Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Bonne santé à l’ombre du Cannabis pour les plus de 21 (...)

Bonne santé à l’ombre du Cannabis pour les plus de 21 ans

01/01/2014 - Colorado : Les premiers "coffee-shops" ont ouvert leurs portes.

A condition d'avoir au moins 21 ans, les clients peuvent légalement consommer de la marijuana à des fins récréatives, et acheter jusqu'à 28 grammes de cannabis à chacune de leur visite.

Dans l'Etat de Washington, au printemps, les premiers magasins ouvriront.

Un marché énorme ! Ces deux états sont impatients de récolter leurs nouveaux impôts sur cette activité inouïe dont ils veulent superviser la culture, la distribution, et le marketing.

La France ferait bien de se dépêcher !! L'ouverture de ces cafés, gérés et contrôlés par les mairies (voir articles précédents : Nationalisation du Cannabis), pourrait apporter aux consommateurs une bonne qualité de marchandise non coupée ou traitée comme se l'autorise le marché noir. De plus les acheteurs désireux de ne pas (ou plus) fréquenter La Zone, et donc prêts à s'orienter par des voies plus accessibles comme Internet, vers des drogues de synthèse, seraient charmés de revenir vers des denrées naturelles et sûres.

21 ans : c'est l'âge où la maturation du cerveau se termine, disent les psychiatres.

Selon une étude publiée dans la revue américaine science, une molécule émise par le cerveau protégerait des effets néfastes du cannabis (le THC) : déficits cognitifs, troubles de la mémoire, perte générale de la motivation.

En France, deux équipes de chercheurs de l'inserm se sont intéressés à la prégnénolone, un précurseur de toutes les hormones stéroïdiennes (progestérone, testostérone...) et aboutissent à la même conclusion !

D'où l'intérêt d'attendre que la constitution du cerveau soit abouti pour débuter !!

Il faudra expliquer aux adolescents les avantages de cette plante qui inhibe le stress, l'anxiété, la douleur, la croissance cellulaire de certaines maladies : cancer, sida, myopathie, sclérose en plaques... et les inconvénients chez certains adolescents, car elle peut bloquer leur croissance.

L'arrêt de l'interdit qui par définition attise l'envie, et cette prise de conscience sur les méfaits pour leur santé, feront dire à plus d'un : "oh, le cannabis, c'est bien ! Mais pour les vieux, de plus de 21 ans !!"

Les médias pour leur audimat, les politiques pour obtenir des voix, quand ils font référence à la drogue, parlent toujours de Jeunes. C'est une mauvaise idée, qui fait de la pub... Pourquoi ne pas essayer, puisque tout le monde en parle !

Rendez-vous à l'Appel du 18 Joint, à Paris-Villette, organisé par Cannabis Sans Frontières et d'autres ! Vous serez surpris de ne voir pas plus de jeunes que de vieux !!


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • jako jako 14 janvier 2014 14:07

    Les bienfaits du nouveau marché transatlantique ? curieux , en Belgique et en France on nous rabat les oreilles avec les bienfaits du canabis et les drames de la repression, à combien sera la TVA ?


    • Xavxav 14 janvier 2014 14:14

      C’est une naïveté de croire les acheteurs de plus de 21 ans ne partageront pas leur résine ou feuille de cannabis avec ceux qui en ont moins.


      • bourrico6 14 janvier 2014 16:01

        Je plains celui qui récupère la feuille, il va pas aller loin smiley


      • le crocodile 15 janvier 2014 12:04

        bourrico6 

        Oui , le pauvre ...À part pour se torcher le Q des fois qu´il manquerait de papier mais bon , il risque de s´en mettre plein les doigts smiley


      • bibou1324 bibou1324 14 janvier 2014 14:36

        Serait-il possible d’avoir un lien vers les différentes études que vous évoquez ?


        Vous listez les avantages, mais pas les inconvénients du cannabis. C’est dommage, cela fait d’un article qui aurait pu être objectif un torchon de propagande.

        Pour information, j’ai essayé le cannabis à 25 ans pour la première fois (space cake), je me suis retrouvé aux urgences. J’avais oublié comment on faisait pour respirer. J’ai eu des pertes d’attention, des crises d’angoisses et des « déconnexions » les 6 mois qui ont suivi.

        Les études scientifiques peuvent dire absolument tout ce qu’elles veulent, j’ai testé, je connais la dangerosité du produit, le rapport bénéfice risque est loin d’être favorable, croyez moi.

        • foufouille foufouille 14 janvier 2014 15:46

          tu es allergique donc tout le monde l’est. ou tu as fumé de la merde.
          certaines personnes sont allergiques a l’alcool


        • bourrico6 14 janvier 2014 16:00

          Vous listez les avantages, mais pas les inconvénients du cannabis. C’est dommage, cela fait d’un article qui aurait pu être objectif un torchon de propagande.

          C’est bien, d’habitude c’est l’inverse, avec des ignares qui se posent en seigneurs et en grands savants.

          Les études scientifiques peuvent dire absolument tout ce qu’elles veulent, j’ai testé, je connais la dangerosité du produit, le rapport bénéfice risque est loin d’être favorable, croyez moi.

          Moi aussi j’ai testé, et je teste encore d’ailleurs smiley

          Mais ça a plus à voir avec toi qu’avec le produit, car je pourrai dire pour ma part, que ne pouvant boire plus de 3 verres sans vomir, l’alcool est blablabla, et blablabla.

          Or je vois de sacrés pochards qui encaissent tout sans broncher.

          Tu vois pépère, ben c’est pareil.


        • bibou1324 bibou1324 14 janvier 2014 16:39

          foufouille, si tu m’avais lu, tu aurais vu que je n’ai rien fumé du tout.


          Bien sûr, chacun à un comportement différent face à ce produit, c’est comme l’alcool. N’empêche, qu’en moyenne, l’alcool c’est mauvais. Ca diminue fortement l’espérance de vie, augmente le risque de maladies cardiovasculaires etc.

          Je sais bien que ce n’est pas le cas du cannabis, qui possède par exemple des propriétés très intéressantes, comme pour certaines maladies / cancers. Il parait même que c’est bénéfique pour les poumons. Et cela ne diminue théoriquement pas l’espérance de vie. Tout cela, à condition de le vaporiser, et pas de le fumer bien sûr. Fumé, il est bien pire que la clope, provoque des cancers, etc. Car la feuille à rouler, c’est déjà en soi une vraie saloperie.

          Je ne suis pas contre le cannabis, au contraire je suis pour la légalisation. Même si je n’en consommerai pas. Par contre je suis contre que certains prétendent que c’est sans danger, comme cet article qui masque volontairement les comas / addictions / problèmes créés, qui, même s’ils ne sont pas systématiques, sont fréquents.

        • JC (Exether) 14 janvier 2014 17:45

          Un cas ne permet pas de juger, j’ai pu constater surtout que la consommation régulière voire excessive rend peu sociable en général.

          J’ai essayé aussi le space-cake une fois, je me suis tapé de super barres de rire (effectivement, il faut penser à respirer un peu), et j’ai été atteint de bonne humeur pendant deux jours ensuite sans aucune gueule de bois, une expérience enrichissante !

          Après c’est comme tout, consommé avec modération, ça peut être très agréable,


        • foufouille foufouille 14 janvier 2014 19:00

          « Pour information, j’ai essayé le cannabis à 25 ans pour la première fois (space cake), »

          c’est pareil. peut être ton space cake était trop fort ou coupé a l’héro. je penche pour trop fort car quand tu arrives au space cake, tu es déjà un habitué

          si tu vides 1L de gnole, tu auras aussi des gros problèmes


        • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 15 janvier 2014 05:33

          Le cannabis n’est pas inoffensif, c’est sûr.

          Mais comparé à l’alcool, ya pas photo : combien de morts par an pour l’un et l’autre ?
          Pour l’alcool 50.000 (hors accidents)
          Pour le cannabis, probablement zéro (hors accidents).

          Or, l’alcool est légal, il crée une énorme dépendance et on en consomme à gogo, avec notamment des lobbies puissants qui défendent cette consommation bec et ongles.
          Cherchez l’erreur...

          Vous avez mal réagi à un space cake ? so what ? Vous ne savez même pas ce que vous avez avalé et je me demande si vous ne nous auriez pas fait un effet « nocébo » ?

          En tout cas, les statistiques étant ce qu’elles sont, vous ne pouvez pas conclure grand chose de votre expérience qui vaille pour les autres.
          Par contre, il est compréhensible qu’après une telle expérience, vous soyez méfiant.
          ça incitera les autres à être prudent et ce n’est jamais une mauvaise chose...


        • le crocodile 15 janvier 2014 12:06

          bibou1324

          Hummmm Tu a l´air d´avoir une imagination assez débordante !


        • tf1Groupie 15 janvier 2014 13:50

          @Bibou, ne joue pas aux jeux videos : c’est dangereux également.

          C’est comme les cacahuétes : certains en meurent


        • eric 15 janvier 2014 10:00

          Ouai ! On augmente le prix du tabac pour dissuader les gens de fumer et on légalise le cannabis pour les inciter a fumer. Oui, mais des produits de qualité, naturels et durables. La cohérence intellectuelle n’est pas évidente si on oublie qui touche le plus d’argent en bout de ligne...
          En revanche, il doit déjà y avoir, j’imagine, ou il aura bientôt des cigarette certifiées bio, durables et citoyennes...Il faudra aussi prévoir un tabac moins cher au nom de l’égalité d’accès pour les fumeurs progressistes de cannabis, afin de ne pas créer une inégalité d’accès pour les plus défavorisés, tout en continuant a augmenter les prix pour les conservateurs nicotinomaniacs.
           L’alcool ? 100% des alcooliques qui sont morts ou ont tue au volant étaient en voiture. En revanche tous les alcooliques n’ont pas été victime d’accident. Il est clair que c’est la voiture qui est dangereuse et doit être interdite au nom du principe de précaution et pas l’alcool ! Celui-ci a du reste toutes sortes d’effets secondaires positifs ( voir régime Cretoit, antioxydant par exemple). Au moins autant que le cannabis...
          Dans ce domaine comme dans tous les autres secteurs « sociétaux », on reste confondu par l’absurdité des démarches intellectuelles des « progressistes ». Toujours des chiffres tronqués, de mystérieuses « études américaines » qui prouvent que..., des comparaisons sans objets, des arguments autour de liberté égalité.

          Quand on creuse un peu, il apparait que ce sont des démarche d’ordre religieux.

          « Brule ce que tu as adore, adoré ce que tu as brulé ». Il suffit que quelque chose soit « traditionnel » pour être mauvais, et nouveau ou interdit pour être bon. Un nihilisme qui reflète sans doute avant tout une haine de soi. Ils veulent toujours détruire ce qui caractérise la société dont ils sont issus.
          Au 19 eme, ils dénoncent tous les sociétés primitives obscurantistes parce que cela fait parti du combat contre le religieux dans leur propre société. Aujourd’hui, ils encensent les peuples premiers, toujours au nom de la dénonciation de leur propre société.

          Conclusions ? Dans une ou deux générations, le cannabis, devenu « traditionnel », sera considérè comme un odieux opium du peuple. Le progressisme est très conservateur et lent. Cela ne l’empêche pas d’être nuisible.


          • Julien30 Julien30 15 janvier 2014 13:12

             « La haine de soi », si il fallait trouver un slogan pour caractériser les idées de la gauche sociétale, celui-ci ferait en effet très bien l’affaire.


          • eric 15 janvier 2014 15:37

            Je tiens a préciser que dans mon esprit, ce sont d’abord des victimes. Des gens dans des classes sociales en transition, un peu fragiles, sans cesse au bord de l’anomie et qui reportent sur la société leurs angoisses existentielles.
            C’est pourquoi la réponse politique passe sans doute par des stages de macramés, des séjours encadres par des animateurs en bord de mer. Mais nous sommes victimes de visions encore trop marxistes du monde. On imagine que les plus paumes sont nécessairement les plus pauvres. Quand on explique que les bacs plus trois de gauche ont plus besoin d’aide que les bac moins trois migrant, on vous renvoie toujours au « social »


          • Julien30 Julien30 15 janvier 2014 19:13

            Oui enfin des victimes qui détruisent le peu de civilisation qu’il nous reste, et avec une assurance (sans doute en bonne partie feinte) et une intolérance assez usante, donc bon, ils sont quand même bien responsables aussi, et lourdement. A partir de là j’ai du mal à les regarder avec indulgence. Sans compter qu’ils n’appartiennent pas tous aux classes fragiles, loin de là.


          • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 2014 10:17

            La santé par les plantes il n’y a que ça de vrai ......


            • Julien30 Julien30 15 janvier 2014 13:09

              Le problème de cette étude est qu’elle sera sans doute contredite par une autre à venir et que nous vous ni moi ne sommes capables de juger de sa véracité. Ce qui est établi et vérifiable par toute personne qui a fumé du cannabis et/ou qui a des gens dans son entourage qui en fument, c’est que cette drogue est parfaite pour finir de faire de nous une masse apathique, démotivée et immature.

              En ces temps où la colère monte, il n’est donc pas étonnant que nos gouvernements et leurs relais commencent à nous faire passer le message comme quoi finalement c’est loin d’être aussi nocif qu’on le dit et que cela présente des effets bénéfiques (ce qui peut d’ailleurs être tout à fait vrai) face à certains problèmes de santé. Ca plus les salles de shoot à venir... Et puis c’est vrai que ça génère tellement de criminalité qu’autant abandonner plutôt que de lutter réellement et efficacement contre.
              Démission volontaire et nihilisme, une certaine conception du progrès... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès