Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Société > Censure d’une campagne promotionnelle dans le métro parisien

Censure d’une campagne promotionnelle dans le métro parisien

Les quelques 300 affiches promotionnelles pour le dernier spectacle de l'humoriste Stéphane Guillon ont été collées puis immédiatement décollées ou recouvertes ce jeudi 26 janvier dans les couloirs du métro parisien. Un terrible cas de censure à peine justifiée. 

Rien de choquant pourtant lorsqu'on regarde l'affiche : pas de situation de consommation de cigarette ni d'alcool, pas de caractère sexuel, pas de discours religieux ou sectaire, pas de propagande politique. Rien qui puisse être contredit par un règlement ou une loi (type loi Evin par exemple). 

Et pourtant...

La phrase d'accroche "En mai 2012, Stéphane Guillon s'en va aussi..." dérrange, et pour cause elle fait de la politique. 

C'est en tout cas ce qu'affirme Métrobus en expliquant par ailleurs que la convention de la RATP stipule qu'il est interdit d'afficher des slogans politiques ou religieux dans le métro, tout en insistant sur le fait que l'agence de communication Mermon n'a pas fait parvenir l'affiche à leur agence juridique en amont. 

Alors censure crédible ou injustifiée ? 

Il faudra nous expliquer en quoi l'accroche revêt un caractère politique à proprement parler. 
Même s'il est impossible de nier son allusion aux événements politiques qui surviendront en mai 2012 (à savoir les élections présidentielles), linguistiquement cette phrase reste totalement apolitique. 

L'affiche mérite donc d'être publiée et relayée au plus grand nombre pour dire NON à la censure. 

Miss Tinguette pour AgoraVox

Sources : Libération & 20minutes



Sur le même thème

Avec l’invention grotesque de « Captain Europe », la propagande européiste prouve qu’elle est aux abois
Un Syndicalisme dévoyé
Les "élites" belges à la dérive : de la novlangue et de l'extrême-droite
Ramadan et mosquée : les liaisons dangereuses de la République laïque
La nouvelle arme des patrons : la "Light Footprint Strategy"


Les réactions les plus appréciées

  • Par Aldous (---.---.---.209) 27 janvier 2012 12:20
    Aldous

    @daniel,


    La lutte contre le censure est un sujet noble, d’autant plus qu’il s’agit d’un spectacle et non de lessive. Empecher un artiste de faire la promotion de son spectacle en censurant ses affiches n’est pas digne d’une democratie.

    @miss votre article est tres bien a un seul detail, repris par daniel : le titre ne « fait » pas de la politique.

    Ce n’est en rien un slogan politique, il n’y a aucun propos d’ordre politique dans la phrase.

    Juste un allusion a la date des élections. Mais il me semble que des vendeurs de camenbert on déjà fait ce type d’allusions sans que ça gêne la ratp.

    Alors pourquoi la ratp trouve-elle de la politique la dedans ?

    Elle extrapole par rapport à l’éviction de Guillon de France inter et anticipe un probleme politique avec Sarko. Ce qui transorme Guillon politique alors que ce n’est qu’un comique, c’est l’acharnement de Sarko. 

    C’est donc bien de l’autocensure abusive.

    Analysons maintenant le titre de façon honnête.

    En mai 2012 S. Guillon s’en va aussi...

    Pour trouver cela politicien il faut interpreter comme ceci :

    Mai 2012= élections

    Il y a bien des élections en mai mais le monde ne se résume pas a ça. Alors, bon, admetons que citer le mois d’une élection soit un premier indice.

    S’en va + Aussi=Sarko

    Ben là, on est en plein dans le défaitisme ambiant de la majorité car rien n’indique qui est désigné par aussi. Ca peut tres bien designer les ministres (Besson ?) et alors il n’y a aucune allusion partisane puisque quel que soit le resultat des élections, on change de gouvernement aprės des législatives.

    Et puis en dehors de la majorite, il y a plein de monde qui va partir en mai. Notemment les deputes battus qui sont de tous bords. La encore, rien ne permet de dire qu’il y a un message politique dans le titre.

    Bref personne n’est nommement designe et on en vien donc a censurer pour des subjectives, exactement comme a l’epoque du mariage de Figaro.

    Ce qui craint, c’est que la craite du couroux du nain a talonnettes amene des gens a se comporter avec autant de servilité.






  • Par Aldous (---.---.---.209) 27 janvier 2012 12:26
    Aldous

    Pour des interprétations subjectives...


    D’ailleurs c’est une belle connerie de la part des censeurs qui vont faire un martyr de Guillon...

    Bien vu l’aveugle !


  • Par parkway (---.---.---.169) 27 janvier 2012 13:09

    je confirme : être subtil n’est pas interdit par la loi

  • Par voxagora (---.---.---.52) 27 janvier 2012 14:44
    voxagora
    Il s’agit effectivement de censure, mais une censure terrible et terrifiante :
    c’est le niveau au-dessus de la censure brute et directe de la RATP censurant S.Guyon,
    c’est de l’auto-censure, de l’amputation volontaire d’expression,
    de la privation volontaire d’espace de liberté d’expression.
    Car dans cette affiche rien ne viole aucune loi.
    mai QUI donc s’en va en 2012 ? 
    des MILLIONS de français vont, en 2012, s’en aller. Ici ou là, d’une manière ou d’une autre etc..
    PARMI ces millions de français, des politiques vont être remplacés par d’autres politiques,
    un président de la république va peut-être quitter l’Elysée.
    Les citoyens décideurs de l’affichage RATP SUPPOSENT à S.Guillon une PENSEE politique,
    et SUPPOSENT qu’elle vise .. (mon dieu je n’ose pas écrire SON NOM ....)
    Je fais comme l’auteur de l’article, surtout pas de nom ...
    Les citoyens décideurs de l’affichage RATP ont tellement peur de déplaire et d’en payer le prix,
    qu’ils s’autocensurent, et ça ricoche sur S. Guyon.
    Je dis ça, mais je ne suis pas tranquille,
    internet aujourd’hui, c’est comme l’espace affichage du métro,
    il vaut mieux faire gaffe : tout ce qu’on écrit peut être utilisé contre nous.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires