Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > A Roissy, la police ment à la justice

A Roissy, la police ment à la justice

A l’audience du 22 avril 2008, un juge du tribunal de Bobigny s’est retrouvé confronté à deux versions divergentes  : celle de la police et celle de deux jeunes Dominicains en instance d’expulsion. Le juge a enquêté et a constaté que la police avait menti. Les conditions de rétention, à Roissy, violent les lois et les règlements en usage sur le sol français.

Le 22 avril 2008, deux Dominicains, qui demandent le droit d’asile à la France, sont présentés au juge des Libertés et de la Détention (JLD) du tribunal de Bobigny, chargé de statuer sur la régularité des procédures de maintien en zone d’attente des étrangers en quête d’admission sur le territoire. Durant l’audience, les deux étrangers en instance d’expulsion affirment qu’ils sont restés plusieurs jours dans les locaux de la police situés dans l’aérogare, ce que les lois françaises interdisent formellement. Les représentants de la police aux frontières (PAF), une avocate et un commandant, affirment, eux, qu’ils ont séjourné de façon régulière au centre d’hébergement prévu à cet effet, allant même jusqu’à donner les références des lits dans lesquels ils ont dormi.


La police a menti à la justice

Contrairement à toute attente, la juge Florence Géry demande à se rendre sur place pour vérifier. Et, une fois dans les locaux, si la Croix-Rouge confirme avoir enregistré les noms des personnes impliquées, c’était uniquement pour qu’ils prennent une douche et qu’ils changent de vêtements, quelques heures avant l’audience. La juge précise, dans son procès-verbal, que la Croix-Rouge « déclare que le centre d’hébergement est complet depuis quelques semaines et que les personnes retenues sont obligées de demeurer dans les aérogares ». La PAF a donc menti.

Onze personnes dans 16 m²

Mais la juge n’en reste pas là et demande à visiter les locaux réservés aux étrangers dans les aérogares de Roissy. La description qu’elle en fait est sans appel : « Le local de retenue dans l’aérogare 2A est de 16 m2 environ. Il n’a pas d’aération ni de fenêtre. Il est vitré sur l’un des côtés (vitre sur toute la largeur et à mi-hauteur), ce qui interdit toute intimité même aux heures de sommeil. Il comporte seulement 3 bancs scellés et 3 lits de camps ». Les locaux, lors de la visite, abritaient onze personnes... dans seize mètres carrés ! Certaines y étaient depuis quatre jours. Les deux Dominicains n’y seront, eux, restés que deux jours et deux nuits. Bien trop longtemps pour la juge qui les a remis en liberté dans la foulée.

Le Syndicat de la magistrature et l’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (Anafé) déclarent, dans un communiqué commun, être « scandalisés que l’administration ait permis de laisser séjourner des personnes plusieurs jours dans une telle indignité et qu’elle ait dissimulé la réalité des conditions de retenue à l’autorité judiciaire ». Est-ce que les juges, maintenant, vérifieront systématiquement les affirmations des représentants de la PAF ? Si Roissy est la principale zone d’attente pour les étrangers non admis en France et les demandeurs d’asile, il en existe une centaine d’autres. Il va y avoir du sport... enfin peut-être.

(Affaire rendue publique par l’Anafé et relayée par Les mots ont un sens et Mediapart)


Moyenne des avis sur cet article :  4.26/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 14 mai 2008 11:58

    OUI ,pour vous,les méchants c’est la police républicaine,les salos,c’est la justice républicaine et les gentils ce sont vos amis clandestins,qui n’ont rien a manger chez eux mais qui trouvent les moyens financiers de se payer un voyage en France à 1200 euros !

    Sans parler qu’une fois en France,c’est du trafic de drogue ou du travail clandestin

    Alors,arrêtez de venir nous imposer votre réthorique débile de gauchiste d’une autre époque et occupez vous des pauvres ,en France,qui en sont à faire les poubelles pour se nourrir

    Votre combat aurait une meilleure légitimité,mais vous ne le faites pas ,car vous n’aimez pas la France

     

     


    • Avatar 14 mai 2008 12:12

       

      A Lerma,

      Est-ce vrai que le pict de l’auteur représente en fait le scanner de votre cerveau ?


    • foufouille foufouille 14 mai 2008 13:10

      @ lerma

      le probleme n’est pas la

      il y des regles/lois applicable pour tous. si la police ne les respecte pas elle ne vaut mieux que le criminels

      en plus, ds ce cas, le risque de derive devient important


    • cpt.kirk cpt.kirk 14 mai 2008 13:29

      Non il a été retouche sur P...Shop car pas assez visible sur l’original


    • Traroth Traroth 14 mai 2008 14:28

      Il ne vous appartient pas de décreter qui aime la France et qui pas, petit paltoquet ! Ah mais !

      Moi, j’aime la France, ses habitants et ses paysages, son histoire et ses philosphes, son terroir et sa culture. Et je trouve, justement *à cause de ça*, que ce qu’elle est en train de devenir est une honte  ! On jette des gens, dont le seul crime (malgré vos délires sur le trafic de drogue) est d’avoir voulu fuir la pauvreté et de ne pas vouloir se laisser acculer à la misère, dans des culs de basses fosses, des mouroirs, des nouveaux camps de concentration. Et les "officiers" qui s’occupent de ça en ont tellement honte qu’ils mentent et se parjurent (puisque assermentés) devant la justice de notre pays. Ils ne méritent pas de porter l’uniforme qu’on leur a confié, un point c’est tout !

      Le système de détention (prisons, hopitaux psychiatriques, centres de rétention) français est le pire de tous les pays de l’OCDE. La plupart des autres pays nous regarde maintenant avec mépris.

      Elle est belle, la rupture...


    • RilaX RilaX 14 mai 2008 14:39

      Lerma, vous etes plus abjects encore que le grand JM Le Pen.

      D’apres ce que j’ai lu de vous (vos diverses contributions), je peux affirmer que vous auriez soutenu le régime de Vichy dans tout ce qu’il avait de plus ecoeurant. Et ainsi vous auriez soutenu tous les régimes dictatoriaux issues d’un semblant de démocratie (du genre irak, russie etc).

      J’ai honte pour vous. Et j’ai honte de vous.


    • Zalka Zalka 14 mai 2008 14:42

      Voyons Lerma, que m’avez vous donc dit sur un autre fil ce matin ? ah oui ! Je suis dans l’intolérance, l’insulte et le refus du débat démocratique. Je suppose qu’intimé àl’auteur de se taire, le traiter de gauchiste et d’assimiler tout les immigrés à des vendeurs de drogues, c’est un débat démocratique sain et respectueux.

      Crétin...


    • superesistant superesistant 14 mai 2008 16:36

      putain lerma espèce de raclure de merde

      d’habitude t’es juste con à bouffer des bites par paquet de 12 mais en plus aujourd’hui on a le droit au vrai lerma... 200% raciste et éllitiste

      t’es vraiment qu’une grosse merde et c’est ton coté fred lyon qui dégueule...

      allez mon petit résidu de fond de cuvette, cette fois ci tu nous as montré ta véritable personnalité, en plus d’être le ptit chiot à son papa sarko tu vomis ta haine d’extrème droite... bravo l’artiste... et tout çà de la part d’un petit pèteux de merde qu’a aussi gratté au chomdu, qui a aussi profité du système...

      que la chiasse t’emporte... tocard !!


    • superesistant superesistant 14 mai 2008 16:41

      oups.. çà m’a échappé...

      désolé pour les kilos d’injures mais çà soulage....


    • Traroth Traroth 16 mai 2008 10:53

      Le problème dépasse largement la question de l’accueil de réfugiés. Là où la position française (ou de tout autre pays occidental, d’ailleurs) est hypocrite, c’est que sa politique économique créé de la pauvreté dans les pays d’origine. On pille les pays pauvres, on vole leurs matières premières, on les pousse à réorienter leur agriculture vers des produits d’exportation, on draine leur liquidité avec la dette et maintenant même leurs diplomés avec "l’immigration positive", le tout soutenu par la violence et les interventions militaires directes ou indirectes en cas de révolte, et après, quand les pauvres qu’on a engendré viennent frapper à la porte, on dir "ah, mais on ne peut pas accueillir toute la misère du monde !". C’est monstrueux !

      Alors, non, je ne propose pas "d’accueillir toute la misère du monde". Ce que je propose c’est de cesser d’en créer et de permettre aux pays d’origine de se développer. Ils ont besoin de tout sauf de notre "aide". Les pays pauvres sont en train de mourir à cause de cette "aide".


    • RilaX RilaX 14 mai 2008 15:50

      Et que la police mente a la justice est tout a fait normal ?

       

      Quelle république irréprochable nous avons la !


    • Traroth Traroth 14 mai 2008 18:13

      Les policiers ont cru bien faire en mentant au juge parce qu’ils n’avaient pas respecté la loi ?

      On marche vraiment sur la tête, là !


    • val 14 mai 2008 21:24

      Quelle mauvaise foi, vous êtes abject !


    • Gazi BORAT 15 mai 2008 08:06

      @ SEB59

      "je pense qu’une place en cellule de detention, et un repas est suffisant pour respecter les besoins fondamentaux d’une personne"

      A titre de rappel :

      • Les détenus des camps de concentration nazis étaient nourris et même logés. De plus, il était inscrit sur les murs des baraquements l’injonction : "Tiens-toi propre !"

      Dans les prisons françaises du début du vingtième siècle, il en était de même, avec deux repas servis par jour, dans des volumes qui respectaient plus, bien évidemment, les besoins energétiques des détenus. Par contre, pour ce qui concerne l’hygiène, le règlement de l’Administration Pénitentiaire prévoyait un bain de pieds tous les quinze jours !.

      Le plus important sur cette questions des besoins fondamentaux d’une personne réside dans les points de détails que vous ne mentionnez pas :

      • La taille de la cellule
      • La présence ou non d’un chauffage
      • La valeur calorique et la fréquence de service des repas
      • Etc..

      gAZi bORAt


    • ze_katt 15 mai 2008 11:15

      11 personnes dans 16 m² (1,45 m²par personne)

      3 lits 3 bancs (reste 5 personnes qui dorment par terre)

      Si ca vou sembles des conditions dignes....

      Quant à chercher les coupables, C’est certaienement pas tous ces employeurs qui embauchent des travailleurs irréguliers pour pouvoir les faire travailler nuit et jour en les payant moins que le minimum.


    • Nobody knows me Nobody knows me 15 mai 2008 11:20

      Est-ce que les juges, maintenant, vérifieront systématiquement les affirmations des représentants de la PAF ?

      Moi j’ai une autre question : Est-ce que la PAF et les institutions mises en causes dans cette affaire, à qui l’on demande de régler tous les soi-disant "problèmes" de notre pays (les problèmes de Seb59 et de sa clique en fait), va enfin ouvrir sa gueule et dénoncer le manque de moyen dans leur secteur ??!!

      Le problème dans cette affaire, à mon avis, est surtout le manque de moyens (comme dans beaucoup d’autres secteurs publics), qu’on donne aux fonctionnaires. Car les hauts placés doivent forcément être au courant de ce manque et le gouvernement se garde bien d’en parler et de faire quoi que ce soit pour appliquer leurs lois liberticides et xenophobes, une foi leur pipeau légiféré. A mon avis, ce sera pareil pour la rétention de sûreté, il n’y aura pas suffisamment de moyens mis en place.

      Pour Mr Seb59, seul l’état de guerre est une raison pour fuir son pays... Payons lui un aller simple pour passer une année au Mexique où l’ALENA (traité de libre échange USA-Canada-Mexique) fait des miracles...


    • at974 at974 15 mai 2008 15:21

      NON, ce qui est important c’est que NOUS ayions confiance en la Justice et en la Police. Là, nous avons la preuve que ce n’est pas vrai. D’où une saine colère......


    • superesistant superesistant 14 mai 2008 16:40

      la police n’a pas imaginé le juge assez culotté pour oser remettre leurs affirmations en doute...

      bien fait pour leur pomme, le parjure est punissable par le code pénal... je leur souhaite un séjour dans leur cabane "logis de France"... en compagnie des lascards qu’ils enferment d’habitude...


      • Nobody knows me Nobody knows me 15 mai 2008 11:28

        Ce juge, que je félicite, fera-t-il par ailleurs de vieux os ?

        Les paris sont lancés...

         smiley


      • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 14 mai 2008 16:43

         

         

        La PAF de Roissy est connue depuis longtemps pour son racisme virulent et ses méthodes vichystes.

        Je cite :

        " En juillet 2000, une jeune Sierra-Léonaise en zone d’attente de Roissy perdait le bébé qu’elle portait alors que la police aux frontières (PAF) restait sourde à ses appels au secours. En septembre, un jeune Cubain, opposant au régime de Castro, arrivé dans la soute d’un avion-cargo, est refoulé après que sa demande d’asile est déclarée « manifestement infondée  ». Septembre toujours, une fillette de douze ans, de nationalité française, en provenance de Brazzaville, reste quatre jours, seule à Roissy, avant d’être libérée par un magistrat."

         

         "RETOUR sur la mort d’un « Inad », d’un « Depa ». C’est ainsi que sont désignés, dans ce jargon administratif qui transforme l’homme en sigle pour formulaires, les « individus non admis » sur le territoire national, aussi appelés élégamment, à Roissy, « déportés accompagnés ».

         

         Getu Hagos était l’un d’eux. Arrivé en France le 11 janvier 2003 sans passeport, cet Éthiopien de 23 ans qui était passé par l’Afrique du Sud demande l’asile politique qui lui est refusé. Le 16 janvier, tard dans la soirée, trois fonctionnaires de la Police de l’air et des frontières (PAF) le conduisent dans l’avion d’Air France en partance pour Johannesburg, qui doit décoller vers minuit. M. Hagos se débat, vocifère. L’escorte le maintient de force sur son siège. Soudain, plus un mouvement, plus un bruit : le « Depa » a perdu connaissance. Il sera réanimé, mais décédera quelques heures plus tard.

        Compression des carotides

        Axel Dallier, Merwan Khelladi et David Tarbouriech comparaissaient hier en correctionnelle à Bobigny pour l’homicide involontaire de Getu Hagos. Ce sont trois gardiens de la paix très jeunes, pas très costauds, à la voix pas très forte. La présidente Feyler-Sapen décrit les derniers instants de la victime et l’intervention d’un médecin quelques heures avant le départ de l’avion. L’Ethiopien semblait en proie à une crise d’épilepsie. Simulation, conclut le praticien. L’autopsie prouvera cependant que M. Hagos souffrait d’une bronchite non décelée lors de cet examen.

        Pour Me Stéphane Maugendre, partie civile, les policiers ont abusé de la force. Selon des témoignages du personnel navigant, en effet, deux d’entre eux se seraient assis sur le passager récalcitrant. De fait, la mort de ce dernier a été causée par la compression des carotides, résultant d’une flexion prolongée du tronc. Non, réplique la défense, les policiers ont tenté de maîtriser un agité vociférant : « Il préférait mourir plutôt que partir », se souvient M. Dallier. A aucun moment, affirment les prévenus, ils ne se sont assis sur M. Hagos, de constitution athlétique, dont le malaise soudain les aurait totalement pris de court.

        Le parquet estime qu’aucune charge ne peut être retenue à l’encontre de M. Tarbouriech. En revanche, Nadine Perrin requiert la condamnation de ses deux collègues à une peine de prison avec sursis, laissant le quantum à l’appréciation du tribunal et acceptant l’éventualité d’une non-inscription au casier judiciaire.

        La défense, elle, plaide la relaxe pour le trio. Me Georges Holleaux, d’une grande rigueur juridique, souligne qu’à l’époque des faits, aucun règlement spécifique n’existait en matière de « reconduite en aéronef ». Le drame de janvier 2003, poursuit-il, a conduit les autorités compétentes à édicter des consignes ad hoc. On lit, dans ce bréviaire : « A ne pas faire ! Plier les troncs. » Le jugement a été mis en délibéré au 23 novembre".Le Figaro du 15/10/2007 

        Et il y en a comme ça des tartines et des tartines, la PAF de Roissy expulse même des gens qui ont des visas tout à fait en règle. 

        Quand aux pauvres types qui vomissent leurs haine des étrangers comme Lerma ou Seb59 pourquoi ne vont ils pas sur les forums frontistes ils y retrouveraient leurs copains skinheads. 

         

         

         


        • Traroth Traroth 14 mai 2008 18:17

          "La police est là pour faire respecter la loi" : Vous pouvez me rappeller le titre de l’article ? Vous vous souvenez de quoi il parle ?


        • Gazi BORAT 14 mai 2008 18:33

          @ SEB59

          "Sa mort est donc consecutive à son comportement."

          Heureusement que vous n’ètes pas gardien de la paix.. Vopus seriez capable de pondre des rapports du type :

          • "Après avoir frappé à coups de tête à plusieurs reprises la matraque du brigadier Kronenbourg, le dangereux suspect, malgré les liens qui l’entravaient, s’est volontairement jeté sur un projectile de 9m/m qui sortait du canon du pistolet du lieutenant Ricard"

          gAZi bORAt


        • Nobody knows me Nobody knows me 15 mai 2008 13:05

          Mdr Gazi, comme le pote à Bigard, qui arrête les coups de pied avec ses couilles...

           smiley


        • Mr Mimose Mr Mimose 14 mai 2008 18:11

          Seb59, vous avez de la chance d’etre né français avec des droits, des protections sociales, une vie agréable.

          Avez vous déja imaginé ce que vous auriez fait si au lieu de naitre en france vous seriez né au Sierra léone ?

          On doit beaucoup à l’afrique, si on à une vie aussi pépére en occident c’est parcequ’on exploite depuis toujours l’afrique, esclavage, exploitation des ressources de toutes sortes.

          Pendant qu’il crèvent de faim, nous on a le ventre bien plein, et vous etes rempli de haine envers eux.

          Trop facile de s’en prendre à plus faible que soi.


          • Mr Mimose Mr Mimose 14 mai 2008 18:19

            Ils pourraient rester chez eux comme vous dites si on les laissaient en paix au lieu de les asphixier par des mesures économique dictées par notre beau FMI et OMC.

            Ce n’est pas leur faute si ils sont dans la misère mais bien la notre, de gros porcs européens qui partent en afrique avec un gros bide pour se taper des petites filles noires.


          • superesistant superesistant 15 mai 2008 09:11

            si seb 59 était noir, il s’auto-mutilerait....


          • Nobody knows me Nobody knows me 15 mai 2008 11:34

            Ok, admettons que dans le passé...

            Non non, pas le passé. Le présent, Seb. Mais vous le niez à chaque fois.


          • Nobody knows me Nobody knows me 15 mai 2008 13:07

            tellement mechants et racistes que les africains prennent tous les risques pour venir vivre sur notre sol !!!

            Vous imaginez la détresse de ces gens, même vous supporter, ça vaut mieux que de vivre dans leur condition...


          • JL JL 15 mai 2008 09:10

            Bien vu Philippe : Calmos écrit Stasi comme Sarkosie, avec un "e" à la fin. Troublant non ?

            Son apostrophe à l’auteur est débile : "virer les victimes" ? Qu’est-ce que cela veut dire ?


          • RilaX RilaX 15 mai 2008 09:57

            Vous n’etes tous les 2 qu’une bande de gros racistes qui s’ignorent. Vous etes tellement guidé par cette idéologie que vous ne vous rendez meme plus compte de l’inhumanité de vos propos. Vous n’avez aucune empathie, le sort de vos semblables (oui les africains sont aussi vos semblables) vous est completement egal. Vous seriez pret a tuer vos parents si la loi vous le suggerai ! Vous ne connaissez pas le sens du terme de solidarité, et encore moins celui de fraternité : vous ne meritez pas la liberté !

            De beaux petits collabo en herbe, le régime de Vichy aurait été un reve pour vous, pouvoir denoncer et tabasser de l’etranger ... mmmh quel régal.

             

            Une amie a moi me dit souvent cette phrase, meditez dessus : "Il n’y a pas d’étranger sur cette Terre"

             

             

             


          • Nobody knows me Nobody knows me 15 mai 2008 11:42

            Ca s’appele du racisme, c’est courant chez les cocos et les socialos.

            C’est courant chez beaucoup de monde de tout bord politique. On le retrouve dans beaucoup de vos posts sous qqs centimètres de masquara.

            J’ai mis un E parce que pour moi la Stasi était une pute......

            Charmant, donc le féminin vous inspire d’abord cette idée : une pute ?

            Vous êtes venu cracher sur les socialos ? Appelez Mc Carthy Calmos, vous allez faire un carton. Même quand les faits sont accablants, vous êtes d’une mauvaise foi écoeurante. Pourtant, ça devrait vous faire plaisir, des fonctionnaires qui se font taper dessus. Je ne vous suis plus là.

            Vous dénoncez l’émotion que suscite l’auteur mais votre maître Sarkozy en a bien usé lors de sa campagne pour récupérer Seb59 etc.


          • RilaX RilaX 15 mai 2008 11:44

            Vous etes un boulay pour agoravox, la france et le monde.


          • yannick yannick 15 mai 2008 08:17

            ouvrez les frontieres ! ouvrez les frontières ! tiken jah fakoly.

             


            • frédéric lyon 15 mai 2008 10:14

              Les immigrés irréguliers dehors !

              Essayer donc d’émigrer irrégulièrement en Chine, les Chinois vous couperont les couilles et vous foutront à la mer.

              Essayer d’émigrer irrégulièrement en Sierra Leone, les Africains vous couperont les couilles et vous foutront à la mer.

              Essayer d’émigrer clandestinement en République Dominicaine.

              Essayer d’aller vous installer à Genève sans autorisation, vous ne pourrez ni vous loger, ni trouver un emploi.

              Essayer d’aller vous installer en Algérie sans autorisation préalable. Et au Maroc ? Et en Somalie ?

              Et à Cuba (pays socialiste !!!!) ?????

              Par conséquent dehors et vite.

              Mais il ne faut pas en rester là, bien sûr. Il faut rendre impossible le logement, l’inscription à l’école des enfants, l’inscription à la Sécurité Sociale et dans les autres organisme sociaux, de tous les immigrés en situation irrégulière. Il faut sanctionner ceux qui leur fournissent refuge, logement, emploi, car aider un immigré en situation irrégulière à se maintenir en France contre les lois est un délit de complicité.

              Il faut également annuler les titres de séjour des immigrés régularisés qui aident des irréguliers à entrer et résider en France, dans la fraude et l’illégalité

              Un immigré clandestin est un délinquant qui prétend entrer et s’installer chez nous sans autorisation. A ce premier délit il en ajoute souvent un second : le faux et l’usage de faux.

              Il n’y a qu’en France qu’on en est arrivé à un tel degré d’illogisme et de mépris des lois, qu’on trouve normal que des immigrés illégaux soient logés dans des HLM, ou que des immigrés illégaux puissent trouver un travail, sans que le fournisseur de logement, ou l’employeur soit sanctionné, ou qu’il puisse s’inscrire dans les organismes sociaux sans que l’administration soit condamnée.

              Pour complicité de fraude.

              Il faut aussi contraindre les compagnies aériennes qui ont transporté ces candestins chez nous sans s’assurer de la régularité de leur entrée en France soit contraintes de prendre à leur charge le voyage de retour. Le retour doit s’effectuer dans le vol suivant et il n’y aura pas besoin d’héberger ces clandestins dans des centre de rétention aménagés à la hâte et à grands frais, dans les aéroports.

              Si, en revanche, l’Etat français n’existe plus, s’il n’y a pas de loi ni de frontière, alors il faut le dire clairement et supprimer les impôts.

              Rappelons enfin que nos colonies n’existent plus et que les Algériens, Sénégalais, Tunisiens, Gabonais sont désormais des étrangers, au même titre que les Russes ou les Japonais.

              Les ressortissants de nos anciennes colonies sont incapables d’assumer leurs indépendance, ils désertent et s’enfuient de chez eux pour venir se réfugier chez leurs anciens colonisateurs ?

              Et alors ? Ils ont souhaité notre départ, non ? Aujourd’hui c’est notre tour, nous ne voulons pas que l’Algérie ou que le Sénégal viennent s’installer en Seine-Saint-Denis.


              • ze_katt 15 mai 2008 11:25

                Qu’on commence déjà par sanctionner les employeurs de ces 100 000 cladestins qui travaillent payent leurs cotisations sociales et leurs impots, certains depuis une décénie.


              • Gazi BORAT 15 mai 2008 11:32

                @ frederic lyon

                Il existe en Suisse des travailleurs non déclarés, certains "clandestins" et des employeurs qui profitent de la situation.

                gAZi bORAt


              • frédéric lyon 16 mai 2008 16:41

                Les immigrés irréguliers dehors !

                Essayer donc d’émigrer irrégulièrement en Chine, les Chinois vous couperont les couilles et vous foutront à la mer.

                Essayer d’émigrer irrégulièrement en Sierra Leone, les Africains vous couperont les couilles et vous foutront à la mer.

                Essayer d’émigrer clandestinement en République Dominicaine.

                Essayer d’aller vous installer à Genève sans autorisation, vous ne pourrez ni vous loger, ni trouver un emploi.

                Essayer d’aller vous installer en Algérie sans autorisation préalable. Et au Maroc ? Et en Somalie ?

                Et à Cuba (pays socialiste !!!!) ? ? ? ? ?

                Par conséquent dehors et vite.

                Mais il ne faut pas en rester là, bien sûr. Il faut rendre impossible le logement, l’inscription à l’école des enfants, l’inscription à la Sécurité Sociale et dans les autres organisme sociaux, de tous les immigrés en situation irrégulière. Il faut sanctionner ceux qui leur fournissent refuge, logement, emploi, car aider un immigré en situation irrégulière à se maintenir en France contre les lois est un délit de complicité.

                Il faut également annuler les titres de séjour des immigrés régularisés qui aident des irréguliers à entrer et résider en France, dans la fraude et l’illégalité

                Un immigré clandestin est un délinquant qui prétend entrer et s’installer chez nous sans autorisation. A ce premier délit il en ajoute souvent un second : le faux et l’usage de faux.

                Il n’y a qu’en France qu’on en est arrivé à un tel degré d’illogisme et de mépris des lois, qu’on trouve normal que des immigrés illégaux soient logés dans des HLM, ou que des immigrés illégaux puissent trouver un travail, sans que le fournisseur de logement, ou l’employeur soit sanctionné, ou qu’il puisse s’inscrire dans les organismes sociaux sans que l’administration soit condamnée.

                Pour complicité de fraude.

                Il faut aussi contraindre les compagnies aériennes qui ont transporté ces candestins chez nous sans s’assurer de la régularité de leur entrée en France soit contraintes de prendre à leur charge le voyage de retour. Le retour doit s’effectuer dans le vol suivant et il n’y aura pas besoin d’héberger ces clandestins dans des centre de rétention aménagés à la hâte et à grands frais, dans les aéroports.

                Si, en revanche, l’Etat français n’existe plus, s’il n’y a pas de loi ni de frontière, alors il faut le dire clairement et supprimer les impôts.

                Rappelons enfin que nos colonies n’existent plus et que les Algériens, Sénégalais, Tunisiens, Gabonais sont désormais des étrangers, au même titre que les Russes ou les Japonais.

                Les ressortissants de nos anciennes colonies sont incapables d’assumer leurs indépendance, ils désertent et s’enfuient de chez eux pour venir se réfugier chez leurs anciens colonisateurs ?

                Et alors ? Ils ont souhaité notre départ, non ? Aujourd’hui c’est notre tour, nous ne voulons pas que l’Algérie ou que le Sénégal viennent s’installer en Seine-Saint-Denis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès