Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Burkini : La laïcité, véritable combat révolutionnaire de notre temps (...)

Burkini : La laïcité, véritable combat révolutionnaire de notre temps !

Le débat sur le burkini prend une drôle de tournure, qui parait non seulement diviser laïques et promoteurs du multiculturalisme, mais aussi les laïques entre eux, sur les réponses à apporter. Il semble que le port du burkini, qui prolonge celui d’un voile de plus en plus ostensible, tel qu’il est porté, et de plus en plus présent dans l’espace public, interpelle de façon nouvelle les enjeux de société posés à travers les relations entre religion et République. Il y a là un tournant après les attentats de cet été, car l’apparition sur de nombreuses plages de France du burkini dans ce contexte, ne doit sans doute rien au hasard. C’est notre capacité à réagir qui est ici testée, et les limites que nous sommes en mesure de donner à une tentative continue depuis une trentaine d’années, depuis les premiers voiles dans l’école publique à Creil, d’imposer en France le communautarisme. Un péril mortel pour notre République laïque par les divisions qu’il provoque et les pressions dont il use. C’est aussi un péril pour nos concitoyens de confession musulmane qui sont la cible d’une assignation communautaire qui pèse sur leur libre choix de pratiquer leur religion comme ils l’entendent. Les tensions montent dans une situation à hauts risques.

Manifestations religieuses ostensibles : Passer du terrain juridique au terrain politique.

A ce jour, une quinzaine de maires ont interdit le burkini sur les plages de leurs communes, auxquels le Premier ministre a apporté son soutien. Des interdictions qui interviennent dans le contexte où un parc aquatique à Marseille avait prévu l’organisation d’une journée ouverte uniquement aux femmes en burkini, à l’initiative d’une association dite « socioculturelle pour les femmes musulmanes » (sic !), prévu en septembre prochain. Devant le tôlé créé par cette initiative, elle n’aura finalement pas lieu.

Certains s’empêtrent, en savants juridiques, à chercher du côté du Conseil d’Etat, de la Cour européenne des droits de l’homme et de la jurisprudence, des réponses à la situation, en développant une logique légaliste, qui voudrait que l’on s’abstienne d’interdire. Au domaine public la laïcité, c’est-à-dire, l’action de l’Etat et ses services, et de l’autre, l’espace privé, qui ne serait pas concerné, l’espace public étant considéré comme ouvert et devant sensiblement tout permettre. On rappellera au passage que l’entreprise est un espace privé, au sein duquel le salarié exerce néanmoins aussi des libertés fondamentales qu’il ne perd pas en y entrant, dont la liberté de conscience qui relève de la laïcité. Une liberté qui s’applique à l’ensemble de la société, pour dire que les choses ne se découpent pas si facilement en rondelles.

Nous avons perdu de vue qu’il n’y a pas si longtemps, pas plus qu’une trentaine d’année, avait été acquis une laïcité qui partout était respectée, par l’ensemble des individus et des cultes, sur le territoire de la nation1. Une réalité remise en cause par un islam identitaire multipliant les revendications religieuses à caractère communautaire au nom de la liberté de culte.

Pour faire société, comment peut-on à ce point oublier que nous avons besoin de partager des valeurs et des normes communes, qu’aucune société ne peut être une simple addition de différences, pour qu’elle soit vivable, viable, tout simplement. Les libertés et droits individuels ne sont pas qu’un bien individuel mais un bien commun, une responsabilité collective, qui renvoient à la citoyenneté. Réflexion totalement absente des discours de ceux qui entendent laisser faire, au nom d’un libre choix de l’individu qui revient à un hyper-individualisme suicidaire, trop bien en phase avec le libéralisme régnant. Aussi, le problème que nous pose le burkini, dans le prolongement des attaques continuent contre notre République égalitaire, n’est-il pas avant tout politique plutôt que juridique ?

Un combat vital engagé entre République laïque et islam communautariste

La lecture juridique et légaliste (distinction sphère publique/sphère privée), est en dessous des enjeux de société qui convoquent ici la laïcité. Nous sommes pratiquement le seul pays où ces débats de société ont lieu. N’est-ce pas en raison de cette évolution d’une société française qui est la seule à avoir pleinement séparée l’Etat des Eglises, achevant l’Etat de droit en le dégageant de la tutelle religieuse qui s’opposait à l’égalité entre tous les citoyens ? Un Etat soumis lui-même à la loi commune et non faisant ce qu’il veut, en se réclamant d’un dieu.

On évoque le fait que la seule limite qui puisse être donnée aux manifestations religieuses est celle du « trouble à l’ordre publique », comme la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en son article 102 le prévoit ou encore, l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme. Ce que l’on a tendance à réduire à la question de la sécurité publique. Mais « l'ordre public établi par la loi » concerne l'ordre républicain bien au-delà de la simple sécurité publique, qui se décline à travers des valeurs communes, "Liberté-Egalité-Fraternité", une République "indivisible, laïque, démocratique et sociale", telle qu’elle est inscrite à l’article premier de notre Constitution. La responsabilité de notre République ne s'arrête pas aux libertés individuelles, mais garantit aussi les libertés collectives. C'est la République qui protège des espaces de liberté par la loi, y compris dans le domaine privé, et l'abus de liberté est aussi sanctionné par elle.

Pouvons-nous oublier que chaque burkini se réfère à un groupe d’appartenance qui fait de plus en plus pression sur notre société, que le communautarisme auquel travaille ce groupe est un péril mortel pour notre République ? C'est bien là que la laïcité entre en scène en se plaçant au cœur des enjeux ! La démocratie est fragile par les libertés qu’elle donne, et nous ne pouvons ignorer que ce qui se manifeste aujourd’hui à travers le burkini, comme manifestation d’appartenance communautaire, est l’expression d’une volonté d’affrontement avec la République qui vise à la diviser, en semant le trouble. D’ailleurs, dans le cas du parc aquatique, l’événement dit privé d’ouverture uniquement à des femmes en burkini était relayé publiquement avec une large publicité, le transformant en événement public à caractère prosélyte… On voit comment les choses s’inversent et s’opère le détournement d’une liberté de son but et du droit.

La laïcité légitimement convoquée par les troubles créés par le burkini

On accuse la laïcité parfois, parce qu’elle est amenée à intervenir dans les débats de société comme le burkini, de combattre la religion et de servir les desseins de l’athéisme. Mais il s’agit simplement de renvoyer les individus à la responsabilité de leurs actes, lorsqu’au nom d’une religion ils s’écartent dangereusement de ce que nous mettons en commun pour faire société ensemble. Cela n’a rien à voir avec la remise en cause d’une religion, mais avec la limitation de ses manifestations si celles-ci mettent en péril les libertés des autres. Il ne s'agit donc pas de tout interdire. Ce ne serait pas l’islam, il en irait de même. D’ailleurs, la laïcité protège tous les cultes contre les excès de l’un envers les autres, en portant l’égalité de traitement de tous au-dessus des différences.

Lorsque des comportements mettent en péril l'unité de la nation, nous sommes bien sur des enjeux de cohésion sociale, de citoyenneté, qui dépassent de loin la simple question juridique et le légalisme. D'ailleurs, concernant la loi du 11 octobre 2010 d'interdiction de la dissimulation du visage dans l'espace public, la Cour européenne des droits de l’Homme avait donné raison à la France sur le fondement du vivre ensemble, qui repose sur une laïcisation de notre société qui vient de loin. Arrêtons de ce point de vue de nous cacher derrière notre petit doigt !

Le Burkini interdit à Cannes par arrêté du maire fin juillet a été validé par la justice administrative. Elle avait été saisie par trois particulières et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), organisme militant pour faire reconnaitre l’islamophobie comme concept juridique, afin d’interdire toute critique de l’islam. Une association qui mène un combat incessant contre la laïcité et ses lois.

Dans son ordonnance, le juge des référés note que « sont respectées les dispositions de l’article 1er de la Constitution aux termes desquelles « la France est une République laïque », qui interdisent à quiconque de se prévaloir de ses croyances religieuses pour s’affranchir des règles communes régissant les relations entre collectivités publiques et particuliers ». Le juge indique également que « dans le contexte d'état d'urgence et des récents attentats islamistes survenus notamment à Nice il y a un mois (...) le port d'une tenue vestimentaire distinctive, autre que celle d'une tenue habituelle de bain, peut en effet être interprétée comme n'étant pas, dans ce contexte, qu'un simple signe de religiosité ».

La Ligue des droits de l’homme, perdue ici pour la cause qu’elle prétend défendre, est associée au CCIF dans une seconde saisine du tribunal pour l’interdiction du burkini à Villeneuve-Loubet.

Notre société est un tout, et les individus ne peuvent être pensés comme libres de tout contrat au regard d’autrui, mais redevable au contraire envers tous les autres, sans lesquels il n’y a point de société, comme le voyait Jean-Jacques Rousseau. C’est la seule voie pour transformer la force en droit et l’obéissance en devoir (Du Contrat social- Du droit du plus fort). On voit ici comment la distinction public-privé et la seule référence aux libertés individuelles, volent en éclats !

Un combat contre l’obscurantisme qui met la laïcité au cœur des enjeux

Ce qui est en jeu à travers la laïcité aujourd’hui, c’est le combat contre le retour d’un pouvoir politique fondé sur le croire tirant sa légitimité d’une puissance extérieure à l’homme, invalidant sa capacité à décider de son destin, dotant celui qui gouverne comme guide ou nouveau prophète du pouvoir de faire ce qu’il veut, un pouvoir totalitaire absolu, coercitif, au nom d’une religion. La radicalisation est sans doute le point culminant de ce processus à haut risque et à degrés, qui peut tout simplement commencer avec le refus du mélange au-delà de la communauté de croyance, qui signe la fermeture aux autres, tend à mettre la foi au-dessus du droit, tourne le dos finalement à la citoyenneté et à toute intégration sociale sur un même fond de valeurs. La logique de séparation qui grandit à l’ombre du laisser-faire et concerne de nombreux musulmans en France et ailleurs, fabrique une nation dans la nation, dans le prolongement d’une conception de l’Oumma, de la nation des croyants, sans limite ni frontière prenant ici le pas sur tout. Le voilà le vrai sujet du burkini ! Ce qu’il faut, c’est casser cette dynamique pour mieux intégrer et déjouer la radicalisation.

Cette logique, ne l’oublions pas, prend en otage les autres musulmans, la logique communautariste les y assignant pour parler en leur nom, en les utilisant malgré eux pour peser contre la République. Cette dernière doit aussi contrer ces manifestations religieuses qui divisent, parce qu’elles entravent la possibilité, de façon de plus en plus évidente, que les autres musulmans qui veulent vivre leur religion en pleine harmonie avec la loi commune, puissent le faire. Ces provocations nourrissent les extrêmes par les amalgames qu’elles engendrent, mettant en danger autrement encore la République.

Nous n'en sommes plus avec ces manifestations religieuses ou d'autres à la question de la liberté de conscience, qui n'est pas en cause, mais de comment faire face à une guerre politique, idéologique et même militaire qui est faite à la République. Pourquoi ? Parce que poussée jusqu’au bout de ses principes, elle représente le projet révolutionnaire émancipateur de notre temps, auxquels certains livrent un combat à mort, parce qu’elle s’oppose à leur projet.

Encore là, heureusement que nous n'y cédons pas, car qu’en adviendrait-il de ces femmes qui se prêtent à une soumission à un ordre patriarcal moyenâgeux à travers le burkini, si la République ne les protégeaient plus ? Les tribunaux islamiques tolérés de l’autre côté de la manche, tout près de chez nous, dont les décisions sont validées par le juge anglais (hormis les châtiments corporels prévus par la charia mais pas l’inégalité juridique des sexes), quels dégâts font-ils à la dignité humaine de combien de femmes, derrière les murs du communautarisme ?

La femme est visée à travers le burkini comme devant se couvrir pour ne pas être une source de tentation, projetant sur elle des pulsions de l’autre sexe vécues sous le signe de la religion comme une faute, ce qui n’a à voir qu’avec un simple manque minimum d’éducation à la liberté. L’égalité entre hommes et femmes si chèrement conquise contre les conservatismes et l’Eglise catholique, est à la pointe du combat laïque aussi ici, parce que l’obscurantisme religieux fait des femmes sa première victime en faisant faire retour aux pires archaïsmes.

Notre République sociale est aussi mise en cause par la montée des affirmations identitaires qui nous détournent, à travers mille attaques contre l’égalité et notre vivre-ensemble, du combat de classe qui seul devrait compter. Les forces sociales elles-mêmes s’en trouvent divisées, repoussées loin de tout combat commun, de l’extrême gauche au FN, avec un peuple fracturé, forclos dans sa capacité à agir.

La laïcité, véritable combat révolutionnaire de notre temps, combat d’avant-garde !

La France à travers notre République laïque et sociale porte un projet de société unique qui est à l'avant-garde de notre monde, parce qu'elle est le seul pays à avoir clairement dégagé l'Etat de toute tutelle religieuse par la loi, parce que l'égalité trône au sommet de la hiérarchie des normes communes, et que la laïcité en est le bouclier, en portant au-dessus des différences l'intérêt général, les libertés et droits individuels, la citoyenneté, la question sociale. Voilà pourquoi elle est si attaquée, mais aussi pourquoi elle doit se défendre en passant du terrain juridique au terrain politique.

La laïcité, ne serait-elle pas finalement, à bien y réfléchir, le véritable combat révolutionnaire de notre temps ? Un bel idéal universaliste qui n’a d’avenir que dans un combat politique sans concession, un combat d’avant-garde ! Laïques de tous les pays, unissez-vous !

 

1-Hormis évidemment le cas de l’Alsace-Moselle, qui a gardé son statut concordataire à n’avoir pas fait partie de la France au moment de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de décembre 1905.

2-Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 : Art. 10. -Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

 

Guylain Chevrier


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • fred.foyn fred.foyn 22 août 10:40

    Vous avez voulu l’immigration....ASSUMEZ.


    • fred.foyn fred.foyn 22 août 11:01

      @fred.foyn....Une première réaction d’un sans couille...


    • César Castique César Castique 22 août 11:19

      @fred.foyn


      « Vous avez voulu l’immigration... »


      En principe, on trouve tout sur Internet, mais là, du coup, je ne retrouve pas la date du référendum.Si vous avez une source...


      P.S. - J’ai déjà consulté l’édition de l’an 2000 du Quid ?. Y’a rien non p’us !

    • zygzornifle zygzornifle 22 août 11:16

      Nous font chier avec leur bouffe leur religion leurs mosquées et leurs tenues, ils se sont taillés de leurs pays oppresseurs qui les empêchaient de vivre libres comme des européens et maintenant qu’ils sont la ils veulent que la France devienne comme les pays qu’ils ont quittés , nous imposer leur modes de vie rétrograde laissons les faire et on perdra tout et on fera un bond en arrière de 100 ans ..... ils sont fous ces gens la ...... qu’ils retournent d’ou ils viennent et nous laissent vivre comme avant leur venue ... A moins qu’il servent les intérêts des puissances comme le Qatar et l’Arabie saoudite avec la bénédiction de certains de nos politiques LRPS qui rampent devant elles.....


      • hunter hunter 22 août 11:25

        @zygzornifle

         " . A moins qu’il servent les intérêts des puissances comme le Qatar et l’Arabie saoudite avec la bénédiction de certains de nos politiques LRPS qui rampent devant elles.....« 

        Oui, en fait c’est ça ! ce à quoi j’ajouterai, le plaisir que ça donne à nos »zélites", car ils nous haïssent profondément, et souhaitent notre disparition !
        Sans doute pensent-ils que nos remplaçants seront plus dociles et gueuleront moins....qui sait, ils verront bien !

        Adishatz

        H/


      • OMAR 22 août 20:48

        Omar9

        @zygzornifle : « ils se sont taillés de leurs pays oppresseurs qui les empêchaient de vivre libres. »

        Arrête de raconter des âneries, mon peccata...

        Quand les « dictateurs » Saddam Hussein, Kaddafi ou Bachar El-Assad détenaient les rênes de leur pays, rares étaient leurs citoyens qui rejoignaient l’Occident.

        Ce sont vos gouvernements qui ont ouvert cette boite de Pandore...

        Et aujourd’hui, ils fuient vos bombardements.....
        http://www.breizh-info.com/2016/07/20/46824/syrie-bombardement-daech-bavure

        Voila la réalité et la Vérité que tu refuses d’admettre.


      • Ouallonsnous ? 22 août 22:24

        @hunter

        Pourtant, il suffit d’appliquer la loi sur la laïcité, pas d’affichage d’attitude où de symboles religieux dans le domaine public donc pas de manifestations religieuses ostensibles !


      • tashrin 22 août 11:26

        Vous faites une erreur d’interpretation importante
        La laicité ca n’est pas la lutte contre la religion mais la neutralité à charge de reciprocité. C’est ce qui permet justement à une population aux confessions diverses de trouver un terrain d’entente suffisamment neutre pour vivre sereinement. Ca ne signifie pas que les religions doivent disparaitre (je serai pas contre), et encore moins une en particulier... sinon on commence par enfermer tous les fous furieux de la manif pour tous, les calotins de tous poils, etc etc...
        Vous evoquez le burkini comme symbole de la religion islamique conquerante qui revendique l’assujettissement culturel de notre société...
         => le lien entre burkini et jihadiste est à peu pres aussi evident que le lien entre jihadistes et barbus
         => ce truc ne genait personne depuis plusieurs années, il aura suffi que le sujet soit repris en boucle par des responsables politiques un peu... rustiques pour que ca devienne un debat national ridicule obligeant le premier ministre à se positionner
         => vous évoquez l’argument de la contrainte, mais une femme contrainte de devoiler un corps qu’elle n’assume pas ne subit-elle pas une contrainte également ?
         => vous évoquez le coté sexiste de la chose, mais vous faites abstraction du fait qu’on est dans une société tout aussi sexiste qui utilise seins cuisses et fesses en permanence pour vendre de la soupe...
        => Ca crée un précédent très dangereux où l’administration va se positionner sur les vetements qu’on porte pour valider leur conformité au modele établi... Ca s’arrete où ? C’est quoi la difference entre un t-shirt long porté quand on va se baigner et un burkini ? Qui le definit, qui le controle ? Aujourd’hui c’est le burkini, demain les barbes ? Tout barbu sera suspecté d’adherer ideologiquement aux thèses islamistes ?
        C’est n’importe quoi, on est ridicules aux yeux de la terre entière qui comprend pas à quoi on joue (d’habitude ca me choque pas specialement, mais là j’avoue qu’il ya de quoi nous regarder bizarrement...), ca jette de l’huile sur un feu déjà bien trop ardent, ca ne sert à rien... C’est juste une énieme traduction des obsessions d’une partie de la population...
        Et pendant ce temps là on vous fait les poches et on instaure un modele de société entierement soumis à la religion de l’argent, que vous ne voyez pas venir tellement vous êtes occupé à ressasser vos rancoeurs
        Dommage, au bout du compte on va tous se faire avoir. Sur toute la ligne


        • hunter hunter 22 août 11:47

          @tashrin

          Si Macron touche du pognon de Gillette et Wilkinson pour sa campagne, faites gaffe à vos barbes effectivement !

           smiley

          Adishatz

          H/


        • hunter hunter 22 août 11:53

          @tashrin
           « Et pendant ce temps là on vous fait les poches et on instaure un modele de société entierement soumis à la religion de l’argent, »

          C’est parfaitement exact, toutefois ce n’est pas nouveau, c’est un principe inhérent à la conception du système consumériste adorateur de la marchandise !

          Le phénomène s’est accentué à partir des 80s, pour atteindre de nos jours effectivement, un certain maximum.
          Le système teste s’il peut aller encore plus loin ; il semble que la limite ne soit pas encore atteinte, car après elle, ce sera la deuxième moitié de la courbe de Gauss, qui implique une inversion du processus.
          Et ça, le système souhaite que ça arrive le plus tard possible !

          Adishatz

          H/


        • jesuispascontent jesuispascontent 22 août 12:35


          • @tashrin

          •  => le lien entre burkini et jihadiste est à peu pres aussi evident que le lien entre jihadistes et barbus

          • Les deux ont pourtant des liens tout à fait évidents : l’extrémisme, l’intégrisme, l’islam.

          •  => ce truc ne genait personne depuis plusieurs années

          • Ce truc s’est installé pernicieusement un peu près à la même vitesse que l’islamisation de notre société... Je pense de façon quasi certaine que quiconque d’un peu près normalement structuré est choqué d’un comportement aussi extrémiste : bâcher sa femme.

          • => vous évoquez le coté sexiste de la chose, mais vous faites abstraction du fait qu’on est dans une société tout aussi sexiste qui utilise seins cuisses et fesses en permanence pour vendre de la soupe...

          • Nous sommes en occident ça fait parti de notre socle culturel (le nu dans l’art depuis l’antiquité) et nous ne voulons pas en changer. Nous avons déjà à gérer nos propres défauts et désormais nous devons aussi accepter les tares du monde musulman sans jamais nous avoir demandé notre avis.

          • => Ca crée un précédent très dangereux où l’administration va se positionner sur les vetements qu’on porte pour valider leur conformité au modele établi... Ca s’arrete où ?

          • Ca s’arrête au burkini puisque de toute façon il n’y a aucun équivalent, à ce niveau là seul les musulmans nous font chier et veulent marquer leurs différences. Jusqu’à preuve du contraire nous n’observons pas depuis récemment une génération spontanée d’intégristes bouddhistes envahissant nos plages et nos rues ou réclamer des temples.

          • Et pendant ce temps là on vous fait les poches et on instaure un modele de société entierement soumis à la religion de l’argent, que vous ne voyez pas venir tellement vous êtes occupé à ressasser vos rancoeurs

          • Si ce genre de société est un problème pour vous ou d’autres, le monde musulman est suffisamment grand pour aller vous y épanouir, de plus ceux qui nous font les poches sont aussi ceux qui organisent l’immigration massive, ainsi l’émigré est le premier collabo du mondialisme, l’autochtone qui se plaint de voir son environnement changé en est la première victime.

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 août 13:30

          @jesuispascontent

          Salut Joe,
          entre la burka et le tous à poil, bizarrement, je préfère ne pas choisir, je sais pas pourquoi


        • jakem jakem 22 août 13:39

          @tashrin
           1- la laïcité est prévue pour être neutre envers les cultes ( au niveau de l’Etat ), mais je ne vois aucun problème si elle permet d’un combattre un en particulier, qui n’en est pas un au sens où nous l’entendons.

          2- contrairement à vous je ne suis favorable à la suppression des religions.

          3- je n’ai pas suivi tout le déroulement des défilés de la MPT, mais je n’ai pas entendu parler de démonstrations de fous furieux. Des précisions ? des gens qui priaient à la lueur de bougies sans entraver la circulation et sans crier ? je ne partage pas leurs opinions religieuses mais je ne les traiterais pas de fous furieux.

          4- le lien entre les tenues islamistes et tout simplement islamique et le djihad est évident. A moins que vous n’affirmiez que « cépasalislam ».

          5- « ce truc ne gênait personne depuis pls années » : il n’existe pas depuis plusieurs années ; c’est un dérivé de la burka et autres épouvantailleries considérées par ceux qui les arborent comme des étendards et des pions sur le damier de la société.
          Vous mentez en affirmant que ça ne gênait personne.

          6- indiquez-moi les noms et adresses et photos des femmes contraintes de dévoiler leur corps qu’elles n’assument pas ? où ça ? dans quelle ville ? dans quelle entreprise ? sous les ordres de qui ? ont-elles porté plainte ? ont-elles été éconduites par les Bleus ? êtes-vous leur avocat ?
          pourquoi ne communiquez-vous pas ce dossier ?

          7- notre société donne à voir des aspects sexistes, dans les deux sens. N’avez jamais vu une couverture de magazines féminins ( « comment violer son homme » par ex.) .
          Il existe des instances permettant aux gens de se plaindre si elles s’estiment victimes de sexisme.

          Quant à l’érotisation excessive de notre société, je la désapprouve. J’apprécie des clins d’oeil, des allusions fines, mais c’est le porno-merchandising qui domine. J’espère que ça changera.
          Chez nous, en France, si on arrive à la maintenir, un tel changement peut être possible et réalisé.
          En musulmanie les changements sont beaucoup beaucoup BEAUCOUP moins probables.

          8- l’administration, l’Etat, la société, a le droit et le devoir de se prononcer sur la légalité de certains vêtements en raison du contexte.
          Ce que nos politicards pourris n’osent pas faire.
          Est-ce-qu’on a le droit de se promener en tenue de SS ? est-ce-que j’ai le droit de vendre par milliers des bouquins qui exhorteraient mes partisans à tuer ceux qui ne croient pas comme nous ?

          9- on est ridicule aux yeux de qui ??? de ceux qui croyaient aux armes de destruction massives ? de ceux qui perdent leur identité au profit des « usagers de la charia » ? ( incompréhensibles nos cousins rosbif !) 
          Ou bien ridicules aux yeux de tous les traitres, collabos actifs et putatifs, les lèche-semelles de tout poil,..., qui détiennent le pouvoir merdiacratique ?
          Avez-vous parlé en toute liberté à des touristes étrangers dernièrement ? moi oui. et je m’exprime assez bien en anglais et très bien en allemand, et pas mal en français pour me faire comprendre et les entendre. Et avec Kim, mon chien, c’est facile d’aborder des gens ; dont certains aiment tailler une bavette comme moi et aborder des sujets inhabituels sur une plage ou sous des frondaisons le long d’un canal.

          10- « ça jette de l’huile et ne sert à rien » : HEIL Koran ! faites comme chez vous.
          Pas d’accord !!!!! et prêt à exprimer mon désaccord de façon vigoureuse.

          11- il ne s’agit pas d’obsession mais d’une préoccupation. Le péril est réel, le nier et ne rien faire est un abandon, un défaitisme, une couardise ... tellement vil que j’en cherche une série d’adjectifs appropriés.
          Vous me faites penser à un type n’intervenant absolument pas en voyant sa fille de 13 ans se faire violer ( ou sa femme de 42, ce serait pareil). Un vrai humaniste, quoi !

          12- VOUS prétendez qu’on « ne voit rien venir » à propos des vols de notre pognon. Vous avez rencontré tellement de gens idiots que vous puissiez affirmer cela ?
          Il est indéniable que la majorité des Français , et sans doute la plupart des Européens, ne savent pas comment ils se font plumer. Mais ils le savent.

          Et c’est pourquoi, nous, moi-même et d’autres, nous préparons de petits bouts de papier sur lesquels nous avons noté des noms de sites et de personnalités qui expliquent des choses dont on n’entend pas parler à la télé ; et ces petits bouts de papier, nous les donnons à des gens ; pas comme des prospectus, à tout le monde et n’importe qui en passant, mais après avoir blablaté un peu.

          C’est pas grand chose, mais au moins on réagit.

          Et votre programme, quel est-il ? la révolution prolétarienne internationale ou quelque chose de plus doux ?


        • tashrin 22 août 14:45


          quel
          @jakem
          je ne vois aucun problème si elle permet d’un combattre un en particulier, qui n’en est pas un au sens où nous l’entendons.
          Bah c’est juste que vous n’avez rien compris... aux yeux de la société neutre, un culte est un culte, et les grenouilles de benitier qui nous les brisent tous les jours avec les homos et l’avortement sont tolérés. au meme titre que les adorateurs des gnous et autres fariboles. dont les musulmans. C’est pour cela qu’existe le principe de laicité : permettre la liberté de conscience multiple en evitant la domination d’une religion sur les autres
          Mais il ne faut pas baser une argumentation sur un truc que vous n’avez pas saisi, sinon ca fonctionne pas
          je n’ai pas suivi tout le déroulement des défilés de la MPT, mais je n’ai pas entendu parler de démonstrations de fous furieux
          Des gens qui n’hesitent pas à demander à leurs enfants de jeter des bananes à une ministre noire en exercice en la traitant de guenon j’appelle pas ca autrement. Mais peu importe, un extremiste est un extremiste, peu importe quel extreme il defend
          Je devance la question : https://www.youtube.com/watch?v=5ZNc5Qle1gc
          le lien entre les tenues islamistes et tout simplement islamique et le djihad est évident. A moins que vous n’affirmiez que « cépasalislam
          que ce soit une tenue compatible avec les prescriptions de l’islam ok. que ce soit pour autant un symbole de lislam conquerant, faut pas deconner. Ca vous gene tant que ca qu’une maman puisse aller se baigner ? C’est quoi le rapport avec le terrorisme ? Si on pousse votre raisonnement, vous enfermez de manière preventive tous ceux qui font le ramadan ? C’est tout aussi con
          il n’existe pas depuis plusieurs années ; c’est un dérivé de la burka et autres épouvantailleries considérées par ceux qui les arborent comme des étendards et des pions sur le damier de la société. Vous mentez en affirmant que ça ne gênait personne
          Marque déposée en 2006 par une surfeuse australienne... Et des gens qui conservent un t shirt à la plage parce qu’ils n’aiment pas montrer un corps qu’ils n’apprecient pas, ca fait depuis... qu’il ya des plages. Quant au lien avec la burka, c’est vous qui le faites, personne d’autre. il n’y a rien qu indique que ca aille de paire. la burka est interdite parce qu’elle couvre le visage, ce qui n’est pas le cas ici. Ya que les fanatiques anti musulman qui y voient autre chose, le reste du monde n’en a rien à foutre
          indiquez-moi les noms et adresses et photos des femmes contraintes de dévoiler leur corps qu’elles n’assument pas ? où ça ? dans quelle ville ? dans quelle entreprise ? sous les ordres de qui ? ont-elles porté plainte ? ont-elles été éconduites par les Bleus ? êtes-vous leur avocat ?
          Zetes vraiment bête ou vous faites juste expres pour l’occasion : ouvrez un magasine feminin, lisez les articles feministes, ouvrez vous à d’autres points de vue que le votre quoi. et pas besoin d’être leur avocat pour souligner que ce qui sert d’argumentation chez les bas du front pour jeter l’opprobre sur une categorie de population est par ailleurs parfaitement toléré quand ca concerne des femmes non apparentées à la minorité dont il est question... La paille la poutre tout ça
          notre société donne à voir des aspects sexistes, dans les deux sens. N’avez jamais vu une couverture de magazines féminins ( « comment violer son homme » par ex.)
          Ok vous avez repondu à la question d’avant. vous êtes pas finaud. Je suis sur qu’en l’écrivant vous vous êtes dit ca c’est limite mais allez, ca passera
          Quant à l’érotisation excessive de notre société, je la désapprouve

          ... vous la deplorez mais vous n’approuvez et ne comprenez pas qu’on cherche à s’y soustraire... En fait à moins de faire exactement comme vous, ya point de salut quoi. Donc le fond du probleme, c’est pas tellement le burkini, le sexisme, le statut de la femme ou meme l’islam. C’est juste que c’est different de vous... Bien, on avance
          l’administration, l’Etat, la société, a le droit et le devoir de se prononcer sur la légalité de certains vêtements en raison du contexte
          Dans quel film ? Absolument pas... sur quel fondement hormis les regles de securité (burka = visage = securité) ce serait le cas ? Et c’est quoi les limites ? Demain on enferme ceux qui portent du bleu parce que le president n’aime pas le bleu ? On a que ca à foutre ?
          on est ridicule aux yeux de qui ??
          De tous ceux qui ont pas les neurones qui se touchent... et qui ont conservé un sens des priorités minimum.
          il ne s’agit pas d’obsession mais d’une préoccupation. Le péril est réel,
          C’EST une obsession : https://fr.wikipedia.org/wiki/Obsession_(m%C3%A9decine)
          Vous me faites penser à un type n’intervenant absolument pas en voyant sa fille de 13 ans se faire violer
          quel sens de la mesure et de la comparaison...
          VOUS prétendez qu’on « ne voit rien venir » à propos des vols de notre pognon. Vous avez rencontré tellement de gens idiots que vous puissiez affirmer cela ?
          JE ne le pretends pas, l’information est accessible partout. encore faut il avoir autre chose devant les yeux que l’islam, le burkini et les attentats... quant aux gens idiots... venez lire les com d’agoravox de temps en temps, c’est edifiant. et quand on pense que ca represente une population qui est déjà censée être parmi les eduqués, informés, qui s’interessent... Ben c’est flippant. Et ca ne change pas ce que je disais. On vous enfume avec des sujets insignifiants pour que vous ne regardiez pas trop ce qui se passe à coté. Et les veritables enjeux sont là


        • tonimarus45 22 août 16:59

          @tashrin—

          Les femmes en »burkini« ne me genent pas ,ni celles en bikini ,en moni kini et meme a poil pas plus que les religieuses qui voudraient se mouiller les pieds ou meme plus, pas plus que les juifs avec leur »kipa« sur la tete et leurs pendeloques de cheveux, pas plus que les cures en soutane qui voudraient faire trempete. ;ECT....
          Comprenez vous un seul instant que sans cette tenue ces femmes seront interdies de baignade que ce soit par choix personnel ou par obligation ou par arretes municipaux qui ne tiendront pas la route devant le conseil constitutionnel ou mieux devant les tribunaux europeens...
          Et tout a fait d’accord avec vous la laicite c’est la tolerance et pas l’exclusion que dans ce cas precis, prone l’auteur qui ce dit »republicain laique«  », pauvre de nous ???,

        • jesuispascontent jesuispascontent 22 août 18:58

          @Olivier Perriet

          Tous à poil ? Désolé je ne vois pas de quoi vous parlez.


        • hunter hunter 22 août 20:08

          @Olivier Perriet

          Perso, le tous à poil me convient !
          Une vraie manifestation d’égalité !

          Ca devrait être obligatoire sur les plages, car tellement en accord avec les valeurs droitdelhommiste et républicaines !

          Vite une loi ! tous a poil sur la Riviera !
          Raus bikinis, burkinis, monokinis, burqa....
          Tous à poil grâce au 49-3
          Valls fais ton taff, de ton cul retires tes doigts !

           smiley

          Adishatz

          H/


        • jesuispascontent jesuispascontent 22 août 22:04
          • @tonimarus45

          • La laïcité ou la république n’avait pas pris en compte à l’époque de leur construction qu’en 2016 des gens vivant en France se comporteraient comme des arriérés superstitieux. Aujourd’hui tout est à revoir puisqu’on nous assassine et qu’on abuse de nos libertés. Notre paradigme change et il ne nous plait pas, alors nous allons réagir, c’est juste une question de temps.

          • Mais j’ai toujours cette question qui me taraude, pourquoi les musulmans partent de leurs pays d’origine en masse, abandonnant famille, amis, culture ? Les valeurs de l’islam apparemment ne permettent pas de s’épanouir la ou cette religion s’est propagée. Et cela se confirme aussi une fois arrivé dans le pays d’accueil, ils sont encore et toujours insatisfaits.

        • Vipère Vipère 22 août 22:17

          @jesuispascontent


          On est en droit de se poser cette question ! 

          Il ne faut pas sous estimer l’action prosélyte des imams dont on a autorisé la construction de mosquées depuis deux décennies, auprès des musulmans qui ne connaissaient le coran que par ouïe dire, comme pour les traditions orales africaines. 

          Tout laisse supposer ces imams improvisés ont oeuvré tranquillement et sans surveillance de l’Etat, normalement garant de notre laïcité, pour « islamiser » dans l’ombre, une communauté sans repères religieux, fascinée par la puissance des textes coraniques et le communautarisme, source d’un rapport de force avec les laïques.

        • jakem jakem 23 août 08:29

          @tashrin Comme vous avez raison ! et vous comprenez tout !

          Grâce à vous je vais changer d’avis. On va les faire venir, tous et toutes dans leurs jolies tenues, et ensuite Vous serez notre Guide vers la Grande Lutte pour que nous soyons enfin un pays du tiers monde.

          Mille merci pour votre éclairage.


        • tashrin 23 août 11:38

          @jakem
          Spa ma faute si vous avez des soucis de comprenette, reportez vous à la Loi de 1905


        • microf 23 août 23:22

          @jesuispascontent
          Vous vous posez la question de savoir pourquoi les musulmans partent de leurs pays d´origines en masse, abandonnant familles, amis, culture ?. Je vous répondrais que les raisons qui les ont poussé de partir en masse, ce sont les mêmes raisons qui ont poussé les Francais á partir en masse de la France pour s´établir au Canada, Guadeloupe, Martinique, Nouvelle Calédonie, Guyane Francaise, Tahiti, Réunion, pour ne citer que ces pays lá, car il y a encore de nombreux pays autres pays que la France occupe.


        • howahkan howahkan Hotah 22 août 11:28

          L’absence de religion organisée serait le nec plus ultra...la paix...le paradigme idéal du comment ne jamais vivre ensemble mais les uns contre les autres.

          je ne parle pas ici de l’esprit religieux dans le sens de « religere »....relier...qui ou quoi est relié à qui ou quoi, des questions que l’homme moderne de science ,autre forme de religion , ne comprend pas

          or le mêmes causes reproduisant les mêmes effets, ces cause n’étant jamais mis en avant bien sur car en général elles ne sont même pas perçue donc même pas comprises , la pseudo laïcité, autre forme de religion, n’est qu’une autre forme de duperie des masses par les même voleurs du peuple qui ne comprenant rien du tout va encore se laisser plumer.

          le chef des voleurs reste le même , il change juste de concept superficiel pour un autre avec le même but : niquer la masse..
          ..


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 août 12:37

            @guylain chevrier


            Votre formation est tellement riche ... Histoire, anthropologie... Tout ce qui peut expliquer l’inexplicable ! 


            Mais votre introduction .... Monsieur chevrier !!! «  »Le débat sur le burkini prend une drôle de tournure, qui parait non seulement diviser laïques et promoteurs du multiculturalisme, mais aussi les laïques entre eux, sur les réponses à apporter.«  » 

            Est-ce qu’un « objet collant qui n’a ni relief, ni contours ni tournure, qui a déjà survolé comme le »Tapis volant de Bagdad« tous les sentiers lumineux des Défilés de Modes à la française, avant d’atterrir sur la plage... » peut vraiment servir comme sujet pour un véritable débat au moment où l’humanité se débat sans espoir contre l’Empire de l’argent et du terrorisme stratégique ?

            Vous craignez la division des « laïques et promoteurs du multiculturalisme » quand ce mot « laïc » qui trouve son plein sens dans tous les textes religieux mais n’a pas sa place dans l’Hexagone et quand la CULture française interdit la différence et la diversité ?

            Non, monsieur chevrier, ne craignez rien ! D’autres explications pour vous rassurer, trouvez-les dans mes commentaires ici :





            • jakem jakem 22 août 13:46

              @Mohammed MADJOUR
               Et ben ! mon cochon ! t’as dû en boire pas mal ce matin !

              Si la culture française interdisait la différence et la diversité vous ne pourriez pas sortir dans la rue.

              Même pas afficher votre trombine sur ce site.

              PS : n’essayez pas d’imiter Fabius en vous laissant pousser des franges par-dessus les oreilles, c’est ridicule. Mais notre culture vous autorise à l’être.


            • Aristoto Aristoto 22 août 12:54

              bon chaqun a donne son petit avis sur la question du neo nazi jusqu au bobo de gauche. on peut passer a autrr chose maintenant.


              • oncle archibald 22 août 12:57

                Merci Monsieur Chevrier pour cet article lucide et mesuré qui pose très bien le problème des sous entendus qui n’ont pour objet que d’affaiblir notre République et qui nous pourrissent la vie à tous.

                Il faudra bien à un moment donné que les individus revendiquant ostensiblement leur appartenance à un groupe ayant une religion qui interfère dans la vie quotidienne et des mœurs complètement étrangères aux nôtres disent si oui ou non ils souhaitent vivre en communauté avec la majorité de la population Française autochtone très attachée aux principes égalitaires de sa République laïque et sociale.

                En France on est Français d’abord et subsidiairement on est croyant, pas le contraire. L’égalité de tous et en particulier l’égalité entre les hommes et les femmes est la base de tout ce qui fait de nous ce que nous sommes.


                • hunter hunter 22 août 13:06

                  @oncle archibald

                   « et en particulier l’égalité entre les hommes et les femmes est la base de tout ce qui fait de nous ce que nous sommes. »

                  Et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai toujours dit que sur les plages, le monokini pour les femmes devrait être obligatoire, vu que nous les mecs, on peut pas mettre de sous-tiff, vue qu’on a pas ce qu’il faut pour le maintenir en place !

                  Les maillots de bain une pièce et bikini, sont de graves atteintes à ce principe, c’est pourquoi il serait urgent que Manolo nous prépare un petit texte pour l’été prochain, à grands renforts de 49-3, pour enfin mettre un terme à cette ignoble inégalité, totalement contraire aux valeurs de la république !

                   smiley

                  Adishatz

                  H/


                • tonimarus45 22 août 16:50

                  @oncle archibald— et un français ou plutot française ce met en bikini , en mono kini ou a poil mais pas en « burkini »,ben voyons et la justice decide de ce qui doit etre portee sur les plages ,ben voyons

                  Et peu importe que ces femmes musulmanes en «  »burkini«  » et ce qu’elle qu’en soit la raison soient en fait interdites de baignage ?????
                  Et pourtant pour ces femmes qui hier n’avaient pas la possibilite de profiter des plaisirs de la plage le «  »burkini« c’est deja un progres, et peut etre »demain certaines pourront choisir de semettre en mailot une piece ou meme en bikini et d’autres preferont se garder en burkini
                  Est ce que vous avez conscience que vous punissez avant tout ces femmes ????
                  Que diriez vous si il s’agissait de religieuses ??? diriez vous la meme chose et pourtant c’est la religion qui leur impose cela non ??????

                • hunter hunter 22 août 18:41

                  @tonimarus45

                  Vous confondez tout !
                  Les religieuses ( je suppose qu vous entendez par ce terme, les Sœurs catholiques officiant dans un monastère), ont autre chose à faire que d’aller à la plage !

                  Je n’en ai jamais vu une seule dans le Sud-Est, jamais !

                  Il n’y a pas en Islam, de congrégations de femmes, équivalentes aux Sœurs dans la religion catholique !

                  Là on parle de citoyennes, un point c’est tout !

                  Comparez ce qui est comparable ! On a bien compris que vous trouvez ça bien le burkini, que vous êtes très islamo-compatible, mais si vous voulez être crédible essayez de soigner votre argumentation, car là vraiment, vous touchez le fond :

                  Bon alors maintenant, passons à un aspect plus psy tiens......alors ça vous excite un boudin en burkini ?

                  Putain ça aurait fait un bon sujet de recherches à la fac, du temps où j’y chassais la blondinette ...

                   smiley

                  Adishatz

                  H/


                • oncle archibald 22 août 20:05

                  @tonimarus45 : et à Sisco en Corse un groupe de muslims prétend interdire l’accès à une crique qu’il a « privatisé » à usage exclusif de ses mousmées en « hijab de plage » vous en pensez quoi ? C’est la religion qui leur impose d’aller tabasser les jeunes qui prétendent accéder quand même à la plage ou ils ont eux aussi envie d’aller ?

                  Elle va décider quoi la justice pour les cinq personnes qui ont été mises en examen ? Trois frisés pour « violences avec armes », oui quand même, outre les cailloux qu’ils ont balancés sur les jeunes ils ont sorti un couteau et un fusil de pêche sous marine, et deux corses pour « incendie volontaire » parce qu’ils ont foutu le feu à leurs voitures sous le nez des gendarmes venus calmer le jeu et surtout éviter un dérapage bien plus grave ?

                  Qui punit qui ?? Les juges ont vachement intérêt à bien peser leur décision parce que les corses sont plus à cheval sur les principes que les autres Français. Ils ne se laissent pas piétiner impunément.


                • jmdest62 jmdest62 23 août 07:34

                  @hunter
                   Salut hunter

                  « ..alors ça vous excite un boudin en burkini ?  »

                  Comment savez vous qu’il n’y a que des boudins qui s’habillent en Burkini ?  smiley

                  @+


                • jmdest62 jmdest62 23 août 07:48

                  @hunter

                  M. Fasquelle , le maire (LiRipoublicains ex UMP ex RPR ex .... ) du Touquet a cru bon (par solidarité sans doute !!) d’ imiter ses collègues du midi .
                  Météo des plages : Le Touquet 18°C dans l’eau , 22°C sur la plage (quand il n’y a pas trop de vent !)
                  Dans ce cas précis , il faudrait interdire d’interdire . smiley

                  @+


                • microf 23 août 23:39

                  @hunter
                  @tonimarus45
                  Ouvrez et lisez de lien, des soueurs catholiques á la plage que je vous laisse le soin de découvrir.
                   http://www.ouest-france.fr/.../burkini-un-imam-italien...


                • Loatse Loatse 22 août 13:28

                  Howakhan


                  Le catholicisme vous était pesant ? Vous vous sentiez mis en danger par des petites nanas en ballerines avé leurs ballons rose et leurs tee shirt au logo « un papa, une maman » ? 

                  L’ombre d’un crucifix resté au mur dans une salle de classe d’une école confessionnelle, lors d’épreuve du bac pour tous, vous filait des boutons ?

                  un « pardon » breton vous semble le summum de l’occupation de l’espace public, vous vous précipitiez sur votre téléphone pour demander à ce que cela cesse invoquant le trouble à l’ordre public ?....

                  Les traditionnelles crèches provencales sorties une fois l’an, vous semblaient le comble de l’archaisme et une entrave au vivre ensemble ?

                  Un « joyeux Noel » vous écorchait les oreilles ?
                  Le son des cloches vous perturbe ?

                  Vous rêvez que saint malo, devienne « Malo sur mer » ? le boulevard saint michel, le boulevard Michou ?

                  La vue d’un bout de ma minuscule croix de baptême s’échappant soudain lors d’une sortie d’accompagnement scolaire par mégarde du fond de mon décoletté, vous est intolérable, vous exigez séchement que je la fasse disparaitre ? (tu m’aurais regardé dans les yeux t’aurais rien vu he ! )

                  Bin c’est ballot, parceque maintenant vous avez (ou aurez..) :

                  Le mouton de l’aid qui braille dans le jardin ou sur les places publique le jour J comme « j’aurais aimé être un cochooon.. »
                  Les mégas mosqués dont vous financerez la construction ainsi que le salaire de l’imam
                  La barquette de viande sèche au supermarché parceque faut bien mettre dans le circuit les morceaux dits impurs..
                  Les burqas, les jilbeb, les hijab, les niqab zé les burquinis...
                  La fin de la mixité dans les écoles publiques, les hopitaux, les auto écoles, les bus... (comme chez les haredim : Au fond les meufs !)
                  La polygamie, dernière revendication... entre deux attentats....



                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 août 18:22

                    @Loatse

                    vous avez dû mal comprendre l’indien ci- dessus, qui prenait la défense des religions (ou du moins ne les enfonçait pas comme une porte ouverte) et parlait au 2e degré.

                    Sinon, pour le catholicisme, il me semble que les prises de positions du clergé sont non moins pesantes que celles des adorateurs du burkini, mais ça vaudrait un article ou un livre à soi seul.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 août 13:29

                    ouf, j’ai mal lu le titre, j’ai cru que le combat contre le burkini était le véritable combat révolutionnaire de notre temps.&


                    • egos 22 août 14:26

                      multiculturalisme ?

                      Le contexte est celui d’une confrontation bi-cuturelle limitée à une minorité active !vs une majorité impavide ou grognards) cherchant à marquer symboliquement son domaine d’influence.
                      Minorité au sein de sa propre culture, elle bénéficie d’un cadre permissif, ce qui n’est pas le cas au sein des nations en lutte frontale avec ces mouvances, juridiquement protecteur en toutes circonstances, de réseaux de soutiens financiers et politiques (le complexe néo-con anglo-uk pour des rasions autant économiques, géo-starégiques par le jeu des alliances, qu’hypocrites)
                      L’islam intégriste joue se derniers cartes face aux tentations de liberté et du modèle consumériste, cependant le jeu étant truqué à la base, il peut perdurer qqs décennies correspondant à sa durée d’usage utile et occasionner des conséquents dégâts.

                      • leypanou 22 août 15:47

                        @egos
                        cependant le jeu étant truqué à la base, il peut perdurer qqs décennies correspondant à sa durée d’usage utile et occasionner des conséquents dégâts : cela est trop subtil pour quelques-uns.

                        Et pourtant, il y a des règles de vie commune très simples sur lesquelles il ne faut pas transiger, dont des règles de sécurité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès