Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des émeutes à Bruxelles en rapport avec les événements de Turquie

Des émeutes à Bruxelles en rapport avec les événements de Turquie

Tandis que les troupes turques trépignaient à la frontière irakienne, prêtes à intervenir face à ce que le gouvernement turc qualifie de "rebelles" kurdes, à tort ou à raison, en Belgique, les esprits s’échauffaient aussi dans les deux petites communes de Bruxelles, Schaerbeek et Saint-Josse. Directement liées, des émeutes ont éclaté par la suite, mettant aux prises un groupement extrémiste turc, les Loups gris, et les services de police, pendant quelques jours, provoquant une série de violences.

Le gouvernement régional regrette ses agissements "qui mettent à mal les efforts visant à assurer une coexistence harmonieuse entre les différentes communautés sur le territoire de la Région-capitale", et de fait les services de police ne peuvent pas toujours intervenir pour protéger les Kurdes et les Arméniens menacés par les émeutiers, à l’image de ce tenancier de café (dans la bouche duquel on retrouve le "une fois" légendaire de nos voisins belges), et dont l’établissement a été dévasté par les extrémistes, avant que la foule ne se dirige vers l’ambassade des Etats-Unis pour en décrocher le drapeau et le remplacer par le drapeau turc. Au milieu de cette foule furieuse, un journaliste-blogueur prend note des événements.

Son nom est Mehmet Koksal, et c’est un témoin privilégié, il est originaire de Turquie et comprend parfaitement la langue, sa plume est alerte et savoureuse, et dans ses descriptions de la manifestation, le lecteur croit se trouver avec lui, il raconte : "Environ 200 personnes manifestent violemment devant la grille de la représentation américaine à Bruxelles. Des slogans hostiles, des insultes, beaucoup de drapeaux turcs et du MHP (Parti d’action nationaliste), (...) l’un des jeunes arrive finalement à décrocher le drapeau américain qui flottait derrière la grille de l’ambassade et c’est l’extase pour la foule." Quelques pas plus loin, l’un des jeunes le reconnaît, et s’écrit : "Hé ! les gars ! c’est Mehmet Koksal, ce fils de pute de journaliste, ce traître à la patrie, notre ennemi ! Arrêtez ce connard, on va lui faire la peau ! (...) On dirait que brûler le drapeau américain est devenu soudainement secondaire par rapport à la proie facile que je représente dans cette foule. (...) Un gars me bloque le passage et une vingtaine de personnes plongent sur moi en me rouant de coups de poings et de coups de pieds, essentiellement sur le visage. Je tombe par terre mais les coups continuent de pleuvoir jusqu’à ce qu’un autre jeune m’arrache et me pousse vers un véhicule de police."

Saluons le courage de ce journaliste, il a peut-être pris des coups, tout en sachant que cela pouvait lui arriver, car en effet son visage est connu, mais on ne trouve aucune pleurnicherie sur son blog, non, il explique tout juste : "Au final, je m’en sors bien avec quelques coups sur le visage, le dos et des griffes autour du cou. Heureusement qu’aucun de ces militants d’extrême droite n’avait sorti un couteau ou une arme à feu car... je n’aurais pas pu vous relater mon cassage de gueule devant l’ambassade des Etats-Unis."

Un cassage de gueule, pour un conflit lointain mais bien présent dans la capitale européenne où l’on fête les martyrs turcs, en s’envoyant des SMS pour se réunir dans la rue (selon le journaliste "fétichisme du drapeau turc, messages SMS à la gloire du soldat turc, appels à l’aide pour ’sauver la patrie’, glorification des ’martyrs’, récitation de certains slogans coraniques, des slogans anti-PKK mais aussi anti-Kurdes"). Un policier en a fait les frais aussi, sur lequel plus d’une dizaine de jeunes extrémistes se sont acharnés à coups de pieds et de poings tandis qu’il était à terre. L’affaire pourrait n’être qu’un fait divers comme il y en a tant, ne serait-ce qu’en France, entre différentes communautés par rapport au conflit en Palestine, et pourtant ces émeutes ont une originalité : l’ambassade turque y aurait beaucoup aidé ainsi que des élus belges originaire de Turquie selon Mehmet Koksal... 2 000 personnes étaient attendus à la manifestation non autorisée, et c’est grâce à une forte mobilisation policière que de plus graves conséquences ont pu être évitées, et si les associations turques ont condamné les manifestations des derniers jours, les qualifiant d’inacceptables, pour autant l’ambassade turque est pointée du doigt : elle exciterait régulièrement "la population contre les minorités turques", ici il faut sûrement comprendre les minorités ethniques originaire de Turquie. Les meneurs arrêtés pour avoir manifesté devraient être sévèrement punis.

Au bilan, trois policiers ont été admis à l’hôpital, sans compter celui qui fut roué de coups, il y eut 94 arrestations, plusieurs personnes blessées et des actes de vandalisme sont à déplorer. Le CECLR, Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, s’est également exprimé : "le Centre sera attentif à ce que le caractère raciste de certains actes commis lors de ces manifestations soit bien pris en compte par les autorités policières et judiciaires, et que les instigateurs qui auraient incité à la haine soient identifiés et sanctionnés". Les Loups gris seraient selon wikipedia un mouvement ultra nationaliste turc d’extrême-droite.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 30 octobre 2007 11:34

    Nous voyons bien ici,l’exemple qu’a produit une immigration non controlé et dont les populations n’ont pas cherché à s’intégrer mais à ce communautariser et à mettre en application leur coutume malgré la loi.

    Devons nous attendre de voir ce spectacle lamentable en France pour agir ?

    Les nouvelles mesures du gouvernements permettront de lutter contre ce type de communautarisme,qui porte toujours en lui,la haine des autres car imcompatible avec toutes formes de tolérances et d’intégration dans une société démocratique


    • vinvin 30 octobre 2007 12:55

      Bonjour.

      Il faudrait que « ces gens » comprennent que s’ il doit y avoir une guerre, elle se déroulera entre la Turquie et le Nord de l’ Irak Kurde.

      (Faudrait faire apprendre la géographie a ces gens....)

      Donc si ceux qui sont en europe ont l’ esprit guerrier, qu’ ils aillent se battre la-bas.

      Les autorité Belges ne doivent EN AUCUN CAS laisser importer le conflit Turco/Kurde/Iran, chez eux.

      La belgique devrait déclarer l’ état d’ urgence et faire intervenir l’ armée de manière « musclés », (et je pèse mes mots,)afin de mettre un terme a cette guérria urbaine dans un état de droit.

      Mais de toues façons sachez que ce qui se produit actuellement en Belgique se produira également dans TOUS les pays de l’ UE tot ou tard.

      Nous avons actuellement qu’un tout petit échantillon, un tout petit apperçu, de ce qui se prépare en Europe.

      A méditer......

      Cordialement.

      VINVIN.


      • Ghirlandaio 30 octobre 2007 13:32

        Un journaliste a failli être lynché par les Loups Gris, groupe ultranationaliste turc. Il doit la vie à l’intervention de la police belge. Scandaleux dans une capitale européenne, dehors ces néo-faschistes.


        • Dominique 30 octobre 2007 14:42

          Comment peut-on classer les loups gris à l’extrême droite ? Ca me dépasse, encore un complexe colonialiste de la gauche européaniste bien pensante je suppose... (cf. évènement place bellecour à Lyon à l’initiative des loups gris qui auraient bien voulu achever les Arméniens de LYon).

          Cette grille de lecture est folle et elle nous empêche de voir qui sont nos ennemis. Les loups gris ne sont pas dangereux parce qu’ils seraient d’extrême droite mais parce qu’ils sont d’extrême islam.


          • stradiuvarius 30 octobre 2007 21:07

            Personnellement, je trouve effarant que des Belges originaires de Turquie mènent un combat d’arrière garde depuis les douillettes capitales Européennes, dans le confort relatif des aides, allocations chômages, allocations familiales, et trafics en tout genre, en saccageant les infrastructures des pays ou ils résident.

            Je pense que Ceux qui ne comprennent pas les règles des pays ou ils vivent, voir qui ne les respectent pas, n’ont rien à y faire et doivent aller faire un retour par la case départ dans le pays qu’ils chérissent tant. Après tout, aidons les à pouvoir concrétiser la sublimation qu’ils portent aux signes distinctifs de leur nation, en les y invitant à y retourner par exemple.

            Nous avons été jusqu’à présent beaucoup trop permissifs et compréhensifs pour ne pas signifier à ces Turcs qu’ils n’ont rien à faire en Europe.


            • stefwords 2 novembre 2007 21:29

              Mais bientôt, de par l’entrée de la Turquie dans l’UE, nous allons DEVOIR acceuillir un nombre incalculable de ces gens dans tous les pays d’Europe, et il n’existera même plus la solution de les renvoyer chez eux....Programe d’une catastrophe annoncée ? Pour en revenir à ces émeutes, tout belge d’origine étrangère arreté dans ce genre de manifestation (qui était une vraie émeute au dires de policiers présents, ce que l’on s’efforce de minimiser) devrait être déchu de la nationalité belge, quelle que soit la manière dont elle ait été acquise, et renvoyé en Turquie sans autre forme de procès....Voilà qui les ferait réfléchir...


              • Basebou Basebou 3 novembre 2007 18:00

                @stradiuvarius :

                tout à fait d’accord avec vous et d’ailleurs, pendant qu’on y est, on devrait aussi expulser d’Europe tous les chômeurs, les handicapés, les gauchistes, les aveugles, les séropositifs, les femmes qui n’ont pas d’enfants, les impuissants, les journalistes tous gauchos, les francs-maçons, les traîtres syndicalistes, ce félon de Mégret et ceux qui font plus de 13 seecondes au 100 mètre !!!!


                • stradiuvarius 4 novembre 2007 20:51

                  Relisez mon message Basebou, il s’adresse aux Turcs qui ne respectent pas les L O I S des pays ou ils vivent !


                  • HELIOS HELIOS 7 novembre 2007 23:28

                    mais non, soyez indulgent... dans sa liste il a oublié raton laveurs et surtout les collectionneurs, categorie dont il fait partie. on devrait l’inviter mercredi soir...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Blaise

Blaise
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès