Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > BHL joue-t-il au foot ?

BHL joue-t-il au foot ?

Le Journal du dimanche du 15 janvier publie une interview de Thuram : le joueur est questionné, avec un sérieux redoutable, sur ce qu’il pense des banlieues et de sa polémique avec Nicolas Sarkozy. Il répond avec une implacable gravité. Il n’est pas gêné d’être pris pour ce qu’il n’est pas, et le journaliste ne se sent pas ridicule d’interroger le grand footballeur comme si on attendait de lui des vérités décisives sur un terrain qui n’est pas celui du sport.

Cette situation, qui revient à favoriser la confusion des genres, s’aggrave jour après jour. A croire que les intellectuels et les politiques ont tellement failli qu’on a besoin en permanence d’aller chercher auprès d’autres des enseignements et des lumières que les premiers ne pourraient plus nous procurer. Je ne sais pas si un tel pessimisme est justifié mais, en tout cas, il me semble évident que la recherche obsessionnelle de sources indistinctes n’offre elle-même aucune garantie.

Il y a une double explication à cette dérive qui consiste à faire parler n’importe qui sur n’importe quel sujet, au prétexte qu’il n’y aurait plus de maîtres à penser ni de personnalités incontestables. La première tient à la citoyenneté. Parce que chacun est citoyen, on déduit que cette qualité autorise à traiter publiquement, médiatiquement, de problèmes sur lesquels on ne sait rien de précis. Parce qu’un citoyen a le devoir de s’exprimer sur tout, même s’il va énoncer des banalités ou se livrer à une misérable guérilla politique. La seconde tient à une particularité du milieu culturel français (au sens large). Il n’est personne qui n’ait envie de sortir du cadre étroit de sa fonction et de son rôle. Le scénariste se prend pour un réalisateur. Le metteur en scène pour un scénariste. L’actrice pour une chanteuse. Le sportif pour un penseur. L’actrice pour une égérie. Le journaliste pour une conscience morale.

Ils sont rares, ceux qui ont la modestie de demeurer dans leur pré carré et de ne pas se servir d’une célébrité méritée à des fins impures. Yasmina Reza donne un bel exemple de cette lucide modestie, en affirmant que l’intellectuel, hors de son champ de compétence, ne propose qu’une parole banale et que, donc, il lui convient de se taire quand on le sollicite sur tout et n’importe quoi.

Qu’au moins l’ironie vienne parfumer ces interviews décalées ! L’esprit de sérieux est accablant quand on veut démontrer à toute force qu’on a l’esprit sérieux. Je joue au foot, donc je pense. Je plains Thuram de n’avoir plus le droit de rire de lui-même. Les journalistes, au moins, pourraient l’aider.

BHL, je vous en prie, ne vous piquez pas, un jour, de jouer au foot !


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • Jean-Paul Chapon 16 janvier 2006 12:04

    >« Il n’est personne qui n’ait envie de sortir du cadre étroit de sa fonction et de son rôle. Le scénariste se prend pour un réalisateur. Le metteur en scène pour un scénariste. L’actrice pour une chanteuse. Le sportif pour un penseur. L’actrice pour une égérie. Le journaliste pour une conscience morale. »

    Vous auriez pu continuer la liste de ceux qui ont envie de sortir du cadre étroit de leur fonction et de leur rôle avec « Le blogueur pour un journaliste »...

    Plus sérieusement, je n’ai pas lu le JDD, et je ne commenterai donc pas cet entretien de Thuram. Pourtant votre note donne l’envie que l’on vous réponde en vous citant un apprenti coiffeur devenu acteur, des sportifs devenus ministres, des acteurs de cinéma devenus gouverneur ou président, un garagiste devenu sénateur, etc. C’est peut-être ce qu’il y a de plus beau dans la démocratie, cette possibilité de sortir du « cadre étroit de sa fonction et de son rôle » smiley


    • Thom (---.---.89.239) 17 janvier 2006 23:03

      « devenir » ce n’est pas la même chose que dire ou s’exprimer sur tout et n’importe quoi. Celui qui devient c’est qu’il a la capacité, la volonté pour le faire... il ya les velléitaires, et ceux qui « font »...


    • Chem Assayag (---.---.45.60) 16 janvier 2006 12:08

      Tout d’abord votre article est très paradoxal ; en effet il est publié sur un support - Agoravox - où justement la parole peut venir de partout. En est-elle moins pertinente ?

      Vous continuez à postuler que la position dans l’espace social forme la légitimité (BHL est un « philosophe », sa parole est pertinente, Thuram est un fooballeur, son opinion sur un problème social ne peut donc être que banale ou inintéressante. A noter votre argument est potentiellement réversible : que sait BHL, intellectuel rive gauche, grand bourgeois, des banlieues et de leurs réalités par rapport à un Thuram issu de la cité). En ce sens vous faîtes, me semble-t-il, une erreur d’appréciation fondamentale sur la société d’aujourd’hui :
      - tout d’abord les « penseurs » officiels(hommes politiques, intellectuels...) ont montré leur incapacité à donner du sens à notre monde depuis maintenant de nombreuses années. Ils en ressortent inaudibles, au mieux, discrédités, au pire,
      - l’information, le savoir, ne sont plus des données rares. Dès lors tout un chacun, si il en fait l’effort, peut découvrir, connaître et approfondir un sujet. Cela ne veut pas dire pour autant que sa pensée est pertinente, mais il peut « informer » son jugement, et le faire connaître. Ensuite, aux intellectuels, entre autres, de la contester, la démonter, la compléter.
      - le fonctionnement vertical, la parole vient d’en haut, elle magistrale, ne peut pas être remise en cause, n’a plus cours dans une société qui fonctionne à la vitesse de la lumière, en réseau, de façon décloisonnée et mondialisée. Les élites françaises n’ont plus le monopole de la pertinence, en permanence on peut confronter ce qu’elles disent aux penseurs venus d’autres horizons, aux faits survenus ailleurs. Le fonctionnement en castes auto-proclamées détentrices des savoirs est vouée à l’échec. In fine vous n’évoquez pas le fond : est-ce que ce que Thuram dit est intéressant ou pas ? C’est le seul critère pertinent pour apprécier son interview. Peut-être que sur ce sujet son point de vue est plus juste, réel, éclairant que celui de BHL. A titre de contre-exemple, Alain Finkelkraut, qui est par ailleurs un intellectuel passionnant, a récemment fait des analyses très contestables et très contestées. En conclusion : il serait bon de finir de se poser la question « qui parle ? » pour se poser la question « cela a-t-il du sens ? ».

      Cordialement,

      PS votre analyse sur la particularité du milieu culturel français est fausse à mon avis : il est au contraire beaucoup plus cloisonné qu’à l’étranger. Pour ne prendre qu’un exemple récent : un Georges Clooney, acteur mainstream, est à la fois producteur, réalisateur, présent à la TV et au cinéma.


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 16 janvier 2006 13:58

        Ben, surtout, Thuram dit beaucoup de moins de conneries que BHL et Finkelkraut...


      • Qwyyzyx (---.---.60.237) 25 mars 2006 20:00

        BHL ne devrait-il pas plutôt jouer au foot en considération des critiques qui s’accumulent à son égard à propos de la qualité de sa réflexion ?

        C’est ce que dénonce la presse depuis un certain temps (ex. : un article du Monde diplomatique) :

        http://www.monde-diplomatique.fr/2003/12/DALRYMPLE/10866

        ... et les deux ouvrages dont je vous invite à lire les commentairs sur les liens suivants :

        http://www.arenes.fr/livres/fiche-livre.php?numero_livre=132

        http://www.yodawork.com/websp/SW2_consult_ref?F_refid=23186&F_ent_diff_id=1

        Réfléchissons plutôt aux causes de la consécration d’un BHL, à la valeur des « vertus » du marketing médiatique et de ses conséquences. N’est-ce pas là l’origine de ce monde d’apparences dans lequel nous vivons ?

        On peut aisément comprendre cette imposture grandiose qui consiste à n’évoquer que les principes plutôt que de les appliquer. Il bien plus facile et confortable de s’y abandonner que de faire l’effort de vivre dans un monde où l’on aurait soin de veiller aux valeurs, d’éduquer et de parfaire sa conscience.

        Outreau témoigne du choix que l’on a fait de vivre dans la facilité et l’abandon de soi ; dont BHL - à la lecture des documents précités - serait la figure emblématique de ce prêt à penser superficiel. Il y a trouvé en tous les cas le succès « officiel ».

        La consécration naît aujourd’hui du conformisme (Cf. le superbe conte « les habits neufs de l’empereur » par Andersen sur le lien suivant).

        http://tecfa.unige.ch/ lombardf/divers/roi_nu/habits_neufs_empereur.html

        Baudelaire disait que « la croyance au progrès est une doctrine de paresseux » (in Mon coeur mis à nu). Il semble que nous en avons acquis l’idéologie. Peu importe finalement parmi ceux qui se disputent aujourd’hui celui qui règnera demain, parce qu’il ne semble pas qu’il y ait une tendance à vouloir promouvoir la consceince et la force de l’esprit sur le néant de la superficialité et des apparences.

        « Mon coeur mis à nu » :

        http://www.larevuedesressources.org/imprimer.php3?id_article=313

        C’esst à se demander si Monsieur Turham n’a pas finalement du mérite ? Pourquoi devrait-il avoir honte à répondre à un journaliste dans un pays où l’actualité signale assez régulièrement qu’on y réfléchit comme un pied ? Même celle du Droit, hélas...

        Mutatis mutandis, le succès du football se comprend aisément et le journaliste n’a fait que s’adresser à un virtuose, à un vrai spécialiste, du pied.

        Enfin, vous oubliez que Monsieur Turham est chevalier de la Légion d’honneur. Le nombre de personnes qui courrent après cette décoration semble attester de sa valeur. A moins qu’elles ne courrent après les médailles comme l’âne après la carotte... Mais dans ce cas, ce serait confirmer cette idée que nous vivons dans un monde d’apparences, seulement d’apparences...

        BHL, footballeur, pourquoi pas ? On ne risque pas grand chose en ce moment...


      • Bob (---.---.76.255) 16 janvier 2006 12:27

        Très bon article, en effet ce besoin d’avoir l’avis des footaballeurs ou autres starlettes quelconques sur des sujets comme la politique interne est des plus risibles. Le paroxysme a selon moi été atteint en 2002 entre les deux tours de présidentielles ou les gens semblaient perdus si Zidane, Johnny et les autres ne leur disaient pas pour qui voter... tout ça est bien triste, car à force de donner la parole à n’importe qui, le jour où une personne dira une chose intelligente on ne l’écoutera même plus.


        • (---.---.102.65) 16 janvier 2006 12:28

          Un ministre de l’intérieur a bien demandé à un avocat de réécrire l’histoire de la colonisation.

          Les mauvais exemples sont à chercher à la tete de l’état, pas chez les footballeurs de banlieues.


          • (---.---.102.65) 16 janvier 2006 12:32

            Il me semble que M.Thuram est l’exemple même du jeune de banlieue qui a réussi. Pourquoi n’aurait il pas la parole pour porter un regard sur l’acenscion sociale et ses conditions difficiles dans les banlieues françaises ?

            Je trouve son propos très pertinant. Qu’avez vous donc trouvé de répréhensible dans ses propos ? Il a dit des choses fausses, selon vous ?


            • Courouve (---.---.102.36) 16 janvier 2006 12:34

              Le problème n’est pas de sortir de son rôle mais d’en sortir dans l’improvisation, et souvent le ridicule.

              Il n’y a évidemment rien à redire à un nouvel apprentissage achevé par une nouvelle compétence.

              C’est bien sûr l’idéologie de démocratie radicalisée (égalitarisme absolu) qui pousse à cette dérive observée notamment dans les cafés philo parisiens. Sur Internet, beaucoup de gens ont heureusement suffisamment de discernement pour, dans les domaines qu’ils ne connaîssent pas, chercher à s’instruire plutôt que tenter d’imposer leurs préjugés.

              Dans le domaine politique, chacun a un égal pouvoir de décision (suffrage universel) non parce que chacun est suffisamment compétent, mais parce que l’égalité des droits est le système qui s’expose le moins à la critique. D’où la boutade de Winston Churchill : La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres.


              • SS (---.---.47.238) 16 janvier 2006 13:00

                Reference :« BHL joue-t-il au foot ? » Reponse : Pas BHL, pas Finkielkraut, mais Daniel Cohn-Bendith(DCB), Le Rouge (Vous-vous souvenez du Cartier Latin(mai 1968) ? ), joue au foot.Dani Le Rouge a fait meme la proposition d’exclusion de l’Iran des Championats 2006 en Allemagne. Et le Premier Anglais, Toni Blair, a voulu empecher le FC Bayern-Muenchen de jouer contre Persepolis a Teheran(Iran) le 13eme janvier 2006 ( 12.30h.(CET) ). Ce sont des gens faibles comme Dani(DCB) et Toni Blair qui trichent au jeu du sport : « PARIS (AP) - La joute verbale reprend entre Lilian Thuram et Nicolas Sarkozy. L’ancien champion du monde de football estime dans un entretien au »Journal du dimanche« que le ministre de l’Intérieur »n’a toujours pas compris« les violences en banlieue fin 2005 et qu »’avec ses paroles méprisantes, humiliantes, _i l_ _a_ _m i s_ _l e_ _f e u_ _a u x_ _p o u d r e s_ "(Nouvel Observateur, 15.1.06).


                • FDV (---.---.104.55) 16 janvier 2006 13:59

                  Je vais réagir sur le même registre que vous :

                  Encore un qui vit dans sa tour dorée et qui fait un article sur qui a le droit ou la légitimité de dire ce qu’il ou elle doit penser ou comment le faire savoir , et à qui !

                  Pathétique.


                  • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 15:10

                    Pour poursuivre dans le même registre que M. Bilger, j’observerai qu’il y a des diagonalistes qui se prennent pour de profonds lecteurs et d’éminents penseurs.

                    M. Bilger ne critique pas ce que dit M. Thuram, mais le fait qu’un journaliste se rende tout exprès auprès de M. Thuram pour solliciter son opinion à propos d’un problème qui ne concerne que de fort loin une star du football d’origine antillaise.

                    Qui à ce titre n’est, au mieux, représentatif que d’une infime minorité, celle des maxifriqués, issue d’une petite minorité, celle des Antillais nés natifs de la Martinique.


                    • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 16:06

                      « ...il travaille à une comission à l’intégration, et a déjà débattu avec M.Borloo sur le sujet... »

                      Et à quel titre est-il membre de cette commission, si ce n’est en sa « qualité » de vedette sportive ?

                      Ceci constitue donc un exemple supplémentaire de mélange des genres qui privilégie le spectaculaire au détriment de la sélection par les compétences !


                    • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 16 janvier 2006 16:15

                      Je pense que le post suivant est la meilleure réponse possible...


                    • PatLeChat (---.---.69.4) 17 janvier 2006 17:42

                      Parce qu’il joue au foot, son opinion serait moins pertinente que celle de BHL ?

                      Il est connu et argumente ses prises de positions. Son opinion a un impact sur une partie de la populaton française. Pourquoi le nier ? Ce qui vous gène c’est qu’un vulgaire footeux soit plus écouté qu’un BHL ? Demandez à BHL de faire un effort qualitatif plutot que d’essayer de discréditer les propos du footeux sans argumenter sur le fond.


                    • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 16:04

                      J adore l’effet que provoque les paroles d’un footbaleur tout juste bon a taper dans un ballon ! Si vous alliez jusqu au bout. Qui a le droit de parler de la banlieue ? Sarkosy qui la connait mieux que tout le monde ( excusez moi mais ça c’est quand même la meilleur blague de ce debut d’année !!! ). Lorsque l’on examine les pros et les anti sarko, force est de constater qu’il n’y a pas un « banlieusards » ( de moins de trente ans ! ) qui soutient votre cher ministre ! Je m etonne également que quand Joey Star s’exprime, l’inteligencia ne trouve rien a redire parce qu elle pense que nous sommes tous de Joey Star, en clair des abrutis !!! Par contre, un bon noir, a qui la France a donné sa chance et qui s exprime, ça dérange, ce n’est pas légitime ! Pourvu que la France perde en 2006, car sinon, il va etre tres difficile de nous refaire le coup de la France Black, Blanc Beurre ( connerie inventée par ceux qui sont légitime pour prendre la parole ! ). Au fait, Thuram n’est il pas un exemple pour nous les sauvageons ? ( tout comme Djamel, Kassovitz, ou Noah !!! ) Vous nous avez suriné avec les exemples a suivre, et bien nous allons suivre les modèle que vous, bien pensants, nous avez donné ! Donc Bravo Lilian, nous te suivons tous dans ta lutte contre les idées « décomplexées » de la droite, et stp, marque nous encore un but décisif en demi finale, juste histoire de voir la tronche des intelectuels qui ont seuls le droit a la parole !!!!

                      Dernière chose, vous vous demandez si BHL serait legitime dans une equipe de foot. Mais l’est il dans une équipe d’intelectuels ? Pas plus ! Résumer l’inteligence française a BHL ! Elle est vraiment au top votre france, blanche et judéo-chrétienne !!! A Quand Jean Pierre Foucaud nommé pour faire passer les oraux de culture générale au concours de science po et Alain Finckelkraut a la rédaction du programme du Front ??? ( ah pardon, c’est déja fait ! )


                      • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 16:22

                        M. Aubert, Vous demandez qui a le droit de parler de la banlieue.

                        Et bien, M. Bilger, vous, moi... Tout le monde, en fait. Y compris M. Thuram !

                        Mais l’avis de M. Thuram n’a pas plus de poids ni d’intérêt que celui de Mâââme Michu, concierge à Sarcelles (95200), ou que Mr Simbo, médium et voyant, à Ville-la-Grand (74100).


                      • (---.---.104.139) 16 janvier 2006 16:52

                        Mon cher scipion ! Ni plus ni moins que vos exemples sus cités. Mais beaucoup plus qu un ministre né a Paris en 1955,d’un père publicitaire et d’une mère juriste, ayant vécu entre le XVII eme et Neuilly et s’engageant en politique a 19 ans auprès de Chaban. Vous conviendrez que comme spécialiste du ghetto, on peut faire mieux ! Alors vous me direz qu’on peut apprendre, se renseigner et que Karl Marx n’etait pas un enfant du peuple lui non plus ! Je vous l accorde, mais quand on veut apprendre et devenir le spécialiste de la banlieue, on commence par écouter les gens payés pour analyser ces quartiers, les sociologues ou les RG par exemple ! Et bizarement les vrais spécialistes sont en total opposition avec LE spécialiste. De la a dire que LE spécialiste est un charlot, il n’y a qu un pas que j ose franchir ! A moins que le plus inteligent ait toujours raison tout seul, a ce compte vous arrivez deuxieme juste derrière Sarko !! C pas si mal Scipion !


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 16 janvier 2006 16:56

                        Oui, mais ceux-là ont-ils la parole ? Et surtout, leurs interventions marquent-elles ? J’aimais le mot très juste d’un jeune qui disait de Sarkozy dans un reportage de JT : « S’il était réellement courageux, il emploierait également le terme ’racaille’ à l’encontre des terroristes Corses ». C’est loin d’être faux, malheureusement les paroles de ce jeune n’ont pas été davantage diffusée à l’exception d’un zapping...


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 16 janvier 2006 16:57

                        Je répondais à Scipion dans mon article précédent, une réponse s’est intercalée...


                      • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 17:00

                        A celui qui écrit : "Mon cher scipion ! Ni plus ni moins que vos exemples sus cités. Mais beaucoup plus qu un ministre né a Paris en 1955,d’un père publicitaire et d’une mère juriste, ayant vécu entre le XVII eme et Neuilly et s’engageant en politique a 19 ans auprès de Chaban. Vous conviendrez que comme spécialiste du ghetto, on peut faire mieux ! Alors vous me direz qu’on peut apprendre, se renseigner et que Karl Marx n’etait pas un enfant du peuple lui non plus ! Je vous l accorde, mais quand on veut apprendre et devenir le spécialiste de la banlieue, on commence par écouter les gens payés pour analyser ces quartiers, les sociologues ou les RG par exemple ! Et bizarement les vrais spécialistes sont en total opposition avec LE spécialiste. De la a dire que LE spécialiste est un charlot, il n’y a qu un pas que j ose franchir ! A moins que le plus inteligent ait toujours raison tout seul, a ce compte vous arrivez deuxieme juste derrière Sarko !! C pas si mal Scipion !

                        ...je répondrai que Sarkozy ne prétend pas être spécialiste de la banlieue, il est spécialiste de la chasse aux voix d’électrices et teurs. Par conséquent, il dit ce que de nombreux électrices et teurs ont envie d’entendre.

                        Il ne faut pas tout mélanger...


                      • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 17:00

                        derniere chose scipion, il est interessant de noter que vos exemples sont soit concierge soit marabou ! Voila qui confirme l’idée que j avais de la vision que vous portez sur la banlieue !


                      • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 17:02

                        il dit aussi qu il connait mieux la banlieue que Lilian Thuram ! Je persiste, c’est risible !!!!


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 16 janvier 2006 17:05

                        « je répondrai que Sarkozy ne prétend pas être spécialiste de la banlieue, il est spécialiste de la chasse aux voix d’électrices et teurs. Par conséquent, il dit ce que de nombreux électrices et teurs ont envie d’entendre. »

                        Ce qui est beaucoup plus noble et courageux...


                      • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 17:31

                        « Ce qui est beaucoup plus noble et courageux... », je ne dirais pas, mais efficace assurément !

                        Le but de Sarkozy n’est pas de décrocher la Médaille militaire, avec citation à l’ordre de la Nation, mais la place de président de la République.


                      • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 17:35

                        M. Aubert, Si j’avais produit les pedigrees que m’inspire la banlieue, mon intervention aurait été supprimée par les modérateurs !


                      • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 17:46

                        Et c’est bien triste Scipion ! J espere vous demontrer dans chacun de nos débats que la majorité des « banlieusards » sont des gens interressants et qui ont des choses a dire bien plus importantes que ce que les médias relaient ! Mais je ne reve pas non plus, vous êtes nostalgique d’un temps que je n’ai pas connu ( fort heureusement ! ). Mais pourquoi méprisez vous autant des gens que vous ne connaissez pas ou si peu ? Est ce personnel, idéologique... ?


                      • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 18:28

                        M. Aubert, Je ne méprise personne et je ne mets pas tous les banlieusards dans la même mosquée, mais je sais que c’est dans les banlieues que mijotent les prémices des affrontements ethniques à venir...


                      • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 18:53

                        Croyez vous vraiment au choc des civilisations ? Moi pas ! Etant athé, pour moi un juif=un musulman = un chretien.... Pourquoi les musulmans rejeteraient ils plus les idées « progressistes » que les autres, ou plus exactement pourquoi choisir le charria plutot que la démocratie ? Il n’y a aucune raisons a mes yeux ! Enfin, arretons la cet apparté, nous aurons tout le loisirs de nous confronter lors de prochain débat !


                      • Scipion (---.---.180.234) 16 janvier 2006 20:03

                        M. Aubert, Je vais tout de même répondre à votre question « Pourquoi les musulmans rejeteraient ils plus les idées »progressistes« que les autres... ? », pour en corriger la formulation « Pourquoi les musulmans rejettent-ils plus les idées »progressistes« que les autres... ? »


                      • (---.---.45.60) 16 janvier 2006 17:15

                        Il est quand même triste de constater que la discussion une fois de plus se focalise sur N Sarkozy ! Oublions-le un peu !


                        • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 17:22

                          C ’est vrai ! Mais comment faire ? Après tout Lilian Thuram ne pose problème que par son opposition a Sarkosy ! Sans cela, seul France Football porterait attention a ces propos et M Bliger et consors ecriraient peut etre des papiers pour nous dire, a nous jeunes de banlieue, que des modèles existent, comme Thuram par exemple ! Parler aujourd’hui de Thuram sans évoquer Sarko me parait difficile


                        • Nicolas Aubert (---.---.104.139) 16 janvier 2006 17:24

                          Malheuresement !!!


                        • N.D. (---.---.155.249) 16 janvier 2006 17:36

                          Outre le paradoxe du blogueur-journaliste relevé presto, j’ajouterai (n’ayant pas lu l’article non plus) que chacun, y compris ce sportif, peut avoir une intuition dont la portée n’a rien à envier à une longue et profonde analyse. Certes, la légitimité peut alors manquer, à nous de passer parfois outre le confort qu’offre cette légitimité pour accepter des opinions et des idées valables pour ce qu’elles sont.


                          • eric (---.---.152.89) 16 janvier 2006 18:06

                            Je dirais pour faire court que : Tout le monde peut donner des avis sur tous les sujets possibles et que chacun et munit(je crois !) d’un filtre nommé CERVEAU pour faire le tri,séparer le bon grain de l’ivraie dans la mesure du possible individuellement !!!!!!

                            PS moi,mon avis sur Sarkozy est le suivant : Il vendrait sa mere(s’il en a une ?!)pour devenir president de ladite république francaise !!


                            • Ami (---.---.154.143) 16 janvier 2006 19:32

                              Dans une démocratie tout le monde a le droit de donner son avis, je crois que quand on vote on donne son avis, ou je me trompe ? peut-être devrions-nous nous contenter de le donner, cet avis, un fois chaque quatre ou cinq ans ? Les hommes politiques ne nous cherchent que quand la période des élections arrive, voilà la triste réalité, quand ils gagnent, le peuple est intelligent ! Quand ils perdent, le peuple une bande d’ignards. Un avocat apprenti journaliste, selon moi c’est compatible, pour vous ça ne l’est pas ! je trouve votre style super, pour le contenu, je vous demande de trouver l’intrus.


                              • erik (---.---.152.89) 16 janvier 2006 20:47

                                Je (re)vide son sac : J’en ai marre des doux réveurs,des soins disant humanistes,des idéologues a la guimauve et autres péres la pudeur qui nous rabachent a longueur de journée des choses hors des realités quotidiennes de la vie du francais moyen,si je peux m’exprimer ainsi !. Qui sont les démagogues ?Pas la ou tu le penses.Dans leurs tours d’ivoire facon Disneyland.Certains politiciens,intellectuels,journalistes,artistes,jetseteurs et autres qui nous toisent de bien haut (ca me rappelle la campagne du référendum de la constitution européenne)nous faisant la morale nous culpabilisant.Qu’ils sont vulgaires avec leurs soi-disant bonnes manieres de savoir vivre etc.. Tant que l’homo sapiens foulera cette planete,il y aura toujours des problemes X et Y c’est dans sa nature.L’homme est un animal pour l’homme.Quand je lis certains articles sur votre site (qui soi-disant est tres bien,tout le monde peut donner son opinion et je m’en prive pas merci,meme si cela ne va pas plaire a certains)je crois qu’ils sont dans un coma profond ou du-moins partiel. Oui,ce pays ne peut pas accueillir toute la misere du monde.Faut-il renvoyer les gens sans papiers,les etrangéres qui s’invitent aux frais de la princesse ?Je dis oui oui et oui.C’est un contribuable qui cotise aux divers caisses qui le dit.Et j’en ai le droit. Ce pays est gouverné depuis des années par des incapables et des laches faisant la morale au monde entier.Je crois rever !! Devraient-ils pas faire le menage chez eux,c’est a dire chez-nous,au lieu de !!?Parait-il qu’on a les hommes politiques qu’on mérite !! J’espere qu’on ne va pas tomber plus bas.Ce pays est devenu maso,qui s’auto-flagelle,qui ne s’aime plus.Je ne suis pas chauvin,je suis pour l’autocritique mais l’inverse me gouffle tout autant. Et si on parlait de l’Europe !Ah ca partait d’un bon sentiment,d’une belle idée.Aujourd’hui,elle est devenue technocrate,on voudrait passer outre l’avis du citoyen.Elle est devenue ingouvernable a 25,et ils voudraient que ca continue avec la Turquie par exemple.J’ai aborait l’argument de Chirac disant que si la Turquie n’entrait pas dans l’Union,elle serait dangereuse pour l’Europe.Ca promet ! Je crois qu’ils nous ont promis un référendum a ce sujet.Ils ne sont pas a une promesse non-tenue.La suite nous le dira ! Oui j’ai de l’aigreur du ressentiment pour certaines choses. Depuis la prise des banlieues,je dois dire que je me suis penché sur le sujet FN et son leader J-M Lepen. N’ayant jamais voté pour le FN,j’ai 35 ans et si je !.Mais avant regardons de plus pres.Quand je vois que l’ancien president du groupe ELF Le Floch Prijent dire a la barre apres que le juge lui ait demandé quels groupes politiques avaient touché des pot-de-vin « tous sauf le FN pour une question d’ethique » la il y en a qui ne manque pas d’air !! Qui a predit tout ce foutoir depuis des années ? Oui Le pen.Qui n’a jamais eu le pouvoir dans ce pays ? le FN Je suis pour l’arret total de l’emigration n’en deplaise au MEDEF (patronat) qui veut profiter de cette manne bon marché et entrainer les salaires de chacun vers le bas. Arretons cet etat providence qui fait appel d’air la l’immigration.Comme dit l’adage :trop bon trop con. Aujourd’hui c’est une emigration de masse qui a remplacé l’emiration de travail. 95% des nouveaux arrivants ne travaillent pas !! Je remarque que des personnes s’offusquent que le FN profite de la crise des banlieues.N’est-il pas normal qu’un groupe politique se penche sur les problemes du moment ?Et que font les autres parties ?Touche pipi ?!!! Quel groupe politique est mis en l’index des medias et qui fait en moyenne 15 % des voix ?.Je vous laisse deviner. Je ne parle meme pas du communautarisme qui est en plein boom,ca va etre du sport !!! Par l’irresponsabilité de certains,on va le payer cash.


                                • (---.---.120.214) 17 janvier 2006 06:48

                                  Vous avait raison quand vous dite que l’on ne peut aceuillire toute la misére du monde. Il faut pour cela agire sur le mal a la racine, c’est a dire sur le développement à l’etranger...

                                  Mais ne trouver vous pas contradictoire la position de M.Sarkozy lorsqu’il parle d’immigration séléectif ? En effet il est claire que se sont les élites intelectuelle qui seront choisit pour cette immigration, précisement ce qui aurait put contribuer au dévellopement de leur pays d’origine....

                                  Et messieur je suis un français moyen comme vois, je vis dans la réalité comme vous, mais je n’est pas cédé au sirène de l’extreme droite... question de principe peut être...


                                • Scaton l’africain (---.---.1.1) 17 janvier 2006 13:10

                                  Scipion Erik,

                                  Pour faire court et concis, plutôt que de chercher des « boucs-émissaires » à la situation déplorable que vit la France aujourd’hui (la présence d’étrangers et de musulmans ne datent pas d’aujourd’hui en France et ne sont de loin en rien responsables de la situation actuelle). Par contre si, un jour de clairvoyance, vous analuser la situation actuelle et ce qui nous y a conduit vous seriez surement honteux des propos que vous tenez sans en apporter la moindre argumentation, en effet c’est la politique du "c’est les autres pas moi...) mais force est de constater que ce sont les différents pouvoirs en place qui ont fait que la France se trouve actuellemnt dans une période des plus critiques (idéologiquement, économiquement, militairement,...) ; sphéres de pouvoir dans laquelle n’évoluent ni étrangers (et ce que vous assimulez comme tels ie francais d’origine étrnagère et plus particulièrement africaine) ni musulmans mais qui pour se délester de ses propres responsabilités ont trouvé le coupable idéal (on peut faire un parralèle avec les juifs responsables de tous les maux avant la 2nde G). Vous êtes effarants par l’incapacité que vous avez à analyser une situation la plus objectivement possible : les étrangers sont responsables... (de quoi ? pourquoi ? comment ?) nul ne peut le dire mais bon vu que cela satisfait tout le petit peuple. Les nations qui avancent actuellement sont celles qui se sont débarassés de tous ces types de pensée et qui se focalisent sur l’essentiel. Force est de constater d’ailleurs qu’il n’y a qu’en France que l’élection d’une femme fait la une des journaux bien ailleurs cela n’a aucune importance dans la mesure où seul le programme est important et non pas la personne dans le monde politique.


                                • PatLeChat (---.---.69.4) 17 janvier 2006 17:52

                                  Le FN a parfaitement eu accès au pouvoir. Toulon, Orange, Marignane, vous avez oublié ? Il suffit de jetter un oeil sur les moeurs politiques du sud est pour trouver une ribambelle d’élus FN ou de militants impliqués dans des affaires de droit commun...

                                  Donc le FN, parti propre, c’est une vaste blague. Simplement il y a plus de « coups et blessures » et un peu moins « d’abus de biens sociaux »....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès