Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 150 000 signatures pour des menus végétariens à l’école : merci Yves (...)

150 000 signatures pour des menus végétariens à l’école : merci Yves Jégo

La pétition d'Yves Jégo récolte plus de 150 000 signatures pour l'instauration de menus végétariens dans les cantines. Le député UDI va contacter le premier ministre afin qu'il renouvelle sa réflexion sur le sujet.

Dans les esprits, le végétarisme évoque des images de manques, de carences, de déficiences. Or les végétaux sont de loin supérieurs aux produits animaux d'un point de vue nutritionnel. Je ne donnerai qu'un seul exemple. Contrairement à une idée répandue par l'industrie agro-alimentaire, ce sont bel et bien les végétaux qui contiennent le plus de protéines."En ce qui concerne la teneur en protéines, la comparaison d’une centaine d’aliments, établie par la FAO, montre que les treize premiers de la liste sont des végétaux (dont le soja, 38,2 %, le pois carré, 33,1 %, le haricot rouge et les lentilles, 23,5 %) et un champignon (la levure de bière, 48 %). La première viande, le jambon de porc, vient en 14e position avec 22,5 %, le premier poisson, le thon, en 23e position avec 21,5 %, tandis que les œufs et le lait viennent respectivement en 33e et en 75e position avec seulement 12,5 et 3,3 % de protéines." (blog Ecolo) Mais ce n'est pas tout : on oublie de dire que fruits et légumes sont riches en fibres et en antioxydants, alors que les produits animaux en sont dépourvus. Autrement dit, une calorie animale ne vaut pas une calorie végétale.
 
Il ne s'agit pas, avec des menus végétariens, de faire plaisir à l'islam ou au judaïsme, il s'agit d'éduquer les enfants et de veiller à leur santé sur le long-terme. On le savait, mais il est désormais de notoriété publique que charcuterie et viande rouge sont cancérigènes. Des études attestent qu'une grande consommation de viande rouge est associée à un cancer du colon. En outre, la consommation quotidienne de viande est associée à un risque accru de maladie cardio-vasculaire. Avec un menu végétarien à l'école, nous n'offrons pas seulement un repas de qualité à nos têtes blondes, nous leur offrons également un avenir meilleur.
 
Au-delà des raisons médicales et environnementales - qui restent importantes- les menus végétariens à la cantine sont aussi une façon de montrer aux enfants que l'on peut se nourrir sans avoir à tuer des êtres vivants pour cela. La paix commence dans notre assiette, et plus tôt on devient végétarien, plus tôt on étend notre bienveillance à tous les animaux, sans exception__ car quel sens y-a-t-il à martyriser un cochon pour sanctifier un chat ? Le cochon n'est-il pas lui aussi un être sensible ? Nous autres adultes avons perdu ce contact direct et privilégié avec les bêtes, mais pas les enfants, pour qui il est encore un espoir de faire le lien entre le caniche qu'ils caressent à la maison et le veau qu'ils dévorent à table. Plus tôt ils feront le lien, plus tôt ils briseront leur chaîne et prendrons la clé des champs, où ils trouveront tout ce qui leur est nécessaire pour se nourrir sans faire de mal à autrui.
 
L'éthique nous enjoint de respecter les animaux. Nul besoin de religion pour cela. Elevage industriel, pêche intensive, chasse à la baleine, chasse à cour, cirques, zoos, combats de chiens, corridas... Il ne fait pas de doute que l'être humain est souvent inhumain dans son comportement avec les bêtes. Il l'est également dans son comportement avec ses semblables. Peut-être qu'en devenant végétarien dès l'enfance, l'homme parviendra-t-il à respecter toutes les créatures qui peuplent la planète Terre.
 
Laissons les enfants manger en paix avec les animaux et en paix avec leurs camarades.
Yacine Zerkoun

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • juluch juluch 29 décembre 2015 15:10

    bref.........du sans porc.


    • hans-de-lunéville 29 décembre 2015 20:29

      @juluch
      oui et les porcs vous disent merci


    • Agafia Agafia 30 décembre 2015 13:21

      @juluch

      Bonjour

      Vous faites un procès d’intention à l’auteur qui parle de viande en général et non pas de porc smiley

    • lsga lsga 29 décembre 2015 15:14

      Pour rappel, en France, des parents imposant un régime végétarien à des enfants peuvent aller en prison pour maltraitance. 

       
      L’être humain a besoin de protéines animales pour se développer. À l’age adulte, les choses sont différentes, et on peut débattre de la question végétarienne. Mais les enfants DOIVENT consommer des protéines animales : c’est un fait scientifique.
       
      Bref : je pense que ce débat est pris par le mauvais côté. Il faut interdire la consommation de porc dans les cantines (voir interdire purement et simplement le porc). On a des milliers d’études scientifiques qui démontrent l’extrême nocivité de cette viande (hormones compatibles avec les hormones humaines, transmissibilité des maladies, etc)
       
      Pour combattre l’obscurantisme : la science, la science, la science. 

      • Le421 Le421 29 décembre 2015 17:49

        @lsga
        Attention Isga !!
        Si vous attaquez le sujet sur la viande de porc, le « côté obscur de la Force » va se déchaîner !!

        A partir de 2017, deuxième semestre, celui qui ne mangera pas de saucisson sera déchu de la nationalité française....  smiley


      • toubab 30 décembre 2015 04:07

        @lsga
        La prohibition de la viande de Porc est un Tabou alimentaire fondée sur la Religion.

        La République laïque protège les religions mais ne couche pas avec.

        Quant à la science invoquée sur le terrain du Politique , c’est un argument de bateleur.


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 30 décembre 2015 09:00

        @lsga Salut isga et meilleurs vœux... Sinon, tu es trop lapidaire avec l’affirmation que les enfants doivent consommer des protéines animales. D’accord concernant le lait du nourrisson mais je crois me souvenir que l’apport de protéines végétales répondant aux besoins de l’enfant devrait être augmenté d’un tiers parce qu’elles sont moins facilement assimilables par leur organisme.
        dernière réflexion : les arguments pour le végétarisme marquent des points à juste titre.  


      • jesuispascontent jesuispascontent 30 décembre 2015 11:21

        @lsga

        Vous vous avez apparemment un peu trop abusé de viande rouge...


      • Matozzy Matozzy 29 décembre 2015 15:25

        « Mais les enfants DOIVENT consommer des protéines animales : c’est un fait scientifique. »

        Ah bon ? Démontrez nous donc ça, au lieu de « prétendre ».
        Il y’a encore quelques générations, la majorité des enfants étaient élevés sans manger de viande (ou rarement), ça ne les a pas empêché d’être en bonne santé... bien au contraire d’ailleurs.

        J’attends vos études « scientifiques » qui démontrent qu’on ne peut grandir sans consommer de protéines animales...


        • lsga lsga 29 décembre 2015 15:33

          @Matozzy
          Google est ton ami. 

          Au bon vieux temps de quand c’était mieux avant, les gamins de la classe ouvrière crevaient de faim ce qui leur posait des problèmes de développement physique ET intellectuel. Pour info : le test de QI a été créé en France dans le but de mettre en avant cette évidence. Les fils de pauvres étaient des attardés mentaux en raison de leur problèmes de nutrition. 
           
          Il y a des MILLIERS d’études scientifiques sur le sujet. C’est un sujet ULTRA documentée, ULTRA étudiée. C’est pour cela qu’imposer un régime végétarien en France a un enfant mène EN PRISON. Si ça t’intéresse : GOOGLE. 
           
          Soit dit au passage : je suis végétarien à 90% aujourd’hui, et en phase de devenir végétalien. 
          Mais : La science bordel, la science ! 


        • lsga lsga 29 décembre 2015 15:37

          et au passage : nourrir les gosses avec des farines d’insectes aura un coût écologique presque nul. Donc : Keep calm and respect science. 


        • Matozzy Matozzy 29 décembre 2015 16:25

          @lsga

          « Mais : La science bordel, la science ! ’

          La science est une religion comme une autre. On peut tout mettre à la »sauce science" pour clamer qu’on a raison.
          Des études sur google ? Un peu facile, on trouve tout et son contraire. Y’a aucun consensus sur le fait qu’un enfant ait besoin de protéines animales pour se développer.
          Mes enfants ne mangent plus de viande. Tout simplement parce qu’il n’en veulent plus. Depuis qu’il savent ce que c’est, il ne veulent plus en manger. Et ils vont très bien. Alors... on va les mettre en prison pour ça ? haha...


        • lsga lsga 29 décembre 2015 16:30

          @Matozzy
          bon écoute si t de mauvaise fois je peux rien pour toi. 
          La Science : c’est simplement l’activité consistant à tester les théories à travers un protocole expérimental. 

           
          Il y a un consensus scientifique parfait sur le fait que les enfants NE PEUVENT PAS être végétalien. On va prendre donc le défit inverse : trouve ne serait-ce qu’une étude scientifique publiée dans une revue avec comité de lecture. Bon courage, ça n’existe pas. 
           
          Bref, de la même manière que les islamistes salissent l’islam, les végétariens anti-sciences et les écolos anti-progrès sont un danger pour l’écologie. 
           

        • Matozzy Matozzy 29 décembre 2015 17:16

          @lsga

          « végétarien anti-sciences » ?
          Voila autre chose... :) Tu voies Isga, non tu ne « peux rien ». Et heureusement.
          Tu crois que le monde se compose de petites cases formées par tes certitudes. Tu ne voies même pas ce qui ne rentre pas dans tes cases.
          Si je suivais tes raisonnements, mes enfants ne POURRAIENT pas être en bonne santé. Heureusement, Isga, la vie ne fonctionne pas comme tu l’as décrété.
          Mais dans le petit univers de ta tête, le monde fonctionne comme tu le décris. Essaies d’en sortir, tu pourrais avoir de belles surprises.
          Amicalement.


        • lsga lsga 29 décembre 2015 17:32

          @Matozzy
          tu rentres parfaitement bien dans la case des anti-sciences. 


        • César Castique César Castique 29 décembre 2015 17:37

          @Matozzy

          "Il y’a encore quelques générations, la majorité des enfants étaient élevés sans manger de viande (ou rarement), ça ne les a pas empêché d’être en bonne santé... 



          Vaut quand même mieux pas parler longévité, caisses-t’en penses ?

        • Le421 Le421 29 décembre 2015 17:53

          @lsga
          Isga, Isga, Isga !!
          Tout va bien jusqu’à prendre vos seules et uniques référence sur Google.
          Sachez que Google refuse de comprendre une chose aussi simple que j’habite une rue avec un nom bien précis depuis toujours et que ces abrutis à l’eau chaude ont décidé que c’était la rue d’avant...
          Alors, le dieu Google, laissez-moi apporter quelques bémols !!


        • Samson Samson 29 décembre 2015 22:45

          @lsga

          « Mais : La science bordel, la science ! »
          Ce n’est pas « la science », mais tout au plus des études scientifiques ! Sans même remettre en doute l’honnêteté, l’impartialité ou la méthode adoptée par les chercheurs, il n’en reste pas moins intéressant de toujours s’enquérir de l’identité de ceux qui les financent, sponsorisent leurs maîtres d’œuvres et les fondations commanditaires des études.
          Si on ne le trouve pas toujours, on ne trouve généralement que ce qu’on cherche. Et il est bien connu que les premiers à financer des recherches sur la nutrition sont les lobbies agro-industriels et alimentaires.

        • toubab 30 décembre 2015 04:15

          @lsga Méfiez vous de la Science lorsqu’elle décrète des lois Nazi , expérimente dans les Camps ! Alexis Carrel en était.


        • Rétif 29 décembre 2015 15:26

          Il va donc falloir éliminer la race (ou espèce) porcine de la planète ?

          C’est la définition même du racisme ! 

          • lsga lsga 29 décembre 2015 15:34

            @Rétif
            spécisme



          • Clofab Clofab 29 décembre 2015 16:01

            P’tain, moi qui aime bien me taper un bout de sauciflard ou une belle tranche de jambon de montagne. Je suis affolé ! 


            • slave1802 slave1802 29 décembre 2015 16:21

              digéré bien sur !


              • malko malko 29 décembre 2015 17:16

                Ne manger aucune viande est mauvais pour la santé : la perte de certaines vitamines et protéïnes vous conduira au bout de quelques temps chez le médecin à cause d’effets de carence.

                 
                Et à ce moment-là, si l’on veut tout de même s’entêter dans sa dogmatique, on est obligé d’avaler des substitutifs vitaminiques sous forme de pilules. Ce qui est idiot.
                  
                Par contre, il est exact qu’on mange habituellement trop de viande en Occident.
                  
                Donc : réduire la consommation de viande mais sans la supprimer.
                Avec 2 steaks par semaine, on a assez de protéïnes.
                Plus besoin de pilule.

                • Le421 Le421 29 décembre 2015 17:55

                  @malko
                  Des steacks, oui, mais des steacks de cochon alors !!  smiley
                  Sinon, ça ne fout pas le bordel...


                • malko malko 29 décembre 2015 18:01

                  @Le421

                    
                  A ce propos, je trouve que les djihadistes devraient mettre leur ceinture d’explosifs à hauteur du cou. Parce qu’à la ceinture, ça fiche toute leur tripaille en l’air, et du coup on ne sait pas plus faire de saucisse avec.

                • Le chien qui danse 29 décembre 2015 18:26

                  @malko

                  Bou bou bouh, ça recommence que je me suis dit, un article végétarien q’on a déjà, traité sur Avox, mais je vois que les conneries sont toujours les mêmes.

                  Plus de trente ans de végétarisme, quatre enfants élevés végétariens (qui ne le sont plus totalement aujourd’hui sauf une, mais bon y’a que le jambon qui passe) pas vu l’ombre d’un toubib depuis belle lurette, enfant en bonne santé, hautes études pour certains etc etc...
                  Ne fais pas de prosélytisme particulier (ne pas manger d’animaux suffit) des amis bien sur qui vivent pareil (peu) d’autres qui se convertissent (difficilement avec l’âge).

                  Ne pas manger d’animaux, une voie d’avenir, on a bien éradiqué l’anthropophagie (y’en qui ont du crier que c’était « scientifiquement » indispensable au développement et prendre la force de l’autre..).

                  Trouver de nouveaux arguments, mais bon y’en à raz le cake (aux olives).

                  Manger des animaux n’est que du plaisir, le reste c’est des conneries. Alors je préfère qqu’un qui me dise « Ha mais moi je ne pourrais pas me passer de viande, j’aime trop ça » plutôt que d’essayer de trouver des arguments, qui n’en sont plus pour justifier le massacre qu’ils n’assume pas de honte que ça ne soit que pour leur plaisir.

                  De plus j’en connais un qui va me traiter de facho de végétarien, je vous le dis la viande c’est pas bon pour l’esprit, ça engourdi....

                  Merci pour cet énième article, ou les nouveaux ont pu poser leur certitude.

                  Bois, charbon, pétrole, uranium, zinc, animal, fer, cuivre, sable bitumeux.... trouvez l’intru...


                • malko malko 29 décembre 2015 18:50

                  @Le chien qui danse
                    

                  Et donc, pour remplacer les animaux, vous massacrez des salades !
                   
                  Vous êtes un céréale killer, quoi ...
                    
                  Je vous signale que les plantes, ça vit aussi ! Assassin !
                   
                  En plus, les plantes, on en a besoin contre le réchauffement climatique, car elles transforment le CO2 en oxygène et en eau.
                   
                  Inversément, les vaches lâchent beaucoup de méthane dans l’atmosphère en pétant comme des idiotes. Et le méthane est un gaz à effet de serre 23 fois + puissant que le CO2

                • Le chien qui danse 29 décembre 2015 19:38

                  @malko
                  Ouais bon le coup de la salade, ça devient ridicule renouvellez vous.
                  La dérision à ses limites.


                • Le chien qui danse 29 décembre 2015 19:41

                  @malko
                  Et pas besoin de remplacer les animaux.


                • malko malko 29 décembre 2015 19:57

                  @Le chien qui danse

                   
                  Sérieusement ... l’homme est génétiquement omnivore ( sa dentition le prouve )

                  Et quand il s’agit de santé, de médecine, de biologie, je me méfie des schémas simplistes et caricaturaux, surtout s’ils sont accompagnés d’une sorte d’idéologie à la mode. J’ai vu certains végétariens mentir aussi. Ils prennent leurs pilules compensatoires en cachette.
                   
                  Et puis, cette sorte d’autoritarisme, genre donneur de leçons dans le ton, c’est quoi ça ?
                  Avec certaines de ces gens, on se croirait presque face à une secte quo’n a vexée en blasphémant si on parle de viande. Enfin, c’est leur problème ...
                    
                  Moi, j’ai toujours pensé que la régle d’or de la diététique, c’était l’équilibre dans la variété, et ça me semble frappé au coin du bon sens.

                • malko malko 29 décembre 2015 20:13

                  Enfin, et pour finir, votre souci prioritaire semble être de ne pas tuer d’animaux, plutôt que la recherche d’une nutrition idéale ... ce qui renforce encore mon scepticisme.


                • malko malko 29 décembre 2015 20:15

                  Et le poisson non plus alors ?


                • foufouille foufouille 29 décembre 2015 20:51

                  @Le chien qui danse
                  "Ne fais pas de prosélytisme particulier (ne pas manger d’animaux suffit) des amis bien sur qui vivent pareil (peu) d’autres qui se convertissent (difficilement avec l’âge)."
                  on dirait une religion. comme en inde avec les villes interdites aux non végétaryens ou à new york et son école spéciale réservée aux mêmes.


                • toubab 30 décembre 2015 04:27

                  @malko
                   Trop de viande ? laquelle la Rouge(Mouton, agneau, bœuf, veau ) hors de portée de millions de foyers aux bas Salaires, chômeurs, modestes retraités, Rsa, Minimum vieillesse........, 2steaks de dinde !..

                  La malbouffe vous connaissez ?.

                   


                • toubab 30 décembre 2015 04:40

                  @malko
                   Indiquez nous le prix au kilo de la Sole, de la Limande ,de la Lotte, du Rouget , de la Dorade, de la Raie, du Thon ....

                   A part ceux qui ont les yeux dans les coins et chairs reconstituées pour les gosses dans les cantines et la cuisine des prolos, le poisson est absent.

                  Je vous renvoie à mon avis concernant votre propos sur la Viande

                   Vrai que dans votre « milieu » ça baigne peut être.

                   

                   


                • Le chien qui danse 30 décembre 2015 12:12

                  @malko
                  Yo t’as été cool Foufouille tu m’as pas traité de facho, ça évolue.

                  Le ton autoritaire, hum ben quand on voit le massacre organisé et inutile on se demande qui est autoritaire..

                  C’est une évolution incontournable qui si elle n’est pas initiée par la volonté de pacifier nos rapport avec le monde animal et, qui sait, profiter (au bon sens du terme) des apports en compréhension du monde, ça se fera par la force de l’évidence. A cette allure dans deux siècles il n’y a plus d’animaux libre (et les poissons en premier), bon on peut dire après moi le déluge mais on peut aussi s’inquiéter. Je préfère m’inquiéter de savoir comment faire une place ou bien intégrer le monde animal que de m’inquiéter de savoir comment on va vivre sans et si c’est possible à moins de s’affranchir totalement de la nature ou de la recréer (merci monsanto). Mais après tout un monde qu’avec des humains, pourquoi pas diront certains.
                  C’est à vous de voir car si l’échéance ne sera pas pour vous ni moi elle le sera tôt ou tard pour vos descendants.
                  Il est temps de sortir l’animal des ressources naturelles et de l’élever au niveau de structure évolutive et cognitive comme les humains, certes à d’autres stades et d’autres réalités mais toutes évolutives (y’a qu’a voir les comportements animaux sur youtube), mais ça dépasse beaucoup de monde.

                  La secte des végétariens ça me fait bien rire quand j’entend les viandard.... Ha mais oui ils ont l’histoire, la tradition et la science avec eux, bon ok moi j’ai les animaux et ils le valent bien...


                • Le chien qui danse 30 décembre 2015 12:13

                  @Le chien qui danse

                  J’en ai oublié un, histopire, tradition, science et plaisir...


                • Agafia Agafia 30 décembre 2015 13:18

                  @Le chien qui danse

                  Merci pour votre commentaire, propos intelligents qui changent des délires lus plus haut du nain à bonnet rouge smiley 
                  La viande n’est pas essentielle dans l’alimentation humaine et la supprimer ne cause pas de carences pour peu que l’alimentation soit équilibrée. 
                  Je fais partie de ceux qui ont du mal à se passer totalement de viande, car j’avoue, j’aime. Mais depuis longtemps, j’ai réduit considérablement ma conso d’animaux (viandes et poisson), privilégiant la qualité à la quantité. 
                  Fromages, produits laitiers, oeufs (de poules fermières élevées avec amour), légumes de jardins, fruits de saison, et féculents sont la base d’une bonne hygiène alimentaire. 

                  Mieux manger et pas trop, voilà ce qui est sain pour l’organisme.

                • Le Gaïagénaire 29 décembre 2015 18:25

                  @ Yacine Zerkoun mardi 29 décembre 2015



                  p.164 :Idéalement, la ration de protéines du végétarien est composée de 40% d’origine animale et 60% d’origine végétale.(...) Le végétarien, tout comme l’omnivore, doit consommer un gramme par kg de poids du corps et par jour. Cela signifie qu’un homme de 70 kg doit consommer 70 g de protéines par jour. (exception pour les vieillards qui réduisent à .5 g par kg répartis 3 fois par jour.)

                  p.166 :Les végétaliens ne peuvent pas se contenter de consommer 1 g de protéines par kg de poids corporel et par jour, car les protéines végétales sont un peu moins biens assimilées que les protéines animales ; selon LEDERER, les végétaliens doivent consommer 1.25 g de protéines par kg et par jour et manger simultanément des céréales et des légumineuses.

                  Une petite mine d’informations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Yacine Zerkoun


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès