Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Allocation de rentrée scolaire

Allocation de rentrée scolaire

Le gouvernement publie les montants de l'ARS pour cette année de 356 à 388 par enfant pour les familles nécessiteuses suivant certains critères de revenus.

Sur le principe rien à dire, mais quand même...

Remarquons tout d'abord que l’État ne se donne aucun moyen de contrôle sur cette subvention qui dans des cas extrêmes finira dans une télé couleur ou quelques bouteilles de pastis.

Mais supposons qu'une utilisation loyale de cette somme soit faite par toutes les familles et qu'on achète vraiment des fournitures. L'argent sera investi dans du matériel dont l'utilité est discutable aujourd'hui, et moins la matière est importante (au moins du point de vue de l'horaire) et plus la liste du matériel indispensable s'allonge :

Des crayons HB, du papier Canson tel grain, tel format, du papier millimétré comme ci, comme ça. Une boîte de compas de l'encre de chine, du papier calque, etc.. etc...

La maniaquerie de certains enseignants est sans borne. Celui-ci veut des cahiers reliés, cet autre ne veut que des spirales, celui-là ne veut que des grands formats et cet autre des petits carreaux, des réglures Séyès. Untel ne veut que des classeurs avec des intercalaires, celui-là les veut avec des couvertures plastiques souples cet autre uniquement cartonnés, etc., etc.

Pour ce qui concerne les articles communs (inter-disciplinaires) comme les sacs, les trousses, les cahiers de texte et agendas divers, les mômes font des comédies pour avoir la tête de Mickey sur leur sac, la langue de Mike Jager sur la trousse. Les agendas ne sont plus que des supports à pub.

Bref regardez un peu les mères de famille faire les courses de rentrées à l'hyper du coin avec leur progéniture, c'est un spectacle (c'est rarement Papa qui s'y colle …).

Et tout ce fatras pour quel résultat ? Tout le monde le sait bien. L'école est devenue une fabrique de cancres suréquipés. La rentrée des classes, c'est un peu comme la fête des mères c'est surtout la fête au commerçant.

On privilégie l'éphémère, sacs et trousses en nylon ne font guère plus d'une saison. Ces articles, autrefois en cuir, faisaient alors un cycle scolaire complet.

Un lycéen se plaignait hier à la French-TV du prix élevé des calculettes scientifiques (autour de 80 €). Moi je vous dis, en qualité d'ex professeur de lycée et d'université, que pour l'enseignement des mathématiques, ces machines sont totalement inutiles. J'ai accompli toutes mes études secondaires et supérieures scientifiques (maths-physique) sans calculette et pour cause, ni même sans règle à calcul (outil de l'ingénieur qui vous dit que la racine carrée de 4 est 1,98). Nous seulement les calculettes sont inutiles mais elles sont nuisibles dans la mesure où les élèves (a-t- encore le droit de les appeler comme ça ?) perdent complètement la notion d'ordre de grandeur et sont incapables de déceler d'un coup d’œil qu'une réponse numérique sortie du zinzin est incohérente (par faute de manipulation).

Je ne parle pas des dictionnaires de langues ; ceux qui ont trimbalé un Cayrou me comprendront.

Alors quoi faire ?

Je remarque que les montants des allocations représentent environ 75 % du prix d'un abonnement annuel à une box quelconque pour un accès internet illimité et un abonnement téléphonique illimité également. Ces montants représentent également aujourd'hui le prix approximatif d'un netbook.

Pour le même prix ne serait-il pas plus judicieux de faire entrer Google et Wikipédia chez les familles qui n'en disposent pas encore ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • kalagan75 23 août 2012 08:18

    on ne peut te donner tord : les vendeurs de telephones portables attendant avec impatience le versement de cette aide ... 

    cette aide devrait être versée sous forme de bon d’achat et non en cash .

    • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 08:39

      Ce n’est pas le pire des cas. On aura quand même la sacro-sainte calculatrice intégrée et l’organiseur pouvant remplacer le cahier de texte.


    • foufouille foufouille 23 août 2012 12:27

      « cette aide devrait être versée sous forme de bon d’achat et non en cash . »
      pour les autres « aides » aussi ?
      le CAC40 et les tres riches vont pas aimer


    • mac 23 août 2012 11:05

      Pas plus tard que ce matin, j’ai reçu un spam en provenance d’une grande surface de l’ameublement qui incitait à profiter de la prime de rentrée chez eux...

      Ces primes sont malheureusement très mal utilisées et font grandement le bonheur de la grande distribution dont on connaît les marges colossales sur ses produit made in China.
      Je ne parle même pas de la prime de Noël dont on se demande vraiment qui a pu faire pression pour que cette bénédiction pour grandes surfaces soit mise en place ?

      Quitte à aider les plus démunis, que l’on donne cet argent à des coopératives scolaires qui seront certainement plus à même de résister aux sirènes de la consommation ou mieux, que l’on achète une tablette numérique (dès 70 euros) à chaque élève et que l’on pousse à la numérisation des manuels scolaires (tout en gardant le contact avec les livres de poche en français), ça allégera les cartables des gamins et ça coûtera moins cher. Mais encore une fois ce genre de mesure ne fait sans doute pas l’affaire de certains lobbies...


      • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 11:43

        Bonjour Mac,
        que l’on achète une tablette numérique (dès 70 euros) à chaque élève et que l’on pousse à la numérisation des manuels scolaires

        Oui, bien sûr, (un netbook ou n’importe quel PC même ancien) offre aussi cette fonction mais là vous touchez au fromage des éditeurs qui traditionnellement se partagent la manne des manuels scolaires avec l’Inspection Générale. Les I.G. ne mettent pas trop la main à la pâte, ils se contentent souvent d’un titre ronflant de directeur de collection.
        Le boulot (la rédaction) ce sont les profs en exercice, organisés en équipes de rédacteurs (comme s’il fallait se mettre à 6 pour écrire un livre de classe) qui se l’appuient. Leur paiement : une augmentation de la note pédagogique et un micro pourcentage d’auteurs à se partager.
        Il va de soi que les changements de programmes officiels (souvent mineurs) n’ont d’autre but que de faire fructifier ce commerce juteux.
        On a beau accélérer la déforestation, bousiller la colonne vertébrale des gamins, « business is business ». La technique permet aujourd’hui d’éviter toute cette gabegie mais les chasses gardées sont bien défendues.


      • Taverne Taverne 23 août 2012 11:13

        Une prime de rentrée scolaire ? Quoi ? Maintenant il faut donner de l’agent aux gosses pour qu’ils reprennent le chemin de l’école ? smiley


        • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 11:51

          Bonjour Taverne,
          Ce qui a l’air d’une plaisanterie est la réalité. Le thème de la prime d’assiduité a d’ailleurs déjà été évoqué sur AV il y a 3 ans.
          Mieux l’idée de départ était d’utiliser cela comme une incitation contre l’absentéisme, en somme elle aurait été versée aux élèves souvent absents contre la promesse de venir régulièrement aux cours. Ce qui aurait évidemment inciter les lycéens ’normaux’ à pratiquer l’absentéisme.
          Dans cet ordre d’idée que n’invente-t-on la prime de non délinquance à verser aux voyous contre la promesse de cesser les caillassages et les incendies de voitures ?
          Nos politiciens marchent sur la tête !


        • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 18:54

          Ce qui aurait évidemment inciter
          Ce qui aurait évidemment incité (of course).
          On a beau se relire.


        • antonio 23 août 2012 11:35

          Qu’est-ce qu’un pays où les citoyens à revenus modestes n’ont pas les moyens de pourvoir à l’équipement scolaire de leurs enfants ?
          Un nombre croissant de nos concitoyens s’est habitué à l’assistanat d’Etat.
          Le gouvernement « socialiste » est « fier » d’avoir augmenté l’allocation de rentrée de 25 pour cents...Il est si généreux !
          Peut-on vraiment être fier d’assujettir de plus en plus de gens à l’aumône gouvernementale ?
          L « Etat-maman » est un moyen pervers d’asservissement et de contrôle.
          Ne peut-on rêver d’une société où chacun a la possibilité de vivre dignement
          sans tendre la main ?


          • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 11:58

            Bonjour antonio,
            Oui état-maman, état-nounou, tout cela participe de la surprotection dont on veut faire ’profiter’ des citoyens complètement infantilisés.
            Mais aussi état-racketteur qui multiplie les taxes de toutes sortes, déguisées ou non pour continuer à jouer à la maman.


          • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 12:05

            Publicité réactive immédiate d’AV-Google ads on propose des Eee-Netbooks de chez Carrefour, des connexions numéricables, des tablettes, etc...
            Il faudra écrire un jour un article sur le bon usage du godemiché pour qu’on rigole un peu.


            • Adrien Adrien 23 août 2012 12:52

              bonjour copain retraité ! encore un......... smiley 

              j’ai rien contre les vieux, mais le nombre finit par donner un style très conformiste aux opinions omniprésentes sur l’agora (sur le net en général ?). 

              ex : « l’État ne se donne aucun moyen de contrôle sur cette subvention qui dans des cas extrêmes finira dans une télé couleur ou quelques bouteilles de pastis. » ça rappelle les aumônes jetées charitablement dans les escarbilles des clochards sous réserve qu’ils n’utilisent pas ces maigres sous à s’acheter du pinard.........

              ou bien : « L’école est devenue une fabrique de cancres suréquipés »......... non, elle n’est pas « devenue », elle a toujours été, la notion de « suréquipement » est relative, mais y a 50 ans, c’était pareil, le meilleur stylo, la plus belle règle, la gomme qui gomme, le cartable en cuir souvent hors de prix, etc.

               smiley longue vie à toi, Abou Antoun, je te le souhaite, retraité, tu as bien mérité de te reposer, mais......... mais, tu n’es pas le seul ici à faire le procès de la jeunesse, la modernité, l’insouciance, le n’importe quoi, le droit de vivre ses différences............ à grand coups de « c’était mieux avant »....... tu comprends ? profitez tous de l’âge venu et de la sagesse censée aller avec pour vous remettre en question.

              Je serais très curieux de savoir l’âge moyen des intervenants sur Agoravox...... et sur le web 2.0..............

              Sans rancune, j’’aime bien les vieux aussi........... smiley 


              • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 13:28

                Bonjour Adrien,
                Il semble que pour toi ce qui se dégage de l’article c’est que c’est un point de vue de vieux (confirmé par un coup d’œil sur ma bio).
                Où vois-tu que je fais le procès de la jeunesse ?
                Où décèles-tu de la nostalgie et un parfum de c’était mieux avant ?
                Je prétends au contraire que tout le fourbi qu’on fait acheter aux familles aujourd’hui ne sert à rien. C’est ça le contenu de mon article. Point de vue de vieux, je veux bien ?
                mais y a 50 ans, c’était pareil, le meilleur stylo, la plus belle règle, la gomme qui gomme, le cartable en cuir souvent hors de prix,
                Je ne me souviens pas de cela il me semble qu’il y avait un seul modèle ou peut-être deux (Visor-Pen et X-pen). Objectivement nous n’avions rien à f. des fournitures scolaires. On pouvait frimer avec un jean levi-strauss authentique, je ne me souviens de rien d’autre.
                L’école fabrique de cancres de tout temps, non, non et non. Il y a eu des cancres de tout temps mais la dégringolade a commencé dans la décennie 80. Ce sont les socialistes qui ont commencé le travail de sape après tout le monde a suivi allègrement.
                En outre, puisque tu es un fidèle de Georges tu dois bien savoir ce qu’il pensait de la connerie.
                « Le temps ne fais rien à l’affaire ... »
                Bon enfin je retiens que tu me souhaites de bonnes choses et je te remercie pour ça.
                PS : Pour ce qui concerne le pourcentage de vieux sur ce forum tu as sans doute raison, alors que j’étais en activité je n’aurais pas eu de temps à consacrer à cette ’activité’.


              • Adrien Adrien 23 août 2012 15:56

                rebonjour Abou, tu as sans doute subi ma mauvaise humeur pour une triste mode qui envahit ces forum citoyens, faits du fameux « c’était mieux avant » agrémenté d’un moralisme étriqué ultra-réac....... je suis fasciné de la pudibonderie ambiante et du règne des cul-bénis qui décrètent de l’autorité de leur grand âge ce qui est bien ou pas......... pour les autres !! smiley

                quelques une des expressions de ton article m’ont frappé, dans cette veine (voir mon com précédent) et je ne suis pas d’accord.

                la question que tu soulèves dépasse complètement la question de l’école (qui n’en est que le reflet). La« société de consommation » chère aux soixante-huitards a gagné, d’autant plus qu’ils ont été ringardisés, eux et leurs valeurs utopistes et écolos. Tout le monde y a perdu je pense.

                N’empêche, aujourd’hui, tout s’achète bien davantage qu’avant, c’est sûr, mais les salaires n’ont pas monté au point que tout le monde puisse profiter de la manne consumériste et libérale ! bien au contraire.......... les mêmes désirs qu’avant, mais la frustration en plus.

                lundi dernier j’entendais à la radio une malheureuse mère qui élevait seule ses enfants et qui avait l’air dépassé. elle se plaignait que les vêtements de rentrée coûtait trop cher car son fiston ne voulait que « d’la marque ». Tu te rends compte ??

                Sinon, pas d’accord que l’école fabrique plus de cancres qu’avant, toutes les études montrent que non. Et il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui il y a beaucoup de gosses issues de familles défavorisées ou non francophones qui sont à l’école jusqu’à 16 ans et qui font forcément baisser le niveau. Avant, les moins doués ou les illettrés ne dépassaient pas le certificat. 

                Sinon, oui, je suis un fan du grand Georges. sûr que son « le temps ne fait rien à l’affaire » est drôlissime et je le cite souvent (j’aime particulièrement le « con caduc ou con débutant ») mais je ne suis pas complètement d’ac avec l’idée. Comme une autre citation que j’aime bien : « Le pire con, c’est le vieux con. On ne peut rien contre l’expérience »........... 

                rigolo aussi, non ? smiley 


              • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 18:13

                tu as sans doute subi ma mauvaise humeur pour une triste mode qui envahit ces forum citoyens, faits du fameux « c’était mieux avant » agrémenté d’un moralisme étriqué ultra-réac....... je suis fasciné de la pudibonderie ambiante et du règne des cul-bénis qui décrètent de l’autorité de leur grand âge ce qui est bien ou pas......... pour les autres !! 

                Le phénomène existe, ce n’est pas l’apanage de ce forum. Je fais le constat qu’à part l’évolution technique et scientifique qui nous offrent quelques douceurs inconnues jusque là, la situation des gens s’est plutôt dégradée à cause d’une perte des valeurs et des repères. En fait les valeurs traditionnelles, si chères aux réacs de tout poil n’ont été remplacées par rien. La société a besoin de croire en quelque chose.

                la question que tu soulèves dépasse complètement la question de l’école (qui n’en est que le reflet). La« société de consommation » chère aux soixante-huitards a gagné, d’autant plus qu’ils ont été ringardisés, eux et leurs valeurs utopistes et écolos. Tout le monde y a perdu je pense.

                Le soixante-huitard de base est souvent un enfant gâté, ce sont souvent les enfants de ce que nous appelons aujourd’hui les ’bobos’ (il n’y a qu’à voir la fréquentation des facs à l’époque). Ils sont devenus bobos eux-mêmes, toujours teintés de rouge ou virant au vert à la sauce EELV genre Cohn Bendit etc.. Ils sont ringardisés parce qu’ils sont ringards depuis toujours. Je ne me reconnais pas dans ce genre d’individus. Oui le libéralisme et le capitalisme ont triomphé, leur victoire est totale, conduisant à l’individualisation forcenée, à la surconsommation, l’égoïsme et par voie de conséquence le communautarisme (valeur refuge).

                N’empêche, aujourd’hui, tout s’achète bien davantage qu’avant, c’est sûr, mais les salaires n’ont pas monté au point que tout le monde puisse profiter de la manne consumériste et libérale ! bien au contraire.......... les mêmes désirs qu’avant, mais la frustration en plus.

                Une étude poussée du point de vue de la jouissance des biens matériels prouverait que nos ’pauvres’ sont peut être mieux lotis que la classe moyenne des années 50. La pauvreté est relative. Elle existe, bien sûr, mais je connais dans mon environnement beaucoup de ’précaires’ qui s’en sortent à coup de subventions, d’allocs, et de combines. La grande pauvreté existe mais on ne la côtoie pas encore toujours et partout.

                lundi dernier j’entendais à la radio une malheureuse mère qui élevait seule ses enfants et qui avait l’air dépassé. elle se plaignait que les vêtements de rentrée coûtait trop cher car son fiston ne voulait que « d’la marque ». Tu te rends compte ??

                Je déplore en effet que le phénomène de mode aie envahi le domaine scolaire et qu’il se trouve maintenant autant de ’fashion-victims’ parmi les écoliers.

                Sinon, pas d’accord que l’école fabrique plus de cancres qu’avant, toutes les études montrent que non. Et il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui il y a beaucoup de gosses issues de familles défavorisées ou non francophones qui sont à l’école jusqu’à 16 ans et qui font forcément baisser le niveau. Avant, les moins doués ou les illettrés ne dépassaient pas le certificat.

                Toutes les études sont fondées sur les résultats aux examens, comme les exigences ont diminué dans des proportions incroyables (quand les examens n’ont pas carrément disparus). La plupart des bacheliers d’aujourd’hui échoueraient au certificat d’études primaires. Je parle de ce que j’ai vu pendant mes dernières années d’exercice, c’est du vécu pas de la littérature. Détruire l’école pour en faire profiter le plus grand nombre, où est la logique ?

                Sinon, oui, je suis un fan du grand Georges. sûr que son "le temps ne fait rien à l’affaire" est drôlissime et je le cite souvent (j’aime particulièrement le « con caduc ou con débutant ») mais je ne suis pas complètement d’ac avec l’idée.

                Il y a une différence entre ’être con’ et ’faire des conneries’. Nous faisons tous des conneries, particulièrement dans les jeunes années et on s’amende parfois (ou bien on en fait de nouvelles) mais quand on est con par nature, cela existe, cela commence très tôt et ne guérit pas, on ne peut constater qu’une aggravation.

                Comme une autre citation que j’aime bien : « Le pire con, c’est le vieux con. On ne peut rien contre l’expérience »........... 

                Je suis pleinement d’accord.




              • alinea Alinea 23 août 2012 12:56

                C’est une bonne idée, Abou Antoun : une allocation pour un godemiché pour toutes les vieilles filles, les veuves,etc.
                Mais pourquoi pas une poupée en plastique pour les vieux garçons, les veufs, les moches et les timides ? Puisque la prostitution n’existera plus !
                Ce saupoudrage de petits sous est tout bonnement indécent ; cependant, ceux qui n’en ont pas beaucoup, de sous, ferment les yeux : c’est toujours bon à prendre !
                Et si, plutôt qu’acheter un cartable à leur gamin, ils payent leur électricité ! Qu’avons-nous à dire ?
                J’ai encore mon cartable d’entrée en sixième ; je n’ose pas vous dire de quand il date !!!


                • Abou Antoun Abou Antoun 23 août 2012 13:41

                  Bonjour Alinea,
                  Ce saupoudrage de petits sous est tout bonnement indécent
                  Il accroît la dépendance. Cela fait partie du processus d’infantilisation.
                  Prime de rentrée
                  Prime de Noël
                  Prime de vacances
                  Prime de combustible
                  etc. etc.
                  Il faut réclamer pour obtenir.


                • alinea Alinea 23 août 2012 13:47

                  Non Abou Antoun : il ne faut pas réclamer !
                  Tous les rmistes ont droit à ça ! sans rien réclamer !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès