Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Belgique : l’interdiction de fumer provoque un tollé

Belgique : l’interdiction de fumer provoque un tollé

Depuis le 1er janvier de cette année, le tabac est banni des restaurants belges. Cette interdiction fait suite à une précédente, qui concernait le tabac sur le lieu de travail, et sera probablement complétée par une interdiction générale, y compris dans les débits de boisson, dès le 1er janvier 2008.

Cette décision, accompagnée d’une augmentation du prix des cigarettes, a pour but de réduire les maladies liées au tabagisme, véritable fléau de la sécurité sociale, et les nuisances occasionnées aux non-fumeurs.

Moins de deux semaines après l’entrée en vigueur de l’arrêté, les réactions se font entendre de toutes parts : si les non-fumeurs semblent assez satisfaits, les fumeurs ne l’apprécient généralement pas, parlant d’un refus de liberté. Les restaurateurs, eux, constatent parfois une diminution de la clientèle, et refusent de se plier à la loi, risquant une amende salée en cas de non-respect de l’interdiction.

La réaction la plus surprenante est sans doute la création d’un nouveau parti politique dans la région de Liège (est du pays), qui présente un programme complet pour les élections législatives de cette année mais affiche avec insistance son soutien aux fumeurs et son opposition à la nouvelle loi. Justice sociale, respect et liberté - c’est le nom du parti - annonce la couleur dès l’arrivée sur son site officiel (www.justicesociale.net) : une entrée "fumeurs" et une entrée "non-fumeurs". Evidemment, la problématique de l’interdiction du tabac n’est abordée que dans la partie "fumeurs", avec un cadre très imposant indiquant la mention : Justice sociale & Respect & Liberté exige : 1. La levée de l’interdiction de fumer dans les restaurants et autres services horeca et sur les lieux de travail et l’aménagement dans ces endroits d’espaces en vue de protéger les non-fumeurs."

Cette interdiction de fumer fera encore couler beaucoup d’encre et sera probablement un thème crucial lors des élections, qui auront lieu dans seulement quelques mois.


Moyenne des avis sur cet article :  3.72/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • ocsena (---.---.234.204) 16 janvier 2007 10:34

    Tout le mal de la cloppe d’ailleurs n’est pas dans le tabac mais dans le gachis de papier cigarette.

    Même autre cas la poste, il faudrait peut-être interdire les postes partout.

    La pub très hulotesque de la Poste est en réalité un très bon zaz

    En vendant ses carnets de timbres par 12 dans la même surface de papier que pour 10, la Poste vante légitimement qu’elle épargne la vie de 19 arbres par an.

    - La logique numéro 1 maintenant va être de supprimer l’emploi des timbres-poste, puis l’emploi des enveloppes, puis l’emploi de la lettre dedans : l’avenir du courrier-papier est bien sûr dans le mail !

    NDLR :
    - Logique numéro 2 : refusez le sac papier biodégradable dans les grandes surfaces, exigez le plastoche.
    - Logique numéro 3 : Cessez de lire vos journaux, ça sauvera plusieurs fois la forêt brésilienne.

    On n’imagine pas ce que le papier cigarette fait à Bruxelles ou Paris comme mal à la canopée de l’Amazonie.


    • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 10:47

      Alors on devra dire , fume , c’est du belge dans la rue ? smiley

      j’ai renoncé au tabac depuis déjà 9 ans , mais merci à la régie belge des tabacs qui avec ses paquets de 25 cigarettes réduit le volume des emballages ; il fallait le noter ! smiley


      • maxim maxim 16 janvier 2007 10:49

        on ne pourra meme plus dire...« fume ! c’est du belge »


        • maxim maxim 16 janvier 2007 10:54

          on a eu la meme idée en meme temps !!!!

          si notre ami d’outre Quievrain l’Enfoiré lit le commentaire...il pourra nous dire si dans son pays on dit fume c’est du français....


        • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 11:00

          j’attends aussi l’avis du corps diplomatique en la personne de Talleyrand ! je sais qu’il aime bien une petite pipe ! smiley smiley smiley


        • maxim maxim 16 janvier 2007 12:14

          personnellement,moi aussi,je fais attention à ma nourriture,je m’entretiens physiquement,je ne fume pas bien sur....

          j’ai perdu un ami compagnon de route dans nos sorties cyclistes,lui meme farouche ennemi de la clope,et pratiquant la dietetique depuis toujours, balayé par un cancer qui l’a rongé deux années durant.....

          et d’autres personnes peuvent fumer et boire durant toute une vie sans rien attraper....

          nous sommes inégaux devant les risques potentiels de maladies.......


        • maxim maxim 16 janvier 2007 12:21

          @ le Chat...

          et c’est à Saint Claude qu’on fait les meilleures....

          à l’heure de sortie de la manufacture ça doit etre torride...


        • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 13:17

          merci du tuyau , maxim ,je ne resterai pas de bois smiley


        • LE CHAT LE CHAT 17 janvier 2007 11:40

          @talleyrand

          la légende prétend que les paquets belges ont 25 clopes parceque 5 tombent à terre quand on ouvre les paquets avec un tire bouchon. C’est déjà 20% de gagné !

          à rapprocher du très citoyen Superdupont de Gottlieb , qui achète ses clopes pour remplir les caisses de l’état et qui les détruit pour répondre à la campagne anti-tabac ! smiley


        • LE CHAT LE CHAT 17 janvier 2007 11:57

          d’autant plus que les belges ont refilé le mistigri smiley aux blondes !


        • (---.---.230.205) 4 février 2007 18:15

          Non ! dans le passé les belges disaient : « tant qu’il y aura de l’herbe en Belgique, les français auront de quoi fumer » C’était l’bon temps...


        • Michel (---.---.70.121) 16 janvier 2007 10:54

          Excellent l’interdiction de fumer ! ça gagne du terrain aussi en Suisse et en France. Pas assez vite à mon gout, mais bon... Dans les pays où ça a été promulgué (Italie, Irlande...) il n’y pas eu d’impact significatif sur les bistrots ou restaurants.

          J’étais à Strasbourg il y a quelques semaines dans un resto qui est totalement non-fumeur et la patronne me disait qu’il n’avait pas noté de baisse de la clientèle depuis l’instauration du non-fumage. On avait abordé la discussion après qu’un couple, visiblement en manque de sa dose, l’avait insultée parce qu’ils ne pouvaient fumer dans son établissement, bref parce qu’ils ne pouvaient venir polluer l’air de la salle à manger avec leur cigarette de m...


          • (---.---.209.75) 16 janvier 2007 17:26

            j’ai vécu 6 mois en italie. Tous les patrons se plaignent. Alors faut arréter de dire n’importe quoi. Punaise, pourquoi faire une loi ?????? Des restos non fumeurs, comme à strasbourg, n’ont qu’à ouvrir, ils se feront une clientèle de gens qui n’aiment pas être dérangés par la fumée, puis voila tout ! merde !


          • L'enfoiré L’enfoiré 16 janvier 2007 18:43

            @:xxx.x6.209.75)

            J’ai vécu 6 mois en italie. Tous les patrons se plaignent.

            >>> En Belgique aussi, mais imaginez, pour une fois, quel bienfait pour tous si les Indiens ne nous avaient pas fourgué cette drogue ?

            Alors faut arréter de dire n’importe quoi. Punaise, pourquoi faire une loi ? ? ? ? ? ?

            >>> Une loi est toujjours nécessaire pour canaliser les instincts nocifs de l’homme...

            Des restos non fumeurs, comme à strasbourg, n’ont qu’à ouvrir, ils se feront une clientèle de gens qui n’aiment pas être dérangés par la fumée, puis voila tout ! merde !

            >>> cela voudrait-il dire que ces « restos du coeur » ne donne rien d’enviable pour les non-fumeurs ? Merde. smiley


          • nasko (---.---.209.75) 24 janvier 2007 02:45

            Les indiens d’amérique......ne vous mettez pas en colère comme ça. Une loi pour canaliser l’homme.......moi je vous parle d’ouvrire des restos non fumeurs, et vous vous me parlez de canaliser l’homme.....vous ne pouvez pas concevoir qu’il existe des lieux pour mettre tout le monde d’accord....Consternant......Et pour finnir, les restos du coeur.....Ces restos vous appartiennent ? Vous voulez imposer le non fumage de clope à l’interieur ? Vous ne pouvez concevoir de laisser la décision aux organisateurs ? (qui savent mieux que vous si ça interesse leurs bénéficiaires).....


          • Roland (---.---.68.160) 1er février 2007 13:01

            mais on sera toujours dérangés par la fumée (très toxique) des voitures !

            Pourquoi ne les interdit -t-on pas ?


          • TiCi (---.---.147.234) 3 mars 2007 16:34

            C’est un autre débat.


          • Bruno (---.---.109.53) 16 janvier 2007 11:05

            ca ne fait pas moins de frequentation au contraire on peut venir au resto en famille maintenant Parce que venir au resto avec ses enfants c’est moyen quand le carre non fumeur est un ptit bout de salle directement en contact avec l’espace fumeur


            • Forest Ent Forest Ent 16 janvier 2007 11:25

              Bon, il y en a peut-être qui râlent un peu au début, mais ils feront comme les restaurateurs irlandais ou italiens : ils constateront au bout d’un moment que els clients reviennent, voire plus nombreux, et que ce n’était pas un problème. Ca m’étonnerait que ce soit un « thème crucial » pour les élections. Ou alors les fumeurs demanderont leur indépendance ?


              • LE CHAT LE CHAT 16 janvier 2007 11:39

                ils peuvent aussi demande droit d’asile à Cuba ! smiley


              • Forest Ent Forest Ent 16 janvier 2007 12:05

                Trop tard. smiley


              • (---.---.37.86) 16 janvier 2007 11:27

                Ca fait un petit moment déjà, et l’info n’est peu être plus au goût du jour, mais j’avais lu un article intéressant qui expliquait que les fumeurs amélioraient le niveau de vie des non-fumeurs.

                En effet, un fumeur peut voir son espérance de vie diminuer de 10 à 20 ans suivant sa consommation. Le plus intéressant, c’est qu’il s’agit des 10 à 20 ans de son existence les plus coûteuses à la société, 10 à 20 ans de retraite en moins, 10 à 20 de soins médicaux en moins, surtout que ceux ci augmentent inexorablement avec l’âge, qu’on soit fumeur ou non. Tous ces « gains » compensent largement les soins des maladies liées au tabac. Sans parler des taxes sur les paquets de cigarette.

                Etant moi même non fumeur, je dirai qu’une seule chose aux fumeurs : Fumez autant que vous voulez mais pas à coté de moi.


                • (---.---.37.86) 16 janvier 2007 12:04

                  Je vous rejoins complètement et c’est vrai que ma dernière phrase est assez déplacée.

                  Mais si vous saviez le nombre de fumeur que j’ai essayé de convaincre d’arrêter, quelques uns ont arrêter (dont notamment mon amie) mais la plupart se sont toujours trouvés des fausses bonnes excuses soit pour ne pas arrêter, soit pour reprendre. Et jamais aucun de ceux là ne m’a avoué qu’il était drogué et qu’il était dépendant de la clope.

                  Je ne parle même pas des fumeurs, au restaurant, qui m’ont gentiment envoyé chier parce que je leur ai poliment demandé d’éteindre sa cigarette. Je vous rassure, j’ai plus souvent rencontrer des fumeurs qui l’éteignent en s’excusant que l’inverse mais il y en a.

                  Aujourd’hui, on peut dire que je suis exaspéré par toute cette mauvaise foie et cette mauvaise volonté de la part de beaucoup de fumeurs. Alors voila, maintenant je pense plus à ma pomme qu’a celle des fumeurs.


                • benevole (---.---.36.147) 17 janvier 2007 22:42

                  Vous avez raison. On peut informer les gens ou mieux leur fournir le moyen de s’informer eux-mêmes à différentes sources indépendantes mais en acun cas les abrutir de propagande.

                  Or, c’est ce que fait l’Etat à propos du tabac. Toute propagande est mensongère et quand elle a pour but de supporter des lois contraignantes, elle confine à la dictature.

                  Belges, si vous voulez rester libres, présentez-vous dans votre circonscription électorale sur les listes de JRL.


                • UGH (---.---.29.83) 16 janvier 2007 11:43

                  Je fume de temps en temps, mais je suis aussi indisposé par la fumée qui empeste certains bistros. Je me suis dit dernierement : c’est fou le nombre de gens qui fument dans ce resto... et puis après, j’ai compris : les non fumeurs n’ont aucune envie de venir ici, c’est irrespirable.


                  • gedm (---.---.4.203) 16 janvier 2007 11:58

                    Evidemment...

                    J’aimerais aller voir quelqu’un qui fume dans un restaurant, et hurler à pleins poumons dans son roeille. Je me ferai engueuler, mais je répliquerai que, s’il a le droit d’encrasser mes poumons sans me demander mon avis, j’ai bien le droit de lui démolir le tympan.

                    Ah, il fait puer mes vêtements aussi... mais par décence je ne dirai pas ici quelle sera ma parade.

                    A noter qu’au Québec, le tabac est interdit en intérieur dans les restos et les bars, depuis le 31 mai 2006. Ca ne pose aucun problème. En juin, les bars avec terrasse étaient fort convoités (parce qu’on a le droit d’y fumer, ou parce qu’il fait chaud ?), ce qui ne doit pas être le cas maintenant (ils ont du -26°C par moments).

                    Les européens ont une sale manie qui est de crier au scandale pour n’importe quoi, maudite hostie de calice !


                    • Zamenhof (---.---.243.189) 1er février 2007 13:32

                      Les gens deviennent de pus en plus intolérants de nos jours. Bonjour l’avenir de la vie en société !

                      Bon, eh bien puisque c’est « tendance » je crois que je vais me mettre à devenir intolérant moi aussi, et demander une loi qui 1° impose aux constructeurs de marquer en lettres de 1 m 20 mini sur la carlingue de chaque véhicule auttomobile « ROULER TUE », 2° et bien sûr d’en interdire l’usade dans les lieux publics : rues, routes et places publique.

                      voilà !


                    • fasbendair (---.---.239.126) 16 janvier 2007 11:58

                      on glisse tout doucement vers une société liberticide.


                      • fasbendair (---.---.239.126) 16 janvier 2007 11:59

                        on glisse tout doucement vers une société liberticide... après la clope ce sera l’alcool ... on en reparlera !


                      • Rocla (---.---.249.104) 17 janvier 2007 21:04

                        après la clope ce sera réduire l’ alcool, ensuite le sexe , d’ ailleurs je vais m’ en couper un bout comme ça j’ aurai de l’ avance .

                        Rocla


                      • mathieu (---.---.133.191) 16 janvier 2007 12:28

                        Rohhh qu’elles bandes de debiles, je fume des clopes, d’ailleur si ont me hurle dans les oreilles d’arreter je vous casse la tete, je fait ce que je veux de ma santé. Maintenant parlon serieusement. Ces derniers temps, il y a des lois qui rentrent dans le cadre de la vie privée. Interdiction de fumé, obligation d’envoyer ces enfants a l’ecole meme si ont a la possibilité de les eduqué, prochainement interdiction de jouer au Pocker, bientot et sa commence deja, interdiction de boire. ce n’est qu’une petite liste de restriction. Vous ne le savez pas, mais les Pub’s, Bars, Boite de nuits, perdent enormement de clientele. Les gens ne viennent plus, les non fumeurs ne sont que minoritaire en realité et sortent tres peut souvent a moin que vous compensiez par la Cocaine ?? oui la Cocaine se repand a une allure ahurissante, son prix pas tres cher. Fumé des clopes c’est pas bien, sa fait sale, parcontre un shoot de cocaine sa ne fait pas de trace, sa fait propre, je suis certain que bcp d’entre vous agissez ainsi. Les nouvelles drogues sont invisibles, le LSB qui est un autre exemple. Vous ne fumez pas de clopes, parcontre vous vous cramez le cerveau. Arretez dvotre hypocrisie liberticide. Le tabac passif ne fait pas 6000 mort par ans, se n’est meme pas prouvé de plus de sa scientifiquement. Le taux et l’augmentation de cancer est en explosion, c’est le fleau du XXI eme siecle, tout sa du a la pollution, la nourriture, le cadre de vie en general. Le taux de suicide depassant les 15 000 individues par ans en France, la personne n’en parle. Vous etes focalisé sur un sujet pour votre bienvieillance, mais vous ne vous interessez pas au monde vous entourant. La plupart d’entre vous ne sortent quasiment jamais, avez de l’argent, une vie tranquille. Parcontre les gens comme moi qui travail pour presque survivre, le tabac et l’alcool est presque notre seul moyen de se detendre un petit peut, oublier cette vie pourri, ont en veux pas de votre neo puritanisme. Faite attention a trop jouer avec le feux ont se brule, je suis tres polie et calme, derriere moi la colere gronde, tout autant bobo ou bourgeois que vous etes, vous en subirez les consequences de vos actes qui est d’empecher de laisser les vivre les gens comme ils l’entendent.


                        • Line Yoblin d’hividu (---.---.125.192) 16 janvier 2007 12:59

                          Mais tu as parfaitement le droit de vivre comme tu veux, Mathieu. Personne ne t’empêche de fumer toutes les clopes que tu veux, mais évite simplement d’imposer ta fumée à ceux qu’elle indispose. Parce que si toi tu veux vivre comme tu l’entends, les non fumeurs aussi le veulent et, donc, vous n’entendez visiblement pas la même chose. Alors fume dans ton coin, chez toi, dehors loin de groupes, mais viens pas faire chier les non-fumeurs dans des lieux publics où tu les empoisonne !


                        • (---.---.37.86) 16 janvier 2007 13:00

                          Qui êtes vous pour juger les autres à travers un article, un commentaire, que savez vous de moi ? Mon amie et moi gagnons moins de 788€ par mois chacun ce qui nous met en dessous du seuil de pauvreté en France et pourtant je travaille 40h par semaine. Vous croyez qu’on à une vie tranquille ? Vous croyez qu’on gagne bien notre vie ? Vous devez même la gagner mieux que nous car on n’a même pas 5€ par semaine à foutre dans un paquet de clope ? Et vous vous croyez écouter les autres quand on vous dit que votre fumer nous dérange ?

                          Et pourtant je veux exactement la même chose que vous : « laisser vivre les gens comme ils l’entendent ». Alors vous et votre clope vous allez polluer un peu plus loin car votre fumer je n’en veux pas.

                          On ne vous demande pas d’arrêter, on vous demande juste de ne pas fumer à coté de ceux qui n’en veulent pas !


                        • Fred (---.---.155.75) 16 janvier 2007 13:47

                          Rentre chez toi, enferme toi avec 800 paquets de clopes si c’est le seul moyen que tu as trouve pour te detendre et ne ressort plus. Merci.

                          Un citoyen ni bourgeois ni bobo qui en a marre apres 32 ans de se taper la fumee des gens qui veulent vivre comme ils l’entendent.


                        • benevole (---.---.61.228) 17 janvier 2007 20:58

                          Pour Line Yoblin,

                          Les fumeurs pouvaient faire preuve de courtoisie aussi longtemps qu’on ne restreignait pas leur liberté. J’ai toujours fait preuve de courtoisie par le passé mais j’en ai de moins en moins en vie car l’instauration d’une loi nie mes propres droits et quand je vois des commentaires comme le vôtre, je n’ai plus du tout envie de vous respecter si vous me demandez de ne pas fumer en votre présence.

                          Parce que vous défendez un système qui nie mes droits. Je ne considère pas que j’ai le droit d’enfumer mes semblables mais bien celui de fumer dans les endroits réservés aux fumeurs et je les veux nombreux et partout. Des wagons fumeurs dans les trains, des espaces fumeurs dans les restaurants, des locaux fumeurs sur les lieux de travail, une classe fumeurs et une classe non fumeurs dans les avions, des salles fumeurs et des salles non fumeurs dans les lieux de loisirs. Et alors, là, me sentant reconnu, je pourrai plus facilement reconnaître le droit des autres.

                          Il y a dans notre société des fumeurs invétérés, des fumeurs conciliants,des non-fumeurs tolérants et des non-fumeurs militants qui, bien que constituant une minorité, multiplient les interventions dans les forums et les ministères pour assouvir je ne sais quelle vengeance.

                          La meilleure preuve de ce que j’avance est que dans tous les lieux où étaient aménagés des espaces non-fumeurs et des espaces fumeurs, ces derniers étaient toujours les plus fréquentés. Si vous étiez aussi nombreux que vous essayez de faire croire que vous l’êtes, il n’y aurait aucun problème pour faire vivre des restaurants non-fumeurs et chacun, fumeur comme non fumeur pourrait manger dans un cadre à sa convenance.

                          A JRL, nous exigeons que chaque restaurateur puisse décider librement pour son établissement. Il est chez lui, c’est sa propriété à laquelle il a consacré de solides investissements. C’est donc sa responsabilité. Prendre des décisions à propos de ses biens, de sa clientèle et de ses investissements est inadmissible. C’est vous qui le rembourserez de ses pertes ?

                          Je souhaite vivement que le nombre de restos fumeurs et non-fumeurs corresponde exactement aux attentes de la population afin que personne ne soit dérangé. Mais ce n’est pas par des lois qu’on y arrivera. S’il y a une clientèle pour les restos non fumeurs, ceux-ci existeront. C’est la loi du marché. Et celle-ci non plus, la loi n’a pas le droit de la fausser.

                          J’invite cordialement les fumeurs et non-fumeurs tolérants à rejoindre les rangs de JRL (http://www.justicesociale.net) car si nous nous donnons la main, les partis traditionnels vont recevoir une leçon de démocratie qui les dissuadera à tout jamais de jouer les apprentis dictateurs.

                          Là où nous distribuons nos affiches, les cafés, les librairies, les restaurants, les commerces vendant du tabac, nous sentons une véritable demande de soulèvement populaire. Plus de 90% des cafés et libraires apposent nos affiches avec empressement, pour les autres le taux est supérieur à 50%.


                        • Fred (---.---.155.75) 18 janvier 2007 11:50

                          Si le proprio d’un restaurant decide que le sexe est autorise dans son restaurant, est-ce que l’on devrait le laisser faire ? Apres tout son restaurant n’est pas un lieu publique d’apres votre definition, s’il met des rideaux pour que les gens ne puissent pas voir ce qui se passe dans son restaurant depuis l’exterieur il n’y a donc pas atteinte a la pudeur chacun fait ce qu’il veut chez lui. Le gouvernement n’a pas a intervenir. La perspective d’avoir des poils de fesse dans mon plat ne me rejouit pas mais bon il faut laisser faire le proprio.


                        • Le toucan rouge (---.---.108.24) 16 janvier 2007 13:08

                          De quel tollé parles-tu ? Depuis l’interdiction, j’ai fait quelques restos :

                          - Ils étaient tous pleins
                          - Je n’ai vu personne fumer
                          - Je n’ai vu personne faire un scandale
                          - Qu’est-ce que c’est agréable de ne pas puer la clope smiley

                          Franchement il était temps qu’on y arrive à cette interdiction. Et même chez mes copains fumeurs, cette loi est plutôt bien acceptée parce que ça les gêne aussi la fumée lorsqu’ils mangent.

                          Bref, parler de tollé est peut-être exagéré. En tout cas à Bruxelles, rien à signaler !


                          • maxim maxim 16 janvier 2007 13:44

                            ce qui est navrant,c’est que l’etat,(en Belgique c’est une monarchie constitutionnelle),perçoit des taxes sur les tabacs ,les alcools,donc des rentrées considérables......

                            et d’un autre coté interdit d’user de ce qui est son monopole...il faut etre coherent jusqu’au bout....

                            et c’est la sécurité sociale qui fait les frais de cette incoherence....la collectivité prend en charge les mefaits de cette hypocrisie organisée....

                            et aprés on culpabilise la population....c’est l’empoisonneur qui fait la leçon.....

                            et si l’on demandait aux candidats à la presidentielle quelles sont leurs intentions sur ce sujet de santé publique ?????

                            l’article de l’auteur faisait reference à la Belgique bien sur...mais nous sommes tous concernés ,d’un coté comme de l’autre......


                            • Anto (---.---.178.10) 16 janvier 2007 13:50

                              Moi je vois deux conséquences pénibles à une interdiction totale du tabac comme le préconise les plus extrêmes des lobby (pléonasme) anti-tabac :

                              1) un forte augmentation de la consommation d’anti-dépresseur (surtout en France)

                              2) un net progrès de l’obésité. ( on fait « le Pari » ? smiley)

                              3) une troisieme en bonus : un effondrement de l’industrie du chewing-gum (qui sous traite celle du tabac)

                              Tous ça pour dire qu’on le saurait depuis longtemps si l’expression « un esprit sain dans un corp sain » s’appliquait à l’homme.


                              • gedm (---.---.4.203) 16 janvier 2007 14:31

                                Pensez-vous que la consommation de clopes va diminuer globalement, voire s’arrêter, uniquement parce qu’on l’interdit dans les bars et restaurants ? Beaucoup de gens fument chez eux, et pas qu’un peu...

                                Enfin, la consommation n’AUGMENTERA certainement pas... on s’entend, quelques-uns de mes amis ne fument quasiment QUE lorsqu’ils sont dans un bar (et passablement entamés, allez savoir pourquoi).

                                A tous ceux qui parlent de société liberticide : je suis d’accord, MAIS pas dans ce cas-ci. Concernant le tabac, on augmente les libertés... des non fumeurs. Mais je le prendrais très mal si la vente de cigarettes devenait interdite (ce qui a peu de chances d’arriver... €€€).

                                Je suis contre la répression sans fondement. Contre l’interdiction de la drogue et du suicide aussi... que les gens fassent donc ce qu’ils veulent de leur corps, chez eux ! Mais la liberté des uns s’arrête là où commence la mienne.

                                Öui, dans ce commentaire, j’assume :
                                - mon égoïsme
                                - mon côté « avocat du diable »
                                - ma connerie, diront certains smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès