Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Bas les pattes devant les associations !

Bas les pattes devant les associations !

La démocratie locale participative existe avec sa propre dynamique.

Elle peut naître d'initiatives collectives et les associations si décriées par certains sont les vecteurs incontournables de cette démocratie locale...

Aujourd'hui c'est ici une fête organisée collectivement et peut être demain des propositions reprises par un conseil municipal et construites par les bénévoles et les élus !?

Des commentateurs critiquent les associations et vouent certaines aux gémonies.

Si de grandes associations peuvent être jugées négativement, la très grande majorité d'entre elles s'appuie sur le bénévolat de leurs membres.

On entend ça et là des accusations proférées contre des associations locales. J'ai entendu parler de structures inexistantes, de pseudos associations, de clientélisme municipal...Tout ceci peut exister, bien entendu mais reste largement marginal.

Je connais toutes les associations de ma commune et pas une ne démérite : elles reposent sur l'implication de militants et de militantes qui se dépensent sans compter....

J'en ai d'ailleurs la preuve.

Le 10 septembre 2011 se sont tenues les assises de la vie associative locale ;

Au cours de cette réunion de travail et d'échanges, les associations ont décidé de préparer ensemble une journée champêtre pour le 23 ou le 24 juin 2012.

Un comité de pilotage regroupant les 35 associations partantes s'est réuni chaque mois pour peaufiner le projet qui peu à peu a pris forme.

Une dynamique extraordinaire a conduit à mettre sur pied trois commissions de travail dont une s'occupant de la décoration.

Toutes les propositions des commissions ont été validées ou parfois invalidées par le comité de pilotage... c'est une démocratie participative contraignante mais mobilisatrice qui a vu le jour.

Je me suis amusé à faire le calcul des heures cumulées de bénévolat, le total est impressionnant :

plus de 100 personnes se sont impliquées et au total il s'agit de près de 4000 heures de « travail ».

Au cours des deux dernières semaines, trente personnes ont,à raison de trois soirées par semaine, coupé, taillé dans dans le tissu, composé des fleurs pour que la journée champêtre soit une fête des yeux...Un soir c'était Michèle qui achetait des bonbons sur ses propres deniers, le lendemain c'était Claude qui ramenait de la boisson et le surlendemain c'était le tour de Nicole....

Des personnes qui jamais n'avaient mis le pied dans l'AG de leur association se sont mobilisés.

Le résultat a dépassé nos espoirs les plus fous :

le soleil était exceptionnellement au rendez vous et plus de 1000 personnes sont venues faire la fête...

Une anonyme m'a adressé ce message :

« Quelle formidable fête de village !

MERCI à toutes les personnes qui ont permis que cette journée se réalise !!

C’était super, à renouveler tous les ans !

Quelle chance d’habiter à Vaux Le Pénil ! »

Parfois, les professionnels et les bénévoles sont opposés...Ici ils se sont complétés et se sont découverts :

Les services techniques de la ville ont installé les tentes et le podium et il a fallu que leur responsable oblige plusieurs agents à prendre du repos car pris dans l'engrenage, ils ont fait beaucoup plus que ce qu'on leur demandait....

Je suis certain que cette initiative collective, réussie dans cette bonne ville de Vaux le Pénil, n'est pas isolée !

Dans des centaines de communes, des associations organisent avec les moyens du bord mais avec tout leur cœur et leur bonne humeur des fêtes accessibles de qualité.

Et comme l'argent n'est qu'un moyen et non un but en soi, ces associations ne demandent pas un €

aux enfants ou adultes qui viennent jouer dans un ou plusieurs stands.

C'est une face cachée de la vie associative que beaucoup de médias ignorent....

Jean-François Chalot

Documents joints à cet article

Bas les pattes devant les associations !

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • CHALOT CHALOT 26 juin 2012 08:58
    Vous pouvez en vous connectant avoir le montage et commentaires
    sur la fête champêtre
     
     
    ALLEZ JUSQU’AU BOUT ET VOUS AUREZ LE LIEN
    AVEC LE SUPERBE MONTAGE DE NOEL ROYON
    On y voit des photos superbes et dans le diaporama 2 le travail gigantesque des services ;.
     

    • gilbert18 gilbert18 26 juin 2012 20:29

      Il y a dans les associations des gens de toutes opinions et il ya des associations de toutes obédiences. Ce qui fait la vie associative c’est le bénévolat et l’action pour le bien commun. Et c’est ce qui fait la réussite des associations et démontre leur utilité. Que serait la vie en France si les associations n’existaient pas ?! Ne regardez pas les choses par le petit bout de la lorgnette, allez plutôt donner un coup de main ! smiley


    • foufouille foufouille 26 juin 2012 20:48

      chez lui faut etre socialo
      pour d’autres faut etre UMP
       


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 26 juin 2012 10:00

      Une initiative qu’on trouve aussi dans d’autres communes et qui bat en brèche tant de dénonciations des associations !


      On a eu de la chance chez JFCH : il faisait beau !

      • FERAUD 26 juin 2012 12:10

        Je suis allé sur le blog , cela complète l’article
        bravo
        Quelques acharnés ont voté contre le texte sans le lire


        • foufouille foufouille 26 juin 2012 12:23

          ca marche bien dans certains endroits
          dans d’autres, par contre ................
           


          • bernard29 bernard29 26 juin 2012 17:05

            que vous ayez fait une fête, bravo, que les gens ont été heureux, c’est trés bien . que vous soyez fier de cette fête, tant mieux.

            Mais cet article sent mauvais le clientélisme, le populisme etc.. C’est un trés bon article pour le livret de propagande municipale. Il y a tous les poncifs éculés des vieux populistes locaux ,. 
            d’abord le titre ; il faut défendre les associations ’ pas touche aux associations« , comme si quelqu’un les attaquait ou attaquait les bénévoles. ?? 
            C’est d’autant plus idiot mais révélateur que votre amicale laïque, association d’animation en milieu rural, est subventionnée par la mairie, la région et que votre travail est de faire des animations. ( personne n’est oublié dans votre laius...)
            Vous êtes en plus conseiller municipal et bien entendu ceci explique vos multiples et lourdingues remerciements et félicitations aux services techniques, qui ont bien droit à des repos récupérateurs. Eh oui, ils ne le faisaient pas bénévolement eux, sans doute.

            mais plus grave, vous vous permettez de parlez à cette occasion de  »démocratie participative", alors qu’il ne s’agit que d’une participation à l’organisation d’une fête de vilalge. Vous avez oublié de dire que c’était dans la dynamique du développement durable, pour être complet. Enfin un peu de sérieux. Ne prenez pas vos ouailles pour des imbéciles. Pourquoi vouloir récupérer ainsi grossièrement leur bonheur d’être ensemble et de participer à une fête de village ; qui a l’air d’être trés réussie.

            En définitive, vous êtes incorrigibles. Soyez plus simple.


            • alinea Alinea 26 juin 2012 17:09

              Les associations sont le lieu où l’on donne, parce que l’être humain normalement constitué, a besoin de donner. La fête, la culture, le petit plus qui rend heureux.
              Mais des choses d’égale ampleur se font en politique, en aide sociale.
              C’est le seul lieu que l’on a encore pour montrer que l’humanité est encore belle !


              • gilbert18 gilbert18 26 juin 2012 20:49

                Presque toutes les associations sont subventionnées pour leurs activités, car la plupart sont d’utilité publique. Et c’est tant mieux. Imaginez ce que serait la vie s’il fallait payer tout le bénévolat ! Il faut en effet défendre les associations car elles sont parfois dérangeantes, et que leur activité ou leur action déplaisent à certains. Si vous aviez suivi l’actualité 2011/2012 vous auriez appris que l’État a fait des réglements qui visent à limiter l’action de certaines d’entre elles. Participer à l’organisaton d ’une fête de village, d’un comice agricole, d’une exposition culturelle, d’une action de défense de l’environnement, une commission municipale, tout ça est de la démocratie participative et c’est le bonheur d’être ensemble.


                • Le péripate Le péripate 26 juin 2012 20:53

                  Ah, on peut « monter » une association pour autre chose que obtenir une subvention ?

                  C’est fou ce que on apprend.


                • bernard29 bernard29 26 juin 2012 22:42

                  presque toutes les associations sont subventionnées ?? N’importe quoi !!! celles qui demandent des référendums locaux par ex sur tel ou tel projet ? Celles qui veulent justement de la démocratie participative ??


                • CHALOT CHALOT 26 juin 2012 22:41

                  Bernard 29, quel clientélisme ? Je relate une expérience réussie, j’explique que le projet a été conçu par les associations elles mêmes et vous parlez de populisme ?
                  Il ne s’agit pas de remercier mais de montrer ce que construit une dynamique.
                  Oui c’est de la démocratie participative...D’ailleurs je poursuis : une association de solidarité a exprimé un besoin de rompre la solitude des ainés sur la commune, eh bien au lieu de faire plancher le Conseil Municipal nous prévoyons une réflexion avec toutes les associations intéressées afin de concevoir un projet qui sera ensuite soumis au Conseil municipal.


                  • bernard29 bernard29 26 juin 2012 23:00

                    Bravo pour votre fête, c’est pas un souci. 
                    Mais si monter un club de scrabble dans son quartier est de la démocratie participative, là on va un peu loin quand même !!! 
                    Mais si au sein d’une collectivité on parle et discute avec les gens et associations intéressés pour arrêter une politique vis a vis des ainés (dépendance, solitude, soutien, solidarité , inclusion dans la vie sociale etc etc ), là oui ça peut être de la démocratie participative. ( financement, actions, choix et décisions ..) 
                     


                  • CHALOT CHALOT 27 juin 2012 00:24

                    Bernard 29 ! Je souhaitais créer une envie de faire ensemble, de dépasser le cadre de sa petite association, de créer les conditions pour ensuite aller au delà vers un projet un peu plus politique sans non plus instrumentaliser non plus les associations.
                    Bous sommes sur le bon chemin, l’autre étape de solidarité avec les aînés est plus déterminante mais il ne faut jamais sauter les étapes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès