Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Agir contre la fascisation croissante

Agir contre la fascisation croissante

Les récents événements autour du débat sur le projet de loi sur le mariage pour tous font la démonstration de la conjonction dans l'action de la droite classique et de l'extrème droite. La fuite en avant dans les propos violents tenus à la fois par les organisateurs de cette contestation mais aussi par des parlementaires de la droite "classique", la violence et les provocations d'une partie significative de ces militants vis à vis des défenseurs de ce projet de loi (chasse à l'homme, menaces de mort, harcellement) installent un climat de plus en plus détestable. Et ce d'autant plus que dans le même temps, il faut assister à la recrudescence des aggressions homophobes. Il n'échappe à personne que les médias, si prompts à enjoindre un syndicaliste de condamner par avance toute forme de violence, y compris verbale, n'y trouve ici pas grand chose à redire. Et l'on peut s'etonner des réactions si timorées d'un gouvernement qui est bien plus offensif face à la contestation, de Notre Dame des Landes à celles des travailleurs d'Aulnay, de Dunlop ou d'ailleurs.

C'est là tout le résultat de l'union qui se fait dans la rue entre la droite et l'extrème droite. C'est la le résultat de la stratégie des cadres politiques de la droite, et d'une certaines hiérarchie des églises qui tombent le masque pour soutenir sur le fond et dans la forme idées et méthodes d'action de l'extrème droite.

C'est au final là le signe d'une fascisation croissante du paysage politique de notre pays. C'est ce que dénonce le PRCF  dans un communiqué du 18 avril 2013 s'adressant à l'ensemble des forces progressistes. Si d'aucun, comme Fergus dans un récent article, interrogelégitimement la forme du discours à gauche pour expliquer cette montée de l'extrème droite constaté aussi bien dans la rue que dans les urnes lors de la dernière legislative dans l'Oise, il est également nécessaire de poser la question du fond politique. C'est ce qui est également fait dans cet article. Au delà des communistes qui sont interpelés directement ici, il s'agit là d'une analuse interessente pour l'ensemble des Républicains et des progressistes au sens large.

"Climat délétère dans le pays - COMMENT COUPER COURT à la FASCISATION qui s’accentue ?

Un climat délétère se développe dans le pays. Il se nourrit des scandales politico-financiers, de la politique de casse sociale et nationale des euro-fédéralistes Hollandréou et Zapat-Ayrault, de la montée du chômage et des inégalités, mais aussi de l’entreprise concertée de l’UMP, du FN et d’une partie de la hiérarchie catholique (qu’il ne faut pas confondre avec la masse des chrétiens) de préparer « un mai 68 à l’envers » sur des bases pseudo- « sociétales ». Des groupes prétendument « catholiques », en fait intégristes, et des fascistes déclarés s’enhardissent et se livrent impunément à des violences graves. Face à eux, l’homme de droite même pas déguisé qu’est Manuel Valls se montre plus soucieux de traquer les sans-papiers et de criminaliser les luttes ouvrières que de contenir sérieusement les trublions fascistes.

Le PRCF appelle les communistes à monter la garde face aux agissements antirépublicains des excités du sarko-lepénisme en quête de revanche. Toute atteinte aux libertés démocratiques, y compris quand elle vise la libre expression de féministes ou de démocrates bourgeois harcelés en tant que tels, tout « sortie » xénophobe ou homophobe, toute injure publique adressée par la droite aux salariés de la fonction publique en tant que tels ou aux prétendus « assistés » (c’est-à-dire aux chômeurs de longue durée), doit être vigoureusement dénoncée en excluant tout sectarisme.

A l’inverse, le PRCF ne doit plus rester seul à dénoncer les sales attaques de la fausse gauche, du type Michel Onfray, visant à criminaliser l’histoire du PCF qui fut le fer de lance de la Résistance armée et qui se voit aujourd’hui criminalisé par ce pseudo-historien, doublé d’un philosophe au rabais et d’un vrai provocateur. Nous demandons à tous les démocrates de diffuser la magnifique réponse indignée que Léon Landini, ancien officier FTP-MOI, Grand mutilé de guerre, victime de K. Barbie, a faite à Onfray et aux nantis qui, du haut de leur liberté d’expression à sens unique, conquise sur lhttp://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/melenchon-doit-changer-sa-134475?debut_forums=0#forum3693854e sang des communistes, osent accuser le Parti des Fusillés de collaboration, voire d’antisémitisme : car ceux qui amalgament les fascistes à leurs ennemis les plus résolus, les communistes, n’ont d’autre objectif que de diaboliser les forces anticapitalistes tout en banalisant l’extrême droite : plus que jamais, l’anticommunisme, y compris le prétendu anticommunisme « de gauche », pave la voie du fascisme !

La véritable réponse de fond à la fascisation – que tant de « marxistes-léninistes » de parade persistent encore suicidairement à nier – ne consiste pourtant pas à faire bloc derrière la social-démocratie, encore moins à apporter un soutien politique à l’actuel gouvernement social-maastrichtien de démontage de la nation républicaine (acte III de la décentralisation, référendums régionalistes programmés en cascade, etc.). Au contraire, c’est parce que la social-eurocratie fait la politique de la droite, du MEDEF, de l’Europe supranationale, des guerres impérialistes et néocoloniales du Mali à la Syrie, qu’elle ouvre un énorme boulevard à la droite ultra et à l’UM’Pen en formation.

Face au Parti Maastrichtien Unique composé de l’UMP, du Centre et du PS, qui désosse les acquis sociaux et qui s’attaque, au nom de l’Europe fédérale, à la structure laïco-républicaine de la France et au principe même de la souveraineté nationale héritée de la Révolution française, il est urgent…

· Que s’unissent les militants franchement communistes, quels que soient leur choix actuel d’organisation ; et pour cela que partout soit diffusé et signé en masse le texte unitaire d’appel communiste au soutien des luttes ouvrières : regroupons-nous, montons la garde autour de Prestalis, Florange, Pétroplus, Good Year, Aulnay, etc.

· Que s’unissent les syndicalistes de classe ! Ayons partout le courage de secouer le désespérant attentisme des directions confédérales euro-formatées ; les fascistes ne sont forts que du recul du syndicalisme de classe effectué depuis vingt ans au nom du « syndicalisme rassemblé » derrière les direction JAUNES de la C.E.S. et de la CFDT ; Quelle que soit notre organisation, brisons les chaînes de la Confédération Européenne des Syndicats, cette courroie de transmission du MEDEF européen !

· Que s’unissent les patriotes républicains et antifascistes dans un large Front de Résistance Antifasciste, Populaire et Patriotique (FRAPP !) unissant le drapeau tricolore de la Révolution française au drapeau de la Commune de Paris. Forgeons ensemble un programme de lutte inspiré des principes du CNR, un programme d’indépendance nationale, de mise au pas des groupes fascistes et racistes, de progrès social, de nationalisation sèche (sans indemnités pour les actionnaires « stratégiques ») du crédit et des grandes industries, de reconstruction planifiée du « produire en France ». Comme le faisait le programme du CNR, mettons « le monde du travail au centre de la vie politique », car laisser le pays aux mains des capitalistes équivaut à accepter la mort rapide de la République française !

· TOUT CELA PASSE PAR LA REVENDICATION, NON PAS DE LA MENSONGERE « EUROPE SOCIALE », ou du mythique « EURO AU SERVICE DES PEUPLES » que nous vendent les dirigeants du Front de gauche et du PCF-PGE de plus en plus déphasés, mais par une lutte résolue pour SORTIR DE L’EURO, de l’U.E., de l’OTAN par la voie progressiste, dans la perspective clairement posée de la rupture avec la domination du grand capital et, pour ce qui concerne les communistes, dans la réaffirmation unie à la porte des usines, de l’option révolutionnaire et socialiste sans laquelle il n’y aura aucune issue durablement progressiste pour notre peuple.

A BAS l’UM’Pen en formation, BARRAGE CATEGORIQUE AUX COQUINS ET AUX COP’PEN du « rassemblement bleu marine » !

Refusons aussi l’UNION SACREE soi-disant ANTIFASCISTE derrière le PS et ses satellites.

Par nos luttes, par la renaissance d’un vrai parti communiste, brisons la tenaille de l’UMPS et de l’UM’Pen sur le pays !

Et pour cela proposons la seule alternative potentiellement majoritaire qui soit : RETOUR AU COMBAT DE CLASSE et élaboration des convergences pour tous ceux qui, indépendamment du PS et de l’UM’Pen, veulent reprendre la voie de la REPUBLIQUE SOCIALE, SOUVERAINE et FRATERNELLE. L’opposition du drapeau rouge et du drapeau tricolore pratiquée par la fausse gauche et par la droite ultra mène le pays au chaos. Unité du combat de classe anticapitaliste, du combat antifasciste et du combat patriotique véritable ! "


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 20 avril 2013 16:00

    Il est certain qu’une soumission au socialisme à haute dose affecte gravement les capacités cognitives


  • Aldous Aldous 20 avril 2013 18:09

    Ce qui permet par la suite de soumettre au Sociétalisme.


  • taktak 20 avril 2013 18:34

    Il faut savoir qui sont ceux qui interdisent et diabolisent le communisme
    Par exemple Goran Lindblad, si actif auprès de l’EU : un fervent admirateur de la SS lettone  :

    "Le 23 septembre 2008, le Parlement Européen a vote une résolution scandaleuse instaurant, le 23 aout, une journée de commémoration pour les victimes du communisme et du nazisme. Cet acte, reposant sur un odieux amalgame historique, assimile les héros avec les criminels, les libérateurs avec les occupants, les combattants communistes avec les Fascistes qui les fusillèrent.

    Qui oserait nier que les communistes furent, tout au long de leur histoire,les plus ardents combattants contre l’hitlérisme ? Qui oserait réfuter que des milliers d’entre eux furent massacrés pour avoir, en Allemagne comme en Espagne, en Italie comme en France, lutté contre le nazisme ? Qui oserait oublier que les peuples d’Union Soviétique payèrent de leur sang la libération de l’Europe ?

    Certains l’osent pourtant, tel Göran LINDBLAD, auteur du rapport remis au Conseil de l’Europe, celui là même qui, le 3 juin 2004 à Riga, avait honoré le mémorial aux SS lettons qui exterminèrent 90 000 juifs dans le sinistre camp de Salaspils !!!

    Mesdames et Messieurs les députés européens, Vincent Peillon et Catherine Trautmann (PS), Bruno Gollnisch et Carl Lang (FN), Jacques Toubon et Nicole Fontaine (UMP), Alain Lipietz et Daniel Cohn-Bendit (Verts), cela ne vous dérange guère d’approuver conjointement ce même texte qui salit la mémoire de ceux tombés pour vaincre le fascisme !!!"

    En cette année du 70e anniversaire de la bataille de Stalingrad, symbole de la possibilité de vaincre le nazisme, il est particulièrement regrettable de voir criminaliser les communistes, cela même à qui nous devons en grande partie la victoire contre le nazisme, la libération de notre pays et la liberté.


  • La mouche du coche La mouche du coche 20 avril 2013 19:26

    Point Godwin dès le titre de l’article. Cela montre que les défenseur du mariage homo n’ont plus que l’insulte comme argument. Ils savent qu’ils ont tort. smiley


  • Aldous Aldous 20 avril 2013 20:06

    Que nenni, la mouche, il n’ont jamais eu autre chose que l’insulte depuis le tout début.


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 avril 2013 10:07

    IL FAUT INTERDIRE CIVITAS ET SA BANDE DE GUIGNOLS...ET VIRER LES DEPUTES MARITON...LE FUR....CIOTTI...MYARD...ET cie

    QUAND A BARJOT ET GUAINO SOIT ILS SE MARIENT soit ils ils repournent dans l’asile psy dont ils se sont échappés


  • taktak 20 avril 2013 10:50

    Votre commentaire à lui seul est une preuve de la justesse de l’analyse que je répercute dans mon article :

    1) justification de l’usage des méthodes violentes - typique de l’extrême droite - pour imposer par la force une opinion : menace de morts, aggression d’homosexuel, manifestation violentes, menace physique des députés au sein même du parlement, chasse à l’homme.... Avec un ralliement de la droite parlementaire à l’extrème droite : le FN sera officiellement dans la prochaine manif pour tous, au coté du GUD, des identitaires, de Civitas etc...
    2) tentative de criminaliser ceux qui s’oppose aux fascisme montant, en premier lieu par un violent anticommunisme primaire.
    « Plus un mensonge est gros, plus il a de chances d’être cru ! Mentez, mentez, mentez, encore et toujours, il en restera bien quelque chose ! » Goebbels. C’est de cela dont il s’agit.
    Voir l’excellent article paru sur AgoraVox sur ce sujet : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/c-est-100-millions-de-morts-123514
    3) votre commentaire se conclue en appelant à la xénophobe préférence nationale du FN, en voulant ainsi détourner la légitime aspiration de nos concitoyen à exercer leur pouvoir politique , faire primer le pouvoir des travailleurs sur celui des marchés, vers la nauséabondes stratégie xénophobe du FN. Il fait là aussi la démonstration que les progressistes doivent sur ce point aussi vous combattre pied à pied.


  • taktak 20 avril 2013 13:49

    « 1) justification de l’usage des méthodes violentes : exactement ce que fait l’auteur en justifiant les violences policière envers des manifestants pacifistes. »

    => je n’ai justifié nulle part d’éventuelles violence policières. Il me semble que s’agissant des manifestations en question, la réponse du pouvoir est bien plus modérée que celles qu’ils appliquent par ailleurs face aux manifestations de travailleurs ou aux opposants à l’Ayraultport. Bien plus modéré que la réponse de la droite et de Sarko face aux manifestation contre la réforme des retraites, où le pouvoir n’hésita alors pas à procéder à des réquisitions par des arrêtes qui furent ensuite déclarés illégaux par la justice, mais ces arretes illégitimes furent mis en oeuvre alors par la force policière... Le FN applaudissait alors des deux mains.

    En revanche, une partie des opposants aux mariages pour tous utilisent des méthodes d’actions violentes. C’est un fait avéré. Et ils sont soutenus par leur porte paroles ainsi que par un grand nombre des politiques de droites qui ne rechignent ni à l’escalade verbales, l’insulte, voir la menace physique y compris à l’assemblée

    « 2) tentative de criminaliser ceux qui s’opposent aux fascisme montant : exactement ce que fait l’auteur en insultant les opposants pacifistes. »

    => sic. Les opposants s’ils sont réellement pacifistes devraient condamner les méthodes et propos fascisants lorsqu’ils sont employés.

    "3) [..]
    L’auteur, se déclarant de plus communiste (100 millions de morts, parti interdit dans tous les pays l’ayant subi), se met ouvertement du côté de la dictature actuelle en invoquant le pire totalitarisme non-religieux ayant jamais sévi sur terre, avec la même tactique que Staline qui qualifiait tous les opposants à sa dictature criminelle de « fascistes ».

    L’auteur correspond parfaitement à la célèbre prophétie de Churchill : « Les fascistes du futur se nommeront eux-mêmes antifasciste. » « 

    => Churchill avait aussi dit au sortir de la guerre »on a pas tué le bon cochon...« .
    Vous faites le même choix en affirmant qu’entre l’URSS et l’Allemagne Nazie vous préférez l’Allemagne Nazie. 
    De Gaule disait lui :

     »Les Français savent ce qu’a fait la Russie soviétique et ils savent que c’est elle qui a joué le rôle principal dans leur libération !"


  • non667 20 avril 2013 16:55

    à taktak
    , vers la nauséabondes stratégie xénophobe du FN.

    et jojo marchais il était du fn ?

    "En raison de la présence en France de 4,5 millions de travailleurs immigrés et de leur familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes..... La cote d’alerte est atteinte, c’est pourquoi nous disons, il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine....Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela crée des tensions.....Les HLM font cruellement défaut et de nombreuses familles françaises ne peuvent y accéder....La charge d’aide sociale nécessaire pour les familles immigrées plongées dans la misère devient insupportable pour les communes." Georges Marchais, Montigny-les-Corneilles, 20/02/1991

     smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


  • taktak 20 avril 2013 19:03

    Et Marchais avait raison. Je ne suis pas pour encourager l’immigration. Mais contrairement au FN, je suis contre la stigmatisation des étrangers, et pour l’égalité des travailleurs quelques soit leurs origine. Le FN est ainsi pour supprimer le droit du sol et imposer un droit du sang qui n’a jamais été d’usage dans l’histoire de France !

    Ne nous trompons pas, les responsables de l’immigration sont principalement les patrons qui les utilisent, notamment par le travail clandestin, pour faire pression sur les salaires. C’est en sanctionnant les donneurs d’ordre (les patrons) et non les victimes que l’on peut trouver une solution. Supprimer les possibilités de régularisation et durcir les conditions d’acquisition de la nationalité (déjà difficiles) et ne prévoir aucune mesure contre le patronat, c’est en fait faire le choix d’augmenter le nombre de clandestins et ainsi la pression sur les salaires. C’est cela la véritable politique du FN

    Le FN est foncierement anti imusulman, anti magrébin et pro catholique, bien loin des principes laïques de notre République. Son discours sur la préférence nationale est xénophobe de par sa conception xénophobe de la nationalité.

    On pourra noter, sur cette même page du programme du FN que je cite que si le FN veut remettre en cause les accords de Schengen sur la libre circulation des personnes (ce qui est déjà frequemment le cas, par exemple lors des réunions au sommet de la classe capitalistes mondiale dans les sommets du G8 ou lors des sommets européens, afin de limiter les protestations populaires), le FN ne propose absolument pas de remettre en cause ces accords qui prévoit surtout la libre circulation des capitaux et des biens.... LE FN EST MONDIALISTE

    Pas de chance pour vous, j’ai un peu étudié le programme du FN, et ne me contente pas de la réthorique creuse de Marine et de Philippot.


  • non667 20 avril 2013 23:42

    à taktak
    LE FN EST MONDIALISTE :
    1°c’est pour cela qu’il s’appelle front NATIONAL depuis 1972 !
    2°le droit du sang
     wiki:En 1804, le code civil, contre le souhait de Napoléon Bonaparte (Bonaparte voulait que toute personne d’origine étrangère avec une éducation française soit française)12, instaure la primauté de la filiation paternelle (droit du sang ou jus sanguinis) : « La nationalité est désormais un attribut de la personne, elle se transmet comme le nom de famille, par la filiation. Elle est attribuée une fois pour toutes à la naissance, et ne dépend plus de la résidence sur le territoire de la France » mais conserve toutefois le droit du sol (jus soli). L’individu né d’un étranger doit néanmoins réclamer la nationalité française dans l’année qui suit sa majorité3.
    3° a propos des étrangers le fn n’a jamais utilisé de bull d’ozer comme le pc à vitry !
    ni parlé de karcher , ni d’odeur  ! comme les donneurs de leçons !
    etc ..........etc .....


  • eric 20 avril 2013 09:15

    A lire ce genre de délire, on comprend mieux certains épisodes historiques. Vu la difficulté de toute une partie de la gauche a reconnaitre de vrais fascistes quand elle en voit, on comprend mieux pourquoi à chaque fois qu’ils se sont présenté dans notre histoire, (par exemple en 40) il a fallu attendre si longtemps pour voir des gens de gauche se mobiliser. heureusement qu’il y a dans ce pays des droites républicaines pour sauver au moins l’honneur du pays face aux totalitaires et des livres d’histoire pour le rappeler.


    • taktak 20 avril 2013 10:29

      (par exemple en 40) il a fallu attendre si longtemps pour voir des gens de gauche se mobiliser

      Il s’agit là d’un pur mensonge. Vous niez la vérité historique. C’est aussi justement par des affirmations de ce genre, fausses et violemment anticommunistes, que l’on peut reconnaître la fascisation des esprits qui est à l’oeuvre.

      Pour revenir sur les faits, non face aux fasciste, la gauche et les communistes en premier lieu n’ont pas attendu l’invasion de l’URSS pour réagir. Vos insinuations sont révisionnistes. J’en veut pour preuve par exemple la brillante demonstration faites par Léon Landini dans sa lettre ouverte à Ardisson en réponse à Onfray. Landini est président de l’amicale des FTP-MOI, de ceux qui furent torturés par Barbie à Lyon et par la force de leur combat antifasciste de toujours réussirent à ne pas lacher un mot. De ces héros nombreux que vous insultez ici.

      Dès les années 30, face aux dangers fasciste en France nettement perceptible par des manifestations de rue violente des ligues fascistes (par exemple devant le parlement....), fut mise en oeuvre la stratégie de Front Populaire. Et le fascisme fut temporairement repoussé en France avec la victoire électorale de 1936.
      Dès les années 30, les communistes et la gauche furent les seuls à se porter au secours de la République d’Espagne agressés par les fascistes. Nombreux sont ceux qui donnèrent leur vie dans les Brigades Internationales. Vous insultez leur mémoires.

      Dès l’invasion de la France, les communistes appelèrent à la résistance armée contre l’occupant. Le 6 juin 1940, Politzer porte parole du PCF alors interdit et dont les membres sont traqués par le gouvernement, demande officiellement au ministre Monzie à ce que l’on arme le peuple pour organiser la résistance du pays. Le 17 juin, de Bordeaux, Tillon appelle à la résistance armée par le seul appel à la résistance qui sera distribué de façon significative sur le sol français :
      « Mais le peuple français ne veut pas d’esclavage, de la misère et du fascisme …. Nous sommes pour un gouvernement, rétablissant la légalité du Parti Communiste, luttant contre le fascisme hitlérien. Nous sommes le nombre nous seront la force. Peuple des usines, des champs, des magasins et des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins et aviateurs encore sous les armes, unissez vous dans l’action »

      En revanche, c’est bien la droite qui fit dans les années 30 le choix des ligues fascistes, puis dans les années 1940 le choix de la Collaboration sous le slogan plutôt Hitler que le Front Populaire. C’est bien la politique Munichoise qui permis le réarmement de l’Allemagne, l’invasion des Sudètes et l’annexion de l’Autriche, cette politique qui refusa jusqu’au bout toute alliance militaire de la France et du RU avec l’URSS pour combattre l’Allemagne Nazie et le danger fasciste. C’est bien parceque les gouvernements Français et Anglais (de droite ou du centre) refusèrent en toute occasion cette alliance à l’URSS que cette dernière n’eut d’autre choix pour se préparer à la guerre que celui du pacte germano-soviétique, constatant alors l’entente parfaite de la France et du RU pour ne pas affronter l’Allemagne nazie.


    • eric 20 avril 2013 10:46

      Vous, vous devriez regarder mémoires d’ex pour découvrir comment les rares vrais antifascistes de gauche, en général lucide parce que d’origine étrangère (MOI) se sont fait traité par le parti de Thorez ; Il y a quelque chose de répugnant dans la récupération tardive de ces victimes du stalinisme par un parti qui a quand même mit deux ans avant de savoir ou étati les vrais fasciste.


    • taktak 20 avril 2013 13:53

      @ éric
      Vous devriez lire l’article que vous commentez, et suivre les liens cité.

      S’agissant des FTP-MOI, vous y verriez que je cite directement une lettre ouverte du président de l’association des anciens FTP-MOI des bataillons carmagnoles libertés. Je n’ai pas de leçons à recevoir de vous sur le sujet.


    • epicure 20 avril 2013 20:15

      C’est vrai que pour l’antifascisme il aurait fallu compter sur des gens qui ne s’opposait à hitler et pétain, que parce que l’armée d’occupation étyait étrangère, tout en partageant les principes, valeurs de pétain et des nazis.
      Je parle de ceux que De gaulle a vu plus que les gens de gauche à londres.

      Bon de toute façon toute personne vraiment à gauche était antifasciste.
      Que les staliniens pur et dur et les socialos de salon en fassent partie (pas blum par exemple qui a vonté contre pétain), ça c’est une autre histoire, même une histoire différente.

      Mais bon vu que c’est la droite qui préférait hitler à un gouvernment démocratiuqment élu, et que c’est à droite que s’affichaient les aprtis qui partageaient les mêmes idées que les fascistes, les nazis, comme l’antisémitisme (voir l’affaire dreyfus), ce qui s’est traduit par le régime collaborateur péténiste, il est déplacé d’attaquer la gauche sur ce sujet.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 20 avril 2013 09:55

      qui ,  ??PLUS BARJOT QUE BARJOT 10 FOIS BARJOT QUI, ? le patron de CIVITAS

      TUEZ LES TOUS....LEUR DIEU RECONNAITRA LES SIENS...LES AUTRES BRULERONT EN ENFER : retour au moyen age...c’est manipulé par le NOUVEL ORDRE MONDIAL QUI VEUT REVENIR AU SERVAGE ET ESCLAVAGE : les salariés coutent trop cher....

      ils sont forts ces banksters


      • Furax Furax 20 avril 2013 11:23

        Bien que n’étant pas vraiment « de votre bord », comme on dit, je vous approuve et suis prêt à vous apporter mon vote et mon soutien pour deux raisons :
        « qu’il ne faut pas confondre avec la masse des chrétiens »
        Je suis un peu las des insultes débiles qui fusent sur ce site. A ce propos, j’avais lu en modération un excellent article d’un militant du NPA (Antoine de Montpellier), sur la théologie de la libération qui n’est jamais sorti, hélas Il proposait un lien excellent, un article concernant la position des pères fondateurs du communisme vis à vis de la religion. Ca remet quelques pendules à l’heure et je me permets de le donner ici :
        http://www.npa2009.org/content/opium-du-peuple-marxisme-critique-et-religion-par-michael-l%C3%B6wy
        La deuxième raison est ici :
         TOUT CELA PASSE PAR LA REVENDICATION, NON PAS DE LA MENSONGERE « EUROPE SOCIALE », ou du mythique « EURO AU SERVICE DES PEUPLES » que nous vendent les dirigeants du Front de gauche et du PCF-PGE de plus en plus déphasés, mais par une lutte résolue pour SORTIR DE L’EURO, de l’U.E., de l’OTAN par la voie progressiste, dans la perspective clairement posée de la rupture avec la domination du grand capital et, pour ce qui concerne les communistes, dans la réaffirmation unie à la porte des usines, de l’option révolutionnaire et socialiste sans laquelle il n’y aura aucune issue durablement progressiste pour notre peuple.« 
        Enfin une position claire nette d’un parti de gauche qui pose la vraie urgence loin de tous les »enfumages" !


        • taktak 20 avril 2013 14:02

          @ Furax

          merci pour ce lien.

          Cette position n’est pas seulement celle du PRCF. Elle est partagé avec le M’PEP et également les gaullistes des Club Penser la France.
          http://www.m-pep.org/spip.php?article3284


        • Furax Furax 20 avril 2013 20:58

          La référence à de Gaulle n’est pas inutile ! Il savait qu’il n’existe pas de peuple de gauche et de peuple de droite mais un peuple de France. Il a pris tout le monde avec lui à Londres : communistes, juifs, marins pécheurs, fachos. Aucune exclusive !
          Nous sommes en guerre. Contre l’Europe des prédateurs banquiers.
          La guerre est vitale et doit être totale,rien ne doit diviser le peuple français dans cette lutte. C’était aussi le message de Marx et Engels (voir le lien) qui estimaient que les conflits contre la « religion » étaient néfastes car ils divisaient et nuisaient à l’unité et parasitaient la cause commune : mettre à bas l’exploitation capitaliste.


        • juluch juluch 20 avril 2013 14:26

          Loi scélérate qui a réussit le tour de force de diviser tous le monde.


          Intransigeance de ce gouvernement de fantoche, qui met toute ses forces dans un projet de loi dont plus personne ne veut.

          La seule chose concrète que feront les socialistes.

          Pour le reste....................ils sont pas concernés.

          Remarquez, Hollande ne fut élut que de justesse pour ne plus avoir Sarkozy.......on savait qui étaient les socialos.

          A présent nous avons des violences anti homos que l’on voyait pas avant.

          Radicalisation des uns et des autres, provocations tout azimut, dans la rue et à l’assemblée.

          Quant à votre appel à un vrai partit communiste............JE SUIS MORT DE RIRE !!

          Vous ne représentez plus rien du tout.........que dalle.....le vide complet.

          Vous retournerez dans les oubliettes de l’histoire avec un lourd passé à traîner derrière vous dans le monde ou en France.

          Vous n’avez jamais vraiment rien fait de concret pour votre pays, si se n’est le trahir à plusieurs reprise au cours de ces décennies, vous avez oublié vos convictions au profit de luttes inutiles et stériles qui ont ruinés votre électorat.

          Même la CGT qui est, ou fut ,à votre remorque n’a pas évoluée ou si peu.

          Facile à présent de tout critiquer, de tout vouloir chambouler alors que vous porter une partie du bilan désastreux que vous dénoncez......



          • Esprit Critique 20 avril 2013 15:55

            Tout a fait d’accord :

            Halte a la Fascisation socialo-bobo !


            • Denzo75018 20 avril 2013 17:50

              Tout ceci est le résultat du clivage imposé aux Français par Hollande !

              Que d’amalgames, être contre le mariage pour tous, n’induit pas d’être fasciste !

              Mais il est vrai que pour les « gens » de Gauche avoir des idées différentes des leurs, est forcément être « fasciste » .....


              • taktak 20 avril 2013 18:10

                Bien sûr que l’on peut être contre le mariage pour tous et ne pas être fasciste.
                Ce n’est pas du tout ce qui je dénonce dans ’l’article.

                La fascisation, c’est entre autre cela :

                19 novembre 2012, Caroline Fourest tabassée par Civitas.  Julien Dufour, secrétaire du Front national : "Caroline Fourest tabassée j’en rêvais, je peux mourir tranquille maintenant."

                 

                4 janvier 2013, Benjamin Rosmini, président d’Homosexualité et socialisme, reçoit un courrier et une douille de 9 mm. "Si le projet de loi n’est pas retiré, alors nous devons agir contre le chef de cette association socialiste qu’est HES."

                 

                26 mars 2013, Erwann Binet, député, forcé par les identitaires d’annuler des conférences par sécurité. Christine Boutin s’en félicite : "Vous avez réussi à réveiller mon camp ! Ce n’est pas fini."

                26 mars 2013, Christine Boutin affirme que "La France est entre les mains de véritables dictateurs qui n’hésitent plus à gazer les enfants comme dans les pires régimes de l’histoire."

                 

                27 mars 2013, Christiane Taubira conspuée et menacée à Lyon par des membres de la Manif pour tous et des Jeunesses nationalistes.

                 

                3 avril 2013, le GUD diffuse une image sur Internet : la silhouette rose fushia d’un homme à terre, la tête écrasée sous les coups d’une silhouette noire. Le slogan : « Good night Gay Pride ».

                 

                4 avril 2013, Christophe-André Frassa, sénateur favorable au texte, menacé de mort, change son intention de vote. Christine Boutin s’en félicite : "Bravo ! #Onnelâcherien"

                 

                4 avril 2013, Chantal Jouanno, sénatrice, harcelée devant son domicile, les noms de ses enfants révélés publiquement.

                 

                7 avril 2013, Esther Benbassa, sénatrice, voiture dégradée, reçoit des menaces par téléphone, mail, courrier…

                 

                7 avril 2013, Wilfred de Bruijn se fait tabasser dans le XIXe pour avoir tenu la main de son ami Olivier dans la rue. Bilan : réveil dans l’ambulance, dents brisées, fractures des os de la face.

                 

                11 avril 2013, Frigide Barjot menace : « Hollande veut du sang, il en aura ! »

                 

                14 avril 2013, Caroline Fourest protégée par la police pour voyager en train. 
                Tweet d’Alexis Le Castel, Front national : « Si je pouvais tuer une personne, ce serait Caroline Fourest. »

                 

                16 avril 2013, le cardinal André Vingt-Trois attribue aux homosexuels l’origine de la violence de la société : "L’impuissance à accepter un certain nombre de différences dans la vie sociale aboutit à la cristallisation de revendications catégorielles de petits groupes, qui pensent ne pouvoir se faire reconnaître que dans la violence."

                 

                17 avril 2013, agression homophobe devant un bar gay de Lille. Trois blessés.

                 

                17 avril 2013, la députée Sylviane Bulteau est menacée d’être enlevée puis tuée à l’aide d’explosifs.

                 

                18 avril 2013, le député Philippe Cochet accuse dans l’hémicycle Christiane Taubira d’être « en train d’assassiner des enfants ».

                 

                18 avril 2013, agression à l’arme de poing et saccage dans un bar gay de Bordeaux.

                 

                19 avril 2013, des députés veulent frapper un membre du ministère de la Justice dans l’hémicycle. Une huissière reçoit des coups de poing.


              • juluch juluch 20 avril 2013 18:13

                Se que je disais, cette lois scélérate divise tous le monde.


                Je provoque, tu provoques, il provoque, nous provoquons..........etc !

              • taktak 20 avril 2013 18:18

                J’ajoute que dans cet article, il n’est nul part question de savoir si il faut être pour ou contre la loi sur le mariage pour tous. Là n’est pas la question. Ce débat est très secondaire.

                Et il ne s’agit pas non plus de soutenir la stratégie choisie par le gouvernement pour ce servir de cet acte politique symbolique qu’est le mariage pour tous, pour faire un écran de fumée au fait que sa politique tourne le dos au mandat donné par le peuple : le gvt préfére mener une politique économique et sociale que ni le FN ni l’UMP ne renient et combattent, politique imposée par la classe dominante à Bruxelles.

                Il demeure que l’on assiste à une fascisation de la société. Et les commentaires violemment anticommunistes que l’on peut lire ici, commentaires se basant souvent sur des mensonges éhontés, commentaires qui osent afficher la préférence de l’Allemagne Nazie plutôt que l’URSS n’en sont pas le moindre des symptômes.


              • juluch juluch 20 avril 2013 18:57

                C’est pas mal aussi se que vous avez publiez.......


                On est tous le facho de quelqu’un selon que l’on est d’accord avec lui ou pas.

              • Massaliote 20 avril 2013 18:35

                "Ce matin à l’Elysée, une réunion s’est tenue à 11h30 entre le président, conscient d’avoir perdu la bataille de la communication sur internet, et un certain nombre de blogueurs favorables au lobby LGBT."

                Que les anti-fachos autoproclamés se rassurent Flamby sonne l’hallali contre la MPT smiley

                Il n’a pas réussi par les gaz et les matraques, il va charger sur internet, le changement c’est maintenant. On va le dresser ce peuple rebelle smiley


              • epicure 20 avril 2013 21:00

                « La lutte contre les discriminations est un dispositif de domination »
                on est en plein délire orwelien là : la lutte contre les dominations produites apr les discrimination, c’est une domination.
                C’est comme laliberté c’est l’esclavage.
                Les discriminations c’est déjà une division des personnes, donc en quoi leur diparition constitue une division des gens, bien au contraire, la non discrimination, c’est l’unité du peuple à la fois législative, et pratique.
                Ce sont les discriminations qui divisent le peuple.
                D’ailleurs l’oligarchie aime les discriminations, même si elles ne reposent pas sur les mêmes principes que les traditionnelles. Elles sont avant tout économiques, mais au final on peut retrouver les mêmes discriminations que les traditionelles, comme par exemple les enfants d’immigrés pauvres d’origine sub méditerranéenne, se retrouvent discriminés en étant concentrés dans des quartiers où s’accumulent tous les handicaps sociaux.


              • epicure 21 avril 2013 21:16

                tu as oublié de souligner en gras ceci :
                 « En un mot, elle a substitué à l’exploitation que voilaient les illusions religieuses et politiques l’exploitation ouverte, cynique, directe et toute crue.
                 »

                Bref au final Marx ne défend nullement ce qu’il énonce comme détruit par le capitalisme libéral. Il considère cette destruction comme un progrès , puisque l’émancipation de l’individu pronée par Marx repose évidemment sur la destruction des liens arbitraires, autoritaires traditionnels.
                Ce n’est pas la destruction des liens féodaux, archaïques qu’il dénonce, mais ce que les capitalistes libéraux en ont fait, au lieu de participer à l"émancipation des individus.
                Pour Marx, si je me rappelle ce que j’ai lu, l’abolition du féodalisme, des liens traditionnels étiat une étape nécessaire pour permettre le pasage de la société au socialisme.

                Donc c’est bien joliu de citer marx, mais encore faut il le comprendre comme tu dis si bien....


              • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 20 avril 2013 19:14

                taktak,

                Vous avez vu le temps qu’il a fallu au Gouvernement pour faire voter le TSCG et le MES ? Quelques jours. Pareil pour l’ ANI. 
                Pareil pour les hausses d’impôts et les coupes budgétaires.

                Et ces Lois concernent tous les Français et ne sont que la suite de la politique de Sarkozy.

                Le « mariage pour tous », ne concerne que quelques milliers de personnes, il aurait pu être voté en un mois, mais le cirque dure depuis plus de 6 mois, les médias sont mobilisés à toute heure de la journée.

                Cela ne vous mets pas la puce à l’oreille, cette différence de traitement médiatique ?

                Vous ne voyez pas qu’il s’agit, sous couvert de sujet de société, de réactiver le clivage PS/ Droite ? Que tout ce cirque a été voulu et encouragé par le Gouvernement ?

                Et quand il a été dépassé par les évènements, il a accéléré la cadence, le vote aura lieu mardi et pas fin Mai. C’est tout du cinéma !

                La Droite, pas plus que le PS ne tiennent à expliquer qu’ils sont d’accord sur tout.

                Quant au marxisme qui semble vous tenir à coeur, je crains que malgré le dévouement des soldats russes et des communistes résistants français, le stalinisme n’ait tué l’espoir dans le marxisme jusqu’à la fin des temps....
                Mes condoléances.


                • taktak 20 avril 2013 19:29

                  merci pour cotre commentaire.
                  Je suis d’accord que ce choix de mettre la priorité sur le mariage homosexuel est un choix de communication, un écran de fumé sur la politique du gouvernement qui est la continuation de la politique de Sarko, continuation qui de toute façon est imposée par le carcan de la construction européenne.

                  Encore une fois, cet article n’a pas pour but de se positionner sur ce débat précis. A aucun moment il ne dit que ceux qui sont contre -ou pour - sont des fascistes. Là n’est pas la question.

                  Mais bien de constater qu’à travers le climat délétère qui s’installe dans le pays, c’est à une fascisation des esprits, avec une montée continue des thèses de l’extrème droite et un union dans la rue de cette dernière avec la droite sur les bases les plus réactionnaires que ce soit dans le discours ou par les méthodes employées.
                  Et aussi de proposer une stratégie d’action aux progressistes pour faire face à cette fascisation.


                • taktak 23 avril 2013 10:38

                  Pour répondre à votre commentaire et remettre au premier plan le sujet important qu’est l’ANI, j’ai proposé à la modération un article...

                  http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=134669


                • simir simir 24 avril 2013 09:05

                  Détrompez vous Pilou, le stalinisme fait une remontée impressionnante en Russie.

                  Récement un sondage a montré que les jeunes en ont une bonne opinion et le pc de Russie malgré la triche de Poutine rassemble 20 % des électeurs.
                  Dans certains ex-pays socialistes (Lituanie, Pologne, Tchéquie ..) on interdit les symboles des anciens parti communistes comme la faucille et le marteau.
                  Croyez vous que plus de 20 ans après on instaure ces lois dans ces pays pour simplement le plaisir de faire du papier ? 
                  Non et c’est bien pour contrer la remontée de ces idées dans l’opinion publique que ces gouvernements agissent ainsi.
                  « Tuer l’espoir » Passer d’un pays à l’état moyennageux à la 2eme puissance mondiale en 30 ans et bien je voudrais bien que l’on tue l’espoir ainsi chez nous.
                  Pour les libertés, les morts le capitalisme a beaucoup plus tué et tue encore aujurd’hui.
                  J’écoutais Mermet sur France Inter cette semaine dans Là-bas... et j’y ai appris un fait totalement occulté de cette histoire capitaliste ; de 1929 à 1939, 200 000 chômeurs anglais on du se rendre de gré ou de force dans des camps de travail dans le but de les formater pour accepter de travailler ensuite avec des salaires de misère. Ces camps étaient isolés du reste de la population et des conditions de vie abominables y régnaient.
                  Maintenant vous pouvez continuer à dire que le meurtre de Kirov n’a pas existé, que Toukhatchevski n’avait pas passé d’accords avec l’allemagne nazie ou que l’ingénieur étasunien John Littlepage qui travaillait dans les mines en Oural est un menteur lorsqu’il décrit comment une grande conspiration dirigée de l’étranger utilisait le sabotage industriel comme pièce maîtresse pour abattre le gouvernement soviétique.
                  C’est vrai qu’en France, un pays qui a fusillé des soldats qui avaient refusé de mettre un pantolon blanc, on aurait toléré cela .


                • Jonas 20 avril 2013 19:33

                  Réponse à taktak. 




                  Vous avez raison de condamner les manifestants contre le « Mariage pour tous » et certains de leaders qui ne respectent pas la démocratie. On a le droit de manifester avant, mais une fois la loi passée , il faut s’incliner.

                  Je suis contre le « Mariage pour tous » Mais pas contre les unions entre personnes qui s’aiment qui doivent avoir les mêmes droits et devoirs que les autres couples.

                  Pouvez-vous définit le fascisme ? 

                  Et suivant votre définition , est-ce que les faits suivant relèvent du fascisme ?

                  1) « Près de 300 salariés sur 1 120 ( soit 26% ) de Continentale ont saccagé des bureaux de la sous-préfecture de Compiègne après un rejet du tribunal de Sarreguemines- où se trouve le siège social de l’entreprise- de leur demande suspension ou d’annulation de la fermeture de l’usine de Clairoix dans l’Oise

                  Des bureaux ont été dévastés , des ordinateurs et des dossiers renversés. Beaucoup de dégâts matériels. Ils ont aussi mis à sac le poste de garde de l’usine Clairoix. ( avril 2009)


                  2) José Bové ( Mondredon du Larzac)

                   » Le porte-parole de la Confédération paysanne est poursuivi pour avoir « détruit, dégradé, détérioré gravement en réunion un bien d’autrui en organisant et dirigeant une opération de détérioration du Mc Donald’s de Millau ». Cette infraction est passible selon l’article 321.22.3 du code pénal , d’une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement + une amende. 
                  Le même José Bové avait également comparu « pour menaces de dégradations dangereuses pour les personnes ». Selon le témoignage d’un officier de police judiciaire. José Bové avait déjà été condamné a huit mois de prison avec sursis une amende d’amende pour la neutralisation de maïs transgénique etc. " ( Midi Libre du mois de novembre 2006)

                  Dans une démocratie , toutes les opinions ont droit de s’exprimer en respectant la loi du pays et tout dérapage doit être sanctionné . Aussi bien les manifestants contre le mariage pour tous que les salariés de Continental et José Bové pour ses agissements.

                  Il faut juger les faits et laisser la rhétorique éculée de côté. 

                  En démocratie , il ne peut y avoir deux poids et deux mesures.






                   

                  • taktak 20 avril 2013 21:12

                    dans le premier cas la justice a montré que le plan de licenciement était non conforme à la réglementation. La colère de ces salariés face à un état ne faisant pas respecter la loi républicaine était juste et légitime. Et ce d’autant plus, qu’ils ont été les victimes d’un chantage à l’emploi et qu’ils se sont fait lourdés à la fin. Cette situation n’est pas comparable.

                    http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2013/02/14/licenciements-annules-pour-les-conti-de-clairoix
                    http://www.humanite.fr/social-eco/clairoix-continental-pouvait-vivre-515387

                    Sur le sujet, on se souvient de Pujadas, qui mérite sa laisse d’or du PPPA, exigeant de X mathieu une condamnation. Il n’y a rien eu de la sorte dans les médias sur les propos - par exemple des députés de droite et d’extrème droite - appelant eux directement à la violence, voir faisant le coup de poing.


                  • wesson wesson 20 avril 2013 20:33

                    Bonjour l’auteur, 


                    enfin un article clairvoyant ou les choses sont dites. Nous avons une fois de plus une droite frustrée et revancharde qui n’accepte pas la défaite et le verdict des urnes, et qui fait le pari d’une alliance avec l’extrême droite pour l’emporter. Que cela nous rappelle bien des choses et pas des plus agréables.

                    Et il faudrait que enfin en France on prenne conscience du véritable danger que constitue tous ces groupuscules fascistoides, dont la violence est centrale dans leur manière d’agir. Il faudrait les traiter exactement comme on traite les petits voyous basanés : en prison de suite, des procédures rapides et bâclés et des peines injustes destinées à faire l’exemple. Peut-être prendraient-ils alors conscience de ce qu’est leur politique lorsque on leur applique à eux aussi.

                    • taktak 20 avril 2013 20:57

                      Bonjour Wesson,

                      Nous avons une fois de plus une droite frustrée et revancharde qui n’accepte pas la défaite et le verdict des urnes, et qui fait le pari d’une alliance avec l’extrême droite pour l’emporter. Que cela nous rappelle bien des choses et pas des plus agréables.

                      C’est bien de cela qu’il s’agit.


                    • byle 20 avril 2013 21:12

                      Putain c’est de la bonne la barbe de robert hue.. ! 

                      T’en veeeeuuuxxx ? O_o 

                      • jymb 20 avril 2013 23:35

                        On ne pourra pas nier que le quinquennat du sieur Hollande aura été marqué par une pagaille monstre et ce déchirement de société qui n’existait pas avant son élection.
                        Les manifestants ne sont pas sortis par miracle de chez eux.
                        pourquoi avoir poussé volontairement la France dans cette zizanie ?
                        A qui profite le crime ?
                        Quelle sera la prochaîne débilité qui fera exploser la rue ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès