Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > À deux, c’est beaucoup mieux

À deux, c’est beaucoup mieux

Histoire vraie ...

Qu'importe le règlement …

René a 96 ans et sa Geneviève tout juste quatre de moins. C'est ensemble qu'ils ont effectué un gros bout de chemin et rien ne devrait les empêcher de terminer leur parcours également ensemble. Rien, du moins si le règlement ne venait pas se mettre stupidement en travers de leur route …

Après plus de soixante-dix ans de vie commune, les inéluctables dégradations qu'apporte le grand âge peuvent parfois mettre de légers grains de sable dans le bonheur conjugal. Nos deux tourtereaux se voient alors contraints par des enfants, soucieux de leur bien-être, de faire un essai dans une maison de retraite.

Car c'est ainsi qu'on leur présente la chose : un placement provisoire leur permettra de voir si la vie n'y serait pas plus facile. René souffrant du poids des ans , sa mobilité est de moins en moins assurée. Pour Geneviève, atteinte de ce mal cruel qui vous fait perdre la tête, oublier petit à petit le plus clair de vous-même, la dégradation est pire encore

Pas question de les séparer, eux qui n'en n'ont jamais eu l'habitude. René, chef d'entreprise, homme entreprenant, spécialisé dans la galvanoplastie, a mené parfaitement sa barque soutenu qu'il était par une Geneviève toujours à ses côtés. Quand l'heure de la retraite a sonné, ils ont continué à être ainsi, l'un pour l'autre, ce bâton de vieillesse dont aucun ne pouvait se passer.

Alors, quand ils arrivent dans cette maison de retraite de Voulx, ils n'imaginent pas l'impensable. On les oblige à se séparer en faisant chambre à part, à se retrouver l'un sans l'autre au moment de s'endormir. Pour René c'est inconcevable. Pour Geneviève, c'est intolérable, à moins que ce ne soit le contraire …

Les infirmières et le personnel viennent leur apporter des arguments choc : René a besoin de soins médicaux, Geneviève doit rester au calme. Rien n'y fait ; ils ne veulent pas se résoudre à une séparation à laquelle ils n'ont jamais songé. Les deux chambres ont beau être mitoyennes et communiquer par une porte intérieure, le divorce semble consommé entre la maison de retraite et nos deux amoureux.

Geneviève qui n'a pas perdu toute sa tête, se met à protester : dormir sans son René est strictement impossible ! René acquiesce , fait chorus et s'élève contre ce contre-temps plus que fâcheux. On les a trompés, on leur a menti ! L'équipe médicale restant ferme sur les principes, les deux contestataires sont renvoyés chacun dans sa chambre.

Pourtant au petit matin, quelle frayeur pour l'aide -soignante : la première chambre où elle pénètre est vide ! Que s'est-il passé ? Elle ne va pas tarder à découvrir le pot aux roses. Dans l'autre chambre, dans un lit de quatre -dix centimètres de large, deux vieillards côte à côte, dorment main dans la main. Comment ont-il osé défier la règle de la maison ? Que s'est-il passé lors de cette nuit où deux corps étaient si proches ? Mystère et silence dans les rangs.

Le personnel a dû faire contre mauvaise fortune bon cœur. L'amour a ses raisons que le règlement ignore. Il y a désormais dans cette maison de retraite une chambre à deux lits et, dans la pièce voisine, un petit salon. Il a fallu s'adapter à cette évidence : il n'est pas possible de séparer René de sa Geneviève ; le temps n'a eu aucune prise sur leur désir fou de rester l'un à côté de l'autre.

Il n'est aucune morale à cette histoire, simplement la belle et touchante passion de deux êtres qui ne se sont jamais séparés. Au crépuscule de leur aventure, rien ni personne n'aurait jamais dû songer à briser ce lien merveilleux. Ils ont heureusement trouvé les ressources pour s'opposer à la stupidité d'une pratique dénuée d'humanité et de compassion. Ils ont gagné la partie et une fois encore, leur amour est sorti vainqueur.

Amoureusement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Martha 26 avril 2014 10:32


     TB
     20/20 !


    • C'est Nabum C’est Nabum 26 avril 2014 10:41

       Martha 


      Je préfère pas qu’on me présente la note 

      • juluch juluch 26 avril 2014 13:05

        C’est le problème de ce type d’Etablissement médicalisé.


        Je connais bien, j’y ai travaillé quelques années....

        Merci pour cet article Nabum...

        • C'est Nabum C’est Nabum 26 avril 2014 13:37

          juluch 


          Le règlement, c’est souvent ça le problème dans notre cher pays !

        • zygzornifle zygzornifle 26 avril 2014 14:13

          Bientôt vu le niveau des retraites il n’y aura plus que les politiques qui pourront pouvoir se les payer.

          Quand on voit le coût d’un mois de maison de retraite a manger de la flotte aux légumes devant une télé décervelé et un personnel limite de la correction coûte autant qu’un mois de croisière autour du monde dans un yacht de luxe avec tout le confort , les bons repas et le personnel aux petits soin on se demande QUI SE GAVE ..... Il n’y a qu’a voir sur le parking arriver le directeur de la maison de retraite dans le dernier 4x4 flambant neuf ou la Mercedes toutes options....

          • C'est Nabum C’est Nabum 26 avril 2014 14:56

            zygzornifle


            C’est hélas une prophétie qui risque fort de s’avérer juste

          • Prudence Gayant Prudence Gayant 26 avril 2014 14:55

            Une histoire d’amour qui dure qui dure, jusqu’à ce qu’un des deux parte. 



            • C'est Nabum C’est Nabum 26 avril 2014 16:53

              Prudence


              Souhaitons leur de partir ensemble

            • claude-michel claude-michel 26 avril 2014 15:14

              Hélas..une fois en maison de retraite (le mouroir)..ils ne ressortirons plus dehors...Voilà une des « évolutions » de notre société..se débarrasser des parents trops vieux...ça gêne et ça puent..faut les changer..inconcevable vous n’y pensez pas..on ne pourrait plus sortir librement..coincé a la maison pour qu’ils ne fassent pas de conneries...Oui..certain vont dire..mais je travaille loi monsieur...j’ai une famille avec des enfants..

              Société et mentalité de merde.. !

              • C'est Nabum C’est Nabum 26 avril 2014 16:54

                Claude-Michel


                Ce n’est pas si simple que de garder des parents aussi âgés

                Que faire ?

              • claude-michel claude-michel 27 avril 2014 08:02

                Par C’est Nabum...Avoir de l’amour et du courage...le reste n’est qu’une question d’organisation...Je l’ai fait avec mes parents..comme eux l’ont fait avec les leurs...C’était une autre époque ou les humains avait une conscience.. !


              • claude-michel claude-michel 28 avril 2014 08:36

                Par claude-michel....Oupssssssss...j’ai touché un point sensible il me semble.. ?


              • Donald Mitsiky Donald Mitsiky 26 avril 2014 19:35

                 Ces deux là me semblent pleins de bon sens. C’est pourquoi j’aurais préféré qu’ils prennent eux mêmes la sage décision de finir leurs jours à la maison de retraite. L’histoire eût été aussi belle mais plus morale.


                • C'est Nabum C’est Nabum 26 avril 2014 19:44

                  Donald Mitsiky


                  Ils le feront peut-être quand leur dernière heure sera venue

                • CorsairePR CorsairePR 27 avril 2014 12:42

                  L’article est mignon je n’oserai pas venir le salir en répudiant l’amour, ce sentiment un peu niais ou cet attachement à la vie puérile de notre espèce que de plus courageux veulent briser avec l’euthanasie...


                  • C'est Nabum C’est Nabum 27 avril 2014 23:51

                    CorsairePR


                    Ne venez pas briser notre naïveté, vous avez raison

                  • zygzornifle zygzornifle 28 avril 2014 08:18

                    380 retraités croupissent au Sénat .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires