Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > De Zemmour et de la liberté de parole

De Zemmour et de la liberté de parole

La dernière provocation d’Eric Zemmour lui attire de nouveaux soucis judiciaires. Mais si ses propos, comme tant d’autres avant, sont profondément choquants, amenant à nouveau à se demander s’il ne tombe pas à dessein dans des provocations outrageuses pour faire parler de lui, on peut également se demander s’il est véritablement légitime de pouvoir le poursuivre pour cette raison.

 

De l’outrance des propos…
 
Merci à Marianne de publier de larges extraits des propos tant polémiques, pour les juger pleinement. C’est quand on lui dit que les islamistes n’endoctrinent que quelques esprits faibles qu’il dérape : « Quelle condescendance ! Moi, je prends l’islam au sérieux, je ne le méprise pas ! Je ne pense pas que les djihadistes soient des abrutis ou des fous. Au sommet, il y a des théologiens qui appliquent exactement leur idéologie coranique et légitiment tous leurs actes par des sourates ou des actes du prophète. Et je respecte des gens qui meurent pour ce en quoi ils croient – ce dont nous ne sommes plus capables (…) L’Histoire, c’est ainsi, des innocents meurent parce qu’ils sont dans le mauvais camp, ou au mauvais endroit au mauvais moment. Et oui, quand des gens agissent parce qu’ils pensent que des morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable. Et en même temps de criminel et mauvais, c’est ainsi, les humains sont complexes. Donc, combattons-les mais arrêtons de les mépriser  ».
 
Déjà, sans même les prendre pour des imbéciles, on peut questionner le fait que les djihadistes ne soient pas des abrutis ou des fous : ils tuent pour des raisons qu’il est difficile de trouver rationnelles. Et peut-on avoir du respect pour quelqu’un parce qu’il est prêt à mourir, même si cela implique qu’il tue des innocents ? Zemmour cède une nouvelle fois à la nostalgie un peu fantasmée d’un passé viril. Il est aussi effarant que choquant qu’il juge « respectable  » que les islamistes tuent parce que des morts le leur demanderaient. Sa conclusion « combattons-les mais arrêtons de les mépriser  » est sans queue ni tête. Non seulement, pourquoi ne faudrait-il pas mépriser de tels barbares ? Et il est curieux de vouloir substituer le mépris par le respect. Bref, une fois encore, Zemmour fait totalement fausse route.
 
A l’outrance de la censure ?
 
Même si je suis assez souvent en désaccord avec Causeur, je suis assez largement d’accord avec Elisabeth Lévy, qui est revenue sur cette interview dans le Figarovox. Pour la dirigeante de Causeur, « oui, j’ai été choquée, par la proximité dans la même phrase des termes ‘respect’ et ‘terroristes’, c’est même écrit dans le journal. Mais je veux continuer à vivre dans un pays où je peux être choquée, blessée, indignée, outrée par les propos des autres – et je vous assure qu’il y a l’embarras du choix ». Elle apporte une contradiction fine aux propos de Zemmour, qui disait qu’il n’y « a pas de différence entre l’islam et l’islamisme », en soulignant que « paradoxalement ce amoureux de l’Histoire a une vision totalement des-historicisée de l’Islam  ». Au contraire, elle note que « la contre-société musulmane hostile à la société française et à son mode de vie ne rassemble pas tout l’islam », et dénonce le multiculturalisme.
 
Dans cette interview, elle demande « a-t-on si peur de Zemmour ou d’autres qu’il faille les poursuivre au lieu de leur répondre ?  », faisant un parallèle avec Dieudonné. Là aussi, je suis d’accord avec la dirigeante de Causeur, ayant critiqué, il y a près de trois ans, les velléités d’interdiction des spectacles de Dieudonné ou même la condamnation dont il a fait l’objet en Belgique. Même si je ne suis pas partisan d’un laisser-dire totalement sans limite, comme aux Etats-Unis, je crois que toute restriction doit être extrêmement mesurée et bien pensée, surtout si on ne veut pas nourrir ce qu’elle veut interdire. Ces restrictions ne sont-elles pas une pente dangereuse vers une société qui ressemblerait à 1984 ?
 

Notre société semble hésitante. D’une part, le drame de Charlie Hebdo a montré que la liberté d’expression est un droit fondamental. Et on peut voir dans le choix fait par France 2 d’opposer Jérôme Kerviel et Robert Ménard à Alain Juppé une ouverture bienvenue qui fait honneur à ce que devrait être le service public dans une démocratie non totalitaire et autoritaire. Mais de l’autre, on constate aussi une rigidification de nos dirigeants, qui tendent trop souvent à restreindre le débat public. On peut penser aux changements des règles pour la prochaine élection présidentielle, ou au projet de loi visant à réformer la loi de 1881 sur les médias, dénoncée par tous les grands médias du pays.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.05/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • tashrin 12 octobre 11:00

    amenant à nouveau à se demander s’il ne tombe pas à dessein dans des provocations outrageuses pour faire parler de lui

    ... Ben... il vend des bouquins, a une emission de radio, est un personnage public qui vit du public
    Tant de clairvoyance me laisse baba :)
    et vous lui offrez une tribune supplementaire pour parvenir à ses fins


    • Paul Leleu 12 octobre 13:17

      @tashrin


      Le type d’Action directe a été condamné à 8 mois de prison pour des propos similaires en septembre... on va voir ce qui se passe pour Zemmour...  Personne n’a fait campagne pour soutenir Jean-Marc Rouillan. On a parlé d’islamo-gauchisme. On va voir qui est « du système »... 

      Je remarque que Zemmour ou Dieudonné sont des purs produits de l’establishment bien-pensant et de la télé-poubelle... ils ont léché les pompes du système pendant des années pour faire une jolie carrière... maintenant ils jouent les radicalisés et parlent de guerre-civile alors qu’ils n’ont plus l’âge de prendre les armes...

    • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 11:28

      Moi, je prends l’islam au sérieux, je ne le méprise pas ! .... Meme les Islamistes prennent l’Islam au sérieux .....


      • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 11:30

        Bah bientôt notre Marianne sera voilée « puis violée » .... c’est le rêve du président actuel ....


        • Piere CHALORY Piere CHALORY 12 octobre 12:55

          Au delà de son sens des affaires, Zemour est envers, contre & avant tout un crétin. 


          Après avoir proféré propos semblant resurgir de la défunte Goebbels-Propagandastaffel, relayé en cela par multiples et consciencieux journaputes qui stigmatiseront joyeusement l’ensemble de la communauté musulmane dans des dialogues hautement sentencieux, où il était question en gros de parquer les arabes dans des camps retranchés, façon bande de Gaza, il s’est ridiculisé en changeant de discours à 180°.

          Sans doute effrayé, suite aux plaintes justifiées de nombreuses associations d’avoir à payer une note salée ; ses ennemis de la veille bons à jeter au minimum aux orties, sont devenus, du jour au lendemain des gens respectables et, cerise sur le gâteau : il stigmatise à présent les citoyens français en clamant qu’ils ne sont plus - et c’est dommage- capables de ’’mourir pour leurs idées’’ !

           smiley

          Dans la mesure ou cet ahuri a montré la profondeur de ses convictions en se parjurant à la vitesse de la lumière, nous dire qu’on est plus capables de
          mourir pour nos idées est comique...

          Bref, assez parlé de ce moins que...

          • Trelawney Trelawney 13 octobre 07:32

            @Piere CHALORY
            Bref, assez parlé de ce moins que...

            Dans ce cirque médiatique, Zemmour a une très grande utilité. Il cristallise à lui tout seul tout ce qui n’est pas bien de penser. Il joue le rôle de punching ball pour le boxeur qui a besoin d’un sac pour placer ses coups.

            J’entend partout dire (même Nolleau) « je ne suis d’accord avec aucune syllabe de ce qu’écrit Zemmour, et c’est pour cela que j’aime débattre avec lui pour lui expliquer jusqu’à quel point il a tort ». Partout on se lève pour considérer que « l’affaire Zemmour » est une atteinte à la liberté d’expression. Zemmour, Onfray et tous les autres ont un temps de télévision accordé par ce qui la dirige les médias, afin d’avoir un contradicteur facile à contrer pour faire triompher la pensée du moment.

            Pour les médias, Zemmour, Onfray et tous les autres jouent le rôle de « l’idiot utile ». Ce sont eux les invités au diner de con


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 13 octobre 09:22

            @Trelawney


            bien d’accord avec ce que vous dites ;

            ’’Pour les médias, Zemmour, Onfray et tous les autres jouent le rôle de « l’idiot utile ». Ce sont eux les invités au diner de con’’

            Le problème étant que certaines paroles tombant dans certaines oreilles peuvent causer des dégâts irréversibles. Tout ce cirque, ce story telling permanent n’est pas là par hasard, il canalise effectivement l’imbécillité collective et la manipule, l’exacerbe.

            Dernière nouvelle ’importante’, après les révélations sur Sarkozy, les ’mots de trop de Hollande’ livre exceptionnel : en vente partout...

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 octobre 13:21

            Ces scribouillards qui répètent en boucle le même message sans jamais dire ce que seraient leurs solutions ou ce qu’ils pensent vraiment ne sont que l’autre face d’une société ultra individualiste et irresponsable :

            celui qui ne fait rien, qui ne décide rien, et qui ne s’engage pas ne se trompe jamais.

            En un sens, Hollande, Sarkozy, Coppé, etc... sont mille fois plus estimables que tous ces journalistes, analystes, essayistes.


            • Harry Stotte 12 octobre 15:49

              « ...pourquoi ne faudrait-il pas mépriser de tels barbares ? »



              Tout simplement parce que les mépriser, c’est les mesurer à une aune trompeuse. C’est les ranger dans une catégorie qui n’est pas la leur, celle des arrivistes, des opportunistes, des calculateurs, des hypocrites...


              Alors je pense, comme Zemmour, qu’il faut les respecter et les respecter jusqu’au bout, c’est-à-dire ne jamais faire de prisonniers.

              • Harry Stotte 13 octobre 00:47

                @Harry Stotte

                Dans une langue aussi impitoyablement précise que la nôtre, chaque mot compte. Pour ne pas l’avoir assez mûrie, j’ai rédigé une dernière phrase privée de son sens réel. J’aurais dû écrire :


                Alors je pense, comme Zemmour, qu’il faut les respecter et les respecter jusqu’au bout, c’est-à-dire ne jamais en faire des prisonniers.

              • Elliot Elliot 12 octobre 17:42

                Mais qui a donc demandé que Zemmour soit censuré ?

                A ma connaissance, personne. 

                Au contraire, l’on donne un retentissement extravagant au moindre de ses dérapages même dans un organe de presse à l’audience confidentielle qui peut espérer ainsi participer par ricochet à la récolte des retombées sonnantes et trébuchantes escomptées par le polémiste de son dernier ouvrage qui comme le dernier Sarkozy risque d’être fort acheté mais peu lu.

                Il y a bien une loi Gayssot qui sanctionne la liberté d’opinion mais jamais quand cette dernière s’exerce dans le sens du sillon tracé par Zemmour.

                Bon, il y a bien quelque parentèle des victimes des attentats de novembre qui n’apprécie pas les digressions zemmouriennes sur l’esprit de sacrifice des terroristes islamistes et il y a bien ce fâcheux précédent de J.M. Rouillan condamné pour avoir dit la même chose ( avec les mêmes restrictions mentales ) par une Justice un peu trop empressée qui va se retrouver aujourd’hui dans l’inconfortable cas d’arbitrer la relaxe presque certaine de Zemmour.

                Et de démontrer la justesse de la fable sur les jugements de cour qui rendent blancs ou noirs selon la notoriété de celui qui en fait l’objet.


                • sampiero sampiero 12 octobre 20:35

                  « (…) L’Histoire, c’est ainsi, des innocents meurent parce qu’ils sont dans le mauvais camp, ou au mauvais endroit au mauvais moment..... »


                  Pour zemmour, les morts du bataclan n’étaient pas dans le bon camp ! smiley

                  Mais voyons ! c’est donc de leur faute. Gloire à leur assassins qui les ont mis dans la bonne voix de dieu !! smiley


                  Pour que le pays s’enrhume et tousse quand ce monsieur ouvre la bouche pour donner un avis (le sien) tout aussi respectable que celui du père Basile au comptoir du bar du Commerce, il faut que ce soit un personnage hors normes, un messie certainement.

                  Il a dit quoi au juste pour justifier l’embrasement du pays depuis des jours, deux articles AV le même jour ? 
                  Presque autant que sur l’Islam ! c’est dire ! Ah oui !! qu’il fallait respecter les terroristes qui veulent mourir ?
                   On pourrait comprendre s’ils mourraient seuls, c’est leur affaire et leur choix. 

                  Mais respecter ceux qui meurent à condition que des centaines d’innocents les accompagnent, il faut être très généreux et/ou n’avoir personne de sa famille parmi les victimes.

                  Si demain le fils de zemmour est tué saute au hasard d’ un attentat terroriste, j’aimerais voir s’il aura autant de respect pour son bourreau.

                  Et si on arrêtait de glorifier les vedettes auto-proclamées des médias qui nous disent comment penser, agir, réfléchir..... et devenir enfin adultes et responsables ?

                  • sampiero sampiero 12 octobre 20:42

                    Pour devenir enfin adultes et responsables, il faut déjà commencer par juger des choses pour ce qu’elles sont et comme elles sont, et non par rapport à une idéologie qu’on a fait entrer dans sa cervelle.

                    Je suis sûr qu’il y a des tas de gens qui désapprouvent au fond d’eux même les propos de zemmour, mais qui déclarent les soutenir uniquement parce qu’ils sont du même bord politique, ou parce que des gens de leur bord politique (pour des raisons de bas électoralisme) leur suggèrent de le faire. 
                    Ce qui est crétin.

                    • velosolex velosolex 12 octobre 20:57

                      Je suis d’accord avec Zemour, les djihadistes ne sont ni des abrutis ni des fous ; ce qui serait diffamé les gens ayant des problèmes psy...Car ces gens sont d’un autre ressort : Des paranos et des pervers, pas mal de gros psychopathes qui rejoignent cette ile de la tortue....

                      Et zemour qu’est il ? Un abruti, un fou ?...Ben non, un gros malin qui fait sa pelote sur la provocation, tachant de surfer sur la ligne continue, à la limite de l’excès de vitesse, à la limite de l’alcoolémie positive, à la limite de tout en fait.
                      Qu’est ce qu’il nous dit, « Faites zemour pas la guerre » : Ces gens là ont droit à la considération, car ils meurent pour une cause....Gros éclat de rire ; C’est comme de dire que les waffen ss qui ont fait oradour sur glane ont droit au respect pour la bonne raison qu’ils avaient des lance flammes et des mitrailleuses......, 
                      C’est tellement con que la question est ailleurs..Comment en sont nous arrivé là, à une telle médiocrité, avec des journalistes tenant des micros devant de telles personnalités, devant laquelle celle de Hollande, euh non Hitler paraîtrait un génie....
                      Il se fait tard, je suis très déprimé. Mais inutile d’appeler sos médecins. Je vais regarder « marie octobre » sur arte. 

                      • Esprit Critique 12 octobre 23:30

                        « Donc combattons-les mais arrêtons de les mépriser. »

                        Vous êtes lourd , ou vous vous moquez du monde ?

                        Zemmour dit qu’il faut les combattre et qu’un ne peut pas se contenter de les traiter par le mépris comme lui suggère la proposition, « les islamistes n’endoctrinent que quelques esprits faibles » a la quelle il réagit.

                        Zemmour ne dérape pas, il appelle au bons sens vigilant contre les cons qui voudraient nous faire croire que le « Nazislamisme » serait le fait de quelques déséquilibrés.


                        • velosolex velosolex 13 octobre 10:01

                          @Esprit Critique
                           Et je respecte des gens qui meurent pour ce en quoi ils croient – ce dont nous ne sommes plus capables (…) 


                          Qu’est ce qu’il vous faut de plus ? Il les montre même en exemple....
                          Goebbels s’est suicidé lui aussi, pour défendre jusqu’au bout une cause en laquelle il croyait. Le fait d’être extrémiste et jusqu’au boutisme,ne vous rend en rien respectable, au mieux elle engendre la méfiance chez l’autre, c’est sûr...Surtout face à cette absence totale de respect des lois humaines les plus élémentaires ...Personne ne sous estime la capacité de nuisance de ces salauds : Ils ont fait leur cancer, mais la réponse s’organise. 
                          Question mépris, n’inversons pas les choses : Il en faut une sacré dose, sur l’homme, et l’humanité, pour faire le quart des perversions que ces gens commettent. Effectivement il faut être « un sacré cas », pour entrer la dedans. Des esprits faibles c’est sûr, pour fournir la chair à canon et à ceintures à explosifs, car on voit de pauvres gamines déstructurées arriver en Syrie, mais surtout de vrais psychopathes, à qui cette armée de pirates donne une rôle. Au sommet enfin la pire engeance, les mêmes qu’on voit dans toutes ces organisations terroristes, et qui feront leurs valises quand ça ira vraiment mal.
                          Zemour comme tout manipulateur tente le dérapage contrôlée : La même technique que ces maîtres, et qui font référence à la psychopathie ordinaire/ Tisser sa toile d’araignée, faire une rhétorique pleine de sophismes et de demi mensonges, de demi vérités, manipuler pour en tirer les bénéfices, cliver pour s’instaurer en arbitre, avant de récolter les fruits pourris qui tombent de l’arbre qu’il secoue....Jusqu’au moment où une branche lui tombe sur la gueule...N’est pas Newton qui veut, dans le recherche du principe de relativité

                        • charlie charlie 13 octobre 11:14

                          @velosolex

                          Bonne analyse. On ne met pas assez l’accent sur sa « rhétorique pleine de sophismes et de demi mensonges, de demi vérités  » (Onfray fait pareil quand on analyse ses discours).

                          La preuve que Zemmour ment, est qu’il se désavoue lui-même.


                          Après avoir déclaré (sur Causeur où il pèse ses mots, j’imagine, ou alors c’est un rigolo) : 

                          « je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient », il prétend soudain « préciser » sa pensée dans un interview sur BFM (voir la vidéo) : « respect ne veut pas dire approbation », ça mettons, puis : « Je ne respecte pas des gens qui tuent des enfants et des femmes »


                          Ah bon ? mais ce ne sont pas les mêmes ?

                          Bonjour la cohérence…. Si des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient (respect) tuent des femmes et des enfants (non respect), alors, il « pense » quoi l’intellectuel ?

                          Bref, c’est de la soupe intellectuelle.


                          Pour reprendre votre image, quand la branche à force d’être secouée finit par lui tomber sur la gueule il dit qu’il n’a jamais secoué l’arbre, et que d’ailleurs il avait piscine ce jour-là……


                        • velosolex velosolex 13 octobre 12:14

                          @charlie
                          J’ai déjà cité Camus ces derniers jours, à propos de cette phrase qui me parait très pertinente :

                          « Mal nommer les choses, c’est ajouter à la misère du monde... » 
                          Il nous faut à tout prix déshabiller les discours des mythomanes et des manipulateurs, car le pouvoir des mots reste entier. Catalysés par la puissance hypnotique des images, ils contribuent à exercer cette force magnétique qui oriente la boussole de certains vers ceux à qu’ils accorderont un crédit, à qui ils remettront leur vie. Ils se substituent à la fois au père, et à une société défaillante, en promettant ce qui semble absent : Un sens, une organisation où chacun à une place, une mission, un emploi du temps, une finalité...Le propre des organisations sectaires. 
                          Le malheur du monde depuis une dizaine d’années, est la propagation de l’info à caractère provocatrice, injurieuse, démente, pour faire le buzz comme on dit. Au niveau politique le populisme est ainsi de mise, dans cette recherche du « toujours plus bas », en espérant l’effet de trampoline.
                          Zemmour fait plein de contresens, mais cela n’a pas grande importance pour lui, ni pour ceux qui l’écoutent. Il fait le pari qu’on entend plus la musique que les paroles, et que ses« zélotes »n’auront pas la pertinence que vous avez. 

                        • Esprit Critique 13 octobre 10:47

                          Pour votre info perso voici selon « Le Grand Robert un des sens du mot respectable, qui doit etre pris en considération.

                           2  (Déb. xixe ; toujours postposé). Assez important, digne de considération. Quantité, somme respectable et rondelette. Patrimoine respectable.

                            » Des esprits faibles c’est sûr, pour fournir la chair à canon et à ceintures à explosifs, car on voit de pauvres gamines déstructurées arriver en Syrie, mais surtout de vrais psychopathes, à qui cette armée de pirates donne une rôle."

                          Il faudrait que vous compreniez que l’Islam comme d’autres idéologies totalitaires, est décérébrant et fabrique le déstructurés, la cause du problème c’est l’islam, pas la génération spontanée !


                          • CN46400 CN46400 13 octobre 11:05

                            En fait Zemmour prépare 2022 et la primaire de l’extrème droite....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès