Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > De quoi « TERRORISME » est-il le nom ?

De quoi « TERRORISME » est-il le nom ?

« Le terrorisme n’a ni religion, ni de couleur ».

Une mélodie chantée par beaucoup de politiciens en ces temps de doutes et de tension. Mais ce n’est en vérité qu’un semblant de sérénade chantée par un corbeau borgne qui ne voit le monde qu’à travers son oeil invalide. Car « terroriste » ne fait référence à notre époque qu’à la communauté musulmane. Comme si le fait de commettre des crimes inhumains n’était pas suffisant pour l’obtention de ce titre de « gloire ».
Pour être honnête avec vous les amis, je n’avais vraiment jamais saisi, et ce jusqu’aux deux derniers jours, ce que voulait vraiment dire l’expression « deux poids et deux mesures ». Merci, à toi l’inconnu qui m’a permis de mieux comprendre cette expression qui me sera de grande utilité dorénavant. Grand merci aussi à Frédérico Garcia de Marquez d’avoir écrit « Cent-ans de Solitude » et qui m’a fait comprendre que les noms et les appellations sont les repères de notre humanité, sans quoi notre vie sur terre serait vide de sens.
La France coloniale a massacré des arabes durant un siècle et demi, faisant plus de deux millions de morts, usant pour cela de moyens légaux et illégaux : Enfumages dans des grottes, décapitations, napalm, essais nucléaires et j’en passe. Elle le faisait au nom de la civilisation, et dans un but de » pacification ». En même temps les Algériens qui luttaient pour leur indépendance étaient appelés « Fellagas » ou « terroristes ».

C’est la « civilisation » qui distribue les rôles et c’est elle qui décide qui est terroriste et qui ne l’est pas.

Elle est aussi la seule accréditée pour honorer un criminel de guerre en lui attribuant le prix Nobel de la paix, et pour qualifier un opposant politique ou un militant indépendantiste qui se bat pour la dignité de son peuple de « terroriste ». La civilisation est peut être encore plus schizophrène quand elle donne les deux « titres » à la fois -celui de prix Nobel de la paix et terroriste- à une seule personne à quelques mois d’intervalles, comme ce fut le cas de Yasser Arafat.
LARBI Ben MHIDI qui fût un grand révolutionnaire algérien - terroriste selon les autorités coloniales- était bien conscient de cette manipulation par les mots parfaitement maîtrisée par la France. Il répond en ces termes à un journaliste français qui lui demandait s’il ne trouvait pas lâche le fait de poser des bombes dans des couffins pour les faire exploser dans des marchés et des bars. Il dit : « Donnez nous vos bombardiers, et on vous donnera nos couffins… ». Encore une fois, tout est question de mots.
JEAN MOULIN fût le terroriste de l’état français et le résistant (héros) de la France.

Anders Breivik a massacré environ 80 personnes au Norvège, mais il n’est pas plus qu’un forcené, un fou, et un psychotique selon la presse mondiale. Qu’est-ce qu’il aurait été s’il avait embrassé l’Islam quelques jours avant son crime, et remplacé dans son fameux discours le mot Christianisme par Islam…il aurait été tout simplement considéré comme un dangereux terroriste islamiste international.

Conclusion, le terrorisme est un concept flottant et son instabilité est due à la versatilité politique, mais il est aujourd’hui intrinsèque aux musulmans. C’est ce qui explique cette pression exercée à la fois par les médias et l’opinion publique sur ces derniers après chaque attentat commis au nom de l’Islam. C’est la grande question que se posent les musulmans aujourd’hui, comment exprimer sa lassitude de devoir fournir des alibis et se dissocier du terrorisme après chaque triste évènement sans pour autant être traités de complices et accusés d’inertie.
Netanyahu, qui est responsable de la mort de plus de 2000 civils palestiniens l’été dernier, qui occupe des territoires de manière illégale tout en faisant la sourde oreille à l’ONU …personne ne lui demande de rendre des comptes. Car lui, il est du coté de la civilisation.

Bref ! le vrai bilan des deux attentats qu’a subi la France est de 17 morts, des blessés, et 5 millions de musulmans dans une merde noire.

FETIH

www.agenceinfolibre.fr

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 12 janvier 2015 16:17

    Charlie Hebdo n’était pas un journal de caricaturistes rebelles. Ils s’attaquaient toujours aux faibles : les français de souche (les « beaufs ») ; les cathos et les musulmans, et jamais les forts. Cabu tapait sur les musulmans, les catholiques, et le petit peuple de France, mais ne touchait jamais à la banque, aux lobbys en place comme le crif, la lgbt, le mlf, etc. Il choisissait toujours ceux qui n’avait pas les moyens de se défendre. Jamais ils n’attaquaient le pouvoir aussi violemment qu’ils le faisaient avec ceux qui ne pouvaient pas se défendre. Ils étaient des larbins du pouvoir. Ils étaient subventionnés par le pouvoir et ne mordaient pas la main qui les nourrit. Tout ceci est répugnant.


    • Robert GIL Robert GIL 12 janvier 2015 16:48

      Nous avons l’indignation sélective, nous nous croyons épargnés lorsqu’un terroriste norvégien se cache derrière la foi chrétienne et la défense de la civilisation occidentale pour massacrer 69 personnes, pour la plupart des adolescents. Nous fricotons avec les dictatures du golfe, nous acceptons que l’argent du Qatar soit investi sur notre territoire et dans nos clubs de foot en fermant les yeux autant sur les droits de l’homme que sur les droits sociaux. Nous soutenons des nazis en Ukraine et nous protestons mollement lorsque Israël massacre des civils à Gaza… nous voulons le beurre, l’argent du beurre, et le sourire de la crémière, mais surtout ne pas payer les pots cassées. Et maintenant ... lire la suite


      • fred.foyn Le p’tit Charles 12 janvier 2015 17:28

        heu...un exemple...

        Boko Haram met à feu et à sang le nord du Nigeria..Par Jean-Philippe Rémy (Johannesburg, correspondant régional)..LE MONDE Le 11.01.2015...Dans le camp de réfugiés de Yola, dans le nord du Nigeria, fin novembre 2014...Plus de quinze villages voisins attaqués en quelques jours, « des centaines de corps jonchant le sol » décrits par les rares survivants à avoir atteint des villes de la région : autour de Baga, dans l’extrême nord-est du Nigeria, un massacre d’une ampleur inédite vient d’être commis en l’espace de plusieurs jours par les insurgés de Boko Haram....Le peuple de France réclame pour dimanche prochain une nouvelle marche de la raie-poublique avec les « charlots » de service...


        • bluerage 12 janvier 2015 18:55

          Cher auteur

          Celui qui a écrit « Cent ans de solitude » est l’écrivain colombien Gabriel García Márquez.Vous devez confondre avec Federico García Lorca, le poete espagnol assassiné par les franquistes.


          • insomnia insomnia 13 janvier 2015 01:17

            @L’auteur,

            Je partage votre article. Continuons à nous éveiller....


            • zygzornifle zygzornifle 13 janvier 2015 08:18

              Le terrorisme est une forme d’expression qui use de la violence car autrement elle ne serait jamais sujet de discussions ni à la une des médias mondiaux, c’est une poignée de fanatiques qui cherchent à renverser par la terreur les institutions politiques ou religieuses en s’appuyant leur religion, leur force c’est qu’ils n’ont pas peur de mourir en martyrs et de souffrir contrairement a nous , bien nourris, biens choyés, biens soignés chialant pour chaque bobos n’étant même pas capables de nous unir pour défendre notre emploi nos retraites notre pouvoir d’achat .....


              • philouie 13 janvier 2015 08:24

                Le terrorisme a toujours été le moyen par lequel le pouvoir en place assujetti le peuple.


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 janvier 2015 10:48

                De l’idéologie franco-occidentale !


                • Ronny Ronny 13 janvier 2015 13:44

                  Votre réflexion est intéressante, mais elle est à nuancer par le fait que Breivik n’a pas agit au nom d’une religion mais d’une idéologie radicale de droite. Il a d’ailleurs été traité de terroristes par de nombreux médias et a été condamné comme tel par la Norvège. Je vous invite en ce sens à lire les articles de presse dédiés à cette affaire :

                  http://www.lepoint.fr/monde/breivik-condamne-a-21-ans-de-prison-pour-actes-terroristes-24-08-2012-1498741_24.php

                  http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/03/07/anders-behring-breivik-officiellement-inculpe-de-terrorisme-et-de-meurtres-avec-premeditation_1653352_3214.html

                  http://www.lefigaro.fr/international/2011/07/24/01003-20110724ARTFIG00164-anders-breivik-est-un-nouvel-avatar-du-terrorisme-global.php

                  etc.

                  Les attentas de paris ont eux été revendiqués au nom d’un islam radical...

                  Le mot terrorisme n’est donc pas que caractéristique de l’extremisme musulman. Il s’applique aussi à d’autres religions :

                  http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/04/09/le-terroriste-juif-condamne-a-perpetuite-pour-le-meurtre-de-deux-palestiniens_3156798_3218.html

                  http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20080306.BIB0939/israel-quand-les-terroristes-etaient-juifs.html

                  http://www.huffingtonpost.fr/sophie-gherardi/guy-fawkes-gunpower-plot_b_6107178.html

                  etc.


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 13 janvier 2015 16:29

                    C’est faux le mot « terrorisme » ne s’applique à aucune religion !

                    http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=162011

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès