Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > A Lille, une mère va pouvoir recroiser le meurtrier de sa fille

A Lille, une mère va pouvoir recroiser le meurtrier de sa fille

« Il a assassiné ma fille, il va vivre dans votre quartier. » Tel est le cri d’une mère qui, aujourd’hui, peut croiser à tout moment l’assassin de sa fille, récemment relâché, qui habite à 1km de chez elle.

En 2002, dans la nuit du 17 au 18 avril, la fille de Mme de Muer, alors âgée de 21 ans, avait été tuée de 27 coups de couteau par son petit ami, Abdelkader Akchich. Ce dernier, devant l’horreur de son crime, avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.

Aujourd’hui, après avoir réalisé la moitié de sa peine (8 ans), il est de nouveau libre et peut, à tout moment, tomber, au hasard d’une rue, sur la mère de sa victime. Contre l’avis du parquet, qui a fait appel de cette décision, cet homme a obtenu une libération conditionnelle. « Il n'y a même pas eu de mesure d'éloignement, on peut se rencontrer à tout moment (…) Je veux que les gens soient au courant qu'ils vivent à côté d'un assassin » a-t-elle rappelé. Pour ce faire, elle a entrepris une campagne d’affichage dans le quartier de Fives, à Lille.

Si l’on en croit une expertise neurologique, évoquée par un proche du dossier, le meurtrier remis en liberté ne présente "plus de dangerosité", car ce dernier souffrirait d'une pathologie lui enlevant toute initiative. La cause ? Une tentative de suicide par pendaison en 2003, le détenu ne supportant pas le milieu carcéral. Pourtant, une expertise psychiatrique, datant d’il y a quelques mois, démontre le contraire et souligne des risques de récidives. « Quelques mois plus tard, c'est un agneau » dénonce Annick de Muer.

Au-delà du fait-divers, la réalité de la justice française

Quoi qu’il en soit, l’auteur de 27 coups de couteau sur une fille de 21 ans est aujourd’hui libre, après avoir purgé seulement 8 ans de sa peine initiale de 15 ans. Cette affaire va au-delà du fait-divers. Elle révèle, si besoin était encore, les faiblesses et la passivité de la justice française. Sous prétexte d’un manque de places de prison (qu’il suffirait de compenser par le rachat de casernes, par exemple), les remises de peine sont aujourd’hui systématiques. Certains ne les font même pas, si la peine en question ne dépasse pas les 2 ans.

Avec l’abolition de la peine de mort en 1981, on avait promis que cette dernière serait remplacée par la perpétuité réelle. Il n’en fût rien. En 2011, la période de sureté maximale est de 22 ans ! Comme beaucoup le rappellent, la peine de mort s’applique uniquement aux victimes, la perpétuité n’existe que pour les familles endeuillées. Force est de le constater : les peines ne sont plus échelonnées.

Quiconque tue, viol, ou pire, est donc assuré de ne pas passer le reste de ses jours derrière les barreaux. Ainsi, les violeurs recroisent les violées, et les assassins peuvent rencontrer les proches de leurs victimes au détour d’un rayon de supermarché.

Christopher Lings ( Le bréviaire des patriotes )


Sources : AFP, 20minutes


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Pie 3,14 12 juillet 2011 10:05

    Rien de tel qu’un fait divers pour dérouler la bonne bêtise populiste.

    Vous vous rendez compte, ma pauvre dame, y-a plus de justice, les délinquants sont dans la rue et bla bla et bla bla et bla bla.

    Bien sûr, il faut un peu modifier la réalité pour qu’elle corresponde au cliché.
    Le meurtrier est un malade mental qui n’a pas été reconnu comme tel lors du procès. En revanche, son comportement en prison l’a distingué et des examens ont détecté de graves troubles neurologiques. De plus, lors d’une tentative de suicide en 2003, le détenu a subi une anoxie cérébrale qui fait de lui un demi-légume devant être toujours accompagné.

    Vous avez le droit de penser que sa place est en prison, on peut aussi soutenir qu’il vaut mieux que sa famille le prenne en charge et soulage ainsi un système pénitentier non conçu pour ce type de détenu.

    Quant à votre expertise psy, elle date de 2009 et non de quelques mois comme vous l’écrivez, elle se contente de dire que le détenu est toujours cinglé et donc potentiellement dangereux, elle est contredite par deux autres postérieures qui précisent que les lésions cérébrales rendent cet homme diminué et sans autonomie.

    Le scandale, il n’est pas dans la supposée clémence de la justice qui n’existe que dans vos fantasmes, il est dans l’absence de communication avec la famille de la victime à qui on n’a rien expliqué et qui se retrouve seule avec sa douleur et sa colère.


    • Jean Lannes Christopher Lings 12 juillet 2011 10:23

      "Vous avez le droit de penser que sa place est en prison, on peut aussi soutenir qu’il vaut mieux que sa famille le prenne en charge et soulage ainsi un système pénitentier non conçu pour ce type de détenu."

      Non je pensais plutôt à un asile psychiatrique, comme le réclame la mère.


    • Piotrek Piotrek 12 juillet 2011 11:12

      Heureusement que Mr Lings est là pour aider cette pauvre dame !


    • Jean Lannes Christopher Lings 12 juillet 2011 12:15

      Et vous ? A quoi servez-vous ?


    • Piotrek Piotrek 12 juillet 2011 13:22

      A dénoncer quelqu’un qui profite d’un fait divers pour supporter sa pseudo idéologie par exemple.

      Vous ne proposez rien, ni pour la victime ni pour le lecteur. Vous jouez sur les sentiments alors qu’il faudrait une démarche rationnelle (et couteuse)

      Votre article était incomplet comme l’a fait remarquer Pie3,14 (j’oserai pas dire déliberement modifié pour faire bien peur, avec la scene du supermarché a la fin)

      Je me sens utile de souligner cela


    • Morgane Lafée 12 juillet 2011 17:37

      @ Piotrek : Incroyable, ces réactions agressives. Est-ce que c’est parce qu’on parle d’un criminel sexuel que vous vous mettez en colère ? S’il est légitime de débattre les points soulevés par l’article, on peut le faire sans se montrer inhumain.


    • Piotrek Piotrek 12 juillet 2011 23:19

      Si vous regardez mes commentaires de 2007 sur Agoravox, j’etais un gars modéré et tolerant, sans vraiement de conviction politique, en répondant posément au cas par cas. Je pense que j’étais représentatif du francais moyen en terme de fond et de forme (meme si je n’étais plus en France)

      Désormais je suis au premieres loges de la crise (en Grèce) et c’est pas tellement ma situation qui me révolte, mais celle des gens que je connais. Et je suis venu a la conclusion que nous, mais surtout MOI, j’ai laissé passer trop de choses, j’ai été trop tolerant, trop confiant face aux banquiers, aux idées et aux gens. C’était cette posture qui permet à certains d’abuser de la situation.

      Donc désormais j’enlève les gants, pas de pitié tant que je pense avoir raison (mais je peux me gourrer bien sur)

      Il ne s’agit pas de violence gratuite, je pense que Christopher Lings a des choses intéressantes à dire, je pense même que ma réaction lui fera faire un article de meilleure qualité la prochaine fois.

      Après « Indigniez-vous » c’est le moment du « gueulez un bon coup »


    • Piotrek Piotrek 13 juillet 2011 00:06

      Mince Moragane, j’ai raté votre allusion sur le fait que j’aurai des problèmes sexuels pour réagir ainsi a l’article.

      Je suis pas encore tout a fait au point question agressivité ! Je vais encore manger quelques orphelins et la prochaine fois je me laisserai pas avoir.


    • Annie 13 juillet 2011 22:59

      Ne savez-vous pas que les asiles psychiatriques ont été fermés parce qu’ils coûtaient trop cher et que les malades mentaux sont désormais réintégrés dans la société, ce qui explique le nombre de récidives, parce que la société pour les malades mentaux n’existe pas. Pensez-vous que la société vérifie chaque jour que les schizophrènes prennent leurs comprimés. La société c’est tout le monde et personne, et surtout l’abdication des responsabilités.


    • manusan 12 juillet 2011 10:15

      Je ne suis personnellement pas pour la peine de mort, mais si je devais choisir entre 27 coup de couteaux = 8 ans ou peine de mort, j’avoue que je commencerais à avoir de sérieux doute.

       « L’humanisme » ne se justifie pas en appliquant des peines dérisoires, mais le fond du problèmes est certainement économiques.

      Au US, on libère aujourd’hui des prisonniers pour cause de crise économique, c’est certainement ce qui est en train de se passer en France. Alors que reste t’il aux familles de victimes ? se faire justice sois-même avec un permis de chasse gros gibier ? sachant qu’en plus 70-80% des prisonniers sont d’origines étrangères, ça risque de jaser dans les chaumières pour 2012.

      http://lci.tf1.fr/monde/amerique/californie-prisons-surpeuplees-prisonniers-liberes-6499356.html


      • Jean Lannes Christopher Lings 12 juillet 2011 10:52

        « Tout ca sent le populiste déconnecté de la réalité »

        Mieux vaut être populiste déconnecté de la réalité, que « réaliste » déconnecté du peuple. Vous savez, populiste ce n’est pas un gros mot.


      • Strawman Strawman 12 juillet 2011 11:49

        « Pourquoi ne pas parler que certaines éudes font état que 40% des accusations d’abus sexuels sont faux ? »

        Propagande. Ce chiffre ne concerne pas les fausses accusations, mais les accusations qui ne débouchent pas sur une condamnation, à savoir également celles où la victime a sottement oublié d’emporter son kit de prélèvement ADN sur elle au moment de l’agression, et même avec des preuves ADN cela ne suffit généralement pas. L’affaire DSK est là pour nous le rappeler : il suffit de dire que le rapport était consenti, le contraire est quasiment impossible à prouver.
        Un autre chiffre plus intéressant et moins mensonger : 90% des femmes violées ne portent pas plainte. Quand on voit la considération que reçoivent les 10% restants, on comprend pourquoi...


      • pitas 12 juillet 2011 11:23

        il est toujours bien aisé et bien pensant que de rester dans le pur factuel.

        le jour on l’on se retrouve a etre soi meme a devoir batailler entre l’emotion et le jugement c’est une autre histoire.

        Hors de ce debat crasseux ; ce qui m’apparait nettement plus revoltant est la question de qui payes au final ???
        En prison ou meme libre ce coupable est « diminué et sans autonomie (...) un demi-légume devant être toujours accompagné ».

        La question que nous devons nous poser est, a juste titre, si le systeme penitentiaire le libere ce prisonier pour raison « economique », est ce que le systeme social d’aide doit continuer a l’aider lui et sa famille ?
        Ca peu sembler cru, mais a la place de Mme de Muer, j’aurais plus de reticence a ce que mes impots servent a aider l’assassin de ma fille.


        • docdory docdory 12 juillet 2011 12:01

          @ Christopher Lings


          Cette décision judiciaire laxiste est à rapprocher du verdict incroyablement clément dont ont bénéficié les auteurs du viol collectif de Carpentras :
          Rappelons pour mémoire que l’humoriste Patrick Font, qui était poursuivi seulement pour attouchement sur mineurs et non pour viol, s’est pris une peine, certes justifiée, mais beaucoup plus lourde de 6 ans de prison  : y aurait-il un deux poids deux mesures judiciaire ?


          • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juillet 2011 16:51

            @kinini
            justement,
            Al Ma’idah : S 5 V 45


          • COVADONGA722 COVADONGA722 13 juillet 2011 07:00

            avocats des chiens : voir sous-chiens
            c’est donc desormais le nouveau vocable pour ceux de ce sol
            qui ne sont pas de la « vraie foi » ,


          • COVADONGA722 COVADONGA722 13 juillet 2011 15:56

            Mon cher Kinini il nous est ou sera interdit de faire des commentaires sur votre foi fussent ils exempts de toutes injures.Il est clair pour beaucoup qui vous lise qu’ici sur notre propre sol il nous est il nous sera interdit de dire de penser ce bon nous semble de votre foi.
            Pourtant nous faisons des efforts, voyez pour me rendre compréhensible j’ai cité numeriquement des extraits de votre livre mais de cela aussi il sera interdit de commenté n’est ce pas .Vous vous promenez sur les fora en clamant la bonté de votre foi mais tout
            commentaire sur elle vous vois accourir la vindicte à la bouche !Il faut que les gens soit bien sourd et aveugle pour ne pas deviner ce qui nous attends nous les « sous-chiens »
            au cas ou le khalifat desiré sur les murs de nos cités advienne.Pour ce qui est des injures
            « l’imbecile » que je suis selon vos dire n’en profere pas .Voyez vous j’ai fait mienne une maxime du vainqueur de Marj Ayoun
            « le premier qui injurie , reconnait sa défaite » :au fait il s’appelait Saladin !


          • COVADONGA722 COVADONGA722 13 juillet 2011 20:41

            bien , vous trouvez cette iconne dérangeante ? j’y vois certes un moine mais surtout un copiste
            une de ces vies insignifiantes et toute dévouées qui aux heures sombre ont sauvées et transmises les « memorabilia » des civilisations , certains de vos penseurs en étaient .
            C’est de ces hommes que nous occidentaux devont nous souvenir la « reconquista » se fera d’abord dans les esprits léssivés par des années d’injonctions à l’abandon du sol à l’abjuration de nos us
            et de nos lois pour nous fondre dans le melting pot mondialisé .Yep mon cher une sorte de « djihad » intérieur pour nous secouer de la torpeur de la repentance et de l’éradication culturelle.


          • COVADONGA722 COVADONGA722 13 juillet 2011 20:42

            oups iconne pfffff icone


          • Ruut Ruut 12 juillet 2011 13:04

            Une fois de plus la justice nous prouve qu’elle est malade.


            • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juillet 2011 14:28

              retour au fondamentaux :
              et je gage que culturellement pour nombre d’assassins de sous-chiens cela sera culturellement compréhensible !

              le loi du talion toute la loi du talion rien que la loi du talion !


              • sisyphe sisyphe 12 juillet 2011 18:55

                le loi du talion toute la loi du talion rien que la loi du talion !


                C’est c’ lââââââ oui..... 

                la justice selon néandertal ...

              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juillet 2011 19:09

                mon cher sisyphe le detéronome à néandhertal quel raccourcis !

                c’est vous et vos amis qui nous ramenez à l’age de pierre avec votre« compréhension » du pire !


              • sisyphe sisyphe 12 juillet 2011 20:22

                mon pauvre ami, comme je vous plains....


                ne serait-ce que penser un seul instant à « la loi du talion » montre à quel point de régression mentale vous êtes rendu. 

                Ce qui serait sinon excusable, du moins compréhensible de la part de quelqu’un qui vient d’être personnellement victime de l’assassinat d’un proche, sous le coup de la douleur, 

                se révèle, chez quelqu’un d’extérieur, qui l’envisage froidement, comme un signe évident de dégénérescence mentale, d’avilissement, de renoncement à toute dignité humaine.

                Vous êtes non seulement à plaindre, mais surtout à soigner.

              • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juillet 2011 22:41

                mais surtout à soigner


                chassez le stalinien :ses methodes ressurgissent rapidement .
                Vous si grand démocrate puis je vous rappelez que l ’abolition de la peine de mort fut le fait du prince contre la volonté du peuple , eh alors mon bon la démocrasouille ne serait bonne que dans le sens de vos idées .Je tiens que de multiples sociétés et civilisations depuis l’aube des temps on jugées
                bon et sain que le troupeau soit protégé des loups.Depuis que vous et les votres avez decidés l homme bon et amendable, les notres tombent sous les coups des criminels .
                Autrefois l’on disait la vengeance appartient à dieu qu’elle allégeance dois je avoir pour une societé qui ni ne me protege ni ne me venge de la perte d’un des miens .


              • sisyphe sisyphe 13 juillet 2011 10:25

                « les nôtres », « les vôtres », « venger » , « peine de mort » : pathologie mentale confirmée, donc...


                sans doute due à l’endoctrinement et au conditionnement de votre passé militaire ! 

                Vous avez la gâchette qui vous démange ? 

                Pour protéger les citoyens des criminels, il y a LA LOI ; seuls les pays arriérés conservent la peine de mort.... et seuls les malades mentaux et les viandards la réclament.
                Vous avez déjà tué, sans doute ?

                à défaut d’HP, vous devriez être suivi par un thérapeute ; oui, soigner ; c’est bien le moins...



              • COVADONGA722 COVADONGA722 13 juillet 2011 10:58

                merci docteur je vous dois combien ?personnellement je ne conclu pas à une pathologie
                à la teneur de vos discours, juste de l’ignorance du réel ce qui vous serait une excuse ou à un aveuglement doctrinaire ce qui le serait moins.Je conçois qu’il vous soit plus confortable intellectuellement de jeter vos si "bienpensantes’ théories depuis votre chaire
                en bobologie mais tot ou tard vous decouvrirez que se monde compte griffes et crocs .Alors sommé de choisir un camps j’imagine aisément que vous ferait comme pour votre discour intellectuel vous choisirez le plus confortable.


              • jakback jakback 12 juillet 2011 16:38

                Rien empêche les parents de victimes, de rendre visite a l’assassin de leurs enfants a sa libération !

                1

                • tonton17 12 juillet 2011 16:49

                  Qui a peur de la peine de mort ? ..les assassins et leurs amis .. ? D ’après les messages il semble que les assassins en ont beaucoup !
                  Comme ça il aura une nouvelle chance dans la vie ...une nouvelle chance de recommencer ?

                  Si après ça je ne suis pas traité de populiste !!


                  • zabu64 zabu64 12 juillet 2011 16:52

                    Le pardon, ça existe... Même si ce qu’il a fait est horrible, il a peut être des remords et a envie de recommencer une vie « normale »...

                    Dans ce cas la, pourquoi le garder en prison ? Si il veut qu’on lui pardonne, il ne fera rien. Il ne fera rien de mal, comme n’importe quel honnête citoyen. La prison doit être avant tout un lieu où on apprends de ses erreurs, si grosses soit elles, et non pas ou on doit rendre des comptes.

                    « Oeil pour oeil, dent pour dent », j’en dirais pas tant...


                    • Jean Lannes Christopher Lings 12 juillet 2011 17:22

                      Le pardon existe, mais la récidive aussi. D’ailleurs elle est fréquente.


                    • jakback jakback 12 juillet 2011 17:55

                      Le pardon de la société peut être, concernant les parents chacun est libre de ses actes et de ses pensées, tant qu’elles sont assumées.
                      Ce qui est rarement le cas de la vermine assassine.

                      1

                    • dawei dawei 12 juillet 2011 18:42

                      « manque de places de prison (qu’il suffirait de compenser par le rachat de casernes, par exemple) » , ou d’ecole, de creche ou d’hopitaux, pour mieux coller aux « réformes » modernistes et sociales de nos zélites .


                      • 65beve 12 juillet 2011 19:30

                        Le plus grave dans cette affaire, ce n’est pas 8 ans de prison mais la non-obligation de résider près de sa victime.

                        A présent, si on veut se faire mousser à peu de frais comme l’auteur, il suffit d’ouvrir le journal à la rubrique des faits divers sordides et d’en faire un article qu’on jette en pâture à toutes les commères d’AV.

                        cdlt


                        • COVADONGA722 COVADONGA722 12 juillet 2011 19:37

                          « Le plus grave dans cette affaire, ce n’est pas 8 ans de prison »
                          ah bon ça ne vous choque pas que condamné à 15 ans pour 27 coups de couteau il n’en fasse que 8 ?
                          il n’ y a rien qui vous choque
                          moi deux choses
                           les 15 ans et les 8 ans !!!!!!



                        • Pie 3,14 12 juillet 2011 19:50

                          Moi, ce qui me choque, c’est qu’un grand malade ne soit même pas diagnostiqué comme tel avant son procès.

                          Il a fallu qu’il soit jugé, incarcéré et qu’il se suicide pour que l’on se rende compte de son état, alors que sa place était d’être en HP.

                          Les juges craignent tellement d’être accusés de laxisme qu’il envoient en procès presque tout le monde aujourd’hui et encombrent les prisons de détenus ingérables pour le personnel pénitencier.


                        • 65beve 12 juillet 2011 21:37

                          @Covadonga.

                           La Justice est passée.
                          Si vous aviez fait partie du jury, peut-être la peine aurait été pire que 15 ans.
                          Les jurés savent pertinemment que la totalité de la peine ne sera pas effectuée.
                          Je n’étais pas au procès, ni vous.
                          On peut discuter pendant des jours que ça ne changerait rien au résultat, d’où mon commentaire acerbe sur l’auteur qui fait du sensationnalisme à 2 balles.
                          Le seul hic dans l’affaire, je le répète c’est l’absence de mesure d’éloignement, mais et je me trompe peut-être, l’état du meurtrier démontre qu’il est devenu inoffensif.

                          cdlt
                           


                        • 65beve 12 juillet 2011 19:31

                          Rectif :
                          non-obligation d’éloignement.


                          • Vent d'est Vent d’est 12 juillet 2011 23:09

                            Pour ceux qui disent que l’article est de la propagande etc... quand vous aurez un de vos enfants tué de plusieurs coups de couteaux, et que vous verrez son assassin sortir en pleine forme après seulement 8 ans de tôle, on en reparlera. Ok ? Dsl de le dire, il y a bien un problème de sécurité en France ou en Europe...

                            Nan sérieusement, seulement 8 ans de prison pour ce sordide meurtre... Bientôt on prend plus en téléchargeant illégalement sur le net....


                            • Vent d'est Vent d’est 12 juillet 2011 23:15

                              A Piotrek et Pi 3.14, comme j’ai pu le dire plus bas, quand vous aurez un enfant lacéré de coups de couteaux et que vous recroiserez son meurtrier dans les rues au bout de seulement quelques années de prison, on en reparle. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès