Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Comment on fabrique de la pensée unique

Comment on fabrique de la pensée unique

Les réflexions qui suivent me sont venues après avoir entendu à la radio cette citation dont je n’ai pas pu noter l’auteur :
« Si l’héliocentrisme est aujourd’hui admis, ce n’est pas parce qu’il est évident, mais parce qu’il est enseigné ».
 
Rien effectivement dans notre quotidien ne nous montre que c’est la terre qui tourne autour du soleil. Nous avons même l’impression du contraire. Mais comme on nous a enseigné que c’est le cas, nous l’avons admis.
 
Les programmes scolaires ont une puissance extraordinaire. En l’enseignant, on peut faire admettre à une population n’importe quoi. Du vrai, et du faux.
 
La théorie de l’évolution n’est admise que parce qu’elle est enseignée. Il suffit pour s’en convaincre de voir ce qui se passe aux Etats-Unis où on enseigne le créationnisme : ça marche très fort…
 
Cette puissance est encore plus redoutable quand elle est cachée derrière une prétention à l’objectivité. Les professeurs de l’éducation nationale ne doivent pas formuler d’opinions. Ils ne doivent présenter que des éléments objectifs, donc irréfutables, inattaquables. La vérité révélée.
 
C’est oublier un peu vite que l’objectivité n’existe pas. Les programmes scolaires présentent obligatoirement une vision du monde. Ils reflètent à la fois l’étendue des connaissances du moment et l’état d’esprit dominant. La preuve : leur contenu a évolué considérablement. Nous regarderions aujourd’hui avec indignation ou commisération les représentations passées des noirs dans les manuels scolaires d’il y a un siècle. Mais ces représentations n’étaient que le reflet de la société de l’époque (cf l’exposition coloniale).
 
Aujourd’hui, tous les programmes scolaires présentent les évolutions scientifiques et techniques comme des « progrès ». Tous soutiennent que l’accès à beaucoup de biens matériels est aussi un « progrès », que les pays en développement sont « en retard » sur les pays développés, qu’il faut les aider à nous « rattraper ». Si le concept de développement durable est maintenant répandu, il ne remet pas en cause cet objectif : il est enseigné que ce « rattrapage » doit se faire en protégeant l’environnement –grâce aux « progrès » scientifiques et techniques- mais la vision reste la même.
 
Il est enseigné, et donc admis, à grande échelle, qu’il n’ y a qu’un modèle de développement possible, que le bonheur est dans l’« avoir », et qu’il passe par la croissance de l’activité économique.
 
Cette notion de « retard » me rappelle une blague du temps du communisme. Pour se moquer des communistes, on leur prêtait ce raisonnement : « Que fait le capitalisme ? Il court à sa perte. Que fait le communisme ? Il essaie de dépasser le capitalisme ».

Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • morice morice 20 mars 2010 11:07

    Les programmes scolaires ont une puissance extraordinaire. En l’enseignant, on peut faire admettre à une population n’importe quoi. Du vrai, et du faux.


    ne pas parler de Pétain pendant 40 ans par exemple !

    • anty 20 mars 2010 13:22

      ou ne jamais parler de morice d’AV

      voilà un manque de culture et de savoir donc est responsable l’éducation nationale

      c’est impardonnable !


    • epapel epapel 20 mars 2010 23:25

      C’est vrai qu’on ne parle pas assez des traîtres.


    • JL JL 20 mars 2010 11:25

      « Les programmes scolaires ont une puissance extraordinaire. En l’enseignant, on peut faire admettre à une population n’importe quoi. Du vrai, et du faux. » (philippe)

      Je me suis arrêté là ! Plus obscurantiste que philippe - retenez bien ce pseudo - tu meurs !


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mars 2010 11:36

        Bonjour,

        si nous n’avions pas nous même menti sur notre passé et notamment comme vous le faites remarquer, à propos de colonisation, nous n’aurions pas à redouter cette spoliation de notre histoire. Il en est de même avec la scientologie dont le fer de lance a été la lutte contre la psychiatrie par les électrochocs et les psychotropes, et qui lutte contre l’allopathie dominatrice, dont on voit maintenant les dérives avec le h1n1. L’émission récente de Farce 2 sur l’état mental de 80 % des humains civilisés en dit long sur le pouvoir que peut désormais prendre n’importe quelle nouvelle culture par l’intermédiaire du paf audiovisuel. Le formidable travail pour persuader l’humain qu’il n’est pas descendant de sauvage montre ses contradictions dès que l’on se penche sur le fait qu’il mange de la viande qu’il tue. L’évolutionnisme aurait permis de constater que l’humain descend d’animaux végétariens n’ayant du leur survie qu’en montant aux arbres où ils ont trouvé refuge et nourriture.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 mars 2010 11:50

          Pour contrer la pensée unique , un cerveau en bon état de fonctionnement , une santé mentale à toute épreuve , observer avec ses propres yeux , et laisser les baratins en tout genre aux baratineurs est un bon début à la pensée pas unique .

          Barrer la route aux marchands de peurs , aux théoriciens ce l’ instillation de l’ angoisse , aux masochistes frémissants aux soubresauts de rumeurs millénaires , centenaires et actuelles .

          Une montagne de conneries dans les cerveaux s’ essayant à de fumistes théories .


          • Philippe 20 mars 2010 17:31

            Tout à fait d’accord avec vous pour dénoncer le recours à la peur. La peur est toujours mauvaise conseillère, on l’utilise pour nous manipuler. Et très franchement, je suis gêné à cause de ça quand je parle des changements à venir (climatiques, crise de l’énergie, etc.). En même temps, on a besoin pour faire les bons choix d’avoir des informations à notre disposition. Et quelquefois, certaines information peuvent faire peur.

            Pour contrer la pensée unique, il faut effectivement un cerveau en bon état, des connaissances de base et beaucoup d’esprit critique. Il y a un petit bouquin de Norman Baillargeon, un québécois, qui doit s’appeler « petit manuel d’auto-défense civique » ou quelque chose comme ça, qui doit être intéressant (j’avoue ne pas l’avoir lu, mais j’en ai entendu parler à deux reprises). Il y recommande entre autres choses d’apprendre à compter (par exemple pour calculer en 30 secondes que s’il fallait fouiller tous les cartables et lycéens à l’entrée d’un lycée, il y aurait 8 heures de queue, et que donc cette idée est une fumisterie complète ; les exemples sont nombreux, tous les jours) et d’avoir un minimum de bases scientifiques pour ne pas avaler n’importe quoi.


          • Peretz Peretz 20 mars 2010 18:55

            Le plus grave dans le genre pensée unique, est le bourrage de crâne sur l’orthodoxie économique, accentuée par les médias, dont évidemment la télé, ceci depuis des décennies. En France depuis1982 quand Mitterrand à écouté les sirènes financières sur la rigueur. Ou J.C.Trichet qui déclame en fustigeant l’inflation comme étant préjudiciable à la population pauvre. De même en politique quand on rattache notre Démocratie aux systèmes électoraux. www.voixcitoyennes.fr


          • Croa Croa 23 mars 2010 00:19

            Concernant « le recours à la peur » il convient de distinguer les plus subjectifs, ceux qui consistent à exploiter les faits divers au point de monter ça en mayonnaise. Derrière ces recours on trouve souvent un bouc émissaire ce qui est très pratique... Pour mettre en place un état policier par exemple.

            Les vrais périls existent aussi, mais il faut être sage pour bien les appréhender car ceux-là sont plutôt niés.


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 mars 2010 11:50

            Halte aux cons .


            • COVADONGA722 COVADONGA722 20 mars 2010 11:55

              bonjour captain , prevoyez une barriere assez haute ya du monde a stopper !


              • fhefhe fhefhe 20 mars 2010 11:58

                Petite blague sur Toto à l’Ecole...

                Toto pour sa première journée à l’Ecole , se fait remarquer dés son entrée dans la cour de récréation...
                Une maîtresse pour le punir lui demande de mettre les mains dérriere le dos.
                Toto les mains sur son ventre...
                La maitresse réitère son ordre
                Toto laisse ses mains sur son ventre
                La maîtresse hausse le ton et lui demande pourquoi laisse t-il ses mains sur le ventre
                Toto lui répond
                Oû les aurais-je mises si vous m’aviez demandé de les mettre derrière le ventre !!!!

                Autre « Fausse Vérité » en ce jour de GRAND CHELEM pour l’Equipe de France de rugby (je ne vois pas les Anglais battre les Français)

                Le ballon de Rugby est -il Ovale ???
                Non il est « Ellipsoîdale » !!!!!
                Vous pouvez vérifier ...un oeuf est Ovale... !!!

                Autre « Contre-vérité » les MERdias avec l’appui des instituts de sondage disent TROP souvent LES Français au lieu DES Français , il en est de même pour les autres nationalités comme des religions....


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 20 mars 2010 11:59

                  Salut COVADONGA 722 ( t’ avais pas plus court smiley )

                  Suffit de pas croire à leurs sornettes ...


                  • mouqawama 20 mars 2010 12:04
                    Comment on fabrique de la pensée unique ?En faisant passer la bouillie intellectuelle raciste d’un Zemmour pour de l’anticonformisme !

                    • Romain Desbois 20 mars 2010 12:39

                      On peut être rétf à la pensée unique sur un sujet et puis plonger dedans des quatre pieds sur un autre.

                      Par exemple vous êtes pensée unique ou pas pensée unique :
                      - la catastrophe du 11 sept
                      - le changement climatique
                      - les extra-terrestres
                      - le végétarisme
                      - le spécisme
                      - l’espéranto

                      Vous verrez que au moins l’un de ceux là vous classe dans la gauche file de la pensée unique smiley


                      • Croa Croa 23 mars 2010 00:32

                        Il y a eu un coup d’état un 11 septembre mais c’était au siècle dernier... Il y a eu aussi un attentat plus récemment contre des tours...

                        Franchement je ne vois pas...
                          smiley

                        Une catastrophe c’est bien un truc naturel ? En principe ?


                      • anty 20 mars 2010 13:11

                        Ce que beaucoup des gens ne savent pas

                        L’éducation nationale donne un enseignement tronquée

                        pour plusieurs raisons :

                        l’éducation nationale enseigne des savoirs ( forcement incomplets car il est quasiment impossible de tout enseigner sur un sujet bien précis )mais aussi la pratique du raisonnement et ce dernier est plus important que les savoirs.

                        l’éducation nationale doit être à l’abri des groupes des pressions et doit se ranger dans une attitude prudente où seules les avis des scientifiques sont à cosidérer.

                        Un bachelier à


                        • sleeping-zombie 20 mars 2010 13:16

                          Je vois pas trop où tu veux en venir...

                          Parce que ce que tu dis a propos de l’héliocentrisme et la théorie de l’évolution, on pourrait dire pareil sur la théorie de la gravité, l’ensemble de la mécanique quantique ou, pour changer de domaine, l’existence de Jules Cesar, de Louis XIV, ou la réalité de l’antarctique...

                          L’objectivité n’existe pas, oui, les programmes scolaires participent au formatage idéologique de la population, oui, et... ?

                          Parce que si tu ne comptes croire que ce que tu vérifies par toi-même, tu risques de vivre dans un univers mental extrêmement ténu. Faim.. Nourriture.. Froid.. Feu.. Sommeil.. Dormir.. Désir.. Sexe.
                          Et tu n’iras sans doute pas plus loin.

                          Dans le même genre de réflexion, on pourrait aussi dire que le langage lui-même véhicule une idéologie...


                          • Philippe 20 mars 2010 17:17

                            Bien sûr, le langage véhicule une idéologie.

                            Une situation qui n’évolue pas peut être qualifiée d’état d’équilibre ou de stabilité (connotation positive) ou de stagnation ou d’immobilisme (connotation négative). Aujourd’hui, on va systématiquement employer les mot à connotation négative : ils portent en eux l’idéologie du développement, il faut toujours progresser.

                            Toute nouveauté technologique ou technique est qualifiée de progrès, mot positif. Le mot est aussi porteur d’une idéologie, celle que la science et la technologie sont forcément bonnes. Et pourtant... Je ne suis pas contre la science et la technologie, mais force est de reconnaître qu’on ne leur doit pas que de bonnes choses. 

                            Vous écrivez : « L’objectivité n’existe pas, oui, les programmes scolaires participent au formatage idéologique de la population, oui ». Je ne suis pas sûr que tout le monde en soit convaincu.

                            « et... ? » ... et comme je pense que le formatage actuel -développement, croissance- nous mène à la catastrophe, je me dis que ce serait bien qu’un plus grand nombre de personnes prennent du recul par rapport à lui...


                          • sleeping-zombie 20 mars 2010 19:52

                            et comme je pense que le formatage actuel -développement, croissance- nous mène à la catastrophe, je me dis que ce serait bien qu’un plus grand nombre de personnes prennent du recul par rapport à lui...

                            L’absence de formatage, c’est vierge, animal que j’ai décris.
                            Je ne crois, hélas, qu’on ne peut supprimer un formatage qu’en y substituant un autre.
                            Actuellement, y a un très grand formatage « seul le fric compte, tout pour ma gueule ». La plupart de ceux qui l’ont subis de plein fouet l’érigent en « nature humaine », évidemment, ça explique pas comment y a a peine 60 ans des millions de gens sont partis se battre les uns contre les autres, et mourir connement, sans avoir été rémunérés...
                            Bref. Tout ça pour dire : prendre du recul par rapport au formatage actuel, c’est juste laisser un peu de place à un autre formatage incompatible avec le 1er. De l’incompatibilité naît le questionnement, mais comme quelqu’un qui se questionne n’est pas quelqu’un qui agit, les choses ne peuvent changer que lorsque le second formatage a bouffé le premier...
                            D’où ma question : quel second formatage proposes-tu pour contrer l’actuel, informel, que d’autres avant moi ont appelés « idéologie dominante » ?


                          • finael finael 20 mars 2010 14:19

                            Dommage que l’article commence par un énoncé faux :

                            « Si l’héliocentrisme est aujourd’hui admis, ce n’est pas parce qu’il est évident, mais parce qu’il est enseigné ».

                            Non ! C’est parce qu’il est vérifiable, et vérifié !

                            Il en est de même de l’évolution (les différentes théories s’interrogent sur pourquoi et comment, pas sur les preuves matérielles que l’on met à jour presque quotidiennement).

                            La plupart des choses (je ne dis pas toutes les choses) que l’on nous enseigne « à l’école » le sont elles-aussi.

                            Et s’il est des domaines, comme l’Histoire ou la Philosophie qui portent à controverse, n’est-ce pas aussi qu’ils sont de moins en moins enseignés. J’ai eu sept professeurs d’Histoire au lycée, comment imaginer qu’ils aient tous enseigné la même histoire ?

                            Ce n’est pas entièrement de leur faute si nous sommes aujourd’hui dans une société de l’instant, sans mémoire. Si l’on considère que « les vieux » sont bons à jeter à la poubelle et que leurs souvenirs ne nous intéressent aucunement.


                            • Philippe 20 mars 2010 16:59

                              Bien sûr, l’héliocerime est vérifiable et vérifié ! Mais il n’est pas vérifiable par l’individu lambda qui voit apparaitre le soleil d’un coté le matin et le voit disparaître de l’autre coté le soir, et qui, naturellement, le voit tourner autour de la terre !

                              Faisons abstraction de ce que nous savons-c’est impossible, mais faisons quand même cet effort d’imagination. Si personne ne nous avait appris à l’école cette vérité -c’en est une, incontestablement-, ne penserions-nous pas que c’est le soleil qui tourne autour de la terre ?

                              Donc je maintiens que si l’héliocentrisme est admis par tout un chacun, c’est parce qu’il est enseigné, car il N’EST PAS EVIDENT. La citation me paraît profondément juste.

                              Je n’ai pris l’exemple du créationnisme que pour appuyer la démonstration qu’on peut faire admettre des choses fausses : il suffit de les enseigner. Dans la plupart des cas, ceux qui reçoivent l’enseignement n’ont pas les moyens de vérifier ce qui leur est dit. Donc ils l’admettent, pourvu que cela leur vienne de quelqu’un dont ils reconnaissent l’autorité morale et intellectuelle : en premier lieu, leurs parents et leurs professeurs.

                              Je ne mets pas en doute l’honnêteté intellectuelle des professeurs, ni l’immense majorité des contenus des programmes scolaires. Mais je soutiens qu’ils portent la vision dominante de la société de l’époque, et que cette vision n’est pas forcément « juste ». En l’occurence, mon propos portait sur la vision positive, forcément positive, du développement. Quand je regarde la Chine, pourtant, et que je pense à la sagesse millénaire dont elle était porteuse, je me dis que le développement à l’occidentale, consumériste, est d’un certain point de vue tout sauf un progrès et le rattrapage d’un « retard ».

                              Des professeurs m’ont dit qu’ils ne devaient pas exprimer d’avis personnel devant leurs élèves. Je crois que c’est une erreur. Ils devraient pouvoir le faire EN PRECISANT BIEN QUE C’EST LEUR AVIS PERSONNEL, mais qu’il existe d’autres manières de voir les choses, d’autres visions. On ne peut former l’esprit critique indispensable qu’en suscitant des débats. Aujourd’hui, toute mon expérience me fait penser qu’on ne forme pas l’esprit critique des élèves. En n’enseignant que des choses réputées vraies, sans prise de position personnelle, avec les meilleures intentions, on bourre les crânes.

                              Malheureusement.


                            • finael finael 20 mars 2010 18:39

                              Je vous suggère de vérifier par vous même la loi de la pesanteur (du haut de la tout Eiffel par exemple).

                              Personne ne peut tout réinventer de soi-même, par contre, depuis l’existence des lunettes astronomiques, du microscope ou de bien d’autres instruments, il est facile à tout un chacun de vérifier la majorité de ce qu’on lui enseigne.

                              Vérifier que 2 + 2 = 4 n’est pas très compliqué !


                            • fhefhe fhefhe 21 mars 2010 06:09

                              Je suis commeToto cité plus haut dans ma blague (je l’ai vécu mais l’Elève ne s’appelait pas Toto )
                              2 + 2 = 4 Ok ....

                              Mais quand on partage une part de gateau en 3 ....il y en a toujours un qui a légérement plus que les 2 autres...Si l’on devait demain divisait en 3 le capital social del’Oréal je suis preneur du reste des 100% : 3

                              Un carré est parfait Ok
                              En partant de la Surface on peut déterminer le côté en extrayant la racine carré . Un carré dont la surface fait 9m2 on obtient 3 m de côtè mais si il fait 19m2 on obtient 4,3588....alors est on sur qu’il fasse 19m2 ???

                              C’est comme avec « Pi » pour le cercle . Surface du cercle 3,1417 x R2 ....Circonférence du cercle Rx2 x3,1417.Un cercle est-il parfait ???

                              Nous parlons des progrès des Technologies dans tous les domaines ...mais les progrès des NanoTechnologies ne remmettront -ils pas en question nos certitudes ???

                              1+1 a été remplacé depuis une trentaine d’années par le binaire , la logique formelle, fonctionnelle et propositionnelle .

                              Nombre de lois Physiques , mécaniques enseignées il y a 50 ans étaient vérifiables et vérifiées mais sont elles toujours véritables Aujourd’hui (aux dires de mes relations ingénieurs NON )  ???

                              Aujourd’hui encore les « Maître(sse)s » d’Ecole enseignent la discipline en faisant mettre les mains derrière le dos !!!

                              Un petit « Brun » à la moustache a enseigné à son peuple que la race supérieure avait des yeux bleus et des cheveux blonds....pendant qu’un autre petit brun à la moustache sortait un film intitulé « le dictateur » mais interdit sur le continent européen de 1940 à 1946 ... !!!!

                              Soyez Autodidactes....avant que la vie vous donne des leçons !!!!!







                            • Croa Croa 23 mars 2010 00:47

                              « Non ! C’est parce qu’il est vérifiable, et vérifié ! » FAUX !

                              C’est juste une référence, un choix pratique. (Surtout en ce qui concerne le système solaire mais pour résoudre des problèmes purement terrestres ou au contraire universels il est possible de partir d’autres bases.)


                            • JL JL 20 mars 2010 14:50

                              philippe, de toute évidence confond éducation et dressage, instruction et bourrage de crâne, culture et conditionnement.


                              • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 15:50

                                bonjour phillipe

                                je n’ai pas trop compris ou tu veux en venir, le créationnisme et l’évolutionnisme ne s’opposent que chez leurs adeptes politiques

                                oui dieu a créer le monde a son image, cela me parait une évidence quand l’on a pour le connaitre que notre cerveau et nos sens, et ils nous ont dit que cette création était évolutive, loin de l’infirmer tous les jours la science nous apprend que les modifications génétiques qui interviennent n’effectuent jamais de retour en arrière, diantre il semble que dieu soit plus malin que ceux qui disent le connaitre, car il a engendré la possibilité d infirmer ceux qui n’ont rien compris à sa création.
                                mais il est certain que la conquête de l’incertitude effraie pour ceux qui ont besoin de vérité. ils ont toute fois une fonction (se serait long a expliquer) sinon ils auraient disparus, mais ce n’est pas celle de détenir une vérité.
                                cordialement.


                                • sleeping-zombie 20 mars 2010 15:55

                                  modifications génétiques qui interviennent n’effectuent jamais de retour en arrière

                                  ben si, les dauphins, des bêtes qui qui sont sorties de la flotte, et qui y sont retournées...


                                  • ddacoudre ddacoudre 20 mars 2010 17:34

                                    bonjour zombie

                                    ceci ne constitue pas un retour en arrière, l’on ne peut remonter le passer. lorsque un gène a été modifié il y a une molécule qui bloque irrémédiablement le retour à la reconstitution initiale, il ne faut pas confondre avec l’observation même d’une évolution, l’évolution n’est pas le nombre de fois que l’on est capable de monter ou descendre d’un arbre.

                                    cordialement.


                                  • sleeping-zombie 20 mars 2010 19:23

                                    Euh... je suis pas généticien, mais ce que tu me racontes là m’a l’air d’être une grosse bêtise.
                                    L’évolution est un hasard, une erreur dans un processus de réplication. Quand cette erreur est handicapante, le porteur du nouveau gène se reproduit moins vite (voire en crève tout de suite) et le nouveau gène disparait. Quand cette erreur conduit à une amélioration, le porteur se reproduit plus et le gène se dissémine dans la population, et l’espèce évolue.
                                    Pas de mémoire du gène la-dedans.
                                    Pas de système qui bloque le retour la-dedans.
                                    Ta molécule qui bloque le retour en arrière, ça me surprendrait qu’elle existe...


                                  • Spip Spip 20 mars 2010 18:53

                                    Quel bel exemple de sophisme !

                                    - pour mémoire et au choix : 1. Argument, raisonnement qui, partant de prémisses vraies, ou considérées comme telles, et obéissant aux règles de la logique, aboutit à une conclusion inadmissible.2. Argument, raisonnement ayant l’apparence de la validité, de la vérité, mais en réalité faux et non concluant, avancé généralement avec mauvaise foi, pour tromper ou faire illusion.

                                    Que cherche à nous dire l’auteur de cet article ? Qu’au travers de l’institution Éducation Nationale on peut nous faire avaler n’importe quoi ? On sait bien que l’Histoire, par exemple, à souvent été écrite par les vainqueurs et que la réduction actuelle des cours de cette matière est inquiétante, mais pourquoi faire porter sur l’enseignement (plutôt victime dans ce cas) toutes les erreurs, les insuffisances, voir les manipulations du savoir ?

                                    Reprenons son (malheureux) exemple de l’héliocentrisme, que s’est-il passé ?

                                    La théorie de départ était que la Terre était le centre de l’Univers. Il ne pouvait en être autrement, c’était le pilier sur lequel reposait tout le système de l’Église. Copernic fut, bien entendu, condamné par celle-ci tout comme Galilée plus tard. Il a fallu des siècle de travaux scientifiques pour que le Vatican admette, tardivement, du bout des lèvres. Quand à sa forme ronde et pas plate, c’est encore plus récent...

                                    L’école n’affirme rien, elle transmet des connaissances, scientifiques entre autre.Il est vrai qu’on devrait toujours dire « en l’état actuel de nos connaissances » c’est la seule objectivité (honnêteté) qui vaille en fait. Quand à la pensée dominante actuelle elle n’a pas été concoctée par des Inspecteurs Généraux de l’Éducation Nationale réunis dans un bureau, on sait bien d’où elle vient.

                                    Bref, par manque de rigueur du raisonnement, l’auteur s’est trompé de cible.


                                    • sleeping-zombie 20 mars 2010 19:30

                                      Je suis d’accord avec ton intervention, toutefois :

                                      Quand à sa forme ronde et pas plate, c’est encore plus récent

                                      Ca c’est faux, le « monde occidental » sait que la Terre est ronde depuis la Grèce antique, avant même l’arrivée du christianisme, et le vatican n’a jamais mis en cause ce fait.

                                      Quand Colomb est parti chercher les Indes en faisant « le grand tour », personne ne lui a dit qu’il allait tomber dans le vide en arrivant au bord du monde (c’est les viking qui croyaient ça, et encore je suis pas sùr). Et c’était 40 ans avant Galilé, Copernic n’était qu’un gosse...


                                    • Spip Spip 21 mars 2010 01:12

                                      Pas si vieux que ça la reconnaissance officielle de la rotondité de la terre : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080116024758AAc9xNi


                                    • sleeping-zombie 21 mars 2010 21:48

                                      Spip : tu commets un amalgame hélas trop commun. Ce que l’église reprochait a Galilé, c’était pas de considérer la Terre ronde, ça c’était admis depuis des lustres, mais de soutenir que c’est elle qui tournait autour du Soleil, et non l’inverse (héliocentrisme défendu par Galilé contre géocentrisme défendu par l’église).


                                    • Philou017 Philou017 20 mars 2010 19:38

                                      Très bonne réflexion. L’école est un instrument d’apprentissage mais aussi de formatage où la société fait passer ses certitudes et ses dogmes.
                                      Cela parait difficilement évitable ; mais on peut regretter que l’on accorde aussi peu d’importance à la mise en place du sens critique.
                                      Mais tant que les parents admettrons de se faire goberger par les médias, ils verront peu d’utilité à apprendre à leurs gamins à réfléchir plutôt qu’apprendre des données toutes faites.

                                      La théorie de l’évolution n’est admise que parce qu’elle est enseignée.
                                      Tout à fait. Mais aussi parce qu’elle est devenu un dogme peu questionné par le monde dit scientifique. La science transmet ses dogmes à l’école.


                                      • fifilafiloche fifilafiloche 20 mars 2010 19:58

                                        La pensée unique se transmet plus par les médias que par l’éducation nationale. Elle utilise le sentimentalisme pour imposer ses messages. Les jeunes s’identifient à leurs idoles et en reprennent les textes, les discours formatés par dans le moule du marketing, qu’il soit politique ou commercial. On les appelle « leader d’opinions », ils sont référencés et sponsorisés par les cabinets de « communication ».


                                        Autant un prof, représentant de l’autorité, provoquera un rejet de la part du jeune cerveau en devenir, autant la barrière critique est annihilée par la relation sentimentale à l’idole.

                                        Le formatage des cerveaux à la pensée unique est au contraire combattu par les professeurs, qui tentent de former leurs élèves à l’esprit critique. Une tâche de plus en plus difficile, il faut bien l’avouer.

                                        • Bobby Bobby 20 mars 2010 21:55

                                          Bonsoir,

                                          Oui, l’école est-elle un lieu d’apprentissage ? certainement ! mais de quoi ? l’excellente étude qu’en a faite Yvan Illitch dans « Une société sans école » montre la pertinence du questionnement sociologique et des réponses (économico-) politiques qui y sont apportées.

                                          Nul doute que l’orientation générale de notre société ayant poursuivi son évolution économique aux dépends de sa convivialité aura des répercutions sur l’enseignement et la formation des jeunes qui le suivent. C’est assez sensible aujourd’hui et depuis déjà un bon bout de temps dans les programmes scolaires. 

                                          « l’impérialisme marchand » cher à Jean François Brient sous des propos fort imagés, procède à une analyse effrayante de notre avenir proche et pourtant, je ne puis me persuader qu’il se trompe de beaucoup !... On peut estimer que ce ne sont pas les milieux conservateurs qui pourront nous sortir de pareille dynamique mortifère, au contraire ! Aussi il m’apparaît indispensable d’arriver à un changement drastique de mentalité si notre espèce bipode veut conserver une chance de survivre.

                                          Je suis intimement convaincu que, rejoignant en partie le P.N.A.C. en ce qui en concerne l’aspect malthusien, que notre société doit trouver un équilibre... qui va passer par une division drastique du nombre de ses sociétaires et une remise en question tout aussi nécessaire des relations au sein de ce qui subsistera ...tant les heurts pour opérer ces changements me paraissent capablesd’engloutir jusqu’à l’entièreté de la planète.

                                          Ma vie propre, comme la vôtre me paraissent à ce point compromises que mes mises en garde m’apparaissent comme autant de coups d’épée dans l’eau... qu’importe si elles suscitent...ne fusse qu’ une réflexion, un seul changement !.. Peut être que le brassement d’air dû à un seul papillon...

                                          (on peut rèver !)
                                          civilement vôtre


                                          • verbre verbre 20 mars 2010 22:30

                                            Article vraiment mauvais.


                                            • epapel epapel 20 mars 2010 23:50

                                              Article sans intérêt et auto-contradictoire.

                                              La quasi totalité des connaissances que nous avons nous a été enseignée d’une manière ou d’une autre vu qu’il est impossible de se les constituer par soi-même.

                                              De plus l’école enseigne avant tout des savoirs de base qui n’ont rien à voir avec la pensée unique : lire et écrire, compter, le français, les mathématiques, la géographie, les sciences naturelles, la physique chimie... L’histoire peut-être mais transformer une défaite en victoire est difficile. L’économie sans doute car le monde réel ne vérifie pas ou très partiellement ses postulats.

                                              Ce raisonnement ne mène nulle part sauf à dire qu’il ne faut faire confiance en personne, mais comme le quidam n’a pas toujours la capacité de distinguer le vrai du faux il n’y a pas de solution.

                                              En arithmétique 1+1 = 2 est vrai et pourtant c’est de la pensée unique (100% d’élèves qui se trompent ont une mauvaise note et 100% des comptables qui se trompent sont virés).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Philippe


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès