Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Communautarisme : sacrés sites de rencontres

Communautarisme : sacrés sites de rencontres

S’évaluer en ligne avant de passer devant l’imam, le rabbin, le curé : ce qui pourrait sembler prétexte à s’envoyer impunément en l’air prend en fait la relève de traditions qu’on avait oubliées, où le critère de sélection n’était autre que la religion, voire la race. Les "speed datings" entre juifs, musulmans, chrétiens en quête d’âme sœur ont envahi la toile.

 Ces "rendez-vous rapides" permettent, comme les "rallyes" des familles fortunées, de concentrer sa quête dans sa communauté. Juif, on prend rendez-vous sur feujworld, ketouba, JDate, e-mazal ; musulman, sur muslima.com ; chrétien, sur Mariage chrétien. Aux agnostiques et aux laïcs il reste les bars, les concerts, les bancs des facs pleins de microbes...

Un futur ethniquement correct

Confirmant ce que pressentent non sans inquiétude les incorrigibles tenants d’une république attachée à l’assimilation de ses derniers membres au point d’en refuser le décompte, ces sites de rencontres, voués à la préservation de cultures, creusent chaque jour un peu plus le fossé entre groupes non seulement religieux, mais ethniques.

Car les convertis, hors christianisme, sont suspects. Etre juif ou musulman suppose une adhésion de longue date à son mode de vie, aux terres où il prospère. Le mariage avec un(e) goy(e) même converti(e) étant nul aux yeux des juifs à papillotes, à peine toléré par les "modernes", procréer entre soi évite les tensions. Le premier site dévolu aux mariages communautaires fut créé il y a une dizaine d’années par un rabbin de Los Angeles. Puis, l’islam ayant comme on le sait les œillères encore plus étroites, les musulmans ont eu les leurs, dont le plus florissant serait Muslima.com, (Muslims for marriage !), qui permet d’éviter l’autochtone sans avoir à repasser par le bled pour fonder une famille. 

Les cathos requinqués par l’islam

Et les chrétiens s’y mettent. Ramollis ces dernières décennies - par Mai 68, Vatican II, l’appétit d’ouverture, l’absence d’émulation ? -, certains décident à leur tour de rendre du tonus à la culture jusqu’ici dominante. Politique du moindre mal ? Esprit de chapelle ? Sachant que, mathématiquement, sauf réveil ils auront le dessous d’ici à une ou deux générations... plus question de bouffer du curé quand l’imam est intouchable : on retrouve ses pénates, et chacun pour soi.


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • jakback jakback 23 juillet 2009 11:57

    Ce sont les mêmes qui fustigent les fichiers éthniques. Comique, enfin, façon de parler !

    http://www.marianne2.fr/Immigration-l-INSEE, juste pour les aider a se trouver.


    • Charybde Charybde 23 juillet 2009 12:31

      Le jour ou on pourra discuter des religions en toute équité, et objectivité on aura fait un grand pas.

      Est ce vraiment une bonne choses de favoriser le « communautarisme » ? cela ne fait il pas que conforter l’ignorance des autres, et de facto la peur de ce dernier ?


      • Bois-Guisbert 23 juillet 2009 15:08

        cela ne fait il pas que conforter l’ignorance des autres, et de facto la peur de ce dernier ?

        C’est-à-dire que les autres, quand on ne les connaît pas, on en a peur, mais quand on les connaît trop bien, on les rejette.

        Voir, sur l’excellent « fdesouche.com » :

        http://www.fdesouche.com/articles/1827


      • Traroth Traroth 23 juillet 2009 17:54

        « mais quand on les connaît trop bien, on les rejette » : On ne connait jamais trop bien quelqu’un. Et quand on connait quelqu’un, on ne le rejette pas, justement. Parce que vous prétendez connaitre ceux que vous rejetez ? Vous devenez grotesque, mon pauvre !


      • Bois-Guisbert 23 juillet 2009 18:53

        « On ne connait jamais trop bien quelqu’un. »

        Vous vous basez sur quelle expérience personnelle pour proférer cette ânerie ? Une gonzesse à vous ?

        « Et quand on connait quelqu’un, on ne le rejette pas, justement. »

        Mais bien sûr, mon bon Traroth. Les centaines de milliers de Français qui ont fui les banlieues émotives l’ont fait après avoir découvert et subi les mœurs, habitudes, us, coutumes, traditions, comportements, meufleries et incivilités des nouveaux venus.

        Et encore, je m’abstiens de parler hygiène, bruits et odeurs de cuisine ou autres :

        http://www.youtube.com/watch?v=jyQmpNAnv5E&eurl=http%3A%2F%2Fwww%2Efdesouche%2Ecom%2Farticles%2F1827&feature=player_embedded

        http://www.youtube.com/watch?v=8yR_1563els

        « Parce que vous prétendez connaitre ceux que vous rejetez ? »

        Je viens de vous expliquer. Moi-même, c’est en parcourant le tiers monde que je suis arrivé à la conclusion que les pays foireux sont l’expression de peuples foireux. Et c’est là que j’ai compris qu’il ne fallait à aucun prix que ces gens débarquent massivement chez nous.

        Vous voyez ce qui arrive à la Californie – il n’y a pas si longtemps, sixième économie mondiale - avec ses 40 % d’Hispaniques et ses 25 % d’allogènes ?

        «  Vous devenez grotesque, mon pauvre ! »

        Le devenir ne risque pas de vous arriver, depuis le temps que vous me permettez de répondre à vos puériles insultes par des faits qui, on le sait depuis Lénine, sont réellement têtus.


      • Traroth Traroth 24 juillet 2009 11:03

        Le bruit et l’odeur. Des faits. Vous êtes pathétique...


      • Nobody knows me Nobody knows me 24 juillet 2009 11:06

        Vous voyez ce qui arrive à la Californie – il n’y a pas si longtemps, sixième économie mondiale - avec ses 40 % d’Hispaniques et ses 25 % d’allogènes ?

        Vous radotez, Bois-Guibert. C’en devient triste d’occulter comme vous le faîtes tout un tas de phénomènes.
        Bien que l’immigration latino explose ces derniers temps aux USA (dont on pourrait dire que leur gouvernement n’y est pas étranger, cf accord de libre échange Canada-USA-Mexique...), je ne pense pas que ce phénomène soit la cause de la crise économique mondiale sans précédent qui a lieu en ce moment et qui a, de fait, frappé de plein fouet la Californie.

        Expliquer la faillite de cet état uniquement sur un phénomène migratoire, en effet le ridicule ne tue pas...


      • Nobody knows me Nobody knows me 24 juillet 2009 11:14

        Moi-même, c’est en parcourant le tiers monde que je suis arrivé à la conclusion que les pays foireux sont l’expression de peuples foireux

        C’est bizarre que les instituts d’études sociologiques ne vous ai jamais contacté.
        Le premier imbécile venu, c’est pas lui faire faire le tour du monde 50 fois qui le rendra plus intelligent.


      • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 12:02

        C’est bizarre que les instituts d’études sociologiques ne vous ai jamais contacté.

        Vous ne le savez manifestement pas, mais ce constat va contre pas mal de théories à la mode... Surtout parmi les sociologues... *mdr*

        Et si vous faites cinquante fois le tour du monde, les pays foireux du premier tour, le sont toujours au cinquantième...

        Ces mêmes instituts n’ont d’ailleurs, à ma connaissance, pas contacté Mitterrand qui, dans le fond, disait la même chose que moi, en des termes différents :

        Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas très important.


      • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 12:07

        A propos des pays foireux, ce qui m’a fait prendre conscience de la malédiction qui les frappe, c’est la lecture de récits de voyages dans l’Amérique du Sud au XIXe siècle.

        Tous les défauts et les vices observés par des voyageurs d’alors, qui s’exprimaient très librement, se retrouvent pratiquement intacts, cent ou cent cinquante ans plus tard.

        Ca interpelle, comme disent ceux qui causent moderne.


      • Nobody knows me Nobody knows me 24 juillet 2009 14:14

        Vous savez à qui je pense quand je vous lis là : "Moi-même, c’est en parcourant le tiers monde que je suis arrivé à la conclusion que les pays foireux sont l’expression de peuples foireux" ?

        Le prenez pas mal, mais on dirait vraiment les pérégrinations du BHL. Vous avez pensé à écrire des livres avec la chemise ouverte ?


      • Nobody knows me Nobody knows me 24 juillet 2009 14:42

        Et si vous faites cinquante fois le tour du monde, les pays foireux du premier tour, le sont toujours au cinquantième...

        A l’échelle d’une vie, peut-être pour la plupart. Au delà, si j’étais vous je ne m’avancerais pas tant.


      • Nobody knows me Nobody knows me 24 juillet 2009 15:13

        D’ailleurs, j’ai répondu un peu vite. Et me suis mépris sur l’aspect sérieux de votre commentaire.
        Le terme « foireux » me paraît en effet bien peu concret pour exprimer un « constat » et en faire une théorie immuable.


      • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 15:49

        Le terme « foireux » me paraît en effet bien peu concret pour exprimer un « constat » et en faire une théorie immuable.

        Disons que là où le niveau de la contradiction est plus relevé, à tous points de vue, je parle de pays « stagnants », et stagnants depuis un ou deux siècles, dans l’exemple que je vous ai fourni.

        Le Brésil, à l’heure actuel, « tourne » avec 25 ou 30 % de ses ressources humaines, le reste est du niveau de la Bolivie, de l’Equateur ou du Guatemala...

        C’était déjà pareil dans les années 1920-30, selon le récit que m’en a fait un industriel grec retraité qui avait fait fortune, à Recife, dans le travail du coton, à la veille de la Deuxième Guerre mondiale.


      • Bois-Guisbert 24 juillet 2009 20:21

        En complément, une amusante coïncidence. Un texte publié par l’excellent « fdesouche.com », à 19 heures et intitulé « Pourquoi le tiers monde ne se développe pas ». Ca commence comme ça :

        Dans son livre A Farewell to Alms [« Adieu l’aumône »], l’économiste Gregory Clark examine les conditions nécessaires pour qu’un pays accède au développement économique. Après avoir étudié la transformation des mentalités en Angleterre entre le 13e et le 19e siècle, Clark énumère quatre critères qui, selon lui, doivent être réunis avant qu’une économie ne commence son ascension : travailler dur, penser au lendemain, maitriser les savoirs de base (lire/écrire/compter), et régler les différends autrement que par la violence.

        Selon G. Clark, les pays du Tiers-Monde ne se développent pas car leurs populations ne sont pas prêtes.

        La suite sous  : http://www.fdesouche.com/articles/56866

        C’est amusant, cette rencontre du professeur d’économie de l’Université de Californie de Davis, et de l’autodidacte globe-trotter observateur, vous ne trouvez pas ?


      • abdelkader17 23 juillet 2009 12:38

        @L’auteur
        Ou est votre sens de la tolérance ?les individus sont encore libre de choisir leur mode de vie et de fonctionner comme bon il leur semble.
        Vous n’êtes pas capable de produire autre chose que des torchons attaquant constamment la religion et l’islam en particulier, vous arrive il de sortir de votre cécité mentale ou en avez vous fait votre fond de commerce ?
        L’assimilation c’est quoi l’abandon de son statut personnel, culturel ou religieux comme moyen d’accès à la citoyenneté,le mirage laïc et la pseudo intégration à la Française.
        Allez donc faire un tour dans vos belles banlieues Françaises, vous verrez donc ce qu’a produit le pseudo projet égalitariste républicain des bandes de décérébrés aculturés se prenant pour des gangsters américains, sans repère ni morale.
        si la religion peut redonner un peu de dignité aux individus, ce que les tenants de l’ordre social craignent , nos pseudo laïcards c’est que les individus prennent conscience de leur condition de dominé et qu’il s’élève à autre que l’abrutissement de la consommation matériel,
        l’uniformisation des modes de vie, le diktat des apparences, l’aseptisation des individus tel est le future préconisé par les gardiens de l’ordre républicain aux service de la finance internationale.
        Vos petits discours de bourgeoise féministe en mal de combat et de repère sont vraiment sans aucune originalité, vous ne fait que ramer dans le sens des vents dominants, vous n’êtes vous et vos amis que les commissaire politiques de la société du capitalisme déréglementée, votre production du prêt à penser à la bhl.


        • ASINUS 23 juillet 2009 14:34

          bonjour abdelkader17 , loin de moi l idée de vous contester le droit a l islam comme referent culturel et moral voir pour autant que cela reste de l ordre du privé comme ligne de conduite et de vie.Toutefois par soucis de cohérence puis je vous rappeler que la
          fedayin* en arme qui vous sert d icone etait une jeune femme membre et militante d un mouvement laique et socialiste .
           


          *desolé je n en connais pas le feminin


        • abdelkader17 23 juillet 2009 14:53

          @Asinus
          Je connais très bien l’histoire du FPLP mouvement d’obédience marxiste léniniste à forte composante chrétienne, un démenti cinglant à tous les désinformateurs qui nous présentent la question coloniale en Palestine comme un conflit religieux.
          Le front du refus dont le docteur Habbache était un des chefs de fil, hostile à tout compromis avec israel.


        • Traroth Traroth 23 juillet 2009 15:25

          @abdelkader17 : Je vous trouve culotté de parler de tolérance alors que le fond de l’article est justement que les différentes communautés religieuses se tolèrent de moins en moins, se replient sur elles-mêmes, au point de chercher à ne se marier qu’avec des gens de même confession. C’est ça, la tolérance, à vos yeux ? Accepter l’intolérance des autres ? Et bien pas d’accord !


        • abdelkader17 23 juillet 2009 15:51

          @Traroh
          ça c’est l’interprétation médiatique des faits,la focalisation constante sur le religieux fruit de manipulations politiques, voudrait aujourd’hui traduire les comportement sociétaux uniquement à travers ce prisme, la religion à envahi tout l’espace, si les individus envisagent de part leurs orientations de se marier avec un membre de leur communauté où est le problème.
          La cohésion nationale est un mythe, la laïcité est une laïcité en trompe l’œil, la persistance du référent religieux dans les décisions animant la politique sont constantes.
          L’Europe ne se définit elle pas de culture et tradition judéo chrétienne,désormais effacé le référent à la tradition gréco romaine.
          Glissement sémantique qui en dit long sur les intentions des architectes du choc des civilisations et de leurs relais politico médiatiques.
          Ce sont des problèmes récents dus à la visibilité du fait musulman dans les sociétés occidentales, tant que l’immigration était silencieuse, sans revendication, intégrant parfaitement sa condition dominée,ces questions étaient totalement absentes des débats.


        • Bois-Guisbert 23 juillet 2009 15:56

          les individus sont encore libre de choisir leur mode de vie et de fonctionner comme bon il leur semble.

          C’est-à-dire que les intégristes de l’universalisme républicain - l’une des pires âneries héritées de la révolution -, ne tolèrent aucune forme de communautarisme.

          Ils refusent d’admettre que les gens se regroupent en fonction de leurs affinités « mentalitaires », de leurs coutumes, moeurs et traditions, alors que c’est l’un des phénomènes les plus naturels du monde.

          Déjà, ils ont réussi à intrerdire aux patrons de se choisir les ouvriers de leur choix et aux propriétaires, les locataires qu’ils préfèrent. Ils enragent donc de ne pouvoir intervenir dans les choix de conjoints, mais on peut faire confiance à la HALDE pour trouver un moyen de corriger cette fascisante anomalie.l


        • Traroth Traroth 23 juillet 2009 16:28

          Amusant comme abdelkader17 et Bois-Guisbert sont étrangement d’accord, pour une fois... smiley

          Evidemment, les gens se regroupent par affinité et il n’y a strictement aucun problème avec ça. Et justement, le fait de se regrouper par origine ethnique ou appartenance religieuse, c’est exactement l’inverse, puisque les affinités n’ont rien à voir là-dedans : on rejette des gens qu’on ne connait même pas.


        • ASINUS 23 juillet 2009 16:46

          @bois guisbert
           a mon sens ce communautarisme releve du privé et sauf a ce qu il soit coercitif je m interdis de lui appliquer une echelle de valeur.
          @traroht c est drole je ne les perçois pas comme antagonistes ces trois communautarismes religieux je les perçois comme des alliés objectifs chaque avancée de l un est applaudi en sourdine par les deux que la république a essayé plus ou moins bien de contenir jusqu ici.
          Pour en terminer que ce soit le catholique bois guisbert le musulman katalizeur ou le juif mcm tant qu il ne me perçoivent pas comme un deviant et inférieur je ne m autorise aucun préjugés ad valorem de ce qu ils considerent comme leurs référents moraux .


        • kitty78 23 juillet 2009 17:25

          "les différentes communautés religieuses se tolèrent de moins en moins, se replient sur elles-mêmes, au point de chercher à ne se marier qu’avec des gens de même confession."

          Je suis moi-même musulmane, et quand je dis que je souhaite me marier plus tard (mais pas trop tard quand même, héhé) avec un musulman, j’entends souvent ce mot : intolérante. Mais je croyais que la religion devait rester dans la sphère privée !!! Quoi de plus privé que le couple et la famille ?? Et notons au passage que ceux qui me taxe d’intolérante, sont les mêmes qui s’inquiètent de voir de bons français de souche se convertir en masse à l’Islam (ah bon ? où ça ?)... Comme le conseille Bois-Guibert, allez voir le site François Desouche, c’est flippant (ou hilarant, c’est selon). Bref, qu’il s’agisse de mes amis, de mes collègues de travail, ou de toutes personnes que je suis amenée à fréquenter, jamais leur religion ou leur appartenance ne rentre en ligne de compte dans mon appréciation. Mais laissez moi au moins choisir qui je mettrais dans mon lit, merci, c’est pas du communautarisme, ça s’appelle fonder une famille (et la famille, c’est la première communauté, non... ?)


        • Traroth Traroth 23 juillet 2009 17:49

          Ça veut dire que vous refuserez de considérer quiconque n’est pas musulman comme un partenaire potentiel, sans même le connaitre. C’est ça, l’intolérance !


        • Julie Dep Julie Dep 23 juillet 2009 23:08

          @Abdel 17
          Pourquoi avoir changé d’avatar ? L’accolade avec Ahmadinejad vous allait mieux.

          Vous qui me dites, sur votre mode surexcité, obsédée par la question de l’islam, pourquoi ne vous voit-on réagir qu’au sujet ? Silence radio sur l’autisme, le cinéma, les progrès scientifiques, la scientologie, l’argent volé aux populations africaines... La « petite bourgeoise » (pourquoi petite ?) conseille au monomane islamiste que vous êtes de consulter... et, surtout, d’aller voir ailleurs, et de la laisser en meilleure compagnie.


        • ASINUS 24 juillet 2009 06:54

          bonjour , je ne doutes pas que vous la connaissiez , non je soulignais l incohérence a tenir un discour pro islam avec pour icone une militante laique et socialiste .


        • ASINUS 24 juillet 2009 06:55

          bonjour , je ne doutes pas que vous la connaissiez , non je soulignais l incohérence a tenir un discour pro islam avec pour icone une militante laique et socialiste .


        • abdelkader17 24 juillet 2009 09:47

          @Julie
          islamiste ça ne veut rien dire musulman tout simplement.


        • abdelkader17 24 juillet 2009 10:42

          @Julie
          la compagnie des convaincus à votre petite croisade vous va si bien, c’est tellement plus rassurant pour votre petit commerce.


        • abdelkader17 24 juillet 2009 10:52

          @Asinus
          ce n’est pas un discours pro islam, c’est un discours de libre arbitre, pourquoi cette liberté serait elle toujours à sens unique celle prônée par nos bons vieux intégristes laïcards.


        • abdelkader17 23 juillet 2009 13:29

          correction autre chose que l’abrutissement de la consommation matérielle


          • USA 613 23 juillet 2009 14:08

            Wouaf Wouaf Wouaf

            Qui sont les FANATIQUES & INTRANSIGEANTS défenseurs de LA TOLERANCE ?

            Les GARDIENS et BRAS ARMES de l’Islam
            (cf le l’image choisie par Abdelkader 17 il s’agit de Leïla... on la voit VOILEE & ARMEE)
            Wouaf WOuaf Wouaf !!!!!

            Le voile est-il le garant de la TOLERANCE ?
             Il l’est version Abdelkader17 et de ceux qui partagent ses idées
            Le fusil d’assaut... l’est-il ?
            Il l’est des mêmes la violence est l’argumentation favorite

            Pour ce qui me concerne, je me réclame d’une phrase qui trottine dans ma tête
            De loin, je la préfère :

            PLUS FORT QUE LE GLAIVE EST MON ESPRIT


            • abdelkader17 23 juillet 2009 14:34

              l’américain, ce que tu prends pour un voile c’est l’écharpe palestinienne, symbole de la lutte des palestiniens contre le colonialisme sioniste, est ce à dire que ce produit devenu article de mode en occident est uniquement porté par des islamistes.
              je te conseille un autre dicton : plus idiots dans les interprétations tu meurs. hahahahaha.


            • Traroth Traroth 23 juillet 2009 18:01

              Voir en Abdelkader17 un défenseur de la tolérance, il faut vraiment ne rien comprendre à la vie. C’est un extrémiste, mais d’un autre extrême que vous, c’est tout.


            • USA 613 23 juillet 2009 14:15

              Que nous faut-il conclure sur la spécificité tant des visiteurs du site que des intervenants étant le soutien appuyé de la POPULACE (la PLUS vile) à l’intevention de certains comme Abdelkader17 ou d’autres ?

              Quelles constatations s’imposent ?

              Bien entendu je ne m’adresse pas aux soutiens d’Abdelkader17, ni des autres qui partagent ses idées...


              • Traroth Traroth 23 juillet 2009 18:00

                « la POPULACE (la PLUS vile) » : Rien d’autre à ajouter. Vous montrez votre vrai visage, c’est déjà ça !


              • abdelkader17 23 juillet 2009 14:55

                @Usa
                on attend vos brillantes déductions avec impatience.


                • USA 613 23 juillet 2009 15:14

                  @ Abdelkader17

                  Quelle intelligence frappante ce Abdelkader17... wouaw...
                  Vous avez de la répartie. Désolé mais c’est un GROS PLOUF !!!

                  Quand je vous interpelais sur le choix de votre ICONE voilée...
                  Est-ce que j’ignorais qui était la militante photographiée ?
                  Comment l’ai-je appelée ? Ne l’ai-je pas reconnue ?
                  Avec son « keffieh » je l’avais parfaitement identifiée... Je n’ignore ni qui elle est ni ce qu’elle a fait. Au fait, est-elle le sujet de cette intervention ?

                  Ce qui l’est parcontre ...
                  Quelqu’un comme vous se réclamant de tels référents se faisant passer pour le défenseur de LA tolérance. Il y a de quoi se poser des questions !

                  Quand on fait le constat des soutiens qui vous sont apportés il est une évidence sur les mentalités et options de ceux qui visitent et interviennent sur ce site
                  AUCUNE illusion à se faire 

                  Permettez nous de sourire.
                  Si, avec des interventions comme les vôtres, avec d’autres du même bord vous êtes le garant de quelque chose c’est celui de l’extrêmisme, des excès de tous bords
                  TOUS sauf ceux de l’équilibre ou de la défense des libertés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julie Dep

Julie Dep
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès