• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Crise économique et monde du travail : « Les nouveaux carnets d’un (...)

Crise économique et monde du travail : « Les nouveaux carnets d’un inspecteur du travail » par Gérard Filoche

L’arrivée d’un livre de Gérard Filoche est toujours un grand moment ! Surtout que celui-ci sort en pleine crise économique et de confiance des salariés dans leurs dirigeants politiques et économiques.
 
Et bien justement, son éditeur annonce la sortie de son deuxième opus sur la réalité du monde du travail : "
Les nouveaux carnets d’un inspecteur du travail - Travailler mieux, moins, tous
"
 
Les fidèles de Slovar les Nouvelles ont pris l’habitude de lire, assez régulièrement, des communiqués ou déclarations de Gérard Filoche que nous publions lorsqu’il nous fait le plaisir de nous les envoyer.
 
S’il est un militant de la gauche du Parti Socialiste, pour beaucoup de français, il reste l’inspecteur du travail qui dénonce depuis toujours les dérives de certains employeurs et surtout la "mise à sac" du code et des conditions de travail par les gouvernements de droite.
 
Droite qui continue, après sa raclée aux dernières élections régionales, à maintenir un cap refusé par la très grande majorité des français, à savoir : "
François Fillon s’est montré doucereux mais pour annoncer la poursuite des mêmes choix, imposer le recul de l’âge de la retraite, une politique d’ultra-austérité, la démolition du Code du travail,
... /... ,
l’amputation des services publics
... / ... " Comme l’écrit Patrick Apel-Muller
dans l’Humanité
Droite, symbolisée par son Président, qui touche un peu plus le fond en termes de popularité et voit l’ensemble de sa politique économique désavouée par 70% des français
 
" ... / ..
Sept Français sur dix jugent "mauvaise" la politique économique du gouvernement (+7 points par rapport à février), contre 27% qui la jugent "bonne" (-5 points), selon un sondage BVA/Absoluce/Les Echos/France info publié mercredi 31 mars. Il s’agit d’un "record absolu d’impopularité" de la politique économique du gouvernement depuis l’élection de Nicolas Sarkozy, notent les sondeurs
... / ... " Source
Nouvel Obs
Droite qui se divise sur la mesure emblématique du Président : Le bouclier fiscal mais garde les pieds sur terre en proposant de supprimer dans le même temps ... l’ISF !
 
Et enfin, droite, qui paniquée par le retour du Front National, continue d’essayer de focaliser l’attention des français sur l’interdiction du voile intégral alors, que selon les propres mots du Président UMP de l’Assemblée Nationale : " ... / ...
Il y a des priorités plus pressantes, qui sont celles de l’emploi et du pouvoir d’achat
... /... "
 
Le seul problème c’est que l’emploi et le pouvoir d’achat ne dépend ni du gouvernement, ni des élus de la république mais bien des employeurs. Or, à la rubrique pouvoir d’achat il semble que beaucoup de salariés passeront devant la glace : "
Pas de hausse de salaire dans une entreprise sur trois. Pouvoir d’achat et salaires seront mal orientés au premier semestre, indique l’Insee. Selon une enquête, 30 % des dirigeants français ne prévoient pas d’augmenter les salaires cette année, contre 16 % en 2009
... / ... " Source
Les Echos
Pour les chômeurs et notamment les fins de droits, on est sans nouvelle des centaines de millions promis par Laurent Wauquiez avant fin mars !
 
Cette ambiance permet aux responsables politiques et économiques de faire l’impasse sur les conditions de travail de ceux qui ont un emploi (même précaire) et dans certains cas de montrer du doigt ces "privilégiés" qui du haut de leur CDI narguent ceux qui n’en ont pas !

Or, ceux qui travaillent savent pertinemment que le monde du travail n’a rien à voir avec celui des bisounours et que la compétition internationale est très souvent prétexte à des emplois de "mauvaise qualité" ou à des pressions quotidiennes.

Pressions qui peuvent aller dans le "meilleur" des cas à une rupture conventionnelle et dans le pire à un harcèlement moral

Il existe peu de témoignages de salariés, surtout dans les TPE où le MEDEF et la CGPME font front pour refuser le "projet de loi sur le dialogue social dans les TPE" : " ... / ... Après l’échec, cet hiver, des négociations interprofessionnelles, la Rue de Grenelle doit rapidement présenter un projet de loi, a priori ce printemps, sur le dialogue social et la mesure de l’audience syndicale dans les TPE (moins de 10 salariés) ... / ... " - Source Les Echos

Car la situation de relation quasi fusionnelle entre patrons et salariés des TPE que nous présentent trop souvent les médias n’est parfois qu’un décor !

" ... / ... Exemple avec Malika, employée d’une publication spécialisée parisienne qui compte six salariés. « Cela fait dix ans que j’y travaille. J’étais dans un rapport très fusionnel avec ma patronne, qui connaît même mes parents. Mais, récemment, j’ai décidé de prendre mes distances, car j’ai réalisé que notre proximité lui permet de me demander n’importe quoi, notamment au niveau du temps de travail. » Et il y a pire : « Il y a dix-huit mois, elle nous a sucré nos tickets-restaurant, pour “raison économique”. On a accepté sans sourciller alors que cela aurait fait un tollé dans une grande boîte. » Mais, pour autant, pas question de traîner son employeur aux prud’hommes : « Cela risquerait de mettre en péril toute la structure et l’emploi de collègues dont je suis très proche .. / ... " - Source L’Huma

Au passage signalent Les Echos l’adoption du projet de loi est incontournable puisque : " ... / ... faute d’inclure les 4 millions de salariés de TPE dans la boucle, toute la réforme de la représentativité de 2008 risque l’inconstitutionnalité ... / ... "

C’est pourquoi, le livre de Gérard Filoche : "Les nouveaux carnets d’un inspecteur du travail - Travailler mieux, moins, tous" est un témoignage important sur la réalité quotidienne de millions de salariés au moment où on ne s’offusque même plus au gouvernement et dans sa majorité sur le fait qu’on propose : "137 euros par mois en Tunisie" aux salariés de Continental, licenciés économique de l’usine de Clairoix ! - Source L’Expansion

Ce nouveau livre fait suite à : “Carnet d’un inspecteur du travail” dans lequel, bien au-delà du portrait idyllique que les médias brossent du monde du travail, il nous racontait sa vision des conditions de travail de nombreux salariés en France.

Les choses ont-elles vraiment changé, dans cette période de crise économique où ceux qui ne sont pas au chômage subissent des pressions de plus en plus importantes ? Où en est-on de la "valeur travail" et du "travailler plus pour gagner plus " chers à notre président et sa majorité parlementaire ?

Présentation de l’éditeur de : "Les nouveaux carnets d’un inspecteur du travail - Travailler mieux, moins, tous"

"
Regardez autour de vous les visages blêmes à 5 h 30 du matin dans la première rame de métro, regardez le vieil ouvrier du bâtiment de 55 ans derrière son marteau piqueur, regardez la serveuse de restaurant qui souffre de varices, sortir, enfi n, d’une journée de 14 heures. Observez la femme de ménage pliée en deux, le mécanicien posté en 3 X 8, l’étudiant qui se brûle les mains à l’huile du fast-food, l’aide soignante de nuit, le vieux chauffeur de taxi immigré qui fait 70 heures par semaine. Étudiez bien aussi, derrière son apparence, la secrétaire surbookée, l’ingénieur stressé ou le cadre de banque, la tête rongée par les objectifs à atteindre et par la peur d’être saqué. Parlons d’eux
"
 
Pas certain qu’à l’Elysée, au gouvernement ou à l’UMP on en fasse son livre de chevet ...


Les nouveaux carnets d’un inspecteur du travail - Travailler mieux, moins, tous
Editions Jean-Claude Gawsewitch

Du même auteur


Les caisses noires du patronat
"La vie, la santé, l’amour sont précaires. Pourquoi le travail ne le serait-il pas ?" Faut-il brûler le Code du travail ?
On achève bien... les inspecteurs du travail
Crédit et copyright images et photos

Babouse
Editions Jean-Claude Gawsewitch
Le Placide

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès