Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Clodogame, le jeu dont vous êtes le héros ?

Clodogame, le jeu dont vous êtes le héros ?

Dans la peau d’un clochard. Clodogame est un jeu en ligne inédit en France. Un jeu particulier. Il s’agit pour le joueur de devenir un SDF et d’apprendre à survivre dans la jungle urbaine.
 
Un jeu d’origine allemande qui, un mois après sa mise en ligne en France, suscite une grosse controverse.
 
Nous avons voulu en savoir plus en interrogeant Jean-Baptise Bertrand, porte-parole de Farbflut Entertainment, éditeur de Clodogame
 
« Depuis ton arrivée sur le trottoir, des années se sont écoulées et tu as oublié la personne que tu étais autrefois. Deviens le clochard le plus talentueux de Paris et installe-toi à Versailles ! » annonce le site sur sa home.

« Pour y arriver, tous les moyens sont bons », précise le Parisien : « Le king des trottoirs » devra « collecter des tickets de métro », « apprendre à jouer d’un instrument », s’en mettre « plein les poches » en mendiant , « attaquer d’autres sans-logis », remporter des combats d’animaux, garder sa « conso de boissons à l’œil ». Enfin, « pour s’enrichir, le personnage est invité à devenir un « pickpocket hors pair », à « voler une machine à bonbons, à taper la thune de la dame pipi, à se faire une laverie automatique... ».

En Allemagne, Pennergame (penner signifie clochard en allemand) ce jeu existe depuis un an et chaque mois plus de deux millions de personnes s’y adonnent. Des versions anglaises, polonaises et espagnoles existent générant au total, toutes versions confondues, plus de trois milliards de pages vues. Ce qui fait de l’éditeur, la maison Farbflut Entertainment l’un des leadres du jeu en ligne Outre-Rhin.
 
En France, Clodogame est arrivé en plein coeur de l’été sans susciter aucune polémique. Ce n’est plus le cas. Soudain, à tort ou à raison, les médias se sont emparés du sujet agitant dans l’inconscient Français le spectre du déclassement, de la déchéance, de la rue.
 
Et de faire pleurer dans les chaumières : « C’est lamentable ! Ce site va malheureusement confirmer le grand public dans les clichés qu’il a du monde de la rue. C’est comme ça que les gens voient mes potes, ils ne les connaissent pas », s’indigne, toujours dans Le Parisien, Jacques Deroo, ex-SDF et président du collectif Salauds de pauvres. « Comment peut-on faire un jeu à partir d’une grande souffrance ? On ne doit pas s’amuser du malheur des autres. Le scénario est très vulgaire, immoral, discriminant, violent », dénonce David Berly, à la tête du Collectif des sans-logis (CDSL) et responsable de trois centres d’hébergement en Ile-de-France. « C’est une honte, c’est dégradant, c’est humiliant de faire du sans-logis un objet de dérision. L’image véhiculée est exactement celle contre laquelle on essaie de lutter », juge, « peiné », Jean-François Riffaud, porte-parole de la Croix-Rouge.
 
Quant à Benoist Apparu, secrétaire d’état au logement qui comme on sait fait tout pour rendre la vie des SDF meilleurs, il serait « indigné » et, selon 20 Minutes « a demandé aux services juridiques du ministère d’étudier les possibilités d’intervention ».

Pourquoi cette représentation virtuelle suscite-t-elle tant la controverse ? Celle que nous avons communément des SDF redore-t-elle leur blason ? Il y a une époque où les clochards étaient magnifiés. Doisneau ou Brassaï sans rien enlever de leurs oripeaux les ont figés dans leur dignité. Aujourd’hui, les SDF sont invisibles. Quand par malheur ils existent. C’est nous que nous voyons en eux.

Pour en savoir plus nous avons interviewé Jean-Baptise Bertrand, porte-parole de Farbflut Entertainment

Olivier Bailly : Comment est né Clodogame ?
Jean-Baptiste Bertrand : Les créateurs du jeu, Marius et Niels avaient dix huit ans à l’époque, ça fait maintenant deux ans. À l’origine c’était un hobby. Ils ont créé un petit jeu comme ça et au bout d’un an ils se sont aperçus que finalement ça pouvait devenir quelque chose de plus gros. Les financements venant ils ont réussi à le mettre en ligne il y a un an.

OB : Quand Clodogame a-t-il été mis en ligne en France ?
JBB : Fin juillet. Au début, ce n’était pas connu du tout. Ça ne sortait pas des petits forums spécialisés.

OB : Qu’est-ce qui a déclenché la polémique ?
JBB : Au départ ce n’était connu que par les connaisseurs de jeux stratégiques en ligne, des gens assez jeunes en général. Ils n’étaient pas choqués. Pour eux c’est la même chose que de jouer à des jeux de stratégie mettant en scène des Vikings ou des Romains. Après dès la parution d’un article vendredi dernier et d’un suivant, le lundi, dans le Parisien, un public beaucoup plus large a découvert le jeu. C’est parti comme ça. On a dit qu’il y avait de la violence, des SDF, on a associé les deux et c’était l’horreur. Alors qu’en fait, lorsqu’on y jette un coup d’oeil au plus près la violence n’est pas une nécessité.

OB : Curieuse idée de faire un héros d’un SDF, c’est-à-dire d’un anti-héros ?
JBB : Leur situation fait en sorte qu’ils sont toujours du côté des perdants. Là, pour une fois, on inverse la situation : ils deviennent les héros du jeu. Je vous rappelle que c’est un jeu de stratégie. Après ce qui a choqué c’est la violence. Parallèlement la sortie du jeu en France a été annoncée en même temps que la mise en ligne de vidéos américaines parues sur Youtube. Ça a été associé directement. C’est un hasard de l’actualité. Mais dans le jeu la bagarre est un à-côté. On n’est pas obligés de se battre.

OB : Depuis la médiatisation de votre site quelle est la fréquentation de votre site ?
JBB : La semaine dernière on en était à 1500 joueurs environ. Comme je vous le disais, il s’agissait essentiellement de gens qui connaissent. Ensuite, dès le premier article le vendredi, c’est passé à 3000 puis 4000. Le lundi, avec l’article du Parisien nous avons eu 5000 visites et dans la journée c’est passé à 10 000. Aujourd’hui nous en sommes à 20 000 visites.

OB : C’est une bonne opération pour vous ?
JBB : C’est vrai qu’au final question com’ c’est pas mal, mais c’est un peu bizarre parce qu’on se fait attaquer de partout. On nous menace d’interdire le jeu. Des associations se plaignent, etc. C’est vrai qu’il y a des détails dans le jeu qui le rendent piquant (l’alcool, etc.) et c’est ce qui fait l’effet buzz, mais au final c’est le rôle du jeu. Après on voit les SDF interviewés par des journalistes. Il est clair que ces derniers leur ont parlé du jeu en leur disant « c’est un jeu qui vous met en scène et dans lequel vous vous castagnez avec d’autres personnes... », alors que ce n’est pas du tout ça. Je ne pense pas que les journalistes les aient manipulés mais que certains d’entre eux leur ont présenté le jeu sous un angle biaisé qui le condamnait d’emblée.

OB : Ce jeu marche bien en Allemagne ? Pourquoi hérisse-t-il les Français ?
JBB : On l’ignore. Au départ en Allemagne ça a crié au scandale et puis ça s’est calmé rapidement. Au départ c’était la même chose, bien que les types d’attaques étaient différents. Le fait de mettre en scène des SDF avait choqué. Comme en France beaucoup de gens avaient critiqué le jeu sans vraiment regarder à l’intérieur. Maintenant c’est retombé et maintenant nous en sommes à deux millions de joueurs et à deux milliards de pages vues chaque mois.

OB : Pourquoi le site français ne propose-t-il pas de verser des dons à des associations humanitaires, à l’instar de la version allemande ?
JBB : Le site français est tout jeune. Au début on ne peut pas faire de fausses promesses, ce qui serait pire que tout, on nous accuserait de faire une utilisation médiatique de la misère. En Allemagne nous le faisons depuis longtemps. Mais si c’est possible c’est clair et net que nous le ferons.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • morice morice 1er septembre 2009 18:24

    La honte complète, à retirer de la toile, qui une fois encore montre ses limites. HONTEUX.


    • Cob 2 septembre 2009 09:47

      Morice, êtes-vous ignorant au point de penser qu’on puisse supprimer un site d’Internet comme on laverait un tag sur un mur ?


    • morice morice 2 septembre 2009 10:05

      Il faudrait vous renseigner mon cher : c’est possible. Les inconscients qui se permettent ce genre de choses déroulent un tapis rouge à la loi Hadopi : il faudrait vous en rendre compte, au lieu d’en venir à vos billevesées. Comme pour le négationnisme, on va aboutir à une loi Gayssot, qui, je le répète, est nécessaire tant que les gens confondent liberté de pensée et respect des règles les plus élémentaires de la démocratie et de l’humanisme. Ce site est le fossoyeur d’une liberté, au final : être libre, ce n’est pas prôner le n’importe quoi. Après, on pourra toujours se PLAINDRE : des gens auront FAVORISE le contrôle du net. Ceci en est un exemple. 


      Si vous doutez encore du fait que des sites ne peuvent pas êtres vus, regardez donc l’actualité relativement récente : un site ouvertement nazi ventant les mérites d’Hitler et de Faurisson découvert par des journalistes nordistes de la VDN, dont le serveur était en Malaisie, a été rendu totalement inaccessible en France par les services de la police, via Interpol sans doute et une coopération entre plusieurs pays. Et moi, personnellement, je trouve que c’est un BIEN. Maintenant, si vous préférez le contraire.... et cette « liberté » là... renseignez-vous, donc, avant d’affirmer des choses que vous ignorez, visiblement. La démocratie, c’est difficile et ça s’apprend, et beaucoup de gens ont encore à apprendre il semble.

    • chria chria 2 septembre 2009 10:21

      Moraliser le net pour éviter qu’il soit contrôlé... Et c’est vous qui définirez ce qui est moralement acceptable ou non ? morice réactionnaire, positiviste chrétien de gauche ou tout simplement pape ?
      Quant au site nazi qui a été interdit, non seulement il a du resurgir via des réseaux cryptés, mais en plus comparer cela avec ce jeu de mauvais goût c’est tout simplement de la manipulation intellectuelle qui n’a de but que d’instaurer un ordre moral sous couvert de préservation des libertés. Et la responsabilité de chacun, vous en faites quoi ? On est de pauvres petits agneaux qu’ils faut protéger du méchant loup ?


    • Cob 2 septembre 2009 12:30

      Je vais reformuler, morice : avez-vous conscience de l’ampleur du dispositif de censure et de contrôle qu’il conviendrait de déployer pour rendre Internet « docile » au point de ne plus y retrouver ce genre de petits sites idiots ?


    • Nycolas 2 septembre 2009 16:16

      Moraliser le net pour en éviter le contrôle, c’est en réalité le contrôler de l’intérieur. C’est l’apologie de l’auto-censure, et il n’y a rien de pire que cela.

      Lorsqu’il y a auto-censure, il n’y a plus besoin de censure. Faut-il rappeler que c’est précisément ce qui tue le journalisme officiel aujourd’hui ?

      L’auto-censure, c’est ce qui est recherché dans 1984. L’auto-censure, c’est la dictature domestique. Chacun est son propre dictateur et s’interdit de sortir des rails. C’est la dictature la plus efficace, car elle est imparable. C’est donc à éviter à tout prix.


    • fredleborgne fredleborgne 1er septembre 2009 18:29

      Personnellement, je n’irai pas jouer sur la base d’un tel scénario « affreux, sales et méchants », car si je dois consacrer du temps, de l’énergie, et peut-être de l’argent (pour se payer une couverture en hiver et ne pas que mon avatar y passe), je préfère les quêtes type donjons et dragons. Maintenant, il vaut mieux ce jeu qui attire l’attention sur les difficultés des SDF que d’autres qui donnent des lettres de noblesse à des truands et à de la violence quasi-gratuite. Il y a quand même une limite qui avait déjà été donnée avec l’interdiction des jeux de torture ou la gestion des camps de concentration.
      Bref, avant de se scandaliser sur ce jeu, il y a bien plus à faire dans l’évolution des mentalités pour lutter contre la déchéance qui pousse nos concitoyens à vouloir gagner plus, voire trop à n’importe quel prix (spéculation en bourse, mensonges, trafics, gros désintégrateurs, montrer son cul à la télé ou avoir la meilleure place dans le métro) y compris dans la vie réelle. Quant à la moralité, quand on constate celle de nos donneurs actuels de leçons, je préfère ne pas m’y impliquer. Finalement, c’est l’affaire de chacun, et il y a des gens que je ne pourrais jamais saquer et que je ne me gênerais jamais de rembarrer, mais que je ne saurais juger non plus. Le jeu est plus révélateur que l’on croit et après tout, ils peuvent aussi servir d’exutoire ou de vaccin. Alors, après en avoir essayés plusieurs, je pense que les gens équilibrés reviennent vers des jeux plus gratifiants intellectuellement. Quant aux autres..., tant qu’ils se roulent dans la fange virtuelle et ne passent pas à l’acte...on peut remercier les auteurs du jeu.


      • Surya Surya 1er septembre 2009 19:37

        Le fait qu’il y ait des jeux mettant en scène la torture ou la gestion des camps de concentration, même s’ils sont plus tard interdits, montre qu’il y a des gens suffisamment insensibles à la souffrance (des autres) (ou suffisamment dingues) pour les inventer. Alors peut être que ce jeu sur les sdf n’est pas comparable, mais je pense qu’on aurait pû éviter. Les sdf en bavent, avec quasi aucun espoir de remonter la pente, et ce qui est dingue, c’est que nombre de sdf étaient auparavant tout à fait intégrés : boulot (parfois très bon boulot), apart, famille etc. Il suffit d’un « accident de la vie » comme on dit, chômage puis perte de l’apart par exemple, pour que tout bascule, que la spirale infernale se mette en route, et qu’on se retrouve finalement à la rue. Ca n’a rien de drôle, et rien ne justifie que l’on en fasse un jeu.

        Donc moi ça me choque, et ça m’attriste aussi, car j’ai l’impression qu’on devient de moins en moins sensible à la souffrance, à la détresse, surtout si on ne l’a jamais expérimentée soi même... On s’y habitue, et c’est cette accoutumance qui fait que d’une part je ne pense pas que ce jeu va réellement sensibiliser les personnes qui y jouent au sort des sdf, et d’autre part c’est elle qui fait que souvent les choses vont carrément trop loin.


      • Marc Bruxman 1er septembre 2009 19:36

        En tout cas, a force de geuler, ca a fait une très très grosse pub pour ce jeu. Les mecs ont tout compris à la com’. Bravo !

        Et non le web ne montre pas ses limites, ce n’est qu’un jeu !


        • Talion Talion 1er septembre 2009 23:35

          Ce n’est qu’un jeu... Au goût douteux certes, mais ce n’est qu’un jeu...

          Je préfèrerai voir nos responsables s’insurger sur d’autres dossiers (la corruption de nos élites par exemple) plutôt que de perdre leur temps (et le notre !) à s’indigner sur de tels non-évènements.

          A moins bien sûr que ce qui les gêne soit plutôt le fait que ce jeu jette un coup de projecteur bien mal-venu sur l’augmentation de la population de pauvres et d’indigents rejetés par le système...

          Après tout, tant que les clodos crèvent en silence et qu’on ne parle pas d’eux, ce sujet ne dérange personne dans les hautes sphères...
          N’est-ce pas ?...


          • Lapa Lapa 2 septembre 2009 09:50


            Ce qui est scandaleux c’est qu’il y ait encore autant de sdf et non pas qu’il y est un jeu dessus...

            plutôt que de vouloir interdir ce jeu, le gouvernement ferait mieux d’essayer de tenir la promesse de Sarkozy : plus de sdf deux ans après son élection. (ahah !)

            Ou comment donner une fausse cible à l’indignation et au débat public....


            • Gourmet 2 septembre 2009 10:11

              Tout à fait d’accord avec Lapa, on se trompe de cible et TOUS trouvent là une bien commode issue pour se détourner du vrai pb : l’existence de SDF en France, toujours plus nombreux.
              Le gouvernement est un leurre, il ne s’occupe que de lui-même : aucun espoir de ce côté là mis à part quelques communiqués qui ne font plus rire personne.
              La seule solution : la solidarité encore et encore.
              Et la publicité autour de ce jeu, bien orientée, peut faire beaucoup dans ce sens.
              Alors, messieurs des associations, profitez de l’aubaine pour monter au créneau et parler de votre travail au quotidien et des financements dont vous avez urgemment besoin.
              Pourquoi ne pas en profiter pour coller un bandeau sur le jeu permettant de verser 1 euro à un collectif associatif ?
              Que l’argent aille au bon endroit, pour une fois BON SANG !
              db


            • manusan 2 septembre 2009 09:58

              merci pour l’info, le concept est trop marrant. Rien que les statistiques sur le site sont hilarantes (36 proprio de châteaux ??? SDF partis en suisse pour pas payer d’impôt surement) .

              Fortune totale : €4.475.534,09 Propriétaires de châteaux : 36 Messages : 0 Combats : 17346 Combats d’animaux : 11942 Tickets de métro : 4421374724 Tickets de métro vendus : 386611046 Quantité de dons : 868798
              Bouteilles de vin bues : 250700 Absinthes bues : 9939 Baguettes mangées : 28424 Crêpe mangées : 7003 Jambon-beurre mangés : 10153

              • morice morice 2 septembre 2009 10:07

                « merci pour l’info, le concept est trop marrant. »  : franchement, je vous PLAINS.


                • Talion Talion 2 septembre 2009 10:24

                  Mon cher Morice, ce n’est qu’un jeu... Dans leur genre, carmageddon, GTA ou castle crashers ne sont guère mieux...

                  Qui plus est, ce jeu a l’avantage de jeter un coup de projecteur sur une belle casserole que notre gouvernement traine à la patte et qu’il feint d’ignorer le reste du temps.

                  Les cris d’orfraie que poussent nos responsables sont très mal venu quand on se rappelle qu’ils sont responsables du merdier illustré par ce jeu.

                  Maintenant je suis d’accord : Ce n’est pas du meilleur goût (loin de là)... Mais bon...

                  C’est parfois ce qui distingue les créations artistiques populaires de celles de ces lèches-cul des hautes sphères : C’est graveleux, de mauvais goût, cynique, politiquement incorrect, mais également très emmerdant pour le prince et sa cour puisque ça souligne leur incompétence.


                • manusan 2 septembre 2009 13:01

                  non Morice il faut surtout pas me plaindre.

                  J’ai un bon taf, une bonne situation financière, et une vie de famille au beau fixe, en gros tout va bien.

                  sinon essayer le jeu avec vos petits enfants, après on pourra causer.

                  cordialement


                • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2009 10:11

                  Ce n’est pas pire que les jeux qu’on vend pour les xbox et les PS3 , le concept est novateur et fait réfléchir les joueurs sur la vie du clodo , dans clodogame il y a « clodo »et pas « SDF » , terme poliquement correct inventé par les énarques pour dissimuler la vraie misère !


                  • appoline appoline 2 septembre 2009 12:37

                    @ LE CHAT,

                    Ce qui serait vraiment poilant, c’est que nos SDF aillent s’installer à l’Elysée, histoire de se mettre un peu à l’abri. On verrait bien la réaction du nain sur le partage des biens de l’état, là, ils marqueraient des points.

                    Et puis, d’ici quelques temps, on organisera comme aux USA, des visites en car des quartiers craignosses, pour divertir les nantis et qu’ils ne meurent pas idiot en se frottant à la pauvreté crasse, enfin de loin et sans risque. A la force de se moquer des choses et des évènements, ils en deviennent presque naturels. Voilà pourquoi les mômes sont déconnectés de la réalité, à grandes doses de virtuels l’esprit se sait plus faire le distinguo.


                  • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2009 13:47

                    salut Appoline ,

                    oui , je verai moi un« vis ma vie » , avec Olivier Dassault , Jacques Ségala ou Julien Dray troquant leur existence d’une journée avec un clochard !


                  • appoline appoline 3 septembre 2009 12:17

                    @ Le Chat,

                    T’es dur, pense à Ségala qui risque de pleurer en se séparant de sa rolex, impossible pour lui de lire l’heure autrement ;


                  • morice morice 2 septembre 2009 10:17

                    il y a « clodo »et pas « SDF » , terme poliquement correct inventé par les énarques pour dissimuler la vraie misère !


                    d’accord sur la manipulation du vocable !

                    l’UDF a d’autres méthodes... celles de Mothron... à Argenteuil, fief Sarkozien comme chacun sait : et Yade.... approuvait en son temps.... 



                    • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2009 10:29

                      @momo

                      je trouve que se mettre dans la peau d’un clodo , c’est franchement pas pire que dans celle d’un criminel comme dans grand theft auto  , entre voler les piècettes de la dame pipi et arroser des rivaux au AK47 ,c’est un autre monde ....

                      Qui se met à la place des types qui mendient de plus en plus nombreux dans nos rues ???


                    • ykpaiha ykpaiha 2 septembre 2009 10:27

                      Ce qui me gene n’est pas que ce jeu existe , mais que les memes associations de voyous s’accaparent du sujet pour en faire leur propagande.
                      Propagande dont le fondement est l’exploitation de la misere et non son eradication.
                      Pouquoi a ce moment la ne pas demander l’interdiction des « Enfoirés » ? pathétique et lucratif détournement de l’attention des « braves gens’
                      Tout autant que le nombre d’agence d’emploi est inversement proportionnelle au dit emploi, sympomatique.
                      Ces agences de la commiseration restent une plaie qui permettent a un systeme de viol de l’humain de devenir une machine a fric si lucratif que le simple fait que cela puisse changer les rend agressifs.
                      Et pourtant, chacun ici a une idée des sommes collossales déversées dans ce puit sans fond que sont ces requins de la misere.
                      Il n’est qu’a admirer les chiffres depuis la création de l’une de ces officine du »confort de la pensee" pour se rendre compte de son inutilité et de sa perversité .
                      Maladies, Catastophes, Racisme, Précarité, Ecologie, Enfants, famine, guerre ...pas une strate de ce qui devrait etre une affaire d’état ne leur échappe et de fait nous echappe , et ne nous laisse ....que les sous pour pleurer.


                      • fhefhe fhefhe 2 septembre 2009 10:27

                        Avez-vous des Ados à élever ???
                        Combien d’Ados jouent à des JEUX SANGLANTS interdits aux moins de 18 ans ???
                        Combien de jeux dits de Stratégies ont pour Héros des GANGSTERS ???
                        Pour moi ce n’est que du NETréalité...un jeu comme un autre !!!!
                        Que pensez des TELEréalités  ????
                        La vie est un jeu d’Emotions....dont est Responsable.
                        Le MONOPOLY a été inventé par un Chômeur aux Etats-Unis pendant la grande crise des années 30.
                        Les Banskters et les Traders en jouant avec de l’ argent virtuel....on fait des millions de victimes Réelles !!!!
                        Quand la Fiction est une ,dure, réalité la majorité des gens « Filppent »....
                        Et si ce jeu avait une vertu « Pédagogique » pour se débrouiller quand vous êtes en fin de droit .... !!!
                        La France n’est-elle pas la Reine du Système D  ?
                        Le Poker , le Loto , le PMU sont en ligne ... !!!! en a t-on évaluer les dégats financiers , les addictions .... ????
                        Un jeu reste un jeu , l’Interdire serait un non-sens....a t-on interdit de jouer à la Guerre , aux cow-boys et aux indiens ... ???
                        Que la Roue de la Fortune (encore un jeu de Télévision) :

                        S oit
                        D ispensée (aux)
                        Fracassés de la ....Vie


                        • Cob 2 septembre 2009 14:13

                          Vous avez fini, vous, avec vos acrostiches à la con ?

                          Revoyez votre ponctuation aussi.


                        • fhefhe fhefhe 2 septembre 2009 15:45

                          Le Monde est petit....c’est la raison pour laquelle j’ai 2 mains... !!!!!
                          Si cela vous ennuie , dîtes moi Pourquoi ?????
                          Que pensez-vous des abréviatiions alors ????
                          RMI , RSA , TVA , SDF , SIDA , ISF , SNCF , RATP , AGF, PDG, DG , DRH, DAF, MST etc..... !! !
                          Quant à la ponctuation...ou dois-je mettre les « Points » Mr le Professeur quand vos annotations sont insultantes !!!!!!!!!
                          Excusez-moi de vous demander « Pardon » Mr le Professeur.....
                          A CHACUN SA DEFINITION DES ABREVIATIONS QUI SONT, PARFOIS, INCOMPREHENSIBLES et SURTOUT CACHE-MISERE....
                          SDF fait plus propre que clochard....entre autre


                        • fhefhe fhefhe 2 septembre 2009 15:53

                          En outre je ne suis pas Poète.
                          L’acrostiche....est un POEME lu à la verticale.... !!!!
                          Moi , quand un Mot ou une Abréviation m’allonge c’est un moyen de me remettre à la Verticale ... !!!


                        • Cob 2 septembre 2009 15:59

                          Sauf que si un clochard est un SDF, un SDF n’est pas forcément un clochard.


                        • fhefhe fhefhe 2 septembre 2009 16:25

                          Il est vrai qu’un clochard ne dort pas à la belle étoile....
                          Vous avez raison , une de mes relations ne parlant pas Français m’a demandé ce que signifiait SDF je lui ai dit SANS DOMICILE FIXE....
                          Il m’a répondu....comme les Voyageurs autour du monde , comme les touaregs , comme les gitans , comme les Aventuriers , ....
                          Non je lui ai répondu comme un TRAMP...(clochard en Anglais)
                          Il était Trempé de sueur à l’idée que cela pouvait lui arrivé...tant sa situation professionnelle était compromise....


                        • Numero 19 Numero 19 2 septembre 2009 10:29

                          En même temps, ce genre de jeu c’est juste un gabarit de site web auquel l’exploitant donne l’apparence qu’il veut. Le principe est toujours le même. Entre être un elfe qui savate du troll ou un clodo qui savate du vieux, pour le joueur c’est pareil : il faut être le meilleur selon les règles du jeu.
                          Le sujet n’a qu’un mérite : révéler l’ignorance des hypocrites de tous bords.


                          • Klef63 Klef63 2 septembre 2009 10:37

                            Impressionnant les réactions que ce jeu suscite.
                            Je suis sûr que tous ceux qui râlent ici ne sont jamais aller aider un SDF, ou même leur donner une pièce, un mot de réconfort...
                            Au lieu de vous plaindre d’un simple jeu soit disant scandaleux du fin fond de votre canapé, bougez plutôt votre cul pour aider ceux qui en ont besoin, le problème n’est pas là.
                            Ce jeu rapporte de l’argent en Allemagne, qui est redistribué à des associations pour aider les SDF, ou est le problème ???


                            • UnGeko 6 septembre 2009 20:25

                              Certes ! C’est un raisonnement consumériste qui banalise la situation !


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 2 septembre 2009 10:41

                              Ouaiiiis, c’est hyper rigolo ! j’adooore me moquer des gens sans défenses et les faire ramper dans la boue pour leur faire attraper un billet que je tiens au bout d’une ficelle, le mieux, c’est sur une digue frappée par des vagues scélérates pour qui tombent à la mer, c’est hilarant ! Manque plus qu’une entête de pub avec des filles nues allongées sur la plage en sirotant la dernière boisson gazeuse à la mode !

                              Voilà, on atteint le record d’inégalité sur la même page et cela ne choque pas les milliers de lecteurs de ces pages consultées. C’est le sommet de l’indifférence où les intermédiaires sans coeur font gagner des sous sur le dos des plus pauvres pour payer le verre des plus riches...La mort, la déchéance, la tristesse, la pauvreté, ne font plus peur en virtuel et ce genre d’exercice permet d’habituer à jouer à rire avec.

                              Je ne souhaite aucun mal à personne, mais j’ai vu hier pleurer Gilbert Montagné, l’homme qui n’a jamais fait mal à une seule mouche, devant la plus belle des femmes, une paysanne tibétaine devenue par la force de sa volonté, infirmière des montagnes de l’Himalaya. Le vrai bonheur n’est pas dans les fards de la société moderne, dans les bas fonds de la ville en folie, ni dans les coeurs durs des joueurs virtuels, mais bien chez les nobles petites gens.

                              Merci de le dénoncer clairement.


                              • johnford johnford 2 septembre 2009 10:54

                                Aucune critique du système, un jeu qui se moque dès le titre des plus démunis. Apparemment nos jeunes ne sont pas plus cons qu’ailleurs puisque c’est un jeu allemand ; qu’ils s’amusent avec ça au lieu d’essayer de comprendre la politique, en attendant de rejoindre ceux dont ils se sont moqués.


                                • freelol freelol 2 septembre 2009 11:00

                                  La polémique que suscite ce jeu est compréhensible cependant demandons nous plutôt pourquoi tant de gens, tant de jeunes se réfugient dans ces mondes virtuels ? Vivant dans la peau d’un avatar pixelisé.

                                  Leur réalité est par trop dégueulasse peut être.


                                  • Kelsaltan Kelsaltan 2 septembre 2009 11:34

                                    Cette fausse indignation n’a pas d’autre but que d’habituer les masses au mot filtrage.
                                    Aujourd’hui avec ce jeux pour finir un jour avec le filtrage de tout ce qui n’est pas conforme avec la ligne gouvernementale, grâce à la technique de la grenouille ébouillantée.

                                    Ce sera la fin de la liberté d’expression et ce n’est plus qu’une question de temps.

                                    Ce qui est important, c’est qu’il n’y ai plus de SDF, selon l’engagement pris par un certain candidat à l’élection présidentielle. Où en est-on deux ans plus tard ? Exactement au même point, sinon pire.

                                    Ce jeux rappelle cet enième engagement non tenu...


                                    • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 2 septembre 2009 11:45

                                      Il faut plus d’allemands sur Agoravox !!!
                                      Ce forum citoyen est un front francophone anglo-americano-italo-suisso-belge. Il y manque les teutons.


                                      • finael finael 2 septembre 2009 12:49

                                        Désolé, mais la description qui est faite ne me semble ni choquante di dégradante.

                                        Vous faites partie des gens (heureusement la majorité) qui ne connaissent pas, et n’ont jamais connu, « la rue ».

                                        Oui c’est violent, c’est un monde violent, vis à vis de soi-même et les autres qu’on a pas choisi dans l’immense majorité des cas !

                                        Oui l’alcool est partout. C’est l’oubli, une forme de réconfort.

                                        Oui c’est une forme de lutte sauvage pour la survie.

                                        A votre avis que faut-il de violence pour en arriver à jeter - il n’y a pas d’autre mot - de plus en plus de gens à la rue ?


                                        • Christoff_M Christoff_M 4 septembre 2009 01:20

                                          retournez dans votre monde virtuel ou vous finissez par trouver normal le sordide...

                                          je me demande qui est le nanti ?? l’indignation est vraie et s’il n’y en a pas elle aboutit au sordide de la télé réalité la plus merdeuse style secret soorry !!

                                          le virtuel et internet contribuent à un nivellement mécanique de toutes les valeurs vers le bas, visiblement vous etes déja trop intoxiqué pour vous en rendre compte, mais moi je préfère l’indignation à votre pensée unique cachée derrière une image, qui correspond à une mort cerebrale, ou à un manque de recul total, en étant persuadé d’etre « dans le coup »...

                                          en parlant de problèmes, j’ai connu trois fois le chomage, agressions et maladie longue, je ne crois pas avoir de conseils à recevoir de quelqu’un visiblement immature, qui roule des mécanique et se met une image de dur, qui masquent bien mal un esprit un peu jeune....

                                          pour etre choqué, encore faut il avoir un soupçon d’esprit critique, quand on est plus choqué par rien, on est pret pour la prochaine guerre mondiale !!


                                        • finael finael 4 septembre 2009 07:10

                                          @Christoff_M

                                          A 58 ans, je crois que je n’ai guère de leçonsà recevoir par de jeunes sots qui croient déjà tout connaître de la vie !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès