Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ce que la « fondation » de Mark Zuckerberg dit de notre époque

Ce que la « fondation » de Mark Zuckerberg dit de notre époque

La semaine dernière, le fondateur de Facebook a annoncé vouloir céder 99% de ses actions pour financer les œuvres d’une fondation. Vraie générosité ou arnaque ? Voici une annonce qui en dit très long sur notre époque, comme le décrypte remarquablement le philosophe Patrick Turmel.

 
Une philantropie totalement virtuelle ?
 
Le jour de l’annonce, Mark Zuckerberg était volontiers comparé aux grands philantropes de l’histoire. Sauf que les choix du fondateur de Facebook donnent une perspective bien moins généreuse à ce qui est une annonce assez réductrice, comme le décryptent le Figaro ou Télérama. D’ailleurs, rapidement, il a publié une justification de certains de ses choix. En effet, la « fondation » sera en réalité une LLC, une entreprise à responsabilité limitée, qui pourra donc faire des profits. En outre, la Chan Zuckerberg Initiative ne compte pas se restreindre à des œuvres de charité, mais aussi à des investissements dans d’autres entreprises et pourra également se transformer en lobby, en finançant les causes chères au patron. Pour le Figaro, « le PDG de Facebook semble plutôt réinvestir (sa fortune) ailleurs  ».
 
En effet, s’il s’agit de transférer ses parts dans une entreprise qu’il contrôle, la philantropie est bien limitée. En outre, le choix de cette structure juridique lui permet de bénéficier de différents avantages fiscaux (dont l’exonération de tout impôt sur la succession pour sa fille), volontiers choquants pour un couple aussi riche. Cette réduction des impôts pour transférer une telle fortune peut quand même sembler assez mesquine de la part d’une entreprise, qui, en plus, se distingue (comme les autres, certes), par l’utilisation des dispostifs légaux pour réduire au minimum ses impôts. Derrière l’apparente générosité, on perçoit un acte finalement assez égoïste, où le patron de Facebook parvient à la fois à conserver ses parts en promettant quelques miettes, tout en réduisant sa contributions à la collectivité.
 
Le triomphe du capitalisme hyper-individualiste
 
Il faut absolument lire la remarquable interview du philosophe Patrick Turmel dans Télérama, qui synthétise de manière lumineuse ce qu’il y a derrière cette annonce. Il note que cela accrédite la vision étasunienne où les plus riches font ce qu’ils veulent de leur fortune et que cette charité vient à la place de mécanismes de redistribution sociale. Pour lui, « Facebook n’aurait jamais pu exister sans le contexte social et économique dans lequel elle est née et s’est développée (…) et profite du travall gratuit de millions d’utilisateurs  » et il dénonce aussi son utilisation de l’optimisation fiscale, d’autant plus choquant que l’entreprise gagne sa vie sur le travail des autres, un mécanisme courant dans cette nouvelle économie de coucous à la recherche de rentes, dont Facebook est un des dignes représentants.
 
Le philosophe note aussi que cette façon de faire permet de contourner la démocratie puisqu’une partie des dépenses de solidarité sont alors assurées par de richissimes mécènes qui n’ont pas de comptes à rendre. Difficile de ne pas y voir un fond idéologique quasiment anarchique où certains milliardaires semblent vouloir s’exonérer de toute règle commune pour faire ce que bon leur semble, l’argent devenant alors de facto leur seul repère, la seule mesure à laquelle ils se mesurent. Ce faisant, ils se sentent sans doute valoir plus que la moyenne, d’où sans doute la volonté inconsciente de passer outre toute forme de démocratie, où tous les hommes, aussi riches soient-ils, sont égaux. Il dénonce aussi ses hommes « convaincus de pouvoir régler les problèmes plus efficacement que le secteur public ».
 

Voilà pourquoi il ne faut pas se réjouir du geste de Mark Zuckerberg. D’abord, il profite très largement de la création de sa « fondation », en évitant encore l’impôt, ce qui relativise sa générosité. Et ce faisant, il dépeint un monde où les milliardaires évitent de plus en plus toute règle commune.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Aristoto Aristoto 8 décembre 2015 10:33

    Moi je vote pour la fondation zuckerberg contre le gaullisme rabougris nationale-franchouillard.


    • philippe913 8 décembre 2015 10:58

      ... Il dénonce aussi ses hommes « convaincus de pouvoir régler les problèmes plus efficacement que le secteur public ».

      ben oui, et c’est bien souvent pas très compliqué de faire mieux que le secteur public.
      Regardez la fondation de Bill Gates qui fait mieux que l’OMS..


      • Plus robert que Redford 8 décembre 2015 12:28

        @philippe913
        Le secteur public a une efficacité...

        Relative, certes, imparfaite, certainement, lente, assurément,

        Mais son action est sous la houlette des Pouvoirs Publics !

        Lesquels sont, normalement, aux ordres des Politiques, que nous avons régulièrement élus...

        Je vous l’accorde que voilà bien une cascade lourde, lente et parfois poussive, de prises de décisions, de mises en route, avant que l’Action de l’état ne s’ébroue, se lance, puis atteigne son rythme de croisière...

        A chaque niveau, discussions, réticences et parfois freins corporatistes font de ce Brontosaure une machine dont la lenteur exaspère...

        Mais que dire de la réactivité virevoltante, sautillante, et ô combien versatile de ces mécènes autoproclamés typiques des sociétés capitalistes américaines

        Vaut-il mieux s’en remettre aux tocades émotionnelles d’un Gates ou d’un Zuckerberg, torturés par un vague remords judéo-chrétien, friands d’une bonne conscience achetée par quelques miettes de leur fortune, associés à de Merveilleuses Entreprises Libérales qui feront le boulot sur le terrain (surement pas par pure empathie), et escomptant en bonus supplémentaire, le coup de booster que donnera à leur entreprise cette pub opportunément organisée auprès des gogos que nous sommes ??

        Je préfère, en bon français Jacobin, m’en remettre à la République pour valider largement les choix ainsi que les moyens d’action

        Même si, chaque jour nous montre la perfectibilité de l’Etat !!


      • doctorix doctorix 8 décembre 2015 17:06

        @philippe913
        Pas difficile de monter une entreprise performante quand on a 500 millions de dollars au départ, versés par la CIA, et qu’on est fils et petit-fils des deux David Rockefeller.

        Des prétentions à peu près invérifiables à partir d’un lien généalogique, mais c’est une rumeur qui pourrait expliquer l’illogisme de la création de la plus vaste base de données de renseignement de la planète par un étudiant quelconque, dans sa chambre à coucher, à l’intérieur de la très prestigieuse Université Harvard. Une université qui a accueilli plusieurs membres de l’élite dirigeante, dont David Rockefeller qui finance à grands coups de millions de dollars l’institution... 
        Si c’est vrai, cette subvention de la CIA en dit long sur la destination de facebook, une entreprise de surveillance mondiale, comme la NSA.



      • philippe913 8 décembre 2015 18:26

        @doctorix
        complètement hors sujet mon pauvre.


      • philippe913 8 décembre 2015 18:31

        @Plus robert que Redford

        donc il vaut mieux un projet humanitaire foiré mais démocratiquement foiré par la collectivité qu’un projet brillamment réussi par un mécène milliardaire.

        En bon français jacobin débile, restez sur votre position stupide et dogmatique de : « le riche ne peut être que mauvais et ne cherche qu’une seule chose : s’enrichir, s’enrichir et s’enrichir encore aux dépens de tout le monde. »

        Un peu de pragmatisme non ? qu’est ce que ça peut vous foutre que Gates fasse ce qu’il fait « pris par un vague remords judéochrétien » ou simplement par pure bonté d’âme ? Il le fait et ça marche. ça devrait vous suffire non ?
        Surtout quand on voit toutes les conneries que font nos dirigeants, pour notre bien, avec notre argent.


      • Vinciboulette 8 décembre 2015 20:37

        @philippe913
        Vous avez l’air de bien connaître la fondation Bill et Melinda Gates. Voulez-vous nous dire à quelles actions à ce point réussies vous faites référence ?


      • doctorix doctorix 8 décembre 2015 21:07

        @philippe913

        Vous êtes comme d’habitude complètement désinformé.
        Bill Gates est un eugéniste notoire, nullement un philanthrope.
        Son unique but est de réduire l’humanité, de préférence à 500 millions d’esclaves au service de la petite élite dont il estime faire partie.
        Il déplore que les progrès de la médecine et de la vaccination ne pourront réduire l’humanité QUE de 15%, ce qui lui paraît très insuffisant.
        L’Inde lui fait un procès parce que son programme de vaccination polio a fait des milliers de victimes.
        Ce n’est pas un accident. 
        Il est très investi dans le programme Monsanto, les OGM, les pesticides associés. Egalement dans les vaccinations contenant l’antigène gonadotrophine chorionique, afin que les femmes fabriquent des anticorps contre cette hormone indispensable à la grossesse, les rendant stériles.
        Bref, c’est une parfaite ordure.

      • tf1Groupie 8 décembre 2015 21:30

        @doctorix« 
         »Bill Gates est un eugéniste notoire, nullement un philanthrope.Son unique but est de réduire l’humanité, de préférence à 500 millions" ... smiley

        En ce qui vous concerne ce n’est même plus de la désinforrmation, c’est du délire pathologique.


      • doctorix doctorix 8 décembre 2015 21:34

        @philippe913

        Un riche généreux, ça n’existe pas.
        Un riche finit toujours par faire du pognon avec sa prétendue générosité.
        C’est dans les gènes.
        je n’ai connu de générosité vraie que chez les pauvres, ou les pas trop riches.
        Au Maroc ou au Sénégal par exemple, j’ai le souvenir d’ultra pauvres qui offraient le thé aux inconnus de passage, ou l’hospitalité, ou la moitié de leur maigre pitance. Ou ces concierges qui me donnaient 20 francs quand je livrais des télés pour Locatel, quand Avenue Foch j’avais droit aux escaliers de service et aux coups de pied au cul en guise de pourboire.
        L’argent est corrupteur, dois-je vous l’apprendre ?
        Un pauvre donne souvent de son nécessaire, un riche donne peu, et seulement de son superflu. Il ne donne que ce qui ne lui coûte rien, et peut lui rapporter, de toutes les manières possibles.

      • tf1Groupie 8 décembre 2015 21:48

        @doctorix

        Pitoyable la façon dont vous et quelques frappés du complot essayent de trouver une interprétation cachée derrière n’importe quelle phrase.

        Cette perle serait bien placée dans les sketchs se moquant de ceux qui voient des complots partout du genre les symboles illuminati qui sont cachés de ci de là.

        Ridicule une fois de plus et en plus diffamatoire.
        Et dire que vous vous prétendez docteur !


      • doctorix doctorix 8 décembre 2015 21:59

        @tf1Groupie

        Je ne prétends rien, je suis, point final.
        La diffamation, je vous le rappelle, c’est quand on ment. Bill Gates, ici ne ment pas, il dit juste le fond de sa pensée et de ses espérances. Il le dit avec cette assurance tranquille de ceux qui ont la certitude de détenir la vérité, au delà de toute décence et de toute morale.
        Et le mec qui a dépensé des millions pour ériger les pierres de Guildestone, il n’a pas fait ça pour encourager les complotistes, mais pour exposer un plan. Un plan horrible, et je rappelle que l’eugénisme allemand avait pour origine l’Amérique de Rockefeller, qui l’avait largement pratiqué aux USA sur les handicapés entre autres.
        Vous êtes une sorte de négationniste de l’évidence.

      • tf1Groupie 8 décembre 2015 22:58

        @doctorix

        Non c’est vous qui diffamez Gates en lui attribuant des propos qu’il ne tient pas, à laide d’extrapolations farfelues et d’un film coupé au bon endroit.

        Si Bill Gates était assez gonflé pour annoncer en public qu’il recommande l’euthanasie de millions de personnes, il ne perdrait pas son temps à utiliser le pudique mot de vaccin.
        C’est un conte pour enfants.
        Avez-vous estimé à quelle vitesse il devrait distribuer ces vaccins pour arriver à 500 millions d’humains de son vivant ?

        Vous oubliez que Gates a programmé le système d’exploitation qui est sur votre PC alors lui au moins il sait compter.
        Et il aborde le sujet de la surpopulation qui est un problème pour l’humanité, tout le monde sait même vous.

        Je plains vos patients à qui vous expliquez que mettre une capote c’est de l’eugénisme !!!!!!!!!!!!


      • doctorix doctorix 9 décembre 2015 11:28

        @tf1Groupie

        Commencez par étudier les vaccins pendant six ans comme je l’ai fait.
        Vous comprendrez alors qu’un eugénisme bien conduit passe par les vaccins.
        Bill Gates n’est pas pressé. Il prépare le terrain.
        Les puces RFID passeront par les vaccins.
        La stérilisation des femmes passera par les vaccins.
        La diminution de l’espérance de vie passera par les vaccins.
        Les paniques injustifiées comme celle de la grippe de 2009 ont servi de répétition générale.
        Ebola fut un autre test.
        Un jour on vous imposera un vaccin qui fera le boulot, d’une façon ou d’une autre.
        Et on vérifiera que vous l’avez bien subi par les puces RFID.
        Comment pouvez vous prétendre que Gates n’a pas dit ce qu’il a dit ? 
        Comment pouvez vous prétendre que la pierre de Guidestone ne décrit pas précisément le programme ?
        Et je n’ai pas de PC, mais un Mac : c’est bien meilleur.

      • philippe913 10 décembre 2015 07:23

        @doctorix
        lol, je suis désinformé...
        vous balancez des «  »« infos »«  » sorties de nulle part, enfin si, du cerveau d’un illuminé, sans aucune preuve, et dites que je suis désinformé.

        « Un riche généreux n’existre pas »
        wawo, on peut dire que vous êtes ouvert d’esprit et un parangon de tolérance. Typique du gauchiste de base qui sait ce qui est bon pour tout le monde et que ceux qui ne sont pas d’accord avec lui sont le mal, obligatoirement.

        Vous êtes dans un énorme délire.
        je ne sais pas si ça se soigne, désolé pour vous.


      • Gemini Gemini 8 décembre 2015 11:27

        Excellent article qui représente bien tout ce qu’il y a de mauvais dans leur vision du monde.


        • philippe913 8 décembre 2015 18:33

          @Gemini
          De riches entrepreneurs qui donnent des milliards à des fondations humanitaires, vous dites que c’est le mal ?

          Décidément totalement coincés dans une idéologie débile et rétrograde pour être à ce point incapable de voir les choses sous un autre prisme que le méchant capitaliste n’est que méchant.


        • doctorix doctorix 8 décembre 2015 21:14

          @philippe913
          Vous êtes décidément tout ce que je déteste.

          La fondation Soros est très emblématique de ces pseudo ONG qui nes ont payées grassement que pour foutre le merde partout.
          Soros était le payeur des snippers de Maïdan, chargés de tirer autant sur les forces de l’ordre que sur les manifestants.
          Poutine l’a bien compris, et vire Soros ainsi que plusieurs ONG.
          Les USA ont parfaitement compris que les ONG étaient le meilleur moyen d’infiltrer le chaos chez les ennemis de l’Amérique. On les retrouve partout.


        • devphil30 devphil30 8 décembre 2015 11:48

          Son modèle est probablement bill Gates qui a procédé à la même entourloupe.


          Imaginez ces deux hommes ont sorti l’humanité de la nuit en nous permettant d’utiliser un ordinateur et de communiquer instantanément......

          Ce fût juste de l’opportunisme et ces deux personnes ont bien changé avec l’argent ...

          L’argent change les gens , même les adolescents perpétuels comme ils aiment à se montrer.

          Donner vraiment à des associations des millions ne devrait pas changer beaucoup leur quotidien 

          Philippe 

          • amiaplacidus amiaplacidus 8 décembre 2015 15:45

            @devphil30

            Ces deux hommes ont aussi en commun le fait d’avoir volé des logiciels développés par des « copains » plus doués pour la technique que pour le marketing et, surtout, moins roublards.

            Au passage, j’aime bien ton manchot d’avatar.


          • devphil30 devphil30 9 décembre 2015 16:48

            @amiaplacidus


            Le manchot provient d’une autre planète ou les gens sont moins intéressés par l’argent 

            Le vol est hélas la manière la plus rapide d’arrivée pour ceux qui n’ont pas créatif.

            Nous savons tous que le Dos provient d’IBM et que Bill Gates a su s’arranger pour le commercialiser avec les PC alors qu’IBM ne croyait pas dans la micro.





          • JL JL 8 décembre 2015 11:52

            «  Vous croyez vraiment que Peugeot produit des voitures, Michelin des pneumatiques et Aventis des médicaments ? Bien sûr que non ! Ils produisent des profits. » (Jean-Pierre Berlan)


            Ce que disent les fortunes insolentes aujourd’hui ? Elles disent que tout le génie des entrepreneurs - ce mot qui n’existe pas en français ! - qui réussissent à faire fortune réside dans le savoir faire des profits, peu importe comment : c’est un génie maléfique. Et ce sont ceux-là qui font valser le monde.

            • rocla+ rocla+ 8 décembre 2015 13:02

              Pareil pour le génie des Latécoère et autres inventeurs de l’ Aviation , 

              si l’ air n’ avait pas existé , aucun avion aurait pu voler . 

              C ’est tous des cons ces inventeurs . 

              Et il sont jugés très très cons par la foule de ceux qui auraient voulu 
              mais qui en on été incapables . 

              Les frustrés n’ ont que la solution de nier l’ existence du génie de ceux 
              qui bâtissent le monde au fur et à mesure des époques . 

              • tf1Groupie 8 décembre 2015 14:27

                Conclusion : il faut proscrire tout charité individuelle car ce serait contourner les règles communes !!!
                Ne pas donner c’est respect les règles !!!

                Voilà le genre de bêtise que l’on est prêt à dire quand on veut voir le mal partout.

                En conséquence de quoi l’auteur ne fait jamais aucun don aux oeuvres caritatives.
                Je vous laisse deviner ce que cela « dit de notre époque ».


                • charlie charlie 8 décembre 2015 15:48

                  @tf1Groupie

                  Moi, c’est pareil, après avoir payé mes impôts, je donne parfois aux restos du coeur, mais attention ! j’envoie le chèque à la mairie pour qu’ils puissent me dire, après vote du Conseil municipal, à qui j’ai le droit de donner……. c’est que je suis un démocrate scrupuleux.

                  smiley


                • tf1Groupie 8 décembre 2015 21:28

                  @charlie

                  C’est très bien : il est important de ne pas donner aux pauvres de manière inconsidérée, ce pourrait être considéré comme anti-démocratique.


                • doctorix doctorix 9 décembre 2015 11:41

                  @tf1Groupie

                  Il n’y aurait pas nécessité de donner si un partage équitable des richesses avait lieu au départ.
                  Par exemple une échelle de salaires limitée à 1/20.
                  Donner, c’est juste restituer le trop-perçu.
                  Nous sommes d’ailleurs tous des voleurs, puisque nous achetons des T-Shirts à 3 euros, faits par des petites mains mal payées ou même des enfants.
                  Nous ne donnons pas, nous nous donnons bonne conscience.

                • charlie charlie 8 décembre 2015 15:45

                  « Voilà pourquoi il ne faut pas se réjouir du geste de Mark Zuckerberg.  » 

                  Ah bon ???? Par contre, s’il n’avait rien fait, là on aurait pu « se réjouir » ?


                  Et puis distribuer sa fortune sans demander l’autorisation à la collectivité, c’est « contourner la démocratie » ?


                  On vit parfois dans un monde de dingues….. j’vous jure !


                  • Vinciboulette 8 décembre 2015 20:45

                    @charlie
                    euh ... depuis quand créer une fondation c’est distribuer sa fortune ?


                  • doctorix doctorix 9 décembre 2015 12:06

                    @charlie

                    Encore une erreur.
                    Gates ne touche pas à sa fortune, mais distribue les intérêts pour éviter le fisc.
                    Sur l’emploi de ces sommes, il y a beaucoup à dire...
                     la fondation Bill Gate n’utilise pas ses 67 milliards, elle ne reverse que les dividendes en spéculant un maximum sur les marchés financiés. Les dividendes sont alors reversés à des ONG pour des projets sélectionnés, qui comme par hasard sont très liée à l’industrie pharmaceutique et agro alimentaire. Par exemple, Bill Gate finance des ONG qui achètent des semences Monsanto OGM, pendant que Bill Gate récupère d’autres dividendes de ses investissement chez Monsanto. Et quand en Afrique les OGM ne sont pas acceptés, la Fondation Bill et Mélinda Gate finance des activités de lobby pour imposer les OGM. Et pour être certains de bien contrôler la partie il y a 5 anciens employés de Monsanto dans la Fondation Gates.
                    (...)
                    La fondation Bill Gate à investie 10 milliards dans MC Donnel Douglas FIN Corp… vous ne savez pas ce que c’est… c’est une industrie de l’armement, vous savez ces armes qu’on vend aux dictateurs Africains dans les 2 camps pour qu’ils s’entretuent pendant que les industriels pillent les matières premières d’Afrique.
                    Beaucoup à lire encore ici :
                    Alors, que reste-t-il du bienfaiteur de l’humanité ?


                  • charlie charlie 9 décembre 2015 13:15

                    @doctorix

                    Mais qui parle d’un « bienfaiteur de l’humanité » ?? je préfère un milliardaire qui donne, d’une façon ou d’une autre (même avec profit), pour une « bonne » cause que du même qui nous fait un bras d’honneur en se faisant construire des palais pharaoniques.

                    La question n’est pas là. C’est à l’Etat de réguler des différences de fortune absolument indignes et à les réduire à de l’acceptable.

                    Mais même là, dans une échelle de 1 à 20, j’espère que ceux qui auront 20 fois plus que les plus pauvres, sauront penser aux moins chanceux, à faire du mécénat et à faire tourner leur fric.



                  • doctorix doctorix 9 décembre 2015 15:20

                    @charlie

                    Le mieux, c’est pas de milliardaires du tout.
                    Quant à l’Etat, ce n’est pas un cadeau.
                    Voici ce qu’on peut en penser :

                    Gaston Leval (XXème siècle)

                     

                    “En règle générale, c’est le travail de l’ensemble des Hommes et des générations qui se sont succédées au cours du développement historique qui a permis à l’humanité de s’élever, de se perfectioner. Ce n’est pas par l’activité de l’État.”

                    “Notre première constatation est que l’État, quel que soit son degré de perfection ou d’imperfection, est le fruit de la guerre et se maintient par toute forme de guerre.”

                    “Quelle que soit son origine, l’État nous apparaît donc comme une force étant constituée d’elle-même, pour elle-même, pour des raisons de domination politique et d’exploitation économique, grâce à la prédominance des armes, à l’assujettissement des masses, politiquement assuré. Encore une fois ce n’est pas le pouvoir économique qui a engendré le pouvoir politique, mais le pouvoir politique qui a donné naissance au pouvoir économique.”

                    “Loin d’être la conséquence d’une longue évolution économique donnée, des changements de modes de production, des rapports naturels entre les hommes sous l’influence de facteurs sociaux et d’éléments sous-jacents, l’État est bien l’œuvre des aventuriers et des exploiteurs qui savent s’imposer par la force, en premier lieu ou par la ruse. C’est la caste des fonctionnaires qui a créé ses fonctions pour en vivre, qui a inventé de toutes pièces l’appareil dont ele se sert pour justifier de son existence. L’explication est simple, prosaïque même.”

                    “Dans l’histoire, l’État a agi sur l’économie à son bénéfice et au détriment de ses sujets, non seulement par l’action de la fiscalité, mais comme exploiteur direct du travail et de l’effort des hommes. Par conséquent il est insensé de voir en lui un instrument d’émancipation.”

                    “Tout gouvernant centralisateur est un despote, tout despote est un centralisateur, ce qui se répercute, pratiquement, dans la structure même des nations et dans le respect ou l’offense à la liberté. Voilà un axiome qu’on ne devrait jamais oublier.”

                    “Le centralisme d’État est une entreprise de domestication aux prolongements universels.”

                    “L’État apparaît dans l’histoire comme le résultat du droit du plus fort, de la violence et de la barbarie. Un État qui ne s’appuierait pas sur le glaive serait une contradiction. L’État, c’est la guerre au dehors et la répression à l’intérieur. C’est même aussi la guerre à l’intérieur entre les dynasties, les familles royales, les groupements d’intérêts, les partis politiques. L’humanité n’a que faire de ces rivalités pour s’élever.

                    Nous sommes entrés dans une phase de l’histoire où il faut choisir : l’État ou la Société. Le progrès des techniques de production précipite la diminution de la masse des producteurs. Il y a transfert de ces populations actives aux activités parasitaires, le tout s’amalgamant avec le secteur tertiaire (des services et de l’administration) où, à côté d’activités sociales parfaitement utiles, pullulent les fausses activités et les fausses professions. Ce n’est pas du tout délirer que de craindre qu’avant un siècle, le monde des parasites s’impose sur le monde des producteurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès