Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Alcool et délit de sale-jeune

Alcool et délit de sale-jeune

Je voudrais d’abord situer mon cadre de référence avec deux citations/phrases.

La 1ère est de Michel Audiard « les cons cela ose tout, c’est à cela qu’on les reconnait » ;

La 2ème est de Jacques Brel « les bourgeois, c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient c.n ».

Ainsi nous avons un monsieur d’une fantastique utilité comme seule la République peut nous en pondre : Môssieur sécurité routière. Depuis le 31 mai 2012 c’est le sieur Péchenard, un préfet, qui est délégué à la sécurité et à la circulation routières, et ses attributions sont d’une extrême précision. Pensez donc :

„Au ministère de l'intérieur, l'élaboration et la mise en œuvre de la politique de lutte contre l’insécurité routière relèvent de la délégation à la sécurité et à la circulation routières.


Elle est placée sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et est également mise à disposition du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, compétent en matière de réglementation technique des véhicules, de sécurité des infrastructures et d'équipement routier (décrets du 25 novembre 2010 et décrets du 24 mai 2012).

Le délégué interministériel à la sécurité routière, nommé en Conseil des ministres, assure la coordination de l’activité des ministères consacrée à la sécurité routière. Il est également nommé délégué à la sécurité et à la circulation routières.”

Ce brave préfet dispose d’un bras armé, l’ONISR, un Observatoire National qui, comme tous les observatoires que les gouvernements successifs nous ont pondu, semble accueillir en priorité des fils de … des cousins de … des camarades de … des compagnons de ….. bref, la routine.

Le rôle de ce bras armé est :

L’ONISR est directement placé auprès du délégué à la sécurité et à la circulation routières. Il assure la collecte et la diffusion des informations nécessaires à la préparation et à la mise en œuvre de la politique de sécurité routière.

À ce titre, il :

  • rationalise et unifie la collecte des données statistiques provenant des différentes sources nationales et internationales ;
  • assure leur mise en forme, leur interprétation et leur diffusion ;
  • effectue ou assure le suivi des études générales ou sectorielles sur l’insécurité routière ;
  • évalue les mesures de sécurité routière prises ou envisagées.”

Depuis sa nomination, les services ont fonctionné „bien merci”, recueillant la liste des morts et blessés de la route, et fournissant a notre brave préfet des moyens d’analyser la situation et de faire des propositions intelligentes. Et c’est là que le bât blesse !

Nous savions que depuis quelques années, disons une bonne dizaine, le ministère de l’intérieur était offert à des gens à tendance xénophobe, voire fascisante. La nostalgie probable de cette belle époque où nous avions un secrétariat d’Etat aux questions juives est revenue pas à pas avec „la question de l’immigration”, „les Roms”, en attendant un hypothétique „Ministère de la Repentance et du Communautarisme Réunis ?

Cette fois notre préfet, revenant des champs et de ces nouveaux distributeurs de banque que sont les radars automatiques, entre au hit parade du bêtisier avec une proposition décoiffante : Interdire l’alcool aux moins de 25 ans.

Voilà une idée qu’elle est bonne ! A elle seule elle représente toute l’immensité du génie français, du particularisme français, de cette françitude sans laquelle nous ne serions pas nous-mêmes.

En Europe, cette belle invention administrativo-financière que personne d’autre ne nous envie, l’heure est à l’harmonie. Mais ce terme mérite une explication, l’harmonie ne signifie pas l’omogénéïté, elle se veut être un orchestre ou les choses sont mises en musique intelligemment et sans note discordante. Ainsi, en ce qui concerne l’alcool au volant les irlamdais ont droit à du 0,8%, les roumains du 0,0%, les maltais du 0,8%, les hongrois du 0,0%, les allemands (nos maîtres) du 0,5%, les polonais du 0,2% (voir ce lien http://www.buveurs.com/Taux-limite-d-alcool-dans-les-pays-d-europe ). A ce stade je me demande à combien a droit le Chef d’Orchestre !

Pour les limitations de vitesse, ce n’est pas mieux, là aussi c’est cacophonie à tous les étages : 50 ou 60 en ville ? 70, 90, 100, 120 ou 130 sur les voies rapides, les autoroutes ? Il ny aurait plus de frontière, mais vous avez intérêt à vous arrêter à chaque nouveau pays dans lequel vous entrez pour lire (et digérer) ses particularités !

(voir ce lien de 2008 http://chri2neux.free.fr/img/z_limit_vit_europe.pdf )

Ceci étant aucun de ces pays n’a osé, jusqu’à ce jour, une mesure discriminatoire ciblant une catégorie de la population : les jeunes en âge de conduire. Ainsi ces 18-25 ans seraient dangereux car imbibés mais ne tenant pas l’alcool, alors que notre préfet, lui, avec 0,5% il aurait le droit de prendre sa voiture. Et s’il est riche et s’appelle Depardieu, il n’a même pas droit à la cellule de dégrisement. Que c’est beau la République quand elle se décline ainsi !

Et pourtant, ce sont toujours des plus de 25 ans qui nous ont entraîné dans des guerres, qui ont décidé de bombarder la Yougoslavie, la Libye, de sécuriser les centrales nucléaires, d’offrir aux pays en voie d’indépendance des bombes à fragmentation, à sous-munition, des mines antipersonnel ! Etaient-ils bourrés ces gens-là quand ils ont pris ces décisions ? Et comme la réponse est très certainement oui, à quelle dose ? 0,2% ? 0,5% ? 0,9% ? Hors norme ? A la Poutine ou à la Eltsine ?

Bon, d’aucuns diront que je dérive, que je suis hors sujet, que je m’emporte, et pourtant ! Hormis Najat Belkacem qui est prête à cautionner et anonner n’importe quoi pour garder son poste, je n’imagine pas une seule Femme envisager une telles imbécilité !

De plus, pour moi qui suis „un peu” juriste sur les bord je savais que la capacité de discernement était codifiée par la Loi, et que si elle n’était pas liée à l’âge elle correspondait à un stade d’évolution de l’enfant (mineur), et qu’en général la responsabilité pénale était fixée à 13 ans. (voir ce lien http://www.droitsenfant.com/loi_statut_enfant.htm ).

Hormis les cas de curatelle et de tutelle, toute personne de 18 ans est majeure et bénéficie des droits dont dispose tout majeur, citoyen de la République Française, et dont la devise, je le rappelle pour notre préfet en goguette et les victimes du terroriste Al Zheimer, est : Liberté, Egalité, Fraternité.

Donc je vous suggère, pour que cette tâche que vous vous êtes faite à vous même soit lavée, de modifier cette proposition en choisisant parmi les portes de sortie suivantes :

-la démission d’honneur (si vous connaissez ces deux mots, bien entendu) ;

-l’augmentation de la date d’obtention du permis à 25 ans (pour égaliser les droits entre citoyens alcoolisés quel que soit leur âge) ;

-l’interdiction de conduite pour tout citoyen dont la religion n’interdit pas l’alcool (sans obligation de porter la burqa, bien entendu) ;

-l’interdiction pour les restaurants et les cuisinières de péparer tous ces plats vicieux que sont le „coq au vin”, les „crèpes flambées”, le „melon au Porto”, dont personne ne se méfie, et surtout pas les moins de 25 ans, qui semblent être comme vous le laissez entendre „plus cons que les autres” ...

Et surtout apprendre par choeur cette chanson (prémonitoire ?) de Georges Brassens :

http://www.youtube.com/watch?v=gznDOMKeWkA 


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Magnon 26 décembre 2012 11:12

    @Gérard
    Le con est en général jeune avant d’être vieux, sauf qu’alcool et pétard aidant, il enfonce les limites du bon sens de l’intelligence et de la « normalité citoyenne » et du plus simple des bons sens.
    En plus en matière de sécurité routière la connerie tue, tue beaucoup, tue trivialement, tue de manière révoltante !
    Faut-il interdire la connerie, je veux bien croire qu’on y pense, mais surtout, il faut interdire la bêtise dopée à l’alcool.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 décembre 2012 12:54

      @Magnon, je sais, j’ai ete jeune avant d’etre vieux

      Par contre je n’ai jamais vu une idee aussi conne ! pour le moment les records de taux d’alcoolemie sont, a ma connaissance, chez les plus de 40 ans ... pas chez les moins de 25 ans


    • noodles 26 décembre 2012 12:28

      Je ne voudrais pas faire de démagogie, mais ...L’ETAT A LA REPRESSION POUR TOUT LANGAGE, LES STATISTIQUES SONT, POUR LES GENS EN CHARGE, LE SEUL GUIDE DE DECISION. 


       Les jeunes se retrouvent en soirée privée pour boire le plus vite et le moins cher possible...résultat on roule bourrés. ET SI ON ANALYSAIT POURQUOI LES JEUNES ONT CE COMPORTEMENT ? Pour ma part, je pense qu’on découvrirait des faits de société bien gênants pour qui nous « dirige » hum... Les jeunes gens ont-ils la belle vie ? Je vous cite un exemple paru dans 20 minutes : Samedi soir à Rennes.  Une foule de jeunes et de moins jeunes est réunie autour de musiciens. Un peu plus loin,  rue de la Soif, les terrasses sont occupées malgré le crachin. Sur les tables, demis et pintes de bière. Une bouteille par personne Dans un des nombreux cafés de l’artère, Thomas, Pat, Kevin et d’autres fêtent les 24 ans de leur copain Mika. Pour eux, pas question de rester dans les bars. La soirée va se poursuivre chez l’un d’eux. Et la réflexion est la même pour tous : « Ça coûte trop cher dans les pubs, pour le prix de quelques bières, on a une bouteille dans une grande surface. » Au menu du soir, un peu à manger, mais surtout de l’alcool : vodka, whisky, bières, prémix (boissons énergisantes). Avec, en moyenne, une bouteille d’alcool fort par personne. « On s’amuse plus quand on boit, on se lâche, on danse », confie Mika. C’est vrai, « c’est plus facile de communiquer. TROP « NULLE » LA VIE QU’ON NOUS OFFRE. « Quand je ne bois pas, je suis plus fermé, plus sérieux », ajoute Thomas. » « On ne boit pas non plus sans raison, ça doit rester un moment convivial », poursuit l’un d’eux. Pourtant, tous sont d’accord pour dire que la tendance est « d’être saoul, le plus vite possible ». Et pour cause, les jeux à boire de l’alcool sont un tremplin pour l’ivresse. « Ils nous permettent de boire plus et plus vite.  PUERIL ME DIREZ VOUS / CE SONT DES ENFANTS CES JEUNES HOMMES ET FEMMES. Avec le jeu « Biskit, » en une heure, tout le monde est bourré. Il se joue avec deux dés. « Le Biskit se joue à 3 ou +, avec 2 dès ( avec des dès qui s’allument c’est encore plus la bombe). Pour l’alcool , faut prendre du degré élevé , et toujours prévoir »LA CAISSE A DÉDÉ« , c’est a dire eau de vie, alcool fait maison,etc... Servir dans des verres assez gros. Par exemple, si tu fais une paire de deux, c’est à ton voisin de gauche de boire. Un double six, tout le monde boit et cul sec », explique Thomas. « Une certaine inconscience plane vis-à-vis de l’alcool », reconnaît-il. A 25 ans, Thomas a plus peur de mourir d’un cancer du poumon que d’un cancer du foie. En cause ? Les campagnes de prévention contre l’alcool chez les jeunes qui, selon lui, se centrent davantage sur la sécurité que sur les effets sur la santé... »
      Pour ma part, j’ai toujours pensé que les mesures prises sur la foi des statistiques évitent aux dirigeants de réfléchir à mieux que la répression. Surtout que nous voilà dans un monde de la triche à tous les niveaux y compris le niveau des grands politiques : 
      c’est du « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais »
      noodles






      • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 décembre 2012 13:01

        l’alcool « desinhibe » en agissant sur le « sur-moi », et ce n’est pas d’hier !

        quand aux paris a la con, c’est pas d’hier non plus ! sauf que quand j’ai eu mon permis VL, en 1969, on ne nous emmerdait pas avec les alcootests ni avec la limitation de vitesse, et j’ai perdu quelques copains avec ces voitures qui roulaient a tombeau ouvert (dauphine a 110 km/h, 404 a 130 km/h, simca 1000 a 120 km/h), maintenant on se scrashe a 180 km/h alors que nos voitures devraient disposer de limiteurs de vitesse !!! Cherchez l’erreur.. et le profiteur !


      • fredleborgne fredleborgne 26 décembre 2012 13:24

        Cette décision a dû se prendre avec tout le discernement d’une discussion de comptoir d’abrutis disposant de chauffeurs payés par la République...


        • Stof Stof 26 décembre 2012 13:29

          La connerie de la tolérance zero, c’est qu’au lieu de tenter de se limiter à un ou deux verres, il n’y aura plus de limites du tout. Foutu pour foutu, autant se bourrer la gueule à mort.


          • zelectron zelectron 26 décembre 2012 13:31

            Les statistiques routières ne prennent pas en compte les suicides alcoolisés ou non ...


            • Yvance77 26 décembre 2012 14:37

              Buna Gérard,

              Le souci n’est pas là, il est dans le vécu de certains dont moi ! Jeune je le fus aussi avec mes joies, peines etc...

              Et mon lot d’accident incluant un de mes meilleurs potes de l’époque. Il était à l’aube d’intégrer l’équipe de France de handball. Puis au sortir d’un match une petite beuverie entre amis, 5 dans une caisse à savon le conducteur qui avait gouté plus que de raison le jaja entre Antibes et Cannes, il commence à se prendre pour Alain Prost, terre plain central voiture couchée, police et bilan :

              1 mort (celui à la place qu’il faut) mon ami paraplégique les autres en miettes, et le conducteur, cocu certainement, miraculé... rien de chez rien, pas même un ecchymose. Bon les flics et la justice l’ont pas raté ensuite.

              Je me suis rendu régulièrement voir mon ami sur la presqu’ile de Giens au centre des traumatisés de la route. J’ai vu les ravages (surtout chez le jeunes motards). Après discussion tous ont regretté... qui la goutte de trop, qui de ne pas avoir hurlé « ralenti » etc...

              Alors je sais pas et je m’interogge... si malgré tout cela peut sauver quelques vies une mesure comme cela, c’est toujours mieux que d’avoir une mère qui se penche sur le cercueil de son gamin que l’on enterre par la faute de trop.


              • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 décembre 2012 16:24

                Buna Yvance

                tu sais certainement qu’en roumain « prost » signifie idiot ,

                moi je suis a la lettre la loi roumaine, meme quand je suis en France, donc 0,0 %

                pour le reste je maintiens, la majorite c’est 18 ans, y compris pour aller faire le con sur un champ de bataille


              • foufouille foufouille 26 décembre 2012 14:50

                apres 25a, on devient moins con
                sissi
                on boit pas avant de conduire ou un demi verre
                a 26, biture assuree
                et on repart pour une connerie supplementaire


                • lulupipistrelle 26 décembre 2012 15:11

                  Avec les mesures répressives, les gens roulent déjà sans permis, sans assurances, et maintenant ce sera bourrés. 


                  Tout ce qui est excessif est insignifiant ... 

                  • Jimmy 26 décembre 2012 15:41

                    que voulez-vous, le vieux pullule, les plus de 65 ans représenteront bientôt plus de 40% de la population, ils n’oublient jamais de voter et détestent les jeunes

                    les politicards ne savent pas quoi inventer pour se les mettre dans la poche


                    • noodles 26 décembre 2012 19:18

                      « ils n’oublient jamais de voter et détestent les jeunes », Jimmy, svp ne croyez pas ça. 

                      Evitons de cliver les générations. Vous avez raison de critiquer les politiques qui ne perdent pas une occasion d’exploiter les divisions, voire, souvent, de les créer. 
                      n

                    • lulupipistrelle 26 décembre 2012 21:32

                      Non...les vieux ne détestent pas les jeunes...


                      D’après le témoignage de mes propres enfants, c’est auprès de personnes de la génération de leurs grand-parents, voire de leur arrière grand-parents qu’ils trouvent le plus d’écoute..., des relations fluides et sympathiques, partout : dans leurs clubs sportifs (doyen100 ans, 6 éme dan), dans la rue, les transports en commun...

                    • BOBW BOBW 26 décembre 2012 16:02

                      N’oublions pas ces mdr d’éthylotests (la présence de substances chimiques toxiques (dichromate de potassium, chrome III) crée un danger pour les enfants« qui joueraient avec).


                       rendus obligatoires grace à des lobbies copains avec »la bande à Nicolas« et confirmés »provisoirement par « François III »     smiley

                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 décembre 2012 16:26

                        pas d’ethylotest dans ma bagnole, 11 euros d’amende et une possibilite sur 1 million d’etre controle, je prends le risque


                      • lulupipistrelle 26 décembre 2012 16:59

                        Nous non plus. Pas d’éthylotest. 


                      • Fergus Fergus 26 décembre 2012 17:11

                        Bonjour, Gérard.

                        Il était une fois un Délégué à la Sécurité routière grâce à qui la ceinture de sécurité a été rendue obligatoire. Or, si j’en crois les infos qui m’ont été données à cette époque par une personne de son entourage proche, ce brave homme aurait, le hasard fait bien les choses, placé des économies dans des boîtes d’équipement auto peu avant que la mesure ne soit votée. Depuis, ce brave homme a retourné sa veste en se mettant au service des automobiles clubs. Elle n’est pas belle, la vie ?


                        • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 décembre 2012 19:08

                          CQFD !!! Merci Fergus /


                        • noodles 26 décembre 2012 19:34

                          Vide juridique ? hihi C’est vrai qu’il n’y a pas de délit industriel d’initié puni par la loi. On murmure que le magnat des radars routiers serait un initié de Sarkozy.

                          Je te crée une obligation légale* et toi tu fournis la marchandise. 
                          La contrepartie ? c’est toujours un problème de savoir si des royalties sont reversées. 
                           Autre exemple : Il n’y a pas eu de contrepartie quand Bolloré a prêté son yatch à Sarko et Cecilia. Il n’y a pas de contrepartie à voter une loi qui favorise une industrie ou à fermer les yeux sur l’usage ou la vente d’une matière dangereuse pour la santé...etc
                          Il y a des rois de la contrepartie...ce sont aussi les rois de la fausse facture, de l’entente illicite : (Affaire Guérini et beaucoup d’autres).
                          n
                          * dès qu’il y a obligation légale la porte est ouverte à des abus. Exemple l’obligation d’assurance. 

                        • MARMOR 26 décembre 2012 18:54

                          Les commissions à la sécurité routière ne sont pas là pour proteger les jeunes, mais pour trouver des créneaux encore inexploités pour soutirer du fric aux automobilistes.Tout ce qui peut justifier le racket que nous subissons, avec une approche sécuritaire à peu près cohérente a déjà été mis en pratique, alors il faut nous enfumer un peu plus. Pourquoi 18/25 ? ça reste un mystère, car il n’y a pas d’âge pour être con, le con ne devient pas intelligent passé 25 ans ! Et puis il n’y a pas de vie sans risque. Le gouvernement précedent a même inscrit le principe de précaution dans la constitution, comme ça, pas responsable !! Ils pensaient pouvoir éradiquer la mort ? Et si le jeune de 20 ans se tuait en sautant à l’elastique, ou en vtt, ou en faisant du ski ? Il faut interdire tout celà aussi donc. Sortir de chez soi c’est s’exposer à mourir, y rester aussi, alors assez d’enfumage § qu’ils disent la vérité : nous avons trouvé un moyen supplémentaire de racketter les automobiltes


                          • Gérard Luçon Gérard Luçon 26 décembre 2012 19:25

                            @MARMOR, tu es en train de donner des idees a notre monsieur securite .. d’ici qu’il impose 0% d’alcool chez les moins de 25 ans pour le saut a l’elastique !!!


                          • MARMOR 26 décembre 2012 20:08

                            aucune chance il n’y a pas beaucoup de sous à prendre ! Je verrais plutôt une caméra de surveillance imposée par notre sinistre de l’int. Manolo Valls, dont le parrain de son fils n’est autre que le manitou autoproclamé de la sécurité en France, et surtout concessionnaire quasi exclusif de ces caméras hyper sohistiquées, j’ai nommé l’innefable Alain Bauer, ancien conseiller de Sarko,ayant changé d’assiette aujourd’hui pour s’abonner à la soupe socialiste ! Ah les amitiés tout de même !! N’oublions pas qu’il était aussi logé au grand orient de France, comme son pote Manolo, qui cumule aussi avec la phalange.


                            • Magnon 26 décembre 2012 22:20

                              @Gerard
                              La guerre d’Afghanistan à tué 88 français en 11 ans ! C’est parait-il inadmissible !
                              Pendant ce temps là, la guerre de la route a tué 48 000 français, ça ne dérange personne !
                              Peut-être parce que l’ennemi n’est pas taliban, mais con, trivialement, radicalement, alcooliquement, bêtement, tout bêtement, con.
                              Il y en a même qui trouve que la connerie est un état normal...


                              • Gérard Luçon Gérard Luçon 27 décembre 2012 04:27

                                @Magnon

                                effectivement si nous n’avions pas participe a l’expedition coloniale en Afghanistan nous serions 88 francais de plus et aurions un peu moins de veuves et d’orphelins ... mais il fallait bien reactiver les filieres de production de cannabis et d’opium (l’Afghanistan est redevenu le 1er producteur mondial de ces 2 produits)

                                pour les mort sur la route c’est l’alcool, la fatigue, la ceinture, la vitesse, la vieillesse, l’inattention, le telephone, une defaillance mecanique ... etc ... mais seul l’argument de l’alcool fait qu’on vise une categorie, les 18-25 ans ... qui n’a aucune existence juridique en tant que telle !!!! C’est incoherent, c’est de l’emporte-piece comme d’habitude. Et il faudra que le legislateur accepte cette nouvelle notion republicaine : l’alcool oui, mais apres 25 ans

                                et je repete un « post » precedent, moi je ne bois strictement rien quand je sais que je dois conduire, mais ce n’est pas un motif pour accepter n’importe quelle loi, surtout quand elle est aussi « naze »


                              • ddacoudre ddacoudre 26 décembre 2012 23:10

                                bonjour Luçon

                                merci pour cet article. le « sécuritarisme » dont vous traité c’est comme celaque j’appelle les actions qui visent à se choisir des thèmes émotionnels qui ouvrent la porte à des dérives du droit ou l’on passe de la notion de fait à celle de la dangerosité qui n’a de limite que celle de chaque individu.
                                En l’espèce celle de ce préfet. tous les jours il meurt 512 000 personnes jamais en bonne santé et la plus meurtrière des maladies est l’hypertension, il faudrait envisager de faire cesser toutes les pub qui poussent à la consommation.
                                Alors il y a certes des mesures à prendre pour qu’un citoyen en usant de sa liberté, n’en prive pas de vivre un autre, Mais les accidents de la vie ne sont que cela, des accidents, les réduire n’emportent pas de les criminaliser. or c’est ce que nous avons fait avec la sécurité routière. la plus part des enquêtes sont suggestives, il suffit que le conducteur est un taux supérieur à la dose admise il est condamné sans autre considération. Bien souvent tous s’accordent à réclamer toujours plus de sévérité en complet désaccord avec la constitution qui stipule que la peine doit être approprié à l’événement ; notre code de la route est schizophrénique tous les jours chaque citoyen qui conduit perd ses 12 points et la frénésie en est de réduire par toutes les contraintes possibles la circulation dans les agglomérations où en dehors.
                                Le drame c’est que plus un homme politique n’ose sortir de se lisier dans lequel nous glissons lentement faute de se faire élire. La recherche d’absolu dans quelque domaine que ce soit à toujours été criminogène, les accidents de la route y ont glissait ; demain, avec ceux qui veulent faire une grande cause des accidents ménager nous criminaliserons des parents et de fil en aiguille l’existence. c’est vers cela que nous conduit l’instrumentalisation de la sécurité par les hommes politiques qui depuis trente ans n’ayant plus de prise sur l’économie et la finance se sont repliés sur le sécuritaire dans la brèche ouverte par le FN.
                                Ce préfet est dans la ligne, et comme il y aura toujours des morts un jour l’on aura un con qui demandera de supprimer les conducteurs plutôt que les voitures.
                                http://ddacoudre.over-blog.com/pages/le-securitarisme-destructeur-7613200.html
                                cordialement.


                                • loph loph 15 janvier 2013 12:04

                                  Merci de votre article Gérard Luçon.


                                  J’dois être con, parce que quand je prends le volant, je fais attention à ce qui se passe autour, je ne dépasse pas la vitesse maximum autorisée (30 km/h dans les zones concernées, 50 km/h en agglomération), et cætera. Même en vélo (et surtout en vélo), j’ai l’habitude d’ANTICIPER, car combien de fois vois-je des ahuris ne pas faire attention à ce qu’ils font AU VOLANT DE CE QU’ILS TRANSFORMENT EN ARME ! smiley

                                  En tout cas, merci à vous Gérard Luçon, ddacoudre, et tous les autres dans cette veine de me montrer qu’il n’y a pas que des imbéciles sur les réseaux routiers de France. Je suis peut-être un peu remonté (au quotidien, je suis vraiment le témoin de beaucoup d’infractions mineures, ou de fautes d’inattention ou d’oubli des règles s’appliquant collectivement à la population des automobilistes... smiley), mais ça ne change rien au fait, comme dit ddacoudre (merci et bravo à votre clairvoyance bienvenue), qu’« il y aura toujours des morts un jour l’on aura un con qui demandera de supprimer les conducteurs plutôt que les voitures » ! 
                                  Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! Merci M. Audiard !
                                  Finalement, peut-être ne suis-je pas si con que ça, juste trop empathique... :-0

                                  Cordialement,

                                  loph

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès