Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Défendons nos terroirs contre la mondialisation

Défendons nos terroirs contre la mondialisation

Foie gras, vin, fromage :

le terroir et ses produits fondent le patrimoine culturel et gastronomique de la France. Ces savoir-faire traditionnels symbolisent  notre identité culturelle. Or ils font l’objet de pratiques prédatrices plus particulièrement de la part des pays asiatiques.

Foie gras, vin, fromage : le terroir et ses produits fondent le patrimoine culturel et gastronomique de la France. Ces savoir-faire traditionnels symbolisent notre identité culturelle. Or ils font l’objet de pratiques prédatrices plus particulièrement de la part des pays asiatiques.

Comme le fut la production textile, comme le sont aujourd’hui nos cosmétiques, comme le sera demain l’agro-alimentaire : tous nos savoir-faire sont victimes d’un pillage économique organisé. Si la production de foie gras, produit phare de notre gastronomie et du savoir-vivre français a récemment été délocalisée en Chine d’autres produits sont désormais menacés.

Le sel de Guérande est une nouvelle victime de ces pratiques déloyales. Sel récolté à la main, conservé et conditionné sans aucun additif, les produits issus des salines de Guérande sont 100 % naturels, bio, riches en fer. Le sel de Guérande est un produit artisanal, difficile à produire car largement dépendant des aléas météorologiques.

Après un véritable parcours du combattant pour faire reconnaître l’appellation sel de Guérande au niveau européen et éviter que son appellation soit usurpée, elle fait face à une campagne de désinformation en Asie concernant la qualité de son sel. Par des mesures protectionnistes, la Corée du Sud a interdit l’accès du sel de Guérande sur son territoire tout en mettant en œuvre une stratégie de conquête de son marché à l’international. 

Produit authentique, le sel de Guérande représente un enjeu de taille pour le dynamisme du tissu économique local. La récolte artisanale du sel de Guérande garantit la qualité de la production et le respect de l’environnement.

La perte de nos savoir-faire est en marche : une réponse ferme s’impose de la part de tous les acteurs du terroir pour défendre leur gagne pain, leurs vies et notre culture.

La protection de nos terroirs, c’est la protection de notre territoire : c’est la protection de nos valeurs par les consommateurs.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • chuppa 27 mars 2010 17:11

    Autre exemple débile.
    La France est incapable de produire suffisamment d’ail pour notre consommation privée.
    Donc nous importons de l’ail .....d’Argentine.
    Cherchez l’erreur !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lifeinguerande


Voir ses articles







Palmarès