Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Derrière chaque fortune il y a un crime !

Derrière chaque fortune il y a un crime !

Pour combattre le chômage, la stratégie des libéraux lorsqu’ils sont au pouvoir consiste à rendre inconfortable et précaire la vie de ceux qui reçoivent une allocation chômage. La philosophie qu’ils défendent conçoit le contrat social par une formule toute simple : « Les riches seraient plus entreprenants s’ils payaient moins d’impôts et les pauvres seraient plus travailleurs s’ils recevaient moins d’aides ». Ils oublient de préciser qu’eux mêmes reçoivent des subventions de l’Etat, et que lorsqu’ils éprouvent des difficultés dans leurs affaires, ils trouvent normal que l’état socialise les pertes et privatise les bénéfices.

Évidement, dans tous les cas, les plus riches passent sous silence la façon dont ils sont devenus riches, et comment s’est construite leur fortune. Balzac disait « derrière chaque fortune il y a un crime », mais plus pragmatiquement à la base de toute fortune, il y a l’exploitation des travailleurs et la confiscation des fruits de leur labeur sous quelque formes que se soit ! Mais de cela on ne parle jamais, on préfère laisser croire aux citoyens que les riches le sont devenus grâce à leur seul mérite. On enracine la légende comme quoi ils se sont faits tout seul !

Les libéraux plaident pour que l’Etat cesse de « secourir » les plus pauvres sous prétexte que « l’assistanat » rend les gens paresseux, et qu’au final ils n’ont plus la volonté de s’en sortir. Mais quand des gens perdent leur emploi, lorsqu’ils se blessent ou tombent malades, ce n’est pas dû à leur paresse. Lorsque des mauvaises décisions sont prises par des responsables politiques, ce n’est pas dû à leur paresse. Et lorsque, pour faire plus de profits, des entreprises délocalisent c’est simplement parce que le système capitaliste détruit tout ce qui l’empêche de faire plus d’argent. Les individus ne sont que des variables d’ajustement !

On ne peut pas continuer à dire que si les gens sont pauvres c’est qu’ils sont paresseux. Non la pauvreté n’est pas une fatalité, c’est le résultat d’une politique ! On ne peut pas dire que si les politiques gouvernementales ne fonctionnent pas c’est la faute de la population qui ne travaille pas assez : non, là encore ce sont de mauvais choix politiques qui privilégient le capital au travail. Pour aider les pauvres il faudrait donc les abandonner à leur sort, pour qu’enfin ils réagissent et retrouvent une vie normale.

Qu’est-ce qu’une vie normale pour un travailleur d’après les critères d’un riche libéral ? Et bien, c’est quelqu’un qui se satisfait du salaire que lui donne son patron, qui n’hésite pas à travailler plus pour toucher…pareil, qui dénigre et jalouse celui qui ose se battre pour défendre ses droits, et qui trouve que comparativement à son salaire le rmiste est trop payé ! Et qui le soir doit être suffisamment fatigué pour ne plus penser à rien et ingurgiter les programmes télé que l’on a concoctés pour lui.

Les libéraux dénoncent sans cesse le laxisme de l’Etat providence accusé de faire du social, mais ils ne disent jamais que les banques privées ont été sauvées en 2009 grâce à l’injection massive d’argent public. Ils ne parlent jamais de toutes les réformes fiscales visant les seuls bénéfices des plus riches. Ils passent sous silence que le grand patronat français s’est gavé de commandes et de marchés publics. Ils oublient de comparer les 9 milliards du RSA aux 250 milliards de subvention et cadeaux fiscaux dont bénéficient chaque années les grosses entreprises. Il ne leur est jamais venu à l’idée de comparer le trou de la sécurité sociale avec les fortunes personnelles de messieurs Pinault, Bouygues, Dassault ou Bettencourt. Et seulement avec les 80 milliards de fraudes fiscales qui disparaissent chaque année dans les paradis fiscaux au lieu d’être réinvestis dans l’économie française, et bien nous pourrions par exemple embaucher gratuitement deux millions de fonctionnaires, c’est a dire deux millions de chômeurs en moins ! 

Conscience Citoyenne Responsable

« Le capitalisme, c’est la croyance stupéfiante selon laquelle les pires des hommes vont faire les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde »…J.M.KEYNES

et pour en savoir plus…


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Auxi 6 juin 2015 12:52

    Voilà une mise au point qui s’imposait, merci pour cet article. Mais je crains fort que Spartagugusse ne vienne nous faire un de ces cacas nerveux dont il est coutumier !


    • julius 1ER 6 juin 2015 19:06

      @Auxi


      IDEM..

    • philippe913 6 juin 2015 13:10

      @Robert Gil
      vous n’en avez pas assez de raconter n’importe quoi et de tout caricaturer ??
      C’est dingue d’encore lire des choses pareille où tout est confondu... Et dieu sait s’il y a pourtant matière à critiquer le système actuel..


      • Bergegoviers Bergegoviers 7 juin 2015 01:29

        Roberto aime tellement les pauvres qu’il exige que tout le monde le soit.

        Les Bolchéviques et Mao y sont presque parvenus.



      • baron 6 juin 2015 13:13

        Les libéraux disent aussi que l’ump et le,ps sont de gauche.


        • diogène diogène 6 juin 2015 13:28

          Tout ça est tellement vrai qu’on se demande comment les soumis ne se sont pas encore débarrassés des dominants...


          Il manque deux élément dans l’explication des fortunes :

          - l’accumulation et la concentration du capital qui pêrmet à leurs propriétaires de prêter avec intérêts et faire fructifier ce qu’ils se sont déjà attribué alors que les autres ne le peuvent pas par définition

          - la transmissions des biens et des capitaux par le système de l’héritage fait que les riches actuels n’ont même pas mauvaise conscience pour les crimes que leurs ancêtres ont commis. A Bordeaux et à Nantes, ce ne sont pas les descendants des négriers qui éprouvent des remords à propos du commerce triangulaire qui a développé leur patrimoine. Ce sont les gens modestes qui n’en profitent pas plus que leurs ancêtres alors que les descendants des armateurs sous l’ancien régime sont la bourgeoisie actuelle.

          • Julien30 Julien30 7 juin 2015 08:53

            @diogène
            « Tout ça est tellement vrai qu’on se demande comment les soumis ne se sont pas encore débarrassés des dominants... »


            Peut être déjà parce que « tout ça » c’est en bonne partie des âneries de gauchiste bas de plafond et caricatural, parce qu’une majorité des « dominés » ne sont pas forcément des médiocres envieux qui quand ils voient quelqu’un qui a mieux réussi qu’eux sont capables de voir autre chose qu’un salaud et un voleur.

          • fred.foyn Le p’tit Charles 6 juin 2015 13:47

            Derrière chaque fortune il y a un crime....Pensée réductrice...Prenez l’exemple de Microsoft qui donne des salaires de folies à ses employés...Il n’est d’ailleurs pas le seul..toute la silicon valey est dans le même K..et de par le monde on trouve d’autres exemples de gens ayant un très haut salaire...derrière il n’y a pas de crime

            Il fallait dire que certain profite de leurs crimes pour s’en mettre plein les poches...Les pires sont les bourses et les banques... !


            • julius 1ER 6 juin 2015 19:14

              @Le p’tit Charles

              même à la FIFA il n’y a pas de crime !!!! le salaire moyen des employés est de 225 000 Dollars et PTIt Charles va trouver çà formidable..... cherchez l’erreur !!!!
              il y en a qui sont un peu beaucoup bisounours quand même et Microsoft qui nous vend des logiciels de M.... à rallonge alors qu’avec 1 seul évolutif tout serait suffisant .
              on ne vit pas tous dans le même monde,c’est une évidence !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            • fred.foyn Le p’tit Charles 7 juin 2015 07:15

              @julius 1ER...Jaloux de ceux qui font l’argent...le problème existe depuis la nuit des temps...mais sans eux pas de boulot..pas la peine de dire l’inverse.. !

              La masse laborieuse restera laborieuse c’est comme ça et personne ne pourra changer la donne..Alors soyez moins stupide et essayez d’y voir clair...mais j’en doute avec les bras cassés d’Agora..qui refond le monde avec des mots.. ?

            • julius 1ER 8 juin 2015 10:42

              @Le p’tit Charles


              et toi bien sûr t’es au dessus de la masse à défaut d’être à la masse !!!!

            • rocla+ rocla+ 6 juin 2015 13:53

              Dans chaque cerveau de Robert Gil il y a une espèce de marmelade 

              qui l’ empêche de penser par lui-même .

              • jaja jaja 6 juin 2015 14:26

                @rocla+

                Ce que vous êtes bien incapable de démontrer... Ne vous reste plus qu’à attaquer le bonhomme et non ses idées...


              • rocla+ rocla+ 6 juin 2015 14:47

                @jaja


                L’ idée qu’ un mec qui fait fortune est un criminel ?


                Il est peut-être un criminel pour un cerveau malade , mais un type sain d’ esprit 
                n’ a pas ce genre de présupposé . 

                Cette phrase ne peut mûrir   que chez les désaxés cervicaux .

              • howahkan howahkan Hotah 6 juin 2015 14:03

                Salut....

                Dénoncer tout cela est nécessaire et vital, bien et juste..mais totalement insuffisant....
                çà n’est pas du tout un reproche à l’auteur ..
                Car pour changer radicalement quelque chose, il convient de commencer quelque part. par ce qui est donc le plus visible, ou le moins invisible..pour remonter à la source ultime qu’il faut tarir...
                or la source ultime est l’humain, son cerveau et la méconnaissance totale de cela, de son fonctionnement, de que je suis, ne suis pas..

                tout ce que je fais à d’abords été dans ce cerveau...la source de notre mal auto infligé est là

                le chômage n’est pas œuvre d’un dieu inventé mais est le résultat volontaire et inévitable donc totalement previsible d’un contrôle des populations par la création de la rareté, dans ce cas précis de celle du travail ...

                rajouté à cela l’argent dieu que tout le monde croit réel alors que l’argent n’a aucune existence ..l’argent est un symbole et derriere le symbole qu ’y a t’ il ? , la vérité de ce que sont devenus certains humains...des criminels, des voleurs, des assassins, des tortionnaires etc , , qui pour des raisons que je perçois très bien et que la majorité des gens ne perçoivent pas du tout car ne connaissant strictement rien d’eux meme...qui donc pour certaines raisons en deviennent à etre de vrai malades mentaux dangereux pour toute la planète, malades pour qui ont travaille , leur pouvoir est tout simplement l’abandon de nos vies ...en votant par exemple, on leur laisse le champ libre et « on » va continuer à le faire....

                après « on » se demande comment l’esclavage a t ’il été possible ? et bien l’histoire se répète..alors que elle peut etre radicalement changée..de suite....

                mais « moi je » qui déteste sa vie de merde ,pour essayer de s’en échapper ce qui est impossible, car « moi je » et « la vie de merde » sont une seule et meme chose......alors qu’est ce que « moi je » va essayer de faire ? il va se mettre a détester les autres parce que il déteste sa vie, encore une fuite de plus car « je » ne comprends rien du tout à cela, ne cherche d’ailleurs jamais .....

                il a suffit d’une seconde d’ inattention au début encore jeune physiquement mais déjà usé par cette non vie lorsque je ne n’allais pas bien et que j’ai cru que tout SAUF MOI était le problème......faute majeure..

                plus je souffre de cette vie ou le sens a totalement disparu pour une majorité hélas 1000 fois hélas, plus je vais haïr et aussi utiliser les autres dans un acte désespéré d’exorcisme inversé pour essayer de me débarrasser de ce poids trop lourd d’une non vie de souffrance..car c’est de cela dont il s’agit..les humains ont fait du miracle de la vie une souffrance.....notre seule vraie réussite est un cauchemars...
                si vous pensez que en haut ils vont bien et sont heureux, alors là encore comme vous ne savez rien de vous meme,sauf exceptions , et bien vous ne savez pas que leur vie mentale est un cauchemar horrible.. une souffrance terrible ..

                c’est pour cela qu’ils sont totalement sans pitié, impitoyable avec les autres..c’est parce que leur souffrance est au paroxysme...j’ai mal..alors tu vas payer ....

                bien sur en remontant vers les sources du mal on va trouver la pseudo competition...que l’on croit réel.....mais cela n’est qu’une illusion de plus...derriere chaque illusion s’en cache une autre et ainsi de suite, il va falloir remonter encore et encore aux sources du mal...mais hélas notre pseudo merveilleux outil qu’est la pensée ne peut rien faire du tout pour résoudre les problemes qu’elle a crée...elle ne sait meme pas que elle est le créateur de nos problemes..

                alors qu’y a t’ il avant la compétition, dans ce qui me fut donné de voir comme dans vision, une personne n’est jamais responsable de ce qui est une vision, de ce que je vois du fonctionnement de notre cerveau restant..qui est une sorte ordinateur qui analyse , derriere la pseudo competition se cache en fait un processus d’analyse d’élimination...oui je t’aime car tu peux me servir alors je te garde...non tu ne me sers à rien alors je t’élimine.....

                on se rapproche de la source..qui est ? le fonctionnement lui meme de notre cerveau analytique à conclusion binaire....

                c cerveau pour analyser doit tout diviser...il crée moi je qui sait et l’objet qu’il analyse....etc etc

                Je pourrais continuer des heures ,des jours, des mois..le sujet est intarissable..derriere les choses il y a toujours d’autres choses..

                rien d’extraordinaire ,après tout L’Origine qui ne peut etre que sans début donc sans fin donc au delà du temps ne peut etre que sans .............fin...nos vies auraient du etre ce voyage en soi meme avant toute autre chose , à part survivre en paix ce qui ne peut que se faire que d’une seule manier telle que prévue par L’Origine..

                on fabrique ensemble les nécessites vitales pour tous, ceci est deja le cas depuis le début,car sans cela nous serions tous INEXISTANT..depuis le début..., la moitié du chemin est déjà faite hourra smiley

                reste l’autre moitié accomplir par le voyage libérateur de la dictature de la pensée donc ce voyage est en soi meme, voyage ...que l’on refuse de faire encore..donc en ce faisant nous contribuons à accentuer la pression sur nous, nous sommes nos propres bourreaux..si si.. je le vois très clairement..

                cette non vie est souffrance ,ceci pour moi est prévue par L’Origine qui ne pouvait pas faire des humains un « produit fini » donc en paix...L’Origine a donc du intégrer cette souffrance, cette peine ,dans nos vies, juste après l’age de l’ enfance finissant..pour que n’en pouvant plus de ce poids, de cette croix bien trop lourde à porter...nous décidions alors de se dire : mais ce poids ,cette frustration qui me gâche tout c’est quoi...

                alors avec de la chance, un jours on va finir par s’avouer vaincu et laisser cette croix de la vie libre d’être ce qu’elle veut..sans rien attendre....

                le miracle alors n’est plus loin...

                Tout ceci n’est absolument pas dans les compétences de ce que on appelle la pensée faute de mieux..c’est en fait un programme d’analyse ,qui utilise la mémoire pompeusement appelée conscience car ça jette un max. smiley ...etc etc

                tous nos principaux problemes sont résolus...

                l’ ayant comme d’autre vécu, je sais que nous avons tous une partie du cerveau qui ne s’est pas éveillée quand elle aurait du le faire...à la sortie de l’enfance..

                -Les sanglots longs
                Des violons
                De l’automne
                Blessent mon cœur
                D’une langueur
                Monotone.

                Tout suffocant
                Et blême, quand
                Sonne l’heure,
                Je me souviens
                Des jours anciens
                Et je pleure

                Et je m’en vais
                Au vent mauvais
                Qui m’emporte
                Deçà, delà,
                Pareil à la
                Feuille morte.

                Ces sanglots ont en fait un rôle bien précis à jouer dans nos vies ,elles ne sont pas là par hasard car elles sont là par nécessité...mais que savoir de tout cela quand il ne reste que de la peur et de la haine due à cette souffrance dont je ne sais pas que elle est moi..alors que je crois que il y a ma souffrance d’un coté et moi de l’autre..la pensée est trop limite pour saisir cela..l’autre processus manquant doit alors se mettre en route

                il n’élimine pas, n’analyse pas, ne divise pas, ne sait que voir ce qui est est, ne crée pas de hiérarchie ,est un récepteur émetteur avec....Tout ce qui est , L ’ Univers..etc etc c’est sans fin...

                vous le voyez, la solution est dans la comprehension du problème.,.la solution aux problemes humains n’a jamais été humaine..elle est au delà de la pensée..

                on a vraiment tout manqué et pas assez content on essaye d’aller encore plus à fond sur ce chemin....

                la vie va dire : au suivant......tu es mort...

                en pensant « donner la vie » à un enfant, savez vous que en meme temps « on » lui donne aussi la mort ????

                je ne relie jamais, donc fautes et fautes de sens il y aura...


                • edend edend 7 juin 2015 09:31

                  @howahkan Hotah
                  Très belle réponse qui s’étend dans les pensées des lecteurs, merci.
                  Une lecture curieuse en guise d’accompagnement. http://www.inlibroveritas.net/oeuvres/31314/de-la-connaissance-du-peuple-chamane


                • howahkan howahkan Hotah 7 juin 2015 13:14

                  @edend

                  merci en retours de cet échange..je n’ai pas le temps de suite mais bien sur je vais aller voir le lien chamanique qui est un sujet d’extrême curiosité pour moi...tu connais peut etre le lien que je te mets ici..c’est un film de Yann kounen..


                • howahkan howahkan Hotah 8 juin 2015 12:29

                  @edend

                  merci du lien,entre autre je retiens ceci

                  Pour une meilleure information sur le chamanisme, je suggère d’écouter sur l’album libre
                  « Dreamcatcher » par Twin Realities Dreamers la lecture des points d’accord du manifeste du cercle
                  de sagesse chamanique.
                  Si je n’en retenais que trois :
                  - pas de hiérarchie.
                  - pas de dogmatisme.
                  - chacun peut devenir chamane par son expérience en apprenant à aimer...

                  personnellement je n’utilise jamais le mot aimer...j’utilise plein de formules différentes , l’énergie étrange, par exemple..écrivant plus en anglais ailleurs j’utilise souvent, the otherness, The Origin etc...question de « goût » personnel seulement ,rien de plus...
                  , je parle donc de lien entre l’Origine et tout,nous inclus...et là est cette énergie étrange...en paix, non hiérarchique etc etc
                  notre destin était de tous etre des chamans.....chacun avec ce que Mère Nature lui a donné..

                  merci encore


                • tf1Groupie 6 juin 2015 15:05

                  Article malsain comme d’autres articles de Robert Gil.

                  Imaginez qu’on titre un article : « chaque pauvre est un fainéant »


                  • Ben Schott 6 juin 2015 15:19

                    @tf1Groupie
                     
                    En fait, il me semble que la phrase de Balzac est plutôt : “ derrière chaque grande fortune se cache un grand crime ”, ce qui change considérablement de sens...


                  • Ben Schott 7 juin 2015 06:58

                    @sampiero

                    Non. La différence c’est l’utilisation de l’adjectif “ grand(e) ”.


                  • rocla+ rocla+ 6 juin 2015 20:21

                    larbin , un mot tiré du catalogue des  frustrés de la vie .....


                    • ddacoudre ddacoudre 7 juin 2015 00:23

                      bonjour Gil

                      ce qui me gêne un peu c’est quand tu parles des libéraux en terme générique, en parlant de ceux qui en sont encore au libéralisme du 18 et 19 siècle. nous sommes une démocratie ou l’état c’est le pouvoir du peuple. alors je pense qu’il faut cibler ceux d’entre nous qui considèrent que les citoyens n’ont pas a intervenir dans l’organisation de leur existence en choisissant de s’organiser comme ils l’entendent. je suis socialiste et libéral et pas social démocrate qui est la forme de ceux qui veulent socialiser le capitalisme. ceux qui soutiennent l’organisation capitaliste économique pensent que les citoyens n’ont pas le droit de s’organiser en dehors de leur capacité a dominer par l’accumulation de richesse. si le libéralisme a permis aux bourgeois de commercer et s’enrichir dans le cadre de l’exploitation économique en vigueur dans ces siècles, cette possibilité c’est démocratisé et étendu, mais dans le même temps le capitalisme à continué son œuvre d’accumulation, faisant mêmes des bourgeois qui commerces des gens soumis à leur puissance, comme les salariés. Aujourd’hui mêmes les salariés sans le savoir participent à leur propre exploitation par l’utilisation de leur dépots par les banques pour faire des placements financiers qu’ils réalisent bien sur sur leur dos.
                      il est vrai que le libéralisme voulait s’affranchir de la puissance de la monarchie et que dans la continuité, des hommes ont pensé qu’ils pouvaient vivre dans une auto organisation issus seulement des accords entre individus, cela partait d’une idée généreuse ou les hommes seraient conciliants, or cela n’a jamais été le cas puisque l’organisation de l’économie capitaliste pousse a son exploitation.
                      parfois je me dis que pour que les citoyens comprennent cela au lieu de prélever des impôts et taxes il suffirai et que l’état édite une facture de ses services qu’il rends au nom du peuple, cela cloueraient le faux débat dans lequel nous sommes maintenus, puisque il n’y aurait plus de prélévement mais seulement le paiement de ce que l’on charge l’état de faire en notre nom et qu’il convient donc de régler suivant des modalités que nous fixerions comme pour les impôts et taxes.

                      cordialement.


                      • Mowgli 7 juin 2015 02:34

                        Le regretté Reiser avait trouvé la solution, lui. Tout à mille francs. Je cite de mémoire car j’ai la flemme d’aller fouiller dans ma collection d’Hara Kiri.

                        Tout à mille francs. Un Havane, mille francs. Un chapeau haut-de-forme, mille francs. Une Rolls-Royce, mille francs. Tous millionnaires ! Quoi ? ... un litre d’essence, mille francs ??? merde alors.

                        Interdiction de posséder plus de mille francs. Obligation de se balader avec son billet de mille à la main, au vu de tous.

                        Un gars se paye une pute. Mille francs. Son affaire faite, la pute remballe la marchandise, sa journée est finie : interdiction de gagner plus de mille francs par jour. « Avec mes mille francs je vais me payer un bifteck » dit-elle. Alors le gars : « Prends-en un gros, on partagera ».


                        • marmor 7 juin 2015 14:00

                          Je me demande si Sampiero l’humaniste a partagé son salaire de cadre avec le petit grouillot qui classait les papiers dans la même boite et qui était payé trois fois moins que le cadre Sampiéro !
                          Sampiéro, selon son principe d« égalité, aurait dû partager la difference, non ?
                          Et aujourd’hui, ne devrait-il pas, selon le même principe, partager la difference de retraite ? A moins que le corse ne se sente supérieur au petit grouillot, et qu’il » la valait bien " cette différence ?
                          Tu vois, la différence entre un patron et toi, c’est que toi tu es resté employé toute ta vie, et que le patron ....etc etc...


                          • foufouille foufouille 7 juin 2015 14:36

                            @marmor
                            il est partageux avec les autres car il pense que le smicard payait son plat du jour 17€ en 2000.
                            lui il payait pas le resto quand il travaillait pour 10k€ dans les assurances.
                            demande lui combien il héberge de sans dents.


                          • foufouille foufouille 8 juin 2015 08:55

                            @sampiero
                            un mec gagnant 10000€ doit partager comme celui qui a une grande maison avec plein de place, une résidence secondaire vide 11 mois, etc .......
                            soit logique ou tais toi.
                            baguette à 2e


                          • marmor 7 juin 2015 21:43

                            Il est normal que les patrons gagnent 1000 quand les travailleurs gagnent 10

                            Il est normal que le cadre gagne 100 quand le grouillot gagne 10 ??
                            Alors selon le principe d’égalité qui est si cher à tes yeux _ à condition qu’il ne te touche pas _
                            tu aurais dû partager !!
                            Les pauvres ! au moins fermez là
                            Arrêtes, je tremble de peur !! Et quand on écrit la somme de conneries que tu écris...... il est vrai que le ridicule ne tue pas .


                            • Hermes Hermes 8 juin 2015 13:00

                              Diable on s’étripe dur ici. L’argent véhicule la violence de la peur qu’il était censé apaiser !

                              Rien ne se résoudra si on ne le résoud pas d’abord chez soi. Les pensées ne font que justifier nos contradictions, nou situent contre l’autre, nous rappellent que nous somes bien toujours le même, et c’est bien rassurant., n’est-ce pas ?

                              Bonne journée à tous ! smiley


                              • smilodon smilodon 8 juin 2015 21:12

                                @ l’auteur : Plus le droit de parler de l’origine de la fortune de « certains » !... C’est « malvenu » !... Pourtant, sans remonter très loin (70 ans), et si on voulait s’y intéresser un peu, on comprendrait mieux la richesse actuelle des familles « porsche », « mercédes », « bmw », et même « ford » !... Entre autres !.... Les plus belles roses ne poussent que dans le fumier !..... C’est un proverbe à moi !... En tout cas une devise !... Adishatz.


                                • smilodon smilodon 8 juin 2015 21:21

                                  ... En fait, c’est un vieux dicton « charentais » !...... Un bon fumier de vaches mélangé à votre terre, et vous verrez !... C’est le meilleur !... Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès