Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Comment en finir avec Dieudonné... (mode d’emploi)

Comment en finir avec Dieudonné... (mode d’emploi)

Le thêatre de la main d'or est situé à deux pas du métro Ledru-Rollin à Paris. Pour autant la ruelle qui l'accueille n'est pas aisée à dénicher. En ce samedi après-midi dans la capitale je décide d'y faire un saut et de m'incruster à la "réunion publique" de l'ennemi public numéro un du ministre de l'intérieur : le saltimbanque Dieudonné M'Bala M'Bala. Direction donc son antre où il doit s'exprimer vers 18h30... et pour me guider il suffit de suivre le stationnement des cars de gardes mobiles et les cordons déployés par nos forces de l'ordre. Curieux : je ne me sens pourtant pas en danger, et l'intérêt que me portent certains passants qui me dévisagent quand je m'engage dans l'impasse du théatre en me faufilant entre deux gendarmes m'intrigue : s'agit-il encore de dragueurs gays ou de policiers en civil ? Difficile à savoir. J'arrive sur place au son de la Marseillaise entonnée par un groupe de supporters du quenellier en chef, et c'est très sympa : le patriote que je suis apprécie de voir des gens d'horizons divers se rassembler et entonner l'hymne national à tue-tête... ainsi que le comptine "François et la quenelle". 

La foule est dense, on y trouve de tout : des badauds curieux, des militants pro-palestiniens, beaucoup d'islamistes tranquilles, des blacks en tresses "rastas-reggae" et même des nanas avec leurs gamins ! Ainsi, sans doute, que quelques policiers et journalistes incrustés. A l'intérieur la salle est vite remplie et bondée, un lascar apprenti-humoriste chauffe la salle avec dynamisme puis le "monstre" fait son apparition sur la scène : Dieudonné himself ! Jovial, décontracté, barbu, dodu qui entonne la "quenelle" avec son public survolté. Puis le speech dure une demi-heure environ, pas de propos racistes ou antisémites mais des réponses percutantes envers ses détracteurs : le quenellier remet chacun à sa place et rappelle à Manuel Valls qu'il n'a pas besoin de son aide pour la promo de ses spectacles. Au premier rang se trouvent les "notables" : une ex-écologiste, un ancien militant de l'ultra-gauche syndicaliste FO, Mathias Cardet et ses potes (c'est le gars qui a rédigé l'effroyable imposture du rap)... mais aucun représentant de l'extrême-droite, pas plus qu'il n'y en a dans le public, au contraire. Rien de pathétique dans le discours sauf lors de l'arrivée du brave Jacky (compagnon de scène du maestro) qui relate son tabassage par trois militants du Betar il y a quelques temps (à trois contre un mec épais comme un fil de fer !). 

Puis c'est la sortie du théatre, la cohue. Une file de gens attend déjà pour le spectacle de 20h. Il y a un peu de friture avec des journalistes de BFM-TV (ceux qui voient des "hitlériens" dans les spectacles de Dieudo), et chacun regagne l'avenue Ledru-Rollin sous l'aimable vigilance d'un deuxième cordon de pandores... 

Bref rien de bien folichon. Mais alors pourquoi en veut-on à ce point à Dieudonné ? Ami agoravoxien je pense que ce n'est pas le fond, mais la forme qui pose litige chez notre comique. Antisémitisme ? Fadaise. Il n'en dit pas plus que Desproges ou même Chabat et les "nuls" à la grande époque : souvenez-vous des sketchs sur les frères Macaches et leurs appels en PCV dans Nulle part ailleurs. Antisioniste ? Comme beaucoup de gens choqués par la politique israélienne, ce qui est leur droit (en principe en tout cas). Il s'attaque à une communauté ? Allons-bon, la république n'en reconnait aucune puisqu'elle est indivisible. Monsieur Valls s'est-il indigné de la christianophobie, de l'humour anti-cathos ou des caricatures ridiculisant le prophète de l'Islam publiées par des journalistes plus soucieux du tirage de leur périodique que de la laicité ? Soit on décrète qu'on ne peut s'attaquer à aucune communauté, soit on laisse chacun s'exprimer et ironiser sur tout le monde : il faut être cohérent...

Car ce qui dérange le plus est la disproportion que prend l'affaire, on dit que seule la vérité blesse... quand on n'aime pas quelqu'un on évite de lui faire de la retape, alors de quoi se mêlent les pouvoirs publics ? Du fait que Dieudonné suscite des débats, des réactions, de la réflexion... oui, il fait réfléchir, échanger des arguments, réunit des gens... tout en se marrant. On n'avait pas connu cela depuis Coluche et Desproges. Oui, Dieudonné est dangereux car il incite à prendre parti et à réfléchir, que l'on partage ou pas ses points de vue...

Notre homme est subversif, et cela dérange dans un pays miné par une crise grave où chacun doit la boucler pour prévenir une éventuelle explosion sociale. Dans toutes les dictatures les artistes sont surveillés de près, et l'attitude du pouvoir à l'égard de Dieudo inquiète, comment vont-ils s'y prendre pour l'éliminer ?

1- Par le pognon, en le ruinant. Des milliers d'euros d'amendes, des contraventions non payées (65000 euros : Où et comment Dieudo gare-t-il sa bagnole ?)... mais le procédé a des lacunes : il est possible de planquer son fric à l'étranger (même sans être copain avec Cahuzac).

2- Par l'intimidation physique. Procédé utilisé par le passé : souvenez-vous du SAC, le fameux service d'action civique qui chassait les syndicalistes à coups de barres de fer. Mais c'est trop voyant... et puis notre homme a déjà encaissé des coups par le passé.

3- Par une solution à la Coluche. Un accident de la route, un camion qui percute par mégarde la cible conduit par un chauffeur inidentifiable. Vous connaissez le nom du gars qui a dézingué Coluche ? Non. On ne se souvient que de son visage impassible et sans émotion... 

4- Par la verbalisation de ses clients... euh pardon, de ses spectateurs. Quiconque assistera à ses réunions publiques sera poursuivi pour "antisémitisme". Là-encore c'est limite, les gens peuvent se masquer... et il est difficile, contrairement aux clients des prostituées, de ramasser tout le monde à la sortie d'un spectacle. 

5- Par la provocation. De type "antifas" ou "femens" ; organiser des troubles et des bagarres. Tiens, c'est curieux : l'ami Klarsfeld (le jeune) organise une manif contre Dieudonné ce lundi 6 janvier à 18h00 devant le zénith de Nantes... imaginez qu'un "fan" de Dieudonné grimé d'une belle barbe vienne blesser un participant (ou pire) ? J'extrapôle ? En tout cas le prétexte serait suffisant pour interdire notre saltimbanque... souvenez-vous de l'affaire Méric !

Bref les moyens ne manquent pas. A défaut de proposer des solutions aux vrais problèmes de nos compatriotes les princes qui nous gèrent s'occupent d'autre chose et font diversion, de qui est de mauvaise guerre. On aime ou on aime pas un artiste, mais on ne le censure pas. En démocratie on discute, on échange et on réfléchit... rien n'interdit à Klarsfeld d'aller parler à Dieudonné autour d'un café. Ou aux journalistes d'organiser un débat entre notre homme et ses détracteurs sur un plateau-télé. Mais sommes-nous encore en démocratie ?

En retournant à la gare Montparnasse les affiches d'un autre "humoriste" attirèrent mon attention : on voyait celui-ci grimé en cro-magnon, et c'était censé être drôle. Même les mômes ne souriaient pas en passant devant. Quand l'humour en est réduit au pipi-caca et à ce niveau de nullité on se dit que oui, il faut sauver le soldat Dieudonné... oui au droit d'être intelligent et de rire. La médiocrité culturelle n'est-elle pas l'arme des régimes totalitaires ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (143 votes)




Réagissez à l'article

227 réactions à cet article    


  • Kern Kern 6 janvier 2014 10:23

    L’auteur

    « Comment en finir avec Dieudonné »

    Mais vous n’y pensez pas cher ami

    Le buzz Dieudonné est voulu

    l’UMPS tape sur le FN en se servant de Dieudonné

    Ben oui ; les élections approchent : pas besoin d’avoir fait Science Po pour le comprendre

    Du Dieudonné on va en bouffer jusqu’aux élections : c’est de la haute stratégie concoctée par une oligarchie qui sort du même moule

    Le moule à faire les pourris qui nous gouvernent : l’ENA


    • posteriori 6 janvier 2014 12:24

      Tu te souviens quand la droite lump nous avait collé un film bien pourri de YAB (la terre vu de ton nombril) à l’avant veille des élections européennes... Qu’est ce qu’on rigole.


    • Anaxandre Anaxandre 6 janvier 2014 16:24

       Sur le site BFMTV.com, un sondage est mis en ligne ; à la question : « Faut-il interdire les spectacles de Dieudonné ? », on en est à cette heure à 76% de « non ». (Et je ne pense pas que le lecteur moyen de ce site soit un inconditionnel de Mr Mbala Mbala !)
       Pourtant BFM, comme ses confrères des « grands » médias, aura fait son possible pour persuader le bon Peuple que l’humoriste n’est en fait qu’un horrible antisémite néo-nazi.
       Notre petit microcosme politico-médiatique creuse encore le fossé qui le sépare de plus en plus dangereusement de la population.


    • Aldous Aldous 6 janvier 2014 16:48

      C’est sûr que de tels sondages sont plus urgents que « le pays est-il en dépôt de bilan ? »



    • Anaxandre Anaxandre 6 janvier 2014 16:48

       (...on vient de passer à 82% de « non » ; je reprendrais presque espoir sur l’état de conscience des français !)


    • Anaxandre Anaxandre 6 janvier 2014 16:50

       Alors que faites-vous à perdre votre précieux temps sur ce fil ?
       Allez, ouste !, de plus sérieux sujets que le mode orwellien qui s’annonce vous appellent ailleurs.


    • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 6 janvier 2014 18:03

      BFM n’est que le giton de Canal-Plus . Plus populiste que cela tu meurs avec un chouia de poujadisme pour faire bon poids mauvaise mesure.
      BFM son crédo est de donner la parole aux Z’auditeurs sauf que ses équipes pratiquent une censure qui ne veut pas dire son nom. En fait, sous cet alibi spécieux, les animateurs et affidés disent s’affranchir soi-disant de la pensée unique et c’est archi-faux ...
      Pour cela il suffit de voir la nature des sondages : Pensez vous que les poules ne volent pas pour mieux pondre au sol ??? Sinon il faudrait grimper dans les arbres CQFD
      Même BHL y va de sa provoc lui qui n’a même pas fait son service militaire national mais a porté l’uniforme d’une armée étrangère combattante...Quel faquin ...


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 janvier 2014 02:51

      A Furtive Sentinelle.

      Petite précision.

      C’est I-télé la chaîne info de Canal+.
      BFNTV est la propriété de RMC (radio créée par les nazis durant l’occupation. Lien ici.)

      Pour tout le reste, tu as raison.


    • Robert GIL ROBERT GIL 6 janvier 2014 10:39

      pendant que l’on parle de lui on ne parle pas du reste et .....

      voir : ATTENTION DANGER !


      • Rounga Roungalashinga 6 janvier 2014 11:20

        Contrairement à ce que dit Wievorka, si Dieudonné parvient à fédérer autour de lui des gens de tous horizons, c’est tout simplement parce qu’il accepte de dialoguer avec tout le monde, ne rejette personne, et tend la main à tous. C’est cela qui met en rogne le CRIF, qui refuse cette main tendue en lui crachant dessus, et qui fait croire aux français juifs que Dieudonné est contre eux, alors qu’il est sans doute celui en France qui leur fait le plus de bien. Dans l’histoire, c’est le CRIF qui a depuis le début exacerbé les tensions, et a tout fait, de par son attitude haineuse et violente, pour provoquer une montée de l’antisémitisme. Dieudonné, en traitant ce problème par le rire, a oeuvré pour que l’irritation des gens de bon sens, devant tant d’iniquité et d’outrecuidance, ne se transforme pas en antisémitisme. Interdire Dieudonné n’aura donc pour effet que de faire monter l’antisémitisme. Par conséquent, j’accuse par avance Manuel Valls, Arno Klarsfeld, et les journalistes qui participent à l’offensive massive contre Dieudonné, d’être les seuls responsables d’une vague d’antisémitisme qui pourrait venir dans un futur proche. Dieudonné, lui, aura les mains propres.


      • appoline appoline 6 janvier 2014 14:22

        Comme le dit si bien l’humoriste, comme si le gouvernement n’avait rien d’autre à foutre que de se préoccuper de son cas.


        Il faut bien comprendre que les membres du gouvernement obéissent à leurs maîtres, je ne vois pas d’autres explications plausibles

      • Castel Castel 6 janvier 2014 14:57

        Il faudrait déjà s’entendre sur le mot « antisémitisme » car, si on en crois naïvement la définition d’Attali sur le sujet, Dieudonné n’est gênant non pas directement parce qu’il se revendique antisioniste, mais parce qu’il se moque des suzerains modernes. Faut lui apprendre le respect à ce gas-là smiley


      • speeder speeder 6 janvier 2014 18:28

        je ne savais pas que c’est le CRIF donne des ordres au président de la république élu par le peuple de France !

        C’est marqué dans le manuel Valls de fin 2013


      • Grandloup74 6 janvier 2014 19:51

        @Acheron :
         Le cadre de la légalité c’est le droit à la libre expression, et à la libre écoute, point barre !
           Si vous jugez ses propos nauséabonds, personne ne vous oblige à les écouter. La liberté c’est simplement ça !
         Vouloir empêcher les uns d’en écouter d’autres c’est les prendre pour des imbéciles incapables de comprendre ou d’analyser ce qu’ils entendent. Geste très présomptueux : « moi je suis seul à comprendre ce que vous devez entendre ou pas ».
         A moins qu’ils ne s’agisse que d’un vulgaire muselage nommé censure ???
         Je trouve les propos de Dieudonné parfaitement sains et adaptés à la triste situation de la France, de l’Europe et même du monde.


      • Gabriel Gabriel 6 janvier 2014 10:42

        De tout temps la vérité a dérangé les tenants du pouvoir. Qu’un clown se permette de leur lancer en pleine face leur incompétence et leur malhonnêteté, évidement cela ne leur plait guère. Coluche l’a payé au prix fort. Ces minables qui nous gouvernent vont faire, avec l’aide de leurs valets les médias, de la désinformation à outrance et amplifier le problème pour en faire un fait de société majeur. Les uns comme les autres (Politique et média) sont ridicules et  raniment fortement l’ambiance des années d’occupation ou la servilité et la dénonciation était la pitance journalière des traites au pays servant la soupe à leurs maitres les financiers.


        • appoline appoline 6 janvier 2014 14:25

          Il est triste de constater la petitesse des hommes politiques, qui restent jusqu’à ce jour, incapables de solutionner les problèmes inhérents à leurs devoirs, s’acharner sur cet homme relève presque de l’inconscience ou du je-m’en-foutisme. Lamentable


        • eric 6 janvier 2014 10:50

          Depuis un an et demi, tous les quelques mois, ce gouvernement s’attaque massivement, Intuitu personæ , avec une rage minutieuse et aux limites de la légalité républicaine, a... des saltimbanques.... Depardieux, Leonarda, Frigide Bargeot, Anelka, Dieudonné.

          C’est le premier constat et un des plus inquiétant. Il situe son niveau, par la qualité de ses interlocuteurs privilégiés, et son absence de principes.

          Car a chaque fois, le message est le même. « nos »valeurs« , sont au dessus de vos lois ».

          Depardieu stigmatisé sans avoir enfreint aucun texte, Dieudonné condamné sans jugement.
          Hollande traitant la question léonarda en enfreignant tous les principes de la république et de la simple humanité ( proposer a une mineure d’abandonner ses parents !). Vals incitant a la violence de rue pour empêcher un spectacle sans avoir a l’interdire légalement.

          Mais le plus grave est sans doute le « geste de droite ». Les « bras croisés ». ... !

          Dieudonné, comme Soral, comme la plupart de leurs copains, viennent de l’extrême gauche.
          Leur discours est du reste le même (anticapitalisme, Wall-street, américains, sionistes etc...). Confirmation si il en était besoin, parmi les imbéciles qui sont antisémites, il est patent que ceux qui se situent a droite, sont en général aussi pro sionistes, tellement ils se réjouissent de voir quelqu’un taper sur des arabes...

          Je comprends l’indifférence goguenarde des électeurs de droite.
          Toutes ces gesticulations sont marquées par une culture « de gauche » qui ne nous concerne guère. A tous prendre, la « cisaille socialiste »http://www.meltybuzz.fr/dieudonne-le-changement-c-est-maintenant-galerie-233378-760672.html
          qui est « évidemment » le « croisement fraternel de deux saluts nazis inversés a la rencontre l’un de l’autre » est plus inquiétante que la quenelle Dieudonniste. Et si elle est au contraire le symbole d’une dyspraxie, d’une Parkinson débutante, ou d’une politique consistant a aller résolument a la fois dans deux directions diamétralement opposées, elle n’est pas rassurante pour autant...

          Il n’y a pas, de « geste » démocrate chrétien, libéral ou républicain....Et pour cause. Quels qu’ils soient (poing levé, , main tendue, quenelle, cisaille...) ils contiennent tous une certaine violence et souvent des allusions sexuelles, relevant d’un surmoi totalitaire. Choses toutes étrangères aux droites.

          La quenelle, qui insiste en dernier sur la « mollesse » est sans doute de ce point de vue la moins menaçante...Avec sa « main ouverte », elle apparait presque, surtout, comme un poing levé socialiste inversé....

          Je pense que la droite démocrate attachée aux valeurs républicaine ne doit pas rester les bras croisés, sourire aux lèvres, a compter les points entre ces illuminés potentiellement violents et dangereux.
           Tous ces Taubira, Vals, Dieudonne, Desir, Dufflot, Besancenot, Soral, and co, ne font pas que mener une petite guéguerre interne entre sous tendance pour le monopole du bien et de la vérité.
          C’est a notre république qu’ils s’attaquent tous azimut.

          L’hystérisation peopolisée de la gauche socialiste au pouvoir est compréhensible. Elle court une fois de plus a l’échec gouvernemental et elle ne comprend toujours pas pourquoi. Elle se cherche des boucs émissaires, mais elle a encore la lucidité de s’attaquer a des tout petits a peu prêt sans défense. C’est mieux que quand elle stigmatise des catégories entières ( on se souvient de ses campagne anti homophobe ou de ses déclarations anti riches, anti « catholiques moisis »anti banquiers ou anti patrons).

          Ne nous y trompons pas : avec maladresse mais constance, elle cherche la violence rédemptrice qui lui fera oublier ses échecs.
          Quand elle en aura finit avec Dieudonne, elle cherchera un autre exutoire.

          Les droites, toutes les droites, ont une lourde responsabilité. Celle de contribuer a ramener nos gauches dans une démocratie républicaine apaisée et légaliste.
           On pourrait envisager une grande manifestation unitaire de défense de la république avec ce qu’il reste de gauche authentiquement républicaine, pour rappeler a ce pouvoir que la chasse aux saltimbanques et autres fous de roi peut s’envisager en monarchie mais ne se conçoit pas en république ?


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 janvier 2014 21:33

            "Les droites, toutes les droites, ont une lourde responsabilité. Celle de contribuer a ramener nos gauches dans une démocratie républicaine apaisée et légaliste.« 

            Ce n’est tout simplement pas possible, puisque »les droites« ont exactement le même comportement : rappelons-nous la manière dont Sarkozy fut adulé par les organisations communautaires »représentatives" des juifs entre 2002 et 2007.

            Je vous avais prévenu qu’il vous faudrait ramer pour nous convaincre des bienfaits d’un retour de N Sarkozy smiley

            cela dit pour le reste je suis bien d’accord : Depardieu, Léonarda, Dieudonné, ce gouvernement est pitoyable...


          • claude-michel claude-michel 6 janvier 2014 10:56

            Nous avons le gouvernement le plus « CON » depuis la troisième république...(voir les couacs à répétitions)...et Valls est en tête du peloton avec son caporal chef Hollande...
            Pathétique PS...


            • appoline appoline 6 janvier 2014 14:26

              Là, nous avons décroché le pompon. Ils sont en dessous de tout, rattrapés par leur veulerie 


            • bernard29 bernard29 6 janvier 2014 11:04

              Dieudonné est le révélateur de la déliquescence de notre société politique et démocratique. Toutes les corporations médiatico-politiques et leurs associations ou leurs sous-marins de la « bien pensance subventionnée » ne peuvent admettre un tel trublion. 


              • appoline appoline 6 janvier 2014 14:27

                D’’autant qu’il n’est pas prêt à s’arrêter, pourvu qu’il ne finisse pas comme Coluche


              • kempes kempes 7 janvier 2014 17:49

                Les masques sont tombés ....on voit clairement qui sont les donneurs d’ordres
                En france on peut se moquer des cathos , du pape , des noirs , de l’islam enfin de tout sauf des sionistes !!!!
                Pas touche aux juifs sionistes ...nous avons des gouvernants qui déclarent publiquement leur amour à cette belle démocratie... ;Si ces braves gens mettaient autant d’ardeur à faire respecter les résolutions de l’onu qu’à tirer à boulets rouges sur Dieudonné , le problème palestinien serait réglé depuis longtemps !!!!
                On assiste en ce moment à du grand guignol ...et tout çà gratuitement ! Vous avez Hollande qui vend des armes à une dictature féodale , autre exemple de démocratie .... Cette brave dictature arme de gentils rebelles en Syrie qui deviennent des méchants au Mali ..... et pourtant c’est les mêmes !!!! ...
                On a mis l’Irak et la Libye à feu et à sang ....on essaie de faire la même chose avec la Syrie ....que des régimes laîcs ....pour les remplacer par quoi ? .... A qui profite le crime ? ....
                Et bien au chaud dans notre pays quand quelqu’un se lève pour prendre la défense d’un peuple opprimé depuis 66 ans , la seule réponse des gouvernants est de le faire taire par tous les moyens car il est ...antisémite !!!!! ...waouhh le mot qui tue !!!! ...et qui ne veut rien dire ...les sémites aujourd’hui ce sont les palestiniens ...c’est pourtant pas compliqué à voir , non ?.... un sémite blond aux yeux bleus c’est de la science fiction ....
                Il faudrait que Valls se rappelle que les grands inquisiteurs ont mal fini


              • marmor 6 janvier 2014 11:27

                Dieudonné : ennemi public N° 1. La levée de boucliers est impressionnante, une montée en puissance journalière. A quand le procès en sorcellerie ?
                Non, Galillée, la terre n’est pas ronde !
                Estrosi veut mater les roms et Dieudonné
                Un député Franco israelien veut déposer une loi interdisant de tendre le bras vers le bas
                Klarsfeld propose des manifestations entraînant des echaufourrées au ministre de la police, dont le rôle est de maintenir l’ordre dans nos rues.La Licra dicte au même ministre les actions à mener contre l’empêcheur de tourner en rond.
                Un journaliste nous dit, sur une chaîne publique que nous ne pouvons pas penser ce que nous voulons. Mais où va-t-on ????????


                • appoline appoline 6 janvier 2014 14:30

                  Ridicule. D’autant que ce geste n’a rien à voir avec un geste nazi. Des gestes avec les bras, nous ne pouvons en faire 36 000, à tout déformer ainsi, ils auraient, de toutes façons, trouvé une signification particulière, au geste de Dieudonné


                • doslu doslu 6 janvier 2014 14:51

                  « Un journaliste nous dit, sur une chaîne publique que nous ne pouvons pas penser ce que nous voulons. Mais où va-t-on ???????? »

                  TU parle de cohennnn la ?
                  c’est marrant personne ne parle de ce passage lors du clash avec Taddeï sur la 5


                • marmor 6 janvier 2014 16:01

                  Oui, oui, Mr Doslu, je parle bien de patrick Cohen, qui a répondu à Alessandra Sublet qui lui disait : On peut penser ce qu’on veut tout de même. Il a eu cette réponse :« non, justement, on ne peut pas penser ce qu’on veut » !! Juste après avoir énoncé les gens à ne pas inviter à la télé ou à la radio.
                  C’est en France, sur une chaîne de grande écoute, qu’on peut entendre ce genre de propos. France, pays de lumière et de liberté, comme dirait Sampiero !!
                  C’est l’attitude de Cohen lors de cet interview qui a déclenché la réponse de Dieudonné et la polémique.


                • paulau 6 janvier 2014 11:33

                  Il y en a des spectacles qui ont crée des troubles à l’ordre public et pour lesquels Valls auraient pu intervenir :

                  http://medias-presse.info/manuel-valls-va-t-il-interdire-charlie-hebdo/4428


                  • LE CHAT LE CHAT 6 janvier 2014 11:39

                    maintenant que Flamby a redressé la courbe du chômage , on tape dans le dur , la quenelle !
                    un flan nappé de caramel liquide ordonnant une offensive contre une préparation molle à base de farine nageant dans la sauce , c’est vraiment un sujet de premier plan ......


                    • bluerage 6 janvier 2014 12:29

                      Dieudonné a au moins le mérite de nous avoir fait découvrir à tous que non seulement nous ne vivons pas en démocratie (« cause toujours ») mais que nous allons gaiement vers la dictature la plus abjecte (« ferme ta gueule »). Et ça, personne ne peut le lui enlever...


                      • bernard29 bernard29 6 janvier 2014 13:08

                        exact. Et ne serait-ce que pour cela on lui devra une fière chandelle !


                      • kalon 6 janvier 2014 12:46

                        Pour qu’un ministre de l’intérieur français en appelle à l’émeute devant les salles ou se produit Dieudonné afin de pouvoir interdire ses spectacles en dit long sur le fait que la politique française se fait désormais à la Knesset et à Ryad et plus à Paris !

                        Après s’être fait aidé par « al Quaida » en Lybie et en Syrie, la France remet cà en se faisant aidé par le « betar » organisation reconnue comme étant terroriste, même en Israël et aux USA.

                        La nouvelle politique française serait ’elle de s’associer avec des mouvements reconnu comme terroriste ?

                        Paradoxalement, même à Tel Aviv, il est possible de manifester contre le sionisme.

                        Ainsi l’élève essayerait de dépasser son maître !

                        de même, condamner quiconque qui rejetterait le sionisme comme étant un « antisémite » releve plus du « procès d’intention » que de la justice pénale.

                        Et puis, pourquoi ne pas le répéter, les sémites sont principalement arabes et non juifs outre que les ashkénazes, principale composante actuelle de la population juive, n’ont rien à voir avec la race sémitique vu qu’ils sont originaires d’ Allemagne et d’Europe centrale. 


                        • goc goc 6 janvier 2014 12:50

                          Le pire c’est que la tactique actuelle des sionistes et de leurs valets, consiste à taper au portefeuille avec l’affaire des 65000 euros. Ils oublient que dans le même genre, on a dans la famille Fabuis, le fils avec un appartement acheté 7 millions d’euros tout en ne payant pas d’impôts car sans revenus. Ceci représente quand même 100 fois les sommes réclamées à Dieudonné

                          Or on attend toujours une plainte pour blanchiment d’argent et organisation d’insolvabilité


                          • kalon 6 janvier 2014 13:09

                            65.000,00 euros divisés par 28.000.000 de visites sur les sites de vidéo de Dieudonné, cela donne 0,0023 centime !

                            Cela ne devrait pas ruiner les sympathisants de Dieudonné que de l’aider un peu à payer son droit à la parole !

                            J’ajoute que les propos du ministre Valls sont assimilables au délit de « haute trahison » suivant la constitution française. il devrait être démis de ses fonctions et emprisonné sur l’heure pour « intelligence » avec une puissance étrangère à la France et incitation à la haine raciale.


                            • John Eastwood 2 John Eastwood 2 6 janvier 2014 13:30

                              @ Rounga

                              T’as 100% raison.

                              la LICRA / CRIF / LE MONDE / BFM / VALLS / TAUBIRA / BHL, ARNO et ses parents qui abusent de leurs fonctions pour annoncer publiquement et sans retenue que « Dieudo soutient les crimes de Fofana » ou Dieudonne regrette que « les chambres a gaz n’aient tues plus de juifs » ou que « la quenelle est un salut nazi inverse » vont bientot mesurer l’impact de leurs mensonges a la UNE de l’actualite...

                              A voir, quand le vent tournera VALLS pourrait etre accuse d’etre responsable de la radicalisation de la jeunesse francaise juive, d’avoir credibilise les theses de Soral et Meyssan au sujet des lobbys juifs (qui n’ont jamais vendu autant de bouquins que depuis l’affaire Dieudonne) ou pire d’avoir orchestre la naissance d’un vrai antisemitisme dur et violent en France.

                              En attendant, il aura reuni tous les francais contre lui, on retrouve les memes commentaires sur oumma.com ou sur fdsouche.fr, du jamais vu.


                              • Werner Laferier Werner Laferier 6 janvier 2014 13:56

                                Il y’a plusieurs moyens d’en finir, dabord juridiquement, l’antisémitisme, le racisme, le conglomérat de nazies et autres extrémistes qui rejoignent cet hurluberlu prouve qu’il y’a des pensées racialiste qui portent atteinte à des individus, donc à leurs origines et leurs convictions, il y’a aussi par l’entremise des services secrets, supprimer définitivement l’individue, enfin, la dernière proposition consiste à renforcer l’éducation des individus, à faire campagne dans l’éducation afin de dire aux élèves de combattre ces extrémistes.
                                La loi Gayssot et les initiatives allemande visant à interdire les nazies à la fin de la guerre mondiale dans l’espace public et privé doit s’appliquer en France, en Europe.
                                Il faut accorder un pouvoir plus important aux services de psychiatrie afin qu’ils puisent transférer à un asile tout individu suspecter d’extrémisme, de racisme, la haine renferme des complications mentale qu’il faut analyser et soigner.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès