Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Contrôle de vitesse sur la route – Passion, pas raison

Contrôle de vitesse sur la route – Passion, pas raison

Nous devons bien le constater, cette histoire de suppression des panneaux qui avertissent des contrôles radar est significative d’un pouvoir qui ne semble plus comprendre grand chose à la population qu’il dirige.

Pour me situer dans le débat, je dois vous avouer que si je dépasse les vitesses autorisées, c’est souvent de très peu et toujours involontairement. Je n’y vois pas d’intérêt et comme tous gendarmes ou pompiers nous savons dans quel état nous trouvons les accidentés lorsque nous arrivons sur les lieux d’un drame routier.

Au fond, voilà ce qui me gène un peu pour quitter le politiquement correct, le « jet set » langage, le « classe dominante » discours.

S’engager dans la voie de la dénonciation de mesures en matière de protection routière, c’est à coup sûr se voir accusé à terme d’irresponsabilité au mieux, de complicité de meurtre au pire. Bref, il est difficile d’avancer ce que nous ressentons, nous simples citoyens soucieux du respect des lois.

Le premier point que je pense utile de mettre en avant est l’influence des associations diverses qui contournent allègrement nos représentants pour s’imposer au Palais. J’imagine assez les procédés utilisés.

Aujourd’hui, nous, en bas, nous devons constater que la force d’une association se mesure à la hauteur des taxes qu’elle arrive à nous imposer par l’intermédiaire d’un exécutif qui y trouve toujours l’occasion de remplir un peu plus ses caisses sans trop se mouiller.

Dans le domaine routier, l’influence d’une association semble se mesurer à la violence de la répression exercée sur la population.

En bon démocrate respectueux de mes institutions, je repousse ce fonctionnement de ma société qui se fait dans les couloirs plus qu’ailleurs.

La sécurité routière semble fonctionner sur le même principe. La raison a quitté les décideurs pour faire la place au ressenti, à l’émotionnel et à la crainte d’une dénonciation publique d’irresponsabilité d’un représentant d’association imperméable à tout argument. L’affectif de quelques uns semble diriger le débat au préjudice du fonctionnement régulier d’une démocratie.

Aujourd’hui, on nous annonce des chiffres alarmants, mais on nous prive des analyses qui permettraient de se faire une opinion.

Les dernières mesures annoncées en matière de sécurité routière sont significatives de ce que j’avance. Il est difficile d’y trouver la moindre cohérence, sauf à penser que le pouvoir exécutif prend sa revanche sur un législatif qui s’est montré indocile au mois de janvier en aménageant les conditions de restitution des points du permis de conduire.

Le premier point est bien sûr de supprimer ces panneaux qui nous sont bien utiles pour vérifier que nous respectons bien la loi. Ceux qui nient que leur suppression à pour objet de faire payer la plus grande masse des citoyens qui ne dépassent que de très peu les vitesses limites sont d’une mauvaise foi évidente.

Un panneau d’avertissement, c’est la garantie sur plusieurs kilomètres, d’un respect scrupuleux de la réglementation. Une zone de protection pour les villages et les villes traversées. Balayée cette protection.

Sincèrement, souvent nous sommes confrontés à des successions de panneaux de limitation de vitesse et je me demande qui arrive à savoir quelle est la bonne vitesse à ne pas dépasser.

Les systèmes d’avertissement électroniques sont d’une utilité reconnue par tout ceux qui les utilisent.

Mais voilà, il ne peut y avoir que le criminel à la recherche du prochain meurtre qu’il pourra commettre qui peut utiliser cet outil. Il n’est pas venu un seul instant à l’idée de nos dirigeants que nous utilisions ces appareils pour nous conformer au mieux à la réglementation. Non, ce n’est pas possible de notre part, nous ne sommes que des cloportes imbéciles qui conduisons et nous déplaçons avec une seule chose à l’esprit : défier la loi.

Voilà ce qu’ils pensent de nous.

Et partant de cette hypothèse, ils ne trouvent qu’une seule réponse, la répression.

A quand la peine de mort pour le « tomobiliste » ?

Parlons des motos. Le motard est devenu l’ennemi. Nos responsables perdent toute raison et ne cherchent même pas à comprendre. A l’évidence, il est arrivé une génération de conducteurs de deux roues qui circulent un peu n’importe comment. Ils remontent les files avec des vitesses relatives ( vitesse comparée à celle de la file remontée ) excessives. C’est de cela qu’il faut parler, pas d’autre chose.

Un motard, c’est obligatoirement un trompe la mort. Il n’y a qu’une politique à son égard, le faire payer.

Au lieu d’exiger qu’un motocycliste ne soit habillé avec des vêtements protecteurs, on le laisse en short et en T-shirt, mais on exige de lui des bandeau pour être plus visible. Je ne comprends pas bien, d’autant qu’il y a longtemps que les fabricants de vêtements protecteurs les équipent de parties rétro-réfléchissantes.

On se demande pourquoi cette politique de répression ignore complètement le piéton dans la circulation. Il a été rendu complètement irresponsable et on s’étonne aujourd’hui qu’il paie le prix fort.

Idem pour les cyclistes qui sont de véritables dangers.

Parle-t-on de sécurité routière, ou parle-t-on d’un mode de vie que l’on veut nous imposer ?

Tout le monde à pied, tout le monde en vélo. Peu importe si vous ne pouvez vous déplacer sans voiture.

Les dernières mesures prises semblent bien éloignées des soucis de sécurité routière, mais aussi pourquoi tant de passion dans ce débat au lieu de raison ? 

Et me revoilà chez les populistes ….. je pars me flageller.

Aujourd’hui traiter de sécurité routière, c’est parler des endormissements au volant, des médicaments pris par les conducteurs, des stupéfiants, de l’alcool. C’est parler de grandes vitesses. C’est parler de l’état des chaussées, du réseau autoroutier que nous évitons de plus en plus en raison du coût. C’est parler du téléphone portable.

A quand l’interdiction de prendre des enfants turbulents aux places arrières, un passager accaparant l’attention du conducteur ? A quand l’interdiction des Grosses Têtes de RTL qui perturbent l’attention du conducteur, ou des débats politiques qui détournent la concentration le dimanche soir ? Pour ces derniers, je vous rassure, aucun risque.

Jacky Mestries

https://sites.google.com/site/lagrognegend/


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

97 réactions à cet article    


  • criticaldistance 17 mai 2011 10:06

    la cohérence est de ne pas signaler les contrôles

    comme de ne pas signaler un contrôle anti-dopage !


    • Emmanuel Aguéra LeManu 17 mai 2011 15:40

      Ces panneaux sont débiles. On prend les gens pour des cons ou quoi ?

      D’ailleurs, l’hypocrisie est avérée, je le réalisais hier à 130km/h entre Nîmes et Arles, au moment où je me suis aperçu que l’aiguille du compteur était exactement verticale : Putain, je ne me sers que de la moitié de ma caisse... Tout un côté du compteur non utilisé... Je me suis fait arnaquer bordel, j’ai une demi-caisse illégale (on m’en reparlera, des chartes de sécurité genre syndicat d’éthique des constructeurs... et autres pantalonnades).

      Plus sérieusement... On ne peut ou ne veut pas vendre de bagnoles moins rapides ? alors oui, des contrôles, des contrôles, des contrôles. Des chers. Tant qu’à faire autant faire payer les cons.

      Le fait de rouler à la vitesse maxi autorisée permet de facilement constater la connerie ambiante : Elle se présente sous la forme d’une paire de phares apparaissant dans le rétro. Généralement à quelques mètres de votre pare-choc, d’ailleurs.

      Ça flashe, ça klaxonne, ça s’énerve parce que vous n’avez pas fini de doubler ce con qui circule d’ailleurs sur la voie du milieu à 129km/h pour faire chier tout-le-monde. Alors n’écoutant que sa veulerie excédée, M. tout-le-monde, qui lui s’arroge le droit de rouler à 131km/h, s’accorde une crise de pouvoir, enfonce son champignon et en rage, double le tout par la droite en manquant de vous emplafonner car il en ressort au moment où vous vous rabattez, tout ça pour 200m plus loin vous planter un coup de frein affolé à l’approche de ce panneau avertisseur qu’à cause de vous il a failli raté.
      Assez ! Plus de panneau, et 1000€ à partir du 1er km/h de dépassement. Voilà qui sera une mesure radicalement efficace.
      Après je vous parlerai des distances limites entre bagnoles (1000€ le mètre manquant en dessous de 50m, par exemple ?).

      J’ajoute que ma Picasso a 11 ans cette année et que ce modèle entrée de gamme comportait déjà une alarme vitesse : OK, je ne m’en suis servi qu’une fois, car n’étant pas un conducteur exceptionnel, je pense donc que le fait de n’avoir jamais perdu un point ni de ne m’être jamais fait flasher est à la portée du premier venu.

      Non ?


    • TSS 22 mai 2011 20:40

      la cohérence est de ne pas signaler les contrôles

      comme de ne pas signaler un contrôle anti-dopage !

      cela serait logique si les policiers n’avaient pas d’objectifs chiffrés de performances...donc

      comme leur hierarchie leur pousse au train ,la plupart font du zèle pour ne pas se retrouver

      mutés à petaouchnoc... !!


    • Robert GIL ROBERT GIL 17 mai 2011 10:19

      Je suis pour une vraie police de la route qui traquera les vrais chauffards, et non
      pour “pigeonner” celui qui va bosser le matin en roulant à 65 au lieu de 60. Je suis
      pour une vraie police de la route, formée pour assurer la sécurité et capable
      d’apprécier réellement la dangerosité des erreurs de conduite, en abandonnant toute
      idée de quotas. Je suis pour une vraie police de la route, dégagée de toute pression
      statistique, qui préfère la prévention et la discussion à la contravention
      systématique.
      Je suis pour supprimer les moyens automatiques de contrôle-sanction, qui sont là
      plus pour faire du fric que pour sensibiliser les conducteurs au danger de la route....
      http://2ccr.unblog.fr/2011/05/16/je-suis-pour/


      • UltraLord 17 mai 2011 11:02

        Dans le principe, je suis d’accord avec vous ... Sauf que dans la pratique, il faudrait des flics partout ...

        Ce week end, balade sur les bords de marne. J’ai faillit me faire écraser avec toute ma petite famille par deux chauffards. Le premier qui déboite pour cramer un feu rouge ... Le second par une personne qui parlait sur le bord de la route avant de redémarrer à fond de balles sans regarder qu’on était sur le passage piéton à 5 mètres.

        Effectivement, ce sont eux, les dangers de la route, ceux qu’ils faudrait arrêter, et ceux à qui ils faudrait enlever le permis (quoi que vu le nombre de conducteurs sans permis ...). Sauf que ... sauf que ... il en faudrait du monde.

        Alors les contrôles automatiques ... effectivement, ça ne fait rien contre ces comportements dangereux. Quoi que les caméras aux feux rouges, ça marche à priori plutôt bien en suisse ... Mais ils sont là pour autre chose.

        Il faut être honnête, la prévention ne suffit pas. Le français est trop habitué à négocier avec m’sieur l’agent ... soyez sympa ... c’est la première fois ... (de la journée, que je me fait gauler ...). Quand on sait qu’on ne risque rien, et bien on s’en fous. C’est toujours aux autres que ça arrive ...

        Alors au final, moi, cette décision ne me choque pas plus que ça. Et à la limite, je serai plutôt pour que contre ... Quand je vois le nombre de fois où j’aurai pu me faire tuer à 60km/h en ville ... je me dit que rouler à 50 ... c’est pas plus mal ...


      • UltraLord 18 mai 2011 10:20

        Vous dites « C’est bien là le problème : on n’est pas contre rouler à 50 !!! mais payer à 52, là ça exagère... payer ! toujours payer ! »

        C’est là où je parle d’hypocrisie. La limite, c’est 50, pas 52 ... Alors à partir de quand on paye pour vous ? 60 ? Mais alors le mec à 61, il négocie encore, parce que c’est que 1 en dessus.

        Il y a une limite, mais personne ne veut la respecter ... J’ai envie de vous dire que 50, c’est pas beaucoup moins que 50. A vous d’être moins borné ... Rouler 2km/h en moins, et vous ne paierez rien ...


      • Fergus Fergus 17 mai 2011 10:25

        Bonjour à tous.

        Toutes les mesures visant à diminuer la vitesse et le taux d’alcoolisation des conducteurs sont bonnes, y compris lorsqu’elles sont répressives.

        A cet égard, je suis à 100 % pour les radars tronçon.

        A cet égard, je suis très choqué que le gouvernement ne soit pas revenu sur les mesures d’assouplissement de la récupération des points perdus.

        La seule juste cause en matière de réglementation routière est celle qui vise à toujours plus baisser le nombre des victimes !


        • Duke77 Duke77 17 mai 2011 18:11

          Fergus vous êtes un égoïste. Si vous n’étes pas critique face à la répression telle qu’elle est pratiquée, c’est que vous n’êtes pas concerné. Les conducteurs ne sont pas des machines. On ne peut pas rester les yeux rivés en permanence sur le compteur de vitesse. Je ne sait pas si vous êtes au courant mais il faut de temps en temps regarder la route. Or, en zone urbaine, la multitude de panneaux et la densité de la circulation ne permet pas d’être rigoureux à 100% sur son maintien de cadence. De temps en temps, parce qu’un automobiliste fait un écart devant vous et que vous êtes dans une descente, vous prenez 5 ou 10 kilométres/heures sans vous en rendre compte, parce qu’un motard fait du remonte file en plein phare au moment ou vous passez devant le premier panneau à 70 alors que vous êtiez limité à 90 jusque là, vous maintenez votre cadence et vous faites flasher... Mon père qui conduit vraiment très très « économique » s’est même fait avoir dans une bretelle de jonction entre une voie à 90 et une voie à 110 sans avoir compris pourquoi : comme il a reçu la prune par la poste sans plus d’explication, il dit qu’il essaiera de comprendre lorsqu’il repassera par là...
          Quand vous conduisez plusieurs heures par jour toute l’année sur des routes inconnues, vous finissez par perdre vos points. D’ailleurs sans l’assouplissement, il est presqu’impossible de ne pas perdre son permis quand on roule beaucoup. J’ai par exemple fini par avoir un solde nul au bout de 7 ans au rythme de 2 ou 3 points par an. Jamais d’alcool, jamais de grand excès, juste que mon regard se porte plus sur les dangers que sur les panneaux. J’ai donc conduit sans pemis pendant plusieurs mois. Quand j’ai repassé mon code, c’était au bout de 1 an et 9 mois car la préfecture avait perdu mon attestation médicale : 1 an et 9 mois pour une suspension initiale de 6 mois ! Et n’oubliez pas que quand vous repassez le code, on ne vous donne qu’un permis à 6 points ! Pour moi, cela représente une durée de 3 ou 4 ans guère plus. Grace à cet assouplissement, je vais pouvoir inverser la tendance, en faisant attention, j’arriverai certainement à ne plus perdre mon permis. Ne vous leurrez pas, si cette loi est passée, c’est parce que les autorités se sont rendues compte que les gens qui conduisent beaucoup et sur des routes variées ne parviennent pas à garder leur capital de point même avec toute la bonne volonté du monde. Il fallait arrêter l’hémorragie. Bien sûr, ils n’ont pas donné leurs motivations : il faut que pour les veaux comme vous, les gens qui conduisent sans permis sont des lascards de la cité qui trouvent que ça coûte trop cher. Il ne faut surtout pas admettre que cette machine à fric n’est pas adaptée, il ne faut surtout pas parler des gens normaux qui se retrouvent criminels de la route parce qu’ils ont décrocher 2 fois leur téléphone dans les bouchons sur le périph et que de temps en temps ils se font flasher à 98 au lieu de 90. Je n’ai plus que 3 points sur les 6 que j’ai récupéré il y a 3 ans. Aujourd’hui, c’est un de mes collègues qui conduit sans permis : 53 ans, jamais eu d’accident, et certainement pas un fou de la route.
          Si vous défendez un tel système, c’est que vous êtes une belle ordure égoïste ou un type assez bête pour croire des déclarations officielle telles que « ce sont les gens qui n’ont jamais passé de permis qui roulent sans permis ». C’est archi-faux, vous n’avez cas fréquenter les stages de récupération de points pour l’apprendre. La répression routière est une arnaque, un impot déguisé en vertueux système pour sauver des vies. Tiens d’ailleurs parlons-en, éduquer les automobilistes, c’est bien, les grandes vitesses sont à proscrire, on est tous d’accord. Mais n’avez-vous jamais entendu une étude de l’impact de la généralisation du freinage assisté part ABS et des airbags depuis 10 ans ? Parce que justement, cette généralisation des systèmes de sécurité est arrivée au même moment que « la tolérance zero » sur la route. Vous n’avez qu’à comparer : fin des années 90s, seules les berlines haut de gamme sont équipées d’airbags, depuis les années 2000, même une twingo de base en possède, idem pour l’ABS. Si vous prenez en plus en compte que tout le monde n’a pas une voiture produite de l’année et qu’il faut un certain temps de décallage pour que même les véhicules d’occasion soient équipés, bingo : cela fait entre 5 et 10 ans que la majorité des français ont des airbag pour éviter de s’empaler sur leur volant. A moins que vous ne considériez que cela n’influ pas sur les morts sur la route... lol C’est marrant ça personne n’en parle !
          Bref, il y aura toujours des gens comme vous pour parler d’un sujet dont ils ne pipent rien.
          A bon entendeur,


        • Fergus Fergus 17 mai 2011 18:42

          Bonjour, Duke.

          Avec 15 000 km par an, en ville comme à la campagne, je suis largement concerné, et peut être autant que vous. Simplement, depuis que je conduis, j’ai toujours veillé à respecter les limitations. Ce respect et un peu de chance sans doute m’ont valu, en 600 000 km parcourus, de n’être verbalisé que deux fois, l’une pour un modeste excès de vitesse, l’autre pour un défaut de plaque d’immatriculation (suite à une intervention dans un garage, je l’avais perdue sur un accotement.


        • Fergus Fergus 17 mai 2011 10:29

          Concernant les grands excès de vitesse, je regrette que l’on n’ait pas introduit chez nous un système comme il en existe en Scandinavie où le montant du PV est proportionnel aux revenus du délinquant, pouvant aller de quelques dizaines à quelques milliers d’euros !


          • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 11:44

            Ca c’est une reflexion très intelligente, et je confirme que cela devrait être le cas pour toutes les sanctions pecunière.

            Sinon cela crée des inégalité au regard de la loi, puisque pour certains efraindre la loi et se faire pincer equivaut à s’acheter une baguette et d’autre à 20 % de leur salaire.
            Une inégalité par rapport à la loi ou à la justice, moi j’appelle ca une injustice.

            Certains en penseront ce qu’ils veulent mais je suis sur la même longueur d’ondes que vous, Fergus.

            reste plus qu’à s’accorder sur le foot, mais là je crois que malheuresement nos avis diverge trop smiley


          • TotoRhino TotoRhino 17 mai 2011 13:50

            Exact !
            A quand l’application de ce principe en France, en Europe ? Le montant de l’amende est un pourcentage appliqué sur le montant de ses revenus.


          • A. Nonyme A. Nonyme 17 mai 2011 17:38

            Il y a quelques années, Carlos Sainz, ancien champion du monde des rallyes, s’est fait arrêter entre deux spéciales lors de l’épreuve finlandaise. Excès de vitesse.
            Le flic lui demande combien il gagne. Enervé, le fier espagnol veut renvoyer l’impédant à son statut de fonctionnaire zélé et lui annonce 2 millions de dollars.
            Il a compris la douloureuse ! smiley


          • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 10:45

            Bonjour à l’auteur, et désolé de vous dire que vous vous trompez complétement.

            Nous sommes en France, pays de grande liberté, ou on à l’habitude (somme toute très latine) de respecter les loies fondamentales, et d’enfraindre de petits interdits parce que ... c’est pas si grave.

            Qund vous dites :

            « Le premier point est bien sûr de supprimer ces panneaux qui nous sont bien utiles pour vérifier que nous respectons bien la loi. Ceux qui nient que leur suppression à pour objet de faire payer la plus grande masse des citoyens qui ne dépassent que de très peu les vitesses limites sont d’une mauvaise foi évidente. »

            Vous vous trompez complétement.

            La plupart des automobilistes ralentisse quand ils voient le panneau d’annonce de radar, tout simplement pour se mettre en conformité avec les limites autorisés. Supprimer ses panneaux permet de faire en sorte que les automobilistes ne ralaentissent pas uniquement à l’approche d’un radar, mais tout au long de leur trajet. Point barre et ca me parait logique.

            Un test interessant eut été d’annoncer un radar, de le mettre en évidence et d’en poser un non annoncé 5 km après. Cela vous aurait permet de vous rendre compte du nombre d’abrutis qui appuient sur la pédale une fois le radar dépassé.

            C’est vous qui faites preuve de mauvaise foi tout au long de votre article. Si vous respectiez la loi, et n’êtiez pas systématiquement Borderline (parce que c’est exactement de cela dont il est question), vous vous moqueriez complétement de cette loi. Si cela ne vous plait pas c’est parce que vous savez très bien qu’à chaque fois, dans chaque situation, vous roulez systématiquement au maximum autorisé, et vous permettez de temps en temps d’appuyer un peu plus sur la pédale. Est il nécessaire d’attendre que vous tuiez quelqu’un pour que vous réalisiez qu’effectivement votre conduite est dangereuse, et vous avez tort sur toute la ligne... ? Sincérement j’espère que non !

            Le nombre de mort sur la route est aussi là pour vous prouvez que l’alcool n’est pas responsable de tout.


            • Fergus Fergus 17 mai 2011 10:50

              Bravo, King, pour ce palidoyer auquel je souscris totalement.

              Bonne journée.


            • UltraLord 17 mai 2011 10:54

              Je suis tout à fait d’accord. Ce débat est de toute façon biaisé par la mauvaise fois généralisée, et de tous les côtés.

              Il est clair qu’en France, on n’aime pas les lois. Tout le monde, sous pretexte que 51km/h, c’est pas beaucoup plus que 50km/h, se permet de ne pas respecter la loi. Ben oui, oh, c’est juste 1km/h m’sieur l’agent ... J’ai tué personne.

              Le problème, c’est que généralisé, vous avez le bon père de famille qui effectivement ne roulera qu’à 5 - 10 km/h de plus que les limites officielle. Et puis bon, sur l’autoroute, c’est pas dangereux, on voit loin, alors on monte à 150 ... Et puis hop, un poids lourd qui déboite sans clignotant, et boom ... 5 morts ... C’est con, c’est de la faute du poids lourd, mais vous, vous êtes mort ... (Mais je vous l’accorde, vous aviez presque raison ... mais vous êtes aussi presque mort ...)

              Ainsi donc, enlever les panneaux indiquant les radars, c’est signifier à l’utilisateur « comme vous êtes trop cons pour être raisonnable, plus de panneaux ... comme ça, vous aurez peur de l’amende à chaque kilomètre ». C’est la mesure la plus simple et la plus efficace ...

              Alors oui, moi aussi je conduis, et moi aussi je m’en prendrais pour 1km/h ... Et moi aussi je râlerai que 1km/h c’est rien. Sauf que la loi est la loi. M’sieur, je l’ai juste un peu violée, mais pas de beaucoup ... Ben non, la loi c’est la loi ...

              Après, effectivement, ils vont en amasser du pognon ... Mais en même temps, à tout ceux qui râlent ... Si vous voulez les faire chier, le mieux est encore de respecter les limites.

              1/ ils n’auront pas votre pognon ...
              2/ moins de danger sur les routes ...

              Alors arrêtez la mauvaise fois, réfléchissez, et faites votre choix ...


            • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 10:54

              Trop de potes morts trop jeunes sur les routes... Merci pour le petit message, et bonne journée à toi Fergus ! smiley


            • Fergus Fergus 17 mai 2011 11:22

              @ Ultralord.

              D’accord avec votre commentaire.

              Cela dit, à propos du dépassement de vitesse, il faut tuer ce fantasme selon lequel les flics verbalisent pour 1 ou 2 km au-dessus de la vitesse autorisée car c’est tout simplement faux. Et pour cause : ils appliquent une franchise de dépassement, soit sous forme de pourcentage, soit en km/h.

              Exemple : la vitesse étant limitée à 90 km/h, les flics ne verbalisent jamais à 91 km/h mais en général à 94, 95 ou 96 km/h selon qu’ils appliquent une franchise en pourcentage de 3 %, de 5 % ou de 5 km/h.

              Bonne journée.


            • taktak 17 mai 2011 12:06

              Votre commentaire est l’archétype de la réaction épidermique et purement affective dont je trouve cet article dénonce à juste titre l’effet désastreux quand elle sert de base à l’établissement des politiques publiques.

              Pour vous répondre techniquement :
              les campagnes d’évaluation du CSA (controle sanction automatisé) démontre ce que l’auteur affirme. L’effet positif du radar AUTOMATIQUE est de faire baisser sa vitesse sur une zone de l’ordre du km autour de son implantation, et cela car il est connu. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont théoriquement implanté là où il y a un danger et/ou là où les forces de l’ordre ne sont pas en mesure de réaliser facilement un contrôle (e rappelle d’ailleurs que les contrôles de vitesse sont effectués par les forces de l’ordre partout et sans être signalés).
              C’est d’ailleurs cet effet qui devrait être rechercher avec les contrôles vitesse moyenne sur des tronçons.

              Vous le reconnaissez vous même, un radar non signalé n’a aucun effet sur la vitesse. C’est tout de même ce que l’on recherche non ?
              Il faut croire malgré tout que non, car nos politiques réac s’attache à attraper un maximum d’infractionnistes, alors que le but devrait être d’en faire baisser le nombre.

              Le raisonnement doit donc être le suivant :
              1) la vitesse est une cause de gravité des accidents, il faut donc assurer le respect de la limitation de vitesse.
              2.1) il faut donc assurer l’acceptabilité de la limitation et par sa cohérence et par l’éducation routière
              2.2) il faut en imposer le respect à la fois par un contrôle sanction ponctuel (permis à point, amende) et éventuellement dans des zones à risques par son automatisation identifiée permettant la baisse effective des vitesses.

              L’indication des vitesses et des contrôles participe du point 2.2. le supprimer n’a donc pas de sens


            • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 12:24

              Je ne suis pas d’accord avec vous et d’ailleurs de nombreuses études démontrent le contraire.

              Quand on a l’impression d’être surveillé en permanence, on ne commet pas de crime. J’ai déjà vu des personnes mettrent des fausses caméra pour proteger leur magasins, ou des cambrioleurs ne pas penetrer dans une maison, simplement pour un paneau pour un clebar.

              Indiquer « attention vous etes surveillé sans préciser ou, devrais inciter à la prudence pour son portefeuille ».

              L’abus de vitesse est tout simplement une mauvaise habitude, et tous ceux qui sont contre cette loi sont simplement des personnes qui ne veulent pas changer leurs habitudes, simplement parce qu’ils n’en on pas mesuré les conséquences.

              Comme je le dis, faut il attendre que vous creviez ou que vous tuiez quelqu’un pour vous rendre compte que votre temps de réaction est essentiellement fonction de la vitesse à laquelle vous roulez ?

              Comme je le dis plus bas, je ne pense pas que cela soit la bonne solution, car il en existe d’autre comme le bridage des moteurs, en fonction de la limitation autorisé. Simple efficace, intrichable.

              MAis a défaut, je trouve cela quand même mieux que le système actuel, ou les vitesses ne sont respectées qu’à l’annonce des panneaux.

              La plupart des hommes n’écoutent pas les conseils qu’on leur donnent et attendent de se faire leur propre expérience pour agir en conséquence. Sauf que la les conséquences peuvent être mortelles...


            • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 12:41

              Et d’autre part je vous confirme que ma réaction n’est pas épidermique.

              Pour vous parler de moi j’ai grandi dans une cité dite ultra sensoble du 93. J’ai connu plein de potes, qui ont dealer à foison, on enfreins plus de loi que je ne saurai compter, et sont aujourd’hui en taule.

              Et pourtant je ne suis pas pour le tout repressif, ni pour l’exces de police dans les cités, car le vrais problèmes de cités, pour moi n’est pas la violence des jeunes, mais leur manque de choix.

              POur ce qui est des problèmes routiers, c’est aux automobilistes de changer leurs habitudes, et de rouler mons vite. Il n’y a pas de mystères, il ya des limites, elles ne sont pas faite pour etre franchies, meme d’un km.

              Il s’agit de bon sens et d’honetété intellectuelle. Si tout le monde respectaient les limitations de vitesses, les radars ne rapporteraient pas de pognon, donc faisons en sorte de ne pas engrosser les caisses de l’état trop gourmant sur les dépendances de ces citoyens et ne leur lachons rien.


            • taktak 17 mai 2011 12:52

              Je tiens à préciser que mon commentaire s’adresse à King al batar


            • homer555 17 mai 2011 13:13

              @ Fergus

              La franchise de dépassement, plus souvent appelée marge technique est là pour palier une éventuelle défaillance du radar. Le constructeur garanti la prise à plus ou moins 5Km/h selon l’angle et les conditions en dessous de 100km/h. Ensuite, c’est 5%.

              Elle n’est absolument pas là pour donner une tolérance au conducteur. La prise peut donc tout a fait se faire pour 1km/h de dépassement. Il suffit que le radar soit dans un mauvais jour.


            • taktak 17 mai 2011 13:14

              Je crois que vous n’entendez pas à la fois ce que l’article et mon commentaire veule dire.

              Réaction épidermique que votre position, oui car vous vous appuyez sur un grand principe (la peur du gendarme) pour mettre au panier des choses différentes. Ce ne sera jamais la peur du gendarme seule qui fera respecter une règle, comme vous le faite si bien remarquer à propos des cités par exemple. C’est pourquoi je tiens à rappeler qu’avant toute chose il faut assurer l’acceptabilité de la règle à la fois par sa cohérence et l’éducation routière.

              Pour être plus clair, mon commentaire était surtout de rappeler le but d’un CSA vitesse : faire baisser la vitesse en deça de la limite légale sur un tronçon accidentogene identifié. Si ce n’était que de prendre des infractionniste, pas besoin de CS automatique. Le banal radar mobile suffit, et il n’a jamais été identifié.
              Techniquement l’effet du CSA est donc le suivant : l’automobiliste sait qu’il va être contrôlé et pris si il est en infraction. Un très grande majorité s’assure donc de respecter la limitation et la vitesse diminue. C’est donc bien le fait d’être informé qui conduit à la diminution de vitesse qui est le but recherché.

              Il est donc clair que la suppression de l’information de la position des CSA FIXE est un changement de but, le nouveau but étant d’attraper un maximum d’infractionnistes. Ce qui rappelons le, sur des sites dangereux identifié n’est pas efficace immédiatement en terme de sécurité routière.

              Je crois par là avoir fait la démonstration que la politique suivi n’est pas rationnelle. Elle se situe bien sur un plan moral et émotionnel. Effectivement il est inacceptable qu’il y ai des victimes du fait du non respect de certaines règles et à ce titre on peut réagir en punissant plus fortement. Mais cela ne reste qu’une réaction et pas une politique


            • PtitLudo PtitLudo 17 mai 2011 15:10

              Albatar, quand vous arriverez sur un radar, vous saurez, vous, à quelle vitesse il flash ? Par exemple vous croyez être dans votre bon droit en roulant à 130km/h sur autoroute, manque de bol c’est une portion à 110, et là flash !

              Les gens vont se faire avoir quelques fois et après que va-t’il se passer ? Ben ils vont voir le radar, ils seront à 130, et là ils vont piler sec pour passer à 90, voire 80 pour être sûr de pas être pris. Et là bonjour les cartons !

              Faut réflechir un peu aux conséquences parfois.... Mais bon c’est sur si on dit ça on est du côté des assassins, c’est bien pratique.


            • JMK66 JMK66 17 mai 2011 15:29

              @ PtitLudo

              Les gens vont se faire avoir quelques fois et après que va-t’il se passer ? Ben ils vont voir le radar, ils seront à 130, et là ils vont piler sec pour passer à 90, voire 80 pour être sûr de pas être pris. Et là bonjour les cartons !

               

              Ce n’est pas grave ! S’est celui qui rentre dans le cul qui est responsable !

               


            • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 15:57

              Ben peut être tout simplement de ne pas rouler à 130 comme un fgros bourrin , mais plutot à 110 pépèrement sur l’autoroute... T’es préssé ?

              Moi pas, et quand bien même je prend mon temps. C’est pas parce que c’est limité à 130 qu’il faut osciller entre 125 et 135....

              En fait, je trouve que ce débat est complétement débil parce que vous faites tous preuve d’une mauvaise fois sans nom.

              Il y a une loi. La loi dit ici tu roule pas à plus de 110, ici tu roule pas à plus de 90 et ici le max c’est 130. Ensuite pour faire respecter la loi, on met des radars. Ils sont là pour verifier que la loi est bien respectée.
              Vous en gros vous vous plaignez parce que vous risquez de vous faire pincer à enfreindre le reglement.
              Moi je dis que si tu te fais prendre c’est bien fait pour ta gueule ! Quelqu’un t’a forcé à rouler plus vite que ce qu’on t’a autorisé ? Non !
              Donc tu ferme ta gueule, tu roule comme on te l’a dit et c’est tout.

              Cette discussion me rappelle une discussion de dealer en bas de chez moi, ou les mecs disaient que c’était vicieux de mettre des flics en vélo parce qu’on ne les entends pas venir, et qu’il vont plus vite qu’un mec qui coure...

              Ben là c’est pareil, vous êtes en train de vous plaindre parce que si vous ne respectez pas les regles, vous risquez de vous faire pincer plus souvent.

              LA solution ce serait peut être de respecter la regle, ca ne vous a pas traversé l’esprit ????


            • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 16:21

              ptit ludo,

              ne prenez pas pour vous le tutoiement ou mes exces de vulgarité, il ne vous sont en aucun destiné à vous précisémment.

              Mais d’une manière générale à tous les interlocuteurs qui défendent, avec les memes arguments vos propos.

              Je précise cela par sympathie, le tu symbolise tous ceux qui me dise que mon raisonnement n’est pas juste.

               

              Bien coridalement et respectueusement.


            • JMK66 JMK66 17 mai 2011 18:26

              Ce n’est pas grave ! S’est celui qui rentre dans le cul qui est responsable !

              Pourquoi me moisser, c’est la loi pourtant ! Vous roulez donc trop vite.

              Ben moi avec ma 4L je me suis fais flasher qu’une fois à 93 au lieu de 90.

              Mais ce n’était pas juste, en descente et le vent dans le dos, j’ai freiné pourtant mais les freins n’ont pas répondus.

              Ah ! Les Goujats !     


            • Croa Croa 17 mai 2011 18:42

              « les flics ne verbalisent jamais à 91 km/h »

              Tout à fait Fergus, mais ils n’oublient pas de se mettre en sortie d’agglomération, là où 3 ou 4 hangars ont poussé et le panneau de sortie récemment déplacé : là, même en roulant à 81 km/h vous êtes bon !

              Tout le monde s’y est fait prendre ! smiley


            • PtitLudo PtitLudo 17 mai 2011 18:52

              Pas de problème King, mais alors à quoi bon payer hors de prix des autoroutes si c’est pour se retrouver à rouler à à peine plus de 100 à l’heure, à se faire doubler par les camions (parce que eux, pas touche !).

              D’ailleurs c’est bien connu, les camions ne causent JAMAIS d’accidents.

              Allez, chiche on baisse la vitesse sur les autoroutes mais alors on baisse aussi les tarifs, et pas qu’un peu !


            • cameleon29 cameleon29 18 mai 2011 00:59

              c’est franchement nul de délirer sur 1 ou 2 km de plus les gars oh !

              tu flash à 55 - un ptit % et tu raques pour 1 km/h !!! c’est du n’importe quoi ce %

              le niveau de gravité peu simplement etre étudié mais pas avec le genre de flics qui nous guettent actuellement avec les yeux en porte-feuilles

              Il y aura toujours des morts sur la route car il y aura toujours des tarés qui ne penseront qu’à eux quand ils prendront le volant.


            • barrere 18 mai 2011 09:48

              gyrophare de jour ? bof bof......il ne sert pas à grand chose et en plus le matos vendu est souvent de la daube.

              je suis agri. Je ne vais plus sur les départementales car trop risqué vu la folie des autos qui vous doublent énervés d’avoir à patienter ( abscence d’accotements pour serrer sur la droite )


            • paul 17 mai 2011 11:40

              La politique routière, toujours plus répressive, est manifestement en échec devant l’augmentation des accidents .
              Sauf à en arriver à un système électronique qui bride automatiquement les moteurs, en fonction des caractéristiques routières, ou à poser un radar à chaque km ( on y vient ), le taux d’accidents restera toujours trop élevé .
              Ce n’est pas pour autant que les responsables se posent des questions sur cet échec, il est plus facile d’appliquer une politique du chiffre, en plus ça rapporte . Notez que les dizaines de millions pris dans la poche des conducteurs impénitents n’iront pas à l ’amélioration du réseau routier .
              Ne comptez pas sur les ingénieurs des Mines ou des Ponts et Chaussées qui réalisent les infrastructures, pour revoir l’ensemble de la politique routière, qui commence depuis les auto-écoles jusqu’aux contrôles routiers . Il faudrait changer quelques idées reçues .
              Mais il est plus facile de hurler avec les loups : police, amendes, menottes,prison (gav) .
              Et les vaches seront bien gardées .


              • taktak 17 mai 2011 13:22

                Les ingénieurs des mines n’ont jamais conçus d’infras routière. Quant à ceux des « ponts », ils ne sont pas responsable du code de la route mais juste des tracés routiers et de leur niveau d’équipements (dispositif de retenue, signalisation...) à travers ce qu’on appelle la doctrine routière.
                De ce point de vu c’est à vous de perdre vos idée reçues, la politique du chiffre venant d’en haut pas des techniciens de la sécurité routière


              • jpbeil 17 mai 2011 14:29

                La politique routière n’a pas été un échec puisqu’il y a eu 15000 morts en moins sur les routes ces cinq dernières années. C’est en modérant les sanctions avec la loi passée au sénat en décembre que la courbe s’est inversée à partir de janvier ! Pour ma part, il n’y a pas eu besoin d’attendre les statistiques. En faisant Paris-Marseille-Paris en février, j’ai pu constater que, roulant à 130, j’étais doublé par un très grand nombre de voitures alors que c’était exceptionnel avant décembre. Or, quand la vitesse moyenne de l’ensemble des véhicules augmente de 1% (et cela est du plus aux petis excès, très nombreux qu’aux grands excès, plus rares), la mortalité augmente de 4%. On a vu les résultats dans les chiffres un peu après.

                Conclusion : Vive la répression ! Vive les 15 000 vivants sauvés, vive les 15 000 handicapés en moins !


              • The jester 17 mai 2011 11:40

                Cette modification de la loi n’est faite que pour encaisser de l’argent pas plus.
                La vitesse est un facteur aggravant, mais rarement le déclencheur de l’accident. En france on tape facilement sur la vitesse mais rarement sur tout le reste.

                Pouyr tout ceux qui disent ’oui c’est bien’ , je suis sur que si on vous suivez sur quelques heures en relevant vos infractions, on n’aurait pas assez de doigts sur les deux mains (et peut être même les pieds) ; alors oui en France on n’aime pas les lois et on les respecte pas, mais vous non plus.
                Aller pour ne citer que les plus courantes :
                - changer de direction sans cligno
                - changer de direction sans regarder son rétro
                - forcer le passage sur une voie d’accélération (sport hautement rependu en IDF)
                - arrêt au feu ou juste après, en oubliant la ligne en pointillé
                - stationnement du mauvais côté de la chaussée
                - ouverture des porte sans regarder
                - regarder son passager parler
                - absence d’une main sur le volant (hors changement de vitesse)
                - stationnement au milieu d’un carrefour (pour rappel on ne s’engage pas sur une intersection si on ne peut pas la traverser)
                - stationnement en double file (pour aller acheter des cloppes ou le journal ou le pain)
                - antibrouillards allumés
                - stationnement sur les trottoirs

                etc. ...

                Alors oui comme quelqu’un en parle je suis pour une police de la route qui sanctionne tout ceci et pas uniquement la vitesse. Mais il tellement plus facile de coller un radar fixe ou des gendarme fixe que d’arreter au fil de l’eau et ainsi d’éduquer (par l’amende) par petite touche.


                • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 11:55

                  KLe problème c’est que si en France on est trop mal formés (comprenez au sens de formation à la conduite) pour respecter les loies, ce n’est peut être pas un système représsif qui est la solution, mais plutot d’information.

                  A ce moment, si ce que vous dites est exact, et je vous croit bien volontier, la solution serait peut être de faire repasser des test tous les 5 ans, ou en tout cas en observant une certaine régularité. Le but étant de rappeler aux citoyens les règles de sécurité commune.

                  Financièrement crée une police de la route qui sanctionne tous les interdits, ou les négligences, est juste du domaine de l’impossible.

                  Pour ma part en ce qui concerne les exces de vitesse, je pense qu’aujourd’hui nous avons les moyens electronique de brider les moteurs, en fonction de la portion de route sur laquelle ils se situent. S’il est impossible de dépasser la vitesse autorisé, ce problème là sera résolu, et plus au dela de l’investissement initial, cela génèrera des gains sur le long terme (contrairement à ce que l’on pourrait penser) puisque le personnel et les moyens mis en oeuvre necessite un coup, et qu’à mon avis les flics ou gendarme pourraient avoir autre chose à faire.

                  D’une manière générale, et même si ca peut faire flipper, parce que c’est une vrai reflexion sur nos liberté, je suis poru l’automatisation de ce genre de chose. POur la vitesse, pour l’alcoolemie, j’ai vue que le japonais on concu un système de capteur sur le levier de vitesse qui mesure le taux dans la paume de la main et empeche le démarage du véhicule.

                  En revanche, il est evident que dans nos pays, nous avons trop de morts sur la route (et meme si ca a baissé sur les 10 denrières années), et que de toutes façons les mesures sont necessaires.


                • The jester 17 mai 2011 12:33

                  @King Al Batar

                  Je ne pense pas qu’en France nous soyons mal formé, juste mal suivi, et un contrôle tout les cinq ans ne suffirait pas.

                  non, je persiste, une police de la route serait plus efficace, car les Francais tres sensible a leur porte monnaies feraient ainsi beaucoup plus attention.

                  lors d’un stage de conduite, j’ai appris qu’en France nous étions contrôler & fois pour plus de 700 infraction, alors qu’au US, Allemagne et Suisse c’était plutôt en dessous de 1 fois pour 50 !!!!!
                  la différence ? une police mobile, qui verbalise dès qu’elle voit une infraction. En France nos policier sont soit au bord d’une route avec un radar ou pour la ceinture (mais fixe, soit dans des bureaux.) Combien de fois ai je vu, et vous aussi surement, des policiers dans une voiture, voir une infraction mais continuer leur chemin...

                  Cela nous couterais plus cher ? surement un peu, mais en sortant des bureaux tout les policier qui n’ont rien a y faire, et qui ne veulent pas y être, on aurait déjà plus de monde sans augmentation.

                  Pour répondre a un commentaire, il faudrait des flics partout, NON, juste des flics mobiles ! une mobilité qui supprime cette sensation d’impunité car on sait que les flic ne sont jamais là, et qu’on connait parfaitement les lieux ou ils se place !


                • King Al Batar King Al Batar 17 mai 2011 12:50

                  Comme je le dis un peu plus haut, je pense que l’automatisation des moteurs serait la meilleure des choses, puisque nous sommes visiblement trop cons (et ne soyez pas choqué, sachez que je m’inclu dedant smiley ) pour respecter ce que l’on nous enseigne.

                  Je ne sais pas si la police mobile est forcément une solution, parce que les hommes ont aussi leur défaillance. A titre d’exemple ma femme est une très belle femme (sans prétention, que voulez vous j’ai eu un bol énorme... mais pas de cocu smiley ), elle conduit n’importe comment (je suis sérieux), et ben un controle sur deux qu’elle a avec des flics, elle s’en sort bien parce qu’elle sait comment leur parler.

                  Ce que je veux dire c’est que confier le respect de la loi a des êtres humains a parfois (et meme souvent à mon sens) ces limites. Pour peu que le flic soit bien luné ou pas, qu’il soit con ou très con, qu’il soit proffessionel ou pas...

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès