Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > A Vichy, il va y avoir de l’eau dans le gaz...

A Vichy, il va y avoir de l’eau dans le gaz...

Il y a 2000 ans, cette ville n’existait pas. Au bord de l’Allier ne s’étendait qu’une vallée alluviale de plaine non loin de la montagne bourbonnaise. Puis, suite à la découverte des propriétés thérapeutiques de ses eaux de source, une bourgade y a été bâtie, et des thermes et même des églises et des couvents y ont été édifiés au fil des siècles, à mesure que ses eaux passaient du thérapeutique au miraculeux. Rois, princes et empereurs sont venus y faire soigner leurs abus d’alcools et de bonne chère ; mais c’est la marquise de Sévigné qui a le plus concouru à sa reconnaissance mondaine en relatant, dans sa correspondance, comment elle avait été guérie d’une paralysie des mains grâce à cette eau bicarbonée sodique naturellement gazeuse, riche en calcium, en sulfates et en oligo-éléments (fluor entre autres). Depuis, les célébrités des arts, de l’aristocratie, de la politique et de la science n’ont cessé de fréquenter les luxueux hôtels particuliers, palaces, casinos, théâtres et centres de cure de Vichy. Quel rapport avec Brice Hortefeux, Ministre de l’immigration , de l’intégration, de l’identité nationale et du codéveloppement, en train de brandir un passeport ? Patience, on y arrive…

Téléphone : le début des malheurs de Vichy

Au début du XXe siècle, Vichy accueillait environ 40 000 curistes et jet-setters (sauf qu’à l’époque il n’y avait pas de jets), et près de 100 000 au moment de l’éclatement de la IIe Guerre Mondiale, à la suite de laquelle son développement économique et son statut de capitale estivale de la musique classique et de l’opéra furent durement remis en question.

La ville thermale eut l’occasion de se refaire une… santé en septembre 1935, en accueillant le prestigieux congrès international des compositeurs, présidé par Richard Strauss, regroupant 17 pays, qui a donne lieu à des spectacles exceptionnels au Grand Casino qui avait été construit en 1900. Malheureusement, un mois plus tard, Vichy voyait aussi l’inauguration de son nouvel Hôtel des Postes, équipé d’un central téléphonique dernier cri permettant de joindre le monde entier. Il n’en existait qu’un autre capable de telles prouesses : celui de Paris. Dès lors, bien avant que n’éclate la IIe Guerre Mondiale, le triste sort métonymique de Vichy était scellé, même si les pauvres Vichyssois ne savaient pas encore que pendant de longues décennies ils seraient tristement confondus avec les Vichystes.

La suite, on la connaît : suite à l’armistice franco-allemand du 22 juin 1940, le gouvernement français s’installe à Vichy, non seulement à cause de son central téléphonique ultramoderne en zone libre, mais aussi en raison de son énorme capacité hôtelière (la deuxième du pays) et de sa proximité ferroviaire avec Paris. Sur 649 parlementaires qui rejoignent la ville thermale pour la réunion des Chambres, seuls 80 s’opposeront à l’abolition du régime républicain et à la prise de pouvoir du régime pétainiste tandis que, telluriquement indifférentes à ces soubresauts de surface de l’Histoire, les eaux de source, nées de l’alchimie condensatoire des vapeurs volcaniques, continuaient de remonter depuis les profondeurs de la Terre par de multiples fissures, profitant de leurs pérégrinations pour se charger des sels minéraux contenus dans les roches sédimentaires et de gaz carbonique.

Le sinistre grand opéra vichyste

La collaboration du nouveau régime de Révolution Nationale avec les nazis est totale. Le 3 octobre 1940 voit l’adoption du statut des Juifs en conseil des ministres, sans même que les Allemands en aient fait la demande. Peu de temps après commencent les grandes rafles qui allaient conduire des dizaines de milliers de Juifs, de franc-maçons et de résistants français ou venus d’autres pays d’Europe vers les camps de concentration et d’extermination d’Allemagne, d’Autriche et de Pologne.

Depuis, le nom “Vichy” est lesté d’une sale image dans la mémoire collective française. Certes, Vichy, c’est aussi ces charmants tissus à carreaux roses ou bleus que Brigitte Bardot a rendus célèbres, les eaux minérales, les pastilles, les crèmes de beauté diverses, les thermes… mais on ne peut s’empêcher de penser aussi et surtout à Pétain, à ses sbires collabos et à sa criminelle politique discriminatoire envers tous ceux qui étaient considérés comme “étrangers” à la Terre Française Sacralisée. Autant dire qu’en un tel lieu chargé d’Histoire tragique et assassine, on n’a pas le droit de jouer légèrement avec les symboles. C’est pourtant ce que l’actuel gouvernement a décidé de faire.

“Une faute de goût”

En effet, Nicolas Sarkozy a choisi la ville de Vichy pour organiser, les 3 et 4 novembre 2008, donc pendant la présidence française de l’Union européenne, une conférence internationale consacrée à l’intégration des immigrés et au droit d’asile. Cet événement, qui se déroulera en même temps que l’élection présidentielle étasunienne, a une portée symbolique considérable : en effet, ce sera la première fois depuis la IIe Guerre Mondiale qu’une rencontre entre hommes d’Etat se produira dans cette ville dont le nom est toujours étroitement associé à celui de la collaboration avec les nazis. Bizarrement, c’est un événement dont les médias français parlent très peu.

Qu’on ne se méprenne pas sur mes intentions : si j’ai voté contre Nicolas Sarkozy aux dernières élections présidentielles française et si j’abhorre le régime qu’il a mis en place, je ne les confonds nullement avec le pétainisme. Ni Sarkozy, ni Hortefeux ne sont fascistes, racistes, antisémites en dépit de la politique anti-immigration plutôt musclée qu’ils ont mis en place et dont le caractère souvent aveugle, arbitraire et sans nuances peut et doit être critiqué. Les immigrés illégaux ne sont pas exterminés, mais expulsés dans leurs pays d’origine non en raison de leurs caractéristiques ethniques ou religieuses, mais parce qu’ils sont entrés illégalement sur le territoire national, c’est tout - et ça qui fait une sacrée différence avec le régime de Vichy. On ne saurait confondre, à moins d’être d’une extrême mauvaise foi et d’avoir d’énormes lacunes en Histoire, la droite bling-bling autoritaire, libéralo-dirigiste qui est l’essence du Sarkozysme, avec le fascisme et/ou le pétainisme, n’en déplaise à une ultra-gauche prompte aux analogies douteuses et caricatures trompeuses.

N’empêche... Choisir Vichy pour organiser une conférence internationale sur un tel sujet est soit une provocation (peu probable, quoique...) soit une lourde erreur symbolique dont l’omniprésident metteur-de-pieds-dans-le-plat est somme toute coutumier (rappelez-vous entre autre l’affaire Guy Môquet, le choix du plateau des Glières en guise de Solutré sarkozyen ou la mémoire d’enfant de la Shoah que chaque écolier devait se trimballer... toutes erreurs symboliques qui se sont dégonflées puis ont disparu de la scène médiatique !).

Ce n’est d’ailleurs pas l’opposition à l’actuel pouvoir qui a la première réagi à cet impair. C’est Laurent Wauquiez, secrétaire d’État à l’emploi, ministre de la République et Auvergnat (comme Brice Hortefeux) qui est monté au front en estimant qu’il “serait considéré comme une faute de goût” de choisir la ville de Vichy pour organiser une telle conférence. C’est le moins qu’on puisse dire. Pour réhabiliter le nom de Vichy dans l’Histoire, on aurait pu choisir un autre thème : par exemple celui de l’Union Pour la Méditerranée. Mais de fâcheux ex-colonisés n’en n’auraient-ils pas profité pour faire un parallèle entre accords d’Evian et accords de Vichy ? Volvic serait plus neutre. En plus c’est mon eau minérale préférée. Mais le village est trop petit pour accueillir une telle conférence... Dures histoires d’eaux !

“Personne ne reproche aux Berlinois d’aujourd’hui la politique de Hitler”

Qu’en pensent les habitants de Vichy ? Eh bien, ils sont plutôt favorables à cette conférence. Les Vichyssois en ont marre d’être confondus avec les Vichystes. Marre d’être ostracisés à cause d’un accident de l’Histoire dont ils ne portent aucune culpabilité et dont ils ne sont pas responsables, surtout lorsqu’ils appartiennent à des générations qui n’ont pas connu la IIe Guerre Mondiale. Si le 2e central téléphonique ultramoderne avait été installé à Lyon plutôt qu’à Vichy, ce serait Lyon qui porterait ce poids d’infâmie symbolique injustifié. Mais voilà. C’est à Vichy que ça c’est passé... et d’ailleurs, Vichy a eu ses Résistants, et ses centaines de juifs déportés.

L’actuel maire de Vichy lui-même, Claude Malhuret (UMP), refuse de condamner cette initiative gouvernementale, dont il espère - peut-être naïvement, tant les symboles sont souvent plus têtus que les faits - qu’elle mettra un point final au combat mené par Vichy pour qu’on cesse enfin, plus d’un demi siècle plus tard, d’associer son nom à celui de la collaboration avec le nazisme : “L’association du nom de notre ville à toute une période de l’occupation nazie est une injustice contre laquelle nous nous battons depuis des années, affirme-t-il. Les habitants de Vichy n’ont jamais réclamé ce régime. C’est le régime qui a choisi Vichy parce que c’était la capitale des vacances d’été pour les personnalités riches et célèbres, avec beaucoup de chambres d’hôtel, et l’unique standard téléphonique international en dehors de Paris. Personne ne reproche aux Berlinois d’aujourd’hui la politique de Hitler.”

“Il y a une absence, un silence qui en fait une ville peuplée de fantômes”

Le Réseau Education Sans Frontières (RESF), qui fait soutient les familles d’immigrés clandestins et s’oppose à leurs expulsion, n’est évidemment pas de cet avis. L’un de ses porte-parole a ainsi déclaré qu’“On ne peut pas reprocher à la ville de Vichy son désir de réhabiliter son site de cures thermales. Mais faut-il vraiment que cela commence par une conférence sur la politique d’hostilité vis-à-vis des étrangers que M. Hortefeux propose à l’Europe ?”. Là, RESF exagère : il ne s’agit pas d’“hostilité vis-à-vis des étrangers”, mais de la mise sur pied d’une indispensable et rigoureuse politique de régulation des flux migratoires au sein de l’espace européen. Pour autant, RESF pointe bien l’aveuglement symbolique du choix d’une telle ville pour traiter d’un tel problème. Le risque est fort que cette conférence soit troublée par des manifestations humanistes plus ou moins manipulées par l’ultra-gauche, et que Vichy se retrouve à nouveau confrontée à un passé dont elle voudrait tant se défaire. Rendez-vous les 3 et 4 novembre prochains...

Pour le réalisateur vichyssois Bertrand de Solliers, qui a tourné L’Année dernière à Vichy, reportage sur les Vichyssois qui ont vécu l’époque du Vichysme, il semble difficile de tourner la page : “Il y a une absence, un silence qui en fait une ville peuplée de fantômes”. Il est pourtant né en 1958... Mais au cours de ce tournage, il a pu enregistrer les paroles d’un ancien Résistant né à Vichy, qui pense qu’il est certes “important de conserver la mémoire des anciens”, mais qui se dit “heureux qu’une grande conférence ici nous permette de reconquérir Vichy et le nom de notre ville, de nous débarrasser une fois pour toutes du tabou.”

De toute façon, pendant cette conférence, telluriquement indifférentes à ces soubresauts de surface de l’Histoire ancienne, les eaux de source, nées de l’alchimie condensatoire des vapeurs volcaniques, continueront de remonter depuis les profondeurs de la Terre par de multiples fissures, profitant de leurs pérégrinations pour se charger des sels minéraux contenus dans les roches sédimentaires et de gaz carbonique.

***

NDLR : Le 27 juin 2008, au Cendre (près de Clermont Ferrand), Brice Hortefeux est revenu sur ses motivations de choisir Vichy pour les journées européennes de l’intégration. Il a notamment déclaré en avoir "ras le bol de cette histoire du passé" de Vichy.



Crédit vidéo : Jean-Noël Delorme

Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

139 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 juillet 2008 10:07

    Il est autant idiot de lancer la pierre à des habitants d’ une ville qui n’ y sont pour rien dans cette réputation , que de dire l’ Esquimau est un homme qui manque de chaleur et les Africains sont des gens froids ...


    • Onegus onegus 26 juillet 2008 13:48

      C’est vrai, arrêtons de voir le mal partout, c’est juste un retour aux sources (thermales)... Prochaine étape Sigmaringen ? Pour son merveilleux château, bien sûr...


    • masuyer masuyer 26 juillet 2008 10:31

      Salut Marsu,

      l’info m’avait échappé, j’ai même vérifié la date pour voir si ce n’était pas un poisson. C’est vrai que c’est plutôt maladroit.

      Quant à la politique de "maîtrise des flux migratoires", il me semble qu’il ne s’agit pas tout à fait de cela. Je ne pense pas qu’Hortefeux ou Sarkozy soient des nouveaux (au choix rayez la mention inutile) fascistes, pétainistes, nazis. Par contre qu’is estiment que c’est porteur électoralement. Les "25000 expulsions" par an, qui n’enrayent en rien des flux migratoires (parfois un peu fantasmés, comme "France terre d’immigration massive"), sont avant tout destinées à satisfaire une opinion qui se sent "envahies" et à apaiser des "peurs millénaristes". Dans les faits, ce sont des individus qui trinquent. Rappelons que pour "tenir ses chiffres", Hortefeux a fait expulser des milliers de Roumains ou leur a donné une "prime au départ volontaire", jusqu’à la veille de l’entrée de la Roumanie dans l’UE. Ca sert à rien, ça coûte cher, mais c’est bon pour les gogos et c’est supposé être électoralement porteur.


      • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 10:53

         @ Masuyer

        Il y a bel et bien un problème de flux migratoires en Europe (il faudrait être aveugle pour le nier), et il faut bien le traiter dans un cadre Européen depuis la naissance de l’espace Schengen. Le problème, c’est que la politique du chiffre de Sarkozy est aveugle et souvent injuste en ne tenant pas assez compte des cas particuliers, ce qui provoque d’inutiles et douloureux drames humains...


      • masuyer masuyer 26 juillet 2008 11:28

        Marsu,

        je dirais plutôt, il y a des flux migratoires en Europe et ce n’est pas forcément un problème. Quand je parle de fantasmes, c’est pour souligner que les flux migratoires existent dans le monde entier et depuis que l’Homme est Homme et que les terres d’immigrations massives ne sont pas forcément celles auxquelles on pense (les flux migratoires vers les monarchies du Golfe sont contrairement à certaines idées reçues très importants et que le grox des mouvement migratoires en Afrique sont surtout intra-continentaux).

        Présenter la France comme une terre de prédilection pour les candidats à l’exil sert beaucoup à flatter notre ego national. Ajoutons également que le fait d’être une ancienne puissance coloniale attire chez nous, pour des raisons de proximité culturelle, des ressortissants de nos anciennes colonies. Quand les Pakistanais, les Indiens ou les Irakiens qu’on trouvait à Sangatte voulaient aller vers le Royaume-Uni (ruinant ainsi une autre idée reçue, "les immigrés ne sont attirés que par notre aide sociale", le noir et l’Arabe étant réputés fainéants flattant ainsi notre "sens de l’effort et du travail")


      • Stephan Hoebeeck Stephanesh 27 juillet 2008 02:46

        @ masuyer

        à propos de l’ "immigration" en Arabie Saoudite... Des personnes peuvent obtenir des permis de travail, cela ne signifie pas qu’il faille brader et distribuer aveuglément la nationalité surtout sans une intégration en profondeur. et encore plus envers des gens issus de pays avec lesquels nous risquons d’entrer en conflit.

        Imaginez un attentat détruisant la mosquée de Jérusalem et imaginez le chaos qui s’ensuivrait. (moubarak renversé, etc...) 


      • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 10:48

         @ La rédaction

        Merci d’avoir ajouté la vidéo de l’intervention de Brice Hortefeux à mon article.


        • Olga Olga 26 juillet 2008 11:26


          " La droite bling-bling autoritaire, libéralo-dirigiste qui est l’essence du Sarkozysme
          "

          L’essence du sarkozysme est la même que celle du bushisme : Pouvoir absolu donné, aux multinationales du pétrole, de l’armement, aux labos pharmaceutiques et à tous les lobbies, pourvu qu’ils soient riches, puissants et enclins à exploiter/contrôler les peuples crédules.
          Que cette sauterie se fasse à Vichy est un symbole de plus de l’idéologie immonde, qui se cache derrière la mise en place de toutes ces ploutocraties.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 26 juillet 2008 11:34

            Olga ,
             
            l ’ essence du Sarkozisme c ’est Gumbel Khadafi Oil Compagny of course ...


          • Sarkofont 28 juillet 2008 11:50

            Que ceux qui critiquent en permanence les efforts fait pour sortir ce pays de l’ornière dans laquelle il est tombé il y a plus de 30 ans aillent s’installer à Cuba ou en Corée du Nord. Je pense qu’ils y trouveront leur idéal de vie et de bonheur. Cette réunion aurait pu se tenir bien sûr dans un autre lieu, mais le choix de Vichy n’est pas plus mauvais qu’un Autre. E t je crois que seul les habitants de cette ville peuvent juger du bien fondé de cette décision. Mais ceux qui sont opposé à Tout (Il est Urgent de ne rien faire car tout va bien en France) sont surement les mêmes qui ont manifesté contre la venue du dirigeant Syrien à Paris. Une chance peut-être de suver la paix au proche orient.


          • ASINUS 26 juillet 2008 11:39

            @olga
            bonjour ideologie immonde

            tout au plus une meconnaissance abyssale de l histoire et des sediments laissé
            dans l imaginaire collectif


            @marsupilami
            yep


            • Olga Olga 26 juillet 2008 12:28

              @ASINUS

              L’idéologie immonde est bien présente depuis des années et la méconnaissance de l’histoire n’est pas en cause dans l’organisation de la sauterie vichysoise.
              Cette idéologie mise en pratique donne :
              La guerre du Vietnam (agent orange -> merci pour Monsanto)
              La guerre en Irak (merci pour Halliburton, Raytheon, Back Water, Lockheed Martin, Carlyle Group, etc)
              L’Afghanistan + Colombie (Merci pour l’argent de la drogue détournée afin de soutenir l’idéologie immonde)
              etc.


            • JoëlP JoëlP 26 juillet 2008 12:39

              Je n’ai pas de problème avec le choix de Vichy pour cette conférence en novembre, y pas de raison de stigmatiser éternellement cette ville.

              Une condition tout de même, c’est qu’en décembre on envoie tous ce beau monde, le prince et sa cour, à Sigmaringen. Un cadeau de noël, non ?


              • Bulgroz 26 juillet 2008 13:10

                Marsupilami, en plus d’insulter ses interlocuteurs fait des posts brillantissimes du style de celui ci :

                > Psychologie du métissage
                par Bulgroz (IP:xxx.x97.226.174) le 5 juillet 2008 à 18H27

                 
                Marsupilami a écrit : J’e suis d’accord là-dessus. Ce qui me gêne, c’est que le nombre d’expulsés sera nécessairement beaucoup plus important que celui des non-expulsés.

                Il est vrai qu’entre temps et après m’avoir copieusement insulté a procédé à la supression de sa fine répartie.

                Mais entre temps, l’auteur des putes moldaves du Mont Athos au lieu de répondre à ma demande de clarifcation m’a insulté comme suit :

                par Bulgroz (IP:xxx.x97.226.174) le 5 juillet 2008 à 19H31
                 

                De Marsupilami à Bulgroz

                Marsupilami dit : "Abruti , mais pas moins débile, plouc, gros beauf, un beauf xénophobe droitiste, voire extrême-droitiste, Pauvre handicapé de la lecture et de la comprenette , on cerveau mou lavé aux grandes zozos de la xénophobie et du sarkozysme psychiatrique. Je t’emmerde. , Ce pauvre Bulgroz, très handicapé du côté des neurones, âne bâté raciste, handicapé de la comprennette, roi de la pensée simpliste.(2 fois), je te plains d’être aussi haineux. Tu dois en chier. Autre version : gros con.,"

                 

                Je dis : J’en passe, plus de 10 posts : tout ça pour éviter de répondre à ma demande de comprendre ce qu’a écrit Marsupilami : « J’e suis d’accord là-dessus. Ce qui me gêne, c’est que le nombre d’expulsés sera nécessairement beaucoup plus important que celui des non-expulsés. Il y a donc bien du "chiffre" derrière tout ça. »

                Bienvenu, vous êtes sur Agoravox, organe certifié 100% gogoche maîtrisé par Marsupilami.

                Il est vrai que Marsupilami a supprimé ses posts depuis mais pas toujours d’excuses.


                • Bulgroz 26 juillet 2008 13:12

                  J’anticipe  la réaction de Marsupilami et je publie donc sa réaction pour lui éviter de le faire lui même :

                  De Marsupilami à Bulgroz  : "Abruti , mais pas moins débile, plouc, gros beauf, un beauf xénophobe droitiste, voire extrême-droitiste, Pauvre handicapé de la lecture et de la comprenette , on cerveau mou lavé aux grandes zozos de la xénophobie et du sarkozysme psychiatrique. Je t’emmerde. , Ce pauvre Bulgroz, très handicapé du côté des neurones, âne bâté raciste, handicapé de la comprennette, roi de la pensée simpliste.(2 fois), je te plains d’être aussi haineux. Tu dois en chier. Autre version : gros con.,"

                  signé : Marsupilam, à bon entendeur, salut et vive Agravox/


                • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 13:15

                   @ Bulgroz

                  Je te rappelle que c’était toi qui m’avais insulté le premier. Je m’étais donc amusé à te rendre la pareille au centuple. Ceux qui fréquentent régulièrement Agoravox savent bien que je ne manie l’insulte qu’à doses homéopathiques. Vautre-toi dans ta beauferie raciste et va troller ailleurs, pauvre type.


                • Bulgroz 26 juillet 2008 13:34

                  @ Marsupilami,

                  Par suite d’une imposibilité matérielle, je suis désolé de vous infomer que je ne suis pas en capacité de lire votre artilce nécessairement aussi bien documenté que celui sur les putes moldaves du Mont Athos.

                  Cette impossibilité n’ a rien à voir avec le tomberau d’insultes (10 posts) que vous avez versées à mon endroit en guise de réponse à une simple demande de clarification sur votre brillante assertion :

                  "le nombre d’expulsés sera nécessairement beaucoup plus important que celui des non-expulsés."

                  Même si vos insultes ont été depuis supprimées depuis, cela ne vaut pas excuse.

                  PS1 :Inutile de répondre, les insultes ont déjà été faites.
                  PS2 : sur plus de 60000 décisions d’éloignements du territoire en bonne et due forme, moins de 25% sont exécutées.


                • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 13:40

                   @ Bulgroz

                  Je ne m’excuse de rien. Et si tu ne lis pas les articles dont tu trolles les fils de discussion, qu’est-ce que tu fous ici à part déverser ta bile haineuse ?


                • Gasty Gasty 26 juillet 2008 14:54

                  @ marsu

                  Merci pour ce petit rappel de l’histoire sur le choix de Vichy  dans des temps troublés de l’occupation.

                  D’autre temps, d’autre habitude mais de fortune en sale coutume.... Je ne peux que penser à des lieux accueillants qui un jour, sont devenus pourri par la venue d’une prétendue élite de la société rendant  la région progressivement  abject par sa mentalité et inhospitalière de par son étalage . Je n’aimerais pas les voir s’installer par chez moi, un peu comme les décharges d’ordures ultimes.

                  @ Bulgroz

                  J’ai des adresses pour vos vacances.


                • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 15:05

                   @ Gasty

                  Bah... Vichy avant l’installation du régime pétainiste dans ses murs, c’était déjà un peu le Saint-Tropez de l’époque, donc assez pipole-pourave. Pas le genre de coin ou on a envie de s’éterniser, à moins d’avoir envie de mettre un therme aux maîtres !


                • alberto alberto 26 juillet 2008 13:54

                  Salut, Marsu !

                  Moi, je n’ai pas trop d’opinion sur le choix de cette ville pour la manif en question : why not ?
                  Mais ces réputations qu’on fait à certaines villes après d’inattendues contorsions de l’Histoire me font plutôt marrer : comme ces maisons de retraites pour généraux à Limoges...
                  Par contre, j’ai pris plaisir à lire ton article, même si j’ai pu contater que tu as par deux fois utilisé l’adjectif "condensatoire". Mais sans doute est-ce une manière de montrer qu’il n’y a pas que Vichy comme ville qui sent le pâté : de ce côté, la riante cité de Thouars fait aussi bien dans le dérisoire : on savait que les cons y servaient, voilà que tu nous apprend qu’ils y dansent aussi.

                  Demande pardon par avance aux thouarsais(es), mais ils en ont l’habitude...

                  Bien à toi.


                  • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:05

                     @ Alberto

                    Moi non plus je n’ai pas trop d’opinion sur ce sujet. Mais quand j’ai appris que cette conférence allait se dérouler à Vichy, je me suis aussitôt dit qu’elle allait aimanter pas mal de manifestants altermondialistes et gauchistes voulant mettre un… therme (!) à cette politique. Ça risque d’être assez rock’n roll à Vichy début novembre ! Le double "condensatoire" est voulu : c’est un leitmotiv pour rappeler discrètement que la géologie se fout pas mal des soubresauts de l’Histoire et que la Terre tournerait quand même, même si on n’y était pas.

                    Bien à Thouars !


                  • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:14

                     @ Philippe

                    Je ne suis pas sûr du tout que le choix de Vichy pour cette conférence ait été mûrement réfléchi et soit le fruit d’une décision tout-à-fait consciente et délibérée. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’évoque les autres "ratés" symboliques du sarkozysme (Môquet, les Glières, les enfants de la Shoah entre autres), ce qui me semble révéler une absence de vision politique et un profond amateurisme qui zigzague dans les méandres des impulsions purement émotionnelles et affectives. Quant aux camps de concentration pour immigrés illégaux, ils n’ont quand même rien à voir avec les camps de concentration nazis : ce ne sont certes pas des lieux de plaisance, mais pas non plus des mouroirs. Comparaison n’est pas raison...


                  • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:16

                     @ Philippe

                    Merci d’avoir relevé mon erreur de Guerre Mondiale, faute de frappe et d’inattention...


                  • alberto alberto 26 juillet 2008 14:16

                    Philippe Renève : Oui la 1ère, et aujourd’hui c’est reparti pour Vichy avant la 3ème ?

                    Ha ! les présages...


                  • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:19

                     @ Bulgroz

                    Merci pour ces chiffres, ça au moins c’est un post constructif. Et si tu allais faire une petite cure thermale à Vichy les 3 et 4 novembre prochains ? Ça te détendrait, surtout avec l’ambiance qu’il va y avoir !


                  • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 15:38

                     @ Furtif

                    Oui, je crois que c’est plus de la bêtise que de la provoc délibérée. A chaque fois que Sarko cherche à manipuler des symboles, il le fait d’une manière totalement affective, irréfléchie, et ça lui revient comme un boomerang, la baudruche se dégonfle en faisant pschittt !… et il redémarre sur un autre symbole foireux qui fait de même. A Vichy ça va faire un sacré pschittt ! avec toutes les bulles qu’il y a dans les eaux du coin !


                  • Philou017 Philou017 26 juillet 2008 23:58

                    "MM. Sarkozy et Hortefeux ne sont ni nazis, ni fascistes"
                    Personnellement, je n’en suis pas persuadé.
                    Mettez Sarkosy, sa soif de pouvoir, son arrivisme, Hortefeux et son cynisme à Vichy pendant l’occupation, qu’est ce qu’ils auraient fait ? qui auraient-ils soutenu ?

                    C’est vrai que tenir une conférence sur l"immigration à Vichy, ex-centre de commande de la déportation des juifs, alors que le gouvernement Sarkosy pratique sans vergogne une politique de quotas d’expulsions d’étrangers, que Sarkosy instrumentalise depuis longtemps le probleme des banlieues et des immigrés, faut le faire.
                    Tout un symbole cette petite conférence...Une coincidence troublante.


                  • Bulgroz 26 juillet 2008 14:16

                    Marsupilami nous refait l’histoire de la politique du chiffre de Sarkozy, vous savez là où il nous  dit : "Ce qui me gêne, c’est que le nombre d’expulsés sera nécessairement beaucoup plus important que celui des non-expulsés. Il y a donc bien du "chiffre" derrière tout ça. "

                    Ah bon !! et vous les connaissez les chiffres, oh grand maitre Marsupilami ?

                    De 2000 à 2005, 22% des mesures d’éloignement sont effectivement exécutées.

                    Source :Immigration et présence étrangère en France en 2005 -(page 147) (*)

                    http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_immigration_2005.pdf

                    Mesures d’éloignement du territoire prononcées

                    2000 : 43314
                    2001 : 43142
                    2002 : 49124
                    2003 : 55854
                    2004 : 69580
                    2005 : 65849

                    Mesures d’éloignement du territoire exécutées

                    2020 : 9230
                    2001 : 8604
                    2002 : 10067
                    2003 : 11692
                    2004 : 15660
                    2005 : 16242

                    Oui, 22% des arrétés de reconduite à la fontière sont effectivement exécutés.

                    Quelle est l’administration ou l’entreprise qui ne serait pas sommée d’améliorer ses chiffres quand on atteint que 22% des objectifs ?

                    Car je rappelle qu’en matière de chiffres, il s’agit tout simplement d’améliorer le taux de réussite des expulsions légalement décidées au bout d’un long processus vérifié tant par les autorités préfectorales que par les autorités judiciaires.

                    Marsupilami vit en dehors du temps , dans toute entreprise, toute administration, quand on a des résultats aussi calamiteux (moins de 22% de réussite), on fixe des objectifs. C’est simple à comprendre, non ?.

                    (*) Ne cherchez pas le rapport 2006 sur l’immigration, car comme nous en a informé Michel Godet, ce rapport 2006 a été mis au pilon car il contient des vérités difficiles à supporter. Lisez le rapport 2005 dont j’ai donné le lien.


                    • alberto alberto 26 juillet 2008 14:19

                      Bulgroz : tu ne serais pas originaire des Deux-Sèvres, toi aussi ?


                    • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:21

                       @ Bulgroz 

                      Commentaire mal posté, je le remets au bon endroit (pas envie de me faire traiter de Morice !).

                      Merci pour ces chiffres, ça au moins c’est un post constructif. Et si tu allais faire une petite cure thermale à Vichy les 3 et 4 novembre prochains ? Ça te détendrait, surtout avec l’ambiance qu’il va y avoir !


                    • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:23

                       @ Alberto

                      Bulgroz des Deux-Sèvres ? Impossible, ils font dans la porcelaine dans ce coin. C’est pas son genre...


                    • Bulgroz 26 juillet 2008 14:26

                      Marsupilami revenu à de meilleurs sentiments ?

                      Ira t il jusqu’à faire des excuses ?

                      Masuyer et Sisyphe sont angoissés, quel camp va t il choisir ?


                    • Bulgroz 26 juillet 2008 14:29

                      Aberto,

                      Je ne suis pas des 2 Sèvres, mais par contre je soutiens la proposition de son conseil général qui compte tenu de la dynamique de ce sympathique département, souhaiterait ajouter un un à deux sèvres.


                    • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 14:33

                       @ Bulgroz

                      Cave canem ! Couché ! A la niche, sinon plus de nonosse !


                    • alberto alberto 26 juillet 2008 15:46

                      C’est un peu ce qu’on pourrait appeler de la porcelaine des deux Sèvres...


                    • Bof 26 juillet 2008 15:56

                      Merci de ce renseignement sur "cave canem ". Je me permets simplement de signaler qu’à Pompei le "canem’’ est en trois morceaux , un peu comme déchiqueté par le chien . Ses pattes sont dans le "canem" un peu comme le font les chiens qui s’amusent .Cette photo que j’ai regardée me prouve que déjà à l’époque, ils savaient utiliser et manier le symbole. Où est la barbarie de cette période de l’histoire quand on a cette finesse ? elle était déjà mise au service de la cruauté ?

                      Si quelqu’un pouvait lire l’avertissement secondaire qui doit apparaitre dans le "c" - " an" -et- " em" ? peut être en politique ?

                      J’espère que personne n’y verra à dire sur cette ville de Vichy avec ce "canem"...pour tout dire, je n’ai retenu que la moue et la prononciation de mon professeur d’histoire quand il parlait ’" du régime ’".


                    • masuyer masuyer 26 juillet 2008 16:25

                      Allez !

                      Pour faire plaisir à Bulgroz des chiffres :

                      Les migrations internationales post-industrielles [modifier]

                      Les migrations au début du XXIe siècle [modifier]

                      En 2005, le nombre de migrants[2] dans le monde est estimé entre 185 et 192 millions[3], soit environ 2,9% de la population mondiale. Ce chiffre masque les grandes disparités existantes entre les pays. 63% des migrants résident dans les pays développés et 34% dans les pays en développement. L’Amérique du Nord et l’Océanie comptent plus de 10% de migrants. Alors qu’en Afrique, Amérique latine et Asie les migrants représentent moins de 2% de la population totale de chaque région. Dans certains pays, les migrants représentent plus de 60% de la population, c’est le cas d’Andorre, Émirats arabes unis, Guam, Macao, Monaco, Qatar et le Vatican.

                      48,6% des migrants sont des femmes. La migration est concentrée sur un nombre restreint de pays d’accueil (55). 75% des migrants internationaux sont dans 12% des pays du monde. Les trois principaux pays d’accueil de migrants sont les États-Unis, la Russie et l’Allemagne. Les trois principaux pays d’origine des migrants sont la Chine, l’Inde et les Philippines.

                      En 1965, le nombre de migrants internationaux s’élevait à 75 millions. Au cours des quarante années suivantes, la croissance sera en continuelle augmentation. Rapportée à la population totale, la part des émigrés dans le monde qui était de 2,3% en 1965 a d’abord diminué durant la première décennie pour ensuite augmenter du fait du ralentissement de la croissance démographique. En 2050, les démographes prévoient 230 millions de migrants pour une population totale de neuf milliards.

                      Régions Population totale[4]
                      (milliers)
                      Nombre de migrants[5]
                      (milliers)
                       % Réfugiés
                      (milliers)
                      Pays développés 1 193 872 104 119 59,57 5 008 Pays en développement 4 876 709 70 662 40,43 13 631 (dont pays les moins avancés) (667 757) (10 458) (5,98) (6 551) Afrique 795 671 16 277 9,31 6 060 Asie 3 679 737 49 781 28,48 8 450 Europe 727 986 56 100 32,09 5 649 Amérique latine et Caraïbes 520 229 5 944 3,40 576 Amérique du Nord 315 915 40 844 23,37 1 051 Océanie 31 043 5 835 3,34 85 Monde 6 070 581 174 781 100 21 871

                      Source Wikipédia

                      Tendances mondiales7

                      Ces dernières années, on a observé un changement de tendance au niveau des flux migratoires, les pôles d’attraction de la main-d’œuvre s’étant déplacés.

                      Dans certaines régions du monde, c’est en fait une diminution de la population immigrée qui a été observée.

                      • Bien que le nombre de migrants asiatiques soit passé de 28,1 millions en 1970 à 43,8 millions en 2000, la part des Asiatiques dans la population migrante mondiale a en fait reculé, passant de 34,5 % à 25 % durant la même période.
                      • Le nombre d’Africains se trouvant hors de leurs frontières a lui aussi diminué, passant de 12 % en 1970 à 9 % en 2000.
                      • Cette constatation se vérifie également en ce qui concerne l’Amérique latine et les Caraïbes, dont les migrants sont passés de 7,1 % à 3,4 %, l’Europe, de 22,9 % à 18,7 %, et l’Océanie, de 3,7 % à 3,3 %.
                      • Seule l’Amérique du Nord et l’ex-URSS ont enregistré une augmentation brutale des migrations entre 1970 et 2000, la proportion étant passée de 15,9 % à 23,3 % en ce qui concerne l’Amérique du Nord et de 3,8 % à 16,8 % en ce qui concerne l’ex-URSS. Dans ce dernier cas cependant, cette augmentation s’explique davantage par le nouveau tracé des frontières que par des mouvements réels de populations.

                      Les populations de migrants internationaux restent concentrées dans un nombre de pays relativement modeste.

                      • 75 % de tous les migrants internationaux sont répartis sur seulement 12 % des pays à la surface du globe.8
                      Source OIM

                      Une autre page intéressante : http://www.iom.int/jahia/Jahia/lang/fr/pid/255

                      Où l’on voit que la France se situe au niveau de l’Arabie Saoudite au niveau du nombre de migrants internationaux accueillis (6,5 millions en 2005). Mais l’Arabie Saoudite de compte que 27 millions d’habitants ce qui fait un taux plus de deux fois plus élévé.

                      On notera que les 3 principaux pays d’émigrations ne sont pas situés en Afrique mais sont la Chine, l’Inde et les Philippines.
                       



                    • masuyer masuyer 26 juillet 2008 16:33

                      Et afin de continuer à alimenter le débat


                    • Marsupilami Marsupilami 26 juillet 2008 16:49

                       @ Masuyer

                      Lien très intéressant. Mais il est évident qu’un anthropologue n’a pas les mêmes priorités ni responsabilités qu’un politique. C’est sûr que si tous les immigrés Maliens illégaux de France sont virés, le Mali s’effondre vu le pognon qu’ils envoient là-bas... et le codéveloppement s’effondre aussi... et on a un rush de Maliens sur l’Europe. Dans une émission sur France-Inter, j’avais entendu que 3 mini-entreprises sur 5 créées au Mali grâce à l’aide au codéveloppement étaient viables après 2 ans. C’est beaucoup plus que la viabilité des micro-entreprises créées en France. Tout ça est très complexe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès