Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ça veut dire quoi « je suis Charlie » au fait ?

Ça veut dire quoi « je suis Charlie » au fait ?

Quand des proches disparaissent, on a juste envie de se recueillir et de pleurer ses morts à sa façon sans suivre forcément un slogan. J'éprouve la même chose vis-à-vis des illustres disparus dont je me sentais proche sans les connaître : Cabu, Wolinski, Bernard Maris... Je n'ai pas envie de changer ma photo de profil Facebook ou d'arborer des slogans qui n'ont pas de sens pour moi, j'ai juste envie de me recueillir. Le temps de la réflexion viendra ensuite.

Un mélange de tristesse face à la perte de Cabu et des autres, de colère contre ces meurtriers qui ont s'en sont pris à des citoyens sans armes et de méfiance perplexe face au phénomène médiatique « Je suis Charlie ». Voilà ce que j'éprouve, après la mort, le 7 janvier dernier, de ces personnes qui m'étaient familières.

Une première réaction d'effarement mercredi dernier, apprendre au fur et à mesure les noms des victimes si familières : Cabu, Wolinski, Tignous, Bernard Maris... J'ai toujours du mal à réaliser : peut-être à la lecture du prochain Canard enchaîné quand aura disparu la chronique des nouveaux Beaufs et que je ne retrouverai plus d'illustration de Cabu nulle part. Peut-être aussi un vendredi matin, lorsqu'écoutant France inter ce sera un autre économiste qui donnera la contradiction à Dominique Seux. En somme, des expériences personnelles d'une absence soudaine comme quand disparaît un être cher...

J'aurais aimé pouvoir me recueillir mais bien vite est arrivé le phénomène "Je suis Charlie" à travers les réseaux sociaux. Je trouvais pas ça terrible comme slogan : un peu trop affecté et réducteur, voire même limite ridicule, un slogan facile pour se donner bonne conscience et se dire qu'on est à la pointe du combat pour la liberté d'expression… Je n'avais pas forcément envie de me positionner par rapport à ce slogan mais il s'est répandu si vite, qu'il a bientôt fallu se justifier de ne pas l'arborer, comme pour tous les phénomène de mimétisme médiatique. Comme si avoir envie de se recueillir dans son coin, sans tambour ni trompettes, sans arborer un slogan qui ne résonnait pas en nous, devenait le signe d'un refus et la manifestation d'un comportement suspect.

"Pourquoi REFUSEZ-vous d'arborer ce slogan ? Vous n'êtes pas solidaires avec Charlie ? Vous pensez qu'ils méritent ce qui leur est arrivé ?" entonnent en coeur les gardiens de la bien-pensance médiatique (je pense notamment à la pauvre Audrey Pulvar obligée de se justifier dans C à vous le soir même des fusillades). 

C'est le problème avec cet emballement médiatique : il faut absolument avoir un avis simple (pour ou contre) et abandonner tout esprit critique. Suivre la majorité, mettre "Je suis Charlie" sur son profil Facebook et montrer que l'on défend la liberté d'expression même si l'on ne sait pas exactement ce que cela recouvre. Sans savoir exactement pourquoi, je sens qu'il y a quelque chose de facile et de réducteur dans ce slogan et que je ne m’y retrouve pas. Pour l'instant, je n'ai pas envie de communier dans la rue. Pour l'instant, j'ai juste envie de me recueillir et de penser aux disparus. Le temps de la réflexion viendra après.


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 13 janvier 2015 10:17

    Après le 11 septembre, nous devions tous « être des Américains ». En France, en janvier 2015, il faut « être Charlie ». A aucun moment (! ?), parmi la masse défilante et beuglante ou au sein de l’élite mondiale, on a pu entendre « nous sommes tous Français »...


    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2015 17:41

      Charlie étant français être Charlie sous entend être français non ?

      Mais ce n’est important que pour ceux qui ne sont pas déjà profondément français...


    • Hermes Hermes 14 janvier 2015 18:02

      La vraie réponse est ici, bien sûr smiley


    • Gnostic Gnostic 13 janvier 2015 10:23

      Bonjour l’auteur

       

      Ça veut dire quoi je suis CHARLIE  ?

       

      Ça veut dire je suis CON !

       

      Enfin c’était le titre d’un de mes articles qui dort en modération avant d’être refusé

       smiley

      Je cite juste un extrait :

       

      Alors quand je vois tous ces couillons bien pensants et naïfs, manipulés « à l’insu de leur plein gré » défiler par millions avec leur petit panneau ridicule JE SUIS CHARLIE, je me dis qu’ils auraient mieux fait d’écrire : JE SUIS CON !

       

      Car ils ne comprennent pas que toute action entraine une réaction (C’est une loi de la physique) et cela me fait penser à une phrase du TAO :

       

      " Tout le monde tient le bien pour le bien, c’est en cela que réside le mal "

       

      Traduction pour les béotiens : On croit faire du BIEN alors qu’en réalité on fait du MAL !

       : - (


      • o.man 13 janvier 2015 14:07

        Charlie est décapité ... donc tous ces Charlie le sont aussi .

        Ça permet à nos dirigeants de penser à notre place vu qu’on a plus de cervelle .


      • tomatoketchup 13 janvier 2015 16:44

        trop fort !!!!!!!!


      • christophe nicolas christophe nicolas 13 janvier 2015 17:06

        Ca veut dire : Je suis un sale con


        On interdit Dieudonné à l’humour beaucoup plus fin et on défile sur « Je suis Charlie », ils se sont fait avoir

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 janvier 2015 10:38

        ça veut dire quoi je suis Charlie ?

        à mon avis pas grand chose d’important, j’en ai bien peur.


        • Tonton Tux Tonton Tux 13 janvier 2015 12:58

          Charlie Hebdo était tiré à 150000 exemplaires, 3.5 millions de personnes dans les rues, soit 96% de ces mêmes personnes qui n’ont jamais lu ce journal, soit 96% d’hypocrites qui veulent avoir bonne conscience et coller à ce phénomène de bobo que tout le monde aura oublié dans une semaine selon le cycle merdiatique des news.

          En gros ça ne veut rien dire si ce n’est être un mouton de la bienpensance.

          Brééééééééé


          • gegemalaga 18 janvier 2015 12:09

            mettez en point entre les zeros quand vous ecrivez des chiffres, celà vous evitera des confusions :

            15.000 et 
            150.000 
            par exemple ...
            les chiffres de wiki ...sont vérolés ( vous ne saviez pas ? )...
            (en fait , c’etait plustot 25 / 30.000 ).


          • dithercarmar dithercarmar 13 janvier 2015 13:44
            L’homme n’est donc que déguisement, que mensonge et hypocrisie, et en soi-même et à l’égard des autres. Il ne veut donc pas qu’on lui dise la vérité. Il évite de la dire aux autres ; et toutes ces dispositions, si éloignées de la justice et de la raison, ont une racine naturelle dans son cœur.

            Blaise PASCAL


            • rita rita 13 janvier 2015 13:53

              Y a-t-il quelqu’un pour éclairer ma lanterne ? J’ai tant et tant de questions mais je vais me contenter d’en poser deux : 


              1) Lorsqu’un fauve s’échappe de sa cage, les autorités font tout pour essayer de l’endormir sans le tuer. Alors comment se fait-il qu’on n’applique pas le même précédé avec les terroristes pour les attraper vivants ? Ils sont systématiquement liquidés !

              2) Pourquoi France2, au lieu d’inviter Michel Catalano, le gérant de l’imprimerie CTD, à Dammartin-en-Goele, qui lui avait des choses à dire, se contente-t-elle d’inviter son employé qui était caché et donc n’avait eu aucun contact avec les terroristes ?

              • o.man 13 janvier 2015 14:33

                1°) Qui vous dit qu’ils sont mort ?
                Vous les avez-vu en photo ? moi non .
                On a vu un magnifique feux d’artifice c’est tout .

                Comment est-ce possible que des sanguinaires en cavale , n’aient pas eu l’idée de garder un seul otage comme monnaie d’échange ?
                Le directeur aurait bien pu faire l’affaire , mais non , ils ont été sympa , ils l’ont relâcher .

                2°) parce l’employé qui n’a rien vu ne risque pas de faire de boulette devant les journalistes .
                Il y a eu tant de boulette de faites que des mesures vont être prises contre les journaux télévisés par le CSA .
                Puis , comme je vous l’ai dit en 1° , il faut que les commanditaires croient qu’ils sont mort , sinon ils risquent de changer tous leurs plans .


              • ARMELLE 13 janvier 2015 17:16

                Bonsoir Rita

                Votre questionnement est bien légitime et au lieu d’éclairer votre lanterne, je mettrai de l’huile sur le feu en posant cette 3ème question ;
                Comment ces deux malades mentaux ont ils pu faire un aller en picardie sans se faire serrer avec la horde de flics mise en faction ce jour là ? Et tout cela pour revenir sur Paris et finir planqués dans une entreprise dont, effectivement, le patron qui les a forcément rencontré n’a pu être entendu par les merdias ?!?!, j’avoue c’est totalement délirant !
                Nous avons alors une police des plus nullâtre, ou bien cette dernière avait en face d’elle deux malfrats des plus rusés, mais pas suffisamment pour laisser leur carte d’identité dans la voiture qu’ils abandonnent !!!! C’est un sketche !!!

                Imaginez découvrir cette histoire à travers un film, tout le monde dirait qu’elle est aussi débile qu’invraisemblable, 



              • jmdest62 jmdest62 13 janvier 2015 17:51

                "...Votre questionnement est bien légitime et au lieu d’éclairer votre lanterne, je mettrai de l’huile sur le feu en posant cette 4ème question « 

                Pourquoi se sont-ils encombrés de lance-roquettes si c’était pour ne pas s’en servir ?
                Le volet roulant de l’hyper Casher a mis 10 à 12 secondes pour s’ouvrir ...largement le temps de tirer une roquette non ? ben Non !

                Alors »Djiadistes ayant reçu une formation de type militaire« ou »Pauvres Crétins fanatisés"  ?

                Je remarque , en tout cas , une réelle dichotomie , entre le professionnalisme froid (reconnu par tous les experts) des tueurs de Charlie Hebdo et l ’ amateurisme des deux frères qui oublient leurs papiers et vont se fourrer dans une souricière d’où , n’ayant même pas pris la peine de prendre un otage (le patron de l’imprimerie par ex !) , ils n’avaient aucune chance de sortir

                De là à penser qu’il ne s’agissait pas des mêmes intervenants ..... !!!!

                Il y a , quand même , un grand vide dans le scénario , entre la découverte de la Citroen noire et le signalement fait par le proprio de la station service.

                voilà voilà

                @+


              • o.man 13 janvier 2015 18:00

                Vu le sang froid et le calme de ce chef d’entreprise , qui a pu soigner l’un d’eux , boire le café et se faire relâcher par la suite .

                Y a pas à dire , il ne travaillera plus dans l’imprimerie , sûrement comme négociateur au GIGN .


              • soi même 13 janvier 2015 14:01

                Nous avons droit d’être triste sur ses événements, cela ne veut pas dire que l’on doit avoir de la complaisance, car si en même temps il y a pas non plus la lucidité qui l’accompagne, cela devient une légitimation de ces actes barbares !

                La haine appel la haine, et c’est ce cercle infernal qui doit être brisé, et pour cela nous devons apprendre beaucoup sur nos motivations à faire bloc, ce ne serait pas une anesthésie de notre responsabilité à s’indigner si facilement ?


                • paul paul 13 janvier 2015 14:50

                  quelque un connaît t-il l’origine du slogan « je suis charlie »
                  qui a eu l’idée ?


                  • ARMELLE 13 janvier 2015 15:58

                    Il me semble avoir lu que ce slogan sortait du merdia Lagardère et toute sa smala de journeaux, puis la première fois entendu le mercredi 07 vers 12h 15 !!!!! ...Fulgurant ce truc !!!

                    On aimerais que la brochette de spychopathes qui défilait au 1er rang à Paris nous trouve des solutions à NOS VRAIS problèmes en aussi peu de temps... mais remarquez avec 3 millions d’abrutis qui suivent le cortège comme des couillons, ces malades mentaux ont encore des beaux jours devant eux...
                    C’était la fête du mouton dimanche à Paris, enfin ce doit être un croisement avec l’âne je suppose.
                    En effet je lisais plus haut la réaction d’un bien pensant signifiant que « JE SUIS CON » aurait été plus approprié, c’est tellement vrai
                    Mais quelle mascarade !!! c’est du jamais vu



                  • o.man 13 janvier 2015 17:22

                    Peut-être , logique dans le désordre , en le conjuguant !

                    Je suis Charlie
                    Tuer Charlie
                    ....
                    Surement un message fort à destination de nos dirigeants ou de nos forces de l’ordre .
                    Il existe un jeu sous forme de dessin « Ou est Charlie » , personnage particulier à trouver parmi une foule d’autres personnages .
                    Dimanche , on se serait cru dans ce jeux .

                    Malheureusement , je n’ai pas trouvé Charlie parmi ceux qui se baladaient avec des affiches .
                    Peut-être était-il caché dans le groupe de tête des officiels .
                    Allez savoir !

                    http://cdn-europe1.new2.ladmedia.fr/var/europe1/storage/images/le-lab/charlie-hebdo-hollande-sarkozy-et-une-cinquantaine-de-dirigeants-etrangers-dans-une-marche-republicaine-historique-20154/435118-12-fre-FR/Charlie-Hebdo-Hollande-Sarkozy-et-une-cinquantaine-de-dirigeants-etrangers-dans-une-marche-republicaine-historique.jpg


                  • o.man 13 janvier 2015 17:29

                    Peut-être étaient-ils plusieurs .... c’est possible aussi !


                  • antisimpliste antisimpliste 13 janvier 2015 16:26

                    ça veut dire :
                    - Je ne sais pas de quoi je parle,
                    - Je n’ai aucune idée de ce qu’est la liberté d’expression,
                    - Je ne connais pas ce journal de gôôôôche,
                    - Dieudonné est un nazi,
                    - Ceux qui ne sont pas Charlie sont mes ennemis,
                    - Ceux qui ne sont pas Charlie sont des terroristes,
                    - Je suis tout à fait pour que le gouvernement profite de l’émotion du moment pour promulguer des lois dignes du « Patriot Act » des USA
                    - Je pense que ceux qui n’ont pas manifesté doivent être exécutés par un peloton de soldat (comme l’avais souhaité Philippe Tesson l’année dernière pour Dieudonné)
                    - Je crois que certaines personnes ne doivent pas avoir accès aux médias car ils ont un « cerveau malade ».
                    - Je souhaite collaborer avec la police de mon pays en dénonçant les personnes de mon entourage qui n’achèteront pas le génial Charlie Hebdo du 14 janvier 2015. (Numéro CollectOOOr qui vaudra son pesant de cacahuètes dans 50 ans)
                    - Je ne suis pas choqué de voir que tous les musulmans de France soient sommés de s’excuser d’être musulmans quand ils sont interrogés dans les médias,
                    - Je pense que Meyer Habib est un ardent défenseur de la paix entre les peuples,
                    - Je pense que le FN n’a rien à foutre dans la manif de la Sacrosainte Union Nationale (et je me fous de savoir pour qui ont voté les victimes anonymes aux dernières élections -pardon ? il y avait des anonymes ? Ah bon ?-),
                    - ça faisait longtemps que le Front de Gauche et la CGT n’avaient pas organisé une manif, je commençais à me faire chier le dimanche,
                    - Je pense comme tout le monde, ça me rassure,
                    - C’est cool, c’est une manif anti-arabes autorisée par la préfecture !
                    - Quand j’étais gosse, j’étais nul à « Chercher Charlie », et dimanche, c’était génial : il était partout !!!
                    - ... (tu peux y mettre ce que tu veux tant que c’est autorisé par Caroline Fourest)


                    • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2015 17:52

                      ...rarement vu un pseudo plus mensonger !


                    • antisimpliste antisimpliste 13 janvier 2015 18:31

                      Ouais, en fait, ça serait trop long à t’expliquer.
                      Ah, aussi : j’allais te retourner le compliment !


                    • antisimpliste antisimpliste 14 janvier 2015 08:53

                      Pour ceux qui douteraient encore de la simplicité de la vie : Soit vous êtes Charlie et c’est bien (mais ça on le savait),
                      - Soit vous n’êtes pas Charlie et vous faites l’apologie du terrorisme. C’est le raccourci (sans aucune mauvaise fois) qu’a emprunté Rue89 dans cet article (génial !)


                    • ARMELLE 13 janvier 2015 16:27

                      Imaginez, on a pu aussi distinguer sur une image BFM, un bébé dans une poussette truffée de panneaux « je suis Charlieé », honte aux parents !!! c’est lamentable et pathétique, et alors que dire de ceux qui en portaient un devant, un autre dans le dos, les deux crayons dans une main et dans l’autre le dernier journal ; l’incarnation de la connerie humaine !


                      Franchement vous voyez l’autre bon à rien ou mauvais en tout de Hollande expliquer en conférence de presse que ces attentats sont le fruits de nos massacres perpétrés en Irak, en Afganistan, en Syrie... ? Si des idiots du défilé, d’aucun n’a entendu depuis des mois que nous sommes, nous, français, la cible de représailles, et bien personne ne peut plus grand chose pour eux !!!....Que Charlie hebdo eût été la cible était une bien bonne affaire pour mettre cela sur le dos de la liberté d’expression !!! 
                      Il va être temps que les 3 ou 4 millions de benêts qui défilaient dimanche se sortent les doigts du cul et commencent un peu à réfléchir, d’autant que tout cela sera l’aubaine pour nous coller un « patriot act » et du coup réduire encore plus nos libertés au nom de la lutte contre le terrorisme.

                      Décidément quand on voit ça, on se dit que le peuple français n’est pas près de faire la révolution car entre pâte molle, débile, docile et con, pas besoin de chercher, c’est tout en même temps


                        • Gnostic Gnostic 13 janvier 2015 17:42

                          Bonjour Mohammed

                          Je viens d’approuver vos trois articles espèrons qu’au moins UN passe la censure smiley

                          Résultats à ce jour 17h38
                          1 er article du 9 janvier : 5 pour - 6 contre !
                          2ème : 5 pour et 10 contre !
                          3ème : 7 pour et 4 contre
                          Ah celui-là a peut etre des chances ?


                          Il va passer aux oubliettes

                           smiley

                        • Pere Plexe Pere Plexe 13 janvier 2015 17:49

                          Il est bien certain que la signification n’est pas exactement la même pour les millions de personnes qui ont défilés.

                          Comme il est certain que le fait de ne pas défiler n’a pas le même sens pour tous ceux qui n’ont pas souhaité rejoindre cette manifestation.

                          Reste qu’on peut espérer que pour la plupart la motivation était de montrer son attachement aux valeur de la république et le rejet de la barbarie terroriste.

                          Ce qui est une base fort honorable.


                          • antisimpliste antisimpliste 13 janvier 2015 18:33

                            ...rarement vu un pseudo plus mensonger !


                          • Pere Plexe Pere Plexe 14 janvier 2015 22:19

                            ...il y a des moinssages qui me conforte dans mes opinions.

                            C’est ainsi sur AV.


                          • BPAProd BPAProd 13 janvier 2015 18:23

                            OTAN EN EMPORTE LE VENT

                            En language international de l’OTAN, CHARLIE s’écrit :
                            CHARLIE
                            HOTEL
                            ALPHA
                            ROMEO
                            LIMA
                            INDIA
                            ECHO......
                            C’est cet écho qui pourrait perdurer longtemps si un certain nombre de filtres ne tentaient de l’attenuer ou de le détourner à leur profit..
                            Etre CHARLIE, c’est tout simplement être solidaire d’une vision républicaine de ce que doit être un pays libre à un moment ou des isolés pensent pouvoir profiter d’une période morose de faiblesse pour marquer les esprits par des actes révulsants....
                            Si vous croyez en la démocratie, avouez que voir l’assemblée nationale toute entière applaudir un premier ministre d’un gouvernement que l’on dit attaqué de toute part, c’est plutôt réjouissant....
                            Et entonner la Marseillaise, cet hymne guerrier.... Et parler de guerre ouverte....
                            D’ici à ce qu’on réintègre l’OTAN.... Ah bon, c’est déjà fait....
                            D’ici à ce qu’on prenne la parole à l’ONU pour défendre un pays arabe... Ah bon, c’est déjà fait....
                            OUI, mais ça, c’était avant....

                            • Sirius6901 13 janvier 2015 18:31

                              Oh Charlie, Oh Media

                              Pas une seule fois ne fûrent invoqués les noms de Khralil Gibran,
                              Omar Khayan ; Kabir ou Rûmi... Et devant tant de lourdeur ces derniers vous aurez fait prendre
                              de la hauteur. Qu’il est loin le temps béni, où l’esprit prévalait sur la forme, où le fond
                              s’imposait par sa légerté. Se beurrant sur la marche des beurs, ils voudraient bien nous la refaire,
                              avec SOS racisme et consœurs.

                              Avez vous donc enterré Albert Londres et aussi peut être le CNR qui dans son infinie sagesse
                              voulait séparer les médias des masses financières ?

                              Charlie et les autres sont morts un peu pour ses caricatures, grandement pour avoir été un
                              organe de propagande guerrière. Soufflant allégrement sur des braises, à trop boire peut on se
                              plaindre de vomir ? Prolongeant Mai 68, dans leurs bulles, leurs propres enfants, avec force de violence,
                              ont mis fin à votre illusion : 68 a dit « vous vivrez » ses enfants disent « nous crevons »

                              Le rideau est tombé, ce théâtre prend fin, de cette tragédie, du fils tuant le père, un dragon engendrant toujours un saint George.

                              Mais La nuit est tombée, sombre, plus encore pour l’aveugle. « Veilleur sagement prenons notre tour de
                              garde, allumons la flamme de la conscience. » Au loin les morts se lèvent, par millions,
                              d’un rale lugubre, envouté de quelque sortilège, ils psalmodient, « Je suis Charlie » Succubes et Incubes Médiatique drapent leurs esprits. L’étendard Républicain levé, emplissant l’air ambiant de toutes ses vilénies.

                              « frères et soeurs, souviens t’en, de ces mots où notre mère dans son antre maternelle nous disait ’voici Gibran Khalil le Défricheur » et notre père dans cette étreinte « Voici Marc Aurel le bienveilleur »

                              A l’horizon, bien trop tard l’aurore pointera, et dans ce mélange de clair obscure, une pensée viendra pour ses millions d’êtres passés trop tôt, trop vite sur l’autre rive. et pour vous une pelté de terre : « Que votre règne S’achève »

                              « Les yeux ne sont pas ici
                              Il n’y a pas d’yeux ici
                              Dans cette vallée d’étoiles mourantes
                              Dans cette vallée creuse
                              Cette mâchoire brisée de nos royaumes perdus »

                              T.S. Eliot


                              • o.man 13 janvier 2015 18:56

                                Ou est Charlie ?
                                alias Mme Merkel et Mme Hidalgo .

                                http://api.fidji.lefigaro.fr/media/ext/1200x/madame.lefigaro.fr/sites/defau lt/files/img/2015/01/hamevasser_0.jpg

                                Je crois qu’on tient nos barbouzes smiley


                                • o.man 13 janvier 2015 19:00

                                  C’est peut-être ça être Charlie .

                                  http://madame.lefigaro.fr/societe/angela-merkel-et-anne-hidalgo-gommees-de-la-photo-de-la-marche-republicaine-130115-93758

                                  Mr Porochenko va en prendre de la graine .


                                • izarn 13 janvier 2015 19:01

                                  Ca vient à l’origine de Charlie Chaplin, Charlot en français.
                                  Ca vient de Charles de Gaulle.
                                  de Gaulle= Charlot
                                  Voila l’explication.
                                  Voila des millions de français ont traité de Gaulle de charlot.
                                  Etonnant non ?


                                  • o.man 13 janvier 2015 20:08

                                    On se rapproche de la vérité :
                                    http://www.wordreference.com/enfr/charlie

                                    Ils doivent bien se poiler de l’autre côté de la manche et de l’atlantique .

                                    Ça me rappelle ça :
                                    http://www.dailymotion.com/video/x3rfus_pub-pour-des-cours-d-anglais_fun


                                  • smilodon smilodon 13 janvier 2015 21:27

                                    Ca veut dire quoi « JE SUIS CHARLIE » ????... Ca veut dire la même chose que quand je passais en douce « HARA-KIRI » au nez et à la barbe de la police militaire en 75 à « la martinerie » où j’effectuais mon « service militaire » !..... Ca veut dire « MERDE » !.... A l’époque c’était aux instances militaires (Hara-kiri était encore interdit dans les casernes), et 40 ans plus tard, même si je suis plus si jeune, je dis MERDE à une religion qui ne sait pas se gérer sans l’état, MERDE à ceux qui viennent du moyen-âge pour m’imposer des choses que mes aïeuls auront combattues, MERDE à tous ceux qui veulent m’imposer de penser comme eux !..... J’ai juste envie de penser comme moi !.... C’est çà « CHARLIE » !... Pas un CORAN, pas une BIBLE, pas une THORA !... Pas ces « beaux livres » !... Juste quelques pages ’torche-cul« avec plus de dessins que de textes !... Et rien de »SACRE«  !.. Sinon une sacrée rigolade !.... C’est ça CHARLIE !.....Mon choix de lire ces pages ou (et) de me torcher avec !.... Une certaine idée de la démocratie, avant de représenter celle de la »République" !... C’est pas grand chose !... Et c’est TOUT !......Vive CHORON, vive REISER et vivent nos derniers défenseurs de cette idéal !......Je vis en FRANCE, et je veux pas vivre ailleurs !........Ceux qui ne s’y sentent pas bien dans ce pays, peuvent pousser la porte dans l’autre sens !... C’est ouvert !...Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès