Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Comment qu’on dit « J’accuse », en Hébreu ?

Comment qu’on dit « J’accuse », en Hébreu ?

Zola se battait hier pour défendre un juif contre l’injustice ! Nous nous levons aujourd’hui pour défendre un peuple contre l’homicide, un génocide….Appelez ça comme vous voulez, mais gardez vos leçons de sémantique, de rhétorique et d’étymologie !

Alors que le soir tombe, il n’y pas de mot de toute façon pour appeler l’innommable ! « Un crime contre l’humanité », comme on dit pour les autres…

La sidération, devant ou derrière l’explosion. Estimez vous avoir de la chance ! 

« Il y avait une ville, et il n’y a plus rien » Chantait Claude Nougaro….

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCMQyCkwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DluiByXD05hA&ei=cXXTU5u-GMSl0QWi7ICYBQ&usg=AFQjCNGzV2X1Mb4sHAK235Eu_ofaXz9OTg&sig2=_r-YRwPBWDkB8qm8hh6hhw

Nougaro pouvait parler d’Hiroshima, de Varsovie, de Nankin, d’Hanoi, de Dresde ou de Sarajevo. Aujourd’hui c’est de ce territoire minuscule qu’il s’agit, une poche de résistance et de vie où l’on ne peut s’enfuir nulle part, et ou une armée de soudards semble vouloir casser une population, selon un timing de tabassage savant qui n’échappe à personne.

Etoile jaune cousue sur un pyjama, étoile proclamant maintenant la force imbécile de « Tsahal », comme celle d’un moloch antique, qu’avons-nous retenu de l’histoire pour que les victimes d’hier deviennent les bourreaux du jour ?

Ce billet ne sait pas très bien où il va ! Il est écrit par un homme révolté.

« Qu’est-ce qu’un homme révolté ? » Nous demande Camus. C’est un homme qui dit non, qui refuse, mais ne renonce pas….La révolte se situant dans l’agir, il lui faut trouver ces courants ascendants sur lesquels il peut appuyer ses ailes ! »

D’accord ! Mais il faut avouer qu’en ce moment, il n’y a guère de vent, et que des snipers s’acharnent contre ceux qui se prennent pour Icare !

Quand on apprend à l’instant à propos de Gaza, que la prochaine manifestation prévue à Paris Samedi prochain, d’abord autorisée, est finalement interdite, on se demande ce que cela signifie ? Il faut rappeler que la France est seule au monde à interdire actuellement ces manifestations de soutien. Elles s'apparentent à ces marches blanches, servant à exorcicer l'angoisse, et à se retrouver ensemble, témoignage que la vie et l'espoir ne font qu'un, après un cataclysme ! Une fonction de catarshis évidente !

 Sont-ils vraiment stupides, autistes, provocateurs, ou tentent-ils de se servir de ce conflit pour expérimenter comme les israéliens le font, une politique névrotique de l’usure du découragement et de l’indécision, que l’on appliquera ensuite à d’autres domaines ?

Tout cela n’est-il pas lié à cette stratégie du choc, dont nous a parlé Naomi Klein dans un livre culte, qui fait référence, au niveau de l’analyse et de la compréhension de faits et de décision en apparence absurdes ?

Quand les compteurs semblent s’affoler, et que l’esprit refuse d’avancer, il est bon de trouver un tel outil de décryptage. La psychiatrie et ses docteurs Folamour, qui ont expérimenté les premiers ces stratégies de la sidération ne sont pas loin

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCAQFjAA&url=http%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FLa_Strat%25C3%25A9gie_du_choc&ei=n17SU_HaBanD0QXDn4CYBA&usg=AFQjCNEW7PqtyivAkFyArN3Pl2tVl8Q1fA&sig2=JCwiF98IlEpLdHw0hcBUSA

 La démocratie existe moins sous Hollande qu’elle existait dans les années 60, quand on pouvait encore manifester contre la guerre du Vietnam ! Cela nous ramène un peu plus en arrière, à cette époque où le préfet Papon interdissait cette manifestation du 8 février 62, en faveur de la paix en Algérie, et qui déboucha sur le drame du Métro Charonnes. https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=5&cad=rja&uact=8&ved=0CEUQFjAE&url=http%3A%2F%2Fwww.linternaute.com%2Fhistoire%2Fmotcle%2F66%2Fa%2F1%2F1%2Fmanifestation.shtml&ei=u1rSU__KHee50QW6_YD4Cg&usg=AFQjCNFqPzZU0atTi0QbtCvdtS1Srf-LTA&sig2=FxWyikAe9m_0yL3sFF9IDQ

« Risques de troubles à l’ordre public, nous disent les politiques » ! Déni en fait de démocratie, dont on peut se demander si ce genre d’interdiction, ne sert pas plutôt de mèche ou de détonateur. Pour s’en convaincre, il suffit d’ailleurs de voir la dynamique des deux précédentes manifestations à Paris : L’une interdite qui a dégénéré, et l’autre autorisée, qui s’est remarquablement bien passée.

Et c’est peut-être ce qui inquiète le plus nos dirigeants, et ceux qui leur murmure à l’oreille, de l’autre coté de la méditerranée, ou de l'atlantique.... Il doit bien être clair pour tous, que les opposants à cette boucherie de masse ne peuvent être que des excités, des antisémites, comme on dit, suavement, en faisant traîner les lettres, comme de gros godillot ferrés, dans un commissariat de province.

Ce mot a été refoulé pendant des siècles, avec tout ce qui s’y rattachait. Mais maintenant on en met partout, en s’en pourlèche les babines, ou vous coupe le caquet, dés le premier mot de protestation à propos des enfants qu’on déchire, qu’on ampute à vif dans les écoles.

On craindrait à l’affrontement communautaire ? C’est se foutre de la gueule du monde ! Doit-on déterminer notre engagement et nos refus, par le biais de quelques excités prosélytes ! Il y a une conscience universelle du bien et du mal qui doivent régir nos actes, et nos révoltes, dépendamment de ce que nous croyons. Et ce que à quoi nous croyons, avant tout, dans notre pays, c’est justement à ces valeurs communes, aux droits de l’homme et à la laïcité, socle de notre république.

La pensée et l’engagement de Voltaire, d’Hugo, de Zola, de Jaurès, de Sartre, sont toujours à l’œuvre dans notre pays. Les fossoyeurs seraient ils socialistes ? Mythe contre mythe, C’est drôle comment là-bas celui d’Hérode leur revient ! On dirait que ce peuple a pris comptant tous les errements et les divagations mythiques du fameux bouquin, cette bible, cette Thora, où l’on vous démontre que le mer s’ouvre et se referme sur un simple geste de la main.

Le rêve des auto stoppeurs ! Mais ce massacre des innocents nous ramène très loin dans l’histoire. Car bien sûr, au delà des effets d’annonce, qui peut être dupe des véritables enjeux et des intentions cachées : Foutre bonnement ce peuple palestinien à la porte et prendre sa place dans ce patchwork qui l’exclut, se rétrécit, et n’est plus qu’un confetti !

Mais même cela , c’est maintenant de trop. Il faut hâter le processus de découragement et d’expulsion, car les lois de la démographie sont favorables aux palestiniens. On ne peut tout de même pas tout contrôler, entrer dans les lits, provoquer des « coitus interruputs ». Même Hérode, avant big brother, avait renoncé à cela !

Et les journalistes, nos braillards à chemise ouverte, notre conscience autoproclamée !

Où sont-ils ! Bon, je ne vais pas faire un tir groupé au petit malheur la chance, en leur balançant une missile, ça serait scandaleux de systématiser. Mais force est de reconnaître que l’ambiance est tout de même au silence radio, au « renvoi dos à dos des deux protagonistes »…..

C’est tellement sidérant que c’en est trop !

A leur décharge, peuvent ils faire autrement ? Les ordres bien sûr viennent de plus haut dans l’escalier. Et puis l’homme est lâche ! On ne rencontre pas des Orwell, ou des Albert Londres tous les jours !

Bien sûr, il y a tout de même ceux sur le terrain, et qui ne veulent plus, ne peuvent plus se taire. Ces journalistes américains par exemple : Ils ont assisté « à l’insu de leur propre grés », à ce qu’on pourrait appeler un tir aux lapins ; les lapins étaient ces gamins de dix ans avec qui ils jouaient au foot cinq minutes auparavant. C’était juste avant qu’ils ne les voient passés à la broyeuse à papiers…..Il serait naïf, en voyant l’acharnement des tireurs, de croire que cela fut une erreur. Les militaires des pires régimes, on le sait, utilisent cette arme de la violence aveugle et de la sidération, pour casser l’esprit des populations. Des témoignages d’officiers et de soldats écoeurés, d’ailleurs, attestent de cette pratique.

Faute de ne pas l’avoir fermé leur clapet, ne pas s’être contenté d’aller vomir derrière les palissades, ces journalistes seront « déplacés ». https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCAQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.wsws.org%2Ffr%2Farticles%2F2014%2Fjul2014%2Fjour-j21.shtml&ei=5GPSU6KrPMfB0QX20YDYCw&usg=AFQjCNH7XirHebiRQSjV96vJWQ_Nx8k4AQ&sig2=TJGCGIcUlateeYoScJR1iw

 Par quelle curieuse asymétrie critique peut-on comptabiliser les tirs de ces pétoires palestiniennes, et le nombre de civils explosés, femmes enfants vieillards, dans la même benne à ordures ?

Bien sûr, en France, il y a eu ce drame de la route qui a occupé l'antenne : Un minibus sortant de la route, et plusieurs enfants tués. Tout effrayant que cela soit, on sait bien qu’il n’y a là qu’un accident, que ce ne sont pas des victimes d’un tueur en série, comme on peut appeler « Tsahal », ou ceux qui se cachent derrière.

Non, là-bas, la route n’est pas le risque majeur de morbidité ! « Comment avez-vous fait pour inverser cette tendance ? » Pourraient s’étonner certains. Iront-ils là bas pour lancer une mission d’études ?

Mais où nous situons-nous en France, sur l’échelle de Richter en terme d’antisémitisme ? Vous ête- vous jamais posé la question ?

 Des gens l’ont fait :

http://global100.adl.org/

« Découvrez les pays les plus antisémites du monde, et bien sûr les bons élèves, nous révèle ainsi le journal « The times of Israël » http://fr.timesofisrael.com/decouvrez-les-dix-pays-les-plus-antisemites/

La France, risque majeur, nous révèle ainsi le bison futé israélien….Amis israéliens, est-ce utile de chercher à vous convaincre que la plupart des habitants du Finistère ou de la Corrèze se foutent éperdument de la couleur de votre passeport, pourvu que vous ne soyez pas simplement arrogant, et que vous fassiez marcher un peu le tourisme…

Quelle belle affaire que vous soyez Australien, Israélien ou Chinois ! La grande lessive du métissage a depuis longtemps fait que dans notre pays tout n’est que patchwork, tissu Ecossais aux cent trames entrecroisés !. N’importe quel coup d’œil à la série des noms affichés sur les boites à lettres d’un immeuble parisien, ou lyonnais, vous apprendra que notre pays a plus de couleurs que les pulls de Benetton, et sont les véritables Etats Unis d’europe. Tout juste de temps en temps une histoire de banane qu’on entretient savamment, qu’on instrumentalise.

 Mais on sait bien que dans n’importe quelle population un petit pourcentage d’esprits obscurs, ou malades, continueront à s’exprimer. Mais ce n’est Israël qui pourra prétendre le contraire….

 Tant pis, le guide du routard israélien déconseille la France et ses bas du front, qui se mettent en transe et en fureur à la vue d’une kippa. …Moyenne, performance, tout tout tout, vous saurez tout sur le zizi antisémite gaulois, et la taille de son béret !

En feuilletant les différentes rubriques de ce journal, on s’aperçoit bien vite comment la paranoïa semble sous-jacente, constante, en éveil, instrumentalisée. On ne peut que faire un lien fâcheux, quitte à être encore être davantage traité d’antisémite, avec la presse de propagande nazie, qui jouait elle aussi sur la peur, la manipulation, le lien identitaire

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0CD0QFjAD&url=http%3A%2F%2Fwww.josepbosch.net%2FLA_PRESSE_ET_LA_MONTEE_DHITLER.pdf&ei=l5rSU9HSL4Sm0AX22ID4Dw&usg=AFQjCNHiOANYqUEAsYJ2E_glinEVjluXOg&sig2=qRBhYkWyDMZtfeDJ-p7T7w

Le sentiment de persécution ne vous donne-t-il pas le droit de répondre à votre agresseur, avant que celui-ci ne passe à l’acte ? Agresseur potentiel, agresseur fantasmé, construit de toutes pièces. Ici comme ailleurs, comme avant, le blindage des consciences semble la technique pour préparer au pire, l’envisager comme un soulagement, un réflexe d’autodéfense salvateur.

" Radio des milles collines" au Rwanda préparant au passage à l’acte génocidaire. Mesures punitives, mesures préventives...

 Timing éprouvant on le veut bien des roquettes palestiniennes. Reste qu’on va accorder au bruit des explosions, une amplification démesurée, et la justification des pires rétorsions !

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCAQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.lexpress.fr%2Factualite%2Fmonde%2Feviter-les-tirs-de-missiles-en-israel-il-y-a-une-appli-pour-ca_1558499.html&ei=5ZzSU6zFMLGY1AWbgIGQBA&usg=AFQjCNFKP6y3UwJ-U08JlT8vDlQDVS8UcA&sig2=94m-bWm8w-hWjK5dSyQvDw

Grâce à une application technologique, les israéliens, bien que protégés par le dôme d’acier peuvent suivre en temps réel le tir de ces roquettes.

Créée en 2012 par deux codeurs israéliens, l'application "Red Alert : Israel" envoie une notification sur mobile qui mentionne le type de missile et le lieu visé : "Rockets Attack : Tel Aviv. Now" ("Attaque de roquette : Tel Aviv. Maintenant"). Les habitants sont informés quinze secondes avant qu'un missile ne s'abatte sur le pays, à l'image des sirènes qui se déclenchent au même moment dans chaque ville. 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/eviter-les-tirs-de-missiles-en-israel-il-y-a-une-appli-pour-ca_1558499.html#FsfiCIAMQMocs6qX.99

Tout cela ne vous rappelle-t-il pas les expériences de Pavlov, avec des rats que l’on manipule et que l’on conditionne en ouvrant des trappes, en agitant une sonnette ? Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que le conditionnement est patent, et que l’exaspération des civils, à qui l’on accroche une alarme autour du coup produira les effets recherchés, en terme de montée d’adrénaline, et de volonté de rétorsion.

 Il n’est pas question bien sûr de nier cette problématique de la menace, mais de la ramener à ces justes proportions, et de garder ses nerfs. Chose que les Londoniens surent si bien faire sous le blitz nazi, un truc par vraiment comparable…Londres partait en morceaux de puzzle. Ce n'est pas encore le cas des villes israéliennes !

Les britanniques surent garder flegme et courage, continuèrent à fréquenter les bibliothèques en ruine. L’esprit de solidarité que les nazis comptaient briser, se renforça sous les coups de boutoirs aveugles des V2. C’est d’ailleurs une constante que l’histoire apprend, pourvu qu’on veule bien s’y pencher. Les anglais firent l’admiration du monde dans leur attitude digne. 

On sait bien que ces roquettes sont une réponse dérisoire et désespérée. Les israéliens néanmoins auront bon sévir, comme des parents qui ne connaissent que la brutalité, face à un gamin caractériel, en lui envoyant des taloches, des coups de pieds au ventre, et même pire, celui-ci essaiera toujours de mordre, tant qu’il lui restera des dents.

« T’en veux une autre !.. Ce petit con va finir par me faire mal aux mains ! La prochaine fois, c’est la baignoire ! »

On sait bien qu’au bal des occasions manquées, Israël s’est totalement moqué de ce fameux processus de paix, jusqu’à le réduire à ce qu’on appelé pudiquement « une feuille de route », c’est à dire pas grand chose, plus ou moins une liste de commissions qu’on oublie dans une poche, puis qu'on balance à la corbeille. Les dirigeants savent très bien qu’ils ont suscité cette réaction de violence improductive, qu’ils récupèrent.

Ce qu’il faudrait faire, tout le monde le sait : Redonner de l’espoir, créer des ouvertures, des brêches qui ne soient pas celles des maisons en ruines…

Mais de cela on ne parlera pas, préférant provoquer les jusqu’aux boutistes, afin de répliquer au centuple.

Jean Daniel, peu soupçonnable d’antisémitisme, ne déclare-t-il pas dans le nouvel observateur, dans son éditorial, à propos des déclarations de Hollande et de Walls : « Après avoir prononcé avec élégance et fermeté les mots qui convenaient pour condamner les crimes insupportables des extrémistes palestiniens, en soulignant qu’un état doit se défendre, ils ont oublié-quel oubli !- qu’il y avait tout de même une restriction énorme : Le fait que la riposte doit être proportionnée au nom de la protection des civils »

Qui ne peut s’étrangler d’émotion et d’indignation sur le résultat de ces frappes lancées par Tsahal, et qui s’apparente à une pulvérisation de Roundup sur un potager en fleurs ?

Combien de misérables pâquerettes palestiniennes pour valoir une seule de ces magnifiques rose Israélienne ? On ne sait pas, mais c’est bien la question que l’on se pose devant cette indignation à géométrie variable. On pensait pourtant qu’une vie en valait une autre, depuis la déclaration universelle des droits de l’homme. Surtout à propos des enfants, notre patrimoine à tous. « Enfants de tous pays », comme dit l’Enrico….

L’humour semble parfois la dernière issue, la politesse du désespoir, le dernier tunnel qui permette de sortir de Gaza, et lui donne le seul accès possible à une mer ouverte.

L’humour a toujours été utilisé en dernier ressort contre les paranoïaques de toutes espèces. Il fait voler en poussières la rigidité des discours, des uniformes et des mensonges, et vous révèle que le roi est nu. Les régimes totalitaires détestent l’humour pour cette raison. C’est l’arme que Charlie Chaplin a utilisé pour ridiculiser Hitler, dans « le dictateur ».

On en n’a pas fini d’explorer la le coté visionnaire et psychanalytique de cette œuvre ! Chassé croisé improbable entre deux frères siamois, le dictateur Hynkel, et ce barbier juif, le message n’est il pas subliminal à ce postulat : On peut avoir la même petite moustache, ou se différencier, là n’est pas le plus important. Car si chacun à le choix de choisir son modèle, il ne faut pas se tromper de route, entre celle qui mène vers le bien, la compassion, l’empathie, et l’autre, qui va vers l’aveuglement, la bêtise, la force facile, le mal absolu. 

Freud, Marx, Einstein, Chaplin…Beaucoup de juifs, décidément ! Est ce le fruit d’un hasard ?

Si le génie est le corollaire d’un sentiment de modestie, d’une volonté de faire sa pelotte, en prenant du recul par rapport à la nation que les autres avaient, les toisant de haut, alors le risque est grand que toute forme d’esprit ne disparaisse bientôt de cette terre autoproclamée d’Israël.

Par contre, pour la même raison, les palestiniens semblent avoir de beaux jours devant eux. Il faut bien trouver le coté positif, en toute chose. C’est le secret de la vie, en tout cas de la résistance des pâquerettes au roundup.

 Cela me rappelle d’ailleurs une blague juive :

- Pendant la guerre, deux juifs, qui se sont cachés pendant longtemps ont été découverts par les nazis. Ils sont dans le wagon plombé d’un train qui file vers les camps de la mort. 

« C’est terrible, ce qui nous arrive », dit l’un, complètement effondré. 

« Mais non, tout va mieux, au contraire, dit l’autre. Hier nous avions peur de nous faire prendre, et maintenant nous vivons dans l’espoir de nous en sortir ! »                                                                                                     

Faut bien trouver des astuces pour que la vie reprenne le dessus. Se moquer de soi-même, des puissants surtout. Tout aussi décapant que bien des discours. L’humour dégage ce voile que vous aviez devant vos yeux obscurcis par la cataracte.

Gaza : Un grand humoriste américain se moque d’Israël : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCAQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.agenceinfolibre.fr%2Fgaza-grand-humoriste-americain-se-moque-disrael%2F&ei=9mLTU-WqMaqo0QWv54DgDA&usg=AFQjCNHsbke6FGCLzpxr94RTOj8HEypjDg&sig2=XxMn6max6dLrAn6i6NxNhQ

J’ai moi aussi quelques petites proposition issues de ma pauvre boite à outils, comme on dit maintenant. Un truc qui parle aux bricoleurs de la politique, pour vous enfermer dans une armoire Ikea.

- Inscrire Gaza au patrimoine mondial de l’humanité : Ces enfants valent autant que les gargouilles accrochés au mont saint Michel, et l’ange Gabriel, tout en haut, terrassant le dragon.

- Pourquoi ne pas disputer là bas le prochain mondial de foot : Cela donnerait une trêve certaine de quelques semaines. Je sais, une fois que l’on aurait tracé les terrains, il n’y aurait plus de place pour les gradins. Pourquoi ne pas envisager les matchs sur la plage, à marée basse. Mais zut, la méditerranée ne connaît pas les marées !….

- On pourrait envisager une étape ou deux du tour de France, pour une durée de trêve plus modeste. Je sais, ce n’est pas en France, mais le Yorkshire et la Belgique où le tour est passé cette année non plus ! Ce pays de Gaza serait idéal pour un « contre la montre », car il en a l’habitude. Même une étape en montagne serait maintenant envisageable, avec ces monceaux de décombre qui s’envolent jusqu’au ciel, offrant de véritables Tourmalet ! 

- Pourquoi ne pas envisager un jumelage de Gaza avec la principauté de Monaco ? Il régnerait une complicité méditerranéenne certaine entre ces deux confettis de territoire ! La fortune de l’un pourrait admirablement compenser l’infortune de l’autre ! …Enfin entre le fait du prince, et ce que le prince en dit….

 

En Méditerranée….. « Il reste un bel été, qui ne craint pas l’automne », chantait Moustaki, en exil, à l’époque des colonels grecs.

          

 

 Et Hinkle, ou plutôt son double, le barbier, à la fin du dictateur, qui se rappelle encore de son discours ?

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=7&cad=rja&uact=8&sqi=2&ved=0CEAQtwIwBg&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D2vF_FvIjwhc&ei=K2nTU-mnEee70QWU6ICoBw&usg=AFQjCNH3HVWgv7EYhVzuHul2UbNwKSQ3Vg&sig2=qW7dlJHfZuRrrIVGJ7zRSQ

extrait :

« Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions,
les êtres humains sont ainsi faits.

Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur.
Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne…..

 L'envie a empoisonné l'esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine,
nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang.

Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes.
Les machines qui nous apportent l'abondance nous laissent dans l'insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques.

Nous sommes inhumains à force d'intelligence,

nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez.

Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d'humanité.

Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse.

Sans ces qualités humaines, la vie n'est plus que violence et tout est perdu….. »


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • alinea alinea 28 juillet 2014 11:02

    Dommage et étonnant que la rédaction n’ait pas réduit vos liens !! Cela gâche l’esthétisme de votre article.
    Quel peut bien être ce lien étrange et inquiétant entre les juifs martyrs et l’oncle Sam, suppôt du nazisme et qui a pris le pouvoir sur le peuple qui a fait rêver le monde entier, par sa liberté ? Cette vengeance sur plus faible que soi, cette haine séculaire qui se défoule ; mais n’oublions pas le gaz dans ce petit bout de mer qui leur a été « accordé » !!
    Vous oubliez Reich, et Singer !! et d’autres !
    En tout cas merci bakerstreet pour ce morceau magnifique d’humanité blessée


    • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 14:20

      Merci Alinea


      J’ai écrit cet article sans savoir ce que j’allais y mettre. Juste la colère qui a voulu trouver une utilité. Il va de soi que je respecte tous les hommes de bonne volonté, pour reprendre la parole biblique. 

      J’ai beau être laïque, j’ai pas mal été formaté par la religion, ses lois et ses promesses d’un monde meilleur. On trouve de tout dans la bible, comme dans le livre des mille et une nuits.
       Le Deutéronome est le livre du désenchantement, du doute. 
      Le cantique des cantiques est un hommage à la vie qui triomphe, une poésie pure, lyrique,ondoyante. Ce sont les pages que je préfère. 

      Il y a quelque chose d’impensable qui se passe à l’heure actuelle.
      On se croirait en pleine solution finale ! 

      Comment peut on admettre ces meurtres prémédités de population, sinon en adhérant au principe qui les soutient, d’obédience totalitaire, et s’inspirant des pires événements de l’humanité : Se débarrasser simplement de l’autre, en lui retirant son caractère humain. Mais cela exige que l’on se retire soi même son humanité, pour parvenir à cette opération. 
      C’est la rançon faustienne du débat ! 


      Les allemands avant les juifs ont produit eux aussi de grands penseurs, humanistes, et artistes : Reste que de Kant et de son éthique la planche à savon qui vous fait glisser harmonieusement vers Heidegger reste très convenable ; et si l’on regarde sur les bas coté, on entend le docteur Goebels jouer la petite musique de nuit de Mozart, pour que ses enfants s’endorment. 



    • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 18:03

      « Le Deutéronome est le livre du désenchantement, du doute. »....


      Erreur ou lapsus ; c’est de l’ecclésiaste évidemment qu’il s’agit. 
      « Car tout est vanité », et même évidemment ceci !

    • claude-michel claude-michel 28 juillet 2014 11:15
      Comment qu’on dit « J’accuse », en Hébreu ?...OBAMA... !

      • bartneski bartneski 28 juillet 2014 11:17

        Sur 197 nations, 35 sacrifient et tuent des Innocents. 

        Liban, Kosovo, Israël, Palestine, Tunisie, Lybie, Syrie, Egypte, Mali, Soudan, Nigeria, Nord Cameroun, Centrafrique, République démocratique du Congo, Sud Soudan, Madagascar, Ouganda, Kenya, Somalie, Ethiopie, Erythrée, yemen, Irak, Kurdistan, Géorgie, Russie, Tchétchénie, Afghanistan, Pakistan, Xinjang, Tibet, Indonésie, Bangladesh, Thaïlande, Philippines, Japon, Chine, Colombie.

        HAINE suicidaire, HIANE meurtrière, HAINE vengeresse, HAINE colonisatrice, HAINE collaborationniste, HAINE nationaliste, HAINE patriotique, HAINE raciale, HAINE suprêmaciste. HAINE éthnique, HAINE impérialiste, HAINE séparatiste, HAINE religieuse, HAINE de soi, HAINE de l’autre...

        Ajoutons à ce triste constat les nations qui oppriment, affament et spolient leur Peuple et la liste s’allonge.

         

        Le haine exhulte

         

        Que l’Amour nous submerge.


        • claude-michel claude-michel 28 juillet 2014 11:33

          Personnellement..j’en trouve 197.. ?


        • Hétérodoxe 29 juillet 2014 02:51

          Il manque quand même un gros client dans cette liste : les USA.


        • tf1Groupie 28 juillet 2014 11:53

          L’article contient des sources intéressantes, dont l’étude mondiale sur l’antisémitisme ; apparemment la France se distingue avec un « taux » de 37%, à prendre avec précaution je suppose.

          Mais le metro de Boston aussi est antisémite ...


          • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 14:05

            Groupie


            On en apprend beaucoup avec internet. J’ai été assez effaré en lisant la presse de Tel aviv, et n’est pas pu éviter de faire la parallèle avec l’auto-victimisation des allemands, avant guerre, s’autorisant ensuite tous les excès. 

            C’est surprenant que les journalistes ne pensent pas à un peu de temps en temps à l’histoire, qui leur fait des clins d’œil de maquerelle, pourtant. 

            Mais « ça ne m’intéresse pas, madame », disent ils, passant leur chemin, détournant chastement le regard....

            Les comparatifs, pour eux, c’est juste bon pour les essais bagnoles, pas à appliquer à la manipulation ni aux régimes totalitaires !

          • Lemaïsjekiff Nestor 28 juillet 2014 12:06

            Salut Bakerstreet,

            Marrant que tu aies pris ça ... Il y a deux trois jours je le regardais ...  smiley


            • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 14:00

              Nestor


              C’est vrai que le message de Chaplin reste étonnamment moderne. Surtout parce qu’il s’attache et reste au niveau de l’humain. Une caméra à ras de terre, c’est bien plus percutant qu’en travelling, en plan général : Balayage de cartes, villes vues de haut, enjeux stratégiques. On en oublie que des gens crèvent. 
              Les politiques n’aiment pas ces plans d’enfants courant au milieu des ruines.
               La manipulation ne parvient pas à éviter que les gens s’identifient stupidement, et surtout leurs gosses, à ces familles de misère, à ces gens amputés. Il reste bien sûr quelques radicaux que cela fera ricaner, tout en se réclamant parait il de dieu ! 
              Faut il rire, ou pleurer, en évoquant ces monstres ?

              « Le troisième homme » de Carol Reed, réalisé juste après guerre, est une sorte de second volet au dictateur. Ce film, resté étonnamment moderne, qui n’a pas vieilli d’un pouce, admirable dans le traitement, la musique et le tempo lancinant, traite du thème de la responsabilité et de l’engagement. Surtout du refus à suivre les hommes perdus, et qui se donnent toutes les raisons de s’égarer : « Qu’en avons nous à faire de toutes ces fourmis ! » Dit une de ces âmes damnés, à celui qu’il veut corrompre. 
              La scène se passe du haut d’une grande roue de foire qui tourne.....

              Chaplin a pris beaucoup de risques pour faire ce film, en 40. Hitler aurait pu très bien envoyer un tueur se défaire de cet emmerdeur ! 

              Peut être qu’on pourrait imaginer un remake du « kid », aujourd’hui, dans les rues de Gaza, avec son pauvre père adoptif, vitrier colporteur de son état ! 
              Pas sûr qu’il aurait du boulot !
              Les Gazaouis n’en sont plus à penser à leurs vitres brisées !


              • berry 28 juillet 2014 14:06

                Les israéliens ne sont pas sémites pour la plupart d’entre eux.
                Beaucoup sont des Khazars, ils viennent d’europe de l’est.
                 
                Il suffit d’ouvrir les yeux pour s’en rendre compte.
                Les palestiniens ont la peau mate et beaucoup de traits communs avec leurs voisins, on ne les distingue pas vraiment des libanais, des jordaniens et des égyptiens.
                C’est normal, ce sont les vrais habitants de cette région.
                 
                A l’inverse, regardez quelqu’un comme Netanyahou, il a le teint clair et les traits européens, à l’évidence ses ancètres ne viennent pas de palestine ou d’égypte.
                Le vrai antisémite, c’est lui.
                 


                • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 14:38

                  Berry


                  Les seuls vrais sémites sont surtout les palestiniens, c’est vrai. 
                  Les israéliens seulement à 10%.
                   Moi je me contrefous de ces histoires d’arbres généalogiques foireux, dont on compte les branches, en oubliant les racines qui plongent dans le même sol de la terre...Mais je dis comme ça, en rapport avec l’air du temps, les revendications identitaires, et avec ce terme « d’antisémite » ; et même si évidemment je sais de quoi ça parle, de l’intolérance évidemment.

                  La bête, la bêtise, l’ignorance, qu’on instrumentalise, dont on se sert pour taper sur les autres, quand on fait un cocktail avec la peur. 
                  Ajoutez y la paranoïa, qui se bricole sur une génération ou deux : Méfiance, rigidité, hypertrophie du moi, délire, et vous avez un p’tit mélange explosif, une sorte de bombe atomique des foules.

                  Reste que pas mal de gens ne savent pas trop ce qu’est un juif, et d’ailleurs parfois eux les premiers : Ces types débarquant d’Ukraine et revendiquant la terre promise d’israel, comme ils pourraient revendiquer la Bretagne ou la corse, si Moïse ou Abraham avait évoqué ces choses.

                  Etre juif, en fait, ça ne signifie rien, en dehors bien sûr d’appartenir à une communauté religieuse, comme le font les catholiques, les protestants, et tuti quanti !

                   Estimable en soi, mais pas un passe partout pouvant ouvrir toutes les portes !

                  « Comment fut inventé le peuple juif »
                  Voilà un excellent article, écrit par un historien juif de renommée internationale, (Schlomo Sand), ce qui coupe court à toute critique d’antisémitisme :


                • volpa volpa 28 juillet 2014 14:14

                  @bakerstreet

                  Je n’ai lu que le début de l’article.

                  Tout aussi énervé que toi je suis et je t’approuve.

                  Crois tu et vois tu un« journaliste » ou un politique ouvrir sa gueule ? Moi pas. !

                  Le révolté permanent Merluchon qui se prenait pour Chavez a dû prendre de grandes vacances pour ne pas se mouiller.

                  Fais nous un article sur celui là.

                  MLP non plus ne la ramène pas. Trop peur des sionistes.

                  Pas un qui en a dans le slip.


                  • alinea alinea 28 juillet 2014 14:51

                    Il était déjà complétement détrempé ! Volpa !! Mél. a écrit dans son blog, il participe aux manifestations, mais « ne cause dans le poste » que si on l’invite !! Vous le savez bien pourtant !! Vous avez entendu les autres ?????


                  • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 17:29

                    Volpa


                    Moi ce qui m’énerve vraiment, c’est le suivisme de la presse, qui nous joue la fable du plus petit dénominateur commun, renvoyant dos à dos, victimes et bourreaux. 
                    Autre constance, dégagez en touche, minimiser en disant par exemple que ceci n’est qu’un conflit parmi d’autres. 

                    Beaucoup d’analyses hypocritement tendancieuses de journalistes aux ordres, reprochant aux manifestant de s’en prendre à Israël, alors que le conflit en Syrie aurait fait lui 170 000 morts !....

                    Ah, les saint hommes, ah les beaux esprits comptables de l’horreur, nous disant qu’on est nul en arithmétique.

                    C’est oublier un peu vite que ce conflit s’apparentera bientôt à la guerre de 100 ans, et que son essence est de nature à engranger toutes les révoltes et les indignations :
                     Mensonges, pays volé à un peuple pour en installer un autre, force imbécile et aveugle, civils tués dans une vendetta bestiale qui rappelle le moyen âge, et dont le sens est bien sûr défini, pour ceux qui connaissent ce que fut la solution finale !
                    Dégoutter un peuple, l’obliger à décamper, de grès ou de force, en vertu d’un mythe autoproclamé. . . 

                    Alors, oui, bien sûr, on ne peut faire qu’un rapprochement avec que fut le nazisme. 
                    Que cela se passe sur une plus petite échelle ne rend pas moins odieux le principe ! 
                    La démagogie et l’esquisse sont ici mis en place et lieu de la haine autoproclamées des nazis pour les faibles, et plus largement le genre humain, hors-aryen : Cette tête de mort sur les uniformes des nazis, qui ne cachaient pas leurs intentions criminelles. 

                  • alinea alinea 28 juillet 2014 15:42

                    Israël n’est qu’une hernie manipulée par l’occident ! voulue, crée, installée, soutenue, financée, par l’occident !!
                    le jour où ils ( les israéliens) se rendront compte de cela, le peuple israélien et le peuple palestinien pourront vivre ensemble ; comme ils l’ont fait déjà !


                  • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 16:48

                    Saint-Just


                    Votre sainte colère s’ajoute simplement à la suite de mon article ; il en est l’écho amplifié ! Une rumeur sourde enfle un peu partout et soulève le couvercle de la cocote, sur lequel on appuie à deux mains. 
                    Les gens et les esprits libres de tous pays cherchent comment arrêter cette horreur.
                    Nous sommes tous évidemment des palestiniens ! Mais qui peut s’identifier aux juifs sionistes et extrémistes, à l’heure actuelle. 

                    Mais c’est vrai que même pendant la guerre, il y eut une mouvance nazie, à l’extérieur de l’Allemagne : Défilés en uniforme, meetings.....Je n’ai pas trouvé le lien, mais je sais qu’un certain nombre de familles américaines, d’origine allemande, retournèrent en Allemagne en 43, 44, pour soutenir le pays natal et le défendre..... 

                    Pas étonnant donc de trouver ces fachos nous taxer d’antisémites, et encourager Israël, sur le sol de France !
                     L’histoire se mord la queue, ou plutôt se mord la queue.....
                    Votre commentaire sur la LDJ révèle bien que certains peuvent se permettre encore davantage ici qu’ils ne le peuvent en Israël, un comble qu’il fallait dire !

                    Par contre, je ne suis pas d’accord avec vous quand vous dites que les sionistes sont pires que les nazis. Je pense que c’est juste un réflexe de colère. Le mal absolu n’a pas de hiérarchie, c’est tout ! Quant on patauge dans ces eaux putrides, on ne mesure plus la hauteur de la vase. Un enfant mort, sacrifié, offert aux bouchers, est le même partout, c’est de notre enfant qu’il s’agit. 

                    Sinon, je suis totalement en accord avec vous sur tous vos commentaires pertinents !

                  • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 17:31

                    « L’histoire se mord la queue, ou plutôt se mord la queue..... »


                    Il faut lire : « L’histoire se mord la queue, ou plutôt fait des têtes à queue..... »

                  • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 17:34

                    Alinea


                    Que viennent ces jours de myrrhe et de miel....Mais il semble bien, ici comme ailleurs, qu’on veule liquider les abeilles ! 


                  • Lucide bdpif@laposte.net 28 juillet 2014 23:25

                    Bla bla bla bla bla. Le conflit Israelo Palestinien a fait plus de 10 000 Morts en 20 ans. C’est trop nous en sommes tous d’accord. Vous êtes tous indignés. Vous nous pondez des centaines d’articles contre Israel. VOus vous roullez par terre en pleurant « D’humanité » pour le peuple palestinien. *


                    Juste à coté, en Syrie, Assad et ses 180 000 cadavres en 3 ans , massacre beaucoup plus de palestiniens qu’israel,http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/yarmouk-le-camp-syrien-ou-les-palestiniens-meurent-de-faim_1496194.html
                     et ce en 3 ans seulement. Mais au nom de l’antiimpérialisme américain, vous tournez les yeux, n’en dites pas un mot. Pas une manif, pas un article. Rien. Le neant humanitaire.

                    Ce qu’en concluent les gens, c’est que vous servez tous des cadavres palestiniens, dont vous vous fichez comme de l’an 2000, pour recupérer cette cause au niveau politique. Antisémite. 

                    C’est tout.

                  • bartneski bartneski 28 juillet 2014 17:21

                    Et ça, ce n’est que le pouvoir sioniste... Que dire des autres pouvoirs ?


                    • alinea alinea 28 juillet 2014 17:52

                       smiley 2001 : le méchant horrible ben Laden, terroriste de son état, a fait tomber trois tours, quelque trois mille morts. Vengeance ; le monde entier est sens dessus dessous ; quelques millions de morts en échange, tous coupables ? Ou tous boucliers humains, lâchement utilisés par Oussama pour sa défense ?
                      Le ton était donné : franchement, Gaza/Israël, c’est du pipi de chat !!
                      Mais, pour beaucoup d’occidentaux il n’y a pas de dégâts collatéraux qui tiennent quand il s’agit de cette engeance, bien utile ailleurs, d’ailleurs, mais enfin, à la guerre comme à la guerre !
                      Pouah, beurk smiley


                      • alinea alinea 28 juillet 2014 18:13

                        Bakerstreet : ça fait quinze jours que nous regardons tous le ciel, que nous jouons les détectives, hein ? Pendant ce temps l’armée ukrainienne avance, les combats sont terribles ; on ne dit pas grand chose de l’aide américaine !!
                        On regarde tous Gaza.... ? et pendant ce temps, quoi ?
                        Nous allons tous finir cinglés ! Nous allons tous craquer ; ce ne sera pas perdu pour tout le monde !!!


                        • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 19:22

                          Alinea


                          La propagande insipide vient de la même main agitant les marionnettes des médias.
                          Sans aller bien loin dans l’investigation, s’il y a des internautes, aucun journaliste, aucun média pour rappeler simplement les bidouillages et les manipulations de Colin Powell pour envahir l’Irak. 
                          200 000 morts plus loin, l’Irak aujourd’hui n’est plus qu’un pays dévasté, donné aux fondamentalistes.
                          Orwell et sa mémoire sans cesse en mouvement,est à l’oeuvre partout.
                          Aucune logique, sauf celle du marché et du leadership à très courte vue. 
                          Cette terre n’est pas faite pour le nouveau né !


                        • volpa volpa 28 juillet 2014 19:03

                          Je goûte ici la qualité des intervenants.Ils se reconnaitront. Merci à eux.

                          Je regrette que l’on ne retrouve cette qualité d’hommes et de femmes dans les moyens d’information de presse traditionnelle.


                          • bakerstreet bakerstreet 28 juillet 2014 19:28

                            Sartre se trompait parfois, mais au moins il s’indignait, et faisait du bruit quand il montait sur un bidon, à Billancourt, la cause du peuple à la main. 


                            Comment qu’il disait Rodrigue, dans le Cid ?
                            Nous partîmes cinq cents, mais par un prompt renfort,
                            Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port
                            Tant, à nous voir marcher avec un tel visage,
                            Les plus épouvantés reprenaient de courage.....

                          • chantecler chantecler 28 juillet 2014 20:20

                            Ben flûte j’ai du me gourer dans l’envoi de mon commentaire .
                            J’disais que votre article est très réussi .
                            Cdt.
                            Cr.


                            • Massada Massada 28 juillet 2014 20:25

                              Une tentative d’infiltration de cinq miliciens près du kibboutz de Shar Hanegev (nord du pourtour de Gaza) est déjouée, les cinq assaillants sont éliminés.



                              • Massada Massada 28 juillet 2014 20:36
                                Netanyahou vient de s’adresser en direct à la télé à la Nation d’Israel. En substance, on poursuit l’opération. Bien que j’ai beaucoup de critiques envers notre Premier ministre et sur les objectifs de cette opération, ce qui a été notable et très bien, c’est qu’en d’autres termes, il a répondu à l’utimatum de cessez-le-feu d’Obama : « Va chez ta mère » smiley


                                • bartneski bartneski 28 juillet 2014 20:50

                                  Je suggère de boycotter @Massada afin qu’il entende sa propre propagande et qu’il se rende compte par lui même. Le silence me semble être une belle arme face aux aboiements de cet espion.


                                • OMAR 28 juillet 2014 23:05

                                  Omar33

                                  @Massada

                                  Il fallait lui dire cela, quand Israël était dépourvu d’avions et navires de guerre, de chars, de drones, de canons, de bombes au phosphore, à fragmentation, de napalm, et surtout de bombes atomiques....

                                  Sans parler évidemment, des centaines milliards de dollars...

                                  Mais la roue tourne.....


                                • alinea alinea 28 juillet 2014 23:12

                                  Ils sont ingrats, hein ?!!!


                                • MdeP MdeP 28 juillet 2014 23:16

                                  Pop corn à l’entracte. Mouchoir fourni.


                                  • Hétérodoxe 29 juillet 2014 03:02

                                    Et pendant ce temps :
                                    http://www.leparisien.fr/economie/interactif-grandes-fortunes-les-100-francais-les-plus-riches-26-06-2014-3955301.php

                                    et c’est partout pareil. (On pourra constater que pas un seul gazaoui ne figure sur ce classement)
                                    Bien sûr, il ne s’agit pas de minimiser la souffrance des gazaouis, mais la ficelle est un peu grosse.
                                    « Voyez-vous braves gens, on peut vous affaiblir un peu : il y a plus malheureux que vous »
                                    Théorie du Choc ?!


                                    • volpa volpa 29 juillet 2014 08:16

                                      Bonjour à tous,

                                      Ce que je dois dire n’a rien à voir avec l’article.

                                      Est il normal que la dite BERETTA Elizabeth qui a écrit un article sur ce site s’autorise à supprimer des posts qui ne lui conviennent pas ?.

                                      Merci d’avance aux internautes et à la rédaction qui interviendront je l’espère.

                                      Remarque : Si elle ne veut pas de contradiction qu’elle aille ailleurs.


                                      • Massada Massada 29 juillet 2014 08:37
                                        30 terroristes liquidés hier soir



                                        • volpa volpa 29 juillet 2014 10:03

                                          Un imbécile est toujours en vie à cette heure.


                                        • bakerstreet bakerstreet 29 juillet 2014 14:12

                                          Massada


                                          Si j’était pro Israélien, je vous dirais de fermer votre gueule, car vous êtes totalement contre-productif pour vous dans votre bêtise !

                                          Mais peut-être au fond êtes vous un agent palestinien....très fort !

                                        • bourrico6 30 juillet 2014 11:17

                                          Rien sur le bombardement de l’école ?
                                          Et sur les 32 assassins mis hors circuit depuis le début ?
                                          Ah pardon c’était des « soldats »

                                          C’est facile de faire du Massada. smiley

                                          Si j’était pro Israélien, je vous dirais de fermer votre gueule

                                          Oui, ce type est une incitation au meurtre incarnée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès