Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Vous fumiez j’en suis fort aise... et bien mourez maintenant (...)

Vous fumiez j’en suis fort aise... et bien mourez maintenant !

Mon article est volontairement provocateur, mais, face aux drames qui sont en train de se construire (plus de 60 000 morts par an), je suis persuadé que la fin justifie les moyens.

Un fumeur qui meurt à cause du tabac a forcément été un jour un jeune fumeur, cet article contient des images qui vont certainement vous heurter et vous choquer... mais, pour lutter contre ce terrible fléau qu’est le tabagisme, il est nécessaire d’en passer par là, je forme le vœu qu’il puisse en décourager le plus possible.


Vous fumiez j’en suis fort aise... et bien mourez maintenant !  

Le tabac (ou herbe à Nicot) est consommé partout dans le monde, et c’est une drogue vendue relativement bon marché qui est largement commercialisée à l’aide de techniques persuasives et cette drogue hélas... tue un fumeur sur deux. Source OMS.

Les dégâts sur la santé que peut causer le tabagisme sont connus depuis fort longtemps (à noter que ceux du tabagisme passif le sont beaucoup moins). Tabagisme passif.

Un fléau... fumer du tabac rend très vite « accro » !

Le tabac contient un alcaloïde, la nicotine, dont l’absorption induit un effet psychoactif de stimulation cérébrale et simultanément de légère relaxation physique. L’accoutumance du système nerveux central à la nicotine est très rapide : quelques cigarettes suffisent à entraîner une dépendance physique, puis ultérieurement psychologique. Le manque de nicotine, longtemps considéré comme principal responsable de l’addiction au tabagisme n’est pourtant pas le seul ressenti physiologiquement.

Des additifs sont ajoutés par les fabricants dans le but de faciliter les premiers usages puis d’intensifier la dépendance des consommateurs. C’est le cas de l’ammoniac, qui accroît l’absorption de la nicotine.

L’impression de manque, au réveil notamment, peut se manifester par des troubles de la concentration, de l’irritabilité. Ces symptômes sont diminués par l’utilisation de nicotine pharmaceutique. Voir également les rubriques :Substances toxiques, Additifs et arômes, et toxicité. Source tabagisme Wikipédia.

Nous venons de le voir, les fabricants mettent tout en œuvre (ajouts d’addictifs spécifiques) pour rendre le nouveau consommateur le plus rapidement « accro » en effet dès la première bouffée, ce sont plus de 4 000 molécules différentes qui sont inhalées... et face à ces substances chaque individu est très différent. Source Doctissimo rubrique : inégaux face à la dépendance.

Dans le monde, en 2003, la consommation de tabac est la première cause de décès évitables. Avec 4,9 millions de morts par an imputables au tabagisme, aucun autre produit n’est plus dangereux, ni ne tue autant que le tabac selon l’Organisation mondiale de la santé [8]. Cela correspond à 62 décès pour 100 000 personnes, 1 décès toutes les huit secondes, 60 millions de décès pour la seule seconde moitié du XXe siècle (1,2 million de pertes humaines par an).
En comparaison, l’alcoolisme comptabilise un peu moins d’1 million de morts par an. Il est aussi la cause d’au moins 25 pathologies connues. On estime à près de 75 % les cas de cancers liés directement ou indirectement au tabagisme (cancers des poumons, de la langue, de la gorge...).

Le tabagisme est à l’origine du décès de 175 Français par jour (64 000 par an) [3]. Un fumeur sur deux ne dépasse pas les 65 ans, ce qui est bien inférieur à l’espérance de vie [3].

L’OMS estime que, si la consommation poursuit les tendances actuelles, le tabac sera la cause de 10 millions de morts par an, principalement dans les pays en développement. Source Wikipédia tabagisme rubrique : Risques sanitaires.

Le tabac est une drogue sournoise car la plupart des effets nocifs du tabac sur la santé n’apparaissent que plusieurs années voire plusieurs décennies après avoir commencé à en consommer. Donc, si la consommation de tabac augmente partout dans le monde, la morbidité et la mortalité liées au tabac n’ont pas encore atteint leur maximum.

Le tabac est la deuxième cause de mortalité dans le monde. Il est actuellement responsable du décès d’1 adulte sur 10 (soit environ 5 millions de morts par an). Si le tabagisme continue sur sa lancée actuelle, il provoquera environ 10 millions de morts par an d’ici à 2020 et la moitié de ceux qui fument aujourd’hui, environ 650 millions de personnes, finiront par en mourir. Source OMS.

En France, l’OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) indique un nombre de 60 000 décès par tabagisme, ce qui est inquiétant c’est surtout la courbe grimpante, car, en cinquante ans, on est passé de 12 000 décès au chiffre de 60 000 morts ! ()

Les dégâts sur la santé que peut causer le tabagisme sont connus depuis fort longtemps (à noter que ceux du tabagisme passif le sont beaucoup moins).Tabagisme passif.

Le tabagisme... un douloureux (hélas au sens propre) fléau !

Il y a encore moins de deux décennies, un grand cigarettier américain utilisait l’image virile d’un cow-boy pour faire la promo de ses cigarettes : 12 ,mais devant les dégâts qu’occasionnait le tabac en France, le 10 janvier 1991, pour lutter contre ce fléau qu’est le tabagisme, le Parlement adoptait la loi Evin (pour info, cette loi traite aussi de l’alcoolisme) et cette dernière imposait que chaque paquet de cigarette porte les mentions du type : « Fumer tue » ou « Fumer nuit gravement à la santé ».

Pour sensibiliser les consommateurs de tabac à tous ses dangers, en France comme à l’étranger, des pictogrammes ont été apposés sur chaque paquet de cigarettes, si les pays nordiques adoptèrent une signalétique assez « percutante »... chez nous pendant de nombreuses années... on se contente de simples indications : 1 2 même que des « petits malins » pour masquer ces alarmes mirent sur le marché des étuis pour masquer ces derniers : étuis.

Ces mises en garde à la limite « bon enfant ! » n’ont pas rempli le rôle que les pouvoirs publics escomptaient, alors devant l’ampleur du désastre les pouvoirs publics se sont enfin décidés depuis peu à lancer une campagne antitabac choc avec des images nettement plus percutantes : 123.

Les molécules mortelles contenues dans une cigarette !

Une cigarette contient des milliers de molécules chimiques (source tabac/gouv) dont certaines sont mortelles (voir également cette liste fournie par l’Insern), les cigarettes contiennent également du polonium 210 (pour info, cet élément radioactif a fait l’objet de deux articles sur Agoravox : 1 - 2).

Le poids des mots... le choc des photos !

Je ne suis pas un assidu de la télévision, et les jeunes encore moins, perso j’ai vu rapidement quelques nouveaux spots choc sur les dangers du tabac, mais hélas nous savons bien qu’une campagne à la télévision... est rapidement remplacée par une autre... et qu’elle tombe vite dans l’oubli.

Devant l’importance et la gravité du sujet, je pense que nous devons imaginer une façon de faire pour que cette campagne soit enfin perçue et entre dans l’imaginaire des plus jeunes, car finalement notre action de « salut public » s’adresse surtout à eux !

Pour cela, nous devons élaborer quelques idées assez simples, comme par exemple la pose à demeure à proximité des établissements scolaires (collèges, lycées) de grands panneaux qui représenteront les images choc vues plus haut, conjointement remettre à chaque élève un petit fascicule explicatif sur les dangers qu’il y a de fumer... La santé de nos jeunes est à ce prix.

Liens en annexe !

Les fumeurs ont quatre fois plus de risques de dégénérescence maculaire !

Les bénéfices de l’arrêt du tabac !

La cigarette sur Wikipédia !

Tabac info service !

Pour arrêter de fumer !

Tabac info service 2... arrêtez de fumer vous ferez des économies !

INPES, ne laissez pas le tabac décider pour vous !

PS :

un courrier dans ce sens va être envoyé au ministère de l’Education nationale.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • samy31500 30 octobre 2008 11:53

    Merci bcp pour tes informations et tes cours de morale,

    Mais 90 % des fumeurs sont au courant cher monsieur ... . Et si il n’arrete pas c’est qu’il y a des raisons ... et chacun à les siennes. Faut arrété de vouloir sauvez les autres alors que les autres de ne le veulent même pas. 

    En revanche oui à la prévention chez les jeunes, ils doivent être informés de ce qui les attends. Mais à mon avis c’est pas sur ce site que vous allez les touchés ...


    • samy31500 30 octobre 2008 14:48

      Bonjour,

      C’est vrai mais ce qui s’applique à la cigarette peu s’appliquer à tous !

      Le sportif, le non sportif,
      Le buveur de café, le non buveur de café,
      Le mangeur équilibré, le mangeur de chez mac do
       et bla bla bla.

      Faut faire quoi ? le quid de celui qui vit de façon à couter le moin à la société et tous ceux qui lui ressemble pas on lui envoie la facture ?


    • appoline appoline 5 novembre 2008 22:01

      Bravo Samy,
      Si l’OMS se préoccupait vraiment de la santé des fumeurs, elle interdirait aux fabricants de mettre dans NOS cigarettes toutes les saloperies qu’ils y collent. Mac Namara a bien été entendu lorsqu’il disait que pour remédier à la surpopulation il y avait deux solutions : la famine et la maladie. Alors qu’on nous laisse fumer tranquille, vu l’argent gaspillé en France, je n’ai pas d’état d’âme envers le trou de la CQ.


    • septix 30 octobre 2008 12:11

      Que vient faire un article de propagande aussi imbécile sur agoravox ?


      • chris2bel chris2bel 30 octobre 2008 12:12

         Bonjour,

        Votre article est fort bien documenté et ne fait que relayer une fois de plus tout ce qui a déjà été dit sur le sujet : le tabac tue, on le sait déjà, c’est écrit en gros sur tous les paquets de cigarettes !

        Rajouter des images chocs sur les paquets est la plus mauvaise idée qui soit. Premièrement, le fumeur ne fume pas pour se tuer même s’il sait déjà qu’en fumant, il risque gros. Deuxièmement, dans les pays qui ont déjà mis ces images en place, il n’y a eu aucun effet, le nombre de fumeurs n’ayant pas diminué davantage.

        Avec le tabac, comme avec toutes les drogues et les comportements à risques d’une manière plus générale, le fumeur comme leurs acteurs de prévention obtiennent toujours l’effet inverse à celui recherché. Avec les images choc, c’est évidemment le cas, car dans les pays qui les ont mis en place, les intervenants sur le terrain, notamment au Canada, ont constaté que les enfants étaient mis en contact avec le produit encore plus tôt. En effet, n’étant pas à court d’idées, les enfants récupèrent les paquets, puis découpent les images pour en faire la collection, organiser des concours à celui qui aura la plus gore, les échanger dans les cours de récréation !

        Ces images viennent simplement renforcer des messages existants et qui ne serviront qu’à protéger un peu plus l’industrie du tabac, qui elle, franchement, n’a pas besoin d’être protégée. Fumer tue, vous le savez, vous le voyez... Ne portez pas plainte, on vous avez prévenu !

        J’attire aussi votre attention sur le fait que votre article participe à entretenir l’idée que le tabac engendre une dépendance... C’est faux, le tabac n’engendre aucune dépendance ! Pourquoi vouloir compliquer l’arrêt du tabac et lui mettre des freins ? Qui a intérêt à faire croire que le tabac engendre une dépendance ? Et pour l’intérêt de qui ? Certainement pas pour l’intérêt du fumeur...

        Bonne journée,


        • jjwaDal marcoB12 30 octobre 2008 14:13

          Le tabac n’engendre aucune dépendance ? Sachant qu’on a découvert des récepteurs de
          la nicotine dans le cerveau (signe que nous fabriquons un neuromédiateur qui se lie
          à ce récepteur) c’est une drogue pour la science.
          On pourrait en être peu dépendant. Il en est.
          Pour avoir vu un voisin (emputé d’un demi poumon) continuer à fumer en chialant
          qu’il ne pouvait s’arrêter, j’ai quelques doutes.
          Je lirais ça.


        • kolymine 30 octobre 2008 17:15

          pas de dependance physique non, pas de vrai sensation de manque qui te provoque des convulsion ca c’est une dependance physique, une dependance physique ca veut dire que si tu arette brusquement tu peu potentiellement y laisser ta vie.
          c’est psychologique,
          ex : quand je pars en vac 1 mois avec ma chérie, je fume pas une clope
          quand je suis chez moi tout seul sans elle, ou avec des potes qui fument etc ... 

          la seule impression de dependance c’est que quand tu fume depuis un certain temps, si tu fume pas, tu a l’impression de plus pouvoir respirer, et c’est stupide mais une fois que tu as refumé une clope ca va mieux, mais c’est pas de la dependance physique. j’arette quand je veux :p sauf que je veux pas, et plus on nous fera chier, et moins j’aurai envie :D j’aretterai quand je vivrais avec ma fiancée pas avant et toute les imags du monde servirons à rien.
          au passage il existe des cache paquet, on peu en faire soit meme, ou on peu garder des paquet de maintenant et foutre les clope des paquet imagé dedans...


        • Halman Halman 30 octobre 2008 18:07

          Surement pas, ce n’est pas parce que vous croyez ne pas être dépendant que vous ne l’êtes pas.

          Ne faites pas une généralité de votre cas.

          Les toxines agissent aussi sur votre organisme, que vous l’acceptiez ou pas.

          Et personne n’a exactement les mêmes réactions de son organisme à une même substance chimique.



        • Trashon Trashon 30 octobre 2008 12:18

          Deux petites choses en tant que nouvel ex-gros fumeur (2 à 3 paquets durant 23 ans)

          Les images chocs, j’en avais vu des tas ça ne m’a pas empêcher de commencer.

          Les logos sur les paquets de clops ça m’a fait marrer 5 mn après le ne les voyait plus.


          Donc si l’on souhaite réellement faire disparaître le tabagisme, il va falloir raisonner sur le très long terme.

          L’interdiction n’est pas envisageable, elle ne ferait qu’alimenter un marché noir déjà florissant.

          Donc à part taper sur les fabricants là où ça fait mal je ne vois guère d’autre solution, qui peuvent être par exemple :

          Taxer les fortement la production et la manufacture de tabac.

          Légiférer pour que chaque fumeur atteint d’une maladie pouvant découler du tabagisme soit très fortement indemnisé pas les fabricants.





          • RilaX RilaX 30 octobre 2008 14:38

            Et pourquoi ne pas interdire aux fabricants de rajouter des additifs toxique au tabac pour le rendre plus dependant comme l’amoniaque ???

            Ce serait deja plus facile pour ceux qui aurait envie d’arreter. Et surement deja un peu moins nocif pour la santé.


          • foufouille foufouille 30 octobre 2008 15:32

            le tabac "bio", sans additifs, existe deja : fleur du pays ou les cigarettes JB en paquet noir


          • kolymine 30 octobre 2008 17:17

            JPS pas JB :) mes clopes à moi m !!!!!! :)
            vecu un copain qui fume une de mes clopes, mais elles ont un gout bizarre ?
            euh non c’est juste le VRAI gout du tabac :)


          • brieli67 30 octobre 2008 17:44

            le citoyen européen de tout âge_ nourrisson compris- peut planter pour sa consommation perso

            99 plants de tabac
            99 ceps de vigne....... une des curiosités irlandaises un cep de vigne couvre par ses marcottages une superficie supérieure à un hectare. Que de jaja.....

            Renseignez vous auprès de votre ami-percepteur et à la mairie de votre domicile pour déclarer vos stocks.
            A moins de boire et de se torcher avec votre piquette ( peau et résidus de la presse mélangés à de l’eau et beaucoup de sucres) vous pouvez distiller la matière pour votre véhicule-chérie à raison de 750 l d’alcool pur.
            A plus de 1500 l de goutte/gnole/schnapps vous passez à un statut professionnel et êtes obligés de mélanger vos produits à de l’alcool industriel qui se vend autour des 25 cents le litre ethanol à 98 %.

            O,13 Euro d’alcool dans votre Pastis 51. Une super-gabelle uniquement instaurée pour raisons fondamentalement hygiéniques ? 

            Tout alcool dans vos bières et vins ne provient plus de la fermentation exclusive de malt ou de jus de raisins
            Interbrew consortium belge dont chacun connait ses spécialités brassicoles a du retirer de’s rayons d’une chaîne de supermarchés au Canada
            des PACKS de petites 33cl titrant allègrement les 70 ° d’Alcool.


            Késako ?



          • foufouille foufouille 30 octobre 2008 18:14

            j’ai trouver 5 pieds toleres
            pour distiller de l’alcool faut un permis
            tu as des sources ?


          • brieli67 30 octobre 2008 18:28

            sont bien dégueux et se font de la thune sur le dos de ces malheureux accros du tabac.

            Par l’apothicaire du coin, ils peuvent vous prescrire un sirop à la nicotine. Le tabac se chique et se sniffe.
            Et par cette voie d’addiction orale les chatouillis par les goudrons et autres saloperies de vos muqueuses
            c’est Terminé !l

            Le sevrage définitif du sniffeur est beaucoup plus facile que du fumeur de cigarettes.C’est psychologique la cigarette est un vecteur de relation t’as pas de clope t’as pas le feu.... j’ten offre une etc.
            Par son écran de fumée , la clope permet aussi de s’isoler en"savourant" de l’envirronement immédiat. Du style "et pis merde"

            Un fumeur chronique a cette tare de tics et d’habitudes à faire disparaitre. Les patches-réservoir sont fait pour celà. Attention la nicotine se fixe dans la peau et la prochaine cigarette le patch d’enlevé peut vous être fatale.

            Le sevrage de la nicotine et de la clope se passe trés trés bien les dépendances aux drogues dures et à l’alcool passer le cap c’est aut’chose. Hormis quelques angoisses et un petit cortège psycho-somatique, c’est très bien supportable.

            Nos hygiénistes sont à mes yeux trop rigoureux et trop intransigeants. La cigarette, le cigare en fin de repas est plaisir.

            dONC retardez le plus longtemps la première clope du matin. Si besoin est un peu de schnouffe bien mentholée ou du sirop de votre apothicaire ou si vous êtes riches des patches et des chewing-gum 
            Gardez vos cigarettes et vos havanes plaisir
            Autre joie au bout des cents jours de la fabrication de nouveaux globules rouges avec une hémoglobine toute rutilante vous retrouvez du souffle de votre jeunesse ! En général ce phénomène physiopatholofgique est le meilleur des stimulants chez les curistes...

            ps WChurchill n’a pas canné par son whisky par ses cigares ni par le manque d’activité sportive "No sport"
            mais par une embolie suite à une immobilisation d’une fracture compliquée du fémur qui ne s’opérait pas à l’époque et où les dérivés anti-coagulant héparine like n’étaient de mise.

            NE VOUS SOUHAITE PAS BON COURAGE ! 
            Tellement ce sevrage est facile.


          • Yohan Yohan 30 octobre 2008 19:14

            Perso, je fume très peu et quand je fume, je roule du bio, c’est déjà a priori moins mauvais que les tabacs frelatés


          • pallas 30 octobre 2008 12:24

            C’est etrange a propos, le nombre de cancer explose litteralement, alors que le nombre de fumeurs a enormement baissé. De plus le taux de cancers du poumon n’est pas en augmentation, contrairement aux cancers multiples, tel que le cancer du colon qui atteint des sommets, le taux de mortalité augmente grandement, cela veut dire que je suis un Fumeur, la logique des choses voudraient que je meurt a 70 ans d’un cancer des poumons, mais manque de pot, je mourrai largement avant, d’un cancer ou d’une maladie mutante. Un autre point les femmes sont touché et de plus en plus par des kistes aux ovaires et le cancer du sein, une femme sur 2, dans peut de temp sera de toute maniere touché et combien mourront ?. Il y a aussi les maladies respiratoires a cause de la pollution qui encrasse nos poumons. Un exemple, les batiments en quelques années, deviennent noir, a cause de la pollution, vous pensez que nos poumons ne subissent pas le meme traitement ?. Il est facile de reposé tout sur le Tabac, ainsi que le Fumeur Passif, mais comme par hasard, il n’y a aucunes etudes Officiels sur l’impact de la pollution atmospherique sur nos poumons, alors que nos Batiments deviennent Noir. C’est comme les maladies de la peau, des boutons, de l’exemat, qui reste en permanence, voir un dermathologue, demande au bas mot, plus de 2 mois, car sa touche de plus en plus de mondes, les Fruits sont touché par la maladie de la peau, les plantes en general, ainsi que les animaux de compagnie, a quand un article sur se phenomene ? jamais ?, ainsi que la recrudescence des allergies devenant de plus en plus mortel, a quand un article ? jamais ? des etudes officiels ? jamais aussi ?.

            Je suis fumeur, mais loin d’etre abruti, le fameux fumeur passif, ne meurt pas a cause qu’un gars a fumé a coté de lui, mais plutot a cause de la Pollution qui detruit nos corps, mais la attention, sa touche pleinement notre societe de consommation.

            Un parallele toutefois, depuis le mois de Juillet, les bars et pub’s, boites de nuits, ferment les unes apres les autres, d’apres les medias officiels, c’est du a la crise, je dirai plutot, que depuis la Loi anti tabac qui est Totalitaire, les gens ne vont plus dans se genre d’endroit, j’en suis un exemple Parfait, j’y allais, je n’y vais plus, je ne prend pas de dessert quand je vais au resto, n’y meme un café, je mange vite fait, et je vais fumé ma clope dehors, tchao bye bye, ils sont ou les anti fumeurs qui allaient remplacé toute la population fumeur ?? ou sa ??? ah oui, ils n’existent pas, a part les quelques extremistes Hygienistes qui ne vont pas dans se genre d’endroit.

            Compris ? non ?


            • Halman Halman 30 octobre 2008 18:27

              Pallas, avec autant de fautes d’orthographe, on a du mal à comprendre.

              Ensuite, ce n’est pas parce que le nombre de fumeurs baisse que dès le lendemain le nombre de cancers va diminuer, étant donné qu’il faut des années à un cancer pour se développer, souvent plus de 10 ans.

              Maintenant vous viendrait il à l’idée que les anti fumeurs soient aussi des malades d’autres pathologies cardiaques ou pulmonaires qui ne peuvent fréquenter les lieux publics envahis de dictateurs de la fumette.

              Alors si vous ne les voyez pas, c’est parce que les dictateurs de la cigarette leur rendent la respiration impossible dans les lieux publics.


              VU ?





            • Bigre Bigre 30 octobre 2008 18:44

              Que j’aime ces endroits libérés du tabac !
              Moi, j’y vais plus souvent aux concerts !
              Et j’apprécie mieux l’air débarrassé de la puanteur du tabac ! Le seul regret que j’ai c’est que les fumeurs m’empechent encore de profiter des terrasses quand il fait beau. S’ils pouvaient un jour réaliser la gêne qu’ils causent ....

              I don’t mind if you inhale, but please don’t exhale !


            • LE CHAT LE CHAT 30 octobre 2008 12:58

              bah , maintenant que la perspective de finir ses séjours avec une retraite correcte diminuent à vue d’oeil , quel intérêt de retarder la mortalité , sachant de plus que la terre est surpeuplée et que ça profite surtout aux trusts pharmaceutiques qui font le beurre sur le dos des vieux ?
              Chacun est libre de choisir sa fin .....


              • Zalka Zalka 30 octobre 2008 13:23

                Le Chat : tu ne crois pas si bien dire. Des assureurs ont déjà fait le calcul et constate que les fumeurs coutent moins à la société que les non fumeurs. Et ce malgré le coût des soins contre le cancer.

                Attention à ne pas voir dans mon propos une incitation au tabagisme pour un sacrifice au bénéfice de la société !


              • LE CHAT LE CHAT 30 octobre 2008 14:17

                @ZALKA

                 moi j’ai arrêté l’herbe à Nicot il y a dix ans , c’est pas trop compatible avec mes footing , mais arrêter le houblon , ça jamais ! smiley


              • Michel Maugis Michel Maugis 30 octobre 2008 14:39
                @ZALKA
                 
                "Des assureurs ont déjà fait le calcul et constatent que les fumeurs coûtent moins à la société que les non fumeurs. Et ce malgré le coût des soins contre le cancer."
                 
                 
                Vous avez des références ?
                 
                Je n´ai jamais rien entendu d´aussi stupide. Que cela vienne de Zalka ne surprend pas.
                 
                "Attention à ne pas voir dans mon propos une incitation au tabagisme pour un sacrifice au bénéfice de la société"
                 
                Quelle belle incohérence. Digne de Zalka qui se refuse de paraître utile à la société.
                 
                Je crois que vous ne savez ce que signifie "coût pour la société"
                 
                Michel Maugis

              • SANDRO FERRETTI SANDRO 30 octobre 2008 14:58

                Vous ne comprenez pas ?
                Un cadre supérieur fumeur qui fume va , statsitiquement, développer un cancer et mourir vers 60 ans en moyenne, age où précisément, il était en droit de toucher le produit de ses cotisations. Il ne le touchera pas.Elles serviront à payer la retraite de 3 smicards non-fumeurs.
                Plus 30 à 40 ans de taxes sur le tabac ( les 2/3 du prix final du produit) et ne me dites pas qu’on ne peut pas se payer 3 mois d’hopital / chimio avant de claquer d’une longue maladie, ou d’"courte maladie rigolote", comme disait Desproges.
                Il suffit de sortir sa calculette. L’état l’a fait. Pour payer la retraite des futurs vieillards édentés non fumeurs, il faut beaucoup de fumeurs qui cotisent pour rien, pour les non-fumeurs.
                Vu ?


              • Luc DUSSART Luc DUSSART 30 octobre 2008 15:18

                On oublie de dire aux talibantitabacs que le manque à gagner d’un arrêt généralisé de la vente de cigarettes est de l’ordre de 10 milliards d’euro par an (par an) dans les caisses de l’État.

                Si les 10 millions de fumeurs cessaient de fumer soudainement, le manque à gagner serait réparti sur l’ensemble de la collectivité : ce sont les non-fumeurs (Papy et les autres) qui seront pénalisés des arrêts des fumeurs, tandis que les anciens fumeurs feront de substancielles économies !

                C’est pas très moral... smiley)


              • foufouille foufouille 30 octobre 2008 15:36

                on peut toujours en planter
                sinon, il y a des tas de trucs legaux qui se fument


              • Zalka Zalka 30 octobre 2008 15:59

                Apparament, Maugis peut se permettre de me qualifier de stupide sans subir les mêmes foudres que moi lorsque je le qualifie de connard.

                Je reposte au moins ma référence :

                Je taffe dans les assurances. Hors, j’ai appris via des collègues travaillant sur des produits rentes/épargne vieillesse, que les fumeurs du fait de leurs mortalité plus élevées, coutaient moins cher puisqu’ils touchaient leurs rentes moins longtemps voir pas du tout, alors qu’ils ont cotisé aussi longtemps que les autres dans la plupart des cas. L’étude allait plus loin et prouvait que les fumeurs coutaient moins même avec le coût des soins pour le cancer (dans le cas de l’état).

                Le point de vue est faux si vous vous limité à la sécurité social, mais vrai d’un point de vue plus général.

                Il y a également une comparaison avec d’autres produits d’assurance, puisque pour les produits d’assurances ne concernant pas les rentes vieillesses, les fumeurs coutent plus que les nons fumeurs.


                Enfin, Maugis voit une contradiction là où il n’y en a pas. Une vérité comptable n’est pas forcément de bon conseil. D’un point de vue comptable et rationnel jusqu’à la folie, il serait plus économique d’euthanasier les handicapés. Mais quelle sorte de salopard pourrait prôner une telle mesure ? Certainement pas moi. J’ai plus de doute dans le cas de michou maugis l’enragé, qui visiblement pense qu’il y a totale adéquation entre sa paléophilosophie et les faits financiers.

                C’est pour cela que bien qu’ayant conscience de cette vérité comptable, je ne vais pas prôner une loi rendant la cigarette obligatoire, juste pour assurer l’avenir de nos retraites !


              • Michel Maugis Michel Maugis 30 octobre 2008 16:45

                En quoi est ce immoral ?

                Vous n´avez fait qu´un affirmation IDIOTE, tellement que vous avez oublié de faire le raisonnement nécessaire.

                Michel Maugis


              • roOl roOl 30 octobre 2008 16:59

                Ca a l’air d’etre un bon le mimi, c’est un pti nouveau ?


              • Zalka Zalka 30 octobre 2008 17:01

                Et au lieu de me traiter d’idiot,, explique en quoi l’affirmation est idiote, en quoi le raisonnement manque.

                Ton seul argument, c’est mon refus de m’applatir devant Castro ou Chavez.

                Et puis excuses toi qualifier de stupide ce que j’avançais, puisque c’est de la première main, contrairement à des vues éculées d’idéologue ultra coco.


              • Zalka Zalka 30 octobre 2008 17:05

                @roOI : au contraire, c’est un vieux de la vieille qui prend en permanence la défense de tout dicateur communiste, quelque soit ses crimes. Il a un jour affirmé sans peur du ridicule que les chinois étaient plus libres que les occidentaux.

                J’ai beau ne pas donner dans le racisme anti Chine, une telle affirmation m’a fait exploser de rire.

                C’est un peu l’équivalent de gauche d’un nazi : un exemplaire du genre de communiste que produisaient les années 60. Aucun recul, aucun esprit critique et la conviction absolue que toutes ses remarques sont la Pure Vérité.


              • JL JL 30 octobre 2008 17:44

                Pour en remettre une couche sur les idées préconçues : Quelqu’un qui meurt dans un accident de voiture coûte selon la formule consacrée, "moins cher à la société" que l’autre qui s’en sort paraplégique à vie.

                Sans ceinture on a plus de risque de murir dans un accident qu’avec ceinture, mais avec ceinture on a plus de risque de s’en tirer infirme à vie.

                Or on nous a infligé le port obligatoire de la ceinture de sécurité en voiture au prétexte qu’on serait des mauvais citoyens puisque la ceinture pouvait sauver la vie à défaut de sauver la santé. Sans compter que ça ne sauve ni la vie ni la santé des piétons qui traversent inopinément, surtout quand le conducteur est distrait ou un peu excité : il peut, il a une ceinture et une bonne assurance.

                Puisque je suis là, j’en profite pour dire à Papy suite à ce qu’il a écrit : ""Ces mises en garde à la limite « bon enfant ! » n’ont pas rempli le rôle que les pouvoirs publics escomptaient"". Je crois que ces mises en garde servent surtout aux cigarettiers et buralistes à se prémunir contre d’éventuels procès pour empoisonnement.


              • Halman Halman 30 octobre 2008 18:11

                Bon et bien Le Chat, quand vous serez malade, ne venez pas prendre la place d’un autre malade à l’hopital.

                Ca évitera que le personnel soignant s’use la santé avec un patient qui n’en a rien à foutre de guerrir et cela laissera une place à un qui veut guerrir.


              • Halman Halman 30 octobre 2008 18:15

                Maugis, les gouvernements ont fait ce calcul cynique depuis longtemps, ils ont en effet calculé que la prévention contre le tabagisme coute considérablement moins cher à la société que de guerrir les patients atteints de cancer et la recherche contre le cancer.

                Certains gouvernements de pays de l’ex pacte de Varsovie ne s’en cachent même pas et le disent aux journalistes sans le moindre scrupule.


              • Halman Halman 30 octobre 2008 18:18

                Luc, oui mais du coup, plus de tabagisme, plus de cancer du tabac, donc plus besoin de recherche contre le cancer du tabac, donc autant de milliards économisés.

                N’est ce pas !


              • Michel Maugis Michel Maugis 30 octobre 2008 18:31
                @ ZALKA

                "Apparemment, Maugis peut se permettre de me qualifier de stupide sans subir les mêmes foudres que moi lorsque je le qualifie de connard."
                 
                Vous êtes un peu rapide pour mesurer les réactions. Comme d´habitude vous inventez.
                Où exactement vous ai-je accusé de stupide ?
                J´ai dit que " je n´ai jamais rien entendu d´aussi stupide".
                Bon, je reconnais que j´ai exagéré, j´ai déjà entendu des propos bien plus stupide. De vous aussi d´ailleurs.
                 
                Dire qu´un propos est stupide ne signifie pas obligatoirement que son émetteur l´est. Il peut avoir ses raisons. Se rendre intéressant par exemple. Faire croire qu´il émet des originalités etc..
                 
                Par contre vous, sans jamais me citer et sans raisonnement, vous me qualifier de connard. 
                 
                Plus loin vous abordez un autre thème en émettant une fois de plus une stupidité monumentale.
                 
                "michou l´enragé qui visiblement pense qu´il y a totale adéquation entre sa paléophilosophie et les faits financiers".
                 
                Ce n´est visible que pour votre cerveau !. Ce n´est donc pas trop grave
                 
                Vous manoeuvrez lâchement en recul, et en m´insultant.
                 
                C´est bien vous qui avec vos propos stupides confondez les faits financiers avec "coût pour la société".
                 
                Le coût pour la société n´a rien à voir avec les "Faits financiers", c´est bien pour cela que le capitalisme dont vous êtes un défenseur est devenu nuisible pour NOS sociétés développées. Mais pour vous il reste d´un moindre coût sinon c´est le commmmuuunnnnissssmmmee.
                 
                 Sa défense pour assurer sa pérennité fait de votre philosophie quelque chose absolument indatable. Vu que sa "philosophie" sous jacente date de la préhistoire, lorsque l´homme commença à produire plus que pour lui-même et qu´il créa l´esclavage.
                 
                Non monsieur, les fumeurs coûtent énormément à la société car il y a dans leur fumerie aucun retour bénéfique à celle-ci, ( sauf peut être Gainsbourg) que des nuisances dont souffrent eux-mêmes, les non fumeurs et ceux qui auraient pu bénéficiers des ressources affectées à ce gouffre depuis la culture de cette drogue jusqu´à celles engagées pour en pallier les dégâts.
                 
                Je vous ferais remarquer que le cancer n´est pas le plus grand gouffre dû aux fumeurs. Des statistiques existent sur la durée de permanence dans les hôpitaux selon que l´on est ou non fumeur et pour tout autre pathologie que le cancer. 
                 
                Cela n´a rien à voir avec l´"injustice" de la solidaritéé" devant la retraite.
                 
                 
                Vous aviez dit
                 
                " Attention à ne pas voir dans mon propos une incitation au tabagisme pour un sacrifice au bénéfice de la société"
                 
                Pourquoi attention ? Si fumer est bénéficial pour la société, je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait démotiver les fumeurs ? Vous vous contredisez totalement.
                 
                Vous le grand partisan de la liberté, ne voulez pas inciter les gens à profiter de leur liberté pour le bénéfice de la société. C´est du totalitarisme.
                 
                Votre mise en garde est donc totalement incohérente et stupide.
                 
                Devant ma réaction, vous vous en êtes aperçu. Ce qui prouverait que vous n´êtes pas stupide.
                Vous prenez les autres pour l´être. Vous raccrochez aux branches, car vous êtes borné.
                 
                Car que dites vous pour vous défendre :
                 
                " D’un point de vue comptable et rationnel jusqu’à la folie, il serait plus économique d’euthanasier les handicapés. Mais quelle sorte de salopard pourrait prôner une telle mesure ?"
                 
                Aucun rapport avec le cas des fumeurs qui se donnent doublement plaisir, le leur de leur vivant et le plaisir de savoir qu´ils sont utiles à la société.
                 
                Enfin, on n´euthanasie une personne seulement que si elle l´accepte, sinon c´est un assassinat.
                 
                Votre comparaison est donc totalement stupide. C´est une manoeuvre en recul.
                 
                Au fait, dans votre société de "liberté", les handicapés sont souvent condamnés à la mendicité .
                 
                Et dans votre "dictature" cubaine ils sont le droit de vivre en dignité.
                Même que cette "dicature" soigne des milliers d´enfants Ukrainiens victime de Tchernoville.
                 
                 
                Michel Maugis
                 

              • Muadib 30 octobre 2008 23:24


                Vous affirmez péremptoirement que les propos d’un intervenant sont stupides...Et vous tentez ensuite une pirouette technique pour qu’il ne considère pas cela comme une insulte.
                Ensuite, vous en rajoutez non pas une couche...mais plusieurs.

                J’admire d’ailleurs les "A est donc stupide", "B est donc sans fondement",...
                Vous rajoutez sans cesse des "donc", comme si le raisonnement allait de source.

                Très subtil.

                Vous êtes dans une logique de confrontation. Un langage guerrier "Votre mise en garde", "Votre défense","Une manoeuvre en recul"...

                Comme si le débat n’était qu’un combat où le plus hargneux devait l’emporter à force d’asséner ses petits commentaires bleues.

                Appliquez donc les paroles de votre profil à votre comportement. Et ensuite, peut-être, pourrez-vous discuter normalement avec les personnes qui vous entourent.

                En attendant...


              • Michel Maugis Michel Maugis 31 octobre 2008 02:10

                @ Zalka

                Décidemment vous avez un complexe d´infériorité, Je n´ai traité personne d´idiot et je ne m´adressais pas à vous.

                Je répondais à Luc Dussart qui terminait son commentaire par " c´est pas très moral".

                Et je lui répondais :
                "En quoi est ce immoral ? Vous n´avez fait qu´un affirmation IDIOTE, tellement que vous avez oublié de faire le raisonnement nécessaire."

                Puisque vous me demandez "explique en quoi l’affirmation est idiote, en quoi le raisonnement manque."
                Je vous donne mon explication. Pour le raisonnement il manque parce qu´il n´y en a pas dans l´affirmation que c´est immoral.

                En effet, qu´un fumeur fasse des économies en s´arrêtant de fumer c´est évident. Que la société y gagne c´est évident.
                C´est même pour cela qu´elle incite à cesser de fumer
                 
                Et par conséquent, il n´y aura pas forcément à payer des taxes en compensation de ce que cessent de payer les fumeurs, puisqu´il y a un gain net pour la société.

                Les ressources nettes dégagées seront plus utiles ailleurs, et dégageront des gains qui compenseront largement les taxes perçues par le tabagisme.

                Donc dans l´hypothèse que le tabagisme coûte à la société, son élimination nette ne peut que conduire à la suppression des taxes liées au tabagisme et plus.
                 
                Et s´il faut tout de même payer des taxes, tout le monde en payera, mêmes les anciens fumeurs.

                Le fait que les fumeurs cessant de fumer aient un bénéfice net, est donc tout à fait de justice puisque la société dans son ensemble bénéficie de leur décision. C´est donc tout a fait moral.

                Michel Maugis


              • Muadib 31 octobre 2008 11:01

                Et le naturel revient au galop :

                "Ce n´est pas un petit trou du cul de votre genre"

                Je ne vois pas l’utilité d’engager plus avant la conversation avec vous.

                Vos posts ne sont qu’insultes voilées, tentatives de déstabilisations puériles.
                Tout cela répété encore et encore. Avec les mêmes tournures de phrases.

                "Mensonge !"

                Vous me faites sourire, c’est déjà un bon début.

                Maintenant, sans vouloir vous manquer de respect, vous êtes un troll. Un troll évolué mais un troll tout de même. Vos posts étant remplis d’une aggressivité certaine, ils ne peuvent qu’engendrer de l’aggressivité de votre intervenant, ou au mieux, un détachement de sa part vis-à-vis de vos propos et un arrêt de la discussion.

                Aussi, vos interventions mènent soit à l’escalade verbale qui détourne le fil des posts du sujet, soit à un abandon de ce même fil.

                Cela ressemble furieusement aux objecctifs d’un troll.

                Pour ma part, je me détache de cette conversation et vous souhaite bonne continuation dans votre croisade.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès