Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Andreas Lubitz : Un homme sans histoire, comme vous, comme nous

Andreas Lubitz : Un homme sans histoire, comme vous, comme nous

D’abord le bal s’ouvre sur des juges peu scrupuleux du secret de l’enquête. Alors que celle-ci exige le rassemblement et le recoupement de nombreuses pièces avant la formation d’un jugement, nullement ont-ils attendu les délais d’usage pour tout déballer, plutôt bruyamment, devant une meute avide de sensationnel.

Tous les faits concordent, s’accordent. Pas une note fausse, le verdict est entendu ! Andreas Lubitz aurait connu une épisode dépressif sévère, de surcroît, menteur sinon dissimulateur.

L’addition de ces pathologies serait l’arme du suicide, du crime, de l’horreur.

Derrière la bourrasque, le murmure de ses proches comme de ceux qui l’ont croisé semble inaudible, étouffé, presque de la gêne.

Pourtant, ces derniers gardent le souvenir d’un jeune homme normal, bien élevé. Joyeux en ses heures. Sportif, courant le marathon, l’oreille bercé par des rythmes saccadés. S’imaginant prince du monde comme tant de jeunes hommes s’ambitionnent devant leur petite amie. Sûrement sérieux, organisant sa vue autour d’un projet professionnel construit de longue date. Gardant ses secrets, ses peines pour lui, sa cour intérieure. Tout d’un jeune homme sans histoire.

Comme vous, comme moi, goûtant à la vie dans la pénombre.

Comme vous comme moi marqué par quelques fêlures.

A regarder de près, combien sommes-nous à connaître des moments tristes, des accès de mélancolie ? Combien sommes-nous à avoir pris des substances douteuses pour traiter nos problèmes de sommeil, nos angoisses ? Combien sommes-nous à nous interroger sur notre destin, à l’imaginer plus reluisant que celui s’offrant à nous ?

Pour prix de ces faiblesses, devrions-nous alors être mis en observation pour l’usage que nous pourrions faire le jour venu de notre liberté ? Devrions-nous tenir éloignés du monde pour les risques supposés que nous ferions courir à nos prochains ?

Nullement ai-je l’intention de nourrir peu ou prou d’associer ma voix à diverses rumeurs. Plutôt ai-je le souhait de comprendre ce qui s’est passé, par le menu, posément, nullement dans l’urgence.


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Aristide 4 avril 2015 10:34

    Un gentil dépressif, bien aimé de son entourage, enfin bien sous tout rapport. 


    Je m’imagine que vous puissiez tenir ce discours aux familles des enfants en voyage scolaire, de toute ces personnes venus attendre un avion qui n’est jamis arrivé.

    Et vous, assis devant votre ordinateur vous décrétez que les réponses circonstanciés et étayées données par des gens responsables aurait du ne pas l’être. Laissant les allumés de tout poil, complotistes, experts auto proclamés, sages assis, ... remplir des pages de forum de leur avis sur le pilote, les conditions, la normalité de la personne ... 

    Allons, cette affaire a été bien gérée, le mieux possible compte tenu du drame que représente cet assassinat fut-il provoqué par un gentil garçon.



    • fred.foyn Le p’tit Charles 4 avril 2015 11:37
      Andreas Lubitz : Un homme sans histoire, comme vous, comme nous... ?...Un déséquilibré qui cachait et trompait bien son jeu et son monde..Le monde est rempli de gens comme lui...surtout en politique ou on le constate tous les jours.. !

      • Pascal L 4 avril 2015 12:28

        Et si ceux qui savent quelque chose ne nous disent rien, la rumeur s’envole. Il est donc normal que nous soyons informés sur les faits connus.


         Les faits annoncés sont tenaces, mais l’heure n’est probablement pas encore aux jugements. Nous n’avons pas encore une vision claire de l’enchaînement des responsabilités dans l’environnement du pilote, mais nous devons maintenant admettre le fait que le pilote a une bonne part des responsabilités. 

        • Deneb Deneb 4 avril 2015 12:40

          Si l’on peut tirer un enseignement de cette tragédie, ce serait celui-ci : il faut à tout prix empêcher des fous à s’emparer des commandes, que ce soit en aviation et encore plus en politique. On a du pain sur la planche.


          • eugène wermelinger eugène wermelinger 4 avril 2015 16:12

            ?
            Les politiques font tout pour retarder l’information qui pourrait faire du tord à leurs électeurs Musulmans. Alors on nous berce avec les mensonges d’usages. Là nous en sommes à la maladie mentale et les arrêts de travail.

            Mais la réalité est toute autre. Prenez connaissance des fichiers que seule la presse Allemande comme toujours dans ce cas ose publier.

            Andreas Lubitz s’est converti à l’Islam en 2014…et devient un saint pour le clan djihadiste.

            Mais pour nous surtout pas d’amalgame..
             ?


              • Deneb Deneb 4 avril 2015 16:53

                @eugène wermelinger Lubitz était juif et homo, mais surtout schizo Je le vois pas jihadiste. Quant à votre article, c’est un obscur journal allemand qui a publié un canular pour augmenté son audience. Pour une fois, vraiment rien à voir avec l’Islam, champagne !


              • Dom66 Dom66 4 avril 2015 19:42

                Vous avez raison

                Le verdict est entendu ! oui il a été condamné à mort pour le meurtre de 149 personnes


                • cathy30 cathy30 4 avril 2015 22:48

                  Deux pilotes confirment qu’il est impossible d’entendre dans un enregistreur le souffle de qui que se soit, il y a trop de bruit dans un cockpit et autres incohérences.


                  • Dom66 Dom66 5 avril 2015 00:29

                    @cathy30

                    Mais non, mais non !! Des incohérences aussi par les deux personnes (expertes ?)

                    Après 18 ans d’A320 si il ne sais pas que dans tous les avions modernes le « voice recorder »

                    Enregistre effectivement tous les bruits du cockpit, il enregistre en plus avec une très grande définition le micro qui se trouve dans le masque à oxygène, c’est normal que l’on puisse écouter les paroles des pilotes en cas de problèmes (fumée décompression etc)  et avec le masque sur la figure, je sais que le souffle du pilote peut être entendu parfaitement avec le bruit du poste également.

                    Donc si le copi avait enfilé le masque (pourquoi pas) il est donc possible  d’entendre son souffle

                    Quand au bip suite au code pour l’ouverture de la porte, je ne prononce pas ; « moi pas connais »


                  • cathy30 cathy30 5 avril 2015 00:59

                    @Dom66
                    Quel masque à oxygène ? l’avion à 25 ans.


                  • Dom66 Dom66 5 avril 2015 01:20

                    @cathy30

                    25 ans  !!!

                    J’ai commencé ma carrière sur DC8 dans les années 60 il y avait déjà des masque à oxygène
                    Ils étaient accrochés au plafond à la portée de main et maintenant sur l’A320  c’est comme ceci

                     https://www.google.fr/search?q=A320+masque+%C3%A0+oxygene&ie=utf-8&oe=utf-8&gws_rd=cr&ei=NnEgVfDtJ5POaKmngdAB


                  • JC_Lavau JC_Lavau 6 avril 2015 19:36

                    Il y aura toujours des gens pour prétendre que tu as une faille, une fêlure, ou que tu simules la folie, ou que tu es fou, ou que tu prépares des meurtres, ou que tu jettes des bébés par terre... Pour du pognon et/ou pour la passion de nuire, le Temple de Grande Inexactitude (TGI pour les intimes) trouve facilement des faux témoins, qu’il protège amoureusement.

                    Il y en a même une qui prétend que j’ai des bras longs de 400 km, et un zizi long de 700 km. Bah ! C’est bien assez bon pour l’Injustice !
                    http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles-mainmenu-9/rcits-dhorreurs-mainmenu-64/53-faux-tmoins/117-tss-tss-tu-dnonces-ton-complice-prsent-
                    http://debats.caton-censeur.org/index.php/tous-les-articles-mainmenu-9/articles-de-fond-mainmenu-58/27-dloyauts-et-pathologies/21-des-carrires-de-pervers-histrioniques-dans-le-crime-organis

                    L’horreur qui vous reste à apprendre, est qu’on n’a pas les psychiatres dont la société a besoin, qu’on n’a pas le savoir-faire : ils en sont à l’ère pré-pasteurienne, où l’on se doutait vaguement que si des maladies étaient contagieuses, alors il devait bien y avoir contage, mais on ignorait encore tout de sa nature, de sa biologie, et des moyens de l’interrompre.

                    A la place de la maturité scientifique dont ils sont encore loin, ils ont le communautarisme et le corporatisme.

                    Pour en revenir à Andreas Lubitz, pour l’instant il nous est présenté comme tous les coupables à lui seul. On en attend bien davantage de l’enquête.

                    Remarquez, lorsqu’une JAFe se vante d’avoir suicidé un maximum de pères, là il n’y a jamais d’enquête. Qui oserait la faire serait immédiatement convoqué en garde à vue pour l’intimider.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès