Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Centrales en danger

Centrales en danger

Personne n’ignore que les centrales nucléaires ont besoin d’une grosse quantité d’eau pour refroidir les réacteurs.
Or, le réchauffement planétaire diminue le débit des fleuves, ce qui pose problème à l’exploitant, car le rejet de l’eau dans le fleuve lequel ne doit pas dépasser28°.
Un véritable casse tête pour ceux qui gèrent les centrales nucléaires, car il faut 100 litres d’eau par kilowatt produit.

En été, l’eau est plus chaude de 1,5°, et le débit des fleuves français a baissé en moyenne de 50% en septembre 2008.

Un autre problème surgit : la disparition des fournisseurs de pièces qualifiées pour les centrales.
Un exemple parmi d’autres : les câbles électriques prévus pour fonctionner en condition accidentelle ne sont plus fabriqués.
« Pour refabriquer ce genre de pièces, il faut un délai de 4 à 5 ans, un délai qui nous donne parfois des sueurs froides » reconnaît Dominique Minière, président de la SFRP (société française de radio-protection / EDF).

Le problème principal demeure la durée de vie des centrales : celle-ci avait été établie à 25 ans environ.
Or, par souci de rentabilité, il est question de prolonger cette durée de vie.
Ce qui multiplie d’autant les risques.

34 réacteurs (plus de la moitié du parc) sont concernés par cet allongement de durée de vie, puisqu’ils ont été conçus entre 1977 et 1987.

Les frais d’entretien des 58 réacteurs se montent à 1 milliard d’euros tous les ans, et plus le réacteur vieillit, plus ces frais augmentent.

Le passage de 25 à 40 ans pour l’ensemble du parc à « prolonger » est estimé à 3,4 milliards d’euros.

Cette année, il y a la visite décennale, et elle commence au Tricastin. (là où se sont produits les accidents à répétition de cet été).
Le réacteur sera mis à l’arrêt 4 mois, et la cuve va être inspectée.
Or si cette cuve présente une forte dégradation, la décision de la changer ne sera pas prise, pour des raisons évidentes de coût, et la centrale sera arrêtée définitivement, ce qui remettrait en question la prolongation de durée de vie des 33 autres réacteurs.

On le voit, EDF est en façe d’un dilemne, car 78% de l’électricité consommée par les Français provient du nucléaire, dont la moitié provient des « vieilles centrales ».

La solution EPR ne résout rien, car chaque réacteur est estimé à 3,3 milliards d’euros, sans compter les dépassements attendus, si l’on prend comme exemple l’EPR finlandais (+1,2 milliards)

Le 14 mai 2008, le Wall Street Journal estimait le prix d’un réacteur nucléaire à 12 milliards de dollars, soit 4 fois plus que ce qui était estimé auparavant, et c’était avant la crise.

L’EPR de Flamanville, évalué à 3,3 milliards d’euros, est aujourd’hui estimé à 4 milliards d’€, mais selon le site bakchich.info, ce montant est encore largement sous-évalué.

Pour les Allemands et les Italiens, l’estimation se monte à 5 milliards.

Quand à ITER, son coût est estimé au moins au double.

Aujourd’hui, EDF et AREVA ont perdu environ 55% de leur valeur en bourse depuis le 1er janvier.

« Réactiver la chaîne de construction des centrales nucléaires, et le savoir-faire, c’est 5 fois le projet airbus A380
 » affirme Dominique Finon, directeur adjoint du programme énergie au CNRS.

Sommes-nous pour autant en sécurité ?

Au bout de seulement dix ans, la paroi interne de l’enceinte de 24 de nos centrales présentent un taux de fuite anormal.
Mais çà n’a pas affolé Jean Pierre Hutin, directeur des programmes R&D ches EDF.
« pour rétablir l’étanchéité, il suffit d’enduire les zones fissurées avec de la résine » affirme-t-il.
Sauf que dans certains cas, il aura fallu recouvrir le quart de la surface avec cette résine.

Ce qui est encore plus inquiétant, ce sont les résultats pour le moins décevants de la quasi-totalité des contrôles de sécurités, inopinés, ou même annoncés.
Un délai de près d’une heure en moyenne à été constaté alors qu’il faudrait être opérationnel en au moins 15 minutes.

Au moment ou de nombreux pays se tournent résolument vers des solutions de remplacement moins dangereuses, il est dommage de constater l’entêtement du chef de l’état à promouvoir son cher (très cher) nucléaire.

Car comme disait un vieil ami africain :
« Le feu qui te brûlera, c’est aussi celui qui te chauffe ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.34/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • sobriquet 4 mars 2009 13:44

    Pour info, la construction de Superphénix était sensée coûter 4 milliards de francs, et en a coûté en réalité 10 milliards.

    Question ouverte : Rejeter de grandes quantités d’eau à 28°C dans les rivières, ça ne favorise pas la prolifération d’agents pathogènes ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 14:12

      Sobriquet,
      bien sur, non seulement la prolifération d’agent pathogènes, mais aussi la disparition des poissons,
      ceux ci sont déjà interdits a la consommation dans la plupart des grands fleuves français, suite à différentes pollution, (voir mon article "attention, poissons dangereux")
      ce qui n’arrange pas leurs affaires.
      ni les nôtres,


    • Linz 4 mars 2009 22:13

      A Sobriquet

      Vous êtes loin du compte en ce qui concerne le coût de Superphénix ; selon la Cour des Comptes, le coût final est de 60 Milliards de F !!


    • Epeire 5 mars 2009 11:12

      Effectivement, la température de l’eau affecte beaucoup les fleuves à côté, toute la faune peut s’en trouver modifiée, sachant aussi qu’il y a moins d’oxygène dans les eaux chaudes. ça a déjà été observé.


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 14:06

      Epeire,

      certains vont avancer que ce sera pratique pour faire des élevages d’alligators,
      pas sur que ce soit du gout des riverains ?
      merci de ton commentaire,


    • chems eddine Chitour 4 mars 2009 14:16
      On doit choisir entre la peste et le choléra !
      Le nucléaire présente beaucoup de danger qui ne sont plus à presenter, dont le plus important la radioactivité. Pour l’uranium la demie-vie est de 24 000 ans. C’est dire s’il sera encore dangereux à cette date. Les réacteurs nucléaires vieillissent mal. Une centrale désaffectée pose problème . En principe et si on devait appliquer le principe de précaution stricto-sensu, le reacteur devrait être protégé par un sarcophage de béton. Le parc vieillissant dans une vingtaine d’années tout le parc français actuel devrait être renouvelé. Les énergies renouvelables ne pourront pas remplacer le nucléaire rapidement. De plus les énergies fossiles ( pétrole et gaz naturel) seront de plus en plus rares et difficiles à mettre en oeuvre du fait de leur cout notamment grévé par l’obligation de ne pas polluer. Le nucléaire restera un mal necessaire tant que les réserves d’uraniu seront disponibles. On pense à une cinquantaine d’années car l’addiction au nucléaire commence à touchertout le monde ; 
      ", L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a calculé que, pour parvenir à baisser de moitié le niveau des émissions entre 2010 et 2050, il faudrait construire 32 réacteurs chaque année durant cette période, soit quelque 1280 unités. Avec, à terme, toujours selon l’AIE, une "économie" de CO2 de 6 %.
      Le bimestriel américain Mother Jones cite une étude publiée début 2008 qui indique que les réserves d’uranium exploitables dans le monde déclinent rapidement et que, évidemment, "si la filière est amenée à se développer, ce déclin n’en sera qu’accéléré". ( voir courrier international le 3 mars 2009)

      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 14:19

        Chems eddine chitour,

        je partage votre analyse,
        elle peut sembler catastrophique à certains,
        et je la trouve extrèmement lucide,
        merci.


      • tomasi75 4 mars 2009 14:29

        tres bon article
        voici un blog qui commente toute l’actualité de manière décalé

        http://voxx.over-blog.com/


        • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 14:35

          tomasi75,

          merci de ce lien tout a fait efficace,
          cordialement


        • pallas 4 mars 2009 15:03

          l’auteur dit des mensonges,


          Il n’y a pas de rechauffement climatique plusieurs scientifiques l’ont dit et prouver, c’est un complot des ecolos veulent un retour en arriere de la societe.


          De plus centrales nucleaires ne posent pas de probleme et il n’y a pas de pollutiobn radioactive, il y a des radiations Naturels qui est emit du sol et elles sont bien plus fortes que celle autorisé par les normes.

          L’auteur veut un retour en arriere de la societe.


          • Gasty Gasty 4 mars 2009 15:23

            J’en étais sûr ! Olivier Cabanet est un subversif, c’est un agent qui s’est secretement infiltré sur Agoravox.

            Alors que tout va bien dans le meilleur des mondes, il nous sape le morale, il est à la solde des groupes pharmaceutiques qui nous vendent des anti dépresseurs.

            Vendu !....

            Merci Pallas.


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 15:28

            gasty,

            ce n’est pas juste,
            il m’arrive d’annoncer de bonnes nouvelles,
            mais c’est vrai que ces temps-ci, elles ne le sont pas,
            désolé.
            cordialement


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 15:33

            pallas,

            il va falloir ouvrir les yeux,
            même si quelques pseudo scientifiques (lire mon article "claude allegre, cet étrange scientifique") affirment le contraire, le réchauffement planétaire est aujourd’hui une triste réalité,
            la banquise fond, les glaciers aussi, la température en australie a augmenté considérablement, et pas plus tard qu’hier, sur france culture, il était évoqué sérieusement la disparition des kangourous...
            saviez vous qu’en Suisse, d’immense baches ont été disposées sur les glaciers pour ralentir leur fonte ?
            désolé,


          • Romain Desbois 5 mars 2009 00:34

            C’est connu allègre est un illustre climatologue. D’ailleurs n’a -t-il pas dit lors d’une émission TV : "en tant que scientifique, je suis ispo facto compétent dans toutes le sciences".

            On mesure là le degrè de suffisance de ce monsieur qui au demeurant ne dit pas que des conneries.
            D’ailleurs il ne nie pas vraiment le réchauffement climatique, il nie plutôt le rôle de l’huamin dans l’affaire.

            Or c’est secondaire de savoir si l’humain est responsable ou non du changement climatique. Ce qui compte c’est que peut faire l’humain pour en réduire les conséquences, voire inverser le phénomène.

            Il parle aussi du problème de l’eau, à juste titre mais n’arrive pas à percevoir que le changment climatique est un facteur aggravant du problème.


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 07:45

            Romain Desbois

            il s’est aussi illustré dans les colonnes du canard enchaine,
            il prétendait qu’une boule de pétanque et une balle de tennis que l’on laissaient tomber arrivaient ensemble en meme temps,
            il avait oublié une donnée importante : la résistance de l’air,
            pour un scientifique c’est pas fort...
            il a fallu que Sharpak (prix nobel qd meme !)prenne sa plume dans les colonnes du canard pour calmer et raisonner le "scientifique"...


          • lineon 5 mars 2009 10:27

            Pallas va habiter au tricastin et surtout n’oublie pas tes pastilles d’iode qui soit dit en passant sont introuvables dans les pharmiacies de ma région.


          • Avallis Avallis 4 mars 2009 15:09

            Une idee comme une autre pour etre hyper-ecolo qui en plus va regler le probleme du chomage : Mettre tous les chomeurs a courrir dans de grandes roues qui feront tourner des dynamos. Ca ou des galeres ou les rames sont connectees a des dynamos tout pareil.
            Plus de chomage, c’est ecolo et on pourrait meme penser a recuperer la chaleur pour l’eau des douches et les sueurs pour les recycler en eau a boire et chaleur .

            C’est une boutade. Mr Cabanel nous ressort ce cheval de bataille toutes les 2 semaines smiley
            N’empeche que ...

             


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 15:42

              avallis,

              vous ne pensez pas si bien dire,
              j’évoquais dans un article récent un projet japonais ;
              un tapis de quelques mètres carrés installé dans une gare va récupérer l’énergie fournie par le piétinement des voyageurs, et cela permettra de faire fonctionner divers appareils électroniques : bornes pour les billets, portillons, etc...
              vous devriez leur transmettre votre idée, et déposer le brevet auparavant,
              on ne sait jamais.


            • foufouille foufouille 4 mars 2009 15:36

              @ olivier
              quand il fait trop chaud, il ne faut pas oublier les canons a eau qui refroidissent les toursde "refoidissement" des centrales


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 15:43

                Foufouille,

                merci de l’avoir rappelé,
                c’est exact.


              • foufouille foufouille 4 mars 2009 18:07

                en plus delirant car les belges et les autres avaient prevu le probleme
                on a meme du acheter plein d’unite kilowatt en bourse


              • Linz 4 mars 2009 22:26

                Linz à Foufouille

                Utlle rappel de ce qui s’est passé lors de la canicule de 2003, oû on a pu voir ce que la haute technologie nucléaire est capable de bricoler devant un problème pourtant prévisible !


              • pallas 4 mars 2009 17:31

                Le rechauffement climatique n’a pas ete prouvé, le danger des centrales nucleaires n’a pas ete prouver, les danger des ogms n’a pas ete prouver. Rien a ete prouvé sur la dangeureusité de ces choses la, c’est "du ont dit" et rien d’autre, uniquement de la Propagande de groupuscule ecolo qui sont aux services certainement de firmes ou de multinationnales qui ont des but inconnues. Faire peur aux gens pour mieu les asservirs ? aucune idée, mais cette immonde propagande sur le danger du nucleaire, le tel portable, le rechauffement climatique est immonde et immoral et jamais prouver scientifiquement. La population Française ne se fera pas avoir par cette hodieuse manipulation mediatique.


                • foufouille foufouille 4 mars 2009 18:08

                  @ pallas
                  tu connais tchernobyl ?
                  tes post SF sont bien mieux


                • Jeffsurmer Jeffsurmer 4 mars 2009 18:15

                  Ce n’est pas croyable de dire autant d’ânerie. Il y a danger en tout point de vue, l’homme n’est pas fait pour vivre en dehors de la nature, la technologie qu’il a créée doit être aux services de l’espèce humaine et non le contraire, exactement ce qu’il se passe actuellement et il en perd rapidement le contrôle par manque de moyen financier et bien d’autre chose. L’homme doit se plier à certaines lois édictée par cette nature ...... Sinon elle aura vite fait de se débarrasser de son parasite.... Ne soyons pas pessimiste, mais le vent tourne à la tempête....


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 22:41

                  jeffsurmer
                  à l’évidence, nous construisons notre propre punition,
                  on finira par comprendre que la terre est un être vivant, et que si nous ne sommes pas capables de comprendre qu’il nous faut vivre en harmonie avec elle, nous en subissons les conséquences,


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 4 mars 2009 17:44

                  Bonjour Olivier, le combat continue,

                  si les cahiers des charges incluaient les dépassements de coûts, lors des appels d’offres, bien des études de systèmes alternatifs deviendraient compétitifs et auraient emporté les marchés. L’Etat se sert de ces lourds dossiers pour détourner des fonds secrets, espérant que ceux-ci suffiront à combler les déficits occultés. non seulement nous allons être entravés par la hausse prochaine du pétrole, de l’uranium qui suivra, mais en plus, les sommes occultes sont des rustines dérisoires. Tous ces mauvais choix successifs accumulés sur le long terme mènent au pied du mur, Mais comme nous serons à l’arrêt, le choc sera moins brutal.

                  Je ne me contente pas de critiquer, j’apporte des solutions. Pour le même prix, on pourrait dans les vingt ans avoir remplacé et transféré toutes les sources d’énergie à domicile et installé des stations service tous les cent mètres pour le transport. Et ce système est exportable sur l’ensemble de la planète, alors que l’actuel, largement promotionné par nos pays riches ne sont nullement généralisables à l’échelle mondiale.

                  Avez vous remarqué comme les opposants au nucléaire ont baissé les bras et abandonnent leur combat ? C’est bon signe, les esprits sont échaudés par l’effet " crise "et les prochains votes pourraient révéler des surprises.

                  Bien à vous.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 22:47

                    Lisa Sion,
                    j’apprécie toujours autant vos analyses,
                    justes et mesurées,
                    mais ne croyez pas que le front antinucléaire ait baissé les bras,
                    j’ai toujours pensé que le bon sens finit un jour ou l’autre par triompher,
                    meme si parfois, c’est un peu tard...
                    remember tchernobyl
                    a bientot...


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 mars 2009 00:28

                    Excusez moi, Olivier,

                    je voulais dire les défenseurs du nucléaire qui venaient dans vos fils soutenir la filière avec des arguments usés, que l’on pouvait retrouver sur tous les articles en train d’essayer de vous soumettre à la loi du dieu vivant...alors que c’est le diable même. j’ai ce curieux sentiment qu’ils sont entrés en phase de réflexion au point qu’ils se demandent maintenant pour qui roulaient-ils ! On ne voit plus les durs comme fer défendre corps et âmes la pensée unique " le nucléaire sinon rien ". A bientôt.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 mars 2009 07:59

                    Lisa Sion,

                    c’est bien ce que j’avais compris,
                    et je remarque comme vous que le discours "pronuc" est en train de s’affaiblir,
                    la preuve, l’un des plus virulent, au pseudo de krolik, qui ne manque par d’R (heureusement pour lui) était prévenu de cet article, des hier,
                    or je constate qu’il ne s’est pas manifesté.
                    qui ne dit mot consent, non ?

                    et merci de vos commentaires, toujours les bienvenus,


                  • TSS 4 mars 2009 17:44

                    Pallas prend les mêmes libertés avec l’orthographe que F.Lefèbvre le porte parole de l’Inculte !n’y aurait il pas

                    anguille sous roche ?

                    quand au rechauffement, bien réel, il amenera effectivement un refroidissement à terme par ralentissement

                    puis arrêt du Gulf Stream... !!


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 19:31

                      TSS,
                      je ne peut qu’appuyer vigoureusement votre commentaire,
                      j’ai écrit cela en long en large et en travers, avec preuves à l’appui dans différents articles sur av :
                      "ainsi fond, fond, fond", "l’agonie du gulf stream",
                      les liens et les preuves de ce qui est avancé sont nombreux, et il faut une bonne dose de manque de discernement pour ne pas le comprendre, l’accepter...


                    • pallas 4 mars 2009 18:31

                      Je suis désolé de vous contre dire, mais absolument rien a ete prouvé, le rechauffement climatique est un mensonge, il n’a pas ete prouvé, moi je ne vois que les Preuves et actuellement c’est de l’ordre du Mythe. Mon orthographe est peut etre mauvaise, mais si c’est le seul argument pour justifier des idéeaux voulant faire peur a la Population, alors cela prouve que c’est une Grosse Manipulation. Donner des preuves sur le rechauffement climatique ? sur la dangereusité des ogms ? sur le danger des telephones portables ?. Il n’y a absolument aucune preuve sur aucuns des sujets. Les mefaits de la cigarette ont ete Prouvé et donc il y a eu action, d’ailleur, la repression contre le tabagisme n’est pas suffisant, il faudrait aussi l’interdire dans les lieux privées pour proteger les non fumeurs et surtout les enfants.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 19:25

                        Pallas,

                        mais alors que vous faut-il comme preuves ?
                        vous auriez du faire le voyage avec la mission tara, qui est rentrée l’an dernier d’une mission en arctique et qui a constaté de visu la fonte évidente de la banquise,
                        ou seulement aller sur internet, et sur google ou ailleurs, découvrir les images prises du ciel montrant la différence évidente de la superficie de la banquise...
                        si vous n’appelez pas çà des preuves, que vous faut-il ?


                      • sobriquet 4 mars 2009 22:14

                        @Pallas

                        Prouvez-nous donc que rien de tout cela n’a été prouvé, et si vous n’en êtes pas capable, cessez de colporter de tels ragots.

                         smiley


                      • Linz 4 mars 2009 22:30

                        Linz à Pallas

                        Vous avez raison : on a même pas réussi à prouver la dangerosité de l’automobile, c’ est dire !


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 2009 23:08

                        sobriquet,
                        pallas doit avoir des actions dans le nucléaire,
                        je n’explique pas autrement sa mauvaise foi évidente,


                      • lineon 5 mars 2009 10:34

                        Pallas tu tourne en 78 tours. Je plaint tes gosses.


                      • Epeire 5 mars 2009 11:37

                        Pour se persuader du réchauffement, il suffit de penser à la dernière ère glaciaire : si nous en sommes sortis, c’est bien parce que le climat s’est réchauffé graduellement, logique. (oui, au départ c’est un phénomène naturel). Là où notre espèce intervient c’est qu’elle a accéléré le processus, ce qui le rends dangeureux. C’est "tout" ce qui peut être dur à croire à première vue.


                      • sisyphe sisyphe 5 mars 2009 12:23

                        Soyez sympas avec Pallas ; évitez de lui répondre ; déjà qu’il a un mal fou à comprndre ce qu’il lit, et à s’exprimer, si, en plus, vous l’obligez à penser, ça va être un traumatisme terrible. 

                        Le replier suffit largement. 
                        Merci pour lui et tout le personnel soignant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès