Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Alerte rouge pour « 60 millions de consommateurs »

Alerte rouge pour « 60 millions de consommateurs »

Plus rien ne doit rester de l'oeuvre du Conseil National de la Résistance !?...Quant aux consommateurs ils auront maintenant un journal tenu par les marchands...Voici Le rêve des libéraux qui devient un cauchemar pour nous tous....

C'est à la Libération que le mouvement des consommateurs prend son essor.

Les associations familiales se préoccupent de la question et l'Union fédérale des consommateurs (UFC) fondée en 1951 avec le soutien des syndicats ouvriers et des pouvoirs publics sort le premier numéro de « Que choisir » dix ans plus tard.

En 1966, une nouvelle étape est franchie avec la naissance de l'Institut national de la consommation. (INC)

Les associations de consommateurs interviennent pour lutter contre la vie chère, mettre en garde les familles contre la publicité mensongère et défendent les consommateurs tout en participant aux réflexions de l'INC afin de pouvoir organiser des campagnes éducatives et de prévention de masse.

Dans les années 70, le mouvement dit « consumériste » se développe fortement et obtient son indépendance et la reconnaissance de la fonction consommation.

La revue éditée par l'INC « 50 millions de consommateurs » devient « 60 millions... »

« Ses enquêtes, celles de Que Choisir, ainsi que l'action sur le terrain des associations conduisent à de nombreuses campagnes contre des produits (colorants, casques moto, veau aux hormones…) et autres dénonciations (pollution des plages...). »

 C'est un magazine sans publicité commerciale, ce qui garantit son indépendance vis-à-vis des fabricants et des distributeurs. Le site web de 60 Millions de consommateurs propose les essais comparatifs et des enquêtes minutieuses.

Aujourd'hui avec la pollution mentale opérée par la publicité toute puissance, l'action de l'INC, pourtant de plus en plus contrôlée et l'existence d'une revue de consommation de qualité, c'en est trop pour les lobbies industriels et commerciaux qui pèsent sur les décisions prises par le gouvernement.

Face à la dernière attaque en règle contre l'indépendance de « 60 millions de consommateurs », voire à terme son existence, les associations protestent vivement, relayées par les associations départementales et locales comme le CDAFAL 77(le Conseil Départemental des Associations Familiales Laïques)

« En 2008, le cabinet de Luc Chatel avait appelé l'INC pour protester contre la publication de la liste des prix qui flambent. C'en était assez pour le Gouvernement qui ne supporte pas les institutions indépendantes. C'est ainsi qu'une réorganisation de la « gouvernance » et l'élaboration d'un projet de privatisation partielle de "60 millions de consommateurs" inquiètent à juste titre les associations familiales et de consommateurs :

En 2010, l'Institut National de la Consommation voyait son indépendance menacée avec un Conseil d'Administration où les représentants du personnel et les associations ne détenaient plus que 7 voix sur 17.

Aujourd'hui on constate la baisse des ventes du magazine "60 millions de consommateurs", on pouvait prévoir la défiance des lecteurs si les informations sont biaisées, et moins fiables. D'autant plus alors que le pouvoir d'achat des familles est en baisse.

L'éditeur, l'INC, préconise l'entrée d'investisseurs privés. Si cette proposition annoncée le 15 septembre était votée par le CA, cette arrivée serait suicidaire même du point de vue de la gestion capitaliste, car le nombre de lecteurs s'effondrerait, la confiance ayant totalement disparu. Donc les investisseurs privés, n'ayant pas de lecteurs pour leur publicité, abandonneraient aussitôt cette revue.

Le CDAFAL 77 demande fermement l'abandon du projet de privatisation rampante mais réelle d'un organe de presse qui doit absolument garder son indépendance afin de poursuivre sa mission d'information objective des consommateurs. »

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (135 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Verdi Verdi 20 septembre 2011 10:48

    ......................Bonjour CHALOT

     

    Entièrement d’accord avec votre article. Cette pression est intolérable. Mais vous savez à qui nous avons affaire... La seule solution, c’est de les virer en 2012.

    .......................


    • devphil30 devphil30 20 septembre 2011 11:27

      Encore une action de destruction d’acquis ....


      Pour qui travaille ces gens en place au gouvernement ? 
      Tout simplement pour des groupes financiers qui leur permettent d’exister représentativement sur la scène du grand théâtre de la république.

      Des intérêts contraires aux libertés , contraire au partage mais orientés vers la réduction des acquis ( CNR , sécurité sociale , enseignement scolaire , congés payés , retraite ) au profit de groupe privé qui feront comme bon leur semble ( Mederic etc ...)

      L’abétisation des peuples est en marche pour mieux les contrôler , par la diffusion de programmes de divertissement truffé de publicité , le niveau de la TV est nul aujourd’hui mais cela est voulu.

      Réduction des libertés sous prétexte de terrorisme ( hadopi etc ...., muselage des journalistes , destruction de preuve , nomination forcée à des postes importants ) mais dans quelle France sommes nous aujourd’hui ?

      Ouvrons les yeux tant que notre cerveau est capable de comprendre la dérive mondiale qui nous attend au profit de groupe financier qui dirige en sous main les campagnes de pseudo élection pour mettre en place des fantoches politiques qui seront maintenu ou défait suivant les élections préservant un semblant de démocratie , les jeux du cirque mais le vrai cirque se prépare insidieusement à ns dépend

      Philippe 

      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 20 septembre 2011 12:08

        Les associations de défense des consommateurs à la solde des empoisonneurs, comme Servier, ou des marchands de merde, telle la grande distribution.

        Maintenant vous comprenez tous pourquoi il faut impérativement jeter dehors le #$@#& de l’Elysée ?


        • traboule traboule 20 septembre 2011 13:53

          à Peachy, comment on fait si on ne peut plus attendre une seconde de plus sous ce gouvernement(?) insupportable et de plus en plus dictatorial , si on a pas la patience jusqu’a 2012 ? :)


        • melody vers melody vers 20 septembre 2011 23:01

          on s’indigne comme à wall streat ?
          voir http://www.livestream.com/globalrevolution


        • Ariane Walter Ariane Walter 20 septembre 2011 14:14

          Excellent article, Chalot, et sur un sujet dont on ne parle guère.
          L’impression que me donne actuellement le gouvernement de la France et de l’Europe c’est qu’ils vont très vite , attaquant dans tous les sens comme une bande de chacals. je pense à la réduction du soutien de la banque alimentaire.

          Ils ne prennent plus de gants. Comme si les élections étaient un jeu dont ils tenaient toutes les ficelles. Comme pour Bush ?


          • révolQé révolté 21 septembre 2011 12:09

            2012 ne changera rien pour les serfs que « nous » sommes devenus et bien sur ceux d’en haut le savent,mais cela permet d’endormir les français (déjà en léthargie) durant quelques mois encore.
            On voir bien qu’aucun politique n’ose vraiment s’en prendre aux parasites qui tirent les ficelles,des ficelles si énormes qu’on peut dire des câbles.

            Une seule solution aussi rude et injuste soit-elle,PRENDRE LES ARMES... !!
            Eux sont prêt et mettent tout en œuvre pour repousser une action du peuple.

            Plus nous attendrons un feu vert de je ne sais qui et plus ceux d’en face seront forts et et efficaces... ;; ;
            Leurs armes sont l’argent et la police,la notre le courage et notre avenir ainsi que celui de nos gosses.
            Plusser ou se plaindre sur 1000 et 1 forum ne fera JAMAIS avancer les choses,le net doit pendant que c’est encore possible servir à coordonner mouvements de masse et actions concrètes.

            Voyer les « révolutions Arabes »,même si elles sont instrumentalisées dans l’ombre,il a fallut que le peuple descende dans la rue mais pas pour des sit-in ou autres défilés joviaux et bonne enfant.
            Arretons d’attendre un Robin des bois de la politique et reprenons ce qui nous appartient de droit ,c’est à dire nos vies et notre liberté... !!!
            Voulez vous avoir sur la conscience l’asservissement total des générations à venir,
            Quelle regard auront-ils sur leurs ainés ?
            Le même que celui qui a tant pesé sur ceux qui ont laissés la france aux mains des fascistes en 1940 avec tout ce qui s’en est suivi ?
            Je ne veux pas, moi faire partie de la génération de la honte... !!!


          • barbapapa barbapapa 20 septembre 2011 14:23
            Aujourd’hui n’importe quel journal doit face face a des créances d’investissement ou des trous de trésorerie ponctuels ou pressentis.
            Avec les banques de plus en plus frileuses, pour nombre d’entreprises l’investissement extérieur est une porte de salut.

            Le statut associatif n’est en aucun cas un gage de probité, pas plus que celui de société.
            Bien au contraire.

            A savoir quel est l’investisseur extérieur ? 
            L’important pour ce journal si on en croit l’article c’est le délicat choix de l’investisseur extérieur qui doit garantir la probité des lignes éditoriales.

            Avec un investisseur extérieur, peut être un magazine plus complet plus fort...ou moins bien selon comment sera réparti les sommes consacrées au développement.

            La peur éternelle du changement ....







            • Traroth Traroth 20 septembre 2011 14:52

              Avoir un « investisseur extérieur » n’est pas une obligation, et pour une journal dont le métier est d’informer objectivement les consommateurs, certainement pas un gage d’indépendance !

              Et le problème de fond, c’est que ce qui est reproché à « 60 millions de consommateurs », c’est justement de trop bien faire son travail, et d’informer  ! Le gouvernement veut donc lui casser les reins afin de le faire taire, rien d’autre !

              Vous dites peur du changement ? Quand le but est de transformer quelque chose qui marche en quelque chose qui ne marche plus pour pouvoir le supprimer, j’appelle ça de la lucidité !

              La même chose vaut pour la Sécurité sociale et l’université, notamment.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 septembre 2011 17:16

              L’information impartiale sur les produits est une fonction ESSENTIELLE de l’État. L’État ne le fait pas parce qu’il est corrompu. Quand des individus ou des associations le font, on les tolèrent jusqu’à ce qu’ils nuisent trop.... puis on les sabote. 



              http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/07/17pub-et-verite-choc-2/

              C’est une douce vésanie de croire que la pseudo démocratie que nous avons pourra remettre les pendules à l’heure. 

              RÉVOLUTION. 

              Je le dirai sans cesse et quand vous ne m’entendrez plus le dire, c’est qu’on m’aura fait taire. 


            • barbapapa barbapapa 20 septembre 2011 18:37

              Le conseil d’administration d’une association n’a pas moins de conflit d’intérêt qu’un conseil d’administration privé. 

              S agissant d’une revue générant des ressources financières ça n’est pas choquant.

              Par contre un « conseil de la concurrence » infiltré" est bien plus grave et choquant. sagissant d’une structure d’état.
              Un membre du luxe LVMH ou un dirigeant de Essilor, entreprises multinationales en situation de monopoles.
              Pas de représentant de la distribution, pas de représentant des PME crédible...
              Bien plus choquant 



            • Defrance Defrance 20 septembre 2011 22:04

               JC Allard, 

               RÉVOLUTION : nous sommes deux ! 

               Si le père Noël pouvais nous amener 1 a deux millions de fidèles descendant les champs pour nettoyer l’Élysée, même au Karcher ? 


            • LE CHAT LE CHAT 20 septembre 2011 14:26

              article interessant , mais croire que la venue de la gauche caviar au pouvoir changerait les choses est bien illusoire , ces gens faisaient partie du gvt Jospin qui est celui qui a le plus privatisé............


              • Traroth Traroth 20 septembre 2011 14:55

                C’est sûr que Le Pen n’a encore rien privatisé, puisqu’elle n’a jamais été au pouvoir. Mais le discours libéral du FN avant qu’il ne se convertisse par pure démagogie à un anti-libéralisme de circonstance ne laisse guère de doute sur ce qui se passerait si par malheur la fille de celui qui affirmait être « le Reagan français » était élue...


              • marcel et yvette marcel et yvette 20 septembre 2011 14:41

                Et surtout que dans la gauche , il y a pas mal de grands bourgeois soumis à l’ ISF , gros actionnaires et grosse fortunes de France !


                • xbrossard 21 septembre 2011 10:49

                  à bon ? je sais pas s’il y a beaucoup de grand bourgeois au front de gauche ? 


                  ah, vous parlez du PS ? le Parti du Système ? mais ça fait bien longtemps qu’il n’est plus de gauche mon bon monsieur...
                  parce que sinon, il suffit que Marine se revendique de gauche pour que l’on dise :« le FN est de gauche », c’est ça ?
                  putain, c’est vachement facile d’être de gauche...il suffit de le dire smiley

                • Traroth Traroth 20 septembre 2011 14:48

                  Tiens, il restait quelque chose à privatiser, en France ?

                  En tout cas, on voit le cheminement de la pensée gouvernementale : Chatel est mécontent de l’INC, à qui il reproche, in fine, de trop bien faire son travail, et en conséquence, l’organe de presse de l’INC, « 60 millions de consommateurs » sera partiellement privatisé, c’est à dire vendu aux « copains » du gouvernement, qui seront beaucoup plus dociles...

                  C’est vraiment l’ignominie qui est au pouvoir, en France !


                  • PtitLudo PtitLudo 20 septembre 2011 15:09

                    Merci pour l’article. Je lis assez régulièrement 60 millions et j’apprécie le contenu impartial. Bien sûr celà hérisse le poil de certains lobbys, et je n’étais pas au courant de ce projet.

                    Allez encore un petit effort, 60 millions, le canard enchaïné, ...


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 20 septembre 2011 16:06

                      @ Chalot. Merci et bravo pour ce papier.
                      @ Traboule. « Comment on fait si on ne peut plus attendre une seconde de plus sous ce gouvernement(?) insupportable et de plus en plus dictatorial , si on a pas la patience jusqu’a 2012 ? »

                      Réponse : 

                      Sortez de l’anonymat. Agissez ! Quittez es grilles de lecture politiques obsolètes qui encombrent l’esprit et le paysage politique, économique et social. Engagez-vous pour quelque chose de résolument nouveau, en phase avec le XXIè siècle. Ne votez pas pour reconduire des équipes de bras-cassés ou leurs clones qui ne rêvent que de faire la même chose, à leur place, avec eux, en parfaite collusion. Ne soyez-pas comme ceux qui ont cru dans un parti politique dont le fondateur vient de déserter la présidence. Allez voir le Maire de votre ville, de votre village, en le priant de soutenir un candidat nouveau qui n’a peur de rien. Sort ez de ce que j’appelle ’la pétrification des consciences« . Choisissez quelqu’un qui a de la tenue, du dynamisme, de l’énergie : un président de haut parage, un président de combat, un président visionnaire.

                      Cette formidable tribune que constitue Agoravox est riche de milliers d’analyses, de contributions, d’idées qui convergent toutes (il n’est que de vous lire Chère Ariane Walter, Chers Olivier Cabanel, Imhotep, Peachy Carnehan, Caleb Irri, Samuel, Rakotoarison, Dugué etc...la liste et longue, pardonnez-moi ), vers un seul objectif : passer à autre chose. C’est le moment. Rejoignons-nous , rejoignez-moi dans une Grande Alliance.

                      Moi aussi je suis candidat . Je ne m’encombre pas de circonlocutions ou d’état d’âme dès lors que tout ce que je vois autour de moi, tout cette solide construction mise en place par le CNR fait désormais l’objet d’une entreprise de démolition à la hache et à l’explosif pour accélérer sa disparition.
                      Des pans entiers d’industrie ont disparu, volontairement détruits. Et avec eux le cortège de casse humaine, familiale, psychologique, la perte de savoir-faire, le mépris d’une conscience et d’un dévouement professionnels réels, la trahison de tout un peuple et la mise à l’encan de notre pays par une ploutocratie et une oligarchie qu’il faut chasser avant que de l’attraper, de la juger, de la condamner, de l’empêcher de nuire. Tout simplement ? Tout simplement.

                      Lisez, je vous prie, mon dernier Post. Commentez-le. Critiquez-le. Soyez acteurs, conseillers, architectes, constructeurs. Rencontrons-nous. Les mois qui viennent seront passionnants. Ils le seront d’autant plus si vous n’avez pas peur, non seulement de proposer un nouveau plan de vol, mais de prendre les commandes. Plutôt que de choisir entre deux sodas écoeurants, tièdes et éventés, prenez un verre d’eau minérale, naturelle, rafraîchissante...

                      « Les périodes électorales se suivent et se ressemblent. Celle où nous entrons voit refleurir sans retard la rhétorique creuse et hypocrite des barons de la droite et de leurs comparses socialistes qui, tels les automates solidaires d’un ancien jacquemart, viennent alternativement asséner aux citoyens les coups de maillet de l’évangile libéral :  »la crise« ,  »la dette« ,  »au-dessus de nos moyens« ,  »la nécessaire rigueur« ,  »l’unité des Français", etc.

                      Alain Accardo, La Décroissance, septembre 2011.

                      La seule investiture qui compte n’est pas celle consentie par un parti, quel qu’il soit, qui ne rassemble qu’une minorité, ne met en avant que des gens qui ne représentent qu’eux-mêmes et qui osent encore prétendre parler au nom d’un pays tout entier.


                      Bien à vous, Renaud Bouchard

                      • xbrossard 21 septembre 2011 10:58

                        le problème mon bon monsieur, c’est qu’il a des tonnes de candidats, et que si chaucun vote pour son petit candidat, ce sera finalement les partis qui en auront un peu plus que les autres (au hasard le PS ou l’UMP) qui l’emporteront. La dispersion n’a jamais permis de gagner contre un bloc, fusses-t’il détesté par la majorité.


                        N’oublions pas que nous avons une occasion HISTORISQUE pour le vrai peuple de gauche de pouvoir peut-être gagné avec le front de gauche, car pour la première fois depuis longtemps, l’ensemble ou presque de la vraie gauche est unie, le NPA et Lutte Ouvrière étant minimisé du fait de la disparition de leur leader médiatique...j’invite d’ailleurs les partisans de ces 2 parties à rejoindre le front de gauche, l’essentiel étant de faire perdre la droite.

                        Et à ceux qui disent que le front de gauche votera pour le PS au second tour, je rappelle que si tout le peuple de gauche, sympatisants NPA, lutte ouvrière et sympatisants de Montebourg (qui ne sera pas retenu aux primaires) votaient Front de gauche, on l’aurait au second tour devant le PS, face peut-être au FN...et là, tout les candidats devront se dévoiler dans leur soutien...
                         

                      • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 20 septembre 2011 16:22

                        La mode est aux privatisations... Une publication comme « 50 millions... » ou « Que Choisir » est une aberration pour les neolibéraux qui nous gouvernent et pour certains qui aspirent à les remplacer. Heureusement, il y a des gens comme Joly, Mélanchon ou Montebourg pour vouloir sortir du neolibéralisme, mais en auront-ils les moyens ?


                        • melody vers melody vers 20 septembre 2011 23:13

                          Ils en auront les moyens si nous nous leur donnons, d’abord par le vote, puis par des manifs monstres comme en 36 quand le front populaire a du prendre certaines décisions sous la pression des manifestants. Première grève contre la casse de notre école mardi 27 septembre : soyez des millions pour soutenir les enseignants qui se battent pour vos enfants et petits enfants car en haut lieux on coupe les moyens à l’EN pour mieux la vendre aux marchands !!!


                        • jak2pad 20 septembre 2011 17:01

                          Je trouve choquant qu’un journal mal géré soit ainsi mis en demeure de se réformer, alors que la collectivité devrait mettre la main à la poche pour le renflouer.

                          Je trouve cela aussi choquant que d’aller vérifier les comptes des différents Comités d’Entreprise gérés par les Syndicats (SNCF, RATP, AIR FRANCE, ....), et qui sont la proie de déficits aussi abyssaux qu’inexplicables.
                          La société se doit de les renflouer à intervalles réguliers, puisqu’ils font le bonheur de plein de gens.

                          Je trouve globalement choquant qu’on essaye de pourrir le moral de gens qui se sont trouvé un fromage, et qui essayent avec beaucoup de générosité d’en faire profiter leurs proches et leurs connaissances de voisinage.


                          • Krokodilo Krokodilo 20 septembre 2011 17:44

                            Ce problème n’existe pas, puisque TF1 et le Figaro n’en ont pas parlé !


                            • Ensor 20 septembre 2011 21:47

                              Pour info, l’Huma a été recapitalisée (sic) il y a 5 ou 7 ans, par les Caisses d’Epargne,


                            • Dzan 21 septembre 2011 09:48

                              CALMOS Président
                              CALMOS Président
                              CALMOS Président
                              CALMOS Président
                              CALMOS Président
                              CALMOS Président
                              CALMOS Président
                              CALMOS Président


                            • Jason Jason 20 septembre 2011 22:38

                              60 millions de grugés et ceux qui vivent de leurs infortunes.

                              Si l’espérance est la fontaine du bonheur, alors, M. l’auteur vous devez être un homme heureux.

                              La consommation à la française c’est le fameux renard libre...

                              Tant que l’Etat arbitrera en faveur des entreprises, marchands, artisans, vendeurs de tous poils, charlatans, bonimenteurs à la petite semaine, alors le consommateur continuera à se faire plumer comme une oie blanche.

                              Les magazines de protection des consommateurs ne se verront donner que des avantages réduits, pour marquer le coup. Et tout continuera comme devant.

                              En attendant, l’aigreur, la frustration des consommateurs, continueront à entretenir la prospérité des boutiques d’experts, de journaleux « spécialisés », d’émissions débiles et autres billevesées. Le mécontentement se consomme aussi. Et ça marche. Le vrai filon. Le malheur devenant une denrée comme une autre.

                              La réforme (j’aime bien le mot) n’est pas pour demain. Tenez, dans qq jours, élections des sénateurs. La consommation, les abus de positions dominantes, les contrats léonins, les garanties bidon, etc. ils s’en foutent. Car il y a un certain cynisme lorsqu’on renvoie devant les tribunaux civils le client lambda qui s’est fait refaire de qq centaines d’Euros, avec 2 à 3 ans de procédure et qq milliers d’Euros de frais de justice.

                              La réponse aux plaintes des consommateurs, c’est allez voir devant la justice si j’y suis. Mais changer les procédures en amont, appliquer des sanctions dissuasives, créer des services qui ont un impact sur les fraudes multiples, ce n’est pas pour demain.

                              Tenez, j’ai vu dernièrement une émission de télé où la DGCCRF rebaptisée « Protection des populations » visite tous les ans un marché de Provence pour assainir le marché de l’huile d’olives. Eh bien ils reviennent tous les ans et constatent les mêmes infractions par les mêmes commerçants. Et ils (les bien nommés protecteurs) en sont fiers. Ils sont passés à la élé, pensez donc... mais, chut, ils en vivent.

                              Que voulez-vous il faut protéger « la liberté du commerce ».

                              M. l’auteur, vous prenez vraiment les gens pour des billes.


                              • Jason Jason 20 septembre 2011 22:44

                                Erratum

                                Ils sont passés à la Télé

                                A propos avez-vous pensé à changer votre pseudo ? Je suggère Charlot.


                                • CHALOT CHALOT 20 septembre 2011 23:07

                                  Jason ! Vous aviez bien commencé...Avant de sortir un « jeu de mot » de maternelle !
                                  aucun autre commentaire....D’ailleurs c’est mon nom et non mon pseudo.
                                  C’est curieux le débat était intéressant et hop il faut que quelques personnanges anonymes évitent d’argumenter...
                                  Calmos ! Je ne lis par l’Huma, je suis un inconditionnel de personne et là j’évoque l’avenir d’une institution qui avait fait oeuvre utile.


                                    • gilbert18 gilbert18 21 septembre 2011 09:11

                                      Ne sombrons pas dans l’angélisme ! Faire entrer « un investisseur » dans le capital d’un journal n’a apporté jusqu’à présent que des histoires : pressions pour changer la ligne éditoriale,« adoucissement » et suppression d’articles ou d’enquêtes déplaisants pour un annonceur, gestion à la calculette, marketing étroit d’esprit et surpuissant, suppressions de postes ...etc. Les exemples abondent, malheureusement. Un journal a besoin de ses lecteurs, et c’est à eux d’abord qu’il faut demander d’investir dans « leur » journal. Une voie difficile, mais peut-être salutaire pour celui ci.


                                      • CHALOT CHALOT 21 septembre 2011 09:11

                                        Calmos !
                                        L’huma comme n’importe quel autre journal d’opinion s’adresse à une partie de la polulation alors que 60 millions a comme public tous les consommateurs avertis et toutes les associations de consommateurs.
                                        Réfléchis Calmos avant de jouer du clavier !


                                        • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 21 septembre 2011 13:27

                                          Ne cherchez pas à convaincre Calmos, ça fait longtemps qu’il peut être considéré comme perdu corps et biens pour le reste de l’humanité, son esprit battant la campagne depuis bien trop longtemps... smiley


                                        • zany 21 septembre 2011 12:39

                                          Moi qui suis cuisiner, je peu vous dire que ce qu’on mange n’est pas « très catholique », exemple pour les plat tous prés

                                          Ils sont plus gras que les faits maison, et tous ce qui est « light » ne l’est absolument pas, c’est commerciale, la qualité nutritive n’est pas la même, ce qui fait que la « faim » vient plus vite donc ont mange plus, et ont achète plus du light.

                                          Il faut connaitre l’apport en kilojoule nécessaire à l’organisme pour qu’il fonctionne

                                          http://fr.wikibooks.org/wiki/Les_principaux_constituants_de_la_mati%C3%A8re_vivante

                                          http://www.eatrightontario.ca/fr/viewdocument.aspx?id=57
                                          http://www.levy68.com/caro/tpe/rapport.htm

                                          Si vous faite le calcul entre le fait maison et le tous préparer vous allez être surpris du résultat au niveau des calories/kilojoule.

                                          Il faut savoir qu’il y à du bon et du mauvais gras, exemple les régions française ou l’ont cuisine au gras de canard et as l’huile d’olive (première pression) réduit très fortement les maladie cardio vasculaire (et en plus c’est bon^^)

                                          Une fois j’avais fait le calcule sur un mayonnaise « light » (ils avais osez)une cuillére apportais les besoins journalier pour un adulte ! Mais c’étais du mauvais gras

                                          Il faut bannir le glucose et le fructose,
                                          c’est de la saloperie même pas naturel car synthétique !

                                          Et le pire c’est qu’ils compte utiliser de l’huile de moteur dans les préparation ! Pour faire simple (car c’est pareil) nous changeons l’huile de friteuse (de l’huile c’est de l’huile) car usé elle deviens sombre elle pue etc... C’est extrêmement cancérigène ! (manger des truc brûlé c’est cancérigène), j’avais des collégues qui la récupérais/filtrais/et roulais avec ^^ illégale.

                                          Le parcours de l’huile graisse usagé etc devrais vous intéressé, sa se retrouve dans les produit de beauté aussi, c’est vendu à prix d’or, maintenant il faut payer pour qu’ils viennent la prendre (avant c’étais l’inverse !) ce qui coûte cher alors les commerçants la jette dans la nature.

                                          Faite la cuisine vous-même ! C’est facile et pas cher, en moins de 20 minutes vous pouvez vous préparer un plats simple, bon et vraiment light !

                                          C’est uniquement commerciale, « produire à pas cher, pour faire de la merde, le vendre plein pot, et les gens aime ça » exemple les pubs, vous croyez vraiment qu’ils vont vous vendre quelque chose contenant de l’huile de moteur, des trucs synthétique ou autres saloperies ?

                                          Qui contrôle les fausses allégations des speudo bienfaits de tel ou tel produit ? Ce ne serais pas des sociétés privé qui verrais leurs financement bloqué en cas de refus sanitaire d’agréée certain produits (c’est les fabricant qui paye, donc qui ont le pouvoir d’influencer le choix) ?

                                          Excellent article Chalot, et en dessous de la réalité croyez moi, vaut mieux manger dans un routier qu’allez au mac do, pas photo la-dessus.

                                          Ce ne sont pas les sites qui manque pour cuisiner simple et rapide,

                                          mesdames messieurs à vaut fourneau ! Halte à la mystification commerciale assasine !


                                          • zany 21 septembre 2011 13:32

                                            Ha oui vous savez ce que c’est le boeuf au hormones ?
                                            C’est tous simplement des injection faite à l’animal pour que la viande garde l’eau, ce qui augmente le poid, et l’eau c’est pas cher (sa sa vous explique que quand vous faite cuire de la viande et qu’elle rend beaucoup d’eau)

                                            c’est exactement comme le dealer qui coupe sont shit avec de la biafine pour augmenter le profit !

                                            Et je vous parle pas des normes d’hygiène ou les lobby font pression sur les états pour interdire aux professionnel d’utiliser des produits naturel (car potentiellement contagieux) ce faisant ils ont le MONOPOLE agroalimentaire !

                                            Exemple : dans les cantine scolaire, les œufs sont interdit (staphylocoque dorée), c’est des omelettes en poudre que l’ont donne aux enfants mélangé à de l’eau ou du lait (c’est dégueulasse).

                                            C’est un exemple parmi tant d’autres, et qui impose ses normes ? L’UE sous la pressions des lobbyistes qui ne se prive pas de la même chose dans tous les domaines (regarder la médecine avec les plantes interdite désormais)

                                            Ah si vous saviez....


                                          • zany 21 septembre 2011 13:52

                                            Le moiseur n’est pas dans le métier alors qu’il la ferme !


                                          • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 21 septembre 2011 13:22

                                            @l’auteur
                                            Vous avez 100000 fois raison le but de la manœuvre du « mini guide suprême de la nation » et de sa clique est bien le décorticage pierre par pierre de l’oeuvre du Conseil National de la Résistance, flinguer la sécu et l’hôpital public, mettre à bas l’éducation publique, et tout ce qui reste des services publics (comme il a été programmé par ses « amis »PDG du CAC 40, « 60 millions » gêne aussi bien sûr)...

                                            Comme on est aussi bientôt en pleine élection présidentielle on cherche aussi à siphonner les voix FN on y va franco dans la sécurité, la chasse aux roms et à ces salauds de pauvres est ouverte, tous des fraudeurs et des délinquants (dixit Claude Guéant, surnommé le Gluant).

                                            On cherche aussi à faire taire les gens qui osent présenter le bilan désastreux pour les français les moins riches (les 3/4 de la population) comme par exemple en faisant pression sur l’éditeur qui s’apprètait à publier le livre de Serge PORTELLI « Ruptures » faisant le bilan des 5 années de pouvoir du petit condukator. Mais comme il n’est pas parvenu à contrôler Internet on trouve son bouquin sur le oueb facilement...Il faut tout faire pour virer cette racaille profiteuse et décideuse sinon on est mal barré.

                                            http://www.syti.net/SarkozyDanger.html

                                            www.404brain.info/NEWExpression/.../Serge.Portelli.Ruptures.FRENCH.p.. .

                                            http://www.re-so.net/spip.php?article3585

                                            http://www.alterinfo.net/L-UMP-lance-la-chasse-aux-pauvres_a58627.html


                                            • CHALOT CHALOT 21 septembre 2011 13:48

                                              Si l’on excepte Calmos, toutes les contributions alimentent le débat.
                                              Si cela vous intéresse vous pouvez adresser votre contribution au blog associatif
                                              http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/article-alerte-rouge-pour-60-millions-de-consommateurs-84739421.html

                                              ou me les adresser à
                                              familleslaiques.vlp@orange.fr
                                              et je les mettrai en ligne
                                              merci


                                              • njama njama 21 septembre 2011 14:36

                                                Si cette proposition annoncée le 15 septembre était votée par le CA, cette arrivée serait suicidaire même du point de vue de la gestion capitaliste, car le nombre de lecteurs s’effondrerait, la confiance ayant totalement disparu. Donc les investisseurs privés, n’ayant pas de lecteurs pour leur publicité, abandonneraient aussitôt cette revue.

                                                On ne peut exclure qu’un ou un consortium de gros investisseurs mettent le paquet pour faire taire cette revue d’empêcheurs de croire en rond tout ce que raconte la pub.
                                                Le retour sur investissements est garanti ... et si la revue coule à pic, bien évidemment ce sera de la faute des lecteurs qui ne veulent plus acheter la revue.


                                                • zany 21 septembre 2011 15:01

                                                  Il serais grande temps de faire une VRAI association de consommateur appuyer sur de VRAI recherche, dans le doute il faut s’abstenir.

                                                  C’est à dire qu’ils nous disent ce qu’on peu acheter ou ne pas acheter car l’état ne joue plus sont rôle de protection sanitaire et se laisse manipuler par les financiers et autres lobby.

                                                  Ils mettrais du cyanure dans les aliments, graisserais la patte des politiques et organes de recherche et ils serais capable de nous dire que c’est bon pour la santé juste pour se faire du blés.

                                                  (se souvenir du gaz de schiste, de la sous traitance des centrales nucléaire etc...c’est exactement la même chose)

                                                  C’est quand même malheureux qu’il faille que les gens s’occupe de ça, c’est quand même les ministres qui s’occupe de signé ou non les droits d’utilisation, ils savent pas lire et il n’ont pas des scientifiques d’état pour vérifier si c’est bon ou mauvais ?

                                                  Sois ils s’en foutent, sois il savent et se sont des lâches, sois c’est des ripoux, sois ils savent pas lire etc.... Dans tous les cas ils ne font pas leur devoir au service de l’état, donc ils dégage ont paye pas quelqu’un à glander et àse faire passer les intérêts des gens par dessus la jambe !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès