de près ou de loin avec le monde pharmaceutique ?
                        Simple supposition smiley

                        Mais vous pouvez aussi dénigrer tant qu’à faire le Dr Kdolsky, médecin, qui a décidé en Autriche depuis 2008 de dérembourser et de cesser de recommander ces vaccins ; le Pr Carlos Alvarez-Dardet, spécialiste en santé publique, qui a critiqué cette vaccination qu’il estime être »une expérimentation à grande échelle sur les femmes" (en initiant une demande de moratoire signée par + de 3500 confrères), l’équipe des chercheurs hollandais de l’Erasmus Medical Center (De Kok) qui estiment infondé scientifiquement d’inclure ces vaccins dans le calendrier vaccinal etc etc
                        Allez-y : dénigrez ! Le monde ne s’arrêtera pas pour autant de tourner, ni de réflechir. Fort heureusement !



                        • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 30 août 2011 16:35

                          Nouvelle info « du jour » en tout cas d’hier et d’aujourd’hui :

                          La Ministre Laanan nous a fait parvenir sa « réponse » et nous y avons réagi. Pour lire tout ça, voir ici :

                          http://www.initiativecitoyenne.be/article-reponse-de-mme-laanan-sur-la-vaccination-anti-hpv-scolaire-vous-avez-dit-reponse-82900671.html


                          • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 6 octobre 2011 14:48

                            Ca bouge visiblement dans cette affaire, voir ici :

                            - l’article d’une page dans le BioInfo d’octobre 2011 :
                            http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Bioinfo-d-Octobre-2011.pdf

                            - l’article paru dans Le Soir du 5 octobre dernier (certains politiciens se mettent en branle, mieux vaut tard que jamais smiley ) :
                            http://ddata.over-blog.com/3/27/09/71/Le-Soir-5-oct-2011—pleine-page-.pdf

                            - deux articles parus récemment dans Sud Ouest et qui démontrent un changement de mentalité révélateur dans le chef des médias « grand public » qui n’étaient pas du tout habitués jusqu’ici au débat contradictoire, au minimum minimurum d’objectivité etc :

                            http://www.sudouest.fr/2011/10/04/les-anti-gardasil-debattent-a-l-assemblee-516800-4696.php

                            http://www.sudouest.fr/2011/10/06/l-itineraire-d-un-vaccin-sous-surveillance-518464-2964.php


                             



                             


                            • Initiative Citoyenne Initiative Citoyenne 13 janvier 2012 14:33

                              Fin décembre, une importante étude est parue dans Annals of Medicine afin de tenter de répondre à la question du rapport bénéfices/risques et coût/bénéfices de ces vaccins anti-HPV. Passant plus d’une centaine d’autres études scientifiques en revue, cette étude conclut que ces rapports bénéfices/risques et coût/bénéfices sont largement défavorables.
                              Voir cet article avec toutes les références.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès