Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Ces monstres qui nous gouvernent

Ces monstres qui nous gouvernent

On dit du Grand Créateur originel qu'il a reproduit l'humain à son image, non sans avoir exploré toutes les voies possibles jusque là. L'humain, lui, suprême stade, a ensuite artificiellement cloné toute la création à l'identique, mais tout en exploitant aussi toutes les voies du possible, mais de quoi est-il le créateur ? L'homme n'a au bout du compte rien inventé, il a entièrement recopié et reproduit en synthétique l'essentiel de l'éventail des créations originelles. Il s'attribue toute paternité et surtout tout bénéfice après brevets et vente de fausses copies de fausses imitations de plagiats grotesques, de l'infiniment grand soleil que l'humain reproduit en boite jusqu'à l'infiniment petit.

L'humain et ses outils tels le net ne sont que des entreprises de reproduction en gros. Gros plan pour le sexe ( 157,000,000 de résultats ) la plus florissante marque de reconnaissance ayant participé à l'essor du net, et petit plant pour la plus honteuse des entreprises de reproduction en petit : Monsanto ( 16,800,000 ). Les organismes génétiquement modifiés ne sont il pas qu'une expérience de reproduction aux conséquences hasardeuses tristes et dangereuses, puisque menée jusqu'à maturité sur 810 opérations dont 809 obsolètes et perdues avec un seul point commun entre toutes : elles sont toutes stériles puisque leur adn ne peut se nouer et s'unir d'amour avec un autre semblable dans une danse sensuelle et terriblement Sexuée...Les milliers de laborantins seront de toutes façons grassement payés par l'administration qui légalisera. Cette même administration fait désormais appel à une entreprise privée pour émettre de la monnaie papier dont la valeur était autrefois indexée sur le métal le plus noble. La valeur de ce papier était aussi consécutive à un travail accompli mais elle est désormais entièrement fictive. Tout est faux, payable à crédit variable et se rétractant au bon gré du plus gourmand des hommes, les amis en chef du petit Césarkozy et sa bande de potes, heu....que dis-je de despotes !.

Deux yeux, une bouche et un nez, quatre pattes avec même un front à lunette, la perfection du détail est respectée avec le pot d'échappement sauf que c'est lui qui émet le son, équivalent parfois au volume près, au bourdonnement de certains insectes volants. D'ailleurs les motocycles étasuniennes reproduisent même de véritables concerts de pets à répétition sans même que la honte ne vienne à la conscience des biqueurs, révélant une certaine vulgarité affichée ouvertement par certains d'entre eux. Vu d'au dessus et au ralenti, tous ces ustensiles de transport individuel sont schématiquement des répliques symétrique et sonores à la fréquence près. Projetez vous d'un cran au dessus, à l'échelle des fourmis, la similitude avec un rallye sur terre vu d'hélicoptère doit être frappante.

Ce magnifique helicoptere avec ses grands yeux globuleux, survolant en rase motte ce champs d'organismes génétiquement modifiés et brevetés et répand de ses longues rampes des pesticides à tout va. Savez vous que les homologues naturels de ces géants, les libellules si fragiles, vont peut-être toutes mourir sous le vent du poison... Ne peut on pas lire dans ce triste destin le pouvoir qu'une seule machine mécanique vivante instaure sur ses équivalent naturels.

Vu à cette échelle, les hommes au boulot ne sont que les soldats civils au service d'un seul maitre dominant la flotte de robots tueurs entièrement dévoués. Son désir de faire mordre la poussière au plus grand nombre n'est motivé que par le nombre effarant d'équivalent chevaux de toute sa flotte de chauffeurs et de moteurs. Pour les plus grands, un seul euro par cheval par mois peut justifier la paye démesurée que les grands patrons de ce monde encaissent.

Ces monstrueux tracteurs ne ressemblent ils pas à des chars d'assaut ou Dassault  ? Cet énorme chargeur à pince, n'est il pas la réplique lointaine d'un scarabée sur roue, condamnant à l'écrasement l'ensemble des insectes rampants qui croiseraient sa route. Ce mille pattes n'est il pas le nom professionnel qu'attribuent leurs chauffeurs aux poids lourds transporteurs. L'ensemble de ces engins est purement monstrueux pour un humain sensible, qu'en est il pour les petits insectes qu'ils écrasent sans aucun état d'âme sur trente centimètres d'épaisseur et de largeur.

Nombre d'entre eux ont des noms d'insectes comme cette célèbre coccinelle, ne ressemble elle pas exactement à son homonyme les taches oranges ou noires en moins. Les Ford Scorpio, Opel Manta, la Cougar, Panthéra, Cobra, ne s'identifient elles pas aux méchantes bêtes nommées ? Quand à ceux qui les conduisent, paf  ? La machine insensible et brutale ne l'est pourtant que par la volonté de celui qui la conduit, ce petit cerveau et ces bras qui s'incorporent dans le crane vide de la monture mécanique. Le grand patron d'un grand groupe international a absolument besoin du plus grand nombre d'esclaves soumis pour assurer la production de mort massive utile à son plan de destruction géante. Ne nous étonnons pas que la sensibilité meure à petit feu dans ces conditions.

Vu avec le regard de l'être humain sensible qui sait se projeter dans l'espace, l'ensemble de ces appareils pétaradant voire parfois hurlant est monstrueux. Pas encore assez aux yeux de celui qui a refermé petit à petit ses sens ou chakras pour ne plus souffrir et ne plus percevoir l'horreur quotidienne absolue. Il s'accoutume progressivement comme la grenouille s'endort dans la casserole sous le gaz, à petit feu. Il n'est pas question de mépriser pour autant ce dernier sachant que c'est le système qui a choisi quantité de choses contre lui, un peu comme l'indien qui aurait choisi de vivre dans sa grotte avec vue sur la crique sauvage et sous les yeux duquel se serait installée une autoroute et des rangées d'immeubles gris.

Là où les êtres réputés « sauvages » s'excusaient auprès de Mère Nature avant de tuer pour prélever et s'en nourrir, les êtres aujourd'hui dits « civilisés » détruisent sans détour la nature et la reproduisent en parallèle sans même s'excuser mais plutôt en s'en glorifiant. L'humain se gausse de fausses copies dans tous les domaines y compris pour ses repas.

Même l'avenir de ces élites botoxées et siliconées est factice et condamné à exploser peut être comme ces pastèques gavées de produits de synthèse. Le monde matériel mécanique ne nous semble pas monstrueux parce que nous n'avons pas le nez collé à son pot d'échappement ni les oreilles tournées vers les trompettes mégaphones de la pub harcelante.

Le pouvoir et le bien être des ces élites est entièrement indexé sur les guerres continuelles et humanitaires monstrueuses à l'image de ce monde de brutes dominantes.

Un grand patron est un démultiplicateur commun, lui même dirige des milliers d'ouvriers dont beaucoup commandent des centaines de chevaux.

Pour un seul grand champion, combien de centaines de millions de petits pions... ?

 

Mon-corps-se-heros

J'en reviens pas

ce cachent ils ?

Mais où ce cachent ils ?

Documents joints à cet article

Ces monstres qui nous gouvernent Ces monstres qui nous gouvernent

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 10:29

    Bonjour, à propos de monsanto, j’ai reçu ça hier :

    Madame, Monsieur,

    Votre mobilisation massive au sujet de la directive THMPD (médicaments à base de plantes médicinales) a eu un premier résultat : les autorités européennes ont déclaré avoir compris qu’elles devaient faire des propositions concrètes pour limiter les ravages de leur directive. Cette promesse a été faite lors d’une rencontre organisée à Bruxelles le 21 juin 2011 par la députée européenne Michèle Rivasi suite à notre pétition et aux nombreuses questions écrites posées par les parlementaires à la Commission Européenne grâce à vous. L’événement, intitulé « Everything you want to know on the TRADITIONAL HERBAL MEDICINE PRODUCTS DIRECTIVE », a réuni 70 personnes et a offert une excellente occasion de remettre vos signatures à Andrej Ryz, directeur de la Direction Santé publique au sein de la DG Santé et consommateurs de la Commission Européenne. Mais le bilan a été clair : pour l’instant, la situation est tout simplement catastrophique. Anthony Humphrey, un des directeurs de l’agence européenne du médicament a reconnu lors de cette rencontre que, sur 1351 dossiers qui ont été déposés pour obtenir des médicaments traditionnels à base de plante depuis sept ans, l’administration européenne n’en a pour accepté que... 53 pour l’instant.

    C’est bien simple : 87 % des dossiers examinés ont été refusés. Pire encore : concernant les dossiers déposés par la France, aucun n’a été accepté. Zéro. Rien. Nul. Le désastre que nous avions annoncé est donc en train de se produire, malheureusement. Il faut ajouter à cela que la directive THMPD a créé un situation d’insécurité juridique maximale. Ainsi que nous l’avions annoncé, seuls les plus gros laboratoires pharmaceutiques, ceux qui emploient des bataillons d’avocats à plein-temps, sont équipés pour se mettre aux normes. Dans les herboristeries artisanales en France, ou ce qu’il en reste, flotte un parfum de désespoir. Les grossistes sont en partie bloqués. Personne ne sait plus s’ils peut encore distribuer des plantes ou des préparations à base de plantes. Dans le doute, beaucoup préfèrent s’abstenir.

    Et on constate un regain des descentes de la « Police de la santé », qui fait feu de tout bois pour engager des poursuites contre les herborisites, y compris pour « exercice illégal de la pharmacie ». Il est possible que ce soit lié au fait que l’Union Européenne ait déclaré que tous les remèdes à base de plantes, y compris ceux qui sont utilisés depuis des millénaires, ne peuvent plus être vendus sans « agrément ». Au mois d’avril, alors que la Directive entrait pleinement en application, c’est la plus totale confusion qui s’était installée : les uns se sont alarmés ; les autres se sont voulus rassurants. Mais tout le monde est tombé d’accord, aujourd’hui, sur le fait que, pour les petits acteurs, c’est le cercueil à plus ou moins long terme. Nous avions accusé les grands laboratoires d’avoir fait le coup. Mais la réalité semble enore plus terre-à-terre : en fait, ainsi que l’a révélé la table-ronde organisée à Bruxelles, la vérité brute est que la Commission européenne ne connait rien aux médicaments traditionnels à base de plantes. Elle ne savait pas que la fabrication et la distribution des remèdes médicinaux s’est toujours faite localement par des petits acteurs économiques – cueilleurs, producteurs, herboristes. Alors, sans s’en rendre compte, elle a fait un texte qui revenait à signer leur arrêt de mort.

    Prochaine étape

    Lors de la rencontre, les représentants de la Commission européenne ont déclaré qu’ils ne changeraient pas le texte d’eux-mêmes, mais les députés européens présents, en particulier la député française Michèle Rivasi, ont affirmé qu’ils se saisiraient du dossier pour faire changer la directive, devant le soulèvement populaire que nous avons causé. Pour l’IPSN cela veut dire que nous devons continuer notre action auprès des députés européens pour qu’ils déposent des amendements destinés à améliorer le texte. Il faudra aussi agir au niveau national. L’administration française doit clarifier ses positions de façon urgente ; qu’elle dise comment il faut comprendre le texte et ce que les professionnels de la santé sont en droit ou non de faire. Enfin, chacun de nous peut agir sur le plan personnel. D’abord en continuant à informer son entourage des dangers qui pèsent sur le droit de chacun de choisir sa médecine.

    Ensuite en faisant mieux connaître les traitements naturels qui soignent vraiment. Car c’est après tout le meilleur argument en faveur des médecines naturelles. Un bon moyen de le faire est de s’inscrire à un des nombreux services d’information gratuits qui existent aujourd’hui sur Internet, et qui vous informent des nouvelles découvertes de la màdecine naturelle. Il y a en particulier la lettre d’information de Jean-Marc Dupuis (pour vous inscrire, cliquer sur ce lien). Jean-Marc fait un travail essentiel pour nous soutenir en nous aidant à rédiger les articles sur le site, www.institut-protection-sante-naturelle.fr. Sa lettre d’information gratuite est une mine de renseignements utiles et passionnants. Il vous explique comment traiter les maladies les plus graves grâce aux nouveaux traitements naturels, validés par la recherche scientifique. Il vous suffit d’al ler sur cette page suivante et d’entrer votre adresse courriel.

    Ce sera donc à l’IPSN d’exercer une vigilance constante sur ce que proposeront les députés européens, tout en maintenant une forte pression pour que nous obtenions un résultat tangible sur le terrain.

    Bien à vous,

    Augustin de Livois
    Directeur
    www.institut-protection-sante-naturelle.eu


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 10:44

      bien vu commandant,
      yaka voter pour un petit perdant, y en aura 14, ce qui laisse quand même le choix, non ?


    • Emmanuel Aguéra LeManu 1er septembre 2011 12:04

      lol 


    • 10% DES FRANCAIS VOTENT....LES AUTRES REVENT...SE BOBOISENT OU S’’EN FOUTENT...

      il y a de l espoir........10 % de cretins... seulement..........

      LES POLITIQUES SONT MONSTRUEUSEMENT.......INCOMPETENTS......90% ONT ATTEINT LE SEUIL....DE PETER....STADE OU LEUR INCOMPETENCE NE PEUT PLUS
      ni diminuer ni augmenter.....r
       et si on leur faisait prendre leiurs« bonnes retraites » entre 62 et 65 ans...CA IRAIT BEAUCOUP.......MIEUX......POUR NOUS........LES COCHONS DE PAYEURS


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 11:47

      C’est bizarre ça vous ne faites pas la distinction, la nuance, entre les opportunistes mégalomanes, purement égoïstes, et le ou les véritables altruistes. Vous est il possible d’assimiler que parmi ces petits candidats se trouvent de fervents défenseurs de l’intérêt général, du bien commun comme l’était José Bové avec ses 1.67 % à la présidentielle de 2002...Rendez vous compte que ce paysan de base, fils d’un ingénieur agronome de l’inra a à lui seul mobilisé les troupes de résistants contre les gaz de schiste et les ogm... ! Excusez moi, commandant, mais vous me semblez avoir toute votre vie vécu soumis à une autorité supérieure.


    • Emmanuel Aguéra LeManu 1er septembre 2011 12:05

      ... et re-lol ! 


    • Kalki Kalki 1er septembre 2011 16:16

      Il faut rajouter : Il y en a qui se prennent pour autre chose que des pions,

      dire qu’il vont comprendre qu’ils en sont ... :)

      là c’est drôle : le maitre du jeu, c’est pas un petit riche, un petit fonctionnaire ou un petit enfoiré

      vous croyez que vous allez travailler longtemps, que vous allez continuer a avoir plus de pouvoir que les autres, ou du pouvoir sur les gens ou la politique meme dans un camp mondiale tout automatisé y compris dans sa sécurité et son injustice

      il faut vraiment être peu doté d’intelligence pour être aussi con, on se demande comment certains font ... ah on sait, piston, fils de ... et .... sucage


    • Kalki Kalki 1er septembre 2011 16:20

      Il faut tuer tout le monde

      l’alternative et trop couteuse en intelligence et en courrage.

      Il faut tuer tout le monde allez , continuez allez, braves bêtes,

      le mouvement ne s’arrette pas au cheville des vendus ... meme pas au coup, ca serait plutot 20 mille lieux au dessus de vos têtes, allez on surnage , on fait comme les nazis

      après on dira : « on fera comme les derniers humains » :)

      spielberg a déjà les droits


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 12:20

      O,n est bien d’accord, je ne suis pas psychologue et incapable de faire un diagnostique juste sur l’ensemble de votre personnalité en réponse à une seule de vos phrases face à un problème posée. On est d’accord aussi internet permet une nouvelle mode de société sans dirigeants comme l’indique parfaitement ce lien que je reproduis régulièrement : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-elus-c-est-depasse-on-peut-78489


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 12:41

      lol : " lecteur obséquieusement littéraire... ? ou peut-être ordinairement lénifiant...ou officieusement libéral, en tout cas, lecture objectivement légère.


      • oncle archibald 1er septembre 2011 14:27

        Votre article est difficile à lire LISA. Vous êtes-vous mise à fumer de la Monsanto registred ? Vous n’en avez plus de la bonne ?


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 1er septembre 2011 15:08

          Bonjour onc’ oui en effet, je fais moi même mes malbourrées à la feuille de tilleul, mais à la pipe, la récolte sera prête dès la première gelée, je suis pas bien inspiré. J’accepte la critique donc puisque je la pratique aussi.

          Amicalement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès