Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > C’est l’histoire d’un bonus de 2,5 milliards de (...)

C’est l’histoire d’un bonus de 2,5 milliards de dollars

C’est une histoire à peine croyable, celle du bonus extraordinaire de 2,5 milliards de dollars de 40 dirigeants d’Anheuser-Busch InBev (ABI) (dont 289 millions de dollars pour le seul PDG, Carlos Brito), qui montre tous les excès permis par l’organisation économique actuelle.

Les rapaces du capitalisme
 
Cette histoire mérite d’être connue par le plus grand nombre tant elle illustre bien les dérives du capitalisme actionnarial. Paradoxalement, c’est The Economist qui me l’a fait découvrir. En novembre 2008, Anheuser-Busch fusionne avec InBev. Le montant important de la dette du groupe pousse le conseil d’administration à donner des stock-options à 40 dirigeants du groupe s’ils parviennent à faire passer le niveau d’endettement du groupe sous un certain niveau. Les dirigeants coupent dépenses et dividendes, émettent des actions et vendent pour 9,4 milliards d’actifs. ABI atteint ses objectifs en 2011.
 
C’est ce qui déclenche les 2,5 milliards de dollars de stock-options pour les dirigeants (la moitié pouvant être touchée en janvier 2014, le reste en 2019). Problème, les ventes d’actifs pour atteindre les objectifs n’étaient que provisoires. En effet, il apparaît qu’ABI a vendu l’entreprise coréenne, Oriental Brewery en 2009 à KKR, un fonds d’investissement, pour 1,8 milliards de dollars. Mais cette vente était accompagnée d’une option de rachat qu’ABI a actionnée, rachetant Oriental Brewery pour 4 milliards à KKR ! 50% des actifs vendus alors l’étaient avec une telle option, ce qui pose un gros problème moral.
 
Cette morale que les néolibéraux ignorent
 

The Economist ne voit pas de problème dans la transaction. Après tout, les actionnaires ont accepté ces bonus aux montants inhabituels. En outre, le cours de bourse d’ABI a été multiplié par 6. De plus, ABI a vendu Oriental Brewery pour 10 fois ses résultats en 2009 et l’a racheté à 11 fois ses résultats 4 ans plus tard. Rappelant que Suntory a payé Jim Beam 20 fois ses résultats, The Economist affirme « beau travail  ». D’abord, il devrait rappeler que la performance boursière s’explique aussi par le timing, post crise financière. Ensuite, les marges dans l’alcool sont plus fortes que dans la bière.


http://www.gaullistelibre.com/2013/02/les-parasites-fiscaux-produits-de.html
 
Mais surtout, même si les actionnaires d’ABI ont profité d’une multiplication par 6 du cours de bourse, il ne faut pas oublier que si Oriental Brewery n’avait pas été vendue, alors, ils auraient économisé 2,2 milliards payés en supplément lors du rachat et 2,5 milliards de bonus. Cela ressemble à une opération de portage réalisée par KKR pour les dirigeants d’ABI, opération sans doute très lucrative pour ces fonds qui prennent généralement 20% du profit réalisé. En outre, l’histoire ne nous raconte pas comment sont taxés ces stocks options et plus encore s’ils ont été placés dans un parasite fiscal

Le patron d’ABI va empocher 15 700 SMIC pour avoir déplacé temporairement, et à grand coût, des actifs dans un fonds d’investissement. Ceci montre qu’il y a un gros problème de gouvernance dans ce capitalisme actionnarial, qui pousse les dirigeants à des comportements délirants et indécents.


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 30 janvier 2014 14:29

    C’est tellement beau le libéralisme surtout pour les 40 qui ont touché mais que doivent penser ceux qui ont trimé pour atteindre des objectifs irréalisables , à qui ont a dis qu’ils doivent s’améliorer si ils veulent toucher leur mega prime de 300 € 


    C’est beau le libéralisme , ces actionnaires qui acceptent de vider les caisses de l’entreprise dans laquelle ils ont investi pour les 40 voleurs. 

    Quand la bêtise humaine atteint de tel seuil , il est alors urgent de réfléchir à ce fameux libéralisme et surtout au atteinte social et sociétal qu’il entraîne avant qu’une révolution ne remette les pendules à l’heure.
    Le monde ne semble fonctionner que comme cela depuis le libéralisme sans limite entraînant des révolutions ou des guerres pour mieux recommencer.

    Ce monde n’est pas beau car 1 % de la population détient plus de la moitié de la richesse mondiale alors des enfants meurent de faim , des SDF meurent dans la rue.

    Combien de personnes pourraient vivre avec 289 millions Mr Carlos Brito ??
    Posez vous la question et interroger votre conscience si elle existe encore ....

    Philippe

     

    • spartacus spartacus 30 janvier 2014 16:54

      Vous rendez vous compte ?

      20% de la terre vit avec 1.25USD.
      Avec les 6000€ mensuels de Pinsole d’emploi a vie sans le risque entrepreneurial, et sans payer de cotisation chômage, on pourrait donner son revenu à 6000 personnes.
      Vous imaginez ! Quel voleur ce Pinsole. Lui qui aime tellement les comparaisons avec le SMIC.

      Bien entendu il n’est pas venu à l’idée de poser la question à l’inverse. Combien de personnes va t-il faire vivre avec 289 millions Mr Carlos Brito ??? C’est un investisseur semble t-il. Il va donc faire fructifier soin argent et permette des investissements productifs.

      Parce que Mr Brito, il a fait du tors à l’auteur et les jaloux gauchistes de ce fil ? Non !
      Alors aux actionnaires ? Non ! il eu un peu moins, qui si on avait fait différemment ca qui reste à prouver.
      Aux salariés ? Non ! Pas de licenciements mais des embauches internationales. Une entreprise en croissance par 6 en quelques années. 
      Aux consommateurs ? Non ! 

      Alors quoi ? 
      Les Keynésiens socialo sont tous les mêmes enfants du Marxisme. Leur pensée se résume en quelques mots. Jalousie de ceux qui sont plus riche que eux et déni de l’apport des autres à la société. 
      Ils sont tellement imprégnés de jalousie Marxiste qu’ils préfèrent une pauvreté partagée par tous qu’une richesse inégalement partagée. 
      Triste enseignement Marxiste à l’ENA et Science Po. Repère de la manipulation Keynésienne et socialiste.


    • posteriori 30 janvier 2014 20:17

      Oui oui on a compris l’ex esclave, demain leclerc va se barrer en belgique avec ses supermarchés sur le dos et puis tous ses clients, et je parie que t’en seras !


    • spartacus spartacus 31 janvier 2014 09:48

      Leclerc n’est pas propriétaire de ses supermarchés, se sont des indépendants sous Franchise. et il y a bien longtemps que les Bolchéviques comme vous lui on confirmé d’avoir sa centrale d’achat avec un siège en Suisse.

      Et a voir votre évolution mentale, il ne doit pas regretter. 

       smiley

    • bourrico6 30 janvier 2014 14:31

      Je suis heureux de constater le recul de la pauvreté. smiley


      • julius 1ER 31 janvier 2014 09:34

        @ spartacus

        t’as raison Spartacus, on est tous des jaloux incommensurables, et pourtant on se soigne
        on voulait commencer une thérapie mais elle n’est plus prise en charge par la Sécu, pour cause de réduction des soins, compression des dépenses que veux-tu !!!!
        en dehors de çà mon pauvre, tu ne vois même pas que ces gens sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis, car cette mentalité de « greedyness » fait tâche d’huile car même des associations loi 1901 sont contaminés par le phénomène, au siècle dernier on aurait parlé d’abus de position dominante, mais maintenant ton libéralisme de façade ne prend même plus de gants, c’est prend la caisse et tire -toi !!!

      • howahkan Buddha Marcel. 30 janvier 2014 15:24

        n’insultons pas trop vite, sans ses excès énormes, nous ne verrions même pas ,sauf exceptions, les excès courant moins visibles mais tout aussi destructeur du quotidien..

        je pense qu’il faut remercier ces gens, car sans le savoir ni le vouloir ils ouvrent les yeux aux aveugles sur ce qui etait visible depuis si longtemps.....la compétition à laquelle par paresse intellectuelle nous pensons croire depuis l’école sans strictement rien savoir de tous ses effets , cette compétition qui élimine et à laquelle tous nous jouons, sauf exception, produit systematiqueent ce genre de situation mais aussi toutes les guerres, le chômage ,la pauvreté qui tue, les tortures physiques et psychologiques ....etc etc

        ce sont les gagnants du jeu auquel on a tous accepté de participer, sauf exceptions....qui touchent le pactol et alors,dans notre choix de societe voulu par presque tous c’est normal....c’est ce qu’ils pensent et désolé mais ils ont raison !!!! si si !!
        Alors merci à ces gens de nous montrer le chemin, nous devons arrêter la compétition qui est élimination qui est guerre....je sais ça ne rentre pas ,c’est pas grave smiley


        • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 2014 15:41

          Ha les petits futés ....


          • joletaxi 30 janvier 2014 15:54

            Oui, c’est fou hein, des gens un peu plus malins, permettent d’effacer un endettement, multiplient la valeur de l’action,et ont perçu une part de ce résultat.
            C’est une honte.
            S’ils avaient été footballeurs, ils auraient du marquer combien de buts pour arriver à ce résultat ?
            J’ai entendu hier que le transfert d’une de ces gloires aurait coûté ... enfin un truc impensable.
            Et ces salauds qui sucent le sang du peuple en vendant des millions de disques,à des prix exorbitants, une honte.
            Par contre, des patrons qui font fructifier l’épargne de milliers de gens qui ont risqué leurs économies dans des entreprises qui donnent du travail(oups, qui sont des bagnes) et finalement de la richesse(oups, un accès facile à des biens inutiles et une vie médiocre),ça, ça révolte non ?
            Toujours le même ronron, on est sur avox


            • Pere Plexe Pere Plexe 30 janvier 2014 18:56

              LP va militer pour l’impôt à 75%...ou pas.


              • julius 1ER 31 janvier 2014 09:48

                C’est de l’abus de position dominante et les exemples se multiplient à l’infini, nous vivons à l’ère d’un système au bord de l’implosion, je trouve que nous sommes rendus à un moment de l’histoire où les évènements sont en train d’accélérer de manière exponentielle

                aujourdhui lu sur Yahoo que la moitié des effectifs d’une base américaine ICBM concernant la surveillance et la maintenance d’une base de silos nucléaire, la moitié des effectifs suspendus pour cause de tricheries aux examens car ces gens sont soumis à des examens mensuels, ils se seraient entendus pour passer les examens sans problème !!!!
                mon cher L Pinsolle, je crois que nous vivons la même chose et les même symptômes que l’URSS avant la chute du mur, çà promet ............ 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès