Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Vitale, la convention Assurance maladie/syndicats de médecins libéraux (...)

Vitale, la convention Assurance maladie/syndicats de médecins libéraux !

Il y a eu la prime Sarkozy de 1000 euros. On ne sait encore pas pour qui.
Voici la prime à 10 000 euros. Pour les médecins.
 
Frédéric van Roekeghem, directeur de l'assurance maladie, libéral de choc, chevau-léger du gouvernement, se frotte les mains avant l’accouchement : la convention, qui doit régir les relations entre l'Assurance maladie et les médecins libéraux pour cinq ans, se présente frontale. Vitale.
 
Il y avait un paiement du médecin à l’acte, des dépassements, voici la "rémunération à la performance", en fonction des « objectifs ». Avec des actes « à points », comme un vulgaire permis de conduire qui verra le médecin récompensé d’une prime annuelle, payée par l’Assurance maladie. Le syndrome systémique de la rémunération variable atteint les blouses blanches. Révolutionnaire !
 
10 000 euros de prime par an, ça ne se refuse pas. Même par des médecins libéraux. Pour « soigner mieux », bien entendu. Ainsi, les « médecins vertueux » seront récompensés. Comme s’ils ne l’étaient pas déjà, tous !
Un presque SMIC par an, en plus de la perception des actes. Avec la promesse d’une continuation de prise en charge par la Sécu des deux tiers des cotisations sociales des médecins.
 
Asseyez-vous bien : il y aurait même dans la convention, des mesures pour que les jeunes médecins viennent s’établir dans les zones qu’ils boudent – les déserts médicaux – parce que pas assez sexy à leurs yeux. Mettez-vous à sa place, au jeune médecin : mesure incitative d’installation ou pas, il préfère enfiler sa blouse blanche dans les zones riches. L’égalité des Français devant la santé n’est pas à l’ordre du jour. Salauds de pauvres.
 
Ne soyons pas dupes, quelqu’un paiera la note de la nouvelle convention. Les derniers du maillon de la chaîne, les patients, s’en chargeront, qui verront très vite exploser leurs cotisations de complémentaires santé.
 
Des médecins s’offusquent du dispositif.
Nous seront attentifs aux réactions des prétendants de 2012.
 
En attendant, quand on nous priera de nous déshabiller, nous saurons qu’il faudra vider aussi nos poches. Ce sera un bonheur libéral de plus, « une relation consentie mais clairement brutale  » comme dirait l’autre. Mais dans un cabinet.

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • lambda 22 juillet 2011 10:29


    En plus de la prime de 9000 euros que viennent de s’attribuer les médecins au détriment de NOTRE caisse de Sécurité Sociale, savez vous que depuis plus de 10 ans maintenant, TOUS LES ANS nos « très chers » médecins perçoivent un subside d’environ 100 euros par patient, ceci depuis l’obligation de choisir un référent

    et ce n’est pas tout - en plus pour chaque patient en ALD (affection longue durée) ils touchent 40euros par dossier tous les ans !!!

    Le saviez vous ???????????????? et ne comptons pas sur les médias pour nous le faire savoir

    faites le savoir !!


    • Raphael JORNET Raphael JORNET 22 juillet 2011 11:18

      ce sera fait, lambda !


    • volpa volpa 22 juillet 2011 21:51

      Mon médecin et ami a touché près 30 000 € cette année.

      Il en rigole encore et ce n’est pas qu’en 2011 qu’il a touché.

      Tous les toubibs de la maison médicale se surveillent pour savoir qui a fait le plus.


    • volpa volpa 22 juillet 2011 21:55

      Le mardi midi les visiteuses médicales apportent à bouffer de chez le traiteur et 2 soirs par semaine c’est restaurant.


    • JL JL 22 juillet 2011 22:45

      30 000 euros, Volpa ?

      Savez-vous quel est le revenu moyen des Français ? de l’ordre de 2500 euros mensuels, soit 30 000 euros par an !


    • Alpo47 Alpo47 22 juillet 2011 10:47

      « Primum non nocere », disaient ils. Aujourd’hui, et pour une bonne partie, c’est plutôt  : « Remplissons nous les poches ».

      Une soixantaine de médecins à l’assemblée nationale, de très nombreux élus locaux, largement à droite ... autant d’arguments pour faire valoir leurs intérêts. Et quelle importance que ce soit la communauté nationale, dont les plus démunis, qui en souffrent ?
      Rappelons que pour une moyenne de 30 consultations par jour pour un généraliste, toute nouvelle augmentation d’un euro du tarif des consultations, représente une augmentation des revenus d’environ 600 EUROS PAR MOIS .

      Qui a parlé de « crise » ?


      • Raphael JORNET Raphael JORNET 22 juillet 2011 11:17

        alors, Alpo47, ce serait une crise de foi, non ?

        merci à vous

      • Gabriel Gabriel 22 juillet 2011 11:19

        Le serment d’hypocrite est le résultat d’une vision purement comptable et imbécile. La gestion de la santé par ce gouvernement est catastrophique, mais c’est normal, leurs intérêts ne sont pas ceux des citoyens mais uniquement les leurs.


        • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 12:08

          Là je suis d’accord.


        • AVEC SARKO-BACHELOT C EST VRAIMENT N IMPORTE QUOI...LES MEDECINS A LA COMMISSION !!!!!!

          ALORS QUE CES « VENDUS »DE DEPUTES ET SENATEURS"(mediator...)savent bien que ce sont les labos qui vendent les medicaments de 20 a 200 fois leur prix de revient...et les generiques a 90% du prix de l’original

          et qui creusent le trou de la sécu..
          combien de députés touchent des primes(encore...) des labos pour les soutenir commeEXPERTS DE LA DETTE...ET DES EXEMPTIONS DE CHARGES SOCIALES......

          BRAVO L UM...........PS CHASSEURS DE PRIMES !!!!!!!!!


          • antonio 22 juillet 2011 11:26

            Voyons ! Les élections approchent...


            • iris 22 juillet 2011 11:43

              le mien chaque fois il se plaint trop d’heures !! mais il n’a pas de problèmes d’argent !! et avec l’ordinateur il recopie les ordonnances !!


              • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 12:07

                Ce n’est pas un article mais un tract, un pamphlet qui déforme tous les faits, et ignore ceux qu’il ne déforme pas, dans le seul but d’aligner les phrases assassines contre une profession. Déjà, vous commencez par une manipulation et un mensonge, en arrondissant à 10.000 la somme de 9000 € (qui est un maximum sous réserve d’atteindre une liste de dizaines d’objectifs, très improbable.) Une telle mauvaise foi décourage toute remarque ; ceux qui veulent réellement s’informer sur des sujets complexes iront lire ailleurs.
                Juste pour embêter, un exemple réel :
                Intervention de jour dans l’électroménager : 77€ (sans changement de pièce)
                Visite de nuit de généraliste : 78€ (de minuit à 6h). Ou encore, faites venir votre avocat ou votre électricien de nuit, pour voir.
                Quant aux déserts médicaux, si vous voulez imposer aux jeunes d’aller à tel ou tel endroit, comme les jeunes enseignants ou les militaires, vous devez en faire des fonctionnaires, avec un statut de cadre ou cadre sup, 35 heures (gardes de nuit et weekend incluses) et congés payés.
                Soit vous ignorez totalement ce domaine, qui a ses problèmes, comme les autres, ses excès (notamment dans les dépassements, dont les auteurs ont néanmoins des arguments) et ses brebis galeuses, comme les autres, soit vous êtes de mauvaise foi.


                • Raphael JORNET Raphael JORNET 22 juillet 2011 12:25

                  vous pensez ce que vous voulez, Krokodilo, vous qui êtes « Médecin généraliste » et qui dites sur votre blog : « , je m’intéresse à tous les sujets sur lesquels je n’ai aucune compétence, ce qui me laisse un large champ d’intervention. » !!!

                  « manupilation », « mensonge » « mauvaise foi » : vous y allez fort, non ?

                  pourquoi vous énervez-vous ? 
                  comme c’est drôle !

                  je confirme : ce sont bien les assurés qui, in fine, verront exploser leurs cotisations aux mutuelles.
                  c’est une bien jolie prime... félicitations !

                  et surtout, veillez bien à limiter les arrêts de travail !



                • foufouille foufouille 22 juillet 2011 15:06

                  « Intervention de jour dans l’électroménager : 77€ (sans changement de pièce) »
                  et il gagne plus qu’un medecin ?


                • Alpo47 Alpo47 22 juillet 2011 15:24

                  Krokodilo ;

                  Je pense que tout le monde sera d’accord pour que les médecins aient une bon niveau de vie, ce qui est en cause, c’est que la cupidité soit devenue la règle là où était le service à autrui et le désir de soigner la souffrance. Le Dr Sweitzer n’est vraiment le modèle.
                  Dans ce tableau, on voit que les revenus des médecins s’étalent de 62000€/an à ...216000€/an.
                  Et le tableau oublie les mandarins ou autres chefs de service, bien au dessus.
                  Pas vraiment de quoi larmoyer et intriguer sans cesse pour avoir toujours plus et .... encore plus.

                  Remarquons au passage que les spécialités les moins bien rémunérées, prychiatres et généralistes sont de plus en plus désertées par les étudiants. Ceci, expliquerait-il cela ?


                • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 15:35

                  Je ne m’énerve pas, je dis que cet article est nul, et qu’il défie toute discussion.


                • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 15:43

                  Alpo 47, ce tableau dit ce qu’il veut, on ne comprend même pas si ce sont les revenus nets réels
                  "Ces résultats sont provisoires dans l’attente des déclarations BNC 2035 de 2008. La méthode de calcul des taux de charges et par conséquent des revenus a été affinée par la DREES.« 
                  Pour qu’n généraliste fasse 80.000 euros nets, il faut qu’il travaille deux fois plus que la plupart des fonctionnaires ’( contre lesquels je n’ai aucune animosité), et ce n’est pas toujours par choix, puisque vous parlez des déserts médicaux.
                  Personnellement, je suis loin de ces chiffres, pour des raisons personnelles, mais ça ne change rien au fait que cet »article« déforme tout. Est-il si choquant de négocier trois ans pour une augmentation de 1 € ? Mieux vaudrait une indexation annuelle sur l’inflation ! 
                  Comparez les locaux des généralistes français, et ceux des notaires, par exemple, (surface, personnel) ou des »GP" anglais qui certes sont extrêmement contrôlés et rapides, mais c’est du temps médical, infirmière et secrétaires s’occupant de l’avant et après.


                • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 15:48

                  Vu la politique gouvernementale de transfert au privé de pans entiers des services publics, que ce soit éducation ou santé, de toute manière les cotisations aux mutuelles augmenteront, avec ou sans cette prime à la performance.


                • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 15:52

                  Foufouille, je n’en sais rien, mais c’ets ce qui est facturé au « patient ». Dans ces métiers, c’est surtout le patron de la PME qui gagne bien sa vie, je suppose. Les revenus des médecins sont très hétérogènes, avec des écarts probablement de 1 à 10. En outre, les revenus sont fiscalement transparents, hormis quelques cas particuliers, donc pas de black.


                • foufouille foufouille 22 juillet 2011 17:24

                  la difference est qu’il bosse pas tous les jours
                  77 est un peu du vol
                  comme ceux qui pratiquent le depassement d’honoraires


                • Marco07 22 juillet 2011 22:59

                  Intervention électroménager... 77€... le luxe :)


                  Hého coco, vous êtes bien sympa mais une intervention à 77€, ça veut tout et rien dire.
                  J’ai déjà démonté mes électroménager, et 77€ ça peut faire bien payé, comme très mal, tout dépend du temps passé dessus... Un exemple ? Sur mon lave vaisselle, pour pouvoir accéder à la pompe, il faut démonter la porte (qui part en 2 parties et débrancher la carte) pour démonter la plainte pour démonter le cache du dessous... bilan de l’accès : 30-35 minutes (hors remontage). Remonte, change et remet en place et teste... 1h30 (bha malheureusement toutes les cuisines ne sont pas grandes)... Sans compter le nettoyage de la flotte. à ça tu rajoutes le trajet, et tes 77€ font peine.

                  Va t’amuser à changer un compresseur de frigo rapidement... Au bas mot c’est 1h-1h30 rien que pour déposer/poser un compresseur, tirer au vide, changer le déshy et charger....

                  Quand au médecin, chez mon généraliste, je suis chanceux, elle prend son temps (20 minutes la consultation grosso modo, quand d’autres font du 15 minutes voir même 10)

                  Tout le monde n’a pas une chaussette ou une pièce qui bloque la pompe de la machine à laver et tout dépend de l’accès...

                • Krokodilo Krokodilo 23 juillet 2011 00:11

                  Tout à fait d’accord, mais dans l’exemple vécu, c’était du facile, un joint mal posé d’origine (facile d’accès) sur une machine sous garantie - ce qui n’empêche pas le fabricant de facturer l’intervention... (habitude de cette branche, semble-t-il. De toute façon, c’était juste un exemple pour relativiser la diatribe de l’auteur, ça ne fait pas vraiment avancer le sujet.


                • Marco07 23 juillet 2011 10:24

                  Arf, intervention constructeur, je comprends mieux. Mais moi c’était juste un exemple pour relativiser vos diatribes :).

                  La seule fois ou j’ai fait appel à un pro (un artisan) je m’en suis retrouvé pour 120€ (pose et pièce incluse -la pièce était la plus grosse partie du coût total-) de la pièce électronique qui contrôlait la machine à laver (vive les machines modernes)... Il a pas vraiment bien gagné sa vie (venu 1 fois pour le devis, une autre pour remplacer) sur les 2 allers il a bouffé ses 120€, et comme la pièce fournie était défectueuse il est revenu une 3ème fois...

                  Et pour avoir bossé dans des domaines d’intervention plus ou moins proches, la pénibilité du travail est tout autre que le médecin & cie. (travail dans des positions et des endroits plus que chiant, nombreux risques...) et le salaire nettement inférieur (mais ça s’explique par les responsabilités). L’artisan dans ce cas est assez loin des 60k annuels.

                • Muriel74 Muriel74 22 juillet 2011 12:26

                  Si je comprend bien le ministère de la Santé utilise la corruption et l’ingérence en utilisant une prime au rendement dissimulant une obligation de résultats.
                  Quelles seront les sanctions pour ceux qui ne se conforment pas ?
                  En mettant de côté l’aspect financier, on peut se demander quels sont les tenants et les aboutissants réels de telles mesures. L’intention derrière l’intention
                  Pour ceux qui dénigrent le salaire et le travail d’un médecin, je dirai « Vis ma vie » ( je ne suis pas médecin) et travaille 60heures par semaines minimum en essayant de ne pas nuire, après on en reparlera


                  • arobase 22 juillet 2011 12:28

                    bonjour mr krocodilo

                    les artisans, plombiers, électriciens , maçons, boulangers, épiciers , restos bars, et autres bouchers....volent leurs clients et le fisc. chaque citoyen peut le constater tous les jours.


                    le problème est qu’ils sont les principaux et fidèles soutiens de ce régime libéral car leur philosophie et le seul but de leur vie : faire du fric.

                    alors on ne leur fait jamais rien.

                    après quelques milliards versés aux bétencout et coetera, les milliards versés à l’industrie pharmaceutique, les millions de vaccins gaspillés pas pour tout le monde , les millions versés à tapie ei cie, les milliards du bouclier fiscal et au plus riches payeurs de l’isf, voilà que les médecins vont se palper 9000 euros par euros de prime.

                    on suppose qu’ils étaient jaloux des sénateurs.

                    pendant ce temps, la dette devient abyssale et les médicaments de moins en moins remboursés..

                    on ne peut même plus parler de président des riches, mais de fou furieux.

                    si nous étions grecs, il y a longtemps qu’on serait dans la rue.

                    • paul 22 juillet 2011 13:43

                      Les médecins sont moins en cause que la politique actuelle appliquée à notre système de santé, et qui touche les professions médicales comme les patients ( voir la déshérence qui s’installe dans les hôpitaux publics ) .

                      C’est dans la culture sarkoziste, le management par la méthode « la carotte ou le bâton », et la politique du chiffre qui a déjà fait tant de dégâts dans les services - aujourd’hui l’ONF .

                      Dans cette affaire, les syndicats de médecins ont bien défendu leurs intérêts - c’est leur rôle- mais le gouvernement leur donne facilement satisfaction en faisant payer les assurés, au lieu de négocier d’autres pistes de revalorisation, et de s’attaquer réellement aux déserts médicaux . C’est quand même un peu fort de café de donner une prime à ceux qui prendront la peine de bien faire leur boulot .

                      N’oublions pas non plus que l’accord signé hier - passé inaperçu dans les médias - qui permet une extension des honoraires libres, sous certaines conditions pas trop contraignantes. Pour le trou de la sécu dont on nous rebat les oreilles, c’est l’effet shadok .

                      Cette calinothérapie pour l’Ordre n’est sans doute pas sans arrières pensées, à 10 mois de la présidentielle .On a vu ça aussi pour les restaurateurs avec les effets positifs que l’on sait . A nous de payer ces largesses intéressées .


                      • ZenZoe ZenZoe 22 juillet 2011 15:08

                        Et on ne parle pas des « contreparties » demandées aux médecins qui souhaiteraient toucher la prime ! Il leur faudra parler à leurs patients (surtout ceux à risques) de prévention, de dépistage et de vaccination. Je tombe de ma chaise. Qu’étaient-ils censés faire avant donc ?


                        • Raphael JORNET Raphael JORNET 22 juillet 2011 16:09

                          > savoureux, le Krocodilo qui en met une louche contre les fonctionnaires, indiquant que « Pour qu’n généraliste fasse 80.000 euros nets, il faut qu’il travaille deux fois plus que la plupart des fonctionnaires ’ », alors que cette jolie prime dont beaucoup de médecins ont honte, fait d’eux des fonctionnaires libéraux !!!

                           
                          > « les cotisations aux mutuelles augmenteront, avec ou sans cette prime à la performance », dit-il. Donc, aussi bien toucher ce pactole, n’est-ce pas ?

                          > « je dis que cet article est nul, et qu’il défie toute discussion. »
                          ah oui ? est-ce l’insulte qui tient lieu de débat ? vous insultez ceux qui discutent !

                          votre « L’Église orthodoxe fait des miracles ! », c’est mieux ? on y a discuté beaucoup ?

                          • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 18:12

                            Apparemment, c’est vous qui vous énervez, pas moi. Je n’ai absolument pas insulté ceux qui discutent, ni d’ailleurs vous-même, j’ai simplement jugé ce papier sans aucune valeur, ni journalistique, ni d’analyse ; à la rigueur c’est un papier d’opinion, mais il présente tellement mal les faits et les problèmes de santé publique qu’il en perd toute valeur, même comme pamphlet. L’adjectif « nul », possiblement choquant, est le résumé de cet avis. Pourant, vu l’impolitesse moyenne sur Agora vox, vous devriez être blindé, moi-même j’ai encaissé largement pire.
                            Par ailleurs, vous tombez mal en vous moquant de mon article sur l’Eglise orthodoxe : bien que n’ayant eu aucun commentaire, c’était probablement le seul article d’Agora vox de la semaine qui présentait une indo inédite en français ! Mais Avox préfère le buzz.à un choix d’articles basés sur leurs propres critères.


                          • Krokodilo Krokodilo 22 juillet 2011 18:23

                            Cette prime est effectivement un pas de plus du paiement à l’acte vers un paiement forfaitisé ou fonctionnarisé, comme vous voulez, comme avant elle la prime annuelle de 40€ par patient en ALD suivi par le médecin traitant, comme indiqué par un commentaire. C’est ce qu’il aurait fallu expliquer plutôt que de vous focaliser sur le montant et les médecins qui s’engraissent (j’ai un aéroport privé). C’est souvent qu’ne France,on coupe la poire en deux, aboutissant comme pour les cliniques privées ou les mutuelles, à la coexistence difficile de deux logiques opposées, complémentaires quand ça fonctionne bien ou en période de croissance, mais qui s’opposent en période de vaches maigres ou quand chacun veut se développer. Ce sont des sujets complexes, qu’un papier enflammé sur une prime est loin de cerner. Le Canard enchaîné est d’ailleurs tombé dans le même travers.
                            Il y a d’ailleurs un paradoxe à taper à la fois sur la médecine libérale (paiement à l’acte, médecins pelins les poches, etc) et sur une évolution vers le paiement au forfait (selon le nombre de patients suivis et selon de nombreux critères). Enfin, c’est une fonctionnarisation à l’économie, car donner un vrai statut de fonctionnaire imposerait, comme dans la police et ailleurs, de déterminer un statut, un salaire, des horaires maximums, des récupérations (près d’un tiers des policiers je crois, ne sont pas sur le terrain.) Un tel changement coûterait extrêmement cher, sans garantie d’efficacité.


                          • L'Auvergnat L’Auvergnat 22 juillet 2011 22:33

                            Cela s’adresse à tous les « indignés »

                            Choisissez un médecin anti « Nicolas minus »


                            • jeanrage 23 juillet 2011 12:43

                              Cette convention est une aberration ; le slogan « soigner mieux pour gagner plus » est un mensonge ; cette prime ne va pas récompenser les meilleurs médecins, c’est à dire ceux qui prennent le temps de vous interroger, de vous examiner, de faire le diagnostic le plus juste et de proposer le traitement le mieux adapté ; bien sûr que non ! on va récompenser ceux qui seront le mieux informatisés et qui passeront donc plus de temps derrière leur écran d’ordinateur qu’à vous examiner, ceux qui s’aideront d’un logiciel d’aide au diagnostic, comme si la médecine était une science exacte (l’informatique ne remplacera jamais le sens clinique et l’expérience d’un médecin).

                              On récompensera ceux qui rempliront quelques objectifs ciblés de suivi de maladies chroniques (mais uniquement le diabète et l’HTA), de prévention (uniquement cancer du sein de l’utérus et grippe) et d’efficience (se limitant à la prescription de génériques). Comme si le bon exercice de la médecine se limitait au respect d’une trentaine d’objectifs ! Or il me semble qu’il existe au bas mot 2000 maladies... Qu’en est-il de la prise en charge des patients âgés, handicapés ou cancéreux ? Cette convention présentée comme une révolution médicale est une arnaque et une bêtise ; ce n’est certainement pas cela qui réduira le déficit de la sécurité sociale. 


                              • Krokodilo Krokodilo 23 juillet 2011 18:24

                                Pour réduire le déficit de la sécu, on pourrait, par exemple, faire payer tous les indus de cotisations sociales et lutter contre la fraude des entreprises (20 milliards/an)  : les pêcheurs de Sète (les gros chalutiers, pas le marin smicard) n’ont pas payé leurs cotisations pendant des décennies, je crois, je ne sais pas où ça en est mais on a arrangé leur cas devant leurs menaces... , ou encore les fraudes aux ASSEDIC qui étaient récemment encore très peu contrôlées.
                                Pour le reste, oui et non, certains objectifs correspondront vraisemblablement (je ne les ai pas lus) à des objectifs économiques, mais d’autres à des critères actuels de bonne pratique (par exemple comme vous dites suivi des maladies chroniques, ou moindre usage des antibiotiques sur des grippes ou des pharyngites). Quand la bonne pratique aboutit aussi à des économies (grippe) , tant mieux, dans d’autres cas (surveillance rapprochée des chrniques) ces économies ne seront ou ne seraient qu’à long terme.


                              • Krokodilo Krokodilo 25 juillet 2011 14:34

                                Les détails commencent à sortir : apparemment, cette convention a été signée (par une partie des syndicats, dans une profession très peu syndiquée), en « échange » d’une non-revalorisation des honoraires pendant cinq ans. De quoi relativiser certaines conclusions hâtives, outre que les premières évaluations montrent que pour la majorité des généralistes, ça tournera autour de 4500 du fait des détails pratiques.


                                • Raphael JORNET Raphael JORNET 25 juillet 2011 16:35

                                  tiens, vous êtes encore là Krocodilo ? vous squattez un billet nul ???


                                  > vous dites : « apparemment cette convention... signée par une partie des syndicats »... ben oui ! vous n’étiez pas au courant ? 

                                  cette « apparence » nous indique le peu d’intérêt que vous montrez au sujet... et à vos syndicats professionnels... !!! 

                                  > ce qui n’empêche que vous savez déjà que seulement «  la majorité des généralistes » ne percevra « que » 4500 euros...du fait des détails pratiques". Vous voudriez dire que les syndicats signataires ont fait un marché de dupes ? Alors, dites-le, que diable !!

                                  elle est bien bonne !!

                                • jeanrage 25 juillet 2011 21:39

                                  Salut,

                                  Encore une fois cette convention est un leurre ; on donnera une prime aux généralistes parce qu’ils s’aideront d’un logiciel d’aide au diagnostic pour nous soigner (ça fait peur), parce qu’il suivront deux pathologies chroniques (le diabète et l’HTA), parce qu’ils prescriront des génériques (qui me sont systématiquement proposés par mon pharmacien), parce qu’ils vaccineront contre la grippe les personnes âgées (alors que le vaccin contre la grippe n’a pas fait la preuve de son efficacité) et enfin parce qu’ils prescriront des tests de dépistage du cancer de l’utérus et du sein (désolé pour les autres cancers) ; On se fout du monde. On récompense le médecin pour bien faire une partie infime de son métier. Question : à quoi servent 8 années d’étude, les journaux professionnels, les congrès et autres journées de formation continue si ce n’est à mettre à jour les connaissances dans la prise en charge du diabète, de l’HTA, du cancer etc. ?


                                • Krokodilo Krokodilo 25 juillet 2011 22:06

                                  Je ne squatte pas, j’apporte des précisions à une discussion à laquelle j’ai participé. Peut-être êtes-vous ennemi des précisions ?!
                                  Dupes, je l’ignore, ça depend probablement d’un grand nombre de facteurs ; personnellement, j’aurais préféré qu’on poursuive comme autrefois, une petite augmentation de la consultation toutes les x années ; votre article ne visait pas à recueillir un avis particulier mais à critiquer violemment ce qui était présenté comme un cadeau fait aux médecins par électoralisme.


                                • Krokodilo Krokodilo 25 juillet 2011 22:08

                                  @Jeanrage, y a du vrai dans votre commentaire. Mais comme ce sont les Anglais qui ont lancé ce système de « paiement à la performance », notre gouvernement le trouve forcément génial !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès