Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Banlieues

Pourquoi rien n’est possible.

Plan Marshall ou plan Sarkosy, plan Tapie ou plan Amarra... rien de significatif n’est obtenu dans les « quartiers difficiles » des banlieues. Zones de non-droit qui se déplacent en fonction des interventions des forces de l’ordre, mais sans jamais régresser bien au contraire. Le politique est démuni : de Jospin qui déclare que cette violence baissera lorsque le chômage baissera, à Sarkosy qui veut nettoyer au Karcher, rien de concret ni de durable n’est fait. Le politique est comme Sisyphe, si ce n’est que sa pierre est plus lourde après chaque aller-retour. Que l’on parle d’intégration, d’assimilation, de multiculturalisme, que l’on dégage des crédits pour des programmes de réhabilitation et d’investissements sociaux, que l’on mobilise l’Education nationale et d’autres services de l’Etat... la situation reste globalement négative, pire, elle empire !
 
L’une des raisons tient aux flux migratoires qu’induit naturellement chaque communauté dans sa ville, son quartier, son immeuble : toujours plus de gens ayant des besoins toujours plus grands, telle est la réalité. C’est le tonneau des danaïdes !
 
Ce n’est qu’en réduisant au maximum ces flux que l’on peut espérer reprendre en main la situation de ces quartiers, dits par euphémisme technocratique, sensibles. Il faut appeler un chat et chat et dire clairement que le venue permanente des membres des familles étrangères installées en France (ou de tribus) n’est plus acceptable, car trop souvent ces personnes venues pour des motifs touristiques, familiaux ou autres, ne font pas le voyage de retour. Ainsi grossit la masse des sans-papiers, des clandestins, des étrangers en situation irrégulière... qui trouvent en France, même si leur situation est difficile, des conditions de vie plus agréables que celles qu’ils avaient dans leur pays d’origine. Comment mettre en place des programmes d’insertion, de formation etc. si les besoins du fait de cette « démographie d’accueil » croissent plus vite que les moyens que l’on peut y affecter ? Mission impossible. Même la police est débordée !
 
Dire cela, c’est tout simplement appréhender une réalité sans laquelle rien de durable ne peut être entrepris dans ces quartiers difficiles des banlieues des grandes villes. Il faut donc maîtriser ces flux par des moyens appropriés, ce qui devrait être à notre portée nonobstant les états d’âme de la Sainte Commission de Bruxelles, aussi sourcilleuse que le Vatican sur la défense des pauvres et des opprimés.

Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Polemikvictor Polemikvictor 19 octobre 2010 12:03

    Le karcher de Sarkozy contre la baisse du chomage de Jospin. Voila bien résumé l’incompetence avec laquelle notre classe politique pretend traiter ce probleme.
    Le karcher c’est à dire la sécurisation par la maniere forte est une solution palliative necessaire pour permettre le traitement des causes plus profondes dont bien sur le chomage fait partie.Les opposer c’est s’assurer que le probleme persistera.
    C’est dramative que pour des problemes d’une telle importance on soit moins méthodique que pour une vis oubliée au montage sur un accessoire de voiture.


    • Sachant Sachant 19 octobre 2010 12:04

      Rien de concret ni de durable n’est fait car les libéraux n’ont pas d’argent pour les banlieues
      On ne dégage aucun crédit car les libéraux n’ont pas d’argent pour le social 
      La démographie d’acceuil croit plus vites que les moyens qu’on y affecte car les libéraux n’ont pas d’argent pour l’acceuil
      La police est débordée car les libéraux n’ont pas d’argent pour les fonctionnaires


      • tmd 19 octobre 2010 14:51

        Tous les gounvernements socialistes de gauche et socialistes de droite qui se succèdent depuis plus de 30 ans n’ont fait qu’une seule chose : déverser de milliards de francs, puis des milliards d’euros pour les banlieues. Résultat NUL.

        La ritournelle socialiste de droite et de gauche : « plus de moyens pour ci, plus de moyens pour ça » a prouvé son inéfficacité. Il est temps de passer à autre chose.


      • conrad 19 octobre 2010 12:58

        Rien n’avance en banlieue parce qu’il y a une mauvaise analyse de la situation. Et ça commence par des amalgames : immigration/racisme ; mondialisation/libéralisme etc. Et chaque fois on part de la banlieue alors qu’il faut se poser ces questions : qu’est-ce que la mondialisation va nous permettre ? Qu’est-ce que la mondialisation détruit (ou construit) ? Les contradictions sont si profondes que le libéralisme économique (donc la droite) est sensé être plus raciste que la gauche et pourtant c’est elle (le capitalisme) qui a besoin toujours plus d’immigrés pour « tenir » les salaires et donc faire face à la concurrence mondiale. La gauche qui en général soutient les immigrés et les « sens papiers » pour des raisons humanitaires joue contre son propre camp d’un point de vu social et économique. C’est une situation inextricable. Tant que la gauche n’admettra pas ouvertement qu’elle est antiraciste mais contre l’immigration pour des raisons sociales et économiques ; tant que la droite ne reconnaîtra pas qu’elle est raciste mais qu’elle est pour l’immigration parce ça modère les salaires tout le monde mentira, les uns au nom de la morale, les autres au nom de leurs intérêts. Et les banlieues continueront d’exploser régulièrement.


        • King Al Batar King Al Batar 19 octobre 2010 13:44

          « Tant que la gauche n’admettra pas ouvertement qu’elle est antiraciste mais contre l’immigration pour des raisons sociales et économiques ; tant que la droite ne reconnaîtra pas qu’elle est raciste mais qu’elle est pour l’immigration parce ça modère les salaires tout le monde mentira, les uns au nom de la morale, les autres au nom de leurs intérêts. Et les banlieues continueront d’exploser régulièrement. »

          Bravo j’aurai pas dit mieux. Tout y est !


        • Triodus Triodus 19 octobre 2010 13:47

          ça c’est du King !

          Ave !


        • corinne 19 octobre 2010 14:12

          je vis dans un quartier du sud de la france : 22000 habitants parkés dans du béton au nord de la ville...pp : 61000 habitants.

          ce qui est dit dans l’article est vrai. de plus en plus (phénomène grandissant depuis une dizaine d’années), les jeunes d’origine africaine et magrhébine vont chercher leurs femmes au bled.
          autour de moi, j’en connais une bonne dizaine (le plus jeune 28 ans..), les pratiques d’avant reviennent à grand pas...
          ceci dit, à mon avis, il faut une véritable mixité sociale, il faut casser les ghettos.
          prenant exemple de « mon » quartier, rien n’est plus possible. 90% vivent en dessous du seuil de pauvreté (sur 22000) 12000 musulmans, + de 80% de la pp est issue de l’immigration, et tous vivent en communauté fermées. il n’y a aucun lien social, LA REPUBLIQUE NE MET JAMAIS UN PIED DANS LE QUARTIER.....c une autre planète, et toute l’armée française ne changerait rien. c une volonté polique, mais apparement.... nous ne sommes qu’un qu’un excellent fond de commerce (documentaires, films, chanteurs, réalisateur, meme touristes !!!!) c lamentable !!! la gauche est aussi responsable que la droite, et pour cette raison, je leur dis merde à tous !!!!!

          • GéraldCursoux AnnO’Nyme 19 octobre 2010 14:31

            Je suis contre votre conclusion : NON a la mixité ; on ne peut pas vivre aves des communautés qui sont culturellement trops différentes. Ces population resteront au chômage parce qu’elle n’ont rien à faire en France ! C’est aussi simple que cela. Il y a un gap culturel entre communautés (et ce n’est pas une couleur de peau) qui est insurmontable. Qu’elles retournent d’où elles viennent ! Si la République a un devoir, c’est d’organise ce retour.


          • Djibz Djibz 19 octobre 2010 17:57

            @l’auteur

            Mais bien sûr ! le devoir de la République est d’organiser leur retour ! quand Corrine dit « 80% de la pp est issue de l’immigration » tous ces gens sont des CITOYENS FRANCAIS.... disposant donc des mêmes droits que vous et moi... Faites preuve de réalisme !



          • BEBE 19 octobre 2010 14:29

            la politique immigrationniste des GVT successifs est responsable de la situation.
            Il faut remettre les banlieues à l’heure républicaine.
            Proposer un pacte économique, social, politique.
            que la FRANCE retrouve sa liberté de faire, en sortant de l’Europe mondialiste qui lui impose son diktat.


            • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 19 octobre 2010 18:56

              Ce qu’a dit Madame Merkel c’est en effet que le multiculturalisme ne fonctionne pas, et qu’il faut instaurer la mixité démocratique. L’Allemagne a besoin des cadres et des ouvriers qualifiés que sont les étudiants et travailleurs turcs du fait du vieillissement accéléré de la population. 


              Il faut donc les intégrer à la culture démocratique allemande. Madame Merkel n’est pas Monsieur Seehoffer (ministre président de Bavière) ...Et encore moins le président actuel de l’Allemagne qui vient de déclarer que l’islam fait partie de la culture allemande !

              Ne faites pas comme NS : faire parler l’Allemagne sa ns la connaître...

            • Crab2 19 octobre 2010 15:39

              L’autre façon d’analyser le refus de s’assimiler [de tenter ou de pouvoir ’’s’en sortir’’] d’une bonne partie des banlieusards ou autres habitants dans certains quartiers d’aglomérations


              "Une femme en colère", de Wassyla Tamzali

              par Élaine Audet


              Suite sur

              http://sisyphe.org/spip.php?article3677


              • asterix asterix 19 octobre 2010 15:50

                La solidarité ne peut fonctionner que lorsqu’il y a un maximum de travailleurs pour l’entretenir. Le reste, c’est du pipeau au service, tantôt de la gauche, tantôt de la droite. De toute manière, il va être de plus en plus difficile de rester humaniste si l’humanisme ne conserve plus qu’un seul versant.


                • OMAR 19 octobre 2010 17:33

                  Omar 33

                  Certaines banlieues, ne sont en fait qu’une « modernisarion » des bidonvilles qui existaient avant les années 60 (La Campa........)..

                  Eparpillez les habitants de ces banlieues parmi les villes françaises, en vue de leur réelle intégration, les aider à trouver du boulot, puis détruire ces bablieues : tout un programme.qui s’apparente à un réve.

                  Et c’esr le karcher er la baisse du chomage qui entretiennent ce réve...


                  • Clojea Clojea 19 octobre 2010 17:33

                    Le problème d’une mixité sociale est d’abord un problème personnel d’accepter l’autre, l’étranger, tel qu’il est, et non pas au travers de coutumes ou de dogmes religieux imposés. Quand beaucoup de gens auront compris cela, cette planète se portera mieux.
                    Si le gouvernement veut faire quelque chose pour les habitants des banlieues, cela doit commencer par :
                    - Démolition des HLMs, car c’est l’habitat le plus pouraf qui soit
                    - Reclassement des gens dans différentes zones plus sympa au niveau habitat.
                    - Cours d’alphabétisation obligatoire gratuit pour tout le monde.
                    Déjà, il y aurait beaucoup de progrès. 


                    • BEBE 19 octobre 2010 18:06

                      les HLM..avec ou sans terrasse ?
                      et les loyers, c’est pour qui ?
                      parce qu’entre les HLM, la CMU, les bourses pour des étudiants qui foutent le feu et les allocations familiales ...au niveau des droits c’est bon mais des devoirs... 


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 19 octobre 2010 18:38

                      Il faut, si l’on vous suit , dire clairement que les riches français et/oui européens qui habitent de somptueuses villas au Maroc et en Tunisie doivent être expulsés : ils donnent le mauvais exemple à des peuples restés traditionnellement simples et frugaux. De plus il convient d’interdire dans ces pays un tourisme de masse délétère !


                      Ironie bien sûr : Ce qui vaut pour les riches vaut pour les pauvres : les libres circulation et installation vaut pour tous. Accorder ce droit aux uns c’est l’accorder aux autres, sauf à refuser le principe de réciprocité, fondement de toute justice. Cela va sans dire mais cela veut mieux en le disant pour ceux qui n’hésitent pas répandre cyniquement l’égoïsme des riches ou des moins pauvres à l’égard de plus pauvres qu’eux...Certains d’entre eux n’hésitent pas à se prétendre chrétiens. Quels imposteurs !

                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 19 octobre 2010 18:44

                        Vous vous dites gabonais d’adoption ? Tiens donc, c’est une sinistre plaisanterie, au regard de votre discours xénophobe. Vous me faites penser à ceux qui voulaient garder l’Algérie française et qui aujourd’hui refusent les algériens en France


                        Sans complexe ni vergogne en effet...

                      • dupont dupont 19 octobre 2010 20:17

                        C’est vraiment beau ce que vous dites. Ca déborde d’humanisme, de générosité, d’altruisme. Faudra qu’on pense à la béatification de Sylvain Reboul mais juste après s’être assuré qu’il n’a rien à voir avec Tartufe ou les autres généreux qui sont d’accord pour que leur bonté soit financée par les autres.
                        Un point commun cependant : les apprentis riches qui vont faire les nababs dans des pays pauvres sont pires que les vrais nantis. Et de plus, peut-être votent-ils à gauche ?


                      • elec 42 elec 42 19 octobre 2010 18:47

                        chuut ! il ne faut pas parler des vrai problèmes en france,ne pas appeler un chat,un chat,exposer les vrais problèmes,les véritées crues,ça en dérange certains.


                        • dupont dupont 19 octobre 2010 20:08

                          La suite dans « Barbares » de Alessandro Barbero ou la chute de l’Empire romain d’Occident. Et pourtant aux Goths on avait attribué la Romanité... (Je précise : rien à voir avec les Roms de ces derniers jours).


                          • BEBE 19 octobre 2010 23:12

                            les racailles nous la jouent INTIFADA ???

                            demandons conseils à nos amis Israéliens ! 

                            • OMAR 20 octobre 2010 13:10

                              Omar 33

                              Bebete : " Demandons conseils à nos amis Israeliens...

                              Quoi de plus normal qu’entre barbares, vous vous consultez......

                              PS : Insistez sur l’utilisation des bombes au phosphore, c’est radical....



                               


                            • GéraldCursoux AnnO’Nyme 20 octobre 2010 08:32

                              La France n’est pas le Vatican ! L’Etat français n’a pas pour vocation de venir au secours de tous les désespérés... (ce n’est pas possible, comme l’avait dit Rocard). Et si certains étrangers font dans leur pays des gosses qu’ils sont incapables de nourrir et d’éduquer, ce n’est notre problème que dans la mesure où ils veulent venir chez nous... Et qu’on leur dise de rester chez eux car on ne veut pas et ne peux pas faire cela pour eux.
                              Je ne sis pas raciste, je suis culturaliste. Lire « Le choc des civilisations » de Samuel Untington


                              • titi 20 octobre 2010 09:33

                                Dans les années 70, un flux migatoire est venu du Sud Est Asiatique en direction du XIII arrondissement.
                                Ces gens ont été parqués dans des tours très moche dont personne ne voulait.

                                Aujourd’hui la population asiatique est estimée à 25000 âmes dans cet arrondissement.

                                Question : combien de voitures brûlées ? de caillassage de la police ou des pompiers ? de saccages d’ecoles ? dans ce quartier à très forte population immigrée.
                                ZERO !!

                                Cette immigration est la preuve que le contexte ne fait pas tout.
                                Mieux quand on voit le travail des H’Mongs en Guyane là on peut se dire que l’immigration est une chance pour notre pays.

                                Par contre il faudra me démontrer ce qu’apporte l’immigration africaine à part des allocations pour le participant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès