Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Caricatures, mariage gay et religions : la mauvaise soupe

Caricatures, mariage gay et religions : la mauvaise soupe

Le mois dernier, Charlie Hebdo récidivait. Pour la seconde fois, le journal satirique publiait des caricatures du prophète Mahomet dans son numéro du 19 septembre 2012. Ces dessins ont provoqué de très vives critiques notamment parce qu'elles sont apparues une semaine après la diffusion de The Innocence of Muslims. Cette vidéo islamophobe qu'on n'oserait même pas qualifier de navet, et qui a causé violences et tensions dans le monde. Liberté d'expression ou provocation irresponsable ?

Les leaders des différents cultes en France sont ainsi montés au créneau pour dénoncer une incitation à la haine et crier au blasphème. Sachons tout de même que le délit de blasphème n'existe plus en France depuis 1881. Et même s'il existait, qui jugerait du caractère blasphématoire d'un dessin dans un Etat laïque ? A défaut de son existence, certaines instances religieuses telles que l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI) se donnent pour objectif de faire condamner au sein de l'ONU l'utilisation de la liberté d'expression quand elle a des fins blasphématoires. Cette organisation a tout de même réussi à faire voter en mars 2007 une résolution intitulée "lutte contre la diffamation des religions". Mais pour la cour Européenne des Droits de l'Homme (avec un grand H, même si les religions aiment les petits h sans F), la liberté d'expression vaut pour "les idées accueillies avec ferveur, ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent".
Dans un communiqué commun, Mohammed Moussaoui (président du conseil français du culte musulman) et Monseigneur Michel Dubost ont appelé dans le journal LaCroix au "respect de l'égale dignité". Et Mgr Dubost de demander : "France, que fais-tu du respect de l'autre ? Que fais-tu de la fraternité ?"

Respect, liberté, dignité, plein de jolis concepts.

Respect.
Le 14 septembre dernier, le cardinal Barbarin a mis en garde contre le mariage homosexuel qui serait "une rupture de société" et qui "aurait des conséquences innombrables", une porte ouverte vers la polygamie et l'inceste [la pédophilie absente, puisque marque déposée]. Voire, si l'on en croit un parlementaire australien, à la zoophilie (à lire ici)

Dignité.
Après un petit tour sur le site de Civitas, un mouvement d'intégristes catholiques, on retrouve le lien établi avec la polygamie. On retrouve surtout un série de termes loufoques. Ici, on nie l'existence de couples et on parle de "duos homosexuels". On évoque aussi un "lobby homosexuel". En affirmant que le mariage gay "nie la réalité anthropologique", on en vient à se demander si les premiers hommes savaient déjà faire la différence un derrière masculin ou féminin. Même Jean Jacques Annaud dans la Guerre du Feu ne se pose pas la question. Et enfin, cerise sur l'hostie, le mariage gay est la "négation du réel" pour l'enfant. Le réel des pères et mères alcooliques et violents.

Liberté.
Libre d'être digne et respecté probablement. Libre d'être caricaturé aussi. Le mariage gay est à l'image de la religion. Les deux relèvent de l'ordre du privé. Et comme dirait Frédéric Georges-Tudo du Nouvel Obs "le mariage gay n'implique personne d'autre que le couple lui même" (à lire ici).

Caricature et mariage gay sont deux débats différents et pourtant pas si éloignés quand la religion se mêle de questions de société. Les caricatures de Charlie Hebdo, à défaut d'être drôles, sont surtout commercialement réussies. Mais un journal est avant tout fait pour être vendu [pour alors pouvoir être lu]. À l'inverse des propos de Véronique Genest, néo-professeure de géopolitique, qui eux donnent du crédit aux extrémistes religieux, Hubert Lesaffre, docteur en droit public, écrit justement dans Libération : "Nos nations ne sont pas mises en danger par les réactions des extrémistes en tant que telles. Mais elles le deviendraient si nous même venions à douter de nos propres principes fondateurs, parmi lesquels figure la liberté d'expression, fut-elle du plus mauvais goût."
Qui incite au non-respect déjà ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Chiitedeservice subcommandante 11 octobre 2012 13:04

    Encore un article sur les caricatures... : isIam pour les nuls

    ça change de la propagande

  • non667 10 octobre 2012 16:59

    hollande = le mariage pour tous sauf pour lui ?????  smiley smiley smiley smiley


    • epicure 10 octobre 2012 17:11

      Les religieux les plus choqués sont les plus intolérants.
      Et les plus intolérants sont les moins respectueux des autres, ils n’accordent aucune dignité et liberté aux autres qui ne rentrent pas dans leur case étroite..


      • philouie 10 octobre 2012 20:12

        « le mariage gay n’implique personne d’autre que le couple lui même »

        Celle là est caractéristique d’un certain état d’esprit individualiste et égoiste.
        ils ne s’en rendent pas compte.

        mais même une relation adultérin , entre adulte consentant, dans le secret de l’alcôve, implique l’ensemble du corps social. Ne pas le voir, c’est nier les tiers, certes absents, mais qui en vivent les conséquences : conjoints, enfants, directement. puis par effet de bande, tout couple fidèle.


        • epicure 10 octobre 2012 20:29

          pour se marier les homos doivent être célibataires, donc ce dont tu parles n’a rien à voir.


        • philouie 10 octobre 2012 20:46

          c’est exactement la même chose, puisque d’une part il est aussi question d’adoption et que l’affirmation telle qu’elle est proposé est un simple négation de ces enfants et d’autre part parce que la reconnaissance sociale de l’homosexualité concerne la façon dont se construit l’identité sexuelle de tous les enfants.
          le mariage est un acte social, fait par un animal collectif, l’homme.

          l’auteur fait de la négation de l’autre au nom de son égoisme.


        • bel95 11 octobre 2012 09:52

          Votre réponse démontre que vous n’avez tojours rien compris à ce qu’est le Mariage et pourquoi on parle d’institution mariage


        • Yves Dornet 10 octobre 2012 20:50

          un-eveque-chilien-demis-par-le-pape-pour-pedophilie 

          il était marié et homo peut être smiley


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2012 12:33

            Forcément, quand ils sont hétéros, il y a plein de bordels pour se soulager en toute discrétion sans devoir s’attaquer à des enfants.


          • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 11 octobre 2012 12:59

            Faudrait peut être ouvrir des bordels homos pour éradiquer la pédophilie.


          • MICHEL GERMAIN MICHEL GERMAIN 11 octobre 2012 10:04

            ...La couverture de Charlie dit tout.... Intouchables...Faut pas se moquer...Un Rabin, Un Imam... Peu de dessins, textes, vidéos disent autant en si peu de temps...

            INTOUCHABLES on vous dit.

            Gueluck a fait mieux dans Siné Mensuel : un dessin représente un Rabin habillé en Imam crucifié ; avec comme légende « La religion trois en un, la solution »...

            Avouez que c’est tout de même plus difficile de se moquer des athées, non ?

            Pourquoi ? Je ramasse les copies dans deux heures... 


            • bel95 11 octobre 2012 10:06

              « Caricature et mariage gay sont deux débats différents »

              Oui et non, 1 - Ce mariage TRUC est une caricature

              D’ailleurs, si on donne une reconnaissance à un Mariage-Homo il faut son pendant le mariage-Hétéro, un label, pour cette raison qu’ils poursuivent dans l’absurde, amplifie leurs bétises dans un nouveau concept le mariage pour TOUS (sauf pour FH, le PS ce spécialisé dans sa méthode de vouloir imposer à ceux qui sont ou connaissent, ce qu’ils ignorent, ne peuvent souffrir pour mieux l’annihiler). Mais ceci pose probléme, s’engouffre dans ce délire à progression infinie, la reconanissnace de la polygamie, de la polyandrie etc.. qui sont aussi une réalité sur le territoire, et historiquement bien plus légitime.
              Pour ce qui est du droit des coyants à s’indigner, dans le sens premier du termes. En tant qu’athée républicain je ne peux que les soutenir. Car suivant votre démarche, au nom de la Culture, de la liberté d’expression on peut tout faire. Alors si je crée un tableau, une affiche, un film, un dessin insultant les homo, les comparants à des prédateurs-pédophiles en puissance, mentalement programmé, je pense qu’ils seraient choqué.
              Et je finis en rappelant qu’aucun gouvernement quelqu’il soit n’a mandat pour dénaturer l’institution mariage. Si, si, relisez le code civil originel, comemnt à été codifié le mariage, et surtout les états d’ames, les misent en gardent du rédacteur de ces articles.


              • pergolese 11 octobre 2012 11:11

                C’est toujours assez agaçant d’entendre dire (et c’est systématique !) que le film intitulé « The Innocence of Muslims » est un « navet ».

                Cela n’a aucune importance.

                Un chef-d’oeuvre retraçant la vie telle qu’on la connaît du personnage en cause de manière suffisamment réaliste aboutirait exactement au même résultat.

                Ce n’est quand même pas de notre faute si l’individu en question était loin d’être un personnage recommandable. C’était quand même un sanguinaire  !


                • pergolese 11 octobre 2012 11:28

                  Et à propos de Véronique Genest, je signale au passage qu’elle n’a fait que dire ce que la Cour Européenne des Droits de l’Homme a affirmé à deux reprises en 2001 et 2003...


                  • eric 11 octobre 2012 11:39

                    Ce truc, ce « mariage » est une foutaise, mais pas une absurdité. Il y aura peu de mariage et pas d’adoption. Il y a aujourd’hui, peu de pacs homo, donc peu de gens qui souhaitent légaliser leur relation. Parmi les 22 000 couples pacse initiaux, 5000 personnes le sont encore, soit un taux de dissolution officiel de 89% sans tenir compte du fait qu’il n’y a pas de déclaration obligatoire de dissolution.
                    http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1336
                    Le mariage étant un engagement légèrement plus contraignant, on voit bine que parmi les rares homo souhaitant légaliser leur relation, mais en général à titre provisoire, au delà d’un succès d’estime symbolique la première année, il n’y aura pas o peu de mariages homo. C’est du reste ce que suggère l’expèrience des pays étrangers. Partout ou on a du recul, le nombre est à la baisse.
                    Il n’y aura pas d’adoption d’enfants orphelins : Il n’y en a pratiquement pas en France. Les principaux pays « pourvoyeurs » refusent l’adoption en provenance de pays ou existe des mariages gay.
                    Aujourd’hui, un couple homo peu « se débrouiller » demain, il ne le pourra plus. Mais les milliers d’autres couples non plus.

                    Enfin, en assignant un modèle clairement traditionnel et hétéro orienté, ce texte assigne à l’homosexualité un devoir d’égalité. Il nie l’éventuelle spécificité de l’expérience homosexuelle. En cela, il est aussi homophobe.

                    En revanche, il va bine dans le sens d’une relativisation générale des liens familiaux et de leur fragilisation, comme l’ensemble des textes dit sociétaux.

                    Il se trouve que l’essentiel des forces militantes de la gauche vit d’offrir des palliatifs aux solidarités familiales ( éducation secteur social etc...)

                    Je ne pense pas que cela soit un hasard


                    • Serpico Serpico 11 octobre 2012 12:23

                      En supposant que la liberté d’expression signifie REELLEMENT quelque chose pour ceux qui s’en réclament, elle devrait être TOTALE et non à géométrie variable.

                      Sinon c’est du pur baratin occidental comme à l’habitude.

                      Bien sûr qu’il faut du respect sinon sortez dans la rue et foutez-vous de la gueule de vos voisins : ils seront ravis.

                      Dieudonné sait que ce mantra de « liberté d’expression » n’est que vent tournant et virevoltant.


                      • lemouton lemouton 24 octobre 2012 16:13

                        « ...Sinon c’est du pur baratin occidental comme à l’habitude.... »

                        bizarre ce « occidental » là au milieu....
                         non pas bizarre ...
                        simplement significatif d’un fond de pensée orienté et nauséabond..


                      • jymb 11 octobre 2012 13:03

                        « Les deux relèvent de l’ordre du privé... »
                        Ben justement, les partisans du mariage homo veulent le rendre public !


                        • bel95 11 octobre 2012 13:23

                          Stop à l’hypocrisie, ils veulent démenteler le société, la Civilisation, notre Nation.


                        • luojie 11 octobre 2012 14:03

                          j’aimerais qu’on m’explique pourquoi l’on met partout la caricature de la 1ère page, alors que je crois savoir que c’est la caricature de 4e, dans laquelle Mohamet est à genoux, avec l’étoile juive sur les fesses, qui a choqué.
                          par hypocrisie ?


                          • Serpico Serpico 12 octobre 2012 16:56

                            Par vice bien franchouillard : on veut faire croire que c’est la cause du problème.

                            On sait que la plupart des pavloviens s’en tiennent à des stimuli très simples : il y a protestation —> image de Charlie Merdo —> « c’était que ça ? »

                            C’est tout : une manipulation de base par un hebdo merdique qui veut faire croire qu’il défend la liberté d’expression alors qu’il est intéressé par le pognon et éperonné par le besoin de faire le pitre.


                          • lemouton lemouton 24 octobre 2012 16:18

                            « ...Par vice bien franchouillard : on veut faire croire que c’est la cause du problème... »

                            pour quoi « bien franchouillard ».. ? —> ça veut donner des leçon et ça pue le racisme à des kilomètres..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès