Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Big Brother, c’est maintenant ?

Big Brother, c’est maintenant ?

Le progrès technologique, c’est fantastique, quand il fait reculer la pauvreté, la faim, permet de traiter les maladies, ou améliore notre bien être. Mais parfois, il peut avoir un autre visage. La quête du profit a aussi produit les cigarettes ou la vache folle. Aujourd’hui, le progrès peut menacer notre vie privée.

 

Un progrès aux deux visages
 
C’est The Economist qui a consacré sa une à ce sujet, prenant appui sur le développement des caméras, et du fait qu’elles parviennent aujourd’hui à identifier les personnes. Ici, l’hebdomadaire juge que « davantage de garanties pour la vie privée vont être nécessaires  ». Que l’avocat permanent de la liberté en appelle de facto à plus de règles étatiques montre bien que le sujet est d’importance. Il faut reconnaître que souvent, ces innovations sont bien intentionnées. Les mouchards dans les voitures pourraient permettre d’identifier les responsabilités de chacun mais aussi d’améliorer la sécurité.
 
La vidéosurveillance, permise par les nouvelles technologies de l’information, est un moyen de lutter contre les criminels ou les délinquants. Et cela est bienvenu. Cependant, tout ceci pourrait changer de dimension avec l’arrivée d’une nouvelle génération de caméras, directement incrustées dans les lunettes, une idée testée par Google aujourd’hui. D’un côté, le fait d’avoir une caméra connectée pourrait assurer une plus grande sécurité. The Economist évoque aussi le côté pratique de pouvoir se refaire le film de la journée pour retrouver une information. Mais ces progrès technologiques ont aussi permis de nouvelles formes de harcèlement à l’école, potentiellement encore plus traumatisantes.
 
L’éthique, ce grand oublié de la politique
 
The Economist termine son éditorial en réclamant des réglages par défaut protégeant mieux la vie privée sur Facebook et Google et conclut : « la Silicon Valley met en avant le pouvoir libérateur de la technologie – et elle a souvent raison. Mais la liberté que donne un gadget à une personne peut parfois retirer de la liberté à une autre. Les libéraux ont été trop désinvoltes dans la défense de l’idée d’un espace personnel, surtout sur Internet. La bagarre doit commencer maintenant. Sinon, en un clin d’œil, la vie privée pourrait disparaître  ». Pour une fois, je partage l’analyse de l’hebdomadaire britannique.
 
 
 
Encore une fois, on aimerait davantage entendre les politiques sur le sujet. Pour le coup, une commission étudiant les évolutions technologiques du futur et débattant de plusieurs orientations possible à donner à notre politique de préservation de la vie privée, tout en garantissant l’utilisation de nouveaux outils pour lutter contre la criminalité et la délinquance serait sans doute utile. Mais le train législatif semble avancer de manière autonome, au gré de l’influence des lobbys, sans que les hommes politiques jouent leur rôle d’animateur du débat public, et d’aiguilleur de nos sociétés.
 
La révolution technologique actuelle va vite, très vite même. Malheureusement, il semblerait que le cadre législatif n’aille pas du tout à la même vitesse, puisque même le très libéral The Economist demande une intervention étatique. Il serait temps que nos dirigeants s’emparent du sujet.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


    • Le printemps arrive Le printemps arrive 2 décembre 2013 15:28

      Le progrès technologique c’est la poudre aux yeux pour faire accepter l’inacceptable et pour alimenter le système financier.

      La faim, la pauvreté dans le monde ne reculent pas, elles sont entretenues.

      Idem pour les maladies : si nous n’étions pas malades sans arrêt, nous n’aurions pas besoin de développer un médecine aussi « avancée ».


      • Pepe de Bienvenida (alternatif) 2 décembre 2013 17:49

        Si la réalité sociale n’est pas mûre pour les avancées techniques qui frappent à sa porte, tant pis pour elle, car elles la dévasteront. Le résultat est que la société entière se trouve transformée par la technique comme à la suite d’une guerre. En réalité, en considérant seulement la grande quantité de déplacements de population, l’énormité des données emmagasinées et traitées par les modernes technologies de l’information et le grand nombre de pertes par accidents, suicides ou pathologies contemporaines, on a l’impression qu’une guerre, totalement froide, se déroule chaque jour dans les scénarios de l’économie, de la politique, ou de la vie quotidienne.
        C’est à lire sur http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?article33


      • Le printemps arrive Le printemps arrive 2 décembre 2013 20:46

        excellent ! merci


      • Agor&Acri Agor&Acri 3 décembre 2013 14:15

        @Pepe de Bienvenida

        merci pour le lien vers l’excellent texte de Miguel Amorós « Où en sommes-nous ? »

        Texte qui prend une dimension encore plus forte quand on sait qu’il a été écrit voilà bientôt 15 ans.

        Et pour inciter d’avantage de lecteurs à le consulter,
        pour tenter d’attirer la curiosité du grand public,
        je glisse cette petite info complémentaire...dont la véracité reste à démontrer  smiley  :

        Miguel Amorós se serait inspiré des réflexions de son frère, Manuel Amoros,
        ce grand footballeur qui, en février 2010, a été élu meilleur latéral droit de l’histoire de l’Olympique de Marseille
        et sur qui Zidane a pris exemple en 2006.
        En effet, en 1984, lors du match d’ouverture du championnat d’Europe, Miguel Amoros est expulsé pour un coup de tête sur le Danois Jesper Olsen.
         smiley

        Alors, n’hésitez pas : Miguel Amorós « Où en sommes-nous ? »

        Extrait :
        Dans les sociétés soumises à la technique, le contrôle des individus s’effectue mieux par des stimulus extérieurs que par le recours à des règles fixant leurs conduites et les enrégimentant. Ce qui domine parmi les individus n’est pas le caractère autoritaire - et son complément, le caractère soumis - mais la personnalité déstructurée et narcissique
        (...)
        Il convient de rappeler que ceux qui commandent ne sont pas les propriétaires des moyens de production - les entrepreneurs, la vieille bourgeoisie - ou les administrateurs de l’état - la bureaucratie - mais les élites liées à la haute technologie et à « l’ingénierie financière ». Ces élites sont apatrides et se servent de l’état comme elles se servent des moyens de production et des finances, combattant tout développement autonome de ces derniers en exigeant avant tout de l’efficacité.
        (...)
        Avec la spécialisation et la fragmentation croissante de la connaissance et le développement du système éducatif dans la direction favorable à la tendance dominante et son extension à toute la population, chacun est préparé pour obéir aux machines
        .


      • Pepe de Bienvenida (alternatif) 3 décembre 2013 14:24

        Merci à vous.
        Le site recèle d’ailleurs d’autres textes tout aussi intéressants, comme celui-ci : Le 4e Reich sera cybernétique


      • sheba 2 décembre 2013 15:30

        Je vous conseille de regarder la série « black mirror » de charlie brooker qui traite de ce sujet ( voir : lien wiki )


        Notamment l’épisode 3 de la saison 1, qui imagine avec un réalisme très troublant que deviendrais l’usage «  pouvoir se refaire le film de la journée pour retrouver une information »

        Si vous ne connaissez pas, foncez, il n’y a que 6 épisodes et chacun est une véritable claque niveau anticipation. Et chaque épisode par toujours d’un futur très proche, à voir  smiley

        • Pepe de Bienvenida (alternatif) 2 décembre 2013 17:56

          Bonjour sheba,
          la série est sûrement très intéressante, mais je pense qu’il est temps de se réveiller et de ne plus s’abrutir devant des images, même si elles dénoncent la dictature des images. C’est vrai d’un autre côté que le web a le même pouvoir anesthésiant. S’il revenait aujourd’hui, Orwell aurait un petit côté bisounours...


        • Rémi Manso Rémi Manso 2 décembre 2013 18:03

          Dans Un bonheur insoutenable Ira Levin fait détruire l’ordinateur central par son héros : c’est sans doute ce que nos descendants serons amenés à faire. Le problème est qu’entre temps, grâce aux possibilités de gestion offertes par ces techniques, la population mondiale se sera développée de façon pléthorique : ça sera donc très très dur...


          • Pepe de Bienvenida (alternatif) 2 décembre 2013 18:11

            Bonjour Rémi,
            En attendant, la société technicienne a de beaux jours devant elle. BHL est plus courtisé que l’était Jacques Ellul...


          • Pierre-Yves Martin 2 décembre 2013 18:06

            MM Valls/ Hollande sont probablement encore plus dangereux pour la liberté d’opinion et d’expression et pour la démocratie que ne l’étaient MM Hortefeux/Sarkozy ou MM Guéant/ Sarkozy.


            • Le printemps arrive Le printemps arrive 2 décembre 2013 20:55

              Le parfum Valls/Hollande pue autant que celui de ces prédécesseurs cités, ils sont insupportables, mais comme l’un arrive après l’autre, vous pensez que celui vous fera vomir est responsable de votre malaise. Erreur, les deux sont à éviter.

              Mettre une hiérarchie entre les deux dénote une certaine naïveté.


            • Pierre-Yves Martin 2 décembre 2013 21:30

              A « Le printemps arrive »

              Je vous laisse « pue » et « naïveté », qui sont conformes à votre style, mais pas au mien.

              Sur le fond :
              - Il est vrai que ceux-là se succèdent et qu’on ne peut savoir ce qui se serait passé dans l’ordre inverse ;
              - Dans le détail, je pense que certaines limites n’ont été franchies que depuis l’arrivée de Mr Valls au pouvoir.

              Les sondages et les médias nous avaient présenté Madame Royal comme l’héroïne qui battrait Mr Sarkozy, ceci jusqu’au moment où elle a été désignée comme candidate ; à partir de cette date, la victoire du second était assurée. Les sondages et les médias ont ensuite présenté Mr Strauss-Kahn comme le futur président de la république garanti, sachant en outre qu’il était un bon choix pour les milieux financiers ; sans l’erreur de casting de New-York, la réélection de Mr Sarkozy était certaine. Et maintenant, les sondages et les médias, toujours au service des mêmes puissances financières, refont le coup avec Mr Valls.

              Mais cette fois-ci, il se pourrait que ce soit réellement leur candidat idéal. En effet, les risques d’explosion sociale sont tels que l’étouffement de toute opposition populaire pourrait devenir une priorité pour les « Bildenberg ». Et là, le profil de Mr Valls est nettement plus convaincant que ceux de MM Guéant et Hortefeux.


            • Patrick Samba Patrick Samba 2 décembre 2013 18:19

              Bonsoir,

              " Les mouchards dans les voitures pourraient permettre d’identifier les responsabilités de chacun mais aussi d’améliorer la sécurité. 

              La vidéosurveillance, permise par les nouvelles technologies de l’information, est un moyen de lutter contre les criminels ou les délinquants. Et cela est bienvenu. « 
              Et bien non, ces moyens ne sont évidemment pas les bienvenues. Ce sont eux qui nous habituent progressivement à un contrôle toujours plus inquisiteur.

               » Cependant, tout ceci pourrait changer de dimension avec l’arrivée d’une nouvelle génération de caméras, directement incrustées dans les lunettes ". Ah bon ? Et la caméra de votre ordinateur, son micro, et votre téléphone portable qui vous suit partout, et votre carte de paiement, etc... ? Quelle naïveté !


              • Pepe de Bienvenida (alternatif) 3 décembre 2013 12:13

                flicage en novlangue, ça se dit sécurité


              • viva 2 décembre 2013 20:01

                Ne nous voilons pas la face tout ses contrôles et ses mises en fiches ont un seul objectif : pouvoir ramasser au petit matin les opposants au système les plus virulents. 


                La lutte contre la délinquance est un faux prétexte, les enquéteurs étaient très efficaces, sans doute plus qu’aujourd’hui, il n’y a qu’a voir les taux d’élucidations ....
                Donc, ces mesures sont bel et bien mis en place pour le contrôle de la population.


                • Pepe de Bienvenida (alternatif) 3 décembre 2013 12:29

                  viva, tu as bien raison de préciser « les plus virulents ». Parce que les techniques de manipulation ayant bien progressé, les régimes modernes ont bien compris qu’il faut garder une soupape. Il suffit de la surveiller et de faire le ménage de temps en temps, ce qui est plus facile que courir après des opposants réfugiés dans la clandestinité.


                  • viva 2 décembre 2013 21:03

                    Désolé comme beaucoup, je ne clique jamais sur un lien qui n’est pas accompagné d’un court message de présentation.

                    9 fois sur 10 il s’agit d’auto promotion, de propagande ou d’inéptie souvent hors sujet.

                  • Piotrek Piotrek 2 décembre 2013 23:46

                    * Si j’étais dictateur hier, je n’aurai pu arrêter et liquider que ceux qui s’opposaient ouvertement à moi ou ceux qui étaient pris sur le fait de sabotage ou de propagande.

                    * Si j’étais dictateur aujourd’hui, voilà ce que je ferai.

                    - Je dresserai la liste des personnes qui s’opposent publiquement à moi
                    - Je dresserai la liste des ouvrages qui ne sont pas compatibles à mon idéologie

                    Je prendrai les 3 bases de données suivantes :

                    - Base de données de ventes de livres d’Amazon
                    - Historique de recherche de Google
                    - Historique des mails

                    Avec un simple recoupement, je suis capable de dresser la liste de 50% des personnes qui se dressent contre mon idéologie, et ce, avant qu’elles ne le sachent elles-mêmes.

                    * Si je suis dictateur demain, avec quelques bases de données supplémentaires je saurai, avec une marge d’erreur minimale, où et quand seront mes opposants, où et quand seront mes plus fidèles fanatiques, et je n’aurai pas à communiquer mes ordres, un algorithme s’en chargera. Il n’y aura plus de résistance possible

                    Moralité
                     : limiter dès aujourd’hui les possibilités technologiques, c’est garantir la démocratie contre n’importe quel dictateur, surtout si ce n’est pas moi.


                    • Agor&Acri Agor&Acri 3 décembre 2013 14:40

                      @ Piotrek

                      très pertinent.

                      Voilà exactement ce que n’arrivent pas à comprendre, à envisager, à anticiper
                      tous les inconscients qui,
                      à chaque fois qu’on pointe les systèmes de flicage de plus en plus omniprésent,
                      répliquent : « moi, ça m’est égal, je n’ai rien à me reprocher. Et je ne vois pas qui ça peut intéresser de savoir où je suis parti en week-end et en compagnie de qui j’ai pris mon dernier repas »

                       smiley smiley smiley


                    • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 4 décembre 2013 17:46

                      Mais il y en a qui le font déjà, cf société Cybion, fondateur d’Agoravox.


                      « Nous analysons des dizaines de milliers de sources formelles et informelles (sites, commentaires blogs, forums, réseaux sociaux) qui nous permettent d’appréhender précisément votre environnement et de répondre à vos attentes de façon adaptée :analyse concurrentielle, analyse du marché, observation des opinions, identification des leaders et traitement des risques de crise
                      En vous accompagnant dans l’aide à la mise en place de dispositifs d’Intelligence Stratégique à travers nos formations ou à travers nos missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage - Cybion vous offre des prestations prendre rapidement les bonnes décisions et assurer la continuité de vos actifs. »

                       smiley

                    • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 4 décembre 2013 19:03

                      J’espère que vous apprécierez le « traitement des risques de crise » à sa juste valeur.


                      La dernière fois que j’ai fais ce rappel sur la société responsable de la plateforme sur laquelle nous nous exprimons, un internaute m’a demandé ce que je faisais encore ici, si j’avais si peur.

                      Eh oui, il y a des agents smith parmi nous. Et si ça se trouve cet article est un leurre, un amuse gueule pour voir l’état de nos connaissances, sonder notre degrés de résistance, ou identifier de nouvelles cibles.

                      Peut-être cet article fait-il partie du « traitement préventif » de la charmante société citoyenne qui nous laisse si gracieusement tribune libre !?

                      D’ailleurs que l’auteur en ait conscience ou non, l’ensemble des données qui en résultera fera l’objet d’un traitement, qui lui-même sera l’objet de négoce. Vive le capitalisme !

                      On n’arrête pas le progrès, ça non, les révoltes en revanche...


                    • oj 3 décembre 2013 02:02

                      c’est ineluctable :

                      - 7 milliards d’habitants
                      - beaucoup d’echanges et de mobilité
                      - science et techno qui accroissent le pouvoir individuel de chacun sur l’exterieur
                      (chacun a un pouvoir potentiel plus destructeur et couteux qu’il y a 500 ans)

                      la pression évolutive et la complexité vont amener a controller et contraindre beaucoup plus.

                      en contre-partie, chaque individu est mieux intégré à la grosse machine (santé, retraite....etc)

                      J’appellerais selon une mecanique d’équilibrage ou compensation car la complexité coute cher.


                      • bakerstreet bakerstreet 4 décembre 2013 09:28

                        oj


                        Vous mettez le doigt sur l’essentiel

                        Rein ne sert de pousser de grands cris d’indignation orwellien, si l’on ne remet pas en question le libéralisme, la rapidité des échanges, et des voyages. 
                        Le corollaire « surveillance, » est simplement un ajustement technocratique.

                        Et voilà pourquoi le vol d’un drône déclenche des cataclysmes, de l’autre coté de la planète

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2013 06:53

                        Piotreck,

                        C’est ce que l’ Allemagne, avec son gouvernement de coalition, sur la base d’accords pourris avec le SPD et les syndicats, est en train de mettre en place dans toute la zone euro :

                        « Grande coalition allemande... »

                        C’est d’accord !! répond « Pascal Terrasse PS : le temps de l’ Union nationale est venu »

                        Le contrôle des communications est en route.

                        Comme toujours, les analyses d’ Asselineau étaient prémonitoires :

                        «  L’Europe, la mise en place d’une dictature » conférence de 2012


                        • robin 3 décembre 2013 07:27

                          Encore un domaine où les méchants conspirationistes avaient raison depuis bien longtemps ne vous en déplaise, M. Pinsolle.


                          • robin 3 décembre 2013 07:30

                            L’ennui c’est qu’il y a encore un paquet d’imbéciles ou de niais qui diront : « mais on s’en fout, on a rien à se reprocher », ce à quoi je réponds invariablement : « Banane, c’est ce que se disaient aussi les juifs avant la 2e guerre mondiale », car la démocratie n’est hélàs pas éternelle et pour tout dire elle commence à atteindre le coma ces temps ci.


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2013 19:11

                              Je reprends la partie du lien de « La grande coalition allemande », et le contenu de l’accord, qui concerne tout le monde :

                              « Le SPD et le CDU/CSU ont clairement fait savoir qu’ils voulaient poursuivre les mesures brutales d’austérité, non seulement en Allemagne , mais dans toute l’ Europe.

                              Tous les pays de la zone euro doivent s’assurer d’une compétitivité au moyens de »réformes structurelles, d’une consolidation fiscale durable, ou d’une stabilité financière. « 

                              (...) » l’ Allemagne doit contribuer à façonner l’ordre mondial.« 

                               » Nouveaux pouvoirs en matière de surveillance des télécommunications. Obligation pour les fournisseurs de services Internet de conserver les données. Ce sera une des premières Lois que nous ferons voter a dit Merkel"

                              JP Morgan réclame des régimes autoritaires en Europe


                              • Gauche Normale Gauche Normale 3 décembre 2013 21:17

                                Et dire qu’en pleine campagne en septembre, les médias la surnommaient « Muttie ». Plutôt sévère !


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2013 05:19

                                Pour le maintien de l’ordre, découvrez les mercenaires anti-émeutes, financées par le contribuable, sous la responsabilité de l’ OTAN

                                «  Forces anti-émeutes »


                                • Cedric Citharel Cedric Citharel 4 décembre 2013 09:27

                                  Entre les données estampillées « secret défense » de l’armée, les documents de travail de la police et les notes manuscrites des sociétés, la CNIL est une institution faite pour rassurer les citoyens, mais qui n’a plus aucune crédibilité...

                                  Pour savoir comment les institutions et les grosses compagnies bafouent les lois qui ont été votées pour protéger notre vie privée, lisez On les croise parfois, de Cedric Citharel.

                                  • Arnaud69 Arnaud69 4 décembre 2013 10:38

                                    Les sionistes Hollande et Sarkozy laisseront des souvenirs indélébiles en matière de flicage.
                                    Le socialiste Hollande est en train de faire très fort.

                                    Ceci-dit c’est vraiment pas très grave vu qu’il manient des armes à double tranchant, ce qui est utilisé contre nous pourra être utilisé contre les ennemis des citoyens.
                                     


                                    • TSS 4 décembre 2013 18:40

                                      La technologie en elle même n’est pas dangereuse c’est ce que les humains en font

                                      (enfin certains) qui est dangereux !!

                                      « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Rabelais (Pantagruel)

                                      Ce n’est pas tout neuf... !!


                                      • Ruut Ruut 9 décembre 2013 08:03

                                        Et c’est pleinement d’actualité.
                                        OGM (gène terminator)
                                        Nucléaire
                                        Surpêche
                                        Agriculture et élevage industriel.
                                        Dictature par contrôle des échanges de paroles entre individus suivis de procès.
                                        etc...


                                      • chantecler chantecler 5 décembre 2013 07:28

                                        Tout juste !
                                        Sauf qu’il ne faut pas oublier le net et son évolution .
                                        Au départ plein de bonnes initiatives .

                                        Puis les sites intéressants, fréquentés sont revendus très chers à des gens qui ont décidé de faire du renseignement à des fins commerciales , ou directement d’introduire une publicité envahissante .

                                        Quand je cherchais un renseignement il y a quelques années sur un produit ancien ou récent , une notice , un plan je le trouvais assez facilement .

                                        Aujourd’hui c’est presque impossible .Ils ont disparu .

                                        Alors automatiquement on vous dirige sur un point de vente la plupart du temps qui n’a rien à voir avec ce que vous avez indiqué .

                                        Vous cherchez une docu sur une TV d’il y a cinq ou dix ans .
                                        Vous indiquez le modèle .

                                        Et bien vous vous retrouvez sur un site qui vous propose une TV récente à vendre qui n’a rein à voir avec ce que vous cherchiez .

                                        D’autres sites qui proposaient des concerts ou des morceaux en ligne ou encore du cinéma ont été rachetés et lorsque vous regardez c’est haché par de la publicité criarde et envahissante .

                                        Et parfois une connerie , telle la pub nespresso de je ne sais quel acteur américain, qui vous invite à acheter un système ruineux à l’usage : les capsules individuelles de café .

                                        C’est à vous dégouter .

                                        Inutile de revenir sur la traque idéologique et politique qui cherche à repérer les individus .

                                        Ce n’est pas parce que « l’on n’a rien à se reprocher » qu’il est plaisant de savoir que l’on est fliqué à une échelle monstrueuse .

                                        Que je sache le courrier a été protégé pendant des centaines d’années et lorsque vous envoyez une lettre ce n’est pas l’occasion pour des dizaines d’officines de mettre le nez dedans , sauf exception sur commission rogatoire , à la demande précise d’un magistrat qui suivrait une affaire pointue .

                                        Et parfois ce sont ces gens là qui ont monté une agence de renseignement via le net , qui se disent « pigeonnés » car en plus on les imposerait trop fortement ces petits entrepreneurs qui se prennent pour des capitaines d’industrie ou font leur trou dans l’appareil du medef .

                                        Incroyable notre époque où la seule référence est le fric .


                                        • Ruut Ruut 9 décembre 2013 08:07

                                          Votre constat est simplement la délocalisation des outils de traitements soumis a des lois différentes des nôtres.
                                          Nous utilisons des technologies et des logiciels Américains (par manque d’offre en Française) qui ne sont pas soumis au droit Français.
                                          Les données traitées par un serveur Américains sont soumises au droit Américain.
                                          Le respect a la vie privé n’est donc plus d’actualité.
                                          C’est un des effets de la délocalisation des services.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès