Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > VIDÉO : Mâles en péril !

VIDÉO : Mâles en péril !

Bonjour à tous, il y a quelques jours, j'ai visionné un reportage scientifique sur internet. Celui-ci concernait globalement l'influence des molécules chimiques sur le développement des foetus et sur la fertilité des hommes. Et celui-ci ne s'est pas avéré très rassurant...

Baisse de fertilité chez les hommes :

Tout d'abord, les molécules chimiques, très nombreuses sur le marché, peuvent avoir des conséquences graves sur la qualité du sperme des hommes et leur teneur en spermatozoïdes. Des expériences ont été menées sur environ 1 300 parisiens et le résultat est affligeant : la qualité de leur sperme aurait diminué de 40 pour cent ces vingt dernières années. Dans des pays comme le Danemark, les instances publiques ont déjà réagit en suivant médicalement les hommes moins fertiles.

Des possibilités de malformation :

Certaines espèces chimiques présentes dans le marché pourraient également nuire au bon développement du foetus. En effet, des observations ont été faites sur les alligators dont le comportement serait changé par des pesticides qui troublent le bon fonctionnement des hormones, notamment sexuelles.

Des expériences furent menées sur les grenouilles, rates, et quelques unes sur des hommes, pour mesurer les effets de ces produits. Le résultat est que malgré les faibles doses contenues dans nos produits d'usage courant, l'exposition permanente (c'est à dire quotidienne) peuvent avoir des effets importants.

Quelles substances ? Où ? Comment ?

Ces substances chimiques sont présentes dans tous les objets de notre quotidien : objets en plastique (comme les biberons), tee-shirts, crèmes et cosmétiques,...

A ces études menées par des scientifiques, les industriels répondent que les résultats ne sont pas partagés par toute la communauté scientifique, que leurs produits sont testés cliniquement, que les effets ne se produisent que sur les animaux qui ont servis de cobaye aux expériences. Ils répondent également que leurs produits sont sans danger, et que les substances toxiques qui y sont présentes y sont en trop faible quantité (et c'est la dose qui fait le poison).

Mais même si des substances comme les phtalates ou le bisphénol A sont présentes en faible quantité, le mélange de celles-ci peut être très nocif, même à faible dose. Ainsi, des tests ont été menés sur des rates et les scientifiques ont découvert que le mélange de trois substances (à des doses qui normalement ne produisent aucun effet) a eu un effet très net sur le développement des ratons.

Conclusion :

Difficile de nos jours de trouver quelque chose qui ne puisse être cancérigène parmi les produits de consommation courante que sont devenus le tabac, l'alcool...

Mais en l'occurrence, les espèces chimiques en question ont des effets perturbateurs sur nos hormones ce qui peut nuire à notre développement et notre reproduction. C'est encore plus grave, et même si les industriels tentent de nous rassurer, il serait bon que le principe de précaution se mette en marche. Car s'il a déjà bénéficié aux industries pharmaceutiques lors de la grippe A, celui-ci devrait s'appliquer sans géométrie variable.

Les videos :

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès