• jeudi 24 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Actualités > Société > Côte d’Ivoire : le défi de l’autosuffisance alimentaire, les (...)
67%
D'accord avec l'article ?
 
33%
(3 votes) Votez cet article

Côte d’Ivoire : le défi de l’autosuffisance alimentaire, les femmes sont incontournables

Le gouvernement de Côte d’Ivoire est dans la phase pratique de la mise en de la promotion du vivrier dans l’espoir de nourrir tout le peuple ivoirien et par ricochet l’Afrique toute entière. Les femmes étant le maillon de cette politique gouvernementale et de ce projet de haute portée sociale, leur organisation en coopérative s’avère primordiale puisque l’ordre fait appel au bon travail.

La décision du gouvernement de Côte d’Ivoire de le mettre au rang de grenier de grenier l’Afrique en prônant l’autosuffisance alimentaire par la promotion des cultures vivrières au détriment des cultures industrielles, est en phase de réalisation.
 
La première dame Simone Ehivet Gbagbo soutien à travers des parrainages de toutes les cérémonies des femmes et coopératives du vivrier cette oeuvre passionnante.
 
A l’occasion, le jeudi 27 mai 2010, au marché gouro de belleville Abidjan (Treichville), madame Simone Ehivet a été la marraine de la cérémonie ’’Route du vivrier’’ organisé par le groupement général des coopératives productrices du vivrier de Côte d’Ivoire, en abrégé GGCOPROVICI, dont la présidente répond en la personne de Zamblé Irié Lou Souné Thérèse.
 
Toutes les sections de la coopérative ont convergé vers la capitale économique pour vivre de fait l’investiture du bureau national.
 
Une ambiance électrique a meublé la journée tenue par des chants et danses du terroir gouro (ethnie de la Côte d’Ivoire) à savoir Bi Zoro de la marahoué, Bi Trazié, Pauline de Zuénoula et le masque zaouly très prisé par la première dame.
 
Des séries d’allocutions en occurrence celle du représentant du maire de la commune de Treichville a relevé le caractère solennel de la cérémonie et remercié tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de la manifestation. La présidente du comité d’organisation a pour sa part salué tous les efforts entrepris pour la réalisation de la fête. A sa suite, la porte parole de la présidente de GGCOPROVICI a exprimé à la première dame et à sa délégation toute sa gratitude pour cette grande vision. Elle a demandé une audience express à la Simone Ehivet pour lui présenter au nom de GGCOPROVICI les axes majeurs de leurs actions et leur vision futuriste de la commercialisation, la production et la distribution des produits vivriers.
 
Après quoi, le bureau national a été investi par la marraine.
 
A son tour Simone Ehivet Gbagbo a félicité toutes les femmes dans le vivrier. Elle a pointé du doigt en prenant à témoin les honorables présents, le rôle fondamental de ces femmes là : " les femmes du secteur du vivrier sont importantes car elles jouent 3 rôles essentiels dans la chaine du vivrier, elles se trouvent au début et à la fin. Elles sont à la fois productrices, commerçantes, et organisatrices du marché".
 
Aussi, elle a insisté sur le travail fait et à venir, elle a terminé par des dons estimés à 2 000 000FCFA. Une liesse populaire a mis fin à la cérémonie ’’ route du vivrier’’.
 



par K DE BOIS (son site) jeudi 3 juin 2010 - 4 réactions
67%
D'accord avec l'article ?
 
33%
(3 votes) Votez cet article

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don

Les thématiques de l'article

Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération