Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Chômage : Les annonces de François Hollande répondent aux diktats de la (...)

Chômage : Les annonces de François Hollande répondent aux diktats de la Commission Européenne !

François Hollande a annoncé lundi 18 janvier un plan d’urgence soi-disant pour lutter contre le chômage.

Différentes annonces ont été lancées :

  • la « formation » de 500.000 chômeurs. Personne n’est dupe, il ne s’agit que de faire changer de case dans les statistiques 500 000 chômeurs pour permettre au gouvernement d’annoncer une « inversion » de la courbe du chômage. Rappelons qu’il y a près de 6,5 millions de chômeurs en France et que le dumping social impulsé par l’Union Européenne du Capital entretient la destruction du produire en France détruisant mois après mois des milliers et milliers d’emplois
  • Le versement d’une prime à l’embauche de 2000€ pour les bas salaires : encore une manière de faire payer les salaires non pas par les entreprises mais par les travailleurs eux même. Ainsi que la prolongation du CICE auquel s’ajoute un nouveau cadeau de 2 milliards d’euros. Rappelons que 2 milliards d’euros c’est 100 000 emplois CDI au smic à plein temps tout de suite ! Bref en Janvier avec François Hollande c’est toujours Noël pour les patrons et les multinationales, de solides étrennes pour le MEDEF et des coups de matraques pour les travailleurs tels les syndicalistes de Goodyear envoyés en prison.
  • La réduction des indemnités chômages dans le cadre de la révision de l’assurance chômage (convention unedic) tel que demandé par le MEDEF…
  • La fin des 35 heures et même de la durée légale du travail déclenchant le paiement des heures supplémentaire. François Hollande a ainsi déclaré : « Les accords d’entreprises pourront fixer les modalités d’organisation du temps de travail, sans remettre en cause la durée légale, en permettant par exemple de fixer le taux de majoration ou le nombre d’heures supplémentaires, ou de moduler davantage le temps de travail au-delà même de l’année »
  • Dernière annonce, le plafonnement des indemnités de licenciements. Celles-ci s’inscrit pour autant dans le cadre d’une offensive totale contre le code du travail, les droits des travailleurs, réclamée par le MEDEF et exigée par la Commission Européenne dans ces derniers ordres au gouvernement français (lire ici). Cette mesure vise de fait à la suppression du CDI et des protections qu’il offre aux travailleurs.

Certains commentateurs présentent ces mesures comme un plan contre le chômage. Il n’en est rien, derrière ce plan de com’ se cache en fait de nouvelles annonces dans la continuité des précédentes visant à satisfaire le MEDEF et confirmer à la Commission Européenne que le gouvernement français obéit aux ordres qu’elle lui a donnés, ordres qui sont directement ceux des multinationales, des banques, des patrons, c’est à dire les ordres de la classe capitaliste : baisser les salaires, supprimer les droits des travailleurs, libéraliser et privatiser les services publics. Sans rompre avec l’Union Européenne, avec l’Euro, impossible de refuser de se soumettre à cette dictature de la classe capitaliste. Les travailleurs continueront de payer toujours plus, toujours plus exploités, toujours plus précaires, toujours plus pauvres pour remplir les coffres de l’oligarchie capitaliste au sein des paradis fiscaux.

 Les annonces de François Hollande correspondent aux exigences de la Commission Européenne !

Rappelons que parmi les ordres données à la France par la Commission Européenne en mai 2015, on retrouve explicitement celui de réviser à la baisse pour les travailleurs les indemnités chômages. C’est bien ce qu’à proposé – comme le demande également le patronat et la finance – François Hollande.

« Les conditions d’éligibilité, la dégressivité des allocations et les taux de remplacement pour les salaires les plus élevés devraient être réexaminés » ainsi que « entreprendre une réforme du système d’assurance chômage afin d’en rétablir la viabilité budgétaire et d’encourager davantage le retour au travail » mai 2015, courrier de la Commission Européenne à Michel Sapin (lire ici)

Ce trouvait également l’ordre de poursuivre l’abaissement du coût du travail (c’est à dire les salaires) ce qui est bel et bien l’objet des nouveaux cadeaux de plusieurs milliards d’euros au patronat.

« à maintenir les réductions du coût du travail découlant du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi et du pacte de responsabilité et de solidarité, notamment en les mettant en œuvre comme prévu en 2016 ; à évaluer l’efficacité de ces dispositifs en tenant compte des rigidités du marché du travail et du marché des produits ; à réformer, en concertation avec les partenaires sociaux et conformément aux pratiques nationales, le système de formation des salaires pour que ceux-ci évoluent au même rythme que la productivité ; à veiller à ce que les évolutions du salaire minimum soient compatibles avec les objectifs de promotion de l’emploi et de la compétitivité » mai 2015, courrier de la Commission Européenne à Michel Sapin (lire ici)

mais également l’injonction de faire sauter les protections accordées par le CDI, ainsi que par la législation sur le temps de travail :

« réformer le droit du travail afin d’inciter davantage les employeurs à embaucher en contrats à durée indéterminée ; à faciliter, aux niveaux des entreprises et des branches, les dérogations aux dispositions juridiques générales, notamment en ce qui concerne l’organisation du temps de travail ; à réformer la loi portant création des accords de maintien de l’emploi d’ici à la fin de 2015 en vue d’accroître leur utilisation par les entreprises ; » mai 2015, courrier de la Commission Européenne à Michel Sapin (lire ici)

Personne ne peut contester l’identité totale entre les ordres de la Commission Européenne et les annonces de François Hollande. Il est vrai que les traités européenne donnent totalement la main à la Commission Européenne et à la BCE pour que sous la menace de lourdes sanctions, sous la menace de l’Euro, les gouvernements exécutent ses ordres. Et si ces ordres sont ceux des multinationales, c’est parce que depuis l’origine, l’Union Européenne et l’Euro ont été construites par l’oligarchie capitaliste pour renforcer et protéger son pouvoir absolu, en divisant et opposant les peuples, en privant les travailleurs de moyens d’action l’UE supranationale supprimant toute souveraineté nationale.

Rester dans l’Union Européenne, dans l’Euro – comme la tragique crise en Grèce cet été l’a démontré, c’est s’interdire toute alternative populaire servant les intérêts des travailleurs. Rester dans l’UE, dans l’Euro c’est interdire toute alternative réelle, crédible. Sans alternative crédible il est impossible de mobiliser les forces populaires qui, en faisant front ont seules la capacité de changer la donne. En sortir par la porte progressiste, celle mettant au centre les travailleurs, celle de la solidarité internationaliste, c’est au contraire s’en sortir. C’est pouvoir remobiliser dans un front antifasciste populaire et patriotique les travailleurs sur la base d’une alternative populaire crédible, capable de rompre avec la chute sans fin dans le désespoir de l’eurostérité et de la fascisation qui l’accompagne, pour rouvrir une dynamique progressiste, une dynamique révolutionnaire pour notre pays et bien au delà.

Parce que c’est au peuple de décider, parce que nous pouvons et que nous devons nous rassembler, signez et faites signer la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’Euro. Faisons sauter les barreaux de cette prison des peuples qu’est l’union européenne, brisons les chaines de l’Euro, confions le pouvoir au peuple !

JBC pour www.initiative-communiste.fr

 http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/chomage-les-annonces-de-francois-hollande-repondent-aux-diktats-de-la-commission-europeenne/


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • non667 29 janvier 13:44

    bravo taktak
    et maintenant vas vite te rallier au front ripoublicain antifn  !


    • taktak 29 janvier 18:06

      @non667
      bla bla bla...
      le FHaine de la LePhaine, il est en train d’annoncer partout que finalement, il est pas bien sûr de vouloir sortir de l’euro. Notez bien, ça n’a jamais été vraiement explicitement dans son programme, mais elle s’arrangeait pour le faire croire.
      Maintenant, les cadres du mouvement expliquent ouvertement que le projet du FN s’est de rester dans l’euro.
      mercredi 22 janvier, dans l’hebdomadaire d’extrême droite Minute par Jean-Lin Lacapelle, un proche de Marine Le Pen qui vient de prendre de hautes responsabilités au sein du parti.« Nous devons réfléchir pour voir si l’on peut préserver l’euro et le faire évoluer

      Faisant écho à Le Pen déclarant en 2012 : « La France doit préparer, avec ses partenaires européens, l’évolution de l’euro ». l’évolution pas la sortie

      patriote le FN ? certainement pas. Garde chiourme du système dont c’est le troisième pilier. NON667 vous devriez assumer d’être au coeur du système LRPenS, le système capitaliste.


    • HELIOS HELIOS 29 janvier 20:29

      @taktak

      ... votre position par rapport a l’Euro et au FN est compréhensive pour un communiste endemiquement dictatorial... la dictature du peuple ?

      Le FN, lui, selon ses écrits et ses dires est nettement plus démocratique.

      Le FN considère, comme une majorité de français, que notre problème économique ne vient pas nécessairement de l’Euro en lui même, mais de l’indépendance de la BCE et de quelques règles qui complètent ses méfaits (de la BCE).

      Le FN, s’il était porté au pouvoir, comme cela se devrait si le jeu démocratique existait en France, s’il n’y avait pas de partis bouffons comme le PCF, exigeant une autre politique mais soutenant toujours les mêmes... le FN souhaite revenir sur certains aspects des traités que la France a signé, ce qui est TOUJOURS possible malgré les affirmations de certains qui jouent sur ce registre sans savoir, ... mettant en balance la volonté des français et les volontés des eurocrates proposera une demarche vraiment démocratiquement profonde en soumettant a referendum la décision du gouvernement quant a l’Europe et ses diverses conditions.

      A vous lire, on voit que votre position est parfaitement autoritaire, la démocratie dans la poche sous le mouchoir.

      Les électeurs ont jugés, combien de voix aux dernières élections déjà ?

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 janvier 22:03

      @HELIOS
      Pauvre Marine, la voilà qui invente l’eau tiède et une 22e version sur l’ UE et l’euro...Elle veut un « euro monnaie commune » .
      Mais l’euro est DÉJÀ la monnaie commune à 17 pays.


      Pour fonctionner, une monnaie doit correspondre à une économie.
      Toutes les monnaies supranationales ont échouées.
      Une monnaie = 1 économie = 1 peuple.
      Il n’y a pas de peuple européen, mais 17 peuples et 17 économies différentes.
      Le FN est en train de manger son chapeau, mes condoléances !


    • non667 29 janvier 23:49

      @toktok
      toutes solution passe par dans un 1°temps de sortir/virer du judéo-américano-mondialisme = umps=front ripoublicain
       et cela en 2017 seul le fn est capable de le faire  !
      pour le reste , on verra ! le fn sera facile à virer le cas échéant  !
      marine = hitler faut être toctoc pour y croire !


    • Allexandre 30 janvier 22:13

      @non667
      Vous pouvez vous moquer deTaktak. Vous ne devez pas avoir une connaissance politique et géopolitique très fouillée. Sinon, vous auriez compris depuis longtemps, que le FN est un parti du « système » dirigé par l’américano-sionisme. Ce parti d’extrême droite n’a rien de nouveau à proposer et ne fera qu’appliquer les décisions qu’on lui imposera, sinon pas d’argent. Or quand on connait les finances du FN, ça fait frémir.

      Qu’un Français apparemment « normal » puisse se laisser berner par un parti fourre-tout, comme l’étaient les PNF de Mussolini ou le NSDAP d’Hitler, c’est pitoyable. Vous êtes sûr de détenir la vérité, et moi que vous êtes dans la bouise jusqu’au genoux. Le seul terreau de la marine c’est le racisme et l’immigration à outrance. Cela vous arrive-t-il de réfléchir ? Visiblement pas souvent. Vos connaissances sont assez primaires. C’est un grabouillis mal ficelé. Mais c’est Taktak qui a raison, ne vous en déplaise !

    • HELIOS HELIOS 31 janvier 21:44

      @Allexandre


      Chapeau l’intox, n’est-ce pas ?

      Comme vous n’arrivez pas a justifier l’existence de l’UPR, vous avez choisi de démonter la reussite de ceux qui veulent vraiment rendre sa souveraineté a la France.

      Vous faites indument l’amalgame entre le PS et LR en associant, soit disant, le FN dans le systeme de captation du pouvoir.

      Vous essayez par tous les moyens de propager votre intégrisme en rejetant toute autre option ou même simple nuance dans la relation que notre pays doit avoir avec l’Europe et le reste du monde.

      Quand je pense que vous accusez le FN de repli sur soi !!!

      En fait, en examinant bien les choses, on constate que l’UPR ne veut surtout pas que la France retrouve sa souveraineté, car c’est votre fond de commerce. Si vous aviez un soupçon de sincérité, vous vous joindriez au FN pour foutre dehors le PS et LR, car le FN est tres proche de réussir... c’est surement pour cela que vous vous acharnez... mais cela ne marchera pas, vous êtes découvert.

    • non667 1er février 21:11

      @Allexandre

      que le FN est un parti du « système » dirigé par l’américano-sionisme.
       
      vous parlez du détail de l’histoire ? smiley smiley smiley


    • Alentejano 29 janvier 14:53

      Vote UPR et si asselineau fait ce qu il dit, tchao l Europe et ces contraintes, tan qu a régresse autant le faire sans que les EU n en profite.


      • taktak 29 janvier 18:11

        @Alentejano
        l’UPR refuse toute union d’action...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 janvier 22:12

        @taktak
        Ce que voudrait le PRCF, c’est que tous les Français deviennent communistes, et que l’ UPR ratifie la III Internationale...


        Sauf que le CNR, ce n’était pas ça du tout ! Son programme ne faisait aucune référence à la dictature du prolétariat, ni à la propriété collective des moyens de production. Le CNR était tout, sauf communiste.

        C’était une Alliance sur un programme de consensus, comme le propose l’ UPR.
        La CFTC était communiste ? Les Partis de la 3e République étaient communistes ? Les 8 mouvements de Résistance étaient communistes ? Nada, wallou, rien du tout !
        Alors, cessez de réécrire l’ histoire.

      • taktak 29 janvier 22:35

        @Fifi Brind_acier
        Faux ! et comme on a déjà discuté 100 fois de cela, mon idée est faite sur votre malhonéteté cher FA.

        Convaincre les français certainement, et on a des arguments pour. Il est vrai que le PRCF lui n’est pas invité à la télé comme Asselineau l’ancien apparatchik de la droite façon Pasqua, Panafieu Longuet ou Sarkozy.
        Cela dit, le PRCF travaille à un rassemblement, avec des républicains.
        Vous pretez au PRCF ce qui n’est que l’intention sectaire de l’UPR qui prétend d’interdire aux communistes de défendre leur conviction, de proposer un programme communiste. et de se dissoudre dans votre mouvement, bien ancré à droite... Résultat vous empécher le rassemblement.

        Votre position c’est la négation de l’esprit même du CNR, rassemblement divers, respectueux des différences.

        Quant au programme du CNR, oui il était résolument d’inspiration communiste. Notamment avec un large plan de nationalisation, avec des mesures démocratiques et sociales...
        Vous devriez écouter Cordier, qui explique dans le film les Jours Heureux, que dans le CNR, les gens les plus à droite étaient probablement plus de gauche que les gens de gauche d’aujourd’hui...
        Cessez donc de réécrire l’histoire. Et surtout de diviser !

        http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/stop-aux-mensonges-sur-le-prcf-clarification-simpose/


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 janvier 09:20

        @taktak
        L’UPR est censurée depuis 9 ans, dans tous les grands médias nationaux, aussi bien dans la presse que dans les médias télés.


        Où et quand Asselineau vous a empêché de défendre vos convictions ?

        Où et quand a-t-il refusé une alliance avec le PRCF ?

      • taktak 30 janvier 10:32

        @Fifi Brind_acier
        Asselineau n’est pas passé à On n’est pas Couché ? en 12 ans, le PRCF n’est JAMAIS passé à la télévision.

        1) L’UPR a refusé de participer à l’appel unitaire pour la sortie de l’UE de l’euro et de l’OTAN et pour un nouveau CNR. Indiquant qu’elle agirait seule, se proclamant - toute seule - le rassemblement (sic). Prétendant que les communistes n’ont qu’a se fondre dans ce mouvement de droite qu’est l’UPR et abandonner leur programme.... Bref, objectivement par sa stratégie, l’UPR divise.
        2) Au contraire ses militants - par exemple vous FA - ne cesse d’attaquer le PRCF.

        Comme je l’ai dit depuis des années que je vous pratique sur Agoravox, je vois comment vous agissez. Et je ne trouve pas vos manières de faire honnêtes.


      • Ar zen 30 janvier 17:39

        @taktak

        J’ai lu le programme présidentiel du candidat du PRCF et il me plait bien. Il a une forte ressemblance avec celui de l’UPR. L’aviez-vous remarqué ? Objectivement !

        Malheureusement je lis ceci sur le site du PRCF, j’ai fait un copier-coller pour ne pas transformer la pensée de ce mouvement politique

        « de soutenir la reconstruction du Mouvement Communiste international et du Front Anti-Impérialiste Mondial. Le PRCF a des contacts fraternels avec plus de 100 organisations communistes et démocratiques dans le monde entier ».

        Vous parlez d’appel unitaire, d’accord. Comment voulez vous constituer un nouveau CNR en mettant en avant que votre vision de la société c’est de reconstruire un mouvement communiste international ? Pour être crédible, pourquoi diable ne vous en tenez vous pas à votre programme de gouvernement pour la France ? Il est parfait votre programme. Pourquoi, dans le cadre d’un rassemblement de toutes les forces voulant sortir la France de l’UE et de l’OTAN, mettre en avant une idéologie qui n’est pas partagée par tous et en devient donc « clivante » ? Faisons front commun sur le plus petit dénominateur commun. Après, la constituante décidera de tout. Mais il faut impérativement en passer par là. Il faut mettre les sujets clivants de côté, pour le moment.


      • lsga lsga 30 janvier 17:47

        @Ar zen
        La ressemblance entre les programmes du PRCF et de l’UPR est tout à fait naturelle. Il s’agit de 2 partis politiques réactionnaires néo-fasciste, dont l’objectif est de donner le contrôle de l’appareil de production à une caste de bourgeois bureaucrates à la tête de l’État.


      • Ar zen 30 janvier 20:01

        @lsga

        Je ne suis pas d’accord avec vous.


      • taktak 30 janvier 22:45

        @Ar zen

        Il faut être cohérent. Je vous rappelle que le PCF - membre principal du CNR - était un parti faisant partie de la IIIe internationale puis du Mouvement Communiste Internationale.

        Votre commentaire illustre ce que j’ai dit plus haut. l’anticommunisme primaire à l’UPR alimente son sectarisme. Pourquoi voudriez vous que les communistes abandonnent leur conviction, ou les cachent ? Cela n’empéche en rien l’unité d’action !

        Votre idéologie - le capitalisme - est clivante. Pire votre idéologie est le moteur de la construction européenne, c’est la raison de l’UE : construire une structure supra nationale permettant à l’oligarchie de renforcer sa domination sur les peuples. C’est bien vous qui faites des clivages. Le PRCF a lancé une campagne pour un referendum sur l’UE et l’euro. Regardez la liste des premiers signataires ! Il n’y a pas que des communistes, loin de là. En revanche à l’UPR interdit l’action commune avec les communistes. Qui est clivant ? Qui est sectaire parcequ’anticommuniste ?

        Vous parlez de constituante. C’est un des points du programme du PRCF. Mais ne soyons pas naif, quel est l’intéret d’une constituante si ceux qui proposent une réelle alternative, un vrai pouvoir populaire ne peuvent pas défendre leurs idées et leurs propositions, si à nouveau seul le parti unique capitaliste dont l’UPR reste une des composantes est le seul candidat ? Pourquoi voudriez vous que les français soient pour sortir de l’UE et échapper à la dictature des commissaires européens si c’est pour retrouver la dictature des banquiers et de leur technocrate à la Asselineau ?

        Je vous invite à lire avec attention le lien que j’ai posté ci-avant : il répond à tous les mensonges diffusés par l’UPR contre le PRCF.

        Bien à vous.


      • Ar zen 30 janvier 23:02

        @taktak

        Je crois que vous confondez.

        1°) Pourquoi parlez-vous de l’anticommunisme primaire de l’UPR ? Source ?

        2°) Pourquoi parlez-vous de son sectarisme ? Source ?

        3°) Pourquoi parlez vous de capitalisme clivant à l’UPR ? Source ?

        4°) A quoi sert un référendum lancé dans toute la France ? Donnez moi un seul résultat d’un référendum réussi, un seul, pas deux ! Vous pouvez bien faire tous les référendums que vous voulez, vous pourriez tout aussi bien pisser dans un violon. Il faut battre l’oligarchie avec ses propres armes : le bulletin de vote.

        5°) Pourquoi l’UPR interdit toute action commune avec les communistes ? Source ?

        6°) Pourquoi parlez-vous de la dictature des banquiers et des technocrates à la Asselineau ? Source ?

        Je pense que vous n’avez pas lu le programme de l’UPR. Alors, objectivement, l’avez fait ? Si vous l’aviez fait, vous ne pourriez pas écrire ce que vous avez écrit. Vous colportez des contrevérités. C’est vraiment dommage. Lisez et commentez. Faîtes votre idée par vous même.

        PS : Je n’ai pas compris ce que vous vouliez dire à propos de la constituante.


      • taktak 30 janvier 23:27

        @Ar zen Lisez l’article sur le site du PRCF « Stop aux mensonges sur le PRCF ». Il répond à toute vos questions Je me permet juste - et j’ai déjà eu des centaines de fois cette conversation avec Fifi donc je sais quelle est la dramatique position sectaire de l’UPR et jusqu’ou la malhoneté de certain de ces militants peut aller - de vous faire observer que :

        1) Quand le PRCF a lancé, de concert avec le M’PEP et les CPF un appel pour la sortie de l’UE et de l’Euro et un nouveau CNR, l’UPR a refusé même d’en discuter proclamant que l’UPR agirait seule car assez grosse. Qui est sectaire ? et depuis l’UPR agit seule et isolé, quand le PRCF travaille à construire un front large pour la sortie de l’UE ! 2) Fifi comme d’autres, vous passez votre temps à dénigrer et attaquer le PRCF à vouloir ostraciser les communistes. Pourqui qui d’autres sinon eux ont TOUJOURS combattu la construction européenne ? Quand Asselineau était encore au chaud au sein de l’UMP de Sarko, les militants du PRCF étaient bien seuls à faire campagne pour la sortie de Maastricht ! 3) Vous êtes pour le bulletin de vote mais contre le referendum, paradoxal ! Cela dit, une petition pour un referendum c’est un moyen de mener campagne et de convaincre nos concitoyens sur le terrai, aujourd’hui, tout de suite et maintenant. Pas de renvoyer aux calendes grecques d’une improbables élections, demain. Vous pouvez, vous devez prendre vos responsabilités ! 4) quant au programme de l’UPR je l’ai lu. J’ai aussi entendu l’UPR et asselineau condamner les salariés d’Air france défendant leur emploi. J’ai aussi entendu tous les militants sincères de l’UPR, virés et chassés en raison du fonctionnement autocratique de ce parti qui est avant tout l’écurie électorale au service de l’ambition d’un homme seul.


      • Ar zen 31 janvier 13:06

        @taktak

        J’ai pris connaissance de l’article en question. Je m’aperçois que la critique qui émane de ce billet porte sur des « broutilles ». 1°) sur le fait que le terme « Parti communiste » est connoté. 2°) sur l’apparition dans les médias du parti ou de ses membres. 3°) sur des conditions posées à la sortie de l’U.E.

        Alors quoi, les critiques « indépassables » sont donc de cette nature ? Il en faut bien peu pour diviser les gens. Une fois les choses recadrées, que reste t-il de ces critiques ? Je ne comprends pas.

        En revanche, dans le lien ci-dessous, vous trouverez un entretien de Jacques Nikonoff, du PEP, que vous avez cité. Je suis au regret de dire que J.N ment éhontément. Ce qu’il dit sur DLF n’est pas vrai, ce qu’il dit sur l’UPR n’est pas vrai. Puisque J.N est un homme intelligent, très intelligent, je ne peux que penser qu’il propose cette analyse en toute connaissance de cause. C’est, par conséquent un manipulateur. Il est d’une parfaite mauvaise foi. Le discours qu’il tient est très facile à démonter.

        Je ne suis pas d’accord avec vous pour dire que l’UPR passe son temps à « ostraciser » le PRCF. Je n’ai rien vu de tel. Je serais, très objectivement, intéressé de lire ces critiques nombreuses. Par ailleurs, et ceci n’engage que moi, je dis que le programme de gouvernement proposé par le PRCF me plait. Que dire d’autre ?

        Si je suis pour le bulletin de vote Taktak, c’est qu’il n’y a que deux moyens de faire basculer la France vers une vraie démocratie. Une prise de conscience du peuple qui vote pour une réforme de la constitution ou bien ouvre le chemin à celle ci. Une deuxième solution la révolution. Ce que je dis sur le référendum je le dis sur les « pétitions » en général. Les mots ont un sens. Vous utilisez, c’est vrai, le qualificatif « pétition » mais vous l’englobez avec « référendum ». Il s’agit d’une simple « pétition » (pour un référendum). Le site « Change.org » propose constamment des « pétititions ». Quel sort est réservé à celles-ci ? Donnez moi les résultats concrets obtenus en France à partir de pétitions. Objectivement c’est le néant !

        L’expérience nous montre, par conséquent, que ces « pétitions » ne vont jamais nulle part et tournent systématiquement en eau de boudin. Il ne faut pas se bercer d’illusions. Il faut être concret. L’adversaire a des armes redoutables : l’argent, les journaux qui manipulent l’opinion, des élus vendus à disposition. Nous devons donc mettre en place des actions qui ont une conséquence directe sur nos gouvernants. Ces actions ne peuvent passer que par la pédagogie et l’information à l’intention du plus grand nombre. Il faut dénoncer tous azimuts les basses manoeuvres de l’oligarchie qui nous dirige. En signant des pétitions nous nous donnons bonne conscience, mais cela ne fait pas avancer les choses. Je ne suis pas du tout certain que l’on éveille les consciences à l’aide de pétitions. Les échecs systématiques de celles ci font que les gens signent sans conviction et même sans conscience véritable de ce qui se passe.

        Ce que vous dites sur les militants de l’UPR qui auraient été chassés ne concernent que ceux qui ont dévié de la charte. Il existe au sein de l’UPR un charte. Soit vous êtes en accord avec celle ci, et vous êtes membre de l’UPR, soit vous défiez cette charte, et il n’existe pas d’autre alternative que de sortir du mouvement. Les non-respects de la charte concernent, en grande majorité, ceux et celles qui n’ont pas été en mesure de prendre leur distance avec les sujets dit « clivants ». Il ne s’agit pas d’autre chose.

        https://m.youtube.com/watch?v=OeR9AqP4GCE


      • taktak 31 janvier 14:12

        @Ar zen

        Pourquoi l’UPR a t elle toujours refusée de discuter des initiatives unitaires proposées par le PRCF ? et l’exemple de l’appel de 2013 est emblématique de la stratégie de l’UPR. En termes d’unité d’action le PRCF a toujours pris ses responsabilités, y compris à l’égard d’Asselineau... Visiblement, Asselineau ne s’en vante pas dans son mouvement et je pense que vous n’êtes pas au courant de tous. Mon rôle n’étant pas d’ajouter de la division à la division, je ne vais pas développer plus avant. . Mais je vais vous dire le fond de ma pensée franchement : la stratégie de l’UPR est dictée par la priorité de l’UPR qui n’est pas la sortie de l’UE, mais l’ambition électorale d’un homme. C’est ce que j’ai pu constater de mon expérience du discours et de l’action de l’UPR depuis des années, de ce que disent les cadres - nombreux - de l’UPR qui l’ont quitté ou en ont été chassés justement en raison de la stratégie isolationniste de l’UPR. Et pour les critiques nombreuses, il suffit de lire les commentaires à propos du PRCF de Fifi par exemple, manipulateur et mensonger ici sur agoravox. Ou les déclarations de l’UPR sur son site.

        Je ne sais pas pourquoi vous me parler de Nikonoff. C’est le dirigeant du PEP, pas du PRCF.

        Sur les pétitions : je crois que vous avez une conception passive de la pétition. vous dites « l’argent, les journaux qui manipulent l’opinion, des élus vendus à disposition. Nous devons donc mettre en place des actions qui ont une conséquence directe sur nos gouvernants. Ces actions ne peuvent passer que par la pédagogie et l’information à l’intention du plus grand nombre. Il faut dénoncer tous azimuts les basses manoeuvres de l’oligarchie qui nous dirige » et j’en suis tout à fait d’accord. Mais une pétition c’est un outil de campagne : il ne s’agit pas de signer seul dans son coin une pétition. Non il s’agit de la faire signer. Vous pouvez utiliser cette pétition pour faire de la pédagogie, de l’information, pour mobiliser autour de vous pour la sortie de l’UE. C’est un outil à votre disposition, sans barrière de chapelles et de partis, pour agir avec qui le souhaite pour la sortie de l’UE et de l’euro. Cette pétition est un moyen de nous rassembler sur un objectif concret, immédiat et urgent : la sortie de l’UE et de l’euro. Pas besoin d’accord d’appareil, pas de clivage, de l’ACTION. En la matière, les militants du PRCF, avec bien d’autres et un large rassemblement dont vous pouvez faire partie prennent leur responsabilité. Pour rassembler, pour unir et organiser, pour agir. Regardez en Hollande, en Autriche ou ailleurs : ces pétitions sont un moyen de mener campagne tous ensemble pour mettre sur la table ce débat essentiel qui est celui concernant la souveraineté populaire.

        bien à vous.


      • aliante 29 janvier 15:47

        c’est ce qu’il y a de mieux à faire sortir de l’Ue et de l’Euro et de l’Otan aussi
        d’ailleurs personne n’a encore essayé mais c’est pourtant la seule planche de salut
        Ue est une dictature supranationale affiliée à Washington qui est entrain de détruire l’état nation ,
        conduire son peuple à la guerre civile à la misère personne ne doit se résoudre à accepter la fatalité


        • Alentejano 29 janvier 16:03

          @aliante

           Oui peut être, je pense que comme toi ne voyans pas vraiment d intérêt à y rester, si ce n est perdre nos valeurs et nous divisé( ce qui est déjà fait). J ai cru voir que l Angleterre par contre veux en sortir, on ce doit oci de le faire avant qu’il ne soit trop tard et ce même si le mal est déjà fait. Je ne sait pas si des guerres civil éclateront mais ce qui est sur c est que ce sera dans la douleur que nous en sortirons, qu elle soit physique, économique ou psychologique.

        • ENZOLIGARK 30 janvier 07:14

          ( le titre ) ... , ... TANT QUE PARLE L ’ ECONOMIE (#) [ Music / video en VO by Silmarils ] .... ; ... (#) pipee , mOOOdifiee , transformee , arrangee , ... , par ... par ... par ... le$ ecoute$ de la N$A - U$ -  Hellooo ... from Russia * . ... АФФ ИСС ...


          • Griffon Jaune johnconnaurd42 30 janvier 07:25

            @ENZOLIGARK

            MDR on dirait de la contre kulture façon stripmaster, bien sûr j’entrave que dalle en l’état mais je demande qu’à être capable d’assurer le décryptage... d’ailleurs je vais m’y atteler, à bientôt smiley


          • ENZOLIGARK 30 janvier 07:41

            @ « Lilou * » ... , Привет ( Salut ) , ... and Goood Luck ...


          • Griffon Jaune johnconnaurd42 30 janvier 07:51

            @ENZOLIGARK

            Voui c’est moi smiley

            Tu sais faire qqchose dans la vie toi ? On a déjà a priori un expert en FENWICK, reste tous les autres types de corps de métiers...


          • ENZOLIGARK 30 janvier 08:01

            @johnconnaurd42 ... , ... je travaille beaucoup mon ... Karma [ Music / video en VOOO by Silmarils ... ] avec votre nouvelle фoto , ... qui fait super peur  ! . ... AhAhAhAhAh ... . ...


          • Jean Keim Jean Keim 30 janvier 09:35

            Mais non d’une bouffarde de Saint-Claude la solution est quand même simplissime et rapide à mettre en place, partager et le boulot et ce qu’il produit et si l’économie classique/capitalistique ne veut pas suivre et bien on la laisse mijoter dans son jus, c’est pas plus compliqué que cela.


            • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 13:37

              des annonces encore des annonces un quinquennat d’annonces ..... 2012 une campagne d’annonces, 2017 une autre campagne d’annonces ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès