Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > A Melun comme ailleurs il n’y a pas de territoires perdus pour la (...)

A Melun comme ailleurs il n’y a pas de territoires perdus pour la République

La République, c’est l’égalité des droits, la sûreté pour toutes et pour tous et le respect de tous les principes républicains.

La violence et le non droit doivent être combattus sans faiblesse.

Quant aux enfants, ce sont des adultes en construction : ils ont besoin de repères, de limites et d’accompagnement

 

Une information en chasse une autre.

Alors que lundi les journaux relataient le saccage de l’école maternelle des Mézereaux , le lendemain c’est la dégradation de tombes par des adolescents « gothiques » qui défraient la chronique.

« Trois adolescents de 12 à 15 ans, se revendiquant de la mouvance "gothique", ont été interpellés mardi : ils sont soupçonnés d'avoir dégradé une quarantaine de tombes chrétiennes à Labry (Meurthe-et-Moselle), des faits qui ont suscité une vague d'indignation jusqu'au sommet de l'Etat. »

C’est l’instantané qui prime….

Les commentaires divers ont circulé et, pour ne pas avoir crié aux loups avec tout le monde, ou presque , Christine Tasin de Riposte laïque m’aurait bien vu avec du goudron et des plumes !?

C’est une curieuse conception du débat politique.

Une vingtaine de gamins qui saccagent une école maternelle, c’est un fait divers désolant et rien d’autre.

Ce n’est pas le règne des voyous en culottes courtes…..

Oui, connaissant assez bien la ville en question et les quartiers sensibles, je pense que le travail de prévention et d’éducation est la priorité des priorités et qu’il y a beaucoup à faire.

Oui, des associations ont besoin de subventions pour mener leur action et la réduction de ces aides conduit certaines d’entre elles à ne plus pouvoir continuer et notamment celles qui ont des personnels salariés.

Je rappelle que d’autres associations locales qui tissent du lien social ne demandent que le minimum : la possibilité d’obtenir des locaux pour y tenir des permanences.

Dans les villes où le réseau associatif est soutenu, dans les villes où de vrais professionnels de l’enfance et de la jeunesse sont présents, la situation est meilleure, plus calme que dans les villes où les municipalités ont délégué aux grands frères.

A Melun et à Labry, ce sont des enfants qui ont sévi….Des enfants fort différents mais des enfants.

Sont-ils abandonnés par des parents défaillants ?

Pour certains peut être…. Pour d’autres ce sont peut- être des parents qui ne savent pas comment faire.

Quant à l’origine des enfants, elle n’est pas la même dans les deux localités, ce qui montre que les analyses à la petite semaine ne peuvent que conduire à une stigmatisation imbécile et à une impasse.

Comme je l’ai expliqué dans un texte précédent, des parents qui sont à la tête d’une famille nombreuse peuvent bien s’en tirer, même s’ils connaissent des difficultés économiques et sociales …..

Arrêtons les généralisations et de prôner un malthusianisme généralisé ! 

Les enquêtes de police vont être menées et le maire de Melun a eu raison de porter plainte.

Des sanctions seront prises en fonction des niveaux de responsabilité et de l’âge des enfants.

Nous espérons que des mesures éducatives seront, elles aussi prises.

Si notre association familiale laïque qui est au cœur de ces quartiers demande qu’une réunion de concertation ait lieu c’est pour qu’ensemble, les acteurs sociaux professionnels, les militants associatifs et les décideurs élaborent un diagnostic partagé.

Qui dit diagnostic, dit des pistes de transformation avec deux volets, un répressif et un autre éducatif et préventif.

Le premier relève de la responsabilité de la police et de la justice qui doivent savoir écouter et tenir compte des informations données par des habitants qui peuvent se sentir en insécurité.

Le deuxième ne demande pas obligatoirement beaucoup plus de moyens mais de la cohérence.

Jean-François Chalot.


Moyenne des avis sur cet article :  1.62/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 5 août 2015 15:41

    « La République, c’est l’égalité des droits, la sûreté pour toutes et pour tous et le respect de tous les principes républicains. »
    mdr dans tous les cas sauf si tu es un bourgeois.


    • Cadoudal Cadoudal 8 août 2015 22:48

      @foufouille
      Bourgeois ou immigré clandestin, même combat, faire payer les autres...


      « en travaillant illégalement en france dans une entreprise tenue par des émigrés légaux je gagne 1600€, mon patron ne paye pas toutes les charges donc il est gagnant, je me loge avec des compatriotes (ma part est de 170€), j’achète les courses dans un magasin pas cher qui s’appelle lidl (60€/mois), pour le téléphone (forfait free 2€ plus ma part pour la freebox de 5€), pour ma part des charges, du chauffage et de l’électricité c’est 40€. je me garde une part pour moi (sorties, vêtements,...) et pour aider, puis j’envoie 850€ par mois au pays. en france je suis considéré comme ayant un petit salaire car je ne cotise pas à l’assurance maladie, ni pour la retraite et n’ai las d’allocations logement ou autre. mais le problème c’est que jamais au sénégal je ne pourrai donner 850€ par mois pour mes proches même avec mes diplômes le sénégal doit évoluer là-dessus.

      contrairement à l’italie en france le problème n’est pas le racisme de la population mais les contrôles (contrôles d’identité, contrôles urssaf, contrôles de l’inspection du travail). il est beaucoup plus difficile de travailler illégalement en france qu’en italie mais comme il y a beaucoup plus de noirs et de métis qu’en italie il est par contre plus facile de fondre dans la masse.

      et puis quand je vois les émigrés légaux, les binationaux ou autres français d’origine sénégalaise, ils ont plus de revenus mais comme ils vivent et consomment à la française je pense que je parviens à envoyer plus qu’eux. »


    • OMAR 5 août 2015 16:23

      Omar9

      En réalité Chalot et les adorateurs de BFMTV ou Itélé, regrettent que l’acte ignoble commis dans le cimetière chrétien de Labry ne fut pas commis par des jeunes dont l’origine est diverse, fort diverses...

      Sinon, pour défoncer des portes ouverte, pas mieux que cet article....


      • César Castique César Castique 5 août 2015 16:57

        @OMAR

        Vous n’avez pas compris le problème, Omar... 

        Le problème, ce n’est pas que la délinquance soit d’origine étrangère, mais qu’une délinquance d’origine étrangère vienne s’ajouter - superfétatoirement, on ne saurait trop le souligner- à la délinquance indigène. Les racailles indigènes suffisent amplement au malheur de la France, il est donc inutile d’en importer de pays plus ou moins exotiques.

        Cela dit, il faut bien reconnaître que sans la délinquance d’origine étrangère, chaque taulard de souche disposerait d’une suite de trois cellules pour lui tout seul... 

      • France Europe République Fabien de la Beauce 5 août 2015 19:55

        @OMAR
        Les profanations de cimetières sont l’oeuvre des débiles gothiques, influencés par un rock metal dark aussi stupide que le rap...


        Si vous êtes modérateur jetez un coup d’oeil à mon article sur Edel Hardiess, jeune patriote musulman qui relève le niveau...

      • OMAR 5 août 2015 23:34

        Omar9

        @Fabien de la Beauce

        Je ne suis que simple lecteur d’Agora.

        Mais merci de m’indiquer où je pourrai lire votre article.


      • SamAgora95 SamAgora95 6 août 2015 11:57

        @César Castique

        Vous n’avez pas compris le problème, César, 

        Les étrangers (plutot français d’origines étrangère) sont des êtres humains comme les autres, ils ont donc droit à leurs petits défauts comme tout le monde, la grande majorité des étrangers ne sont ni des délinquants ni des vandales, mais des esclaves dociles et malléables que vous retrouvez avec la mauvaise mine à 4h du matin sur le chemin du travail lorsque vous rentrez de boite, et qu’on parc dans des cages à lapin dans des quartiers laissés à l’abandon, avec une police volontairement inexistant, non pas qu’elle serait en danger face à des gamins de 11/15 ans mais tout simplement par racisme, pourquoi envoyer la police pour tapage nocturne, ils n’ont qu’a rester dans leur merde entre eux (commentaire que j’ai déjà entendu de policiers !).

        Lorsqu’on fait venir des étrangers pour construire la France qu’on paie tout juste assez pour manger et faire caca, sans se préoccuper de leur intégration et qu’on plus on méprise, il ne faut pas s’étonner du résultat, on récolte ce que l’on a sème !

      • César Castique César Castique 6 août 2015 18:44

        @SamAgora95

        « Vous n’avez pas compris le problème, César... »


        Si votre talent de caricaturiste se traduit aussi par un joli coup de patte, vous devriez faire acte de candidature à Charlie-Hebdo, ils n’ont peut-être pas remplacé tout le monde, et ils ont renoncé à exprimer tout le mal qu’ils pensent de l’Islam.

      • CHALOT CHALOT 5 août 2015 17:33

        Omar ! Votre commentaire est inqualifiable




        • Cadoudal Cadoudal 5 août 2015 19:01

          @CHALOT
          ’Je vous demande de vous arrêtez.."


          Vous voila sur un terrain glissant, sur la crête en pleine bourrasque, choix cornélien entre la dhimmitude et l’acceptation du monde tel qu’il est...



        • OMAR 5 août 2015 23:49

          Omar9

          @CHALOT

          La prochaine fois je vous ferai un commentaire aussi élogieux que celui que vous a posté votre pote cadoudal.

          Wallah....


        • Cadoudal Cadoudal 6 août 2015 03:44

          @OMAR
          Vu le pedigree de Chalot, il y a de fortes chances qu’il opte pour la soumission, voire a la franche collaboration avec l’occupant.

          Je vous laisse donc endoctriner votre nouvelle recrue tranquillement, vu son peu de fiabilité pas sur que ça soit une bonne affaire pour vous.

        • Cadoudal Cadoudal 6 août 2015 04:14

          @Cadoudal

          Qu’est-ce qui a changé dans les mentalités un quart de siècle plus tard ? lui demande le journaliste de L’Express. « Plus de 25 ans après les Versets sataniques, il semble qu’on en ait tiré de mauvaises leçons. Au lieu d’en déduire qu’il faut s’opposer à ces attaques contre la liberté de s’exprimer, on a cru qu’il fallait les calmer par des compromis et des renoncements. »

          Vous avez bien lu. Rushdie n’en revient pas : on se met à genoux devant les intégristes au lieu de se tenir debout devant eux.

          http://www.journaldemontreal.com/2015/08/03/salman-rushdie-frappe-fort


        • WakeUp 6 août 2015 12:07

          @CHALOT
          Cet échange avec Omar serait vraiment cocasse s’il n’était pas triste et révélateur.
          Je pense que vous êtes l’un des meilleurs alliés potentiels d’Omar et se sa clique. Vous faites souvent l’équilibriste entre refus de l’Islamophobie et revendications laïc, et je ne peux que saluer votre courage et votre volonté.
          Pourquoi meilleur allié ? Parce que aujourd’hui encore, la laïcité et et l’autorisation du blasphème protège de fait les musulmans qui sont en terre historiquement Chrétienne.
          => Si le blasphème était interdit en France, il s’agirait de blasphème envers le christianisme, et non envers l’Islam... qui est un culte blasphématoire pour les Chrétiens !

          Mais malheureusement, discussions après discussions, évènements après évènements, il apparaît qu’une partie des musulmans ne conçoive le monde que sous le prisme de dhimmis ou de mécréants à éliminer. Exactement comme les États-Unis, qui ne conçoivent que les autres pays comme ennemis ou vassaux, jamais comme alliés.

          Aujourd’hui Omar fait partie de ces musulmans, qui, désormais sûrs de leur victoire, ne s’encombrent plus d’hypocrisie et mordent désormais la main qui les a protégé.

          Je pense que la gauche, ou ceux qui se revendiquent d’une pensée tolérante de gauche (je ne parle pas du PS) vont avoir un réveil très dur en se rendant compte qu’ils ont fait alliance avec une idéologie fondamentalement intolérante.

          Je précise que nombre de musulmans ne sont pas dans ce schéma, malheureusement ce sont toujours les minorités agissantes qui transforment le monde.


        • mouais 5 août 2015 18:32
          Le deuxième article est un peu plus politique et moins « rose bonbon ». Il est certain que le désengagement de l’Etat et des collectivités locales fait que les solutions d’encadrement de la jeunesse qui existaient jadis, centres aérés, colonies de vacances, n’existent plus guère. Je ne parle même pas des mouvements de jeunesse comme la JC ou les scouts ... Il faut voir aussi l’extrême dénigrement de ces organismes par la FCPE par exemple, allant de pair avec la modification des règlements de discipline dans l’Education nationale. De mon enfance pauvre de juste après la guerre et donc les lois sociales du CNR, j’ai gardé le souvenir de ma mère qui ne me laissait pas sortir pour courir le risque de jouer avec n’importe qui, elle ne disait pas la racaille parce qu’elle était bien élevée mais elle le pensait ;
          elle disait aussi des femmes qui engendraient des tas de gosses et ne savaient pas les élever, qu’elles n’avaient qu’à se retenir, c’était leur faute ; à cette époque les seuls moyens contraceptifs étaient la chasteté et l’avortement (interdit mais pratiqué) : maintenant il faudrait y ajouter la ligature des trompes, pour les femmes qui ne savent pas s’astreindre à la discipline des contraceptifs chimiques ; bien sûr, c’est une discipline ... Alors avec la société telle qu’elle est, dans le système capitaliste pourrissant et les politiques dont l’intérêt est la poursuite de l’abrutissement du peuple, tout ce qu’ils peuvent laisser faire pour susciter des désordres et de la guerre civile, il ne faut pas compter sur l’intervention véritable et profonde de la force publique. Il devient de plus en plus difficile de trouver des moniteurs de colo,
          et ce n’est pas qu’une question de crédits pour les payer. Un de mes correspondants m’a dit que des casernes de gendarmerie et des commissariats ont été attaqués (à l’arme de guerre ?) ; si les attaquants ont été appréhendés il est probable que grâce à la mère Taubira ils seront relaxés ; faut pas s’étonner si désormais les flics ne lèvent plus le petit doigt. Le problème n’est pas que d’argent, il est qu’il n’y a plus aucune solution politique légale. Dans les romans de Zola ou d’Eugène Sue qui racontaient les misères du peuple et les horreurs des pauvres, le peuple vivait avec l’espoir d’un
          changement politique pouvant être gagné par les élections. Maintenant cet espoir est aboli.

          • Cadoudal Cadoudal 5 août 2015 18:53

            Des sous, des sous, plein de sous, des éducateurs, plein d’éducateurs, des associations de trotskistes, plein d’associations de trotskistes, des impôts, plein d’impôts...


            L’immigration est peut-être une chance pour la France, en tout cas c’est une vraie manne intarissable pour les professionnels de la profession, on comprend leur empressement a en vouloir toujours plus, les non professionnels de la profession n’ayant que le droit de fermer leur gueule et de payer leurs impôts, c’est pas demain la veille qu’on leur demandera leur avis sur un sujet qui ne les regardent pas, trop peu intelligents ils sont, assez cons pour croire encore que l’État a pour devoir d’assurer l’ordre publique et la sécurité de ces citoyens... 


            • Samson Samson 6 août 2015 19:49

              @Cadoudal
              « Des sous, des sous, plein de sous, des éducateurs, ... »
              Évidemment !
              Si on ne paye pas à la base pour des éducateurs, des infrastructures, des loisirs pour les ados, une protection sociale convenable, ... on payera de toute manière dix fois le prix en forces de l’ordre, en magistrats débordés, en frais d’enquêtes, d’incarcérations, et tout çà pour une efficacité bien moindre. C’est déjà ce qui se passe !
              Autant que vos sous soient bien dépensés !
              Le problème n’est pas l’immigration, mais un système qui laisse de plus en plus de gens sur le carreau, toutes origines confondues, pour le plus grand bénéfice de quelques actionnaires du CAC40 et quelques grands acteurs multinationaux (parce que le fric, lui, n’a pas de patrie et circule bien plus librement que les gens).
              Arrêtez de vous tromper de cible ! smiley


            • Cadoudal Cadoudal 7 août 2015 02:29

              @Samson
              Et donc l’immigration ne pose aucun problème...

              Encore un plan banlieue, des milliards foutus en l’air dans des infrastructures qu’ils s’empresseront de bruler.

              Vous avez une idée du prix que ça coute tous vos gadgets...

              Quand a l’argument débile sur les actionnaires du CAC 40, ils sont tous, sans aucune exception pour l’immigration massive, de Goldmann Sachs a Soros ils financent tous des associations, des groupuscules gauchistes, des journaux qui arrivent a faire gober n’importe quoi a des gugusses comme vous...

              Vous aussi votre ennemi c’est la finance ???

              Rapport qualité prix, les foutre dehors, les ramener tous chez eux, ça ferait des milliards d’économie, et ça ferait bien chier vos amis banquiers.

              Allez y si vous voulez, faire moniteur de colo pour la racaille importée, déjà qu’ils caillassent les flics sans se faire inquiéter, je vous souhaite bien du plaisir.


            • France Europe République Fabien de la Beauce 5 août 2015 19:52

              « les enfants sont des adultes en construction » : EXACT ; en l’occurrence la génération actuelle s’est construite autour du rap violent et débile pronant la loi du fric et la haine de la république ; de plus le rejet du patriotisme, ciment nécessaire pourtant entre les citoyens, incite au communautarisme...


              Hélas que ce discours est difficile à faire entendre dans trop de salles des profs, où libération et le monde restent les seuls évangiles acceptés !

              ps : CHALOT jetez un coup d’oeil en modé à mon topo sur le rappeur Edel Hardiess, les choses commencent à évoluer dans le bon sens...

              • Xenozoid Xenozoid 5 août 2015 20:02

                @Fabien de la Beauce

                do not die for it, let them(the ennemy) die for it

                ne meure pas pour, laisse les mourrir pour


              • Samson Samson 6 août 2015 20:33

                @Fabien de la Beauce
                " ... en l’occurrence la génération actuelle s’est construite autour du rap violent et débile pronant la loi du fric et la haine de la république ...« 
                De mon temps, çà a été le rock, puis le punk, puis le reggae : et avant ç’avaient été le jazz, ...
                Chaque génération montante incarne la déchéance et la décadence de la précédente et la musique - l’art en général - n’est que le miroir du monde dans lequel nous vivons (mais je ne prétend pas que ce soit rassurant !) smiley
                Le rap que vous dénoncez prône-t-il la haine des principes républicains ou souligne-t-il les innombrables carences de leur mise en œuvre par l’état ?
                Pas tout à fait pareil !
                Quant au patriotisme, le terme m’est ambigu et j’ignore si en tant que Français il exprime votre attachement aux valeurs républicaines, à l’attachement au sol et au terroir ou encore au fonctionnement de l’état et des institutions !
                Natif du berceau du surréalisme (.be) : je lui préfère personnellement la notion de civisme, au moins en ce qui concerne les relations sociales, d’autant qu’à un patriotisme particulièrement ringard dans notre contexte, beaucoup ici privilégient leur appartenance européenne et/ou francophone.
                 »Hélas que ce discours est difficile à faire entendre dans trop de salles des profs, où libération et le monde restent les seuls évangiles acceptés "
                Les pauvres ! smiley

                Salutations ! smiley


              • WakeUp 6 août 2015 21:11

                @Samson
                " ... en l’occurrence la génération actuelle s’est construite autour du rap violent et débile pronant la loi du fric et la haine de la république ...« 
                De mon temps, çà a été le rock, puis le punk, puis le reggae : et avant ç’avaient été le jazz, ...

                Vous avez l’impression que le rap émancipe les jeunes ? Que le rap rend joyeux ? Vous pouvez faire un ratio Chanson d’amour/chanson de haine, dans le rap et les autres styles de musique ?
                Tiens truc drôle... en jazz les musiciens jouent ensemble, sans forcément se connaître, dans le rap ils font des battles, avec des vrais morceaux d’insultes. Quelle émotion est la plus sollicité dans le rap ? Quel impact jour après jour cela peut-il avoir pour des esprits en pleine construction ?

                Et franchement musicalement, le rap français c’est vraiment le niveau 0... le rap américain est 1000 fois supérieur à cette soupe auditive.

                Le relativisme absolu place l’intelligent design au même niveau que la théorie de l’évolution, et le rap au même niveau que le jazz.

                Le réveil va être dur, très dur.


              • Samson Samson 6 août 2015 22:12

                @WakeUp
                Franchement, je n’en sais rien et ne peut vous répondre !
                Je suis un « vieux » : après Colette Magny, j’ai apprécié Higelin, Fontaine, Bashung, les Rita Mitsouko, Noir Désir, mais ma compétence en matière de rap français s’arrête à MC Solar et Joe Starr ! Quand j’aime pas, j’écoute pas !
                Sinon, je vous rappelle qu’il fut un temps où les Rolling Stones, les Sex Pistols ou Gainsbourg - et même Baudelaire ou Jésus avant eux - furent scandaleux ! smiley A chaque génération et contexte ses provocations, et si les goûts des adolescents vous choquent, j’imagine que c’est précisément le but recherché : n’est-ce ainsi que - de génération en génération, l’homme évolue depuis Adam ?

                Salutations !

                Signé : un vieux con" smiley


              • Samson Samson 6 août 2015 22:22

                @WakeUp
                « Vous avez l’impression que le rap émancipe les jeunes ? Que le rap rend joyeux ? »
                J’ai déjà vu des Blacks qui avaient l’air de bien s’éclater avec du rap !
                Et franchement, croyez-vous que quand j’écoutais ado Lou Reed, Nina Hagen, les Sex Pistols ou les Cramps, j’étais toujours d’humeur joyeuse ?
                Chacun son tour ! smiley


              • WakeUp 6 août 2015 23:40

                @Samson
                Je vous invite à lire les paroles de certaines chansons de rap, qui surpassent n’importe quelle chanson scandaleuse de votre jeunesse, que cela soit en termes de misogynie ou de racisme.

                Pour l’émotion, je dis simplement que c’est presque une première dans l’histoire de la musique de mettre la colère et la haine au premier plan, plutôt que la joie, l’amour, la mélancolie, etc...

                Comme je le dis, votre relativisme vous amène à fermer les yeux sur un phénomène pas si anodin.
                Mais je ne blâme pas ceux qui en écoutent, mais bien plus ceux qui en font la promotion. Il n’est pas étonnant qu’un système violent, vénale, qui promeut ouvertement la guerre, le communautarisme et l’individualisme s’accommode d’une musique comme le rap.
                Le rap, surtout le rap français, n’est absolument pas à contre-courant de la société, il n’est absolument pas rebelle, il est juste en plein dedans.
                Je ne met pas sur le même plan le rap avec le punk ou le dark-ultra-death metal par exemple.

                Vraiment, aller faire un tour sur les site de paroles, écoutez Booba, Kaaris, Sniper, Lunatic et cie sans vous voiler la face. Il se pourrait que le smiley ne soit pas si approprié smiley


              • Samson Samson 7 août 2015 00:58

                @WakeUp
                Possible !
                Mon neveu était un fan de Marilyn Manson : j’aime pas et n’ai jamais bien compris ce qu’il y trouvait, moyennant quoi c’est maintenant un adulte équilibré et dynamique ! Les goûts et les couleurs, ...
                Il y a une large part d’exutoire dans la musique et dans l’art en général mais - de fait - les lois du show-business encouragent à la surenchère et au trash : or, quand on s’adresse à des ados, il faut savoir qu’il s’en trouvera toujours une minorité - les plus abrutis, perturbés ou tordus - prête à envisager la transgression et le passage à l’acte.
                Mais bon, quand je suis d’humeur à ’écouter les Cramps, çà éructe et çà hurle plutôt bien, et c’est çà que je veux à ce moment là ! smiley


              • WakeUp 7 août 2015 02:13

                @Samson
                Mes commentaires précédents sont peut-être un peu dramatiques ... C’est vrai que l’équilibre psychique de la personne est primordial.
                Le problème est que le rap s’adresse surtout a des gamins défavorisés, en manque de repères, en jouant en grande partie sur les caractères ethniques et religieux. Et là paf ! cocktail détonnant : musique prônant la violence + communautarisme + no futur => mauvaise idée !
                A mon avis John Lee Hooker, du Gospel ou même les Stones (qui étaient perçu comme les bad boys de l’époque) sont plus à même d’assurer une certaine sérénité sociale que 50 cents ou la Fouine...
                Il n’y a plus qu’à espérer que l’éboueur de l’histoire passe par là et fasse le ménage ;)

                Pour Marilyn Manson je dois avouer que si on n’est pas passer par là étant ado, ça devient relativement incompréhensible par la suite !


              • Samson Samson 7 août 2015 03:10

                @WakeUp
                Pour ce qui dans notre société de consommation et de compétition relève de la délicate question du discernement entre art ou libre expression et produit marketing, certains « mômes » en quête de repères partent mieux armés que d’autres et leur condition culturelle et sociale y participe.
                Et malheureusement, la haine, la rage que certains ressentent du fait de leur tragique lucidité sur un « no future ! » parfois très réel de tout leur environnement s’expriment maintenant sur le mode du repli identitaire, repris notamment de la mondialisation du modèle culturel exporté par le show-business U$ : ça se termine invariablement par l’extermination des indiens ou des gangs, la victoire du droit et la punition des méchants. smiley


              • fred.foyn Le p’tit Charles 6 août 2015 08:20

                La République, c’est l’égalité des droits, la sûreté pour toutes et pour tous et le respect de tous les principes républicains.... ?

                La « Raie-publique » de chalot est jaune devant marron derrière.. ?

                • zygzornifle zygzornifle 6 août 2015 10:40

                  Depuis la création de l’EU c’est la France qui a échangé sa république contre la dictature avec l’approbation de la droite comme de la gauche ..... Fauxcialistes et Ripouxblicains même combat contre la liberté l’égalité la fraternité place au pognon a l’exploitation a l’endoctrinement et a la surveillance exacerbée et sa justice a sa solde place aux soldes de nos industries et au léchage du cul des émirats et des états unis ....


                  • Samson Samson 6 août 2015 23:21

                    Chalot !
                    Ne m’inquiétant ordinairement guère des opinions proférées sur « Riposte laïque », j’ai fait le détour pour comprendre la raison de ce billet : tout simplement odieux, mais - engagé en politique - vous saviez déjà qu’on n’est jamais si bien trahi que par les siens et que le fanatisme ne relève fort malheureusement pas - ce serait tellement plus simple ! - que de l’apanage des religions.
                    A quels monstres nous conduirait une laïcité « libérée » des valeurs de l’’humanisme et de l’universalité de la devise républicaine ?

                    Croyez bien que - nonobstant certains différents philosophiques - je rends hommage à votre engagement et souscris en tout point à votre position !

                    En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                    • Samson Samson 7 août 2015 00:29

                      « Sont-ils abandonnés par des parents défaillants ?

                      Pour certains peut être…. Pour d’autres ce sont peut- être des parents qui ne savent pas comment faire. »

                      Peut être, on n’en sait rien !
                      Mais aussi, l’enfance est la période de l’innocence - parfois cruelle - et l’adolescence celle de la transgression : il n’existe tout simplement pas d’éducation idéale, on ne peut que fournir - ou pas - les balises ( et brûler un paquet de cierges à Sainte Rita pour qu’elle tiennent smiley ).

                      Quant à la détermination des responsabilités et l’évaluation de la sanction des faits, jelles relèvent usqu’à plus ample informé de la compétence du magistrat en charge de l’affaire.


                      • Cadoudal Cadoudal 7 août 2015 02:43

                        @Samson
                        Sainte Rita !

                        En voila un programme qui rassure.

                        Autant leur laisser le pays dès maintenant, a vos chérubins mahométans...

                        Pour ma part, la messe n’est pas dite, tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir, trop vieux et plus assez souple pour me prosterner le cul en l’air vers le pays des Saoud...

                        En tout cas des Sex Pistols a la Charia, vous en avez fait du chemin...


                      • zygzornifle zygzornifle 7 août 2015 13:34

                        La République, c’est l’égalité des droits, la sûreté pour toutes et pour tous et le respect de tous les principes républicains.......Il n’y a que les riches, les patrons et les politiques qui en profitent pour les autres sans dents illettrés de la France du bas c’est a la tête du client et de sa possibilité d’arroser de pognon .....

                        La violence et le non droit doivent être combattus sans faiblesse......sauf pour les politiques qui eux ne sont jamais condamné bénéficiant toujours d’une relaxe voire d’un effacement du casier judiciaire et qui peuvent prétendre a une place importante voire présidentielle malgré des magouilles a répétitionalors que pour ramasser des crottes de chien a la mairie on demande un casier vierge ..... 

                        Quant aux enfants, ce sont des adultes en construction : ils ont besoin de repères, de limites et d’accompagnement.... avec l’ouverture des commerces le dimanche pour pouvoir faire plaisir aux fonctionnaires car eux y échappent c’est sur que les parents vont pouvoir surveiller leurs rejetons......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès