Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Cannabis : le drôle de débat

Cannabis : le drôle de débat

Il y a quelques jours, suite à une nouvelle fusillade à Marseille dans un quartier connu pour être un lieu de trafic de drogue, le député socialiste Patrick Menucci a proposé un groupe de travail sur la légalisation du cannabis, reprise par le ministre Jean-Marie Le Guen. Bonne idée ou démission libertaire  ?

 
L’alliance des libertaires de gauche et de droite
 
Il faut bien reconnaître que le débat sur la légalisation du cannabis est compliqué, chaque camp débattant de manière souvent peu nuancée, comme l’illustrent le papier des Inrocks faisant du Colorado un « exemple à suivre », quand Le Temps, en Suisse, parlait des « ravages du cannabis » dans le même Etat étasunien, qui a légalisé sa consommation. Les partisans de la libéralisation pointe l’échec de la répression, qui n’a pas un grand effet sur la consommation, les recettes que la légalisation pourrait apporter à l’Etat ou le fait que cela permettrait de mettre fin aux trafics qui nourrissent une délinquance qui peut virer dans la criminalité comme on le voit à Marseille. Ces arguments sont habituellement tenus par une partie non négligeable de la gauche, mais aussi certains ultralibéraux, comme The Economist.
 
 
Passons sur l’argument mercantile, qui en dit long sur les valeurs de ceux qui l’avancent, outre le caractère dérisoire des montants concernés. L’échec de la répression n’est pas faux, mais cet argument a des limites. Ne s’agit-il pas d’une démission de l’Etat ? Et, à partir de quel niveau de non respect des lois l’Etat devrait-il reculer ? Cela ne représente-t-il pas une prime à la délinquance ? L’argument des trafics n’est pas le moins inintéressant : il est vrai que l’interdit favorise la délinquance et le crime organisés. Et si les priver ce qui les nourrit pouvait servir l’intérêt général ? Sauf qu’il est sans doute illusoire de croire que la légalisation pourrait arrêter les trafics. Ne pourraient-ils pas seulement se déplacer, soit vers d’autres drogues - ce n’est pas le choix qui manque - ou vers des variétés plus fortes de cannabis  ?
 
 
Il n’est pas inintéressant de noter que suite à la légalisation du cannabis, la délinquance a progressé de 15% au Colorado et dans l’Etat de Washington, avec des faits divers qui font froid dans le dos. Et les arguments pour la légalisation pèsent-ils lourds face au fait que le cannabis est de plus en plus fort, ce qui pousserait forcément à un trafic des variantes dépassant le seuil légal, sans compter le possible transfert sur d’autres drogues, dont, malheureusement, le trafic se développe aussi, le nombre de victimes de l’héroïne ayant, par exemple, triplé aux Etats-Unis en dix ans. Enfin, on peut rappeler tous les méfaits notoires du cannabis, de l’impact sur le QI, la croissance, les maladies mentales… Et comment ne pas être inquiété par l’envolée de la consommation dans les Etats qui l’ont légalisé outre-Atlantique ?
 
 
Bien sûr, aujourd’hui, beaucoup trop de personnes consomment du cannabis. Mais sans vouloir mettre tous les consommateurs en prison, ne peut-on pas penser qu’il serait effarant de légaliser la consommation d’une substance aussi toxique, ce qui augmenterait encore sa consommation sans véritable impact positif sur les trafics ? Mais on peut aussi y voir un refus maladif des règles et / ou de l’Etat  ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 13 avril 15:28

    Il est fatigant le Herblay à nous donner son avis tous les 2 jours sur ce qu’il ne connait pas.


    A passer son temps à décrypter la télé, les journaux et Internet, il ne doit jamais mettre le nez dehors de son bureau et je doute qu’il ait jamais vu un joint.
    On dirait que son univers se résume à des liens hypertextes !

    Ce qui ne l’empeche pas de nous expliquer la vie et d’essayer de construire interprétations politiques ( démission libertaire bla bla ...) sur un sujet de société qu’à l’évidence il ne maîtrise pas du tout.

    Bref, si Herblay fumait du Cannabis il dirait peut-être moins de conneries.

    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 14 avril 11:19

      @tf1Groupie
      savez vous que jules Verne n’a jamais franchi les murs de la capitale et pourtant tant écrit sur ce vaste monde ?
      @l’Auteur,
      le chanvre est une matière première pleine des bienfaits, mais la pire utilisation est de le fumer alors qu’il y a quantités d’autres façons de l’ingérer ou de l’exploiter sans danger.


    • tashrin 14 avril 12:40

      @tf1Groupie
      Je suis pas souvent d’accord avec vous, mais là... Clairement si !
      quand on ne connait rien d’un sujet on evite d’en faire un article


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 14 avril 14:28

      @tf1Groupie

      Bonjour à tous

      Pour une fois je me permets d’intervenir pour dire que j’approuve la critique et que je conseille à Monsieur Herblay de fumer quelques joints, ça le décoincerait et le rendrait plus joyeux car je plains ce brave homme qui semble vivre dans un univers gris, qui ne cesse de pleurer sur le système en ignorant pratiquement tout de son fonctionnement, surtout l’économie


    • CorsairePR CorsairePR 13 avril 15:36

      l’argument mercantile ne serait pas ce qui maintient l’alcool légal ?
      Ou encore le pétrole...

      Bref la moralité de ce qui l’avancent sera mise à rude épreuve quand il faudra accepter les financements de Total ou Pernod Ricard pour les campagnes électorales...

      Le lien sur l’augmentation des 15% ne parait pas être le bon, mais comme d’hab, j’aimerais bien voir comment c’est compté (genre comme les chômeurs ou la petite criminalité sous entendu vol de téléphone portable, évidemment elle a augmenté, les prtb n’existaient pas il y a 20ans...)

      Sur les méfaits du cannabis, toujours ce pb de vue étroite, si on regardait les méfaits de l’alcool ou même du travail (ce travail qui entraine un système productiviste/polluant qui est déjà en train de faire ses premières victimes climatiques...)

      Ce qui me fait marrer au final, c’est que personne ne se demande pourquoi on fume... J’aurai bien une réponse relative au caractère anxiogène de notre société (suicides 10000 en France soit 15 pour 10000, l’héroïne devrait attendre en terme de priorité)


      • tf1Groupie 13 avril 16:00

        L’argumentation de la nocivité est complètement tiré par les cheveux et seuls certains ideologues comme Herblay continuent à l’utiliser ; même les flics ne l’utilisent plus comme argument principal quand ils font de la prévention.


        Et d’ailleurs cet argument en lui-même est nocif :
        quand vous avez dit à un ado que le Cannabis était TRES dangereux et qu’il se rend compte que c’est faux, que c’était un gros mensonge et bien après cela vous pourrez toujours essayer de le convaincre que les autres drogues sont dangereuses, il ne vous croira plus.

        Le Cannabis est moins nocif que l’alcool et que de nombreux médicaments autorisés comme les anxiolytiques dont certains détruisent le cerveau sur la durée.
        Le sucre, les graisses, la voiture, la pollution, l’aspirine etc ... sont nocifs pour la santé aussi.

        Et il ne me semble pas que des partisans de la dépénalisation proposent de mettre ce produit en vente libre pour les mineurs.

        Bref c’est grave que l’on laisse s’étaler des discours aussi spécieux.

        • Pyrathome Pyrathome 13 avril 16:36

          @tf1Groupie
           Aujourd’hui, en l’an de grâce 13 avril 2016, j’abonde tout à fait ce que dit tf1groupie, une fois n’étant pas coutume...
          Allez ma petite groupie, fait tourner le oinje ..... smiley smiley


        • tf1Groupie 13 avril 18:57

          @Pyrathome

          Salut Pyra .... 

          Comme quoi tout est possible.
          On peut arriver à se comprendre parfois .... en attendant notre prochaine prise de bec smiley

        • julius 1ER 13 avril 16:57

          la prohibition n’a jamais fait régresser aucun trafic et ce même dans des économies fermées !!!!!


          postulat No1 : 

          c’est même l’inverse qui s’est produit , et plus les produits sont rares et plus ils sont trafiqués et de ce fait encore plus dangereux pour ceux qui les consomment !!!!

          s’il y avait une loi qui interdise le suicide ... est -ce que l’on peut penser un seul instant si l’on a un sous d’intelligence que les gens arrêteraient de se suicider ?????????

          bien sûr la réponse est non, parceque dans un suicide il y a des tas de facteurs qui échappent à l’argumentation la plus rationnelle !!!
          pour la drogue(toutes drogues confondues ) c’est la même chose depuis 70 ans au moins.... les drogues sont prohibées dans les faits et que croyez-vous qu’il se soit passé ????

          eh bien le contraire... plus c’est interdit et plus le trafic et la consommation augmente encore une fois cherchez l’erreur !!!!!

          n’importe quel individu un peu sensé pourrait penser que ce cycle trafic / répression ne fonctionne pas et qu’il faut quand même sortir de cette impasse .... 
          eh bien non on ne sortira pas de cette impasse car toutes les ligues de vertu montent au créneau 

          avec les arguments les plus sensés en apparence ( vous comprenez si l’on tolère la drogue les enfants vont se jeter la dessus, les dealers vont augmenter encore plus leur trafics avec des drogues de plus en plus dures (arguments entendus sur Canal+ le 13/04/2016 )

           parceque si l’on consomme du cannabis on va avoir envie de passer à la coke ou à l’héro ??????
          alors si je bois mon verre de vin rouge tous les jours il va me falloir une bouteille de Whisky le soir certainement pour m’aider à dormir .....

          c’est sûr qu’avec ce genre d’arguments le débat ne va pas avancer ..... alors il va falloir rappeler à ceux qui n’arrivent pas à voir plus loin que le trottoir d’en face que la Prohibition inventée par les US dans les années 20 en réponse aux ligues de vertus pour qui l’alcool était le démon personnifié ?? 

          que justement cette interdiction de l’alcool sur le territoire américain a eu pour conséquence une explosion du trafic du dit alcool dans des proportions insoupçonnées jusqu’alors .....

           trafic exponentiel qui n’ a été enrayé que parce qu’un homme intelligent en l’occurrence Franklin Delanoe Roosevelt en 1933 a mis fin à cette Prohibition.(Volstead Act).....(il faut aussi dire que la crise de 29 était passée par là et que l’Etat américain voyait dans ce produit un moyen de lever de nouvelles taxes)
          mais cette Prohibition entretemps avait fait prospérer le syndicat du crime jusqu’à atteindre des sommets inconnus jusqu’alors ...... des petits gangs de quartier étaient devenus un état dans l’état avec une puissance financière considérable et de plus une extension des trafics touchant aux jeux, aux drogues, à la prostitution etc ....

          c’est devenu la Cosa-nostra et au crédit de cette organisation on peut citer Las-Vegas symbole de la réussite Prohibition recyclée dans la légalité (en apparence ) !!!
          on peut aussi rappeler qu’une île française(St Pierre et Miquelon ) perdue dans l’atlantique eût sa période de gloire et de prospérité pendant cette Prohibition en devenant la plaque tournante de ce trafic parceque cette île eût la bonne idée d’être au large des USA et du Canada ..... effet d’aubaine qui ne se reproduisit plus jamais depuis la fin de cette période !!!!

          c’est sûr qu’à la fin on peut se demander quels sont les intérêts véritables que l’interdiction pure et simple du cannabis peut engendrer ????? 
          en tous cas il serait dommage que l’expérience américaine désastreuse ne puisse pas servir de leçon avec en minima quelques enseignements à tirer !!!!!

          • Neymare Neymare 13 avril 17:15

            « légaliser la consommation d’une substance aussi toxique, »

            Tout à fait : faites ingérer un kilo de cannabis à une souris et vous verrez, elle va éclater !!
            Super dangereux le cannabis
            Est ce que vous ne vous rendez pas compte que les études médicales que vous citez en référence ne veulent rien dire. Il existe meme des études pour montrer que l’eau (à boire) c’est dangereux.

            Le cannabis est bien meilleur pour certains troubles (du sommeil par exemple, ou de l’anxiété ou certaines maladies comme la sclérose en plaque) que les médicaments (evidemment totalement innofensifs) de l’industrie pharmaceutique
            L’homme a toujours utilisé le cannabis pour se soigner , faut se renseigner un peu avant de sortir des absurdités


            • Samson Samson 14 avril 18:50

              @Neymare
              ... et de la fibromyalgie, et pour soulager les douleurs cancéreuses ou les effets secondaires d’une chimio-thérapie, ... smiley


            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 13 avril 17:31

              Le problème reste toujours le même : où met on le curseur entre ce qui est interdit et permis, du souhaitable et du non souhaitable, du bénéfique et du problématique.


              On pourrait légaliser le commerce du cannabis comme c’est le cas en Hollande et même légaliser la production sur place pour définitivement couper l’herbe ( c’est le cas de le dire ) sous le pied des trafiquants mais il faudrait se renseigner au préalable dans les pays qui l’ont fait pour avoir une idée des conséquences à long terme sur la santé de la population.

              Je pense même qu’il faudrait aller encore plus loin et d’envisager la même chose pour la cocaïne vu le grand nombre de personnes qui en consomment sans provoquer des dégâts majeurs dans la population.

              Tant qu’on y est, pourquoi ne pas relégaliser la prostitution entre personnes adultes et consentantes en ce y compris la réouverture des maisons closes : on dirait que ça ne se passe pas trop mal en Hollande et en Allemagne malgré les élucubrations de féministes qui sont allées jusqu’à affirmer qu’une personne qui se prostitue n’a plus son libre arbitre sans pour autant oser aller jusqu’au bout du raisonnement qui impliquerait de les enfermer en asile psychiatrique pour les « protéger » d’elles même.

              On pourrait même envisages des bar-bordel-fumeries pour grandes personnes où on pourrait profiter de tout ça à la fois dans un cadre sécurisé : il est probable qu’on aurait moins besoin d’antidépresseurs et qu’en plus ça améliorerait les finances de l’Etat.

              Evidemment, ça risque de ne pas plaire aux diverses mafias qui vivent de ces trafics et à leurs relais politiques et c’est peut être à ce niveau là que ça coince ...

              • julius 1ER 14 avril 09:04

                @Alois Frankenberger


                ton délire est tout à fait plausible... car il n’y a pas de solution unique et merveilleuse !!!
                ce que l’on peut constater c’est que pour l’alcool, la prostitution comme pour les drogues la répression et l’interdiction ne règlent jamais rien et des décennies plus tard on est toujours au point ZERO de la réflexion .....

                aussi je pense que légaliser et encadrer sont les réponses les plus courageuses et aussi les plus probantes pour amorcer un règlement et normaliser une situation qui par définition ne pourra jamais être normale !!!!

              • julius 1ER 14 avril 09:17

                @julius 1ER


                je peux ajouter aussi que je ne suis pas partie-prenante de ce sujet n’étant ni fumeur ni alcoolique 

                mais que par contre comme citoyen je suis tout à fait en colère de voir rebondir ces mêmes sujets depuis 60 ans sans que vraiment rien ne soit mis en place, ni ébauche de solution, ni règlement satisfaisant .... 

                c’est dire l’incurie de ce que l’on pourrait appeler les gouvernants sensés représenter l’intérêt général.... qui en fait ne prennent aucun risque électoral car ces sujets sont éminemment explosifs !!!!!!!!!!!!!!!! 

              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 14 avril 11:14

                @julius 1ER
                Je ne pensais pas délirer en énonçant tout ce que j’ai dit, c’était juste pour éviter de donner du travail inutile à la police et remplir inutilement les prisons avec des fournisseurs et/ou consommateurs de cannabis, de cocaïne ou de services sexuels librement consentis payants.


                Et ce, d’autant plus qu’on n’a pas trop de pognon pour le consacrer à des problèmes mineurs au plan de la sécurité.

                On constate que les gens qui consomment du cannabis ou de la cocaïne n’amochent qu’eux et que les personnes qui fournissent de leur plein gré des services sexuels rémunérés ne foutent en l’air que leur vie de famille et dés lors, je ne vois pas pourquoi la police devrait impérativement mettre un terme à ces situations qui ne posent pas de problèmes de sécurité.

              • Samson Samson 14 avril 19:08

                @Alois Frankenberger
                Si l’usage de la feuille de coca est traditionnel dans les Andes et permet notamment de pallier les effets de l’altitude, je serais nettement plus circonspect que vous quant à l’innocuité des effets de la cocaïne, comme d’ailleurs - et à commencer par les produits pharmaceutiques - de toute drogue de synthèse.
                Avant de s’envoyer la poudre blanche dans les narines ou les veines, on ne sait jamais ce qu’il y a dedans, et même après ! L’élémentaire prudence plaide donc pour l’abstention !


              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 14 avril 21:11

                @Samson
                Sauf que d’après les échantillons d’eau prélevés dans les grands fleuves européens on s’est rendu compte qu’il y avait des millions d’Européens qui en prennent régulièrement et que la société n’en continue pas moins de fonctionner.


                Comme je le disais plus haut , à partir du moment où ils ne foutent qu’eux en l’air pourquoi vouloir surprotéger des adultes qui savent ce qu’ils font ?

                Si on veut réduire les mafias, dont celles qui s’entretuent à la kalache avant de passer au terrorisme, il me semble important de légaliser la production, la vente et la consommation de cocaïne.

                Les USA feraient d’ailleurs bien de faire la même chose au lieu de se ruiner à pourchasser inefficacement des narcotraficants alors que 20 % de leur population trouve quand même son rail du samedi soir ( d’après le film sicario ).

                On doit pouvoir maîtriser ces produits comme le tabac et l’alcool au lieu de laisser le monopole aux émules d’al Capone.

              • wawa1 (---.---.26.162) 13 avril 19:16

                La l’égalisation totale serait dangereuse, mais un glissement du canabis vers les législation alcool et tabac bienvenue, avec vente de joint a l’unité fortement taxées , a teneur contrôlée en thc, dans les bureaux de tabac. Disons 5 euro le joint, 4 euro de taxes, 0,5 euro de marge buraliste et 0,5 de coût fabrication (ce qui se fait pour le tabac). Moins de contrebande, plus de rentrées fiscales (pas négligeable contrairement a ce que prétend l’auteur). Moins de résine frelatée a la silice micronisee . Bref un bon compromis. On y viendra de toute manière. La loi doit s’adapter a l’évolution de la société.


                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 13 avril 21:03

                  @wawa1
                  Il me semble que si on légalise, forcément, on norme le produit, comme tout les produits vendus légalement, du papier chiotte au pinard.


                  Il faut donc établir également des normes de production et produire chez nous au lieu de produire au Maroc, ce qui ne ferait pas forcément plaisir au possesseurs de riads à Marrakech bien en cour chez le roi du Maroc , pays où les jeunes garçons prépubères sont si gentils et si serviables ...

                  Et là, on constate immédiatement que ça coince , allez savoir pourquoi !

                • julius 1ER 13 avril 21:05

                  @wawa1

                  légalisation .... ne veut pas dire promotion c’est juste encadrer la vente d’un produit et le réglementer afin de casser le trafic qui lui est nocif pour le coup !!!

                  pas pire que pour l’alcool, reste à savoir comment le citoyen lambda va percevoir la problématique après être passée par le filtre médiatique !!! 

                • Ouam 13 avril 21:03

                  - la prohibition aux usa elle à servi a queque chose ?

                   

                  - la vente illégale ne sert elle pas certains résaux de l’islam radical pour le terrorisme ?

                   

                  - la vente de produits illicites ne crée t’elle pas des produits dangeureux et de mauvaise qualitée ?

                   

                  - la répression tres peu efficace usant qd meme 15% d’effectifs de nos FDO ne serait t’elle pas plutot utile a faire autre chose ?

                   

                  - Les nombreux pays (canada a rajouter a la longue liste es autres) qui ont légalisé sont il des deumeurés ?

                   

                  - les camionnetents contenant 7 TONNES de hach qui etaient stockée à paris 7 (ou 16eme) a votre avis c’est les ntm du 9.3 qui les ont rangée la ? ou plotot à un autre style de personnes ?

                  (7eme et 16eme dans un endroit ou il y a 2 fllic au m² alors que dans le 9.3 tu a plein de zones sans droit ou la police rentre jamais, je sait pas pour vous ? mais pour moi, c’est clair )

                   

                  - Cela ne rapporte t’il pas énormément d’argent ? (argent bien sur non visible par la collectivité)

                   

                  - De faire pousser du cannabis en france par nos agriculteurs n’apporteraient t’il pas ne nouveaux débouchés pour un secteur sinistré ?

                   

                  cet ensemble de questions réponds peut etre en partie à la question... non ?


                  • Ouam 13 avril 21:12

                    « c’est sûr qu’à la fin on peut se demander quels sont les intérêts véritables que l’interdiction pure et simple du cannabis peut engendrer ?????  »

                    on se ppose bizzarrement la meme (rire)

                     

                    « en tous cas il serait dommage que l’expérience américaine désastreuse ne puisse pas servir de leçon avec en minima quelques enseignements à tirer !!!!! »

                    oui et surtout elle n’est pas du tout significative !

                    je vais tenter de répondre pourquoi bien sur, parce qu’on part sur une notion de « temps court » cad l’époque dite du « youpiie » .

                    une référence plutot a prendre serait la suisse, ou les pays bas, ou le phénomène du nouveau (le « youpiee ») est passé depuis longtemps.

                    Regrardez tous le nombre de consommateurs la bas à ce jour, il est bien plus bas que chez nous.

                    Pour les USA (canada, amérique du sud etc) qui l’ont légalisé recemment le phénomène va faire comme la suiisse ou les pays bas, il va s’éroder petit à petit.

                    Et je ne suis pas consommateur, je le précise juste pour info smiley


                    • Jo.Di Jo.Di 14 avril 00:30

                      Troupeau de flans colonisé par des dealers ....


                      • keiser keiser 14 avril 06:08

                        Cela fait un moment que je n’avais pas lu un tel ramassis de conneries

                        Cela à un nom : un gros sophisme.
                        Et De Gaule ! il en pensait quoi  ?
                        Herblay, quand vous raisonnez , taisez vous .


                        • julius 1ER 14 avril 09:22

                          @keiser


                          tu peux développer ?????

                        • keiser keiser 14 avril 20:19

                          @julius 1ER

                          Je viens de le faire smiley


                        • Philippe Stephan Philippe Stephan 14 avril 07:26

                           Un article bien réactionnaire, les années 50 c’est loin.
                          l’auteur devrait lire :
                           
                           Drogues. Le défi hollandais, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond, 1991.
                          Isabelle Stangers (1993 : grand prix de philosophie de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre)
                          et Olivier Ralet,
                          ------------------------------------------------------------------------------

                          Boekhout Van Solinge, TimLa politique de drogue aux Pays-Bas : un essai de changement

                          • fred.foyn Le p’tit Charles 14 avril 08:01
                            Les « noces » de Canna-bis....fume c’est du belge.. !

                            • Shopi 14 avril 10:54

                              Le Dr. Olivenstein, spécialiste des addictions, avait bien spécifié dans son ouvrage « Il n’y a pas de drogué heureux » que les toxicomanes (drogues dures) le seraient devenus de toute façon qu’ils soient passés ou non par le pétard.


                              • Yurf_coco Yurf_coco 14 avril 12:00

                                « Il faut bien reconnaître que le débat sur la légalisation du cannabis est compliqué, chaque camp débattant de manière souvent peu nuancée, comme l’illustrent le papier des Inrocks faisant du Colorado un « exemple à suivre », quand Le Temps, en Suisse, parlait des « ravages du cannabis » dans le même Etat étasunien, qui a légalisé sa consommation. » 


                                -> Deux articles qui ne parlent pas de la même choses... L’article Suisse parle des effets de bord lié à la consommation de cannabis... Certes, mais vous oublier une chose... Le cannabis, on en consomme déjà !!! il cause déjà des problèmes... Et la question est : Comment peut on faire en sorte qu’il en cause moins... En faisant semblant que ça n’existe pas ? Ou en tentant une autre politique. C’est ça la question, c’est pas : est ce que c’est innofensif, bien sur que ça ne l’est pas.


                                « L’échec de la répression n’est pas faux, mais cet argument a des limites. Ne s’agit-il pas d’une démission de l’Etat ? Et, à partir de quel niveau de non respect des lois l’Etat devrait-il reculer ? » 

                                -> Je reviens sur ce que je dis : si dans les faits, on laisse 40% des jeune français fumer, en « interdisant bêtement », et en faisant croire que la prohibition aide la population... alors qu’il n’en est rien, n’est ce pas là, la vrai démission de l’état ?


                                « L’argument des trafics n’est pas le moins inintéressant : il est vrai que l’interdit favorise la délinquance et le crime organisés. Et si les priver ce qui les nourrit pouvait servir l’intérêt général ? » 

                                -> J’en reviens à votre argument sur le mercantile : Utiliser cet argument en fis long sur celui qui le soutient. Donc la cannabis au marché noir, « c’est finalement bien ». Bravo !


                                « Sauf qu’il est sans doute illusoire de croire que la légalisation pourrait arrêter les trafics. »

                                -> qui parle d’arreter totalement... Je vous oppose l’inverse : La prohibition a-t-il un quelconque effet sur les traffics ? Oui, en effet, ça lui sert bien ! Pas de concurrence légal, c’est super !


                                « Ne pourraient-ils pas seulement se déplacer, soit vers d’autres drogues - ce n’est pas le choix qui manque - ou vers des variétés plus fortes de cannabis ? »

                                -> Là, je pointe votre méconnaissance du marché de la drogue... La cannabis représente de moins en moins d’argent par rapport a toutes les drogues, notamment la cocaine qui explose... De plus, quand un mec « normal », ou un lycéen est obligé d’aller voir un dealer pour pouvoir fumer un joint, c’est l’occasion pour ce dealer de proposer « un petit cadeau », enfin... Pour la première fois. Donc là encore prohibition = porte ouverte les amis !!! C’est pas le cannabis la passerelle de la drogue, c’est le delear la vrai passerelle.


                                « Il n’est pas inintéressant de noter que suite à la légalisation du cannabis, la délinquance a progressé de 15% au Colorado et dans l’Etat de Washington, avec des faits divers qui font froid dans le dos. » 

                                -> Faites un peu attention à vos conclusions attives. On fait dire ce qu’on veut au chiffre... Qui a fait l’étude, pour qui ? peut on sérieusement faire un lien direct entre ces deux éléments... il peut y avoir corrélation, certes... Mais si vous voulez être pris au sérieux, soyez sérieux dans la démarche...


                                « Et les arguments pour la légalisation pèsent-ils lourds face au fait que le cannabis est de plus en plus fort, ce qui pousserait forcément à un trafic des variantes dépassant le seuil légal, »

                                -> le but justement du légal c’est de controler la quantité de THC... et vous vous dites, comme il est naturel, que ça va développer le marché pour des produits plus fort... Mais les gens n’en veulent pas !!! Les gens veulent du cannabis normal, qui ne les mets pas dans un état de mort cérébrale... Vous voyez ?  


                                « sans compter le possible transfert sur d’autres drogues, dont, malheureusement, le trafic se développe aussi, le nombre de victimes de l’héroïne ayant, par exemple, triplé aux Etats-Unis en dix ans. »

                                -> La encore.. ne vous prenez pas pour un statistitien-sociologue... ne soyez pas arrogant... Votre statistique prends il en compte la monté de la pauvreté aux USA : 50 millions de gens pauvres... Ou que l’explosion de la meth ou du crack existe depuis bien longtemps... Et non pas à cause du cannabis... Je me demande si vous le faites exprès de faire ces rapprochement hasardeux pour servir votre cause.


                                « Enfin, on peut rappeler tous les méfaits notoires du cannabis, de l’impact sur le QI, la croissance, les maladies mentales… Et comment ne pas être inquiété par l’envolée de la consommation dans les Etats qui l’ont légalisé outre-Atlantique ? »

                                -> Blablabla... C’est ça qu’on veut lutter en légalisant !!! Ignorez vous les 40%de jeunes qui fume... donc je répète (encore... c’est lassant), que fait on ? prohibition (wahou ca marche super bien chez nous !!!) ou autre chose ? 


                                « Bien sûr, aujourd’hui, beaucoup trop de personnes consomment du cannabis. Mais sans vouloir mettre tous les consommateurs en prison, »

                                -> Oulalala !!! Vous parler de démission de l’état, il faut savoir !« ne peut-on pas penser qu’il serait effarant de légaliser la consommation d’une substance aussi toxique, »-> Stoppons le tabac et l’alcool qui sont bien plus haut dans le classement mondiale des drogues néfastes... Soyons cohérent.. non ?


                                « Ce qui augmenterait encore sa consommation sans véritable impact positif sur les trafics ? »

                                -> encore une conclusion hative... Faites attention.Donc en bref, vous êtes contre la légalisation par dogme, parce que si on y regarde de plus prêts... ce que vous voulez comme résultat, tout comme moi, n’arrivera qu’avec un changement de politique... Ou je vous pose la question à l’inverse... la prohibition vous satisfait elle ? finalement, vous ne proposer rien... En fait vous etes pour, mais vous ne le savez pas

                                • Seudo 14 avril 12:13

                                  Vous auriez du faire un parallèle avec les Pays Bas ou la Belgique, cela aurait été plus comparable.
                                  NB : le cannabis n’est pas légalisé en Belgique mais si vous êtes arrêtés (adultes) avec moins de trente grammes, logiquement on vous les saisit , si plus vous encourez des poursuites judiciaires.

                                  http://www.ledailyberet.fr/2016/03/ardeche-le-succes-de-son-miel-bio-etait-du-a-la-plantation-de-cannabis-de-son-voisin/


                                  • révolQé révolQé 14 avril 13:22

                                    L’éventualité d’une légalisation du canna pointe toujours sont nez ) l’approche d’une élection,
                                    puis disparait aussi vite qu’elle est arrivée.  smiley
                                    Quelle mascarade...


                                    • Yurf_coco Yurf_coco 14 avril 13:41

                                      @révolQé

                                      C’est pas faux comme réflexion. Surtout par le passé.

                                      Une chance pour que ça passe : Le raz-le-bol des français aux politiques... ceux ci seront peut etre tenter d’acheter la paix en passant cette loi, genre l’ultime : votez pour nous.

                                      Si la politique continue a se dur-droitiser à l’instar de Sarko, par contre, ça va être plus dur.

                                    • zygzornifle zygzornifle 14 avril 13:28

                                      le gouvernement ne légalisera jamais le cannabis car il a trop peur que les dealers des 1000 cités de non droit le renverse en 1 seule nuit d’émeute car il sera totalement dépassé par la violence ..... Ce trafic sert a acheter la paix sociale dans les cités ....


                                      • Yurf_coco Yurf_coco 14 avril 13:39

                                        @zygzornifle

                                        Parti de ce principe... Toute délinquance non éradiquer est de même... 
                                        Un peu facile.

                                        Quand à penser que tous les petits revendeurs à la sauvette sont prêts à prendre les armes... LOL
                                        Et pour du cannabis... alors que les vraies mafieux ont tant d’autres business... re-LOL 

                                      • Zolko Zolko 14 avril 14:02

                                        @zygzornifle
                                         
                                        « Ce trafic sert a acheter la paix sociale dans les cités »
                                         
                                        ouaip. Et à occuper les policiers et magistrats, pour qu’ils n’aient pas le temps de courir après les bandits en col blanc.


                                      • zygzornifle zygzornifle 16 avril 14:21

                                        @Yurf_coco

                                         suffit de regarder la lite des règlement de compte , ils n’utilisent pas un tube de stylo vide et des grains de riz pour se tirer dessus ....


                                      • Zolko Zolko 14 avril 14:00

                                        Voyez, c’est tout simple : interdire une plante de pousser est impossible. Je ne parle ni de moralité ni de mercantilisme, mais de possibilité scientifique : vous n’éradiquerez pas la plante (la Marihuana) donc il est totalement idiot de vouloir l’interdire. C’est comme si vous vouliez interdire les cerises : elles continueraient à pousser !
                                         
                                        Et comme il y a des gens qui aiment manger les tomates de leur jardin, ou boire l’infusion de menthe de leur jardin, vous ne pourrez pas empêcher les gens de fumer le basilic (*) de leur jardin. Faites-vous une raison, et arrêtez de vouloir occuper les policiers à courir après les jardiniers, et les magistrats à les condamner : c’est du gaspillage d’argent public, ces gens seraient bien plus utiles à poursuivre les bandits vraiment dangereux et nuisibles. (**)
                                         
                                         
                                         
                                         
                                        (*) ou tilleul, ou lavande, ou marguerite, ou pissenlit
                                        (**) mais c’est peut-être votre vrai objectif, caché.


                                        • tinga 14 avril 17:41

                                          Le vrai fléau, c’est la vigne et ses insecticides, l’alcoolisme qui tue par milliers chaque année d’innocentes victimes. Votre article est simplement mensonger, probablement plus par ignorance que par volonté délibérée, les politiques vivent vraiment dans un autre monde.
                                           Mais il est vrai qu’il ne faut pas toucher à la cagnotte de nos chers élus, pensons à sarkocaïne qui n’est même pas en taule, pasqua et la french connexion, les avions de l’otan qui acheminent l’héroïne etc...

                                           


                                          • Ar zen Ar zen 14 avril 17:49

                                            Je n’ai pas lu les commentaires. Mais, s’il y a un ouvrage à lire sur le sujet, c’est bien celui de Francis Caballero « legalize it ». Depuis plus de 30 années il se bat pour ça (la légalisation). On ne ressort pas indemne de ce livre. Tous les clichés tombent les uns après les autres.

                                            https://www.google.fr/search?q=legalezed+it&ie=UTF-8&oe=UTF-8&hl=fr&client=safari#hl=fr&q=legalize+it+francis+caballero&imgrc=BZ4qFbAQMeOveM%3A

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès