Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Société > Délinquance : le facteur culturel mis en évidence par un sociologue

Délinquance : le facteur culturel mis en évidence par un sociologue

C’est le livre dont tout le monde commence à parler. Un coup de tonnerre dans l’univers du politiquement correct. Les partisans de Zemmour s’en frottent déjà les mains... peut-être à tort.

Le sociologue Hugues Lagrange publie "Le Déni des cultures". Un livre qui semble briser un tabou. Selon lui, le taux de délinquance varie en fonction de l’origine culturelle : ainsi, dans un même milieu social, la délinquance est beaucoup plus forte chez les Noirs d’origine sahélienne que chez les autres groupes. Suivent les Maghrébins, les Noirs hors Sahel et les Turcs. Les Européens et les Français (de souche) connaissent un taux de délinquance nettement plus bas.
 
Présentation de l’ouvrage sur Wikipédia : "Hugues Lagrange part du constat statistique qu’il y a, parmi les « mis en cause » dans les procès-verbaux de police judiciaire (antérieurement à toute décision judiciaire donc, sachant qu’une personne suspectée est présumée innocente), une surreprésentation de jeunes personnes issues de l’Afrique sahélienne, pour ensuite chercher les causes de ce phénomène. En plus de l’influence de l’origine sociale, il estime que des différences culturelles (mais pas ethniques) expliquent cette situation. Selon lui, les familles de ces jeunes « mis en cause » sont en difficulté financière, sans formation et avec une appréhension très limitée de la culture du pays d’accueil, ce qui affecte les jeunes à travers leur socialisation familiale."
 
Les émeutes de 2005 ont fourni le point de départ de ses réflexions. Et le 7 juin 2006, le sociologue pouvait déjà déclarer au Monde : "Pendant les émeutes, beaucoup d’observateurs ont signalé que les jeunes Noirs étaient aussi nombreux que les jeunes Maghrébins. Cela traduit, en réalité, une surreprésentation, dans la mesure où les premiers sont quatre fois moins nombreux sur le territoire. Il ne s’agit pas d’un problème de couleur de peau mais des conditions dans lesquelles s’opère l’éducation de ces jeunes."
 
Dans L’Express, Lagrange décrit aujourd’hui les difficultés que rencontre dans la société française un enfant originaire du Mali : "un enfant pauvre d’origine malienne a plus de risques de décrocher que les autres au primaire, par exemple. Certainement pas parce qu’il est noir, ni musulman, ni moins doué. Mais parce qu’il s’est construit autour de valeurs familiales bancales, que la plupart de ses voisins "de souche" ignorent. "Dans les familles subsahariennes arrivées récemment en France, près de 30% des hommes mariés sont polygames", constate sobrement le spécialiste. Les femmes sont aussi jusqu’à quinze ans plus jeunes que leur mari et ont chacune, en moyenne, entre 6 et 7 enfants. Lesquels sont, culturellement encore, généralement livrés à eux-mêmes avant d’avoir atteint l’âge de trois ans... Autant dire qu’ils entrent à l’école de la République désarmés. Faute d’encadrement spécifique, ils en sortiront détruits."
 
Dans France Soir, il poursuit son analyse : "Dans les familles d’Afrique sahélienne, les fratries sont plus grandes (entre six et sept enfants) et l’écart entre les époux est plus important (le père étant souvent plus âgé). Or avec une fratrie plus étroite, comme dans les familles d’origine du golfe de Guinée, de meilleurs résultats scolaires sont associés. Avec un père plus vieux, ces familles souffrent aussi - à l’opposé de ce que l’on entend souvent - non pas d’un grand manque d’autorité mais d’autoritarisme patriarcal très fort. Les structures familiales autoritaires sont plus fortes s’il existe un grand écart d’âge dans le couple parental. Alors qu’au Mali, l’éducation est faite par le groupe et la collectivité, la femme est donc entourée de ses frères et de ses parents, elle subit moins de discriminations au sein de la famille et le père n’a pas besoin d’assoir autant son autorité. Or en France, l’adaptation de ces familles venues du Sahel fait que souvent ces jeunes femmes sont recluses chez elles avec moins de famille à leurs côtés et ne travaillent pas. Ce qui élève peu de sentiments de fierté chez leurs enfants. Seulement, l’une des conditions la plus répandue pour une réussite scolaire passe par le niveau culturel de la mère."
 
Le journal de France 2 a rendu compte de la sortie du livre du sociologue et du débat qu’il ne va pas manquer d’ouvrir. Le reportage offre les réactions de Dominique Sopo (SOS Racisme), Patrick Lozès (CRAN), Manuel Valls (PS) et Eric Raoult (UMP).
 
 
Sur Public Sénat, Hugues Lagrange a été directement interviewé et a pu préciser la manière dont il convenait de comprendre son travail, propice aux récupérations politiques.
 
 
A partir de la 20e minute dans la vidéo ci-dessous.
 
 
Le sociologue, directeur de recherche au CNRS, professeur de l’Institut des Sciences politiques, et politiquement proche des Verts, refuse en effet toute récupération de la part du gouvernement ou de l’extrême droite. Ainsi s’est-il insurgé contre les propos d’Eric Zemmour qui avait déclaré le 6 mars sur Canal Plus que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes". "C’est justement cette équation que je voudrais briser. Dès qu’on abandonne la langue de bois, on veut me rabattre sur une position qui dirait les noirs et les arabes sont des délinquants. C’est de la connerie", s’indigne-t-il.
 
Dans France Soir, il affirme qu’il faut éviter les généralités, comme celle qu’a pu pratiquer Zemmour : "Le terme « Noirs » apparaît comme une population unifiée. Mais en réalité il s’agit d’une notion trop globale. Parmi les familles d’origine africaine, les inconduites scolaires ou judiciaires des adolescents varient par exemple entre les migrants d’origine des pays du golfe de Guinée (Congo, Côte d’Ivoire, Togo, Bénin..., ndlr) et ceux originaires des pays du Sahel (Sénégal, Mali, Mauritanie...)."
 
Il faut dire que son discours se rapproche - au moins en apparence - du constat fait initialement par le FN d’un lien entre immigration et délinquance...
 
 
... popularisé ces dernières années par Eric Zemmour ("la plupart des délinquants sont noirs et arabes")...
 
 
... et repris récemment par le gouvernement et Nicolas Sarkozy en personne lors du discours de Grenoble.
 
Jusqu’ici, la plupart des sociologues privilégiaient une approche socio-économique dans la problématique de l’immigration. Ces derniers mois, cependant, des élus de terrain avaient mis les pieds dans le plat et pointé le rôle privilégié de la culture dans les problèmes de délinquance, à l’image du maire UMP de Montfermeil Xavier Lemoine.
 
 
Malika Sorel, membre du Haut Conseil à l’Intégration, a également souvent tissé un lien entre culture et délinquance, et plus généralement entre la culture de l’immigré (à fonctionnement tribal) et sa difficulté d’intégration (dans la société occidentale qui valorise la liberté individuelle).
 
 
A gauche, on avait tendance à nier, ou à minimiser le lien entre délinquance et immigration (avec les problèmes culturels associés). Ainsi Fadela Amara déclarait récemment : "Il n’y a pas de lien entre immigration et insécurité".
 
 
Un avis qui n’est pas partagé par Malek Boutih (PS), ancien président de SOS Racisme... qui aujourd’hui accuse même la gauche d’avoir abandonné les immigrés en les déresponsabilisant.
 
 
Si Hugues Lagrange et ses opposants de droite (Zemmour & Co) se rejoignent finalement à peu près sur le constat, leurs solutions divergent. Ainsi, le sociologue ne propose pas le ralentissement de l’immigration (extra-européenne), mais une meilleure prise en compte des différences pour faciliter l’intégration dans une société pluri-culturelle. Selon lui, il faut une "politique publique attentive aux différences culturelles" capable de "lutter contre les discriminations dans tous les domaines" : emploi, logement, représentation dans la vie sociale.
 

Malika Sorel, elle, prône plus radicalement une réforme du code de la nationalité (qui réduira l’immigration) pour faciliter l’intégration des immigrés déjà présents. Selon elle, les immigrés ne peuvent pas s’intégrer s’ils subissent la pression de leur groupe social d’origine, ce qu’elle synthétise dans cette formule : "L’immigration nuit à l’intégration".

Lagrange dénonce aussi fermement la ghettoïsation de certains quartiers, la ségrégation urbaine aggravée par l’absence de mixité sociale et ethnique, qui pourrait pourtant favoriser, selon lui, une intégration progressive : "Nos comportements quotidiens manifestent que nous ne voulons pas partager les mêmes quartiers, être soignés dans les mêmes dispensaires, envoyer nos enfants dans les mêmes écoles que ces « gens-là »", écrit-il dans son livre. Dans son interview au Monde, il lance : "Ce qui pose problème, ce n’est pas que l’on accueille autant d’immigrés mais qu’on les accueille aussi mal, qu’on les mette à part dans des quartiers. Je n’ai pas une position essentialiste qui reviendrait à dire que l’on ne peut pas modifier les comportements parce qu’ils relèvent d’un facteur culturel."
 
A cela, Zemmour a déjà répondu que les Français ne voulaient pas vivre avec des immigrés aux moeurs trop différentes des leurs, et fuyaient les lieux de mixité imposée (vidéo à partir de 8 min 20). L’un constate un état de fait, l’autre exhorte les Français à changer, à être plus tolérants.
 
 
Pour remédier à cette situation difficile, indique Arrêt sur images, Hugues Lagrange suggère de "découpler la mixité sociale et la mixité culturelle", c’est-à-dire de ne pas essayer d’envoyer des familles des classes moyennes européennes dans les quartiers sensibles, leur installation réussie lui semblant une utopie. Il propose plutôt, par exemple, le "maintien à proximité de la cité d’une élite d’origine maghrébine qui en est issue", "susceptible de contribuer à maintenir la dynamique positive dans les familles qui ont des liens directs avec ces jeunes ménages".
 
Lagrange prône également un effort de valorisation des femmes africaines, clé de voûte de la réussite de leurs enfants en France : "Pour lutter contre l’autoritarisme patriarcale dont le premier danger est l’infériorisation de la femme, il faut accentuer le taux d’activité féminin dans les quartiers pauvres", propose-t-il dans France Soir.
 
Le débat est donc lancé autour du livre-événement de la rentrée, Le Déni des cultures, que les politiques ne devraient plus tarder à récupérer, dans un sens ou dans un autre.


Sur le même thème

Qu'arrive-t-il à Eric Zemmour ?
Epître aux « Français de souche » : Vous vous trompez de combat
Lettre d’un franco-algérien à Algérie-Patriotique
La culture de banlieue et ses influences sur la désaffiliation sociale
Tariq Ramadan, Edgar Morin : L'islamo-gauchisme pour les nuls


Les réactions les plus appréciées

  • Par Daniel Roux (---.---.---.148) 17 septembre 2010 17:46
    Daniel Roux

    Le facteur culturel ? Quelle surprise ! Comme c’est nouveau.

    Cela fait très longtemps que nous savons que les différences génétiques entre deux populations vivant sur des continents différents, disons l’Europe et l’Australie, sont de 15% alors que celles des populations vivant sur le même continent sont de 85%, comme le démontre les dons d’organes transcontinentaux.

    Dans ces conditions on voit mal ce qui pourrait expliquer les différences de comportements dans une même espèce sinon les différences culturelles et sociales.

    La bourgeoisie sénégalaise, nippone ou parisienne, ne se révolte pas contre une organisation sociale qui les avantage, par contre, il est inévitable que la frustration engendre la violence, quelque soit l’ethnie dont vous provenez.

  • Par juluch (---.---.---.253) 17 septembre 2010 22:34

    Tout cela on le savait déjà !!


    Quelle idée avons nous eu de faire venir les familles !!!???

    a présent on se rend compte + de 30 ans après que ça vas pas !! mort de rire !!
    Pourtant il y a pas de quoi rire....

    Comment voulez vous que des gens de cultures, d’ethnie, de religion totalement opposée à ceux qui les accueillent puissent s’adapter .

    essayez de comparer notre mode de vie avec le leur...
    essayer d’aller vivre à VOTRE manière chez eux....
    C’est pas possible ou pas longtemps...

    Je trouve que cet article et les vidéos sont bien représentative de se qui se passe.....

    Suffit de voir les reportages à la TV :
     Qui voit on sur les fauteurs de troubles, les émeutiers, les mots de haines contre la France ?
    Toujours les mêmes !!

    Tous le monde pense la même chose depuis belle lurette mais, tous le monde a été censuré pendant 30ans !

    Le dire c’est être raciste !!!??

    Maintenant tous le monde le dit sans tabou....il était temps !!
  • Par Senatus populusque (---.---.---.185) 17 septembre 2010 18:56
    Senatus populusque (Courouve)

    « Hugues Lagrange s’est insurgé contre les propos d’Eric Zemmour qui avait déclaré le 6 mars sur Canal Plus que »la plupart des trafiquants sont noirs et arabes« . »C’est justement cette équation que je voudrais briser. Dès qu’on abandonne la langue de bois, on veut me rabattre sur une position qui dirait les noirs et les arabes sont des délinquants. C’est de la connerie« , s’indigne-t-il. »

    La connerie, c’est de considérer comme équivalents :

    « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes »

    et

    les noirs et les arabes sont des délinquants

    Exemple pour faire comprendre :

    Il y a 96 % d’hommes dans les prisons. Mais « la plupart des prisonniers sont des hommes » ne signifie pas « la plupart des hommes sont en prison ».

    Il est fort dommage que l’on ait renoncé à enseigner la théorie des ensembles dans les collèges. Lorsqu’un sociologue du CNRS étale une telle lacune, sans que les médias le reprennent, il n’y a rien à espérer du débat public.

  • Par lerma (---.---.---.168) 17 septembre 2010 19:35
    tvargentine.com

    Pourquoi contester une réalité et un rapport d’un sociologue ??

    Pourquoi vouloir toujours imposer une pensée unique et cacher une réalité par du marketing comme « Paris Plage » le « vélib » pour ne pas voir la violence des bandes à Paris ????

    Ce résultat est un constat simple et ne pas le reconnaitre c’est manquer de respect aux citoyens qui subissent les problèmes sociaux que le reste du monde nous a exporté

    http://www.tvargentine.com

Réactions à cet article

  • Par Annie (---.---.---.68) 17 septembre 2010 17:03

    Une démonstration qui aurait été plus convaincante si elle s’était appuyée sur le nombre de condamnations et non de mises en cause. 
    Sinon, il aurait été intéressant de refaire un diagramme en ne choisissant pas les ouvriers, employés ou artisans. Le même diagramme avec des chefs d’entreprise par exemple, aurait montré que des blancs étaient surreprésentés dans cette catégorie, et pour cause. Doit-on en conclure qu’il s’agit d’un problème culturel ?

    • Par Numero 19 (---.---.---.192) 17 septembre 2010 17:42
      Numero 19

      Il aurait effectivement fallu prendre uniquement les cas avérés. Ici, on pourrait rétorquer que ce sont les policiers qui sont racistes et qu’ils ciblent toujours les mêmes...

      Pour refaire les diagrammes, cela est difficile puisque les statistiques ethniques sont interdites.

      Je me demande bien pourquoi les associations antiracistes ne réclament pas des statistiques officielles à ce sujet. Délinquance par âge, origine ethnique, origine sociale, poste occupé, diplôme, voire religion (qui influe sur la culture de l’individu et donc son comportement)... puisque les races n’existent pas, il ne devrait pas y avoir de différences de comportement entre ethnies ou origines, n’est-ce pas ?
      On verrait clairement dans ces résultats que les populations issues de l’immigration sont toutes discriminées de la même façon, avec un taux de chômage identique chez les jaunes ou chez les noirs... pour démontrer que ce qui se passe dans les quartiers est dû au racisme du français plus que de l’ethnicité de l’individu.
      Cela permettrait de clouer le bec des partisans du FN et autres neo nazis, et ce une fois pour toutes.

    • Par Annie (---.---.---.67) 17 septembre 2010 18:14

      J’avais préconisé au départ ces statistiques ethniques, parce que je vis dans un pays où elles existent. Mais je comprends la réticence de ces organisations face à un pouvoir qui ne manquera pas de les exploiter à des fins populistes. Après réflexion, et bien que pensant qu’elles sont nécessaires pour identifier à quel niveau se situent les problèmes, cerner des solutions et surveiller l’évolution de la situation, ces statistiques ethniques me paraissent plus dangereuses qu’utiles en France, pas seulement à cause du gouvernement, mais de l’ambiance actuelle qui y règne. Je dirai sans vouloir être condescendante, que leur traitement exige une certaine maturité et un sens certain des responsabilités, qui font à l’heure actuelle cruellement défaut.

    • Par galien (---.---.---.171) 17 septembre 2010 20:28

      Oh merci de vos précautions pour parler de la France comme un pays raciste.

    • Par Annie (---.---.---.67) 17 septembre 2010 20:35

      Je reviens l’espace d’un instant pour vous répondre. Aucune précaution en la matière. Je suis choquée à chaque fois que je reviens en France, pas seulement des réflexionsque l’on me fait en n’imaginait pas un seul instant que je puisse penser autrement mais des remarques qui sont faites publiquement, sur les marchés ou d’autres endroits publics vis-à-vis des « émigrés ». Entre « ils se croient chez eux », ou « ils se croient tout permis », ou d’autres remarques désobligeantes, comme si ces gens étaient sourds ou ne comprenaient pas. Oui la France est devenue ouvertement un pays raciste, et je n’en suis pas fière, parce que même si j’habite dans un autre pays, je suis toujours française et j’ai honte de cette attitude.

    • Par jaja (---.---.---.129) 18 septembre 2010 08:28
      jaja

      "C’est la trop classique alliance de la gauche bien-pensante avec la droite esclavagiste dont George Orwell avait annoncé la novlangue.« 

      Citer Orwell pour justifier ce nouveau racisme qui se camoufle derrière »la critique d’une religion« est un peu fort de café !

      Ce combattant internationaliste du POUM, pendant la guerre d’Espagne, est toute sa vie resté un socialiste attaché à la liberté et à l’égalité sociale.
      Opposé aux staliniens et au totalitarisme qu’il a combattus depuis ses jeunes années, sa »novlangue«  de nos jours pourrait s’appliquer à ceux qui parlent ici de »réformes« pour dire régressions sociales ou »d’islamophobie« pour sous-entendre »dehors les bicots" comme le crachaient auparavant leurs vieux mentors racistes d’extrême droite.

      Alors que notre camarade Solano, compagnon d’armes d’Orwell et dernier leader du POUM encore en vie vient de s’éteindre à Barcelone à l’âge de 94 ans, faire savoir que jamais un seul instant Orwell ne fut de votre camp est bon à rappeler...

      Continuer à cracher votre haine mais sans lui...

    • Par jaja (---.---.---.129) 18 septembre 2010 11:12
      jaja

      Orwell s’est contenté de dénoncer le racisme et le colonialisme de son époque. Celui d’aujourd’hui, le votre, n’aurait selon toute logique pu trouver grâce à ses yeux...
      Arrêtez de vous servir de lui, il n’est pas des vôtres...

      « Mais le racisme est quelque chose de tout à fait différent. Ce n’est pas l’invention de nations conquises mais de nations conquérantes. C’est une manière de pousser l’exploitation au-delà des limites normalement possibles en prétendant que les exploités ne sont pas des êtres humains.  »
      Effectivement au cours de l’histoire humaine, la logique impérialiste a toujours justifié le rapport de domination des blancs sur les noirs par exemple et l’empire britannique ne constitue qu’un cas de figure parmi d’autres :
      « En Birmanie, j’ai entendu des théories raciales qui étaient moins brutales que les théories de Hitler à propos des juifs,mais certainement pas moinsimbéciles. » (Notes en chemin, mars 1940).
      George Orwell

    • Par 65beve (---.---.---.236) 18 septembre 2010 15:15

      @Jertaj,

      Oh, comme vous vous exprimez vachement bien !

      Peut-être un poste de ministre de la propagande chez la fille du borgne (au cas où) ?

      cdlt
      bv

    • Par Pierre JC Allard (---.---.---.52) 19 septembre 2010 17:27
      Pierre JC Allard

      @ Annie :


      « Une démonstration qui aurait été plus convaincante… » . Sans déni, la condition humaine serait insupportable. Cette étude ne fait que taper sur un clou déjà bien enfoncé. On perd un temps fou a lutter contre une évidence au lieu de prendre les mesures qui s’imposent.

      Quelle est la conclusion inéluctable de cette étude ? Elle n’est pas que les groupes x ou y sont plus délinquants, mais que les individu et les groupes minoritaires sont d’autant plus délinquants que leur culture est différente du milieu où ils sont insérés. 

      Est-ce qu’un groupe de Maliens ou de Maghrebins dans son milieu d’origine sera aussi plus délinquant ? Est-ce que la délinquance, au contraire, n’est pas à son plus bas dans un société de grande intégration culturelle, quelle que soit sa culture. ? Je pourrais en parler pendant des heures…

      Pourquoi ne veut-on pas admettre que ce ne sont pas les immigrés qui font problèmes, mais L’IMMIGRATION en soi qui est une abomination ?

      Parce que l’immigration, présentée comme un geste de mansuétude, est en fait un piège a cons des mondialistes pour optimiser l’exploitation des « faibles et pauvres » par les « forts et riches ». 


      Pierre JC Allard
       CentPapiers


  • Par kitamissa (---.---.---.71) 17 septembre 2010 17:21
    kitamissa

    c’est facile,il n’y a qu’à aller dans les tribunaux de police,ou de grande instance de l’Ile de France pour être fixé ...

    les prévenus sont pour une bonne partie issus de l’immigration ....

    vol,agressions,dégradations de biens et incendies,bagarres sur la voie publique etc ..etc....

    je suis allé en 2006 au tribunal de Bobigny comme plaignant ,et j’ai bien vu qui passait à la barre,ou en comparution immédiate avec peine d’emprisonnement à la clé ....

    mais bon,les « pauvres incompris » il y en aura toujours pour leur trouver des circonstances atténuantes ......

  • Par slipenfer (---.---.---.155) 17 septembre 2010 17:26

    L’illusion groupale
    est un état psychique collectif que les membres d’un groupe formulent ainsi :
     Nous sommes bien ensemble, nous construisons un bon groupe,
     et (si le leader du groupe partage cet état) nous avons un bon leader.

    Trois phénomènes accompagnent l’illusion groupale :
    1. un membre du groupe devient le bouc émissaire de celui-ci ;
    2. une idéologie égalitariste affirme la similitude des membres entre eux, en niant
     les différences de sexe, de génération, etc. ;
    3. un roman groupal des origines apparaît qui soutient l’utopie d’un auto
    engendrement groupal :
     « Nous ne devons la naissance de notre groupe à personne qu‘à nous-mêmes. »

    L’illusion groupale repose sur un clivage interne à l’appareil psychique groupal.
     Les pulsions libidinales sont concentrées sur l’objet groupe ;
    les pulsions destructrices,clivées des précédentes, sont projetées
     sur une victime émissaire ou sur un groupe extérieur.

     D. Anzieu a montré que les fantasmes de casse constituent ainsi
     la contrepartie de l’illusion groupale. L’illusion groupale provient de la substitution
     au moi idéal de chacun d’un moi idéal partagé de type maternel, à la différence des groupes étudiés

    Les “exploiteurs de l’illusion groupale” :

    Si l’illusion groupale est une dynamique qui dépasse le groupe qui la subit,
     il existe des individus dont l’intelligence machiavélique leur permettra de devenir
     ce que l’on peut appeler de véritables “exploiteurs de l’illusion groupale”. Ainsi,
    il verront leur intérêt dans le maintien du groupe dans l’illusion groupale à des fins manipulatoires comme

    la destruction d’un groupe “ennemi”
    la possibilité de devenir le leader du groupe, ou de conserver cette place s’ils l’ont déjà.

  • Par Rodolphe (---.---.---.228) 17 septembre 2010 17:31

    Sympa de s’inspirer d’ @si, ça va encore mieux en le disant

  • Par Innsa (---.---.---.11) 17 septembre 2010 17:41

    Lorsqu’on parle de délinquance, on aime bien taper sur les petits : les petits voleurs, les petits trafiquants, des petites racailles etc.

    Les véritables délinquants, les délinquants financiers (patrons de banques, de compagnies d’assurances) qui ont mis l’économie a plats sur notre dos à tous, eux ils sont adulés.

    Les délinquants politiques, ceux qui se paient des cigares, des voyages en avion privé, des hôtels 5 étoiles avec notre argent, eux on les adules.

    Les Patrons délinquants du MEDEF, qui exploitent les salariés, qui délocalisent là ou ils peuvent mieux exploiter les gens, eux on en parle pas.

    Les patrons délinquants des multinationales des OGM, du nucléaire, du tabac et de la malbouffe, qui vous empoisonne a petit feu tous les jours ils sont ou ?

    Les milliardaires délinquants, ceux qui truandent les fisc en plaçant leur argent dans les paradis fiscaux pour s’acheter des iles aux Seychelles... eux on les aimes bien.

    Pourtant, les quels détruisent le plus votre vie, l’avenir de vos enfants, l’économie, l’image du pays ?

    • Par kitamissa (---.---.---.71) 17 septembre 2010 17:58
      kitamissa

      sauf que c’est pas un milliardaire qui foutra le feu à ta bagnole ou un coup de rasoir à la gorge pour te piquer ton portable et ton fric !

    • Par zototo (---.---.---.138) 17 septembre 2010 18:17

      Le miliardaire ne t’approche pas physiquement, pourtant, il nous dépouille quotidiennement de quelques euros...


      C’est moins spectaculaire que le voleur de téléphone et ca ne fini pas en prison...
    • Par Innsa (---.---.---.11) 17 septembre 2010 19:05

      Non, le milliardaire il te garde en vie, il te donne juste assez (le miettes) pour que tu le laisse tranquille et que tu tapes sur les étrangers.

      Aucun étranger ne t’a coupé la gorge jusqu’à présent... les politiques, les patrons te sodom tous les jours. On rembourse les milliardaires, les banquiers, on subventionne les patrons avec l’argent de tes impôts. tu travailles tu paie tes impôts pour que d’autres (qui ont deja beaucoup) en profitent et tu es content !

      C’est certain que c’est plus facile de taper sur le petit negro que de prendre ses testicules a deux mains et taper sur les puissants.

    • Par Irus (---.---.---.212) 17 septembre 2010 19:32

      Je suis tout à fait d’accord avec ce que dit Innsa. En effet, les délinquants financiers, politiques et les patrons délinquants font le plus grand mal au monde en son entier. Mais cependant, il ne faut pas non plus se fermer les yeux face au problème de l’immigration. C’est pour ces motifs que je trouve que le travail d’Hugues Lagrange est très pertinent, et il n’est pas pour autant question de racisme ou autre, il faut arrêter de se voiler la face, c’est la réalité.  

    • Par galien (---.---.---.171) 17 septembre 2010 20:31

      Oui en théorie ce sont les plus fiélés les cols blancs, mais je vous pas en quoi ça rentre en opposition avec la délinquance de proximité.

    • Par romaeterna (---.---.---.103) 17 septembre 2010 21:17
      romaeterna

      Tudieu !
      Je ne sais pas pourquoi mais celui qui me pique des euros sans même que j’en ai réellement conscience me fais moins peur que celui qui me fous un coup de surin dans le ventre ou qui m’éclate la tête par pur plaisir ou même qui viole mon intimité et qui chie dans mon salon en piquant mon lecteur dvd à 30 euros !
      Bon ! nous ne vivons pas dans les mêmes quartiers et je ne suis pas franchement maso ! ça doit être ça !
       Contrairement à vous, je ne fais pas vraiment de distinction entre les différentes sortes de salopards. Une ordure est une ordure. Basta !
      Et puis on se sent de moins en moins de gauche quand on voit ce genre d’arguments insupportables pour quelqu’un qui n’a pas grand chose !
      De toute façon maintenant la gauche défend les petits bourgeois et la droite les gros !

    • Par armand (---.---.---.81) 18 septembre 2010 13:17
      armand

      Ce sont même les deux face d’un même libéralisme extrême - il n’y a pas plus capitaliste sauvage que le dealer.

    • Par armand (---.---.---.81) 18 septembre 2010 13:21
      armand

      Romaeterna,

      Pas tout à fait. La gauche a développé une chsion christique de l’immigré, de préférence sans papiers, qui vient remplacer le prolétaire d’antan, soupçonné dès à présent de sympathies frontistes et de rancoeurs de « petit blanc ».
      En fait, personne ne défend vraiment les « petits bourgeois », et on trouve autant de « gros » à gauche qu’à droite.
      Voyez comment Delanoë a consnti à la transformation de Paris en « gated community » pour bobos et hauts revenus, en le saupoudrant seulement de quelques îlots sociaux pour pauvres méritants. Et le pouvoir, via Mme Boutin, a enfoncé le clou en collant d’énormes surloyers aux locataires sociaux dès lors qu’ils émergent du seuil de pauvreté.

    • Par boris (---.---.---.143) 19 septembre 2010 16:04
      boris

      Les deux Qui t’as mis ça, les deux, le patron où politique ripou et la raille font autant de mal, chacun à sa maniére, de plus, la petite racaille manipulée permet aux gouvernants de faire diversion.

      Quand le zombi de base focalise sur la bagarre qui tourne mal, les milliards détournés changent de mains discrétement.

  • Par Marc P (---.---.---.147) 17 septembre 2010 17:41

    un article et un livre qui ne peuvent que rendre plus intelligent et nourrir une espérance, favoriser les chances d’un grandir, travailler, et vivre ensemble plus convivial entre tous les habitants de notre pays, voire de notre continent...
    a suivre de près en croisant les doigts...

    • Par birdy (---.---.---.67) 17 septembre 2010 19:58

      « Vivre eennseemmbleuh » et croiser les doigts !


      Il y en a qui sont prêt à risquer la guerre civile pour le « vivre eennseemmbleuh ».

      Même si on leur démontre que ça mène à l’apocalypse il « faut vivre eennseemmbleuh ».

      Même si on leur démontre que ça n’existe pas puisque les communautés se regroupent par affinité, il « faut vivre eennseemmbleuh ».

      Lobotomisé par le « faut vivre eennseemmbleuh », prêt à jeter femmes et enfants au feu pour leur théorie. Attention, fou dangereux !
  • Par Daniel Roux (---.---.---.148) 17 septembre 2010 17:46
    Daniel Roux

    Le facteur culturel ? Quelle surprise ! Comme c’est nouveau.

    Cela fait très longtemps que nous savons que les différences génétiques entre deux populations vivant sur des continents différents, disons l’Europe et l’Australie, sont de 15% alors que celles des populations vivant sur le même continent sont de 85%, comme le démontre les dons d’organes transcontinentaux.

    Dans ces conditions on voit mal ce qui pourrait expliquer les différences de comportements dans une même espèce sinon les différences culturelles et sociales.

    La bourgeoisie sénégalaise, nippone ou parisienne, ne se révolte pas contre une organisation sociale qui les avantage, par contre, il est inévitable que la frustration engendre la violence, quelque soit l’ethnie dont vous provenez.

    • Par galien (---.---.---.171) 17 septembre 2010 20:34

      Ca oui, les africains et les chinois en savent quelque chose de l’esclavage économique, chacun ayant son petit rôle à lui. Nous vivons dans un régime féodal dont le capital est le grand cerf.

    • Par oliv (---.---.---.42) 21 septembre 2010 22:56

      " Cela fait très longtemps que nous savons que les différences génétiques entre deux populations vivant sur des continents différents, disons l’Europe et l’Australie, sont de 15% alors que celles des populations vivant sur le même continent sont de 85%, comme le démontre les dons d’organes transcontinentaux."
      La génétique n’apporte pas de réponse aux problèmes sociaux et c’est tant mieux mais votre affirmation est fausse. Un caucasien est plus proche génétiquement d’un autre caucasien que d’un aborigène.
      Même si je suis assez d’accord avec votre conclusion, l’exploitation des données scientifiques par des personnes n’ayant pas les outils pour les comprendre ouvre la porte à toutes les interprétations y compris les plus fausses.
      genetic is complex, so we are

  • Par roblin (---.---.---.28) 17 septembre 2010 17:50

    Oui, c’est évident puisque les traditions dans les pays africains sont celles avec lesquelles ont éduque les enfants.

    Il y a un article qui récapitule les formes de violences subies par les enfants de part le monde sous couvert « d’éducation » :

    http://www.oveo.org/index.php?option=com_content&view=article&id=66:geographie-de-la-violence-educative-ordinaire-par-continents-et-par-pays&catid=11:etdanslemonde&Itemid=12

    Alice Miller à recherché l’origine de la violence depuis longtemps et l’a trouvée mais bien peu de médias en parlent, je retiens que ce qui est expliqué là est l’influence de la culture donnée par les parents aux enfants, comme l’excision du clitoris est une coutume répandue en afrique mais pas chez nous, il en est de même pour cette éducation traditionelle dans certains groupes de populations liées culturellement qui ont une même culture, certains de ces principes culturels infligés aux enfants résultent en ces types de violences une fois adulte, comme la « charia » (le mensonge) qui n’a pas court chez nous, contrairement à la fessée ou autre tapes très violentes pour les enfants.

    Le livre d’olivier maurel est lui aussi intéressant sur ce point :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-livre-oui-la-nature-humaine-est-81319

    et son livre « questions sur la fessée » lui aussi pose des question d’ordre culturel sur la fessée.

  • Par toug (---.---.---.200) 17 septembre 2010 17:59
    toug

    Voleurs de foule, voleurs de poule... A quand une même étude sur les voleurs de foule ? Bien évidemment on ne la verra jamais...

  • Par Bulgroz (---.---.---.78) 17 septembre 2010 18:00

    En Suède, il y a des études au sujet de la criminalité des étrangers depuis lontemps:Rapport 2005 page 37 “Brottslighet bland personer födda iSverige och i utlandet”

    http://www.bra.se/extra/measurepoint/?module_instance=4&name=1brottslsveutland.pdf&url=/dynamaster/file_archive/051214/e7dae113eb493479665ffe649e0edf57/1brot tslsveutland.pdf

    On y apprend que 26% des délits sont commis par des "nés à l’étranger«  ; 16% par des »nés en Suède d’au moins un parent étranger".

    Ce qui donne une surreprésentation de ces deux groupes égale à 2 et 1.3 contre 0.8 pour les suédois de deux parents.

    Le coéfficient de surreprésentation est 3,7 pour les maghrébins et de 4,3 pour les sub-sahariens.

  • Par silversamourai (---.---.---.154) 17 septembre 2010 18:00
    silversamourai

    Bonjour,
     
    ma conclusion est que les populations visées par les enquêtes de Mr Lagrange sont moins aptes à échapper aux statistiques policières que leurs commanditaires du crime organisé internationale .

    Les gradés des maffias italiennes sont d’origine italienne, des maffias russes d’origine russe, des cartels colombiens d’origine colombienne, etc...

    Sans parler de ceux qui se donnent les moyens de modifier les lois qui gênent leur suffisance .....

    A propos de culture tribale : 

     
    « Voyage en grande bourgeoisie, journal d’enquête », Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot
  • Par Blé (---.---.---.93) 17 septembre 2010 18:07

    Le livre de ce chercheur n’invente rien, il ne fait que mettre en lumière un phénomène qui est aussi vieux que le monde.

    Quand un groupe humain arrive dans un pays inconnu, les membres de ce groupe agissent, pensent, réfléchissent comme dans leur pays d’origine. Ils ne peuvent pas faire autrement.

    Quand la France paysanne s’est transformée en une France urbaine, les gens arrivaient dans les villes avec leur langage, leurs habitudes, etc... moins voyant mais bien réel. J’ai l’impression que l’on oublie qu’il faut un minimum de temps d’ « acculturation » pour s’intégrer dans une société où l’on n’a pas grandi quelque soit le pays d’ origine.

  • Par FrenchGreg (---.---.---.185) 17 septembre 2010 18:36

    J’attend le procès des associations antiracistes contre ce chercheur, ainsi que des incitations a le faire licencier du CNRS.

    Ou bien il y aurait un 2 poids 2 mesures, ce que je ne peux croire ...
  • Par Annie (---.---.---.68) 17 septembre 2010 18:43

    http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3363

    Arrêt sur images fait un article sur ce livre avant toute « récupération » et titre :

    Délinquance et immigration : le livre qui va ravir Zemmour et Sarkozy...(parce qu’ils vont le lire à moitié)

    parce que la question ici n’est pas de mettre en évidence le facteur culturel ou de le privilégier mais de faire l’impasse sur le facteur social qui est pour l’auteur déterminant, notamment les conditions d’accueil et d’intégration des émigrés, etc. etc mais aussi sur le phénomène de migration qui est en soi générateur de délinquance parce qu’il détruit les structures familiales.
     
  • Par patou (---.---.---.111) 17 septembre 2010 18:44
    cmoy

    Bien sûr que la violence à un rapport avec la culture



    lire aussi l’exellent livre de richard helbrunn 
    A poings nommés
    La violence à bras le corps
    Richard HELLBRUNN 



  • Par Senatus populusque (---.---.---.185) 17 septembre 2010 18:56
    Senatus populusque (Courouve)

    « Hugues Lagrange s’est insurgé contre les propos d’Eric Zemmour qui avait déclaré le 6 mars sur Canal Plus que »la plupart des trafiquants sont noirs et arabes« . »C’est justement cette équation que je voudrais briser. Dès qu’on abandonne la langue de bois, on veut me rabattre sur une position qui dirait les noirs et les arabes sont des délinquants. C’est de la connerie« , s’indigne-t-il. »

    La connerie, c’est de considérer comme équivalents :

    « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes »

    et

    les noirs et les arabes sont des délinquants

    Exemple pour faire comprendre :

    Il y a 96 % d’hommes dans les prisons. Mais « la plupart des prisonniers sont des hommes » ne signifie pas « la plupart des hommes sont en prison ».

    Il est fort dommage que l’on ait renoncé à enseigner la théorie des ensembles dans les collèges. Lorsqu’un sociologue du CNRS étale une telle lacune, sans que les médias le reprennent, il n’y a rien à espérer du débat public.

    • Par galien (---.---.---.171) 17 septembre 2010 20:42

      Et oui, des milliers d’années de science, logique, philosophie et le sophisme par généralisation de Socrate à toujours la belle vie, on arrête pas le progrès

    • Par pissefroid (---.---.---.254) 18 septembre 2010 11:40
      pissefroid

      à senatus ....
      Vous auriez dû remarquer que la phrase « la plupart des trafiquants sont noirs et arabes » impliquait que la personne qui l’énonce connait l’ « ensemble » des trafiquants.

      Votre rappel à la logique n’est donc pas complet.

  • Par Thérèse Leduc (---.---.---.147) 17 septembre 2010 19:09

    Pourrait on arrêter de mettre au milieu de tous les sujets les chroniqueurs de Ruquier ?


    Leur avis à t’il de l’importance ?

    Ils ne sont que des chroniqueurs, arrêtez de les prendre pour des prix Nobel.

    Des potiches pour faire de l’audience, je suis surpris qu’ on parle autant d’eux.
  • Par boug14 (---.---.---.34) 17 septembre 2010 19:09
    heliogabale

    Au delà des chiffres, c’est de voir l’évolution avec les générations suivantes et cette étude ne permet pas de voir s’il y a moins de délinquance parmi les petits-enfants (ou arrières petits enfants) d’immigrés par rapport aux enfants d’immigrés et c’est le principal problème de l’étude...

  • Par Falderma (---.---.---.76) 17 septembre 2010 19:12

    De nombreux délinquants sont originaires de Neuilly sur Seine : Nicolas S., Liliane B., Charles P., Patrick B.

    • Par FrenchGreg (---.---.---.241) 21 septembre 2010 19:19

      Est ce que 3 délinquants en col blanc donnent le droit a 1 millions de voyous d’exercer ?

      Par ailleurs, je signale que la première liberté de l’homme c’est son intégrité physique ; je considère donc que des gens riches qui volent d’autres gens riches sont moins nocifs que des voyous qui vendent de la drogue a des enfants ou agressent des petites vieilles. Cependant je ne les excuse pas.
  • Par Mohammed MADJOUR (---.---.---.130) 17 septembre 2010 19:21
    Mohammed MADJOUR

    « Selon lui, le taux de délinquance varie en fonction de l’origine culturelle...  »

    Vous pensez que c’est une trouvaille ? Selon tous les gens capables de raisonner, tout ce que l’on veut imaginer dépend certainement de l’origine culturelle. La culture détermine les comportements et tout le reste de A à Z !

    Si quelqu’un veut écrire quelque chose de sérieux, il doit réfléchir plutôt à la question : Pourquoi la France a raté sa mosaïque éthnique devenue aujourd’hui pour cause de racisme mariannesque un amalgame de populaces qui se regardent de travers !

    La France ne peut pas donner raison à « Mohammed » même s’il a raison, alors la France n’aura jamais raison ni maintenant ni jamais qu’elle verse dans la malice ou dans la corruption elle est à jamais dévaluée et déchue !

    Vous ne me croyez pas, l’avenir le dira !

    Mohammed MADJOUR.

    • Par galien (---.---.---.171) 17 septembre 2010 20:45

      « Pourquoi la France a raté sa mosaïque éthnique », c’était dans le programme de quel parti à par le CNPF ?

    • Par oncle archibald (---.---.---.122) 18 septembre 2010 09:47

      « Si quelqu’un veut écrire quelque chose de sérieux, il doit réfléchir plutôt à la question : Pourquoi la France a raté sa mosaïque éthnique devenue aujourd’hui pour cause de racisme mariannesque un amalgame de populaces qui se regardent de travers ! »


      Ca n’est meme pas un amalgame, c’est une juxtaposition sans aucune interférence, et il y a bien un problème culturel à la base. Pourquoi les espagnols, italiens, polonais, etc .. qui ont émigré en France sont-ils fondus dans le tissus social et que la plupart des nord-affricains ne le sont pas ? Ne sont ils pas tous arrivés avec les mêmes motivations, trouver du travail et vivre mieux que dans leur pays d’origine ?
    • Par Nethan (---.---.---.81) 18 septembre 2010 18:22

      Il est impossible de faire s’entendre différentes cultures/communautés de façon automatique, de part le facteur humain, car certains peuvent vouloir imposer leur vision aux autres, générant donc des tensions.

      C’est ce qui explique pourquoi une mosaïque ethnique ne peut qu’échouer : Différentes cultures/communautés ne peuvent s’entendre entre-elles s’il n’y a pas une culture dominante, un référenciel commun. Une mosaïque d’ailleurs a toujours un support où les éléments se maintiennent.

      Si toutes les personnes ont un référenciel commun, alors ils peuvent ainsi vivre leur propre culture tout en respectant celle des autres car on aura un facteur nous rendant tous égaux d’un certain point de vue. En France, ce sont les valeurs de la République, qui doivent S’IMPOSER A TOUS.

      Sauf qu’actuellement, beaucoup de gens ont tout fait pour laisser tomber ce travail, en faisant une ôde à la différence, en chassant l’identitarisme, et en nous forçant à s’adapter. J’imagine qu’ils pensent que l’humain est rationnel, ce qui est faux... Le résultat est celui que l’on connaît aujourd’hui : Trop de différences tue la cohésion sociale, car on n’a plus de référenciel imposé à tous, et il va être difficile de réparer les dégats.

    • Par Gadje (---.---.---.99) 2 octobre 2012 22:29

      Est-ce la France qui a ratée l’intégration de « ses » immigrés ou sont-ce ces derniers qui ont loupé la leur ?
      Que dire au sujet des violences entres communautés extra Européennes, (Tamouls contre Maghrébins ou Africains par exemple, les cas où d’autres ethnies sont concernées sont nombreux), est-ce encore une fois la faute au manque de moyen en terme d’intégration ?
      Ce type de problème est tout simplement révélateur d’une grosse carence éducatif ainsi que d’une absence de volonté d’adhérer à notre modèle sociale.
      Pas besoin de se masser le bulbe en se donnant une contenance, le problème est clairement identifiable. :->

  • Par Rough (---.---.---.199) 17 septembre 2010 19:27

    Mille plus a Senatus Populusque si cela était possible....L’inculture scientifique (maths, physique ou chimie) crasse de nos élites est absolument sans limite....

    @Annie...mis en cause ou au gnouf les stats sont les mêmes....Si vous étiez allée une fois au tribunal de Bobigny, comme Kitamissa et ou moi, et puis une deuxième fois à Fleury ou à la Bonne-Nouvelle de Rouen, comme moi, vous comprendriez....
    A l’époque lointaine où les victimes du racisme ordinaire étaient les Ritals ou les Polacks curieusement ceux-ci ne peuplaient les prisons fraç

    • Par Annie (---.---.---.66) 17 septembre 2010 19:38

      Non ce n’est pas la même chose. Pour vous donner un exemple qui n’est pas controversé puisque ne concernant pas la France, les noirs sont surreprésentés dans les prisons américaines, mais ils ont aussi surreprésentés dans les exécutions capitales par rapport aux blancs qui ont exactement commis les mêmes crimes ou ils reçoivent par rapport aux blancs des peines plus sévères pour des crimes équivalents.
      Ensuite, ce que le livre semble dire d’après l’article d’@si, c’est que le facteur culturel est seulement cela, à savoir un facteur qui pèse, mais un facteur parmi tant d’autres. Il semblerait que la délinquance soit aussi liée au degré d’intégration qui est lui-même lié à la qualité de l’accueil dans le pays. Et il y a d’autres facteurs. Cette étude n’a d’intérêt que si l’on prend en compte tous les facteurs et pas seulement ceux qui satisfont vos attentes.

    • Par Annie (---.---.---.66) 17 septembre 2010 19:57

      Non les faits ne sont pas là. Ce n’est pas ce que dit le livre toujours d’après @si. C’est à cause de gens comme vous que les statistiques ethniques n’existent pas, toujours prêts à exploiter les informations qui vous conviennent et à ignorer les autres.

    • Par Annie (---.---.---.66) 17 septembre 2010 20:26

      Non je dis que si les associations, organisations et même le gouvernement qui ont besoin de ces statistiques ne les compilent pas, c’est parce qu’ils savent qu’elles vont alimenter la xénophobie ambiante. Vous continuez à ne voir que ce qui vous arrange et vous justifiez le diction : il n’y a de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Je me retire de ce fil, parce que je ne vais pas répéter sans arrêt la même chose. Que ceux qui veulent vraiment s’informer aillent lire l’article d’@si http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3363ou encore mieux qu’ils lisent le livre. 

    • Par birdy (---.---.---.67) 17 septembre 2010 20:32

      « C’est à cause de gens comme vous que les statistiques ethniques n’existent pas, toujours prêts à exploiter les informations qui vous conviennent et à ignorer les autres. »



      L’aplomb gauchiste : ça freine des 4 fers pour s’opposer aux statistiques ethniques demandés par la droite et ça chouine que c’est à cause de la droite que les statistiques
      ethniques n’existent pas ! smiley smiley  smiley

      Parce que la droite en ferait MAUVAIS usage, mais la gauche est mandatée par Allah et Staline pour en faire le BON usage.

      Tu m’étonnes que les gauchiasses s’entendent bien avec les muzz : tous les deux sont convaincus d’être les élus, mais aucun des deux n’en a la carrure.

      S’il y a une preuve que ce n’est pas la cause sociale qui fait aimer la délinquance, c’est la cohorte de bobos friqués qui soutiennent le terrorisme et défendent plus les délinquants que les victimes. 
    • Par galien (---.---.---.171) 17 septembre 2010 20:51

      « Il semblerait que la délinquance soit aussi liée au degré d’intégration »
      Ca coule tellement de source qu’il faut attendre un mao du CNRS pour le comprendre ?
      Quand les gens se ressemblent (par exemple les Allemands sont tous mal habillés, les anglais ont des dents de lapin, etc), ont les mêmes pratiques culturels (pudding ou cassoulet ?) c’est forcément plus facile de s’entendre.

  • Par lerma (---.---.---.168) 17 septembre 2010 19:35
    tvargentine.com

    Pourquoi contester une réalité et un rapport d’un sociologue ??

    Pourquoi vouloir toujours imposer une pensée unique et cacher une réalité par du marketing comme « Paris Plage » le « vélib » pour ne pas voir la violence des bandes à Paris ????

    Ce résultat est un constat simple et ne pas le reconnaitre c’est manquer de respect aux citoyens qui subissent les problèmes sociaux que le reste du monde nous a exporté

    http://www.tvargentine.com

  • Par Mad Max (---.---.---.87) 17 septembre 2010 21:22

    si on regarde le graphique les délinquants :

    franco européens sont aussi nombreux 5 + 7 % = 12%

    que les maghrébins +- 12%

    ou alors il faut détailler marocains, libyens ... etc (comme pour les européens)

    quand aux +- 36% qui ne figurent pas dans le graphique

    si ils ne sont pas africains, maghrébins, turcs, européens ...

    qui sont ils ?

    américains du nord ou du sud, chinois ou autres asiatiques, israélites, andorrans, australiens, martiens, venusiens ?

    en tout cas, c’est pas des roms qui eux sont européens !?

    on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres !

    • Par Mad Max (---.---.---.87) 17 septembre 2010 21:45

      5% de roms comme les 5% de FDS !

       :)

    • Par Mad Max (---.---.---.87) 17 septembre 2010 21:49

      et sinon pour les 36% restant vous avez une idée ?

    • Par Mad Max (---.---.---.87) 17 septembre 2010 22:25

      il n’y a aucune statistique fiable sur la population carcérale !
      quand bien même ce que vous prétendez serait exacte ce serait une injustice :
      représentant 30% des délinquants ils seraient 70% a peupler les prisons !

      à quand un graphique sur la délinquance ventilé par

      - quotient familial
      - m2 disponible par habitant d’un logement
      - hauteur du logement (étage)
      - puissance fiscale du véhicule du chef de famille
      - taille / poids
      - pib du pays d’origine
      - désignation d’un avocat d’office ou rémunération de ce dernier
      ...

  • Par Capone13000 (---.---.---.8) 17 septembre 2010 21:33
    Capone13000

    Il y au ne forte corrélation entre inégalité économique et criminalité et délinquance.
    De plus en plus d’études le montrent
    http://iufm.univ-fcomte.fr/discipli/ses/fiche12.htm

  • Par edzez (---.---.---.195) 17 septembre 2010 21:35
    edzez

    kronfiture , ton cerveau marche a deux à l’heur.

    justement , ce n’est pas un probleme ethnique , c’est un probleme social et politique.

    Quand tu vois que les maghrebins et les noirs sont sous estimés en primaire et colleges, pour faire du filtrage et les empecher d’acceder aux etudes superieurs, y a de quoi créer un sentiment d’injustice et de révolte, et je sais de quoi je parle.

    Moi d’origine maghrebine , je n’ai pas eu de problemes pour etre accepté à des lycées ou des ecoles privés, mais d’autres jeunes qui avaient plus de potentiels que moi ont vu leur premier choix etre refusé et devait soit batailler pour conserver le choix d’un lycée general sinon se rabattre sur le choix d’un lycée professionnel, meme pas un lycée technologique qui leur ont été refusé aussi.

    Moi ce qui m’as sauvé ,c’est le fait d’avoir pris allemand en premiere langue, donc je tombait que dans les classes où il y a que des tronches et surtout moins de basanés.

    bac +5 en poche , poste d’ingenieur d’etude et developpement dans un studio de jeu video (pas vraiment jeu video mais ça y ressemble , on fait de la technologie de simulation 3d temps réel pour la formation professionnel)

  • Par edzez (---.---.---.195) 17 septembre 2010 21:42
    edzez

    Il faut arreter avec la discrimination et cet article et hugues lagrange ne font que noyer le poisson.

    Comme dit flarderma et Innsa , les plus gros delinquants sont ceux qui crée les inegalites socials et ceux qui font coulé la societé ( financiers , les petits nains de nuilly sur seine ...)

  • Par docdory (---.---.---.183) 17 septembre 2010 21:53
    docdory

    @ Douglas Barr

    Le facteur culturel de la délinquance est mis en évidence par un sociologue, dites-vous dans votre titre. 
    Néanmoins ce sociologue enfonce des portes ouvertes et met en évidence des problèmes que la plupart des français avaient mis en évidence tout seuls depuis longtemps, sans avoir besoin d’études sociologiques !
  • Par terrien26 (---.---.---.47) 17 septembre 2010 22:15
    terrien26

    Depuis enfants généralement on mène sa vie pour faire avancer sa famille , et je vous assure que cette droite critique envers les gens de couleurs est un danger pour la société . Autant c’est cela le rascisme ! 

  • Par Kalki (---.---.---.180) 17 septembre 2010 22:31
    Kalki

    « Celui qui peut être détruit par la vérité, doit l’être. » P.C. Hodgell

  • Par juluch (---.---.---.253) 17 septembre 2010 22:34

    Tout cela on le savait déjà !!


    Quelle idée avons nous eu de faire venir les familles !!!???

    a présent on se rend compte + de 30 ans après que ça vas pas !! mort de rire !!
    Pourtant il y a pas de quoi rire....

    Comment voulez vous que des gens de cultures, d’ethnie, de religion totalement opposée à ceux qui les accueillent puissent s’adapter .

    essayez de comparer notre mode de vie avec le leur...
    essayer d’aller vivre à VOTRE manière chez eux....
    C’est pas possible ou pas longtemps...

    Je trouve que cet article et les vidéos sont bien représentative de se qui se passe.....

    Suffit de voir les reportages à la TV :
     Qui voit on sur les fauteurs de troubles, les émeutiers, les mots de haines contre la France ?
    Toujours les mêmes !!

    Tous le monde pense la même chose depuis belle lurette mais, tous le monde a été censuré pendant 30ans !

    Le dire c’est être raciste !!!??

    Maintenant tous le monde le dit sans tabou....il était temps !!
    • Par terrien26 (---.---.---.47) 17 septembre 2010 23:42
      terrien26

      Moi ça fait trentes années que je te combat , le voilà ton problème , c’est moi ! Mais moi j’suis pas immigré ! J’suis Français ! Ce que tu comprend pas c’est qu’on a comme un besoin vital d’avancer ! Comme un sixième sens ! Puis je voulais te dire que la culture que tu clame n’est vraiment que celle en rapport avec tes moyens intellectuels ! Dès fois on sait pas tout et la vie reserve beaucoup de surprise ! A tort ou a raison , mais là tu as tort ! Je crois que je ferais la guerre pour toi , pour plus te voir j’irais mourir ! Là tu as ma pensée profonde !

    • Par steban (---.---.---.169) 20 septembre 2010 17:55
      steban

      Encore un message qui attise la haine et les disputes.. Qu’il est triste de voir autant de votes positifs en votre faveur...

      « Comment voulez vous que des gens de cultures, d’ethnie, de religion totalement opposée à ceux qui les accueillent puissent s’adapter . »

      Totalement opposé ?
      Ne croyez vous pas que la plupart du temps nous cherchons la petite bête ou matière à la chamaillerie ? Il est toujours plus simple de voir les différences (car plus visibles) que les ressemblances.

      J’ai beaucoup voyagé, et quand je retourne sur la terre française, je suis toujours dégouté de ce « tout le monde » prisonnier dans une posture qu’il cherche plus à défendre qu’à faire évoluer, élargir. La France me semble en retard, car trop orgueilleuse et n’ayant plus aucun désir d’apprendre de l’extérieur. Si il y a une qualité dans la France, c’est son coté révolutionnaire, qui hélas, aujourd’hui, s’éteint, pour miser dans des railleries égocentriques.

      On peut s’accommoder de tout et n’importe quoi. Si on n’y arrive pas, cela signe tout simplement nos limites du moment.

      Croyez vous qu’il n’est rien à gagner à essayer d’être plus souple concernant nos rapports avec autrui ?

      On s’identifie trop facilement à un clan, donc forcément tout ceux qui n’en feront pas parti deviendront de possibles opposants. Et Mr le Président le sait très bien quand il s’est amusé à relancer le patriotisme avec son Identité National. Il sait qu’en mettant tout les français au diapason, il bénéficiera d’une plus grande approbation de ces agissements.
      Et ça n’a pas manqué. Beaucoup de personnes sont restés de marbre devant la manière dont les Roms ont été virés... 
      C’est comme dans la rue, si quelqu’un se fait agresser, personne réagit... On en est encore là... Alors que dans d’autres pays qu’on dit être en voie de développement, ce genre de comportement sont inexistant.
      La télévision pousse les individus à vivre des évènements ne leur appartenant pas et à s’imaginer que ceux ci feront éruption dans leur petit quotidien pantouflard...

      Bref, qu’on soit l’étranger ou le natif, sur le plan individuel, nous vivons un combat intérieur, qui se projette évidement dans notre façon de gérer avec notre extérieur.
      On aime, on n’aime pas. Tout ceci n’est qu’un inventaire auquel on s’accroche pour dire « j’appartiens à » et circonscrire notre façon de percevoir le monde en se rassurant que l’on est « pas seul à penser que » ...

      C’est tellement puéril.
      C’est comme ces supporters qui se tapent dessus qui font un remake absurde des guerres de religions.
      C’est comme les courants philosophiques
      C’est comme les guerres de gangs, la politique.
      C’est comme ... tant de choses...

      Alors qu’il est toujours possible par une introspection sur soi, de voir ce qui nous pousse à être autant dans des luttes sans fin.

      Quand on a pas vécu l’exclusion, le mépris, la honte, une souffrance envahissante, il est malsain d’aller émettre un quelconque jugement si stéréotypant. De même qu’il est malsain de se pencher sur la bêtise d’autrui pour ne pas avoir à regarder de plus prêt ses propres imperfections.

  • Par Nico (---.---.---.4) 17 septembre 2010 22:51
    Axel de Saint Mauxe

    Les « associations » vont sans doute se mobiliser pour « condamner » les propos de ce sociologue.

  • Par terrien26 (---.---.---.47) 17 septembre 2010 23:03
    terrien26

    Un enfant malien aura du mal peut être non pas car il est malien mais oui je suis d’accord , surtout parceque beaucoup de gens n’arrive pas a comprendre la manière de se comporter quand ces personnes deviennent adultes . je me suis retrouver avec ma mère en HLM , j’avais 4 ans , et au fur des années j’ai grandi , suis devenu un homme , ai commencer a travailler , mais ne suis toujours pas rentré dans le rang des trentenaires a qui tout appartient , marié , gosses ect ... Mon observation , depuis quelques années est que je ne peux , ni ne veux fréquenter ces gens , je n’ai pas d’animosité contre eux mais , simplement j’ai mon expérience , qui n’est pas la même que la leurs et pour vous donner a penser sur moi , je me distingue complètement de ces personnes , c’est a dire que pour moi , jamais , jamais je ne voudrais fréquenter ces gens a qui tout sourit . Moi aussi j’aime rire mais je ne me trouve pas de point commun avec eux . Et j’observe que cela leur pose problème , pas a moi , soyez en au moins conscient . Je préfere écrire cela car au fur et a mesure du temps , car voir et se voir critiquer parceque nous n’avons pas la même façon , et surtout , la même expérience , face au conflits , aux problèmes , les relations entre nous ne font que s’accroitre . Moi faut pas me déranger , quand j’ai un soucis je le règle moi , et j’en parle a qui veux mais surtout pas a l’épicière ni a mon voisin ! Cela je l’ai compris ! Et bien compris puisque j’arrive pas a m’en défaire ... les bourgeois sont des idiots ! En fait on ’a pas tous la même culture et les mêmes parents pour nous éduquer . Eux il leur manque toute les semaine leur parents . Le malien il la verra pas avant dix ans peut être . Et les us et coutume du pays vaudrais que l’on s’appitoie sur le garçon , mais foutez lui la paix , vous comprenez ça ? Foutre la paix ! Ne pas déranger , excusez moi , je travail ! 
    En fait vous parlez de tradition sans jamais avoir eu le langage et maintenant vous voilà alcoolique et incapable d’avoir un maintient ! Psychique ! Et d’ou ma Haine ! D’ou tout ce que vous n’aimez pas , qu’on ne soit pas copain , que l’on ai pas envie de vous fréquenter . Mais déjà que je même ma vie a essayer de faire une société correcte , d’un monde un monde correcte , comment pouvez ne pas comprendre ... C’est une folie , je m’en excuse .

    • Par 65beve (---.---.---.236) 18 septembre 2010 15:44

      Putain, Terrien, comme moi il y a 40 ans !
      Cheveux longs , idées courtes et la rage au coeur devant la connerie.
      Depuis les cheveux sont tombés mais je combats le racisme à ma manière ; en famille ou entre amis, je recadre ceux qui sortent des clous.
      J’annonce simplement et fermement mon désaccord.
      Je ne fais pas suivre les mails injurieux mais j’y réponds courtoisement en disant que celà ne me plait pas.
      Je sens que je vais laisser les gens de la Cie Le Borgne entre eux sur Avox et consacrer ma retraite à ma famille, à la lecture et à la musique.

      cdlt
      bv

    • Par Gadje (---.---.---.99) 2 octobre 2012 22:42

      peux tu clarifier le terme « Bourgeois », s’il te plait.

  • Par letuyauteur (---.---.---.78) 17 septembre 2010 23:04

    Il y’a moins de types Aryens dans les statistiques car leur parents ont des relations pour faire disparaitre les traces des infractions commises .

    (exemple recent : le fils du chef de la police).

  • Par edzez (---.---.---.195) 17 septembre 2010 23:06
    edzez

    @KRONFI et @JULUCH

    vous etes facilement manipulable.

    vous voulez justifiez votre racisme, c’est bien ça ?

    ce n’est pas comme ça qu’il faut faire, nous sommes tous des etres humains , egaux , tout le monde peut réussir, il faut arreter de stigmatiser et de craindre l’autre.

    Pour la delinquance , il y a l’education, il y a des lois, des centres de redressements pour les mineurs , ou la prison ... pas d’injustice quand meme http://video.google.com/videoplay?d...

    Pour la pauvreté , pas de discrimination , pas de taxes et impots inutiles , en plus mal utilisés ( salaires des hauts fonctionnaires, investissements inutiles ...)

    Pour les racistes : meditation , spiritualité , evacuer la haine pour cela allez voyager (ne restez pas enfermé ...)

    • Par edzez (---.---.---.195) 18 septembre 2010 00:01
      edzez

      Marc Gelone, qu’est ce que tu es parti faire dans tes voyages ?

      tu as vu le marché du sexe, la consommation de drogue, la visite des bidons villes et favella ?

      Evidement qu’on ne veut pas ça dans notre pays La France, pour cela tous les habitants devraient avoir les memes droits et non pas les mettre à l’ecart , les concentrer dans les barres HLM.

  • Par croacroa (---.---.---.130) 17 septembre 2010 23:30

    l islam , la delinquance , y sont pas sortis de l auberge les cailleras !!
    y en a qui naissent a pas tchance !!

  • Par croacroa (---.---.---.130) 17 septembre 2010 23:31

    Pour les racistes : meditation , spiritualité

    non ca c est pour les fous qui font de la pub pour leur secte !

  • Par terrien26 (---.---.---.47) 17 septembre 2010 23:35
    terrien26

    j’ai envie de dire qu’il y a les croyants et les athés , puis les bonnes personnes , qui ont des qualités et puis le reste disparaît ...

  • Par terrien26 (---.---.---.47) 17 septembre 2010 23:44
    terrien26

    Ouais moi je veux la guerre au racistes , j’en peu plus ! Je veux mourir en leur pêtant la tête .

  • Par juluch (---.---.---.253) 18 septembre 2010 00:05

    Moi ça fait trentes années que je te combat , le voilà ton problème , c’est moi ! Mais moi j’suis pas immigré ! J’suis Français ! Ce que tu comprend pas c’est qu’on a comme un besoin vital d’avancer ! Comme un sixième sens ! Puis je voulais te dire que la culture que tu clame n’est vraiment que celle en rapport avec tes moyens intellectuels ! Dès fois on sait pas tout et la vie reserve beaucoup de surprise ! A tort ou a raison , mais là tu as tort ! Je crois que je ferais la guerre pour toi , pour plus te voir j’irais mourir ! Là tu as ma pensée profonde !




    Tu es mon problème ?
    Faire la guerre pour moi ?? 
    Mourir pour plus me voir ?
    Sixième sens ?? T’es sur que tu te sens bien ?? Tu fumes la moquette ma parole !!!

    @KRONFI et @JULUCH

    vous etes facilement manipulable.

    vous voulez justifiez votre racisme, c’est bien ça ?

    ce n’est pas comme ça qu’il faut faire, nous sommes tous des etres humains , egaux , tout le monde peut réussir, il faut arreter de stigmatiser et de craindre l’autre.

    Pour la delinquance , il y a l’education, il y a des lois, des centres de redressements pour les mineurs , ou la prison ... pas d’injustice quand meme http://video.google.com/videoplay?d...

    Pour la pauvreté , pas de discrimination , pas de taxes et impots inutiles , en plus mal utilisés ( salaires des hauts fonctionnaires, investissements inutiles ...)

    Pour les racistes : meditation , spiritualité , evacuer la haine pour cela allez voyager (ne restez pas enfermé ...)


    pffff !!

     Et ben entre l’un et l’autre ça fume dans vos cervelles.....vous vous relisez avant d’envoyer sur le forum ??

    Manipulable ? justifier mon racisme ??

    ou tu vois du racisme dans se que j’ai dit ??!!

    Eh !!?? Edzez !

     je vais méditer sur tes soucis et sur ta philosophie !!



  • Par terrien26 (---.---.---.47) 18 septembre 2010 00:07
    terrien26

    Je vois que ce qui te dérange c’est moi , c’est Julien , voilà ! Aller , appel moi jules césars ! Tu seras fier de ton pays !

  • Par Carl (---.---.---.215) 18 septembre 2010 01:00

    Ceux qui nient les problèmes liés à l’immigration sont également ceux qui demandent plus de moyens pour l’intégration... allez comprendre...


  • Par Mathilda (---.---.---.173) 18 septembre 2010 01:38

    Quand on émigre par urgence dans un pays totalement différent et étranger , le seul espoir, ce sont les enfants. L’essentiel, c’est que les enfants soient européens, américains ou canadiens, pour qu’ils aient des chances bien supérieures à celles de leurs parents.
    Honnêtement, tout le monde sait ça sur l’immigration.

    Maintenant, s’il y a ghettoïsation et pauvreté parmi des millions de ces personnes, qui avaient pourtant précisément fui ce genre de situation chez eux, il faut se demander comment les Français ont toujours considéré les personnes non blanches.
    Personnellement, tous les Français blancs que je connais, considèrent que pour être français, il faut être blanc.

  • Par Mathilda (---.---.---.173) 18 septembre 2010 01:53

    Et ils se disent de gauche.

  • Par celuiquichaussedu48 (---.---.---.164) 18 septembre 2010 05:14
    celuiquichaussedu48

    Une vision qui sort du manichéisme à deux balle, enfin...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Douglas Barr


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès