Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Baisse de niveau des tricheurs

Baisse de niveau des tricheurs

Le procédé n’est guère nouveau, Olivier Stirn en son temps avait payé des figurants pour remplir une salle et faire crépiter les applaudissements. Le stratagème n’avait abusé que les béats qui ne savaient pas que le parti de M.Stirn pouvait tout au plus remplir une cabine téléphonique. Il prend avec l’affaire du JT de 13 heures sur TF1 une autre dimension. Il ne s’agit plus d’un politique en mal de reconnaissance qui cherche à abuser des journalistes, mais de journalistes dont la vocation est d’informer le plus loyalement possible qui « bidonnent » un reportage pour simplement « donner de l’image ».
Au lieu de simplement décrire un dispositif dont ensuite chacun peut discuter, il s'agissait d’en faire la promotion au travers d’un témoignage. Quand le témoin se fait rare, on l'invente ! Rien de bien neuf, encore convient-il de ne pas se faire prendre : c'est à ce niveau qu'intervient l'incompétence, le reste n'étant que banale malhonnêteté.

Ce dispositif, le contrat de responsabilité parentale (CRP), consiste notamment à supprimer les allocations familiales pour les parents d’élèves absentéistes. Il a été mis en place par la loi contre l’absentéisme scolaire et veut "rappeller aux parents leurs devoirs, les obligeant à s’engager par rapport au comportement de leur enfant sous peine de sanction". Dispositif, par ailleurs largement critiqué, mais là n'est pas la question.
Dans le reportage, on voit une mère qui "exprime sa détresse face à l’absentéisme de son enfant et son soulagement de voir son désarroi pris en charge par ce dispositif" …

Bingo ! C’est alors que le président du groupe communiste au conseil général des Alpes Maritimes reconnaît, en la personne de l’interviewée, l’attachée de presse du président du même Conseil général, le député UMP Eric Ciotti. Elle n’a par ailleurs pas d’enfant …
Eric Ciotti questionné répond : "Je n'étais pas au courant. C'est une faute professionnelle" en précisant que sa collaboratrice était intervenue "à la demande de TF1".
Le populaire présentateur du JT, Jean-Pierre Pernaut annonçait en lançant le reportage : « Depuis deux ans déjà les parents signent dans ce département un contrat de responsabilité parentale et apparemment les résultats sont positifs. »
C’est lui qui s’excuse aujourd’hui : "Nous sommes sincèrement désolés de ce manquement inadmissible au sérieux, à l'éthique et à la déontologie de l'information. C'est la première fois dans l'histoire de nos journaux" (...) Nous ne pouvions ici ni déceler, ni imaginer pareille faute, malgré les procédures de contrôle mises en place pour les 15 000 reportages que nous diffusons chaque année" ("première fois est faux : en 2009, le JT de TF1 avait diffusé un reportage "frelaté" sur l'immobilier à Rennes, ayant donné lieu à une enquête du CSA ...).

Catherine Ney, directrice de l’information sur TF1 est très « en colère » et souligne que ce n'est pas la rédaction de TF1 qui a réalisé le sujet, mais des journalistes de Nice Matin : en fait une équipe travaillant pour NMTV, une filiale de Nice Matin.
La bataille des « responsabilités » ne doit pas cacher la triste réalité : une fois de plus l’immense tricherie doublée d’une imbécilité incroyable. Comment ne pas se rendre compte qu’un tel « bidonnage » serait « éventé » à tous les coups ? Des incapables ? Des conspirationnistes ?
La triche à tout va est décidément très présente en ce début d’été après les fuites et tricheries innombrables à l’occasion du baccalauréat … On le signalait au début de la note rien de bien nouveau mais l’incompétence, en revanche, devient préoccupante à tous les niveaux.
La triche a toujours existé et ce n’est pas demain qu’elle disparaîtra ; ce qui peut apparaître nouveau, c'est la nullité de plus en plus crasse des tricheurs. Même dans ce domaine la qualité se perd : plus aucun panache. Ou sont donc les tricheurs d'antan ?

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • BlackMatter 29 juin 2011 16:09

    C’est surtout à vrai dire qu’aucun parent n’a envie de signer un CRP.

    C’est un contrat certes entre les parents et le conseil général mais en réalité c’est le conseil général qui propose le contrat et les parents n’ont pas vraiment leurs mots à dire en règle général.

    C’est un contrat par ailleurs qui impose surtout des obligations aux parents sous peines de perdre les allocations familliales mais qui finalement n’oblige nullement les pouvoirs publics.

    On fait référence à une eventuelle aide de la famille mais bon, rien n’est obligatoire et puis où sont les moyens.

    Je ne suis pas contre ce type de sanction mais qu’on appelle pas ça un contrat.
    C’est un avertissement avec sanction à la clé si non suivi d’effet.


    • LE CHAT LE CHAT 29 juin 2011 22:52

      être tricheuse n’empêche pas d’être candidate aux primaires du PS ...  smiley


      • LE CARDINAL 29 juin 2011 23:02

        quand je pense à ce qu’ils vont encore mettre à cette pauvre ségolène... smiley

        franchement on me dirait que pour DSK il y a la main d’un PS... smiley


        • Defrance Defrance 30 juin 2011 10:14

           Et la mère de Fillon n’avait pas signé de CRP ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès